Aller au contenu

Nouveau titre aux ESR : BERGOGLIO EST-IL NOTRE SAINT PÈRE FRANÇOIS, VICAIRE DU CHRIST ?

2014 avril 24

 

Les Éditions Saint-Remi ont sorti un nouvel ouvrage pendant la dernière semaine Sainte afin nous aider à comprendre comment l’Église Catholique, corps mystique du Christ, revit ce que le corps physique du Christ a vécu : La Passion, que lui fait subir l’église conciliaire.

Cette étude est destinée à l’origine aux Catholiques ne voulant pas suivre l’enseignement du Concile de Vatican II, appelés communément « Traditionalistes ». Nous espérons toutefois pouvoir instruire d’autres personnes intéressées, en particulier pour leur faire découvrir la solidité de la Foi de la Sainte Église Catholique, qui ne peut changer avec le temps, même si certaines notions pourraient leur échapper.

En nous appuyant sur la doctrine de l’Église Catholique, nous verrons si on peut reconnaître un véritable Vicaire du Christ comme pouvant enseigner l’erreur, et si un Catholique a le droit de désobéir au Souverain Pontife sans offenser la Foi. Nous nous demandons si nous avons le droit ou non, au nom de l’Église et de la Foi, de reconnaître comme Pontifes légitimes des hommes professant l’hérésie. Nous souhaitons également connaître en parallèle les limites bien définies de l’Église. Il est capital de répondre à tout cela car c’est en se détachant de la Foi, ne serait-ce que sur un point, que nous devenons hérétiques. Si le Magistère (enseignement traditionnel de l’Église) nous donne la solution de ce que nous devons faire, il faut alors prendre acte, de peur d’être retranché du sein de notre bien aimée, ou du moins, de pécher contre la Foi.

Bergoglio est-il notre Saint Père François, Vicaire du Christ ?

 

* * *

 

Dédicace de l’auteur au début de l’ouvrage :

 

À la Très Sainte Vierge Marie sans laquelle je n’aurais pas pu réaliser ce travail. Par sa formidable intercession, elle m’a tiré de l’athéisme, de l’occultisme, puis de l’Islam (à cause du mauvais exemple de l’œcuménisme) dans lesquels je m’étais fourvoyé, et m’a guidée vers la Miséricorde de son divin Fils. Je sais ce que je vaux sans la grâce, sans le Baptême, sans la Confirmation, sans l’Eucharistie. Alors, tout honneur à Jésus-Christ et à sa Mère par laquelle passent toutes les grâces !

Merci Très Sainte Vierge Marie, ô vous qui avez écrasé la tête trop orgueilleuse du serpent de votre pied virginal ! Même si l’hérésie mord et répand son venin dans votre postérité au talon, vous ne manquerez pas de nous venir en aide par votre intercession, par votre Immaculée Conception, par votre Cœur Immaculé, et par votre haute fonction de Reine du Ciel. Tous les Anges vous obéissent. Vous nous couvrez de votre manteau, ne nous lassons pas de vous prier !

Merci également à tous ceux qui ont déjà abordé cette question et ont apporté des éléments que j’ai pu synthétiser dans cette étude.

 

 

27 AVRIL : CANONISATION VIRTUELLE OU NOUVEAUTÉ CONTESTABLE ?

2014 avril 21

 

27 Avril : Canonisation Virtuelle ou Nouveauté Contestable ?

 

Écône recrucifie Notre-Seigneur et se voit qualifier d’« ordure » et de « torchon » par un “prêtre” conciliaire !…

 

 

Dans un document de 40 pages, élaboré par Écône et imprimé par le District d’Asie, la FSSPX a élaboré une étude particulièrement intéressante sur les contradictions internes et absolues générées par la future et proche canonisation de Karol Wojtyla.

