Aller au contenu

FSSPX
 

Print Friendly

 

La F$$PX infidèle à la Foi Catholique

 

D’où Vient la Quasi Stagnation Sinon Même la Régression de la Fraternité Saint Pie X ?

FSSPX

Réponse : De Ses Hérésies !

 

La FSSPX se proclame fidèle à la Tradition. Elle est hélas infidèle à la Foi Catholique.

 

Elle l’est en enseignant que les papes ne sont infaillibles que très rarement, seulement lorsqu’ils proclament solennellement un dogme …de manière rarissime, et qu’ils peuvent parfois enseigner l’hérésie, même à toute l’Église …puisque c’est ce que firent Roncalli puis Montini et successeurs que la FSSPX tient pour vrais papes. La FSSPX récuse ainsi le Magistère infaillible défini par le Concile Vatican (I) et cru depuis toujours. Elle l’est en enseignant que des papes comme Honorius et Libère ont enseigné l’erreur, ce qui a été démenti par le Concile de Vatican (I) et ce que dément chaque année la fête de Saint Damase longtemps l’adjoint du pieux pape Libère.

Elle l’est lorsqu’elle enseigne que Montini (moderniste, œcuméniste et laïciste hissé sur le siège de Pierre par la complicité du frère maçon Roncalli et de ses nominations d’hérétiques modernistes comme “Cardinaux”), lui qui parapha de son autorité les décrets hérétiques de “Vatican II” (d’Eux) et détruisit la Messe et le sacrement de l’Ordre… était vrai pape légitime ; que le sont de même ses successeurs élus par ses faux cardinaux nommés par ce Montini invalide et par son prédécesseur franc-maçon et leurs successeurs, qui maintiennent ces hérésies pour doctrine officielle Logo St Pie X (fsspx)(hérésies condamnées solennellement par le Pape Pie X, dont la FSSPX se réclame pourtant, et avant lui par tous ses prédécesseurs Paul IV, Innocent III, saint Pie V, Clément XII, Pie VI, Grégoire XVI, Pie IX, Léon XIII). Elle cautionne comme papes revêtus de l’onction du Saint Esprit ces pontifes judéo-maçons usurpateurs qui enseignent le Clergé et les structures de l’Église dans des hérésies et les sacrilèges, proclament de fausses béatifications, et font le jeu du Judaïsme antichrist, donc radicalement opposés aux devoirs et enseignements du Magistère.

Elle l’est lorsque elle tient Roncalli pour pape légitime, lui franc-maçon et Rose-Croix qui opéra le renversement hérétique de la papauté et changea ses pratiques, rites et dogmes pour ceux de la Maçonnerie ; ce maçon, excommunié par le Magistère depuis Clément XII, un Pape dont la FSSPX piétine donc allègrement l’édit et ceux de ses successeurs, en ayant reconnu le maçon Roncalli pour pape prétendu validement élu, bien qu’il n’ait jamais renié ses attaches maçonniques qui le mettaient hors de l’Église selon le Droit Divin, et en ayant adopté ses réformes liturgiques ! La FSSPX tient donc pour sans valeur pérenne les anathèmes et l’excommunication latæ sentenciæ portés par le Magistère contre les francs-maçons et assimilés, qui par leur adhésion à la secte renient l’appartenance au Corps du Christ.

Elle l’est lorsqu’elle prétend rappeler la Bulle Quo Primum du Pape saint Pie V sur la messe tridentine, mais tient pour sans valeur les anathèmes de cette bulle contre qui porterait atteinte à cette Messe, ce que fit Montini en l’interdisant ; la FSSPX qui pose en traditionaliste méprise donc la validité et la pérennité des condamnations solennelles du Magistère.

