Le CatholicaPedia Blog

CatholicaPedia, une mémoire de la Tradition… en toute liberté

Posts tagged “Foi catholique

Notre Seigneur Jésus-Christ Roi

Posted on 21 mars 2016

 

Pour faire suite à l’article de notre cher administrateur Cave Ne Cadas d’hier… nos lecteurs se rappellerons les paroles de Sa Sainteté le Pape Pie XI lors de l’institution de la fête du Christ-Roi :

 

Pape Pie XI

 

Lettre Encyclique de
SS. Pie XI
du 11 décembre 1925
« Quas Primas »

 

«…le pouvoir et la puissance de roi doivent être attribués, au sens propre du mot au Christ dans Son humanité …et par suite, la souveraineté suprême et absolue sur toutes les créatures [L’État est une créature n.d.l.r]. Le Christ a pouvoir sur toutes les créatures. C’est d’ailleurs, Un Dogme de Foi Catholique que le Christ Jésus a été donné aux hommes à la fois comme Rédempteur, de qui ils doivent attendre leur salut, et comme Législateur, à qui ils sont tenus d’obéir… [Il a donc] un pouvoir législatif, un pouvoir judiciaire … et un pouvoir exécutif, …D’autre part, ce serait une grossière erreur de refuser au Christ-Homme la souveraineté sur les choses temporelles quelles qu’elles soient : Il tient du Père sur les créatures un droit absolu, lui permettant de disposer a Son gré de toutes ces créatures.

…Son empire ne s’étend pas exclusivement aux nations catholiques ni seulement aux chrétiens baptisés… il embrasse également et sans exception tous les hommes, même étrangers à la foi chrétienne, de sorte que l’empire du Christ Jésus c’est, en stricte vérité, l’universalité du genre humain. Et à cet égard, il n’y a lieu de faire aucune différence entre les individus, les familles et les États ; car les hommes ne sont pas moins soumis à l’autorité du Christ dans leur vie collective que dans leur vie privée. Il est l’unique source du salut, de celui des sociétés comme de celui des individus… …Les chefs d’États ne sauraient donc refuser de rendre — en leur nom personnel, et avec tout leur peuple — des hommages publics de respect et de soumission à la souveraineté du Christ. …La peste de notre époque c’est le laïcisme, ainsi qu’on l’appelle, avec ses erreurs et ses entreprises criminelles. …

On commença, en effet, par nier la souveraineté du Christ sur toutes les nations ; on refusa à l’Église le droit — conséquence du droit même du Christ — d’enseigner le genre humain, de parler des lois, de gouverner les peuples en vue de leur béatitude éternelle. Puis, peu à peu, on assimila la religion du Christ aux fausses religions et, sans la moindre honte, on la plaça au même niveau. On la soumit, ensuite, à l’autorité civile et on la livra pour ainsi dire au bon plaisir des princes et des gouvernants. Certains allèrent jusqu’à vouloir substituer à la religion divine une religion naturelle ou un simple sentiment de religiosité. …Peut-être faut-il attribuer ce désavantage à l’indolence ou à la timidité des bons ; ils s’abstiennent de résister ou ne le font que mollement ; les adversaires de l’Église en retirent fatalement un surcroît de prétentions et d’audace.

Mais du jour où tous les fidèles comprendront qu’il leur faut combattre, vaillamment et sans relâche, sous les étendards du Christ-Roi…

Donné à Rome, près Saint-Pierre, le 11 décembre de l’Année Sainte 1925, la quatrième de notre Pontificat, Pie XI, Pape. »

 

[caption id="attachment_22916" align="aligncenter" width="300" caption="“Portrait du Pape Pie XI” par
René GODARD, Graveur au burin et sculpteur
"]Portrait du Pape Pie XI par René Godard [/caption]

 

Bonne Semaine Sainte à tous… n’endurcissez pas vos cœurs !!!

Vive le Christ Roy de France !!!

Pierre Legrand

 

 

 

 

Le milieu catholique traditionnel en pleine mutation

Posted on 2 janvier 2016

 

Tout se déroule selon le plan prévu !

 

La F$$PX est en voie (accélérée) de ralliement… nous vous disions… Et les pseudo-tradis Ecclesia Dei viennent conforter queTout se passe selon le Plan… et que (comme nous vous le signalions le 18 novembre) † Bernie Fellay envisage actuellement la signature finale suite à la proposition d’accord que Rome a envoyé à Menzingen récemment !

