Le CatholicaPedia Blog

CatholicaPedia, une mémoire de la Tradition… en toute liberté

Posts tagged “prier

Une importante raison de prier la T.S.V.M. au Jubilé du Puy

Posted on 6 février 2016

 

Une Importante Raison de Prier la T.S. Vierge Marie au Jubilé du Puy

 

* * * * * *

L’Islam Manipulée par Israël pour Détruire la Chrétienté

« L’islam est le balai d’Israël » : la stratégie sioniste contre l’Europe…

 

* * * * * *

l’année liturgique de dom Guéranger

Dom Prosper Guéranger

le jeudi de la sexagésime

 

Dieu promit solennellement à Noé de ne plus employer contre la terre coupable le terrible châtiment du déluge ; mais sa justice l’a contraint plusieurs fois, pour punir les nations révoltées, de recourir à un moyen sévère, et qui présente plus d’une analogie avec le déluge ; il a déchaîné contre les peuples le fléau des invasions ennemies. L’histoire en présente, dans tout son cours, la suite effrayante ; et toujours la divine Providence s’est justifiée dans ses œuvres. Les invasions étrangères ont été toujours amenées par les crimes des hommes, et il n’en est pas une seule qui n’atteste la suprême équité avec laquelle Dieu gouverne le monde.

Nous ne rappellerons point ici la succession de ces grandes catastrophes dont le récit forme, pour ainsi dire, les annales de l’humanité, ces conquêtes, ces extinctions de races, ces pertes de nationalités, ces fusions violentes de peuples, dans lesquelles tout un passé est submergé. Qu’on se rappelle seulement les deux grands faits de ce genre qui ont désolé le monde depuis l’ère chrétienne, et qu’on adore la justice de Dieu.

L’Empire romain avait accumulé les crimes jusqu’au ciel ; l’adoration de l’homme et la licence effrénée des mœurs avaient été portées par son influence au dernier degré dans les nations qu’il avait perverties. Le Christianisme pouvait sauver les hommes dans l’Empire, mais l’Empire lui-même ne pouvait devenir chrétien. Dieu le voua au déluge des barbares, et il disparut sous les flots de l’invasion qui montaient toujours, jusqu’à ce qu’ils eussent couvert les sommets dorés du Capitule. Les farouches exécuteurs de la vengeance céleste avaient eux-mêmes l’instinct de leur mission, et ils prenaient le nom de Fléaux de Dieu.

Plus tard, lorsque les nations chrétiennes de l’Orient, celles qui avaient transmis aux Occidentaux le flambeau de la foi qu’elles ont laissé s’éteindre chez elles, eurent assez fatigué la justice divine par les sacrilèges hérésies dont elles défiguraient l’auguste symbole de la foi, Dieu déchaîna sur elles, du fond de l’Arabie, le déluge de l’Islamisme qui engloutit les chrétientés premières, sans épargner même Jérusalem, teinte du sang et témoin de la résurrection de l’Homme-Dieu. Antioche et Alexandrie avec leurs Patriarcats, s’abîmèrent dans l’ignominie de l’esclavage, en attendant que Constantinople à son tour, ayant lassé la patience divine, devînt elle-même le siège du Croissant.

EIIL-2

C’est notre tour maintenant, nations occidentales, si nous ne revenons pas au Seigneur notre Dieu. Déjà les cataractes du Ciel sont entr’ouvertes, et le flot vengeur de la barbarie menace de se précipiter sur nous. Mais aussi, dans notre Europe, toute chair n’a-t-elle pas corrompu sa voie comme aux jours de Noé ? n’avons-nous pas conspiré de toutes parts contre le Seigneur et contre son Christ ? n’avons-nous pas crié comme les nations impies dont parle le Psalmiste : « Brisons leurs liens, et rejetons leur joug loin de nous » (Ps. II) ? Tremblons que le moment ne soit venu, où, en dépit de notre orgueil et de nos fragiles moyens de défense, le Christ irrité, à qui seul les peuples appartiennent, nous régira avec la verge de fer, et « nous brisera comme un vase d’argile » (Ps. II). Le temps presse, profitons du conseil que nous donne le Roi-Prophète : « Servez le Seigneur dans la crainte ; embrassez sa loi, de peur que le Seigneur ne s’irrite, et que vous ne périssiez quand sa colère s’allumera soudain » (Ps. II).

