Aller au contenu

Abbé Louis J. Campbell : les plus grands péchés sont ceux relevant du blasphème

2015 janvier 26

 

Voici un sermon qui explique clairement la situation de ces dernières semaines…

 

Abbé Louis J. Campbell (1)

Abbé Louis J. Campbell

Troisième Dimanche après l’Épiphanie, 25 janvier 2015

« … sages à vos propres yeux. » (Rom. 12 : 16b)

 

Au Dieu Tout-Puissant, notre Divin Créateur, nous autres humains avons le devoir d’adresser les plus grandes louanges et actions de grâces. Elles sont infiniment plus grandes que nous n’en sommes capables, mais du fait de la Miséricorde divine, notre Sauveur Jésus-Christ a adressé à Dieu Son Père d’infinies louanges et actions de grâces par Sa mort douloureuse sur la Croix du Calvaire. Et au moyen du Saint Sacrifice de la Messe, Il nous a permis d’agir de même en offrant – par les mains du prêtre et en union avec le Fils de Dieu – d’infinies louanges et actions de grâces à la Sainte Trinité. C’est à cela que nous sommes appelés par notre Baptême. C’est cela que nous devons faire.

D’autre part, les plus grands péchés sont ceux relevant du blasphème. C’est pourquoi le Catéchisme du Concile du Trente parle de l’énorme culpabilité de « ceux qui d’une bouche impure et souillée osent blasphémer et maudire le nom adorable de Dieu, ce nom digne de toutes les bénédictions et de toutes les louanges des créatures, ainsi que le nom des Saints qui règnent avec Lui dans le ciel. Ce crime est si horrible et si monstrueux, que parfois nos Saints Livres pour le nommer se servent du mot [contraire] bénédiction. » (Sur le Deuxième Commandement).

Lors de Son procès devant le Sanhédrin des Juifs, Jésus fut accusé de blasphème, et c’est sur la foi de cette charge – après qu’il eut admis qu’il était le Fils de Dieu – qu’il fut condamné à mort. Et le grand prêtre déchira ses habits en disant :

« “Qu’avons-nous besoin de témoins ? Vous avez entendu le blasphème ; que vous en semble ?” Tous prononcèrent qu’il méritait la mort. » (Marc, 14 : 63, 64)

 

 Blasphème

 

Or, le blasphème est à la une de l’actualité. Les musulmans sont outragés par les dessins représentant leur “prophète Mahomet” sur les couvertures de l’hebdomadaire satirique parisien Charlie Hebdo. Cela n’a rien de surprenant. Mais les chrétiens ont encore plus de raisons d’être outragés que les musulmans, à cause des dessins blasphématoires de “Charlie” sur la Sainte Trinité, sur Jésus-Christ, le Verbe fait chair, et sur la Très Sainte et Immaculée Vierge Marie. Ce sont les dessins les plus blasphématoires et les plus abominables que j’aie vus de toute ma vie, longue déjà de plus de quatre-vingts ans.

Ils partagent la culpabilité de Charlie Hebdo, tous ces dirigeants du monde qui se sont rassemblés à Paris pour célébrer la mémoire des victimes de l’attaque musulmane et manifester leur soutien à Charlie Hebdo. Coupables aussi sont ceux qui crient « Je suis Charlie » en brandissant des pancartes où figure le même texte. Ils crient en faveur de la liberté de parole et de la liberté de la presse, agitant des stylos et des crayons pour faire valoir leur point de vue. Mais la liberté de parole et la liberté de la presse doivent avoir leurs limites.

Certes, ceux qui publient des journaux ou des magazines ne doivent pas subir des pressions ou des injonctions de la part du gouvernement ou d’autres instances quant à ce qu’ils peuvent publier ou non. Mais cela ne signifie pas qu’ils soient autorisés à dire tout ce qui leur plaît. Ils sont tenus par les Commandements de Dieu tout comme le commun des mortels que nous sommes. Ils ne sont pas libres de publier des choses licencieuses qui pervertissent l’esprit des gens, ni de promouvoir de fausses idéologies qui éloignent ceux-ci de Dieu ou de Sa Sainte Église. Et il en va de la liberté d’expression comme de la liberté de parole.