La Porte latine nous donne là la Conclusion de cette étude. Nous y verrons très brièvement à quel point elle est déficiente et scandaleuse, en soulignant et mettant en gras dans le texte même les passages qui fâchent…

 

Lire la suite →

« RESURREXIT SICUT DIXIT » !

2014 avril 20

 

Joyeuses et saintes fêtes de Pâques !

Gaude et laetare ! Quia surrexit Dominus vere, alleluia !

Resurrexit
 

* * *

 

Pour la sainte Fête de Pâques 2014, nous sommes heureux d’offrir à tous nos fidèles lecteurs le Véritable Portrait de Notre Seigneur Jésus Christ.

 

Véritable Portrait de
Notre Seigneur Jésus Christ
Tel Qu’il a été envoyé au Sénat Romain
Par Publus Lentulus Pro Consul Romain de la Judée

Véritable Portrait de Notre Seigneur Jésus Christ

 

* * *

 

Autre version du Véritable Portrait de Notre Seigneur Jésus Christ :

 

Véritable Portrait de Notre Seigneur Jésus Christ

Vrai Portrait de Notre-Seigneur Jésus-Christ

Ce portrait est l’exacte reproduction de celui que l’empereur Tibère fit graver sur émeraude, lequel faisait partie du trésor impérial de Constantinople,
qui tomba entre les mains des turcs en 1453, et devint propriété du sultan Bajazet II ;
ce dernier en fit don au pape Innocent VIII
ainsi que de la sainte lance qui blessât le flanc du Seigneur,
en échange de la libération de son propre frère qui avait été fait prisonnier par les armées chrétiennes à Rhodes.

 

La Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ

2014 avril 14

 

Chers lecteurs,

Pour la Semaine Sainte, je vous propose de méditer la Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ en écoutant la prédication de notre cher Abbé Joseph Vérité (†) :

La Passion

 

 

Adoramus te, Christe, et benedicimus tibi,
quia per sanctam crucem tuam redemisti mundum.

De l’Évangile selon saint Luc 22, 39-46

Gethsémani

39 Étant sorti, il s’en alla, comme de coutume, vers le mont des Oliviers ; les disciples aussi l’accompagnèrent.
40 Lorsqu’il fut à l’endroit, il leur dit : « Priez afin de ne pas entrer en tentation. »
41 Et il s’éloigna d’eux environ d’un jet de pierre ; et, s’étant mis à genoux, il priait, disant :
42 « Père, si vous voulez, détournez de moi ce calice. Cependant, que ce ne soit pas ma volonté, mais la vôtre qui soit faite. »
43 Et lui apparut, (venant) du ciel, un ange qui le réconfortait.
44 Et, se trouvant en agonie, il priait plus instamment, et sa sueur devint comme des gouttes de sang, qui tombaient sur la terre.
45 S’étant relevé de (sa) prière, il vint vers les disciples, qu’il trouva plongés dans le sommeil à cause de la tristesse.
46 Et il leur dit : « Pourquoi dormez-vous ? Levez-vous et priez, afin que vous n’entriez point en tentation. »

 

L’abbé Vérité nous donne ici, en 3h 42, une de ses prédications sur La Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ lors d’une Retraite (antilibérale) de Saint-Ignace. Je recommande fortement à quiconque de prendre le temps d’écouter – et de méditer – sur ces paroles de l’abbé qui avec quelques diversions de bon aloi, nous donne de sérieux conseils pour vivre en véritable chrétien.

 

 

Abbé Joseph Vérité, 1979

Requiescat in pace (RIP)

« Qu’il repose en paix ».

Empathique… François ?

2014 avril 12

Call_Me_Jorge..._

Mardi, 1 Avril, 2014

Empathique… François ?