 

* * * * * *

 

(suite…)

Novembre : Mois des Âmes du Purgatoire

Posted on 30 octobre 2015

 

Mois des Âmes du Purgatoire

 

Les Âmes du Purgatoire

 

Trentain de l’abbé Martin Berlioux (1888)

Chanoine Honoraire
Curé de Saint-Bruno de Grenoble
 (1)

 

* * *

 

Ou, Méditations Pratiques Pour Chaque Jour Du Mois de Novembre

 

Les âmes du Purgatoire : comment les connaître, les prier, les délivrer.

L’abbé Berlioux nous propose 30 textes et réflexions pour 30 jours pendant lesquels le lecteur se propose de prier pour les âmes du purgatoire.

Une chose que l’on ne pense plus beaucoup à faire de nos jours… Et c’est là que le livre de l’abbé Berlioux se montre très intéressant.

Il rappelle l’enseignement de l’Église sur le purgatoire, il encourage le lecteur à réfléchir sur cette réalité, et très spontanément, la charité le pousse à prier pour ces âmes qui attendent la délivrance.

Un livre très utile, très concret… et très efficace !

 

[caption id="attachment_21283" align="aligncenter" width="400" caption="Église paroissiale Saint-Germain et Saint-Louis, le retable des Âmes du Purgatoire (François Favennec, XVIIIe siècle)"]Retable du Purgatoire de l’église de Laz (Finistère) – XVIII° siècle [/caption]

 

 

(suite…)

« FRANÇOIS, C’EST PAR TOI QUE JE MEURS !!! »

Posted on 14 octobre 2015

 

« François, c’est par Toi que je Meurs !!! »

 

François m'a tuer

 

Ce cri déchirant, mais pitoyable, vient d’être lancé par M. l’Abbé Beauvais, F$$PX, dans une longue et remarquable allocution devant la « nonciature apostolique » (sic!) à Paris…

 

Il faut lire intégralement cette allocution de l’Abbé qui rappelle ce que devrait rappeler tout prêtre véritablement catholique.

Hélas, mille fois hélas, la “voie sans issue” de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X, s’exprime en conclusion de tous ces excellents rappels et vient comme neutraliser cette saine et opportune réaction d’un prêtre de Jésus-Christ.

Civitas & F$$PX = VOIES SANS ISSUES

Il serait trop long et fastidieux de soumettre mes lecteurs à une analyse trop détaillée de toutes les assertions de l’Abbé. Une simple lecture attentive leur suffira, d’autant que nous partageons toutes les affirmations de l’Abbé dans ce qu’elles sont représentatives de la foi catholique de toujours, semper idem

Je ne vais donc pas trop m’étendre sur le sujet et me contenterai de leur proposer, à titre de mémoire réflexive, un simple rappel des grandes lignes de force de cette allocution, avec de temps à autre quelques observations personnelles en ma couleur. Le lecteur s’attachera d’une part à méditer sur la portée essentiellement éducative de ces rappels doctrinaux, mais d’autre part aussi sur les contradictions plus ou moins apparentes qui ressortent des rappels de l’Abbé. Voici donc ce que j’ai retenu pour l’essentiel (chacun est libre bien sûr d’avoir une autre grille de lecture que la mienne !) :

 

1/ le démantèlement de la morale familiale et conjugale et ce, non plus par des gouvernements fantoches et impies comme le nôtre, mais par les plus hautes autorités catholiques. Nous savons, de certitude de foi, que cela est impossible dans l’Église et que de telles autorités n’ont plus RIEN de catholique !