Nous ne sommes PAS libres d’appeler le mal bien et le bien mal. Nous ne sommes PAS libres de blasphémer le saint Nom de Dieu le Père, ni celui de Son Divin Fils Jésus-Christ, ni celui de Marie, la Très Sainte Mère de Dieu ! Nous ne sommes PAS libres de scandaliser l’innocent et d’insulter grossièrement d’autres êtres humains. Nous ne sommes PAS libres de voter des lois qui vont à l’encontre des Saints Commandements de Dieu ! Jésus a eu des paroles de colères pour les Pharisiens qui L’accusaient de manière blasphématoire de chasser les démons par le pouvoir du Prince des démons, et il les a conclues par ce sévère avertissement :

 

« Je vous le dis : au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu’ils auront dite. Car tu seras justifié par tes paroles, et tu seras condamné par tes paroles. » (Mt. 12 : 36, 37)

 

Les gens de Charlie Hebdo ont une attitude de provocation frontale qui pourrait constituer le détonateur de la Troisième Guerre Mondiale, mais ils ne veulent pas en entendre parler. Les musulmans se préparent pourtant à un grand Djihad. Ils vont marcher sur l’Europe, ils la dévasteront de manière catastrophique, et le monde entier paiera en subissant des souffrances et des destructions inimaginables.

Le PÉCHÉ, ce n’est PAS DRÔLE ! Nous ne devons pas rire devant ces publications, ces émissions de télévision ou ces vidéos circulant sur l’Internet qui présentent le péché sous des dehors hilarants. Or, le blasphème est le plus grand de tous les péchés ! Les nations ont appelé sur leurs têtes la juste colère de Dieu. N’avons-nous pas nous-mêmes assisté tout dernièrement à cet appel, salué par les applaudissements d’un grand nombre ? Dieu nous avertit par le prophète Isaïe :

 

« Malheur à ceux qui appellent le mal bien et le bien mal […] Malheur à ceux qui sont sages à leurs propre yeux, et intelligents à leur propre sens […] C’est pourquoi, comme la langue de feu dévore le chaume, et comme l’herbe sèche s’abîme dans la flamme, leur racine sera semblable à la pourriture, et leur fleur sera emportée comme la poussière […] car ils ont rejeté la loi de Yahweh des armées, et méprisé la parole du Saint d’Israël. » (Is. 5 : 20a, 21, 24)

 

Les anges guerriers de Dieu, avec leurs épées enflammées, volent au-dessus du monde coupable :

 

« Devant lui la terre tremble, les cieux s’ébranlent, le soleil et la lune s’obscurcissent, les étoiles perdent leur éclat. Yaweh fait entendre sa voix à la tête de son armée ; car immense est son camp, car puissant est l’exécuteur de sa parole. Car le jour de Yaweh est grand et très redoutable ; et qui pourrait le soutenir ? » (Joël 2 : 10,11)

 

Que vienne une guerre mondiale, un tremblement de terre ou le feu du ciel, Dieu ne laissera pas périr les Siens. Mais nous devons nous détourner du péché IMMÉDIATEMENT et chercher refuge dans le Sacré Cœur de Jésus ainsi que dans le Cœur Immaculé de Marie. Nous osons encore espérer qu’en nous tournant vers Dieu avec un vrai repentir, nous pourrons trouver un lieu sûr dans ce monde livré au chaos.

 

« Mais maintenant encore – oracle de Yaweh, revenez à moi de tout votre cœur, avec des jeûnes, avec des larmes et des lamentations. Déchirez vos cœurs, et non vos vêtements, et revenez à Yaweh, votre Dieu ; car il est miséricordieux et compatissant, lent à la colère et riche en bonté, et il s’afflige du mal qu’il envoie. » (Joël 2, 12, 13)

 

 

 

*
*     *

 

 

 

 

 

Source : http://www.cathinfo.com/catholic.php?a=topic&t=35370&min=3&num=3

Traduction : le CatholicaPedia.net

(Que notre traducteur soit encore une fois et toujours remercié pour son travail professionnel)

 

 


[1] L’abbé Louis J. Campbell est né à Brooklyn, New York, le 1er Novembre, 1932. Pour éviter les effets de la Grande Dépression, ses parents l’ont ramené en 1934 à l’île du Cap-Breton dans leur Nouvelle-Écosse natale, où il a grandi. Il est diplômé de l’Université St. Francis Xavier à Antigonish, en Nouvelle-Écosse, en 1956, et la même année a rejoint l’Ordre de Saint-Augustin. Après des études de séminaire au séminaire St. Francis à South Milwaukee, Wisconsin, et de l’Université Saint-Paul à Ottawa, en Ontario, il a été ordonné à la prêtrise le 3 Septembre 1961.