 Jorge Bergoglio reposant sa tête sur l'épaule de Juan Francisco Taborda

(Jorge Bergoglio reposant sa tête sur l’épaule de Juan Francisco Taborda)

Le lecteur se souvient-il de la photo ci-dessus ? Les médias se sont répandus sur la façon dont François s’est montré si tendre et affectueux quand il était Jorge Bergoglio en Argentine. Avance rapide jusqu’au 21 Mars 2014 et nous avons quelques nouvelles photos de François, cette fois tenant par la main d’un autre homme. Oh, combien douces ! Cher lecteur regardant les deux photos ci-dessous qu’est-ce qui vous vient à l’esprit ?

 François et don Luigi Ciotti se tenant par la main

(Qui François tient-il par la main ?)

Lire la suite →

Où en est le « lobby gay » du Vatican ?
main dans la main avec François

2014 avril 12

 

Où en est le « lobby gay » du Vatican ?

 

Il va main dans la main avec François

 

Jorge Bergoglio en compagnie de luigi Ciotti

Jorge Bergoglio en compagnie de Luigi Ciotti – sont-ils pas mignons ensemble ?

 

Accrochez-vous, braves gens : le blogue Call Me Jorge Appelez-moi Jorgea déniché une information explosive sur les entourloupes de la secte conciliaire. Vous avez sans doute entendu dire que le 21 mars dernier, le « Pape » François avait dénoncé la Mafia lors d’une séance de prière organisée en l’église Saint-Grégoire de Rome ; en revanche, il y a des chances pour qu’on ne vous ait pas appris qu’en pénétrant dans l’édifice, il avait été photographié main dans la main avec un de ses « prêtres », et pas n’importe quel prêtre…

Voici un court clip vidéo et une autre photo représentant la scène :

François et don Luigi Ciotti main dans la main

François et don Luigi Ciotti main dans la main

À présent, voyons qui au juste est ce prêtre que François est si heureux de tenir par la main. Il s’appelle Luigi Ciotti, et c’est un activiste pro-homosexuel admirateur du scandaleux Frère Andrea Gallo (1928-2013), qui soutenait ouvertement le communisme, le modernisme et la sodomie.

“Appelez-moi Jorge” fournit à cet égard des renseignements, ainsi que d’autres photos et des vidéos :

François le compassionné ? Bergoglio main dans la main avec un partisan de la perversion

Cet article est particulièrement intéressant et révélateur. Lisez-le bien jusqu’au bout et regardez les vidéos. Mais veillez à vous munir auparavant d’un sac pour vomir…

S’agissant à présent de François, vous vous souvenez peut-être que le 28 juillet 2013, lorsqu’il a donné sa première interview sur le vol qui le ramenait de Rio de Janeiro, où il avait présidé les Journées Mondiales de la Jeunesse, l’une des questions qui lui furent posées avait trait au « lobby gay » du Vatican dont l’existence s’était révélée sous Benoît XVI. Sa réponse aussi fourbe que désinvolte fut la suivante :

« On écrit tant de choses sur le lobby gay ! Je n’ai encore rencontré personne, au Vatican, qui ait sur soi une carte d’identité portant la mention « gay ». On dit qu’il y en a. Je crois que lorsqu’on a affaire à une telle personne, il faut établir une distinction selon qu’elle est gay ou qu’elle forme un lobby, car les lobbies ne sont pas tous une bonne chose. Et celui-là n’est pas une bonne chose. Si quelqu’un qui est gay et de bonne volonté cherche le Seigneur, qui suis-je pour le juger ? Le Catéchisme de l’Église catholique explique cela d’une bien belle manière quand il dit… Attendez un moment, comment dit-il ?… Il dit : “Nul ne doit marginaliser ces personnes pour une telle raison, et il faut les intégrer dans la société”. Le problème, ce n’est pas d’avoir cette tendance, non, nous devons nous comporter en frères et sœurs les uns avec les autres ; il y en a qui sont comme ci, et d’autres comme ça. La difficulté surgit dès lors qu’on forme un lobby animé par cette tendance-là, au même titre qu’un lobby d’avares, de politiciens, de francs-maçons, etc. À mes yeux, c’est là que réside le grand problème. »