2/ (…) et au final l’apostasie générale (…)     Sans commentaire !

3/ « Ce synode pourrait avoir de graves conséquences sur la vie de l’Église et de la société ». (Abbé Bouchacourt)

4/ c’est tout à l’honneur de Civitas et de son président d’organiser ces trois journées de 3, 10 et 17 octobre…

5/ (…) si les autorités ecclésiastiques suivent la sagesse du monde et ses méthodes, finissant par trahir Notre Seigneur Jésus-Christ et son Évangile comme son Magistère de toujours, et conduisant l’Église et la société à leur perte (…)   La conclusion normale serait de dire que de telles autorités ne peuvent être et/ou ne sont plus catholiques…

6/ Ce qui est un mal est bientôt considéré comme indifférent, puis comme un bien, puis comme la norme.

7/ Dans la fausse liberté ou licence, il y a décadence de la personnalité. On est dominé, on est de plus en plus une chose et de moins en moins un homme, un chrétien.

8/ le Pape vient de sortir deux décrets Motu Proprio qui révisent la procédure de déclaration de nullité de mariage. Il l’avait annoncé, il n’y a pas eu de Commission officielle comme les évêques l’avaient demandée. Ces décrets ont pour but de faciliter les annulations…

9/ Il y a eu des protestations de cardinaux, d’ évêques, mais mollement.

10/ Le Pape a donc pris les devants et montre sans état d’âme sa volonté de faire bouger les choses, voire de tout chambouler. « la foi du Pape est toujours révolutionnaire ». (François Zéro)

11/ En aucun cas nous n’écouterons sa voix (celle du “Pape” !) en ce domaine…   Et pourtant c’est VOTRE “PAPE” !!!

12/ Non, ce n’est pas en passant sous silence la vérité doctrinale auprès des pécheurs que la grâce leur sera retrouvée, pas plus qu’en démolissant cette Vérité de manière à ne plus lui conférer le sens traditionnel auquel l’Église s’est toujours tenue.

13/ le Pape François a rappelé au début du synode quelques éléments doctrinaux, il ne peut être passé sous silence qu’en s’appuyant sur le sinistre cardinal Walter Kasper, le Pape veuille favoriser la possibilité d’une deuxième chance pour ceux dont le premier mariage religieux a été un échec. (…) tentative, non seulement inédite mais scandaleuse et catastrophique, de justifier l’adultère, l’état d’adultère (…)

14/ Malheur à vous donc, ecclésiastiques hypocrites (ce sont des laïcs déguisés en clercs), parce que vous fermez alors, au nez des hommes, le royaume des cieux par une pastorale qui n’est qu’hypocrisie et lâcheté !

15/ voilà cinquante ans que la pastorale conciliaire fait l’impasse sur la doctrine…

16/ Qui aurait pu imaginer cette révolution doctrinale qui se prépare sous couvert de pastorale ?

17/ c’est le concile Vatican II qu’il faut dénoncer. Concile catholique alors ? Si non, ne parlons que de « conciliabule » M. l’Abbé !!!

18/ À l’objectivité de la prudence, par conséquent, se substitue peu à peu la subjectivité de la conscience, origine du chaos actuel dans la pensée moderne et, hélas aujourd’hui, dans la pensée des hommes d’Église les plus hauts placés.

19/ (…) scandale, elle (« l’Église » !!!) prône l’accueil des invertis en tant que tels et n’appelle plus à la conversion, à la pénitence, au combat contre des tendances désordonnées et peccamineuses.

20/ « Comment des hommes d’Église (sic !) peuvent-ils trouver des valeurs positives ou des sujets d’édification dans de tels vices qui sont autant de situations de péché ? ». (Abbé Thouvenot) Trouvez la réponse…………!