Il est minuit moins dix, Mgr Fellay…

Cave Ne Cadas

 



 

Comment des aveugles essayent d’y voir clair
(suite)

 

*
*     *

 

« Le milieu catholique traditionnel en pleine mutation »

Par Pierre Legrand.

 

Chers lecteurs,

Banal me direz-vous ce genre d’article sur TradiNews. Sans doute mais je le trouve très intéressant par ses “mots-clés” et la symbolique annonciatrice de certains de ses passages…

J’ai mis en couleur mots-clés et passages révélateurs. Et il est curieux de constater que Willy est appelé à la rescousse démonstrative par ceux-là mêmes qui ne sont pas de son camp !!!

Le langage de ces cathos « conservateurs » est entièrement piégé et appartient à celui de l’ennemi !

Pas besoin de vous faire un dessin !……

 


15 décembre 2015

[Riposte Catholique] Le milieu catholique traditionnel en pleine mutation

SOURCE – Riposte Catholique – 15 décembre 2015


 

RomeDepuis trois décennies, les fondations traditionalistes reçoivent des statuts romains. C’est normal et juste diront la plupart. Trahison et piège crieront les plus récalcitrants. Mais regardons honnêtement l’évolution. À la veille des sacres de juin 1988, Mgr Lefebvre regroupait sous son égide tout ce qu’on appelle le « traditionalisme », c’est-à-dire ceux qui sont attachés à la messe de saint Pie V et qui ont des boutons quand on leur parle d’un catéchisme non traditionnel, des expériences pastorales, des délires hollandais ou autre billevesée. À l’exception de l’Église officielle chinoise, qui conserva la liturgie traditionnelle jusqu’en 1992, seule la Fraternité Saint-Pie X perpétuait la forme extraordinaire du rite romain dans des conditions d’hostilité évidente de la part du milieu ecclésial. Aujourd’hui, la moitié du monde traditionnel se trouve régularisée. Il suffit de constater, à l’échelon des fréquentations de messes ou des choix de vocations, la porosité progressive des barrières au sein du milieu traditionnel. Par conséquent, que les supérieurs les plus éminents de la FSSPX, à l’instar de l’abbé Schmidberger, parlent en faveur d’une normalisation, qui commence, par ailleurs, à devenir évidente, n’est guère étonnant.

 

(suite…)

« FRANÇOIS, C’EST PAR TOI QUE JE MEURS !!! »

Posted on 14 octobre 2015

 

« François, c’est par Toi que je Meurs !!! »

 

François m'a tuer

 

Ce cri déchirant, mais pitoyable, vient d’être lancé par M. l’Abbé Beauvais, F$$PX, dans une longue et remarquable allocution devant la « nonciature apostolique » (sic!) à Paris…

 

Il faut lire intégralement cette allocution de l’Abbé qui rappelle ce que devrait rappeler tout prêtre véritablement catholique.

Hélas, mille fois hélas, la “voie sans issue” de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X, s’exprime en conclusion de tous ces excellents rappels et vient comme neutraliser cette saine et opportune réaction d’un prêtre de Jésus-Christ.

Civitas & F$$PX = VOIES SANS ISSUES

Il serait trop long et fastidieux de soumettre mes lecteurs à une analyse trop détaillée de toutes les assertions de l’Abbé. Une simple lecture attentive leur suffira, d’autant que nous partageons toutes les affirmations de l’Abbé dans ce qu’elles sont représentatives de la foi catholique de toujours, semper idem

Je ne vais donc pas trop m’étendre sur le sujet et me contenterai de leur proposer, à titre de mémoire réflexive, un simple rappel des grandes lignes de force de cette allocution, avec de temps à autre quelques observations personnelles en ma couleur. Le lecteur s’attachera d’une part à méditer sur la portée essentiellement éducative de ces rappels doctrinaux, mais d’autre part aussi sur les contradictions plus ou moins apparentes qui ressortent des rappels de l’Abbé. Voici donc ce que j’ai retenu pour l’essentiel (chacun est libre bien sûr d’avoir une autre grille de lecture que la mienne !) :

 

1/ le démantèlement de la morale familiale et conjugale et ce, non plus par des gouvernements fantoches et impies comme le nôtre, mais par les plus hautes autorités catholiques. Nous savons, de certitude de foi, que cela est impossible dans l’Église et que de telles autorités n’ont plus RIEN de catholique !