Elle l’est lorsqu’elle dédaigne les condamnations de la Bulle Cum ex apostolatus de Paul IV affirmant nulle et sans valeur toute élection, même obtenue à l’unanimité du Conclave et reconnue de toute l’Église, d’un “pape” qui prétendrait s’écarter du Magistère, ce que firent les Roncalli, Montini et successeurs, Ratzinger et celui d’aujourd’hui, bulle qui déclare et affirme nulles les décisions de tels usurpateurs illicites, que la FSSPX affirme néanmoins à ses prêtres et ses fidèles être Papes de l’Église, et dont elle reconnaît la hiérarchie !

De ces affirmations non-catholiques de la FSSPX s’ensuivent d’autres conséquences : sa doctrine sur la cène de Paul VI dite “nouvelle messe”, œuvre de protestants, que la FSSPX tient pour « peut-être bien valide lorsque bien dite ! » (doctrine enseignée à Écône et sur un document de Mgr Lefebvre distribué au Pointet au début des années 1990) cela, en dépit du document officiel d’institution de cette néo-cène qui en a évacué tout sens sacrificiel, a supprimé l’Offertoire et une partie des paroles de la Consécration du vin… et en contradiction avec l’enseignement de Léon XIII que les prières annexes donnant son sens au sacrement (ici l’Offertoire catholique Tridentin et celui des autres rites catholiques) sont absolument nécessaires à la réalisation valide du sacrement.

Ne voulant pas reconnaître ses erreurs concernant les prétendus papes de “Vatican II” (d’Eux), la FSSPX tient pour valide le changement radical du Pontifical opéré en 1968 par le juif Montini, instituant un rite sans valeur de sacrement et qui donc mit fin au sacerdoce institué par Notre Seigneur Jésus-Christ !

La FSSPX enseigne donc que la hiérarchie de l’église de Vatican II est bien celle de l’Église catholique (!) alors que ces “évêques” et “cardinaux” sont des modernistes et des maçons, nommés par un pouvoir invalide et nul (Bulle de Paul IV), et ont reçu (Ratzinger et son successeur inclus) un pseudo rite de sacre sans valeur sacramentelle, comme ce fut attesté et démontré par le délégué apostolique de l’église Syro-Chaldéenne Catholique auprès du Vatican en 2005 à Mr Bourcier de Carbon. (Cf. VM N°247 et CIRS 31/03/07)

Marcel Lefebvre, 1981

Mgr Marcel François Lefebvre, à Veldhoven (Pays-Bas), le 19 juillet 1981.

Comment affirmer à la fois : « Montini détruisit l’Église plus vite et plus complètement que Luther » comme déclara Mgr Lefebvre, et en même temps affirmer qu’il est pape de l’Église ; à la fois que la néo-messe est « valide, mais mauvaise«  et que tout en étant celle du pape qu’ils reconnaissent, il ne faut pas y aller ! : incohérence, absurde et scandaleuse, et vrai blasphème contre le Saint-Esprit.

Les enseignements de la FSSPX, clairs comme un jour d’épais brouillard, ses mensonges politiques et ses grossières erreurs libérales frappant d’incohérence et de contradictions tout son enseignement ont entraîné le retour à l’église moderniste judaïsante de Vatican II de centaines de ses prêtres.et de dizaines de milliers de fidèles catholiques via les scissions de la Fraternité Saint-Pierre et les abandons individuel ; elles continueront leur œuvre de sape de la Foi aussi longtemps que la FSSPX les maintiendra. Elles ont complètement brouillé le sens catholique de ses prêtres et fidèles, qui ne savent plus et ne se soucient même plus de savoir si un Pape est faillible ou infaillible dans son enseignement solennel à toute l’Église (bulles, rescrits sur la Foi, les rites, la morale, les béatifications, etc.). Comme des modernistes et des maçons, la FSSPX est allée jusqu’à tronquer le livre du Père de Clorivière qu’elle réédita pour en supprimer l’affirmation de l’infaillibilité du pape, exposée par le docte jésuite comme une évidence catholique soixante-dix ans avant la proclamation du dogme.

