Le CatholicaPedia Blog

CatholicaPedia, une mémoire de la Tradition… en toute liberté

Posts tagged “Scandale

Religion mondiale

Posted on 15 janvier 2016

 

Notre ami Jean-Marie de la Salle m’a fait parvenir sa méditation sur l’un des derniers blasphèmes de Chaos Jorge, nous l’en remercions :

 

Religion mondiale

 

Par Jean-Marie de la Salle

 

Chers amis,

 

Francois Ø, alias Chaos Jorge

François, 6è “pape” de la secte conciliaire vient d’innover dans la manière de présenter ses intentions de prières du mois qui seront désormais l’objet de courts clips vidéo répandus sur les néfastes et inutiles réseaux sociaux (Facebook, Twitter).

Cela montre à l’évidence que François, ses supérieurs et celui qu’ils adorent, Lucifer n’ont plus beaucoup de temps avant que Notre Seigneur intervienne et règne non plus par les méfaits de son absence, mais par les bienfaits de sa présence (Cardinal Pie).

 

Bergoglio est en train d’avancer dans l’établissement de la religion universelle, ce qui est patent par rapport à ses prédécesseurs de malheureuse mémoire c’est qu’il n’avance plus masqué ou usant d’artifice. Il pose carte sur table et dit clairement Je détruis !

 

Le 1er commandement est violé sans ménagement et par son scandale invite toujours plus les conciliaires a en faire autant mais aussi toute âme qui recherche la vérité.

Mes chers amis que cela ne nous trouble point. Gardons notre calme et notre sérénité ayons une vue surnaturelle des choses. Prenons de la hauteur. Il est clair que nous n’en avons plus pour longtemps avant que la Colère et ce merveilleux attribut de Dieu qu’est Sa Sainte Justice se déversent sur nous si bien que les discours disant “cela peut durer encore longtemps” ne tiennent plus.

Notre problème à nous catholiques n’est pas de nous demander quand ; ni même le comment ; mais à regarder Notre Seigneur, à le contempler, le chercher pour faire sa Volonté. En effet, la prochaine manifestation de sa Divine Justice doit nous faire exprimer au Bon Dieu les plus vifs sentiments de gratitude. Nous si médiocres par nos péchés et justement châtiés pour les péchés publics de notre nation… ce n’est pas à nos pères, Seigneur que vous avez exigiez qu’ils satisfassent (réparent) pour votre Majesté offensé, pour Sa Sainte Église bafouée, pour votre Divine Mère dénigrée, ni à votre Sainte Justice mais à nous pauvres microbes, pâles copies de nos ancêtres, êtres dégénérés ! Quelle prévenance mon Dieu pour de si incapables créatures. Par nous même, nous ne serons pas à la Hauteur de l’évènement, mais avec votre Grâce nous saurons nous montrer digne de votre Colère. Préservés ou retranchés de cette vallée de larmes, si nous mourrons, puisse cela être avec la Foi Catholique intégrale et l’assurance que vous règneriez de nouveau pleinement sur notre beau pays qui est le Vôtre et sur le monde entier.

Je disais plus haut qu’il nous faut être calme et serein, il nous faut prendre de la Hauteur, il nous faut aller sur la Montagne. Quelle montagne me demanderiez-vous ? C’est saint Louis-Marie Grignon de Montfort qui a la réponse dans sa Prière embrasée commentant le Psaume LXVII :

« Qui est, Seigneur, Dieu de vérité, cette mystérieuse montagne dont Vous nous dites tant de merveilles, sinon Marie, Votre chère Épouse, dont Vous avez mis les fondements sur les cimes des plus hautes montagnes ? Fundamenta ejus in montibus sanctis. Mons in vertice montium. »

 

La Très Sainte Vierge Marie, Mère de Dieu, Secours des Chrétiens, ne nous abandonnera pas, elle est Notre douce Mère, elle se tient prête à triompher pour son Divin Fils. Elle a déjà écrasé la tête orgueilleuse de Satan par son Humilité. Ayons donc à cœur, de souffrir avec cette Mère de Douleurs pour pouvoir avec Elle se réjouir de la Résurrection de l’Épouse Mystique de son Divin Fils dont nous sommes les membres. Il nous faut rechercher Marie, La prier, Lui demander les grâces pour plaire à Dieu et pour lui plaire afin d’être agréable à Dieu. Avec la Très Sainte Vierge Marie, il nous faut prendre notre part de souffrances au pied de la Croix, si nous ne pouvons nous mortifier dans la Chair, soyons du moins mortifiés d’esprit, aussi vrai que le Divin Maître nous enseigne que nous périrons tous, si nous ne faisons pas pénitence.