21/ En appliquant maintenant aux mœurs l’esprit et la théologie nouvelle du concile Vatican II, qui substitue l’adoration de la créature à celle du Créateur et se tourne vers une exaltation de la dignité presque infinie de la personne humaine, c’est tout l’anthropocentrisme du concile Vatican II qui s’impose, c’est-à-dire l’évacuation de toute référence à Dieu pour ne considérer que l’homme dans son indépendance. Comment ces abominations pourraient-elles provenir de l’Église ? C’est IMPOSSIBLE !

22/ (…) Ce fut chose faite quant à la foi au concile Vatican II. (…) Les fruits sont terriblement amers.

23/ Vatican II n’a pas terminé ses ravagesSans commentaire !

24/ Et c’est ainsi que le pape François continue 1789. C’est qu’en effet la révolution ne s’arrête pas tant qu’elle n’a pas atteint ses objectifs.

25/ la pastorale conciliaire a déplacé son objet. (…) elle exalte l’homme en cherchant à le diviniser sans purification, au rabais, le diviniser sans Dieu mais pour en faire un dieu.

26/ Nous crions aujourd’hui à la trahison, une trahison où la foi cède la place à tout un pathos sentimental. (…) la doctrine et la liturgie ont été quasiment réduites en miettesQuel constat !!!…

27/ Il ne peut y avoir opposition entre miséricorde et Vérité.

28/ (dans la secte conciliaire) cette miséricorde est entendue comme une sorte d’humanitarisme universel qui prétend unir les hommes, non plus sur Jésus-Christ et la Vérité, mais sur les droits de l’homme et des peuples, dans un mondialisme multi culturaliste et œcuméniste.

29/ La miséricorde dévoyée est la pire des choses.

30/ « Qui suis-je pour juger ? » (…) Une telle affirmation est l’indice d’une incompréhension de ce qu’est la compassion. (M. l’Abbé oublie de rappeler, même si tout le monde le sait, que cette interrogation est de « son pape » François Zéro !!!)

31/ la compassion est donc potentiellement dangereuse puisqu’elle peut favoriser non seulement le bien mais aussi le mal.

32/ Parler donc de compassion qui ne juge pas est une contradiction dans les termes (…) Il n’existe pas de plus grande cruauté…

33/ Alors, par pitié, Très Saint Père, (…) parlez-nous de Jésus-Christ Sauveur du monde, de grâce parlez-nous en PapeTrès Saint Père, vos actes et vos paroles font de nous des affamés (…)                               Sans commentaire !!!

 


 

Note de fin : Un “évêque” italien, “Mgr” Lorenzo Ghizzoni, vient d’autoriser la F$$PX à célébrer dès le deuxième dimanche d’octobre deux messes dans une paroisse de son diocèse. (…) “Mgr” Ghizzoni ne passait pourtant pas pour un ami du Motu proprio Summorum Pontificum (sic !) … (…) C’est donc une bonne nouvelle (…) (Riposte Catholique dixit !) Bientôt en France ?

Encore une fois, sans commentaire !!!!!

 

(suite…)

Vatican d’Eux : saint Gabriel, patron des télécommunications !

Posted on 30 septembre 2015

 

Saint Michel Archange

Pour “EUX”, hier nous ne fêtions pas Saint Michel Archange — qui combattit Lucifer lors de la rébellion des anges déchus et le précipita hors du Ciel par le cri de Victoire : Quis Ut Deus ? —, considéré par l’Église Catholique comme étant le plus puissant et le plus beau de tous les Anges du Ciel.

 

Pour le pseudo-cardinal Parolin, « La mission de Radio Vatican rappelle celle des archanges » :

La mission de Radio Vatican et les saints archanges

Radio Vatican fête saint Gabriel, patron des télécommunications.

Rome, 29 septembre 2015 (ZENIT.org) Marina Droujinina |

Saint Gabriel Archange

« La mission de Radio Vatican rappelle celle des archanges : communiquer fidèlement (!!!), guérir et protéger du mal, et ouvrir la route au Seigneur », a dit le pseudo-cardinal Pietro Parolin.