2/ (…) et au final l’apostasie générale (…)     Sans commentaire !

3/ « Ce synode pourrait avoir de graves conséquences sur la vie de l’Église et de la société ». (Abbé Bouchacourt)

4/ c’est tout à l’honneur de Civitas et de son président d’organiser ces trois journées de 3, 10 et 17 octobre…

5/ (…) si les autorités ecclésiastiques suivent la sagesse du monde et ses méthodes, finissant par trahir Notre Seigneur Jésus-Christ et son Évangile comme son Magistère de toujours, et conduisant l’Église et la société à leur perte (…)   La conclusion normale serait de dire que de telles autorités ne peuvent être et/ou ne sont plus catholiques…

6/ Ce qui est un mal est bientôt considéré comme indifférent, puis comme un bien, puis comme la norme.

7/ Dans la fausse liberté ou licence, il y a décadence de la personnalité. On est dominé, on est de plus en plus une chose et de moins en moins un homme, un chrétien.

8/ le Pape vient de sortir deux décrets Motu Proprio qui révisent la procédure de déclaration de nullité de mariage. Il l’avait annoncé, il n’y a pas eu de Commission officielle comme les évêques l’avaient demandée. Ces décrets ont pour but de faciliter les annulations…

9/ Il y a eu des protestations de cardinaux, d’ évêques, mais mollement.

10/ Le Pape a donc pris les devants et montre sans état d’âme sa volonté de faire bouger les choses, voire de tout chambouler. « la foi du Pape est toujours révolutionnaire ». (François Zéro)

11/ En aucun cas nous n’écouterons sa voix (celle du “Pape” !) en ce domaine…   Et pourtant c’est VOTRE “PAPE” !!!

12/ Non, ce n’est pas en passant sous silence la vérité doctrinale auprès des pécheurs que la grâce leur sera retrouvée, pas plus qu’en démolissant cette Vérité de manière à ne plus lui conférer le sens traditionnel auquel l’Église s’est toujours tenue.

13/ le Pape François a rappelé au début du synode quelques éléments doctrinaux, il ne peut être passé sous silence qu’en s’appuyant sur le sinistre cardinal Walter Kasper, le Pape veuille favoriser la possibilité d’une deuxième chance pour ceux dont le premier mariage religieux a été un échec. (…) tentative, non seulement inédite mais scandaleuse et catastrophique, de justifier l’adultère, l’état d’adultère (…)

14/ Malheur à vous donc, ecclésiastiques hypocrites (ce sont des laïcs déguisés en clercs), parce que vous fermez alors, au nez des hommes, le royaume des cieux par une pastorale qui n’est qu’hypocrisie et lâcheté !

15/ voilà cinquante ans que la pastorale conciliaire fait l’impasse sur la doctrine…

16/ Qui aurait pu imaginer cette révolution doctrinale qui se prépare sous couvert de pastorale ?

17/ c’est le concile Vatican II qu’il faut dénoncer. Concile catholique alors ? Si non, ne parlons que de « conciliabule » M. l’Abbé !!!

18/ À l’objectivité de la prudence, par conséquent, se substitue peu à peu la subjectivité de la conscience, origine du chaos actuel dans la pensée moderne et, hélas aujourd’hui, dans la pensée des hommes d’Église les plus hauts placés.

19/ (…) scandale, elle (« l’Église » !!!) prône l’accueil des invertis en tant que tels et n’appelle plus à la conversion, à la pénitence, au combat contre des tendances désordonnées et peccamineuses.

20/ « Comment des hommes d’Église (sic !) peuvent-ils trouver des valeurs positives ou des sujets d’édification dans de tels vices qui sont autant de situations de péché ? ». (Abbé Thouvenot) Trouvez la réponse…………!

21/ En appliquant maintenant aux mœurs l’esprit et la théologie nouvelle du concile Vatican II, qui substitue l’adoration de la créature à celle du Créateur et se tourne vers une exaltation de la dignité presque infinie de la personne humaine, c’est tout l’anthropocentrisme du concile Vatican II qui s’impose, c’est-à-dire l’évacuation de toute référence à Dieu pour ne considérer que l’homme dans son indépendance. Comment ces abominations pourraient-elles provenir de l’Église ? C’est IMPOSSIBLE !

22/ (…) Ce fut chose faite quant à la foi au concile Vatican II. (…) Les fruits sont terriblement amers.

