Aller au contenu

Williamson, le leurre permanent…

2015 février 16

 

Williamson, le leurre permanent…

 

Le site “Égalité et Réconciliation” (1) publie, ce 11 février 2015, un entretien avec Mgr Williamson…

Dans cet entretien — qui va en séduire plus d’un — Williamson (le leurre selon VM) occulte l’essentiel ! — qu’il connait très bien, ayant été de nos amis un certain temps, mais il n’en dit rien ! (voir le développement plus bas).

Williamson, c’est le meilleur !… il est très fort…

Voici la présentation qu’en fait “Égalité et Réconciliation” (E&R) :

 logo Égalité et Réconciliation

Entretien exclusif avec Monseigneur Richard Williamson

Entretien exclusif avec Monseigneur Richard Williamson

Propos recueillis par E&R Île-de-France

Monseigneur Richard Williamson est un évêque catholique britannique.

Sacré en 1988 par le fondateur de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie-X, Mgr Marcel Lefebvre, Richard Williamson est excommunié par l’Église catholique (la secte Conciliaire) la même année en raison d’un vice de procédure dans la consécration (la permission du pape n’avait pas été obtenue). Une excommunication non-reconnue par la Fraternité, qui n’empêche pas Mgr Williamson de continuer ses activités, et qui sera levée en 2009.

Fin 2008, Mgr Williamson accorde une interview à la télévision suédoise, au cours de laquelle il affirme que le Concile de Vatican II a provoqué « le chaos théologique que nous avons aujourd’hui » et dénonce l’actuelle « dictature du relativisme » imposée par « les évêques libéraux ».

Dans cette même interview, il fait part de doutes historiques qui lui coûteront une cabale médiatico-juridique durant de longues années :

« Je crois qu’il n’y a pas eu de chambres à gaz. (…) Je pense que 200 000 à 300 000 Juifs ont péri dans les camps de concentration, mais pas un seul dans les chambres à gaz. »

Le tollé est immédiat, et la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie-X, par l’intermédiaire de son supérieur général Bernard Fellay, se désolidarise complètement de Mgr Williamson. Celui-ci exprime par la suite ses regrets d’avoir pu causer des souffrances par ses propos, mais ne les rétracte pas, s’attirant les foudres du cardinal Philippe Barbarin (un laïc déguisé en évêque de la secte Conciliaire), Primat des Gaules, et du Vatican. Suite à l’intervention d’Angela Merkel quelques jours plus tard, l’évêque britannique est sommé par le Vatican de renier publiquement ses propos sur la Shoah. Mais Mgr Williamson ne se rétracte toujours pas, ajoutant même :

« Il s’agit de preuves historiques, pas d’émotions. Et si je trouve des preuves alors je rectifierai. Mais cela va prendre du temps. »

Cette démarche d’historien lui coûtera son poste en Argentine, et lui vaudra même son expulsion du pays. Mgr Williamson a été condamné en avril 2010 par le tribunal de Ratisbonne (Allemagne) pour « incitation à la haine raciale », mais le jugement a été annulé en appel en février 2012 en raison de l’incapacité de l’accusation à prouver que l’interview pour la télévision suédoise avait été diffusée en Allemagne.

Très logiquement, la démarche révisionniste de Mgr Williamson l’a poussé à s’intéresser également aux événements du 11 septembre 2001. Dans son Kyrie Eleison du 1er octobre 2011, pour le dixième anniversaire des attentats, il déclare :

« Avant qu’il ne devienne “antisémite” de seulement poser la question, demandons-nous […] simplement quelle a été la réalité de cet événement. »

Et de compléter en évoquant des « preuves » que les attentats étaient un « inside job ».

E&R Île-de-France l’a rencontré en décembre 2014 pour un entretien exclusif.


Rencontre avec Mgr Richard Williamson par ERTV

 

 

*
*     *

 

Comme le lecteur peut le constater… Mgr Williamson parle dans cet entretien de l’« église officielle », d’une « fausse église » aux mains de la Franc-Maçonnerie. « L’église officielle a été faussée » dit-il (et il met un “É” majuscule certainement… il y pense tellement fort qu’on l’entend jusqu’ici !). Se définissant comme « la voix dans le désert » actuel, il parle des trois grands mensonges d’aujourd’hui… mais il ne parle pas du mensonge primordial d’aujourd’hui !