Qui nie une vérité catholique perd toute la FOI. La FSSPX n’est donc pas catholique. Nulle surprise que son apostolat soit stérile, qu’elle ait enregistré un nombre très élevé de défaillances et défections des prêtres qu’elle a ordonnés, soit par défroquage, soit par passage à la secte moderniste que la FSSPX confond avec l’Église. Le tissu d’incohérences et d’erreurs de la société lefébriste explique au moins en partie ces défaillances. La FSSPX par son hérésie mène inéluctablement les fidèles au ralliement avec les modernistes.

Que ses prêtres étudient la doctrine et le Magistère, et ils rejetteront les erreurs et hérésies enseignées à Écône et obstinément maintenues par leur néfaste direction.

Que ceux qui veulent être ordonnés prêtres catholiques cherchent ce sacrement auprès d’évêques strictement orthodoxes dans la Foi comme il s’en trouve aux USA ou ailleurs.

Il est gravissime d’envoyer étudier au Séminaire d’Écône des jeunes désirant se destiner à la cléricature où il leur sera inculqué des notions non catholiques qui les marqueront à vie.

fsspx for kidsNous signalons enfin que tous les évêques lefébristes, Mgr Williamson inclus plus encore, professent la même non-foi concernant l’infaillibilité pontificale, et que s’adresser à eux revient à s’adresser à des protestants !

Mgr Williamson, Brésil 2013

Le « rabatteur mitré », Mgr Williamson qui continue patiemment son travail de contrôle du « 2ème anneaux una cum » (pour les prêtres de la Résistance à la néo-fsspx) lors des cérémonies pascales au Brésil

Qui n’a pas la foi même sur un seul point du dogme n’est pas catholique (Léon XIII, Satis cognitum) : il est donc vain de multiplier les actes de piété, prières et pèlerinages avec la FSSPX, puisqu’elle s’obstine à nier le dogme de l’infaillibilité pontificale. Qu’elle se mette donc d’abord en règle avec la FOI et qu’elle évince ceux qui l’ont dévoyée, notamment sa direction actuelle et ceux des responsables de district soutiens de la même fausse doctrine. Tant que ses prêtres n’auront pas compris ces vérités premières, il est inconvenant de leur confier des messes à célébrer et d’aider financièrement cette société (F$$PX), ce qui reviendrait à aider l’hérésie moderniste d’Écône à se perpétuer et se diffuser.

La FSSPX dénonce de manière tonitruante les effets – les hérésies du conciliabule Vatican II (d’Eux) – pour en cacher les vraies causes, les vrais responsables : la montée sur le trône de Pierre d’apostats vendus à l’adversaire pour trahir et transformer l’Église, Roncalli et Montini fondateurs d’une église Maçonnique qui désormais s’auto perpétue – et avant eux les vrais géniteurs de “Vatican II” (d’Eux) que furent les trois papes complices de l’hérésie moderniste successeurs de Pie X.

Le Bon Dieu est très patient mais ne permet pas que l’on se moque de Lui.

Que les prieurs y réfléchissent.

 

Mgr Fellay pilote le naufrage de la <abbr>FSSPX</abbr>

Mgr Fellay pilote le naufrage de la F$$PX

 

 

À la page suivante…

La FSSPX, voie sans issue entachée d’erreurs et d’hérésies

 

Pages : 1 2

  1. Hans-Georg Lundahl lien permanent
    mai 6, 2013

    Je crois qu’il y a eu une occasion que Monseigneur Lefebvre a dit que St Pierre lui-même a refusé d’obéir à la plus haute autorité religieuse à l’époque. « Il faut obéir à Dieu davantage qu’aux hommes » a-t-il dit à Caïphe.
     
    Mais à cet rencontre, St Pierre était déjà Pape et Caïphe déjà apostasié de l’Alliance.