(Antipape François, Conférence de presse organisée sur le vol de retour des JMJ le 28 juillet 2013)

 

On a là un résumé complet de l’attitude de François envers les sodomites et leurs alliés : il s’oppose au « lobby gay » du Vatican, bien sûr, mais seulement dans la mesure où il s’agit d’un lobby, non dans la mesure où ce dernier promeut la sodomie ou les sodomites. Autrement dit, pour François, le problème représenté par l’expression lobby gay tient au terme « lobby », non au terme « gay ». Alors, oui, il peut tout aussi bien tenir par la main l’un des membres dudit lobby. Peut-être, un jour, ira-t-il lui-même jusqu’à leur délivrer une carte d’identité…

Ainsi que nous aimons à le dire souvent : « Des choses comme celle-là, ça ne s’invente pas ! »

 

Novus Ordo Watch : http://www.novusordowatch.org/wire/index.htm#.U0lkG1dqxJt

Traduction : Le CatholicaPedia.net

La Voix des Francs Catholiques : Spécial LA QUESTION vs Le Disciple Pénitent

2014 avril 10

 

La Voix des Francs Catholiques N°32

 

vient de paraître

 

Exceptionnellement, à la demande du Disciple pénitent, auteur de l’article,

Gravatar_Le-disciple-penitent
les Éditions Saint-Remi vous offrent l’intégralité du n° en ligne :

La Voix des Francs Catholiques N° 32

Télécharger le PDF ici

Pour acheter le n° ou s’abonner à la revue (10 € le n° ou 30 € l’abonnement à 4 n°) :
en ligne
par courrier

Lire les 3 premiers numéros et des extraits de tous les numéros ICI

 


 

éditorial du n°32

La Voix des Francs Catholiques N° 32

Au cours de ce mois de mars, une intéressante « disputatio » a eu lieu sur Internet sur le blog La Question, entre un dénommé Le Disciple pénitent et les dirigeants de ce site (notamment le dénommé Calixte), sur la question de la légitimité des papes conciliaires, suite aux articles de Mgr Williamson qui y étaient publiés. Nous projetions d’écrire une réfutation des ces articles étonnamment vides de toute référence au Magistère de l’Église, en mettant en parallèle les affirmations de Mgr Williamson et les enseignements contradictoires du Magistère. Contacté par Le Disciple pénitent, fidèle lecteur de la revue et des éditions Saint-Remi, nous lui avons apporté nos conseils dans le développement de son argumentation qu’il avait entreprise pour réfuter les erreurs publiées sur ce blog. Très vite les ténors du blog La Question, ont pris la défense des sophismes de Mgr Williamson contre Le Disciple pénitent.

Nous consacrons donc ce numéro à cette polémique, qui a pour mérite de mettre à plat tous les arguments des deux camps qui s’opposent. Nous souhaitions laisser une trace écrite imprimée qui sera peut-être utile à l’histoire future – l’Internet étant très volatile et fragile. Imaginons par exemple une troisième guerre mondiale qui porte atteinte aux infrastructures dont dépend l’Internet et le monde de l’informatique, que restera-t-il de l’histoire de la pensée des hommes du XXIème siècle ?

Face à des arguments démonstratifs, l’intelligence doit se soumettre à la vérité, et donc il faut avoir l’humilité de reconnaître son erreur, c’est ce que l’on appelle la bonne volonté. Si on persiste dans l’erreur alors on tombe dans le mensonge et l’on va tenter d’inventer des raisonnements faux. Le blog La Question a été pris les doigts dans la confiture, Le Disciple pénitent, par sa douce argumentation, les a repoussé dans leurs retranchements et ils ont fini par manifester leur mauvaise volonté. Toutes nos félicitations et remerciements au Disciple pénitent pour cette belle « disputatio » victorieuse qui servira aux lecteurs de bonne volonté.

 

Bruno Saglio,
directeur de la revue.

