Le CatholicaPedia Blog

CatholicaPedia, une mémoire de la Tradition… en toute liberté

Posts tagged “Mgr Sanborn

Études Antimodernistes présente « Monseigneur Lefebvre Sédévacantiste »

Posted on 9 mai 2016

 

Nous vous avons présenté maintes études de réfutation de la position R&R (Reconnaître & Résister : « Reconnaître les faux papes comme des vrais MAIS leur Résister et ne pas leur obéir ») et en particulier pour la publication de True or False Pope (Vrai ou Faux Pape), le nouveau livre contre le sédévacantisme des Laurel & Hardy de la tradition : les Siscoe & Salza de l’anti-sédévacantisme, financé et publié par la F$$PX.

Un nouveau blogue publie enfin ce que nous disons depuis 20 ans… par une vidéo de M. l’Abbé Cekada (qu’ils ont traduite en français) qui réfute également ce brulot hautement loué par Monseigneur Bernard Fellay.

Nous vous donnons ci-dessous un extrait de leur présentation ci-dessous. Ce blogue est actuellement administré par des séminaristes français du Séminaire de la Très Sainte Trinité (Floride, États-Unis) et nous propose donc la traduction française de certains travaux des américains. Comme personne n’est parfais… ils déclarent adhérer à la Thèse dite de Cassiciacum, ou thèse du Révérend Père Guérard des Lauriers avant son Épiscopat.

 

Monseigneur Lefebvre Sédévacantiste

Monseigneur Lefebvre Sédévacantiste

Publié le par Études Antimodernistes

Par M. l’Abbé Anthony Cekada.

Abbé Anthony Cekada

Malgré l’impression contraire que beaucoup de traditionalistes peuvent avoir, Monseigneur Marcel Lefebvre a fait beaucoup de déclarations qui tendent au sédévacantisme.

M. l’Abbé Anthony Cekada, prêtre qui était séminariste à Écône dans les premiers jours de la Fraternité, et qui connaissait personnellement l’archevêque, fournit une sélection de ces déclarations dans cette vidéo, et présente une perspective historique du sédévacantisme dans la Fraternité.

Ceci constitue une part importante de l’histoire de Mgr Lefebvre, la FSSPX et le mouvement traditionnel, une part qui a été négligée, voire intentionnellement occultée, et c’est une histoire qui a besoin d’être rappelée.

M. l’Abbé Cekada discute aussi de True or False Pope (Vrai ou Faux Pape), un nouveau livre contre le sédévacantisme, financé et publié par le séminaire américain de la Fraternité, et hautement loué par Monseigneur Bernard Fellay.

Les faits présentés dans cette vidéo surprendront les prêtres, séminaristes et soutiens laïcs de la Fraternité, et seront d’un grand intérêt également pour les autres Catholiques traditionnels.

 

 

Traduction d’une Vidéo de l’abbé Cekada, par Études Antimodernistes.

[stextbox id= »warning »]

Quelle fut la pensée de Mgr Lefebvre concernant le sédévacantisme ? Était-ce selon lui au moins une possibilité ? Ou bien pensait-il que cela « mène à l’hérésie » comme il est dit dans le livre True or False Pope ?
Quelle fut l’attitude de Mgr Lefebvre vis-à-vis des prêtres sédévacantistes ? Les a-t-il considérés comme non-catholiques ? A-t-il refusé de s’associer avec eux ?
Est-il, selon Mgr Lefebvre, impossible de dire que le Saint Siège est vacant avant un jugement canonique ?

[/stextbox]

 


 

(suite…)

L’Église est éclipsée… le monde est dans la consternation

Posted on 23 janvier 2016

 

L’Église est éclipsée
le monde est dans la consternation

 

M. l’abbé Grossin fait un commentaire sur la dernière intervention de Mgr Sandborn.

Mgr Donald J. SandbornElle nous a paru intéressante.