    • Guy Lorrain lien permanent
      octobre 4, 2015

      Pourriez-vous me parler du Pape Alexandre VI. . . J’ai aussi entendu dire que le Pape Jean XXIII son corps est demeure intacte, j’aimerais que vous m’apportiez des précisions, il y a aussi Padre Pio, qui était-il ?

      Merci beaucoup de bien vouloir me renseigner, en toute fraternelles amitiés,

      Guy Lorrain

       

      • Cave Ne Cadas
        Cave Ne Cadas lien permanent*
        octobre 4, 2015

        Guy… arrêtez de rapporter n’importe quoi !!! (« J’ai aussi entendu dire que »…)
         
        Le corps de Jean XXIII ; que l’on a dit (abusivement) retrouvé intact… était pas mal détérioré… et on lui a mis un masque de cire pour l’exposer à la vénération populaire avant de le placer dans une châsse de verre dans la Basilique Saint-Pierre…
         
        Nous lisons dans le quotidien Avvenire du 5 juin : « Aussitôt après sa mort, le Pr. Gennaro Goglia, aujourd’hui âgé de 88 ans et présent, ce 3 juin, Place Saint-Pierre, avait injecté dans le corps du pape Roncalli douze litres d’un liquide anti-décomposition, grâce auquel le visage et le corps du bienheureux sont apparus intacts lors de la reconnaissance canonique. »
         
        …alors, quand on ouvre le triple cercueil (travertin, plomb et cyprès — les trois enveloppes, de bois de chêne, de plomb et de bois de cyprès, propres à interdire toute infiltration d’oxygène) de Jean XXIII…
         

        Ce n’est pas cela la Sainteté !

         
        Miracle ? oui, celui de la chimie.
         

        • Guy Lorrain lien permanent
          octobre 4, 2015

          Merci pour les informations sur le Pape Jean XXIII, comme je lis beaucoup, quelques fois je regarde la télévision, écoute la radio et fouille sur Internet j’essaie de me renseigner, vous semblez avoir un haut degré de connaissance des religions, je me sens obligé de tenter d’en apprendre plus. Pour le Pape Alexandre VI et Padre Pio, vous allez aux informations et me reviendrez plus tard.

          Merci encore ! Fraternelles salutations et amitiés.

          Guy Lorrain
           

  2. Bainville lien permanent
    juin 12, 2013

    1. En effet, perdre son office, de par le droit divin, sans sentence aucune, ni même une sentence déclaratoire c’est en réalité ne pas le perdre matériellement puisqu’aucune procédure n’existe pour exécuter une telle sentence, à moins que vous vous imaginiez qualifié et possesseur d’un pouvoir particulier surgi d’on ne sait où pour vous substituer de votre propre chef au « droit divin », en parfait disciple de Luther et de Calvin que vous êtes, énonçant des sentences non déclaratoires, et que vous vous chargez, en vertu de quoi on se le demande bien, de déclarer et clamer publiquement !
    Redisons-le avec tous les docteurs et théologiens de l’Église, la lignée corporelle de l’Église, non seulement de ses membres mais encore et surtout de la hiérarchie, ne peut jamais tolérer une interruption physique. Si, par une hypothèse absurde, cette lignée était interrompue même seulement pour un court laps de temps, l’Église ferait défaut et ne pourrait pas être rétablie. Cette continuité du corps de l’Église, qui est essentiellement hiérarchique, est analogique au feu, qui une fois qu’il a été éteint reste éteint. La raison est que, les successeurs matériels légitimes faisant défaut, il n’y aurait personne qui pourrait légitimement recevoir l’autorité du Christ et gouverner l’Église comme son vicaire.
     