Au cours de ses 40 années avec les Augustins au Canada, le Père Campbell servi comme maître des novices, et était avant le monastère à Delta, en Colombie-Britannique, Racine, Wisconsin, et King City, en Ontario. Après plusieurs années comme curé de la paroisse Sacré-Cœur à King City, il a été autorisé par les Augustins à se joindre à la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre, où il reprend la célébration de la messe traditionnelle latine. Avec la Fraternité il était pasteur pendant trois ans à la paroisse St. Michael à Scranton, Pennsylvanie, et pendant deux ans à Saint-Clément à Ottawa, en Ontario, avant d’accepter l’invitation d’un groupe de catholiques traditionnels dans la région de Houston pour être aumônier au Sanctuaire Saint-Jude à Stafford, Texas, son emplacement actuel.

Les sermons du père Campbell sont envoyés par e-mail aux personnes et aux groupes de catholiques traditionnels partout dans le monde, et certains d’entre eux ont été publiés dans un livre intitulé The Little Book of Sermons pour les derniers temps.

Le titre de ses sermons du quotidien catholique sont à juste titre appelé « Qui légitime, intelligat »« Que celui qui lit comprenne ! » — qui sont les mots Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ transportés dans des termes sans équivoque à ses disciples, enregistrées dans Matthieu 24: 15, en parlant de l’abomination de la désolation prédite par le prophète Daniel et ces temps qui, de tous les signes et les événements, nous sommes très proches ou à l’époque même où il se réfère.Cet Évangile est aussi le dernier Évangile de l’année liturgique, en cours de lecture chaque 24 dimanche après la Pentecôte, juste avant le premier dimanche de l’Avent.

(Matthieu 24: 15 : « Quand donc vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, dressée en un lieu saint, — que celui qui lit comprenne ! —)

Source : http://www.dailycatholic.org/frlcbio.htm

 

Mel Gibson qui a financé la construction de la chapelle “Église de la Sainte Famille” s’est procuré les services du Révérend Père Louis Campbell, prêtre catholique traditionaliste désormais indépendant.

 


 
Vous pouvez aussi suivre ce lien pour participer à la discussion sur le Forum du CatholicaPedia :
http://wordpress.catholicapedia.net/forums/sujet/abbe-louis-j-campbell-les-plus-grands-peches-sont-ceux-relevant-du-blaspheme/
 


 

Le faux pape « François » et le salut satanique

2015 janvier 25

 

Laurent Glauzy revient aujourd’hui sur la “nouvelle” que nous vous donnions hier.

 

Un autre geste du clown-blanc Conciliaire qui suscita la polémique…

 

François et Tagle faisant le geste satanique

papeFrançois et le “Cardinal” Tagle faisant le geste satanique avec leurs mains lors de la “messe” finale à Manille.

 

Quelques précisions nous ont été apportées dans les commentaires :

janvier 25, 2015

 

Concernant le signe du cornu, il faut savoir que la langue des signes des sourds muets a été créée par Helen Keller… qui était elle même théosophe et disciple d’Helen Blavatsky !!! de sorte que le signe du cornu avec le pouce ouvert, qui est sensé dire ‘je  vous  aime’, signifie en fait : « je vous aime Satan » !

Quoi de plus pervers que d’inventer un signe, que tout le monde fera, et qui sera comme une invocation mondiale… au Prince de ce monde !!!

 

Il n’y a donc nulle « innocence » à faire ce signe !

82141R0-150x150Ludovicus lien permanent
janvier 25, 2015

 

Helen Keller : Aveugle sourde et muette. Le langage des signes existe depuis fort longtemps, mais elle l’a peut-être perfectionné ??? Dans tous les cas ces signes sont fort utilisés par les satanistes amateurs de musique métal, comme ceux qui fréquentent le Hellfest qui rapporte de jolies sommes à la ville de Clisson, qui semble assez inconsciente sur le fait d’encourager ce type de manifestation « culturelle ».