Le Blogue, LA <abbr>QUESTION</abbr>… Faussaire pris la main dans le pot de confiture !

 

 

 

Le blogue LA QUESTION : ces traditionalistes qui “talmudisent” le Droit Divin

2014 avril 9

 Important

Le blogue La Question : ces traditionalistes qui “talmudisent” le Droit Divin

par Iéschoua incorrect alias Amabilus Manziaci

 

le blogue La Question :

le blogue La Question

Ces Traditionalistes qui « Talmudisent » Le Droit Divin

Brève esquisse de réponse
à un « fake » de la tradition, 
parodie sur internet
du catholicisme semper idem

 

Aux termes de l’Écrit de Damas, ils [Paroushim (1)] sont traités de bâtisseurs de murs et de vaticinateurs (Lawrence H.Schiffman)

Lorsque l’Église n’était pas défigurée et masquée par ceux qui refusent qu’en elle le surnaturel se communique à l’humanité sans s’avilir cependant en immanence, il n’était point périlleux de ne pas saisir ce point-clé de la Révélation et de la Tradition. Mais depuis que les clercs de l’Adversaire sont remontés « des veines de l’Église » jusqu’à sa tête, le milieu superficiel et libéral de la « tradition » se trouve profondément châtié. Ne s’étant jamais réellement interrogé sur l’origine de sa Foi, et ne semblant pas avoir vécu en profondeur la vie de l’Église, dès lors que les représentants apparents de cette dernière n’enseignent plus la Vérité, ne sanctifient plus, ne disciplinent plus, comment les traditionalistes comprendraient-ils alors ce qu’est l’Église en désordre, et en désordre précisément du point de vue du Droit Divin ?

Ils s’évertuent vainement, et les rédacteurs du blogue La Question en offre un triste spécimen, – à copier-coller une explication stérilement verbeuse, et chimériquement éclairante ; et ils croient l’appuyer en prônant une légaliste conduite à tenir. Ainsi caressent-ils le rêve de tracer une frauduleuse voie moyenne entre d’un côté l’Église militante en ordre qui appartient au temps révolu et de l’autre, une Église ayant sombré dans le désordre, qu’ils dénient.

Ce faisant, ils mettent de la sorte cruellement à nu un détournement doctrinal sans précédent, en pratiquant une herméneutique de nature pharisienne. En vertu de celle-ci, le Dépôt de la Foi et le Magistère sont avilis jusqu’à servir à de fondement scripturaire, donc révélé, à une innovation visant à assujettir notamment la perpétuité de la Papauté à la nécessité que les « structures traditionnelles » des sociétés demeurent physiquement encore debout. Cette persistance, ce « miracle » du genre des « signes » tant réclamés déjà par les Pharisiens à notre Divin Maître, nécessiterait qu’un vestige aussi vénérable puisse encore trôner physiquement au milieu des décombres de la totalité des autres institutions en ce XXI° Siècle.

Après avoir jeté un bref regard sur ce passé où le Droit divin harmonisait la Loi et la Foi, nous nous pencherons sur l’instrumentalisation procédurière que lui font subir certains ; ainsi ceux qui professent que « ce qui importe dans l’examen [...] des déclarations ou actes pontificaux, est de déterminer ce qui sert ou non la cause de la Tradition » (La Question, 13 octobre 2011). Puis nous nous livrerons à aperçu rapide de la conception sécularisée qui prévaut depuis Vatican d’Eux, avant de nous pencher sur la version subjective et nostalgique de cette conception qu’en donnent la majorité des traditionalistes : Le Droit divin aurait désormais pour destin de se volatiliser en mille petites « traditions » humaines. Dès lors, nous pourrons examiner comment le Droit Divin exige que nous comprenions la visibilité de l’Église Catholique sous l’éclipse que lui inflige l’entité Conciliaire.