    Ceci nous est expliqué ainsi : « En vérité, 1° la succession matérielle est nécessaire. En effet le Christ institua le ministère apostolique et voulut qu’il fût perpétuel: voici, dit-Il, je suis avec vous tous les jours, etc… Or, il ne serait pas perpétuel si les ministres de l’Église n’étaient pas dans une série ininterrompue successeurs des Apôtres ; ergo. Et encore : l’Église doit être une seule et toujours égale. Le principe de l’unité de l’Église est le ministère institué par le Christ ; donc il est nécessaire que dans l’Église il y ait toujours un unique ministère : il est nécessaire donc que l’Église soit dirigée par ce ministère que dès le commencement le Christ confia aux Apôtres. Et cela ne peut arriver si elle n’est pas toujours dirigée par ceux qui sont issus des Apôtres en une série ininterrompue ; si en effet elle est dirigée par d’autres qui ne peuvent pas être mis en relation avec les Apôtres, en substance elle est dirigée par un ministère qui commence par lui-même, et non par celui qu’institua le Christ. Dans ce cas l’autorité serait multiple et l’Église cesserait d’être une mais deviendrait multiple, le principe de l’unité se multipliant. C’est pourquoi il est aussi manifeste, que la série des successeurs ne doit jamais être interrompue, si en effet à un certain point elle est interrompue, cesse ce ministère avec lequel l’Église doit être gouvernée et cesse le principe de sa vraie unité, l’Église elle-même cesse donc : mais si jamais un jour l’Église cesse, elle ne pourra plus être rétablie. » (DOMENICO PALMIERI, S.J. Tractatus de Romano Pontifice, Prati Giachetti 1891).

  3. Bainville lien permanent
    juin 15, 2013

    Tronquer mon intervention en enlevant toute la citation de Cajetan est un refus de prendre connaissance   de l’avis d’un des plus grands théologiens catholiques, montrant la rigoureuse impossibilité pour un clerc ou toute autorité humaine de s’élever au dessus du Pape et de déclarer qu’il ne l’est plus.
    Aveuglement et refus de connaître la bonne doctrine…. L’humilité  est nécessaire pour garder l’enseignement divin,  et le simple bon sens qui semble absent ici.
     
     

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      juin 15, 2013

       

      ???

      De quoi parlez-vous cher Monsieur ?…

    • gg
      août 21, 2013

      Ce brave Bainville n’a pas compris que le Souverain Pontificat n’est pas un simple office comme les autres, qui sont révocables à merci…. par l’autorité compétente !
      Le souverain Pontificat est un charisme, directement conféré par le Christ…DANS LE BUT DE PAÎTRE LE TROUPEAU !!!
      Mais comment donc « paître le troupeau »… lorsqu’on n’en fait pas partie ?

      C’est qu’en effet, une des premières conditions du Souverain Pontificat – ontologique, celle-là – est d’être …. CATHOLIQUE !
      ET tout le « problème » des pontifes conciliaires… est leur hétérodoxie constatée… bien avant leur « élection » !
      Il n’est donc pas la peine de s’égarer dans des discussions de pseudo-juriste sur la possibilité ou non de déchoir un pape pour hérésie… puisque – n’étant pas Catholique – avant l’élection … celle ci n’a nul effet !!!

  4. Laugier
    Laugier lien permanent
    novembre 10, 2013

    Nous pouvons également signaler que les partisans de la thèse dite de Cassiciacum, et en particulier son gourou laïc Jean Paul Bontemps, considèrent que les paroles « Tu es Pierre est sur cette pierre je bâtirais mon Église » constituent l’élection, soit le fait d’être élu Pape Matérialiter.

    Dès lors pour eux la trahison de Saint Pierre après cette élection et avant d’être institué Pape (pais mes agneaux) justifie que l’élu matériel au Pontificat donc pour eux le renégat conciliaire, puisse être légitimement élu du conclave alors qu’il n’a pas la Foi.
    Bontemps oublie de préciser qu’au moment où NS Jésus Christ dit « Tu es Pierre et sur cette Pierre je bâtirais mon Église », Saint Pierre était fidèle à Dieu dans la Foi… ce que n’étaient pas les lascars au moment de leur (pseudo) élection.