 

Enfin mes amis je voudrais conclure en nous invitant tous à l’Espérance car la quintessence des événements, la lecture providentielle que l’on peut faire tous les jours de l’actualité, doit nous inciter à lever la tête car la délivrance est proche comme le dit Notre Seigneur Jésus-Christ dans ses saints Évangiles.

Nous savons que Dieu ne varie pas, qu’Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement, que ce qui n’est pas Dieu n’est rien, qu’Il est Tout et que nous ne sommes riens. Il est le Tout-Puissant abandonnons-nous donc au Père des Miséricordes. Sa Providence veille.

 

Si Ses reproches ne durent pas sans fin (psaume 102), nous pouvons sereinement espérer qu’il y aura sous peu, comme dit la Sainte Vierge Marie à La Salette : une réconciliation de Dieu avec les hommes.

Alors je vous invite comme le conclut le Psaume XXVI, 14 :

« Attends le Seigneur agis avec courage, que ton cœur soit ferme et espère au Seigneur. »

 

Les mensonges, les hérésies, les outrages, les blasphèmes ne changeront pas la Majesté du Bon Dieu.

Édifions le Prochain par les bonnes œuvres, fuyons les bouffonneries, les bavardages et polémiques inutiles et les mondanités. Soyons dans l’Être et non dans le paraître. Que notre prochain sache qu’en effet plus que de vouloir qu’Ils règnent sur nous, Jésus et Marie règnent déjà en nous,

Adjutorium Nostrum in Nomine Domini

Qui Fecit Caelum et Terram!

 

 

 

 

* * *

 

Un petit Jésus en plastique

 

Petit Jésus en plastique

Innovation de François : son intention de prière en vidéo.

Le pape : « La majeure partie des habitants de la planète se déclarent croyants. C’est un fait qui devrait encourager les religions à dialoguer. Nous devons prier sans cesse pour cela et travailler avec ceux qui pensent d’une autre manière. »

Je mets ma confiance en Bouddha, dit la lama.

Je crois en Dieu, dit le rabbin.

Je crois en Jésus-Christ, dit le prêtre.

Je crois en Dieu, Allah, dit l’imam.

Le pape : « Beaucoup pensent de manières différentes, ressentent les choses différemment, cherchent ou rencontrent Dieu de diverses manières (on voit alors le pape recevant une statue de Bouddha). Dans cette multitude, dans cet éventail de religions, nous avons une seule certitude pour tous : nous sommes tous enfants de Dieu. »

Je crois en l’amour, dit la lama.

Je crois en l’amour, dit le rabbin.

Je crois en l’amour, dit l’imam.

Je crois en l’amour, dit le prêtre.

Le pape : « Je compte sur vous pour diffuser mon intention de ce mois : que le dialogue sincère entre les hommes et les femmes de différentes religions porte des fruits de paix et de justice. Je compte sur ta prière. »

Pendant ces dernières phrases apparaissait en gros plan Bouddha, la Menorah, un Jésus en plastique et un chapelet musulman. Les quatre sont ensuite réunis. Faites votre choix et croyez en l’amour (si vous prenez les quatre il y en a un gratuit).

 

Intention de prières du mois de Janvier 2016

 

N.B. — Cette vidéo a été mise en ligne le jour même de l’Épiphanie. Le jour où se manifeste le Fils de Dieu, Roi du ciel et de la terre, que les païens viennent adorer en lui apportant leurs trésors. Difficile de ne pas entendre le ricanement…

Addendum

Voir le commentaire d’Antonio Socci, qui cite opportunément l’évangile de saint Jean :

ANTONIO SOCCI GIORNALISTA

« Mais quant à tous ceux qui l’ont reçu, Il leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom, qui non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu sont nés. »

 

Le nouveau temple disco de la F$$PX en Espagne

Posted on 17 novembre 2015

 

La néo-f$$px célèbre-t-elle Halloween ?