23/ Vatican II n’a pas terminé ses ravagesSans commentaire !

24/ Et c’est ainsi que le pape François continue 1789. C’est qu’en effet la révolution ne s’arrête pas tant qu’elle n’a pas atteint ses objectifs.

25/ la pastorale conciliaire a déplacé son objet. (…) elle exalte l’homme en cherchant à le diviniser sans purification, au rabais, le diviniser sans Dieu mais pour en faire un dieu.

26/ Nous crions aujourd’hui à la trahison, une trahison où la foi cède la place à tout un pathos sentimental. (…) la doctrine et la liturgie ont été quasiment réduites en miettesQuel constat !!!…

27/ Il ne peut y avoir opposition entre miséricorde et Vérité.

28/ (dans la secte conciliaire) cette miséricorde est entendue comme une sorte d’humanitarisme universel qui prétend unir les hommes, non plus sur Jésus-Christ et la Vérité, mais sur les droits de l’homme et des peuples, dans un mondialisme multi culturaliste et œcuméniste.

29/ La miséricorde dévoyée est la pire des choses.

30/ « Qui suis-je pour juger ? » (…) Une telle affirmation est l’indice d’une incompréhension de ce qu’est la compassion. (M. l’Abbé oublie de rappeler, même si tout le monde le sait, que cette interrogation est de « son pape » François Zéro !!!)

31/ la compassion est donc potentiellement dangereuse puisqu’elle peut favoriser non seulement le bien mais aussi le mal.

32/ Parler donc de compassion qui ne juge pas est une contradiction dans les termes (…) Il n’existe pas de plus grande cruauté…

33/ Alors, par pitié, Très Saint Père, (…) parlez-nous de Jésus-Christ Sauveur du monde, de grâce parlez-nous en PapeTrès Saint Père, vos actes et vos paroles font de nous des affamés (…)                               Sans commentaire !!!

 


 

Note de fin : Un “évêque” italien, “Mgr” Lorenzo Ghizzoni, vient d’autoriser la F$$PX à célébrer dès le deuxième dimanche d’octobre deux messes dans une paroisse de son diocèse. (…) “Mgr” Ghizzoni ne passait pourtant pas pour un ami du Motu proprio Summorum Pontificum (sic !) … (…) C’est donc une bonne nouvelle (…) (Riposte Catholique dixit !) Bientôt en France ?

Encore une fois, sans commentaire !!!!!

 

(suite…)

La théologie brillante de Richard Williamson…

Posted on 29 juillet 2015

 

La théologie brillante de Richard Williamson…

 

Williamson et la “messe” moderne

 

La duplicité de Williamson

 

Pour Monseigneur Williamson :

« La Novus Ordo ‘Messe’ est Mauvaise,
mais OK si elle “Nourrit votre Foi” »

(La nouvelle ‘Messe’ est Mauvaise,
mais bien si elle “Nourrit votre Foi”)

 

Nous critiquions depuis longtemps la “théologie” absurde, non-catholique et intransigeante de la Société Lefebvriste Saint Pie X. Maintenant, elle devient vraiment pauvre et bizarre comme vient juste de le démontrer récemment l’Évêque Anglais “à la Rose” Richard Nelson Williamson, consacré par Monseigneur Marcel Lefebvre en 1988.

Bien que dorénavant il ne fasse plus partie de la F$$PX officielle, il est maintenant partie prenante de la fausse “résistance” semi-traditionaliste contre le Vatican Moderniste qui reconnaît François Ø et ses cinq prédécesseurs, de malheureuse mémoire, comme de légitimes Papes Catholiques Romains.

Mgr Williamson en conférence à Mahopcac, New York

Le 28 juin 2015, Mgr Williamson donnait une conférence à Mahopcac, New York. L’ensemble du discours prononcé par Son Excellence a été posté au complet et est disponible ici (écoutez à vos risques et périls) :

 

À la fin de la conférence, il y avait une séance de questions-réponses durant laquelle Mgr Williamson a été interrogé sur l’assistance à la “Nouvelle Messe” (sic !), qui est, le culte moderniste Novus Ordo Missae du “pape” Paul VI.

[caption id="attachment_20224" align="aligncenter" width="300" caption="Novus Ordo Missae : le culte moderniste en action"]Novus Ordo Missae [/caption]

 

La réponse de 10 minutes de l’évêque “à la Rose” fut un parangon, du charabia illogique et absurde de la F$$PX qui était, comme on pouvait s’y attendre, totalement dépourvu de tous principes théologiques Catholiques discernables.