 

* * *

 

Mise à jour :

Philippines : L’anti-Pape fait un signe Satanique Illuminati et dit qu’il frapperait celui qui insulte sa mère

 

L’antipape lors de sa visite aux Philippines. Cela faisait 20 ans qu’un « souverain pontife » ne s’était pas rendu là-bas. Quoi de mieux que faire un signe satanique Illuminati pour célébrer tout ça ?

Le clown blanc a aussi oublié le sermon sur la montagne de Jésus. Call Me Jorge a déclaré ce qui suit :

« Personne ne peut réagir violemment, mais si quelqu’un dit du mal de ma mère, il doit s’attendre à un coup de poing. C’est sûr, » a dit le pseudo-pontife. « Il y a plein de gens qui disent de mauvaises choses sur les autres religions. Ils se moquent d’elles. Ce qui arrive est ce qui arrive avec mon ami [qui insulte ma mère]. Il y a une limite.

Sans oublier que des milliers d’enfants SDF ont été placés derrière les barreaux, afin de cacher la misère et donner une bonne image aux Philippines. Cela n’a pas empêché au clown blanc de se rendre sur place.

Rien ne va plus dans le meilleur des mondes…

 

* * *

 

Le faux pape « François » et le salut satanique,

par L. Glauzy

Posté le Dimanche 25 janvier 2015 |

Comme ses prédécesseurs d’origine juive (cf. don Luigi Villa, « fils spirituel » de Padre Pio), le pseudo-pape « François » effectue le salut satanique.

Don Luigi Villa, docteur en théologie, qui fera l’objet de six tentatives d’attentat après l’élection de l’anti-pape Paul VI (cf. mon art. Paul VI, le pédo-criminel ; et également d’origine juive par sa mère), n’a eu de cesse, durant toute sa vie, de démontrer que le mal avait pénétré le cœur de l’Église. Si le Catholicisme est la religion des miracles, cette vérité fait l’objet des attaques les plus féroces conduites aujourd’hui par le démon, et dont sa représentation terrestre est la Franc-maçonnerie.

Le Vatican est bien devenu le siège de l’antéchrist, comme le prophétisait la Très Sainte Vierge à La Salette, en 1846, pour la fin des temps. Bien entendu, les faux catholiques, pour de multiples raisons et surtout par manque de courage, occultent toujours ce mal. Ces véritables « gonzesses » de la foi, ces tièdes qui passent leur vie à avoir peur, qui admirent le pitoyable Zemmour et en font la plus grande publicité, ne dénoncent jamais le pédo-satanisme, ni la Franc-maçonnerie. Ils ne dénoncent jamais, non plus, que pendant la période de l’inquisition, les protestants éventraient les prêtres sur les autels et incendiaient les églises. Aucun Musulman n’a fait cela !

Je tiens à dire à mes frères Musulmans que le Vatican ne représente plus la vraie foi catholique, celle de Padre Pio, du saint Curé d’Ars ou encore de saint Jean don Bosco, dont les corps sont parfaitement intacts, une des preuves de leur sainteté. J’encourage toutes les personnes qui ont soif de vérité à lire le dernier livre de Johan Livernette, « Le complot contre Dieu », à se renseigner sur les travaux de vrais défenseurs de la foi catholique, comme Louis-Hubert Remy (« La vraie mission de sainte Jehanne d’Arc »), l’Abbé Vincent-Marie Zins. L’Édition saint-Remi, dont les ouvrages proposés sont de bien meilleure qualité que les fausses librairies de la tradition catholique, est la seule à mener le vrai combat de la doctrine catholique.

« En l’année 1864, Lucifer avec un grand nombre de démons seront détachés de l’enfer : ils aboliront la foi peu à peu et même dans les personnes consacrées à Dieu ; ils les aveugleront d’une telle manière, qu’à moins d’une grâce particulière ces personnes prendront l’esprit de ces mauvais anges. Plusieurs maisons religieuses perdront entièrement la foi, et perdront beaucoup d’âmes. Les mauvais livres abonderont sur la terre, et les esprits de ténèbres répandront partout un relâchement universel pour tout ce qui regarde le service de Dieu ; ils auront un très grand pouvoir sur la nature ; il y aura des églises pour servir ces esprits. Des personnes seront transportées d’un lieu à un autre par ces esprits mauvais, et même des prêtres, parce qu’ils ne se seront pas conduits par le bon esprit de l’Évangile, qui est un esprit d’humilité, de charité et de zèle pour la gloire de Dieu. On fera ressusciter des morts et des justes. Il y aura en tous lieux des prodiges extraordinaires parce que la vraie foi s’est éteinte et que la fausse lumière éclaire le monde. »
Apparition de la Sainte Vierge à La Salette, 1846.