 

Érige-t-elle une église Maçonnique ?

 

Ou est-ce tout simplement du mauvais goût ?

 

Une église Moderniste pour faire partie de l’église Moderniste des Antéchrists

 

Les photos qui suivent ont été prises à partir du site mexicain Syllabus. Elles sont également disponibles sur le site officiel de la F$$PX/Espagne (ici). L’œuvre d’art est frappante et terriblement moderniste… et apparemment maçonnique. L’église elle-même semble être quelque chose comme une boîte de nuit, même si nous devrions attendre jusqu’à ce qu’elle soit terminée, la façade l’indique aussi bien. Lorsqu’elle est mise en parallèle avec l’art atroce de la secte de Vatican² (d’Eux), il n’y a pas ou peu de différence. La Fraternité Saint Pie X a repris la nouvelle tendance de créer des images de la Vierge, (si toutefois on peut appeler ça comme ça !) en ordure et en ferraille. Mgr de Galarreta apparaît souriant sur les images.

Le néo-F$$PX avait donc besoin d’un insipide rendu de ferraille de la Vierge afin de refléter leur nouvelle position…

La vierge espagnole de la F$$PX

Une Honte que tout cela ! ça sort tout droit de l’enfer !

Vous vous voyez en train de dire, devant cette statue :

Priez pour nous Sainte Mère de DIEU.

Ma toute Belle !

Sauve-qui-peut………………… ça ressemble à Charon (Le Passeur des Enfers)

Charon (Le Passeur des Enfers)

Avant nous pouvions voir des épouvantails comme ceux-ci seulement dans l’église [secte] Conciliaire :

 

La salle Paul VI (appelée auparavant salle Nervi) au Vatican

 

[caption id="attachment_21520" align="aligncenter" width="400" caption="Le dimanche 17 Novembre 2014, François est venu à la résidence papale de Castel Gandolfo pour prendre part à l'inauguration de deux sculptures en fer, « travail » de l'« artiste » Argentin Alejandro Marmo Artiest."]François à Castel Gandolfo, le 17 Novembre 2014 [/caption]

 

[caption id="attachment_21521" align="aligncenter" width="400" caption="« Le Christ Travailleur », « travail » de l'« artiste » Argentin Alejandro Marmo Artiest."]« Le Christ Travailleur » [/caption]

 

Un autre Christ en ferraille

 

 

Mais maintenant, le Néo F$$PX se met en phase avec l’horrible Maçonnique et anti-Catholique Secte Conciliaire.

 

(suite…)

Le Clown Blanc François “déterminé” à réformer après de nouvelles révélations au Vatican d’Eux

Posted on 5 novembre 2015

 

Le Clown Blanc François “déterminé” à réformer après de nouvelles révélations au Vatican d’Eux

 

[caption id="attachment_21354" align="aligncenter" width="595" caption="La silhouette du Clown Blanc François, sur la place Saint-Pierre à Rome, ce 4 novembre 2015.
(Alessandra Tarantino - Keystone)"]Le clown blanc François, sur la place Saint-Pierre à Rome. [/caption]

 

L’antipape François Ø est « déterminé » à aller de l’avant dans les réformes, après la fuite de documents qui révèlent des frasques financières au Vatican, a assuré mardi soir le numéro trois du Sous-Siège.

Après les nouvelles révélations en cascades, évoquant en particulier des détournements de fonds destinés aux pauvres ou aux malades pour financer le train de vie luxueux de certains pseudo-cardinaux, Angelo Becciu a révélé sur son compte Twitter les propos du Clown Blanc François : « Allons de l’avant avec sérénité et détermination ».

Tweet d'Angelo Becciu

Le Clown Blanc déguisé en Pape « déconcerté et mécontent »

VatiLeaks : scandales financiers peu reluisants selon deux nouveaux livres

Auparavant, ceux qui avaient pu rencontrer le Clown Blanc ces derniers jours l’avaient trouvé « très amer », mais aussi « déconcerté et mécontent », selon des propos rapportés par la presse italienne.