Il parle de la Foi… de la foi et de l’humilité… « la solution n’est autre que la Foi catholique ! »

NON Williamson ! la foi n’assure pas la présence du Christ ressuscité parmi nous !

« Sans Moi, vous ne pouvez rien faire ! » (2)

 

« Moi Christ ressuscité je serai avec vous jusqu’à la fin du monde » (3)

La foi n’assure pas la présence du Christ ressuscité parmi nous ! Ce n’est que le Sacerdoce qui assure cela !

Et Williamson n’en parle pas ! pour lui Giovanni Battista Montini (F) était le Pape Paul VI…

Pour lui, le clown blanc actuel est Pape !… (certes d’une « fausse église » mais « Église officielle » ; certes « ça ne correspond plus à la vrai Église »)…

Mais pour lui, c’est l’Église !

Alors que cette « Église officielle » éclipse (détruit pour lui) l’Église catholique en détruisant (effectivement) le Sacerdoce ! comme Rore-Sanctifia nous l’a prouvé.

« Moi Christ ressuscité je serai avec vous jusqu’à la fin du monde »

Même par UN seul prêtre VALIDE fût-il mauvais !

 

 

 


[1] « Égalité et Réconciliation » est une association politique fondée en juin 2007 par son président Alain Soral ainsi que par Jildaz Mahé O’Chinal et Philippe Péninque, deux anciens militants du Groupe Union Défense (GUD).

Elle est d’abord très proche du Front national (FN), avant de prendre ses distances avec lui. Si elle se définit comme « nationaliste de gauche », elle est classée à l’extrême droite par la plupart des observateurs, de même que son président Alain Soral dont elle a pour but de promouvoir les idées « sur la gauche du travail et la droite des valeurs ». Appelant à dépasser les clivages sur plusieurs plans — partisans, ethniques, religieux et sociaux —, elle entend lutter contre les libéraux-libertaires, le mondialisme et le sionisme ; certains observateurs considèrent qu’elle est antisémite. Sa faible base militante est compensée par un site Internet dont l’audience lui confère une forte visibilité.

[2] « Je suis la vigne, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi, et en qui je demeure, porte beaucoup de fruits : car, séparés de moi, vous ne pouvez rien faire »… (Jn 15,5)

[3] « Toute puissance m’a été donnée dans le ciel et sur la terre.
Allez donc, enseignez toutes les nations, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit,
leur apprenant à observer tout ce que je vous ai commandé. Et moi, je suis avec vous toujours jusqu’à la fin du monde. » (Mat 28, 18;20)

 

 

6 réponses
  1. Charles
    Charles lien permanent
    février 17, 2015

    Les lecteurs qui ont la bonté de me lire savent que j’emploie assez souvent ce terme de leurre pour qualifier les œuvres mauvaises (obligatoirement !) de la secte conciliaire…encore que — ATTENTION ! — un leurre n’est pas que la manifestation visible de la malice d’une œuvre qui s’écarterait de la foi ou en corromprait le fondement. Un leurre, PAR DÉFINITION, c’est fait pour tromper, pour faire passer le mal sous le masque du Bien. C’EST EN CE SENS QU’UN LEURRE EST PAR NATURE DIABOLIQUE ! Soit qu’il exécute l’œuvre du diable ( et à Dieu seul le jugement sur les motivations réelles et internes de celui qui s’en fait l’esclave ) soit qu’il est carrément instrumentalisé par les démons pour des raisons bien souvent complexes et qui tiennent à la fragilité de l’être pécheur…que nous sommes tous.

    Lorsque la secte fait des œuvres en apparence bonnes, c’est à dire catholiques, elle les fait par défaut, c’est à dire qu’elle met entre parenthèse son hérésie, son apostasie, son esprit de schisme, sa déviation doctrinale, pour mieux donner à son leurre toutes les apparences parfaites de la doctrine catholique. Mais c’est cela le modernisme, chers amis ! relisons St Pie X ! Le moderniste a besoin de leurres en permanence, il ne peut s’en passer s’il veut faire croire qu’il est encore catholique !!!

    Ainsi doit-on rattacher Mgr Williamson à la catégorie des leurres ! Et des plus pernicieux et dangereux,  car très proche de la…perfection (enfin ! pas pour nous !   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif) En oubliant sciemment (du moins au for externe) le petit iota qui l’empêche d’avoir une action vraiment catholique et une analyse qui l’est encore davantage, Mgr Williamson fait du modernisme sans le savoir…peut-être !!!?