    Même manipulations donc à la Frat’ et chez les thésards, avec les mêmes confusions.
    Les frateux pensant que le Pape peut faillir et renier Dieu, les thésards pensent que le pape Matériel peut faire de même.

    • gg
      octobre 5, 2015

      Lorsque Jésus dit : « tu es Pierre etc… » c’est une promesse, POUR LE FUTUR !

       

      En fait Jésus confère le pouvoir de Paître et de Régir l’Église… qu’après la Résurrection, par la Triple affirmation « paix mes agneaux », qui répond à la triple profession de Foi : « Pierre m’aimes tu : vous savez bien, Seigneur, que je vous aime ! »

      C’est pourquoi nous n’avons pas à nous scandaliser que Pierre ai pu renier le Divin Maitre, au soir de la Passion…
       

  5. Guy Lorrain lien permanent
    octobre 4, 2015

    Je suis très en retard pour faire un commentaire, mais je viens tous juste de les lire. Ne serait-il pas un peu sage de s’attacher au commandement que Jésus, Souverain Fils de Dieu notre Père des cieux et de Marie, je cite : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu de tout ton corps de toute ton âme de toute ton esprit » . . . Plus loin, on y retrouvera : « tu aimeras ton prochain comme toi même » . . . Voilà ce que Jésus le Crucifié nous a demandé, qu’en est-il de notre réponse ?

    Ouvrons nos cœurs et marchons dans le chemin du Christ,  Fils du Dieu Créateur, engendré par l’opération du St. Esprit, dans les entrailles de Marie, épouse de Joseph.  Soyez un, nous a-t-Il dit. Pensons à ce premier millénaire ou il n’y avait qu’une seul unique religion catholique puis une première division se créa, puis cinq siècles après, une autre division. Depuis ce temps jusqu’à ce jour, il y a un nombre incalculable de religion qui ne se compte plus, tellement le nombre est incalculable. À qui profite toute ces divisions ? . . . Il n’y a que deux choix, Dieu ou le diable, le redoutable Satan, expulsé du Paradis par les St. Anges. Alors Tout  en priant, marchons dans le chemin de Jésus, envoyé par le Père Éternel, ensemble ouvrons nos cœurs comme l’ont demandé deux grands personnages de notre temps, le Pape François et l’Évêque Mgr Anthony Palmer, décédé prématurément en juillet 2014. De plus en plus de chrétiens prient et marchent sur le chemin de Jésus de Nazareth, qui a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort, à été enseveli, est descendu aux enfers et est ressuscité le 3ème jour. AIMER, PRIER, MARCHER.

    En toute fraternelle amitié.

    Guy Lorrain

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      octobre 4, 2015

      Guy, vous mélangez tout ! et vous parlez in fine pour ne rien dire…
       
      Si c’est pour raconter des c*** (bêtises) comme celles-ci :

      « ensemble ouvrons nos cœurs comme l’ont demandé deux grands personnages de notre temps, le Pape François et l’Évêque Mgr Anthony Palmer, décédé prématurément en juillet 2014″

       
      Taisez-vous et lisez attentivement tous les rubriques et articles de ce blogue…
      Vous en apprendrez beaucoup !
       


       
      1°, que celui que vous appelez « papeFrançois »… n’est rien d’autre qu’un Clown blanc, un laïc mal habillé en « Pape »… n’a rien de Catholique et dans la « fonction » qu’il ‘exerce’ ne peut être qu’un anti-Pape pour les catholique (semper idem) !!!
       