Le secrétaire général de la Conférence des pseudo-évêques conciliaire italiens, Nunzio Galantino, a commenté l’affaire sur la chaîne TV2000 : « Je me mets à sa place. Tout fils de l’Église (…) ne peut rester indifférent ». « Quelqu’un a certainement peur du processus de renouveau que le pape est en train de mener », a estimé le laïc déguisé en évêque Galantino, considéré comme proche de l’antipape François.

Les auteurs des révélations fustigés (bien sûr !)

 

Francesca Immacolata ChaouquiGalantino a également dénoncé Lucio Angel Vallejo Balda et Francesca Chaouqui (comme on la retrouve !), l’espagnol de l’Opus Dei et l’experte laïque italienne soupçonnés de vols de documents, ainsi que les deux journalistes italiens auteurs de livres de révélations, Emiliano Fittipaldi et Gianluigi Nuzzi : « Ces quatre personnes, si elles ont vraiment affirmé qu’elles agissaient pour le bien du pape, ont dit des âneries ».

« Elles savent qu’elles mentent, car on n’aide pas quelqu’un en le poignardant dans le dos ou en lui volant des conversations privées, et en faisant du mal à l’Église », a-t-il insisté.

afp/tmun

“Avarice” et “Via crucis” en librairie jeudi

Les deux livres, « Avarice » d’Emiliano Fittipaldi et « Via crucis » de Gianluigi Nuzzi, seront en librairie jeudi. Les nombreux extraits distillés dans les journaux montrent comment certains faux-prélats défendent avec acharnement des avantages acquis, en pleine contradiction avec le message évangélique.

Ils mettent aussi en lumière les interférences et complicités entre des pseudo-prélats italiens du Vatican d’Eux d’une part et la société et l’église Conciliaire italiennes d’autre part. Le nouveau ministre de l’Économie du Clown Blanc, le pseudo-cardinal australien George Pell, bras droit de François Ø pour la réforme économique, se voit aussi critiqué pour sa gestion et certaines dépenses.

 

* * *

 

“VatiLeaks.2” : « 70 millions de dons à la secte conciliaire finissent dans un fonds secret »

 

[caption id="attachment_21374" align="aligncenter" width="300" caption="Francesca Chaouqui, consultante laïque du Sous-Siège, a été arrêtée le week-end dernier. – © VINCENZO PINTO – AFP"]Francesca Chaouqui a été arrêtée le week-end dernier. [/caption]

 

(suite…)

“COMING OUT” au Vatican !!!

Posted on 5 octobre 2015

 

Coming Out au Vatican !!!

Come Out Slider

Les faux prêtres de la secte tombent les masques…. et c’est très bien !

 

 

Chers amis lecteurs,

J’ai beaucoup hésité à parler de ce sujet très délicat qui heurte la pudeur tout autant que la foi des fidèles que nous sommes ou tentons du moins d’être, avec la grâce de Dieu, dans ce monde si chaotique et inversé. Car en parler en tant que personne privée, hors du cadre très normé de la morale et de ses condamnations sans appel, risque de faire naître chez certaines âmes sensibles ou suspicieuses des réactions quelque peu …diversifiées ! On verra bien !

D’éminentes personnalités laïques ou religieuses, y compris dans nos rangs, ont rappelé toutes les condamnations multiséculaires des personnes qui se livrent sans vergogne et sans retenue à ce qu’il faut bien nommer un vice contre-nature. Le rôle modeste que je me suis imparti ici n’est donc pas de rappeler une énième fois toutes ces condamnations, mais de tenter d’aborder ce problème sous un éclairage spécifique et propre à parvenir à expliquer à toutes les âmes de bonne volonté ce qui fait l’un des fonds du problème.

Certes nous sommes en principe entre adultes et aucun sujet ne doit rester secret (j’ai volontairement écarté le terme “tabou” !) tant que l’éclairage qu’on en donne reste « ad majorem Dei gloriam » et dans la voie étroite d’une charité bien comprise. Tout ce qui touche au plus intime de l’âme et du cœur humain suscite des remous secrets qu’on ne saurait trop manier avec la plus grande précaution.