    Oublieux du sacerdoce et de son extinction, cet évêque « diminué » travaille en réalité pour la maison d’En Face ! (suivez mes regards…)

    Il trompe les fidèles en entretenant la confusion mortelle sur la réalité de l’Église éclipsée et donc sur la véritable nature du châtiment !

    Il est bien évident que pour Mgr Williamson l’« Église officielle » (donc la secte issue de Vatican II) est bien l’Église Catholique, quand bien même notre prélat oublierait sciemment d’y mettre un É majuscule !!! Le qualificatif « officielle » est à l’évidence un substitut (mini leurre ?) de ce E majuscule manquant !

    Les traditionalistes — même « extrêmes » ! — ont les évêques qu’ils méritent ! http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

    Oremus
     

     

  2. février 17, 2015

    Vous êtes vraiment des fouilles-merdes.  Vous le reprenez sur une ou deux phrases mais vous n’avez rien à dire sur la l’ensemble de l’interview qui est excellente, alors va te carrer avec ton christ ressuscité.

    Williamson agit, il parle, il explique, il forme, dans une direction qui n’est peut-être pas parfaite mais je serais vous, je ferais une fixette sur d’autres personnes que lui.

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      février 17, 2015

      Pauvre YoYo béat !!!
      le yoyo leurré !!!
       
      L’a rien compris le yoyo leurré…
       

  3. Charles
    Charles lien permanent
    février 18, 2015

    Môssieur Yoyo !!!! Si ce n’était la vulgarité de vos propos qui me ramènent instantanément à la triste réalité de notre monde incarné, je penserais que j’hallucine tant votre intervention ne cadre pas, que dis-je, est en décalage complet avec la haute tenue des échanges, même musclés, auxquels nous sommes accoutumés sur ce blogue !

    Monsieur Yoyo (on se croirait au cirque avec un tel pseudo !) vous vous êtes peut-être levé du pied gauche, vous  êtes peut-être la malheureuse victime d’un cauchemar traditionaliste, mais cela ne vous autorise pas à employer des expressions triviales (voire plus !) pour désigner ce qui est la stricte réalité !

    Vous pensiez insulter, démolir, critiquer, l’article de ce blogue sur un prélat dont nous n’attaquons que les graves insuffisances et non pas la fonction sacrée mais en fait vous faites chou blanc comme je m’en vais vous le démontrer succinctement.

    1/ Nous sommes des « fouille-merde »…dites-vous…

    2/ l’ensemble de l’interview est excellent…dites-vous également…

    3/ « va te carrer avec ton Christ ressuscité » osez-vous dire également !!!

    4/  Williamson (sic !) etc…dans une direction qui n’est peut-être pas parfaite…nous dites-vous encore…

    5/ et le bouquet final : nous ferions une fixette (resic !) sur le personnage en question !

    Quel florilège n’est-ce pas ! Et dire que certaines âmes « sensibles » nous ont jadis reproché de faire un peu trop d’ironie, de critiquer sans discernement des gens pourtant très proches de nous, d’employer des expressions soi-disant blessantes ou de faire des articles dignes de Gala, c’est à dire d’un journal à scandales !

    J’ose espérer alors qu’ils sauront réagir à vos propos que, par charité , nous mettrons pour le moment sur le compte d’un leurre particulièrement efficace, comme nous le rappelle notre administrateur dans sa courte réponse… (le « Yoyo béat et leurré » !!! http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif)

    J’ai souvent l’impression désagréable et humiliante de « prêcher dans le désert » lorsque je m’adresse à certains tradis. Et ce n’est pas uniquement dû au fait que je n’en ai ni le charisme ni les grâces d’état pour cela, mais à l’impression que cela ne sert de rien de vouloir percer le plafond de verre qu’est ce déni si subtil et si tenace qui caractérise tant ces milieux…

    Alors reprenons rapidement vos billevesées gauloises à prétention intellectuelle :

    1/ OUI, Môssieur nous sommes des fouilles-merde et c’est même là notre titre de  gloire puisque personne d’autre ne semble vouloir le faire à notre place et surtout mieux que nous ! Fouille-merde,  ces cathos qui ont su analyser l’éclipse de l’Église…fouille-merde ces chercheurs qui ont découvert l’invalidité des nouveaux rituels des sacres et ordinations…fouille-merde ceux qui ont décortiqué la synaxe moderniste pour en conclure que c’était en réalité le sacrifice de Caïn……je poursuis……? non inutile…on ne saurait forcer un âne qui n’a pas soif à boire quand même…