Le secrétaire d’État du Saint-Siège a présidé la synaxe en la chapelle de la Radio ce mardi 29 septembre, à l’occasion de la fête des saints archanges, spécialement de saint Gabriel, patron des télécommunications, rapporte Radio Vatican.

Pietro Parolin a présidé la synaxe en la chapelle de Radio Vatican

Le pseudo-cardinal Parolin a comparé la mission de Radio Vatican à celle des archanges en précisant qu’elle consistait à « ouvrir la route » au Christ : « Servir le Christ offre l’avantage incomparable de devenir serviteur de la vérité, et ainsi d’être libres de toutes servitudes. »

Le secrétaire d’État du Saint-Siège a salué le « dynamisme » de l’équipe de Radio Vatican en demandant de poursuivre ce chemin « avec beaucoup de sérénité et de confiance », au moment où le nouveau secrétaire pour les communications repense le système d’information du Saint-Siège qui unira les différents médias du Vatican. Radio Vatican restera « un composant fondamental de cette nouvelle réalité », a souligné Parolin.

Dans son “homélie”, le “cardinal” conciliaire a aussi parlé de l’importance de l’information objective et « correcte » (!!!) qui n’était pas soumise à la « tyrannie pesante et superficielle des émotions ». 

Les équipes de Radio Vatican produisent chaque jour 79 programmes en 40 langues. Depuis ce mardi 29 septembre, le père Andrzej Majewski, un jésuite polonais, est le nouveau directeur des programmes de Radio Vatican. Il succède au père Andrzej Koprowski qui occupait ce poste depuis 2003.

(29 septembre 2015) d’après Innovative Media Inc.

 

*
*     *

 

Le temps des châtiments est presque là, les portes de l’enfer s’ouvrent lentement… Continuons à Prier Saint Michel Archange :

Il est l’Ange qui combattit Lucifer lors de la rébellion des anges déchus et le précipita hors du Ciel par ce cri de Victoire, qui devint Son Nom :

Quis Ut Deus ?

 

(suite…)

LA PREUVE PAR NEUF OU L’HISTOIRE VRAIE D’UN “PETIT TRADI”

Posted on 28 décembre 2013

La Preuve par Neuf ou l’Histoire Vraie d’un “Petit Tradi”

(source : « Avec l’Immaculée »)

Le traditionalisme altère vraiment la santé !

J’en veux pour preuve la réaction d’un traditionaliste tout ce qu’il y a de bon chic bon genre qui est obligé de prendre des somnifères car il ne sait plus où il en est ! Nous ne saurions trop lui recommander, avec l’aide de l’Esprit Saint, de s’informer à des sources plus sûres et de passer au crible du discernement des esprits son traditionalisme infesté… Le problème c’est que ce “petit tradi” très ordinaire est environné de toutes parts de mauvais maîtres, à “gauche” comme à “droite”, qui lui enseigneront toujours que confondre l’Église Catholique avec la secte qui occupe les institutions visibles de l’Église n’est ni un blasphème ni un péché mais l’expression d’un catholicisme fidèle à la tradition et au respect de “l’autorité” !…

Mais, pour être édifiés, lisez plutôt chers lecteurs :

 

Jean prend un somnifère

somnifères

La nouvelle croisade de rosaires demandée par Mgr Fellay à partir du 1er janvier 2014 a inspiré un fidèle de la FSSPX qui s’avère être un vrai boute-en-train !

 

 

Jean est un petit tradi fréquentant un prieuré français. Un de ces fidèles comme on les apprécie dans nos chapelles surtout maintenant qu’il y a, paraît-il, tellement de gens compliqués, tellement d’empêcheurs de se rallier en rond !

Jean, pour sa part, ne faisait, jusqu’à présent, aucune complication à personne, et surtout pas à son Prieur : on lui demandait de payer, il payait ; on lui demandait de prier, il priait. Etc.