 

* * *

 

Non seulement les rédacteurs de La Question ne semblent pas posséder les outils intellectuels maîtrisés en revanche par nombre de théologiens conciliaires, néanmoins si coupables, ni une culture philosophique et générale pénétrante. La méchanceté, le phrasé littéraire, et les luxueuses illustrations graphiques, ne pallient pas l’absence de rigueur, de structuration et de qualification. La copie intelligente des vénérables et véridiques mémentos élémentaires du passé, ne doit pas se limiter à une mise en scène de propagande. Alors ne seraient-ils que des « littéraires » ? mais alors des littéraires ratés, une imitation de ces journalistes qui sont les pires pourvoyeurs d’âmes trompées au profit des monstres révolutionnaires. Et s’il s’agit de théologiens d’état, songeons que les « professionnels » sur le plan matériel sont astreints, au titre d’une présomption irréfragable, à une obligation de résultat : qu’en sera-t-il donc de l’obligation des « professionnels » sur le plan surnaturel ?

Amabilus Manziaci, 3 avril 2014.

 

* * *

 

Table des matières
(liens, cliquez pour accéder)

Le blogue La Question : ces traditionalistes qui “talmudisent” le Droit Divin.

I. L’Église est Conforme au Droit Divin

a.) L’économie de la Révélation condamne par avance certains accommodements traditionalistes

b.) En ce qui concerne l’acte de foi en l’Église

c.) S’agissant de l’être surnaturel de l’Église

d.) Pour l’Enseignante et pour l’enseigné, un garant infaillible : le Pape

II. L’Église Monarchique Caricaturée

1.) Une déconstruction d’esprit talmudique du Droit Divin positif Révélé

a.) la société divine et humaine qu’est l’Église serait contenue dans la société juridique

b.) Et ce « sujet matériel » catholique est interprété en « sujet » d’une pseudo-monarchie

2.) La dissolution idéologique pratiquée par les traditionalistes

a.) Examinons le procédé « juridiste »

b.) Voici ce que l’Église oppose

c.) comparaison avec les « squatters »

3.) Un constructivisme d’esprit talmudique appliqué au Droit Divin

a.) Rappelons un précédent religieux funestement fondateur

b.) Considérons ensuite le processus théologique en jeu

c.) Un exemple des procédés séducteurs de La Question

III. L’église Conciliaire

IV. Le Droit Divin Profané par les Conciliaires

1.) Un réflexe primitif : dénier le défi du réel Révolutionnaire

2.) Le présupposé irrationnel et sectaire niant le Magistère de l’Église

3.) L’abolition de toute raison dans la machination entreprise

4.) Une exégèse des auteurs, spécieusement idéologique

5.) La manipulation idéalisatrice

6.) Le Droit divin positif (surnaturel) est corrompu en légalisation positive (humaine) de la doctrine et des rites

7.) Une implicite exégèse mythologisatrice de la Fondation de l’Église

8.) La ruse du diagnostic anachronique de la situation présente

9.) La diabolisation des catholique semper idem antilibéraux

V. Après Vatican d’Eux

A.) Respecter les faits, leur appliquer une logique adéquate, afin de les qualifier « théo-logiquement »

B.) Assujettir la situation factuelle de l’Église au Droit Divin positif

C.) Le raisonnement conforme à la théologie catholique en conséquence

D.) Où est, en pratique ET en théorie, la succession Apostolique aujourd’hui ?

I. Dans l’ordre de la réalité éclipsée de l’Église

II. Dans l’ordre de la réalité faussement apparente de l’Église Catholique qui est celle de la réalité, intruse et simulée, de l’entité Conciliaire

 

 

 


[1] Paroushim de peroushim, mot hébreu qui se traduit « les séparés ». («séparés» des mécréants [du reste], bouffis d’orgueil) ; le mot désigne alors par extension soit un hypocrite, soit un formaliste content de soi et jugeant les autres !