    Fouilleurs devant l’Éternel, nous sommes constamment à la recherche de la « merde moderniste » et libérale qui corrompt tout ce qu’elle touche ! C’est un devoir sacré pour tout catholique et ce n’est en aucune manière un manquement à la charité ! Vous devez vous aussi, fouiller afin de faire votre salut et surtout de rendre gloire à Dieu et lui prouver votre amour inconditionnel !

    Je dois vous remercier, car, voyez-vous, vous m’avez fait prendre conscience de toute la gravité de cette quête incessante de la « merde » que tout catholique se doit de dénoncer, traquer et anéantir ! merci, merci…vous êtes l’instrument bien malgré vous de l’Esprit Saint ! ce qui ne vous dédouane pas pour autant de vos excès de langage……http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

    2/ l’ensemble est excellent ? et alors ? est-ce que cela rend le fameux « iota » excellent lui aussi ? vous devriez relire vos classiques cher Yoyo ! Votre argument tombe à l’eau ! Ploufffff !   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    3/ je n’ose pas répéter ce bout de phrase tant il respire le blasphème ! (des âmes « sensibles » sont à l’affût !!!) Sachez, Yoyo, qu’on ne cite pas en vain le nom du Dieu vivant et qu’on ne l’accompagne pas d’un mot quelque peu salace ou à consonance douteuse (« va te carrer ! ») …De plus, prise hors contexte, cette phrase est scandaleuse et risque de choquer gravement des âmes fragiles et immatures… En êtes-vous conscient ?   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    4/ la direction de « Williamson » n’est pas parfaite ? alors nous sommes donc tenus en conscience et en droit de faire en sorte qu’elle soit remise sur le chemin de la perfection. (ce que doit être un évêque !)  Votre « peut-être » exprime votre doute légitime en la matière… Merci ! …d’abonder dans notre sens……

    5/ même si vous ajoutez juste après ce petit mot acide, un tantinet vulgaire qui est celui de fixette ! Nous sommes fiers de faire une fixette en raison des motifs invoqués plus haut au numéro 1. Mon pauvre Yoyo, si j’osais un jeu de mot facile, je dirais que vous jouez au yoyo avec nous, mais que malheureusement les petits bouts de la corde vous échappent la plupart du temps…et le joujou retombe lourdement à terre, ne faisant impression qu’un court laps de temps, celui qu’il faut pour que s’éteigne irrémédiablement la force rotative qui meut notre petit yoyo…

    BON ! assez joué ! Je vous souhaite une bonne nuit calme, peuplée de rêves académiques ! (ça vous changera de votre niveau de langage habituel)…

     

    • février 24, 2015

      Vous vous considérez comme « fouilleurs devant l’éternel » , très très bien ; mais…fouillez vous vraiment partout et dans toutes les directions ???

      L’Église semblait (je dis bien… semblait !) en ordre jusqu’à Pie XII, mais ne serait il pas intéressant de comprendre comment et par qui, ce modernisme dénoncé par Pie X, a pu faire son chemin jusqu’à l’abomination du concile ???

      Que se passait il déjà dans l’Église pour justifier les paroles terribles de la Vierge à La Salette ???

      Vous dénoncez à juste titre les hérésies présentes des uns et des autres, mais si vous ne démontez pas le mécanisme créateur de ces hérésies, en fait, vous contribuez à les laisser se former.

      Vatican II a été un crime, il faut en retrouver les mobiles (l’esprit) et les coupables.

      • Charles
        Charles lien permanent
        février 24, 2015

        Hola ! Cher Morin…vous avez raison mais ne vous emballez pas !!! (ne regardez pas trop « Faites entrer l’accusé » !) http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

        Vos reproches sont en grandes parties infondées…ou alors vous ne nous lisez que depuis quelques mois !!! Tout le travail des catholiques antilibéraux semper idem va dans ce but de ne pas déplorer « les effets dont on chérit les causes » (Bossuet)……

        Allez ! Vous nous donnez un p’tit coup de main ? La tâche est ardue et immense……Sursum corda !
         

Les commentaires sont fermés.