Seulement, cette fois, l’intention n° 2 de la nouvelle croisade – qui, nous l’espérons, ne pave pas les voies de l’enfer – l’intention n° 2, donc, lui a paru si nébuleuse et si contradictoire que le malheureux qui ne s’était encore jamais posé de questions, commence à s’en poser et même à s’en poser beaucoup.

Voici donc le courrier qu’il adresse à tous ses amis.

 

[stextbox id= »grey » mode= »css »]

Chers amis,

En cette période de l’année, j’avais grande envie de m’offrir un petit périple. Seulement voilà : d’après mon Prieur, faut pas pour autant rater le début de la nouvelle croisade ! Alors, puisque le Prieur l’a dit…

J’ai donc consulté les intentions sur La Porte Latine. Et ça n’a pas été tout seul ! La n° 2, j’avais vraiment du mal à la comprendre. « Pour le retour de la Tradition dans l’Église ». Mais comment fait l’Église sans la Tradition ? Et puis la Tradition, c’est nous. Alors s’il faut que la Tradition revienne dans l’Église, moi Jean, j’suis pas dans l’Église ? Diable ! (enfin non, je voulais dire « Ciel ! »).

Pourtant l’Abbé s’est donné beaucoup de mal pour nous expliquer cette intention, mais il s’est donné tellement de mal que j’ai encore moins compris… Et puis, il n’avait pas l’air content du tout quand je suis allé le voir après la messe à la sacristie. C’est drôle : d’habitude il me parle toujours aimablement, surtout quand je lui apporte mon denier du culte.

Je me suis dit finalement que l’Abbé devait avoir raison : « Mon pauvre Jean, tu réfléchis trop, cela ne vaut rien. Prépare donc tes bagages ! »

Hélas, je n’étais pas au bout de mes peines !

Quelques jours plus tard, Franc-Tireur sur Un évêque s’est levé nous a appris que l’intention n° 2 de la nouvelle croisade avait été modifiée : « Pour le retour à la Tradition dans l’Église ».

Voilà qui n’a pas simplifié mon problème : je veux bien admettre que l’Abbé a raison et que je réfléchis trop. Mais c’est encore moins clair que la première fois ! D’abord cette façon de s’exprimer ne me paraît pas très académique. Et puis on en revient presqu’au même point : si l’Église doit revenir à la Tradition, c’est qu’elle n’a plus sa Tradition. Alors comment fait-elle sans sa Tradition ? Et puisque je suis dans la Tradition, l’Église sans sa Tradition va revenir à moi ; donc je ne suis toujours pas dans l’Église ? Mais je suis dans la Tradition, alors qu’est-ce que je vais en faire, moi, de cette Église sans Tradition qui va revenir à la Tradition ?

À ce moment-là, j’ai pris un somnifère…

Au petit matin, j’étais vidé, épuisé, résigné, prêt à toutes les concessions, résolu à lever le drapeau blanc face à cette Église sans Tradition qui va revenir à la Tradition.

Mais comme si ça ne suffisait pas, voilà qu’il m’est tombé une nouvelle tuile sur la tête !

Cette affaire étant bien compliquée, et puisque je prévoyais de partir en voyage, il m’a paru prudent de m’assurer que la nouvelle intention n° 2 était bien la même sous toutes les latitudes. On ne sait jamais.

En Angleterre, aux USA et en Inde, pas de problème : l’intention n° 2, ça marchait comme sur la Porte Latine, c’est-à-dire : pour « le retour à la Tradition dans l’Église ».

Site Fsspx d’Angleterre www.sspx.co.uk/

2) For the return to Tradition within the Church = pour le retour à la Tradition dans l’Église.

Fsspx USA http://sspx.org/

2) For the return to Tradition within the Church = pour le retour à la Tradition dans l’Église.

Fsspx Indes www.sspxasia.com

2) For the return to Tradition within the Church = pour le retour à la Tradition dans l’Église.