      2°, et celui que vous appelez « L’évêque ‘Mgr’ A. Palmer »… n’est rien d’autre qu’un Anglican dont Notre Sainteté le Pape Léon XIII — d’heureuse mémoire —, le 30 novembre 1896, en publiant sa Bulle Apostolicæ Curæ, démontra et déclara de manière irréformable et infaillible que les « Ordres Anglicans » étaient :

      « Absolument Nuls et entièrement Vains »

       

      Le révérend Tony Palmer était « évêque » de la Communion of Evangelical Episcopal Churches, un mouvement qui s’est inspiré de la “voie médiane” de l’Anglicanisme classique et qui se considère lui-même comme une composante du Convergence Movement. Il était l’un des principaux promoteurs du dialogue entre évangéliques et « catholiques » [Conciliaires]

       

      *
      *     *

       
      …RIEN DE CATHOLIQUE ni de GRAND !!! donc, dans ces deux personnages que vous aimez citer…
       

      • Guy Lorrain lien permanent
        octobre 4, 2015

        Merci quand même, je m’excuse de vous avoir importuné, je ne suis pas jeune et n’ai pas fait de longues études, j’essaie de prier du mieux que je peux. J’emprunte des formules toutes faites, souvent je m’invente des prières en espérant que mes prières se rendent à Dieu, en passant par son Fils, Jésus, mais je dois vous avouer que je ne pensais pas dire des bêtises. En parlant du cœur j’avais l’impression de vouloir parler de l’amour, de suivre le chemin de Jésus. Je crois que vous n’êtes pas là, vous êtes à un autre niveau auquel je ne peux aspirer, je suis un peu bête, je m’en excuse beaucoup. Je suis très désolé.

        Je garde ma Foi et continue à prier avec toutes mes imperfections. Merci. Je vous envoie mes meilleurs pensées.

        Guy Lorrain
         

  6. Edouard Marie
    Edouard Marie lien permanent
    octobre 4, 2015

    Par contre, concernant Judas, « Il eut mieux valu qu’il ne fut pas né » Dixit l’Évangile de Saint Matthieu (26 -24)
     

    • Guy Lorrain lien permanent
      octobre 5, 2015

      St. Mathieu a écrit cela mais la Miséricordes de Dieu, par les mérites de Jésus sur la croix, a peut être tout changé. Qui sait l’Espérance ?

      Fraternelles salutations.

      Guy Lorrain

      • Edouard Marie
        Edouard Marie lien permanent
        octobre 5, 2015

        Et la Justice ?

        • Guy Lorrain lien permanent
          octobre 6, 2015

          Je ne sais si vous me répondez concernant Judas, qui a livré Jésus pour qu’Il souffre et meurt pour racheter tous les humains, comme je crois fermement à la Miséricorde Divine, je sais que rien n’est impossible a Dieu.

          Dans les Saints Évangiles on apprend que Jésus crucifié a très souvent montré qu’Il était proche des petites gens. Je ne veux pas partir de polémique, simplement exprimer la bonté de Dieu, la miséricorde, l’amour des hommes et des femmes et aussi l’importance de rechercher la brebis égaré que le berger doit retrouver. L’amour de Dieu, l’amour pour son prochain et l’espérance d’une vie meilleur, c’est ce qui m’anime, étant rendu à un certain âge, je vis d’espérance et j’essaie de bien prier le Dieu qui m’a reçu dans son Église le jour de mon baptême.

          Fraternelles salutations, M. Édouard Marie

          Guy Lorrain

          • Edouard Marie
            Edouard Marie lien permanent
            octobre 6, 2015

            Mais précisément vous oubliez la Justice de Dieu, qui est indissociable de sa Miséricorde. L’un n’a pas de sens sans l’autre.

            C’est fâcheux (pour vous) parce que nous approchons à grand pas d’une époque terrible où la miséricorde actuelle (car nous sommes encore au temps de la miséricorde) laissera la place à la Justice.

             
            :(
            De même, Judas, ayant trahi NSJC et ayant douté de la miséricorde du Bon Dieu, a subi la Justice de Dieu.

            Judas n’aimait pas Notre Dame, Saint Pierre si, et c’est ce qui le sauva !
             