Pour entrer dans le vif du sujet et faire comprendre à mes lecteurs l’une des nombreuses composantes du problème, je suis bien conscient de m’adresser à des lecteurs très majoritairement respectueux des condamnations de l’Église et aussi très majoritairement “hétérosexuels” dans leur choix de vie et le témoignage de leur existence qu’ils veulent conformes à la loi naturelle, tout simplement.

N’étant pas complètement naïf, je suis également conscient qu’il se trouvera peut-être parmi mes lecteurs quelques rares personnes qui ne se reconnaîtront pas dans cette majorité naturelle, voulue par Dieu, parce qu’elles feront partie d’une minorité infime qui aura plutôt tendance à se définir comme invertie ou pour le moins comme étant sujette à des pensées ou tendances qualifiées de vicieuses car contre-nature. Que l’on me suive bien : il m’importe peu de me poser la question de savoir si ces personnes très minoritaires ont construit leur vie affective sur un énorme déni ou si elles ont pris le problème à bras le corps en adoptant autant que faire se peut les remèdes spirituels et surnaturels recommandés par l’Église.

On juge l’arbre à ses fruits ! Que de mariages ratés ou bradés même au bout de plusieurs décennies sans que le commun des mortels ne devine ce qui a motivé la rupture. Il arrive souvent, et j’en ai lu des témoignages, qu’une jeunesse dissipée refleurisse beaucoup plus tard sur une terre ingrate et empoisonnée car trop longtemps négligée… L’on m’objectera que les personnes normales divorcent aussi à tour de bras et/ou se séparent à tour de bras ! L’objection n’est ni sérieuse ni honnête. Dans ce premier cas, il y a adultère, comportement pervers (avec ou sans enfants) ou grave incompatibilité d’humeurs susceptibles de motiver séparation ou divorce (rassurons-nous plus pour longtemps puisque François Zéro est plutôt pour la nullité du mariage !!!). En ce cas qui fait les frais de cet état des choses ? La morale religieuse…et les enfants !!!

Le numéro d'équilibriste de François Ø face aux croyants gays

Alors que dans le second cas, même si les raisons apparentes peuvent éventuellement paraître les mêmes (“adultère gay” (!), incompatibilité d’humeur, perversions diverses, etc…) la causalité profonde, c’est à dire la déviance originelle, n’est évidemment pas de même nature que dans le cas d’un couple classique ! On peut aussi dire que tous les invertis n’ont ni “vocation” au “mariage” (“gay” c’est à dire blasphématoire) ni à la “vie apairée”, pour reprendre un lexique plus conforme à la réalité et à la morale !…

Car le problème n’est pas celui de leur tendance, qui ne regarde que leur for interne, ou de leurs chutes, qui ne regardent que leur confesseur (sauf s’il y a scandale public !), mais celui de savoir si ces personnes ont assez de pudeur chrétienne pour garder en elles-mêmes un secret de bon aloi, dont les vertus sont évidentes à tout catholique digne de ce nom. D’aucuns viendront m’opposer peut-être qu’un secret dans le domaine psycho-affectif est à même de générer moult dérèglements, complexes, frustrations et atteintes neuro-physiologiques. Ben voyons !

Me refusant à entrer dans des domaines piégés comme la psychanalyse ou la psychologie, je répondrai que l’humanité a toujours vécu avec bien des frustrations de toutes sortes, conséquences du péché originel, et que le pourcentage des personnes “atteintes” a toujours été bien inférieur à l’intérêt général qu’ont eu toutes les sociétés raisonnables à défendre la loi naturelle et l’ordre social garant de la survie de l’espèce. La société chrétienne ayant parvenu malgré bien des fluctuations à un équilibre relativement satisfaisant pour le plus grand nombre.