 [stextbox id= »warning »]

En réponse à une question (01h02) dans la vidéo “Bishop Williamson – June 28, 2015 CT/NY Conference” postée par “Soldier Of Christ The King” (Soldat du Christ Roi) sur YouTube :

Question : « Au cours de la semaine, je vais à une Messe Novus Ordo qui est dite d’une manière très respectueuse, où je crois que les prêtres croient qu’ils changent le pain et le vin. »

Mgr Williamson : « La règle d’or est ceci : La règle absolue des règles me semble être la suivante : faites ce que vous devez pour nourrir votre foi. » (1: 04.45)

[/stextbox]

 

(suite…)

SESSION DE FORMATION ANTILIBÉRALE 2015 des ACRF

Posted on 17 avril 2015

 

Nos Amis du Christ Roy de France nous communiquent le programme de leur Session de Formation Antilibérale pour cet été 2015 :

 

Demandez le programme 2015

 

 

Session de Formation Antilibérale 2015 des ACRF

Traiter dans l’esprit de Jésus-Christ, les intérêts de Jésus-Christ. Saint Charles Borromée.

 

Derrière les disputeurs sont venus les sophistes ;
derrière les sophistes, les voluptueux ;
derrière les voluptueux, les bourreaux ;
derrière les bourreaux, les barbares ;
les barbares qui passent par les armes,
bourreaux et voluptueux, sophistes et disputeurs.
Ne leur résistent que les hommes de Foi.

(Mgr Justin Fèvre, Histoire du catholicisme libéral).

 

Madame, Mademoiselle, Monsieur

Dans son Année liturgique, à l’occasion de la Fête de la Sainte Famille, Dom Guéranger observe :

« Par les grâces qui chaque jour et à chaque instant sont versées sur lui, par la multitude des vertus qu’il met en action, enfin par le bonheur dont il est l’écrin, le foyer chrétien est « comme le vestibule du Paradis ». Aussi ne faut-il pas s’étonner s’il est l’objet de continuelles attaques des ennemis du genre humain ; et si ceux-ci remportent parfois des triomphes plus signalés sur le royaume fondé ici-bas par Notre Seigneur, « c’est lorsqu’ils réussissent à souiller le mariage, à détruire l’autorité des parents, à refroidir les affections et les devoirs qui lient l’enfant à son père et à sa mère. Aucune invasion de hordes barbares, s’avançant à travers une contrée florissante et la ravageant par le fer et le feu, n’est aussi odieuse aux regards du ciel qu’une loi qui sanctionne la dissolution du lien matrimonial, ou qui arrache les enfants à la garde et à la direction de leurs parents ». Ne croirait-on pas ces lignes écrites d’hier, pour notre temps ?

 

En qualité de parents chrétiens, vous avez évidemment le souci de transmettre à vos enfants une éducation solidement et intégralement catholique. Rude et difficile mission à remplir aujourd’hui ! Même les « écoles de la Tradition » sont infectées de libéralisme et  ressemblent trop souvent à ces écoles religieuses de l’immédiat avant-Concile, où la foi catholique n’était plus transmise dans toutes ses exigences, entraînant les résultats que l’on connaît. Par ailleurs, aujourd’hui, dans nombre de familles catholiques, combien d’enfants, parvenus à l’âge adulte, ne persévèrent pas dans les principes reçus, parce que mal ou pas enseignés, sombrant alors dans des chutes lamentables ?

L’éducation catholique et sa transmission est donc aujourd’hui la question la plus cruciale et la plus angoissante qui est posée aux familles demeurées fidèles à la Foi de la Sainte Église romaine (rien à voir, bien entendu, avec sa contrefaçon conciliaire). Cette transmission est aujourd’hui, dans les faits, laissée à votre seule et entière responsabilité, l’École catholique ne jouant plus son rôle d’auxiliaire de l’éducation des enfants.

A contrario, le cadre familial demeure, au milieu des ruines accumulées par la Révolution dans la société ecclésiastique et civile, un îlot encore (relativement) préservé et le lieu où peuvent se former les caractères chrétiens et se transmettre l’incomparable richesse du patrimoine spirituel, intellectuel, moral, artistique du Catholicisme sans concession aux erreurs modernes.