Source “Le Libre Penseur” : http://www.lelibrepenseur.org/2015/01/25/le-faux-pape-francois-ier-et-le-salut-satanique-par-l-glauzy/

 

 

Il était une fois un clown blanc au Sri Lanka et aux Philippines…

2015 janvier 24

 

Comme l’antipape Jean-Paul II en 1984 en Thaïlande, l’antipape François a visité un temple bouddhiste à Colombo

 

François chez les bouddhistes

La visite n’était pas inscrite au programme officiel, mais on sait que François Ø aime surprendre ! L’antipape a, en effet, visité un temple bouddhiste à Colombo, dans un pays où cette philosophie est suivie par 70 % de la population…

François chez les bouddhistesLa visite a duré une vingtaine de minutes pendant lesquelles le clown-blanc Conciliaire a été guidé dans le temple Agrashravaka par le moine qui le dirige. Il a pu assister à l’ouverture du reliquaire contenant les reliques de deux importants disciples du Bouddha, un honneur rare et « la marque la plus élevée de respect que nous pouvions offrir à Sa Sainteté », a déclaré le responsable du temple.

C’est à sa descente d’avion, mardi 13 janvier, que l’antipape avait été invité à visiter ce temple, mais le programme officiel ne prévoyait pas cette visite. François Ø a accepté l’invitation impromptue pour « témoigner de son amitié et de son attitude positive » envers les bouddhistes.

 

Le moine a ouvert la stūpa de son temple pour lui dans laquelle repose les reliques de deux hommes “saint”. La Stūpa, une sorte de cloche est normalement ouverte une fois par an. Huit ou dix moines ont alors chanté une prière, le clown-blanc Conciliaire les a écoutés. Ensuite, une petite réception avait été organisée mais l’antipape n’est pas resté. Il a cependant remarqué une photo de ce moine avec Benoit XVI au Vatican…

Lire la suite →

L’orgueil et la déchéance de la vieille France et de la Nouvelle-France

2015 janvier 21

 

Maître Dominique GodboutVoici la conférence de (†) Maître Dominique Godbout en 1997 à Montréal sur l’orgueil et la déchéance de la vieille France et de la Nouvelle-France. Maître Godbout affirme l’initiation maçonnique de Louis XVI.

 

 

L’orgueil et la déchéance de la vieille France et de la Nouvelle-France de Cave Ne Cadas sur Vimeo.
 

L'orgueil et la déchéance de la vieille France et de la Nouvelle-France

 

Le livre capital de notre ami Maître Godbout (†), L’orgueil et la déchéance (50 pages, 36 € aux ACRF), qui donne les documents prouvant les trahisons qui ont mérité les châtiments de la Révolution, révèle (en citant Louis Amiable), que Louis XVI était franc-maçon. Cette accusation ayant choqué plusieurs lecteurs, voici les éléments que nous avons trouvés à ce sujet.

 

Louis XVI & Bourbons francs-maçons par Louis-Hubert Remy

 

 

 

21 janvier 1793, il y a 222 ans mourait martyr de la Foi Catholique le Roi Très Chrétien Louis XVI

2015 janvier 20
tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
par Cave Ne Cadas

 

In memoriam

 

Souvenons-nous, ce 21 janvier, il y aura 222 ans que mourait martyr de la Foi Catholique le Roi Très Chrétien Louis XVI.

Voilà les réflexions que Nous avons jugées les plus propres à vous offrir quelques consolations dans un si hor­rible désastre. C’est pourquoi, pour achever ce qui nous reste à dire, Nous vous invitons au service solennel que Nous célé­brerons avec vous, comme de coutume, pour le repos de l’âme du roi Louis XVI. Quoique ces prières funèbres puis­sent paraître superflues, quand il s’agit d’un chrétien qu’on croit avoir mérité la palme du martyr, puisque saint Augustin dit que l’Église ne prie pas pour les martyrs, mais qu’elle se recommande plutôt à leurs prières, cependant cette sentence du saint docteur doit s’entendre et s’interpréter, non pas de celui qui est simplement réputé martyr par une personne purement humaine, mais de celui qui est formellement re­connu tel par un jugement du Saint Siège apostolique. En conséquence Nos vénérables frères, on vous indiquera par notre ordre le jour où Nous procéderons ensemble selon l’usage, dans Notre chapelle pontificale, aux obsèques publi­ques de Sa Majesté très chrétienne, Louis XVI, roi de France.