  7. gg
    octobre 5, 2015

    Ajoutons, pour Monsieur Bainville, que lorsqu’il parle de « continuité du CORPS de l’Église », il se trompe en l’assimilant à la TÊTE… puisque, à la naissance de l’Église — qui sort du Sacré Cœur, au coup de lance… ; qui nous donne symboliquement tous les Sacrements : le sang et l’eau qui en (dé)coulent — IL N’Y AVAIT, au pied de la Croix, QUE le Corps de l’Église : Notre Dame, Marie Madeleine et Saint Jean… et que la future tête… était terré de trouille quelque part !

    Ajoutons encore qu’il y eu 260 discontinuités dans la succession de la Tête visible, et quelquefois, des discontinuités d’environ 40 ans (aujourd’hui, 57 ans…) mais que la Vrai Tête étant le Christ, Lui est bien toujours vivant et agissant, et que nous tous, fidèles intègres et en état de grâce, constituons Son Corps Mystique !
     

  8. novembre 7, 2015

    Concernant la FSSPX, elle devra un jour changer de nom quand elle sera toute à la Rome-apostate :

    En effet, qu’est devenu le serment anti-moderniste dans ce clocher ? Les exorcismes au baptême sont-ils maintenus ?

    À blasphémer contre Dieu sans arrêt et cracher sur la tombe de St Pie X et autres Papes Fidèles, ce groupuscule FSSPX n’a déjà plus aucun sens ! La FSSPX se bannit elle-même après avoir longtemps abusé du double langage que Dieu déteste aussi.

    C’est l’argent qui tient la FSSPX, et ses grands bienfaiteurs sont à cajoler dans le sens du poil néo-moderniste finalement.
     

  9. Peter Vandenberghe lien permanent
    novembre 30, 2015

    Bonsoir,
    Je connais vos arguments.
    J’ai été dans l’action catholique et on m’a fait avaler « Sendung und Gnade », Beiträge zur Pastoraltheologie.
    J’ai cessé d’aller à la messe à cause du « pape Bergoglio ». Ce type est un héritier de Pedro Arrupe donc de Rahner.
    Et il faut chercher « la femme » . Elle s’appelle Luise Rinser et était la maîtresse du Grand Maître du Concile, le jésuite Karl Rahner.
    Quant on a compris que les décideurs de Vatican II étaient Rahner et Bugnini, on ne discute plus, on s’en va vers l’église Orthodoxe Orientale qui a la chance d’être autocéphale et de ne pas faire de l’obéissance au « pape » Bergoglio une priorité.
    C’est triste pour moi qui me suis battu depuis l’enfance pour l’Église catholique.
    Mais étant professeur de maths en fac, je suis logique avant tout.
    L’Église occidentale va à sa ruine. je ne vois pas comment les bonnes volontés de prêtres et de laïcs peuvent changer la donne. Une petite déviation dans le tir et on ne touche pas la cible.
    Et Vatican II est bourré d’IED, mines prêtes à exploser voulues par Rahner et ses compères.
    Dommage que Ledochowski n’ai pas eu de successeurs.

     

     

    • gg
      novembre 30, 2015

      Je reconnais bien là, la « logique » d’un matheux !

       

      Ce n’est pas parce que des intrus usurpent des places dans les bâtiments d’Église, qu’il faut quitter l’unique Foi et aller chez les schismatiques !

       

      Absurde !

       

      En revanche, suis intéressé pour avoir les sources de votre affirmation sur la maitresse de Rahner…

       

  10. combat pour la vie eternelle lien permanent
    février 12, 2016

    À propos de cette gravissime crise de la foi, il serai bon de s’instruire des apparition de Notre Dame de la Salette et nourrit de sincères prière a Marie Mère de Dieu. L’Esprit-Saint ne manquera pas de nous éclairer dans notre discernement pour mener à juste le vrais combat.

Laisser un commentaire