Ce Catholicisme sans concession aux erreurs et aux compromis de la « modernité », ce Catholicisme de Mirari vos, du Syllabus, de Pascendi et de la Lettre sur le Sillon, c’est le Catholicisme antilibéral, dont vous connaissez les principales figures françaises, le Cardinal Pie, Mgr Gaume, Mgr Delassus, Dom Prosper Guéranger, Louis Veuillot, etc.

Cependant, dans le cours de l’année, il vous est bien difficile de prendre le temps et l’énergie nécessaires pour rassembler les matériaux intellectuels de ce catholicisme antilibéral, les organiser et les présenter à vos enfants de manière à « transmettre ce qui a été reçu ». Les organisateurs de cette session tiennent vivement à ce que les deux parents suivent l’ensemble de la formation pour pouvoir ensuite échanger entre eux. Ils tiennent pour cela à libérer le plus possible les mères de famille des tâches matérielles générales indispensables (pas de course, de cuisine, de vaisselle). Un vrai repos…

Bien entendu, la session est également ouverte aux couples sans enfants et aux célibataires. C’est la raison pour laquelle des pères et des mères de famille catholiques, en collaboration avec des conférenciers, spécialistes du combat catholique antilibéral, vous proposent de les rejoindre pour une semaine de 4 jours de formation de toute la famille (parents + enfants à partir de 15 ans), puisée aux meilleures sources spirituelles, historiques et morales du Catholicisme antilibéral.

Cette session de formation se déroulera en Vendée, en un lieu fermé, réunissant les familles qui souhaitent bénéficier de cette formation.

Espérant très ardemment vous accueillir à notre session de formation des familles dans l’esprit du Catholicisme antilibéral, dans cette attente, nous vous prions d’agréer l’expression de nos sentiments chrétiens en Jésus-Christ Roi de France et en Sa Très sainte Mère, Reine de France.

 

L’équipe d’organisation de la Semaine d’amitié et de formation
pour les familles dans l’esprit de l’école catholique antilibérale.

 

*
*     *

 

Prière Préparatoire pour le Succès de la Session

 

Réciter en famille matin et soir la Prière des Francs :

Dieu Tout-puissant et Éternel, qui pour servir d’instrument à Votre divine volonté dans le monde, et pour le triomphe et la défense de Votre Sainte Église, avez établi l’empire des Francs, éclairez toujours et partout leurs fils de Vos divines lumières, afin qu’ils voient ce qu’ils doivent faire pour établir Votre règne dans le monde et que, persévérant dans la charité et dans la force, ils réalisent ce qu’ils auront vu devoir faire. Par Notre-Seigneur Jésus-Christ vrai Roi de France.

 

Consignes pour la Session

Évidemment, tous viennent avec bonne humeur, laissant soucis et chagrins à la maison. Partageons la joie de se retrouver entre chrétiens.

Évidemment, nous aurons le souci d’obéir à Dieu, de donner un bon exemple aux enfants par une tenue irréprochable:

— pour hommes et femmes, ni bermuda, ni short ; pour les dames et demoiselles, une tenue chrétienne, c’est-à-dire respectant la pudeur et la vertu. Nos mères chrétiennes avaient des jupes dont la longueur était précise : assises, genoux recouverts.

— pour les hommes et dames : bras couverts à la chapelle.

— pour les dames et demoiselles : tête couverte.

 

Cette année la session aura lieu en Vendée du 26 au 30 juillet (lieu précisé après réception de l’inscription).

Arrivée le dimanche 26 juillet (sainte messe à 18 h), départ le jeudi 30 juillet à 16 h. Repas assuré du dîner du dimanche au déjeuner du 30 inclus. Pour ceux qui arrivent avant le dimanche 30, prévoir pique-nique.

Programme indicatif :

  • Ouverture de la session dimanche 26 à 16 h. Sainte messe à 18 h.
  • Thèmes des conférences prévues :

a) Pour les nouveaux : Vocation et Mission de la France – La royauté sacrale chrétienne – Invalidité des sacres épiscopaux et destruction du sacerdoce catholique – Grande fresque de l’histoire de France à la lumière de la Providence Divine – Les faux amis, vrais ennemis : grille amis-ennemis – La crise de la Foi – L’avenir prévisible.

b) Pour les anciens: Le grand combat 1517-2017 – La City et les Rothschild – Témoignage sur Jean Guitton et les « papes » conciliaires – Abbé Crozat : de la Révolution dans la loi – Notions essentielles de philosophique scolastique – Étape importante de la Civilisation chrétienne : les Capitulaires de Charlemagne – Interprétation de l’Apocalypse : Holzhauser, Clorivière… – La démonologie – La chevalerie chrétienne et saint Michel.