En téléchargement, connue mais pas assez, l’allocution du Pape Pie VI du 17 juin 1793 au sujet de cet assassinat.

 

Il y a 222 ans, le 21 janvier 1793 à 10h22, Louis XVI était exécuté par décapitation à Paris, sur la place de la Révolution (Paris) (ancienne place Louis XV, devenue en 1795 la place de la Concorde).

 

L'exécution de Louis <abbr>XVI</abbr>

 

Louis XVI fut déclaré « martyr » par le Pape Pie VI.

 

Louis <abbr>XVI</abbr>, 21 janvier 1793

Ô jour de triomphe pour Louis XVI à qui Dieu a donné et la patience dans les tribulations, et la victoire au milieu de son supplice ! Nous avons la ferme confiance qu’il a heureusement échangé une couronne royale toujours fragile et des lys qui se seraient flétris bientôt, contre cet autre diadème impérissable, que les anges ont tissu de lys immortels.

Lire la suite →

Catholique semper idem, nous n’avons pas le droit de soutenir les blasphémateurs !

2015 janvier 20

 

Catholique semper idem,
nous n’avons pas le droit de soutenir les blasphémateurs !

 

Suite aux événements très médiatisés de ces deux dernières semaines, des messages nous sont parvenus pour nous demander pourquoi nous ne prenions pas position…

La seule réponse Catholique à apporter est que :

Catholique semper idem, nous n’avons pas le droit de soutenir le blasphème !

Et nous rajouterons :

« Sur les évènements que la France vient de vivre, un défilé de moutons n’a jamais impressionné les loups ! »

En ces tristes jours où, dans les pays de vieille chrétienté, l’on voit malheureusement se multiplier les outrages publics contre le Vrai Dieu, les blasphèmes contre Son Fils unique incarné Notre-Seigneur Jésus-Christ ou sa Très sainte Mère la Vierge Marie, les péchés contre le Saint-Esprit, les sacrilèges perpétrés contre la Très Sainte Eucharistie, les profanations de Croix et de statues de Notre-Dame ou des Saints, les souillures d’édifices religieux, les insultes contre les vrais Souverain Pontife …etc. , reprenons avec ferveur cette prière composée par le vénéré Pontife Pie XII, et qu’il récita lui-même pour la première fois – en italien – sur les ondes de la radio vaticane le 11 septembre 1954.

Il avait ensuite appliqué une indulgence de 1000 jours à la récitation de cette prière.

 

Sa Sainteté le Pape Pie <abbr>XII</abbr>

 

Lire la suite →

Au Ciel, il n’y a pas de « malgré-nous »…

2015 janvier 17

 

Au Ciel, il n’y a pas de « malgré-nous »

Toussaint

 

Par Lully, l’Observateur dans ses « Chronique de Lully »

 

Chers Amis,

Je pense que la plupart d’entre vous savent qui l’on désigne sous l’expression de « malgré-nous » ; toutefois, pour le cas où quelques-uns l’ignoreraient : on désigne par cette expression de « malgré-nous » les Français d’Alsace et de Moselle qui, considérés par les autorités du troisième Reich comme Allemands, furent enrôlés de force dans l’armée allemande au cours de la seconde guerre mondiale et furent contraints à combattre malgré eux avec les ennemis de la France.

Qu’on me permette aujourd’hui de reprendre la même expression pour vous entretenir de la question du salut éternel et du Ciel.

En nos temps de confusion et d’approximation, où l’émotion et le sentiment se substituent si souvent à la raison, et se substituent même aux vérités révélées dans l’esprit de certains chrétiens, il me paraît en effet important de rappeler que la chanson idiote de Monsieur Polnareff « on ira tous au paradis » non seulement n’est pas un dogme, mais qu’elle est aussi absolument contraire à l’enseignement de Notre-Seigneur Jésus-Christ.

Non ! tous les hommes n’iront pas au Paradis.

Car personne ne va au Ciel malgré lui.

Au Ciel, il n’y a pas de « malgré-nous » !