Les Paroushim sont les inventeurs de la religion de l’interprétation !
qui ont remplacé la religion hébraïque qui était vouée à annoncer et attendre NSJC, par leur interprétation (Talmud) oral d’abord puis a été écrit, et ensuite commenté à l’infini.

Par référence les modernistes et les conciliaires, à la suite des protestants continu le même esprit, le même système, et la même religion !

Nos amis tradis de La Question constituent une variation ou un version réactionnaire de cette erreur.
Ils interprètent et substituent leur interprétation à une situation de fait que subit l’Église par l’éclipse !

Quand la bêtise se prend pour une huître perlière !!!

2014 avril 6
tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
par Pierre Legrand

 

Quand la bêtise se prend pour une huître perlière !!!

ou l’effarante niaiserie du traditionalisme ordinaire.

 perle et huitre

Voici quelques perles rares qu’il me faut non seulement vous faire admirer mais vous livrer à domicile afin que vous les enfermiez dans votre coffre-fort personnel !

Par les temps qui courent on ne sait quels trésors de sottises, de stupidité, d’idiotie et d’imbécillité risquent de nous être livrés, dans leur bel écrin traditionaliste, dans les mois ou les semaines à venir. Allez ! Vous trouverez bien encore une petite place dans votre coffre pour ces petits joyaux !….

Le premier texte (source : TradiNews/Le Forum Catholique) que je vous propose est d’un certain “Nemo” (clown1) qui sévit sur un forum dit catholique. Si la qualité de ses perles est proportionnelle à l’énormité des bêtises qu’elles recèlent, alors nul doute que les siennes sont d’un orient très rare, d’une irisation subtile et d’une couleur des plus délicates ! Le poids d’une perle s’évaluant en grains, l’on pourra dire que ce Nemo a de nombreux grains !!!!

Le second texte (source : TradiNews/Le Rocher), plus sérieux, est de Mgr Fellay, en personne. Nous ne prendrons pas de gants mais des pincettes afin de ne pas heurter les âmes trop sensibles, comme on dit !

Afin de ne pas lasser mes lecteurs et de ne pas leur imposer, malgré le Carême, la prose indigeste de ces messieurs, j’ai choisi des extraits significatifs qui, comme toute huître perlière, cache des trésors inestimables de crétinerie traditionaliste qu’il nous faudra gober en même temps que le mollusque réjouira nos papilles égrillardes qui n’en pourront mais…!

 

Lire la suite →

Laïcité : va-t-on supprimer tous les signes chrétiens du paysage public ?

2014 avril 4

 

FigaroVox

Laïcité : va-t-on supprimer tous les signes chrétiens du paysage public ?

 

DEUX <abbr>ECRIVAINS</abbr> <abbr>AUTOUR</abbr> DU <abbr>TOMBEAU</abbr> DE <abbr>BLAISE</abbr> <abbr>PASCAL</abbr>, EN L'EGLISE DE <abbr>SAINT</abbr>-ETIENNE-DU-MONT

L'église Saint-Étienne-du-Mont, à Paris, où repose Blaise Pascal.

Crédits photo : Sébastien SORIANO/Le Figaro

FIGAROVOX/OPINION – La réaction d’un professeur d’Histoire, spécialiste de la laïcité à la multiplication des procédures judiciaires contre les symboles catholiques dans l’espace public.

Jean-François ChemainJean-François Chemain est diplômé de l’IEP de Paris, diplômé de Droit international, agrégé et docteur en Histoire. Il a exercé pendant une dizaine d’années le métier de consultant international avant de devenir cadre dirigeant d’un grand groupe industriel français. Depuis 2006, il a choisi d’enseigner l’Histoire, la Géographie et l’Éducation Civique dans un collège de ZEP. Il est l’auteur d’Une autre Histoire de la laïcité (2014, Via Romana) préfacé par Rémi Brague, avec une postface du “Cardinal” Barbarin.

Crédits photo : Stéphane OUZOUNOFF

 

Lire la suite →