  • Clôture de la session : Jeudi 30 juillet à 16 h.

Coût de la session 100 € par adultes (gratuit jusqu’à 12 ans, 50 € entre 13 et 18 ans), chèque à l’ordre de ACRF à joindre obligatoirement à l’inscription. En cas de désistement, il sera retenu 50 € par dossier.

Merci à ceux qui peuvent nous aider financièrement. Merci de nous trouver des donateurs dans votre entourage pour aider les familles et certains participants à faibles ressources.

Les organisateurs se réservent le droit de refuser l’inscription de toute personne n’ayant pas l’esprit correspondant à cette session.

Apporter duvet ou draps, couvertures, oreiller, serviette de toilette, serviette de table, torchons, lampe électrique (et pile), missel, chapelet, 2 cahiers (un pour note de conférences, un pour noter conseils et résolution), de quoi écrire, clé USB, ordinateur ou tablette. Ni radio, ni télé.

Possibilité de tout enregistrer mais amener et gérer son propre matériel.

Pensez à faire connaître cette session et à en parler dans votre entourage, surtout auprès des jeunes.

Pour tous renseignements appeler le 07 81 90 85 70.

Inscription et chèque à envoyer à : ACRF, BP 2, 44140 Aigrefeuille.

 

 

*
*     *

 

Fiche d’Inscription à la Session de Formation Antilibérale 2015

Les Amis du Christ Roy de France

Aucune inscription ne sera prise en considération

Si elle n’est pas accompagnée du chèque de règlement correspondant

Le tout à faire parvenir

Avant le 1er Juillet au plus tard pour faciliter l’organisation de la Session

 

à ACRF, BP 2, 44140 Aigrefeuille

 

 

Williamson, le leurre permanent…

Posted on 16 février 2015

 

Williamson, le leurre permanent…

 

Le site “Égalité et Réconciliation” (1) publie, ce 11 février 2015, un entretien avec Mgr Williamson…

Dans cet entretien — qui va en séduire plus d’un — Williamson (le leurre selon VM) occulte l’essentiel ! — qu’il connait très bien, ayant été de nos amis un certain temps, mais il n’en dit rien ! (voir le développement plus bas).

Williamson, c’est le meilleur !… il est très fort…

Voici la présentation qu’en fait “Égalité et Réconciliation” (E&R) :

 logo Égalité et Réconciliation

Entretien exclusif avec Monseigneur Richard Williamson

Entretien exclusif avec Monseigneur Richard Williamson

Propos recueillis par E&R Île-de-France

Monseigneur Richard Williamson est un évêque catholique britannique.

Sacré en 1988 par le fondateur de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie-X, Mgr Marcel Lefebvre, Richard Williamson est excommunié par l’Église catholique (la secte Conciliaire) la même année en raison d’un vice de procédure dans la consécration (la permission du pape n’avait pas été obtenue). Une excommunication non-reconnue par la Fraternité, qui n’empêche pas Mgr Williamson de continuer ses activités, et qui sera levée en 2009.

Fin 2008, Mgr Williamson accorde une interview à la télévision suédoise, au cours de laquelle il affirme que le Concile de Vatican II a provoqué « le chaos théologique que nous avons aujourd’hui » et dénonce l’actuelle « dictature du relativisme » imposée par « les évêques libéraux ».

Dans cette même interview, il fait part de doutes historiques qui lui coûteront une cabale médiatico-juridique durant de longues années :

« Je crois qu’il n’y a pas eu de chambres à gaz. (…) Je pense que 200 000 à 300 000 Juifs ont péri dans les camps de concentration, mais pas un seul dans les chambres à gaz. »

Le tollé est immédiat, et la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie-X, par l’intermédiaire de son supérieur général Bernard Fellay, se désolidarise complètement de Mgr Williamson. Celui-ci exprime par la suite ses regrets d’avoir pu causer des souffrances par ses propos, mais ne les rétracte pas, s’attirant les foudres du cardinal Philippe Barbarin (un laïc déguisé en évêque de la secte Conciliaire), Primat des Gaules, et du Vatican. Suite à l’intervention d’Angela Merkel quelques jours plus tard, l’évêque britannique est sommé par le Vatican de renier publiquement ses propos sur la Shoah. Mais Mgr Williamson ne se rétracte toujours pas, ajoutant même :