Le politique laïque et révolutionnaire ayant généré le phénomène du communautarisme, les invertis les plus radicaux n’ont pas échappé à cette volonté subversive de reconnaissance de leurs soi-disant droits par une société politique elle-même déliquescente…

Ainsi, le secret multiséculaire, individuel et collectif, a-t-il été de plus en plus banni par les porteurs officiels de la conscience “gay” et remplacé par des bannières arc-en-ciel, symbole visible d’une transmutation-inversion quasi-totale : l’impudeur avait cédé la place à la pudeur !!! La « fierté gay » avait remplacé la honte de se savoir démasqué ! La nouvelle église néo-catholique n’échapperait pas non plus à cette formidable mutation.

Qu’on me permette alors une légère digression métaphysico-religieuse : le cloaque d’impureté décrit à La Salette qualifie d’abord, n’en doutons pas, le pourrissement intellectuel et doctrinal des prêtres de Jésus-Christ, accompagné, de temps à autre, par un pourrissement au niveau des mœurs.

Dans des temps disons catholiques, un prêtre aux tendances constitutionnellement inverties, soit ne parvenait pas à la prêtrise, soit accomplissait son ministère dans le renoncement accepté et vécu comme une pénitence car l’aide de l’Église était ce qu’il rencontrait de mieux et de plus efficace tout au long de sa vie. Dispensatrice des grâces de pureté et de chasteté, l’Église n’était pas avare de remèdes pour ses prêtres.

Dans la secte conciliaire, l’ambiance délétère du relativisme doctrinal et du scandale liturgique instaurés par le conciliabule, agit comme un « accélérateur de particules communautaires ». Non seulement ses faux prêtres ne jouissent d’aucune des grâces si spécifiques et merveilleuses du sacerdoce, mais ils se trouvent comme exaltés dans leurs différences (et particulièrement ceux qui sont invertis) par une hiérarchie conciliaire apostate et criminelle.

Alors ne nous étonnons pas que certains, mus par une certaine cohérence intellectuelle, fassent en toute connaissance de cause leur “coming out” ! Dans l’institution religieuse (on ne peut plus parler d’Église stricto sensu) les mutations sont lentes et se font toujours avec un peu de retard par rapport à la société civile.

La logique du prochain synode (“d’Eux !”) voudrait que ces mutations soient entérinées par une majorité de clercs progressistes. Malheureusement, il n’en sera pas ainsi et les leurres diaboliques feront leur office de frein circonstanciel.

Sur un plan stratégique, c’est sans doute cette crainte que les choses ne bougent pas assez vite, qui ont déclenché chez ce théologien (voir l’article du Figaro) de la Curie Romaine (!) le désir d’accélérer le processus en donnant l’ “exemple” !!! Il est même allé jusqu’à s’afficher en public (et en col romain !) avec son compagnon devant les caméras du monde entier.

Oui, la réserve chrétienne a vraiment cédé le pas à l’indécence conciliaire !

J’ose espérer bénéficier de l’indulgence de mes fidèles lecteurs pour un article assez court vu l’ampleur des problèmes qu’il soulève. D’avance je les en remercie.

Pierre Legrand.

(Dans l’article ci-dessous, le langage est totalement conciliaire, faisant croire qu’il s’agit de l’Église catholique)

 

Le Figaro

Au Vatican le coming out médiatique d’un prêtre fait scandale

(suite…)

La théologie brillante de Richard Williamson…

Posted on 29 juillet 2015

 

La théologie brillante de Richard Williamson…

 

Williamson et la “messe” moderne

 

La duplicité de Williamson

 

Pour Monseigneur Williamson :

« La Novus Ordo ‘Messe’ est Mauvaise,
mais OK si elle “Nourrit votre Foi” »

(La nouvelle ‘Messe’ est Mauvaise,
mais bien si elle “Nourrit votre Foi”)

 

Nous critiquions depuis longtemps la “théologie” absurde, non-catholique et intransigeante de la Société Lefebvriste Saint Pie X. Maintenant, elle devient vraiment pauvre et bizarre comme vient juste de le démontrer récemment l’Évêque Anglais “à la Rose” Richard Nelson Williamson, consacré par Monseigneur Marcel Lefebvre en 1988.

Bien que dorénavant il ne fasse plus partie de la F$$PX officielle, il est maintenant partie prenante de la fausse “résistance” semi-traditionaliste contre le Vatican Moderniste qui reconnaît François Ø et ses cinq prédécesseurs, de malheureuse mémoire, comme de légitimes Papes Catholiques Romains.