Mais où l’affaire s’est corsée, c’est quand j’ai envisagé de faire un crochet par l’Allemagne, l’Italie et l’Amérique du Sud !…

Site Fsspx d’Allemagne http://pius.info/

2) Für die Rückkehr der Tradition in der Kirche = pour le retour de la Tradition dans l’Église.

Site Fsspx d’Italie www.sanpiox.it/

2) Per il ritorno della Tradizione nella Chiesa = pour le retour de la Tradition dans l’Église.

Fsspx Amérique du Sud www.fsspx-sudamerica.org

Espagnol : Por el retorno de la Tradición en la Iglesia = pour le retour de la Tradition dans l’Église.

Portugais : Pelo retorno da Tradiçáo na Igreja = pour le retour de la Tradition dans l’Église.

 

Je ne comprenais plus… Ça finissait par faire vraiment désordre ! Il y avait donc de part le monde la première intention n° 2 et la deuxième intention n° 2 ? Est-ce que Menzingen, vu la délicatesse de la situation, avait fini par adopter la politique commerciale de mon voyagiste : “Cher client, vous avez le choix entre différentes options selon votre destination. N’oubliez pas de vous renseigner auprès de nos agences (pardon : dans nos prieurés).”

Pauvre de moi ! Il faudrait donc que je m’adapte à chaque escale – une intention dans chaque port ! – que j’aille me renseigner au prieuré le plus proche dès que j’aurais mis pied à terre, et puis aussi – maudite Tour de Babel ! – que j’emporte tous mes dictionnaires. Je sentais que j’allais y perdre mon peu de latin…

[/stextbox]

 

 

Cette lettre est inachevée parce qu’à ce moment-là, Jean a craqué*. Que nos lecteurs se rassurent : aux dernières nouvelles, il reprend ses esprits mais il aura encore besoin de quelques jours de repos.

Ses amis voudront bien l’excuser : ils n’auront pas, cette année, de carte postale : Jean va rester sagement dans l’Hexagone.

D’après nos dernières informations, il a décidé de prier (en français) pour le retour des supérieurs de la Fraternité St Pie X au bon sens** … et à la Tradition.


* seule l’amour de la vérité apporte la paix de l’âme et de la conscience !

** pas si sûr car l’aveuglement les empêche de faire ce retour à la vraie Tradition…

 

 

Notre-Dame du Perpétuel Secours

Posted on 23 octobre 2013

Notre-Dame du Perpétuel Secours

Vierge très puissante

 Notre-Dame du Perpétuel Secours

 

Ce petit ouvrage conte l’histoire providentielle du tableau de Notre Dame du Perpétuel Secours, retrace tous les miracles qui y sont attachés et se termine par quelques prières à adresser à notre Mère bien-aimée.

Notre-Dame du Perpétuel Secours - Vierge très puissante

Le culte de Notre-Dame du Perpétuel Secours arrive à son heure et répond parfaitement aux nécessités actuelles de l’Église et des âmes. Priez avec ardeur la Vierge Miraculeuse afin que l’Église triomphe de ces effroyables luttes au milieu desquelles tant d’âmes périssent.

Quelles ressources reste-t-il au pécheur endormi dans les bras de Satan ? La Providence leur montre Notre-Dame du Perpétuel Secours. Son intercession est assez puissante pour réveiller les âmes assoupies et ressusciter celles qui dorment d’un mortel sommeil.

Aujourd’hui il faut s’embarquer sur une frêle nacelle et la mer n’est jamais calme : c’est toujours la tempête ! Comment voulez-vous qu’on arrive au port ? Rassurez-vous, Dieu nous donne Notre-Dame du Perpétuel Secours. Marie vous est perpétuellement offerte. Priez, priez beaucoup et votre vie sera chrétienne et sainte sera votre mort.

Prière à Notre Dame du Perpetuel SecoursPrière à Notre-Dame du Perpetuel Secours

Notre-Dame du Perpétuel Secours