« Il s’agit de preuves historiques, pas d’émotions. Et si je trouve des preuves alors je rectifierai. Mais cela va prendre du temps. »

Cette démarche d’historien lui coûtera son poste en Argentine, et lui vaudra même son expulsion du pays. Mgr Williamson a été condamné en avril 2010 par le tribunal de Ratisbonne (Allemagne) pour « incitation à la haine raciale », mais le jugement a été annulé en appel en février 2012 en raison de l’incapacité de l’accusation à prouver que l’interview pour la télévision suédoise avait été diffusée en Allemagne.

Très logiquement, la démarche révisionniste de Mgr Williamson l’a poussé à s’intéresser également aux événements du 11 septembre 2001. Dans son Kyrie Eleison du 1er octobre 2011, pour le dixième anniversaire des attentats, il déclare :

« Avant qu’il ne devienne “antisémite” de seulement poser la question, demandons-nous […] simplement quelle a été la réalité de cet événement. »

Et de compléter en évoquant des « preuves » que les attentats étaient un « inside job ».

E&R Île-de-France l’a rencontré en décembre 2014 pour un entretien exclusif.


Rencontre avec Mgr Richard Williamson par ERTV

 

 

*
*     *

 

Comme le lecteur peut le constater… Mgr Williamson parle dans cet entretien de l’« église officielle », d’une « fausse église » aux mains de la Franc-Maçonnerie. « L’église officielle a été faussée » dit-il (et il met un “É” majuscule certainement… il y pense tellement fort qu’on l’entend jusqu’ici !). Se définissant comme « la voix dans le désert » actuel, il parle des trois grands mensonges d’aujourd’hui… mais il ne parle pas du mensonge primordial d’aujourd’hui !

Il parle de la Foi… de la foi et de l’humilité… « la solution n’est autre que la Foi catholique ! »

NON Williamson ! la foi n’assure pas la présence du Christ ressuscité parmi nous !

« Sans Moi, vous ne pouvez rien faire ! » (2)

 

« Moi Christ ressuscité je serai avec vous jusqu’à la fin du monde » (3)

La foi n’assure pas la présence du Christ ressuscité parmi nous ! Ce n’est que le Sacerdoce qui assure cela !

Et Williamson n’en parle pas ! pour lui Giovanni Battista Montini (F) était le Pape Paul VI…

Pour lui, le clown blanc actuel est Pape !… (certes d’une « fausse église » mais « Église officielle » ; certes « ça ne correspond plus à la vrai Église »)…

Mais pour lui, c’est l’Église !

Alors que cette « Église officielle » éclipse (détruit pour lui) l’Église catholique en détruisant (effectivement) le Sacerdoce ! comme Rore-Sanctifia nous l’a prouvé.

« Moi Christ ressuscité je serai avec vous jusqu’à la fin du monde »

Même par UN seul prêtre VALIDE fût-il mauvais !

 

 

 


[1] « Égalité et Réconciliation » est une association politique fondée en juin 2007 par son président Alain Soral ainsi que par Jildaz Mahé O’Chinal et Philippe Péninque, deux anciens militants du Groupe Union Défense (GUD).

Elle est d’abord très proche du Front national (FN), avant de prendre ses distances avec lui. Si elle se définit comme « nationaliste de gauche », elle est classée à l’extrême droite par la plupart des observateurs, de même que son président Alain Soral dont elle a pour but de promouvoir les idées « sur la gauche du travail et la droite des valeurs ». Appelant à dépasser les clivages sur plusieurs plans — partisans, ethniques, religieux et sociaux —, elle entend lutter contre les libéraux-libertaires, le mondialisme et le sionisme ; certains observateurs considèrent qu’elle est antisémite. Sa faible base militante est compensée par un site Internet dont l’audience lui confère une forte visibilité.

[2] « Je suis la vigne, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi, et en qui je demeure, porte beaucoup de fruits : car, séparés de moi, vous ne pouvez rien faire »… (Jn 15,5)

[3] « Toute puissance m’a été donnée dans le ciel et sur la terre.
Allez donc, enseignez toutes les nations, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit,
leur apprenant à observer tout ce que je vous ai commandé. Et moi, je suis avec vous toujours jusqu’à la fin du monde. » (Mat 28, 18;20)