Mgr Williamson en conférence à Mahopcac, New York

Le 28 juin 2015, Mgr Williamson donnait une conférence à Mahopcac, New York. L’ensemble du discours prononcé par Son Excellence a été posté au complet et est disponible ici (écoutez à vos risques et périls) :

 

À la fin de la conférence, il y avait une séance de questions-réponses durant laquelle Mgr Williamson a été interrogé sur l’assistance à la “Nouvelle Messe” (sic !), qui est, le culte moderniste Novus Ordo Missae du “pape” Paul VI.

[caption id="attachment_20224" align="aligncenter" width="300" caption="Novus Ordo Missae : le culte moderniste en action"]Novus Ordo Missae [/caption]

 

La réponse de 10 minutes de l’évêque “à la Rose” fut un parangon, du charabia illogique et absurde de la F$$PX qui était, comme on pouvait s’y attendre, totalement dépourvu de tous principes théologiques Catholiques discernables.

 [stextbox id= »warning »]

En réponse à une question (01h02) dans la vidéo “Bishop Williamson – June 28, 2015 CT/NY Conference” postée par “Soldier Of Christ The King” (Soldat du Christ Roi) sur YouTube :

Question : « Au cours de la semaine, je vais à une Messe Novus Ordo qui est dite d’une manière très respectueuse, où je crois que les prêtres croient qu’ils changent le pain et le vin. »

Mgr Williamson : « La règle d’or est ceci : La règle absolue des règles me semble être la suivante : faites ce que vous devez pour nourrir votre foi. » (1: 04.45)

[/stextbox]

 

(suite…)

Un directeur de théâtre dépose le nom « Jeanne d’Arc » !!!

Posted on 23 juillet 2015

 

S   C   A   N   D   A   L   E

 

1584, Jeanne d'Arc, La Pucelle

 

 

Un directeur de théâtre dépose le nom Jeanne d’Arc pour gêner le FN

 

France Bleu Orléans (ICI en PDF) nous apprend que :

Le nom « Jeanne d’Arc » a été récemment déposé à l’INPI, l’Institut National de la Propriété Industrielle. C’est un directeur de théâtre parisien, Attilio Maggiulli, qui a fait cette démarche qu’il estime militante pour s’opposer au Front National.

 
[caption id="attachment_20070" align="aligncenter" width="400" caption="Le théatre de la Comédie Italienne à Paris. © Maxppp"]Le théatre de la Comédie Italienne à Paris. [/caption]

 

Le nom « Jeanne d’Arc » a été déposé à l’Institut National de la Propriété Industrielle. Ce n’est pas pour lancer un nouveau produit à commercialiser, mais un geste militant d’opposition au Front National, qui a tendance à vouloir s’accaparer la Pucelle d’Orléans. Derrière cette initiative se cache le directeur d’un théâtre parisien, la Comédie Italienne, une petite salle du XIVème arrondissement de Paris, dirigée par Attilio Maggiulli. Pendant 10 ans et sur toute la France, c’est donc lui désormais qui est propriétaire du nom « Jeanne d’Arc ».

Le spectacle « Symphonie barbare » est joué jusqu’au 2 août à Paris. Attilio Maggiulli n’en est pas à son coup d’essai en matière d’action-choc, c’est lui qui avait foncé en voiture contre les grilles de l’Élysée en décembre 2013 pour protester contre la baisse des subventions accordées à son théâtre. Les cinéphiles se souviennent aussi qu’il a joué un petit rôle dans « les Bronzés font du ski », celui de l’Italien qui joue de la mandoline dans le chalet !

Attilio Maggiulli le directeur du théatre de la Comedie Italienne à Paris

 

J’ai déposé le nom « Jeanne d’Arc » à l’INPI : pour emmerder le FN et soutenir les Femen

 

J’ai déposé le nom « Jeanne d’Arc » à l’INPI

 

NDLR du CatholicaPedia : Cet Attilio Maggiulli est un « gaucho » pervers et lubrique… rien qu’à voir qui il soutien et l’affiche de son « spectacle »… « Symphonie barbare »…