Lire la suite →

La secte Conciliaire vue par elle-même (suite)

2015 janvier 16

 

Réalisée par Le Jour du Seigneur.com, cette série de vidéos (14) vous propose un éclairage historique particulièrement bien documenté ainsi que des éléments d’analyse pour comprendre cette bouleversante évolution.

 

Lire la suite →

La secte Conciliaire vue par elle-même

2015 janvier 16

Vatican 2.0 ! Pour les « festivités » liées aux 50 ans du conciliabule Vatican II, le diocèse conciliaire de Lyon en France avait proposé sur son site Internet une vidéo intitulée « Vatican 2.0 : téléchargez la mise à jour de votre Église ! »
Le diocèse conciliaire utilisait le vocabulaire du multimédia comme métaphore de l’Église (secte Conciliaire) et de son « aggiornamento » : Vatican 2.0 pour Vatican II ou « redémarrez votre église »…

 

 

Cette “église” [secte] Conciliaire (…qui se fait passé aux yeux du Monde pour l’Église catholique qu’elle éclipse provisoirement) n’est bien sûr pas l’Église Catholique !

 

on_ne_veut_pas_du_concile

 

 


 
Vous pouvez aussi suivre ce lien pour participer à la discussion sur le Forum du CatholicaPedia :
http://wordpress.catholicapedia.net/forums/sujet/la-secte-conciliaire-vue-par-elle-meme/
 


 

Un baptême de chaque semaine qui remet vos péchés

2015 janvier 15

 

Le curé de Cucugnan

(Lettres de mon moulin) – Pagnol

 

 

Prions pour Pagnol, auteur du film dont les propos sont parfaitement orthodoxes.
Et pour Sardou Père dont on sent qu’il fut profondément Catholique à la manière dont il interpréta ce rôle.

 


 

C’est l’orgueil, qui est la cause du mutisme spirituel ; c’est l’orgueil qui nous empêche de reconnaître nos péchés, écrit le saint Curé d’Ars.

Jean-Marie Vianney, le saint curé d'Ars

 

Sermon du Curé d’Ars
Saint Serviteur de Dieu, Jean-Baptiste-Marie Vianney

11ème dimanche après la Pentecôte

Sur les péchés cachés en confession

 

Adducunt et surdum et mutum.
Voici que l’on présenta à Jésus-Christ un homme qui était sourd et muet.
(S. Marc, VII, 32.)

 

 

Ce sourd et muet, Mes Frères (M.F.), que l’on présenta à Jésus-Christ pour être guéri, est la triste peinture d’un grand nombre de chrétiens, lorsqu’ils se présentent au tribunal de la pénitence. Les uns sont sourds à la voix de leur conscience, qui les presse de déclarer leurs péchés ; les autres sont muets, quand il faut les accuser ils se taisent, et par là, profanent les sacrements. Ô mon Dieu ! quel malheur ! Oui, M.F., cacher un péché mortel par honte ou par crainte, ou l’accuser de manière à ne pas le faire connaître tel que la conscience le reproche, c’est mentir à Jésus-Christ lui-même, c’est changer en poison mortel le remède sacré que la miséricorde de Dieu nous offre pour guérir les plaies que le péché a faites à notre pauvre âme. Ah ! que dis-je ? c’est nous rendre coupables du plus grand de tous les crimes, qui est le sacrilège. Ah ! plût à Dieu que ce crime fût aussi rare parmi les chrétiens que les monstres ! Ah ! plaise à Dieu que tout ce que je vais dire n’attaque personne de ceux qui sont ici ! Mais, hélas ! M.F., disons-le en pleurant amèrement, il est plus commun qu’on ne le pense ! Ô mon Dieu ! que le grand jour du jugement va faire trouver de confessions sacrilèges ! Ô mon Dieu ! que de péchés qui n’ont jamais été connus, et qui vont paraître en ce moment ! Ô mon Dieu, un chrétien peut-il bien se rendre coupable d’un tel outrage envers son Dieu et son Sauveur !… Pour vous en donner autant d’horreur qu’il me sera possible, M.F., je vais dépeindre à vos yeux combien, en le commettant, un chrétien est barbare et cruel envers Jésus-Christ son Rédempteur, et combien il faut que la miséricorde de Dieu soit grande pour souffrir sur la terre un tel monstre, après un attentat aussi affreux.

 

Lire la suite →