Mgr Sandborn n’a pas tout compris ou ???????

la Thèse est grotesque.

Quelle est la valeur des actes d’un pape materialiter ?
À cette question Mgr Guérard avait répondu :
nulle.
Et donc la thèse s’éteint dans le temps ?
Oui.
Alors 50 ans après, la Thèse est éteinte depuis longtemps.

 

(Ndlr du CatholicaPedia : les accentuations sont de nous)

Tour de David

 

50 ans de Vatican II
Sermon de Mgr Donald Sanborn, donné le 22 novembre 2015.

 

 

Abbé Grossin
Admin

AdminCe sermon tranche sur tout ce que l’on peut entendre ou lire du côté de la F$$PX. Sa fermeté et sa clarté réjouit les cœurs catholiques qui aiment la vérité et détestent les hérésies modernistes de Vatican II. Cela, c’est la première impression que l’on a si l’on ne creuse pas et que l’on ne cherche pas plus loin. Ce sermon satisfera 99% des catholiques “non una cum” qui le trouveront formidable.

Personnellement, il ne me satisfait pas et ce sur quoi je m’écarte de Mgr Sanborn réside dans Ce qu’il ne dit pas, alors que je suis complètement d’accord avec ce qu’il dit à 100 %.

Je m’explique.

(suite…)

ANNONCE : R.I.P. Mgr Mc Kenna

Posted on 17 décembre 2015

 

Nous apprenons par un correspondant, le décès hier de Mgr Robert Fidelis McKenna, O.P. , à l’âge de 88 ans.

 

Mgr Robert F. McKenna O.P.

8 juillet 1927 – 16 décembre 2015

 

Mgr Robert F. McKenna O.P.

Requiescat in pace

 

Mgr. Robert F. McKenna, religieux dominicain et évêque catholique, est décédé hier aux États-Unis à l’âge de 88 ans.

Mgr McKenna a été ordonné prêtre dans l’Ordre dominicain en 1958 par le cardinal Amleto Cicognani (1883-1973) et il a reçu la consécration épiscopale, le 22 août 1986 à Raveau, de Mgr. Guérard des Lauriers o.p., parce qu’il partageait la “Thèse de Cassiciacum” du grand théologien dominicain français sur la vacance du Siège Apostolique.

Mgr McKenna o.p. et Mgr. Guérard des Lauriers o.p.

Ami de l’Institut Mater Boni Consilii, qu’il a soutenu plusieurs fois en venant administrer les sacrements malgré le long voyage jusqu’en Europe. Il est venu à Verrua la première fois en 1991 (pour l’ordination de l’abbé Giugni), puis en 1994 (pour l’ordination de l’abbé Cazalas), en 1996 en Belgique (pour l’ordination de l’abbé Stuyver) et enfin en 2002 il avait conféré le sacre épiscopal à Mgr Geert Stuyver, pour assurer la continuité du sacerdoce catholique.

La résistance catholique lui doit aussi notamment le sacre de l’évêque Mgr Sanborn aux États-Unis… Il était atteint depuis quelques années de la maladie de Waldenström (une sorte de cancer du sang).

 

*
*     *

 

Mgr Robert F. McKennaVoici un résumé d’une « histoire » extraite du sermon de Mgr Robert F. McKenna prononcé le Dimanche de la Quinquagésime (14 février 2010) à la Chapelle Notre Dame du Rosaire à Monroe, dans le Connecticut (USA) dont il s’occupait depuis 1973 :

« Dans les années 1950, un 14 février, un prêtre dominicain résidant au prieuré Sainte Catherine de Sienne à New-York, a été réveillé vers 4h00 du matin par des explosions comme si les Russes bombardaient la ville (nous sommes en pleine Guerre froide). Il se leva et se mit à genoux pour prier, pensant que la fin était proche. Le prêtre se leva pour regarder à la fenêtre et vit qu’un bâtiment voisin était en feu. Il s’est alors habillé afin de sortir pour voir s’il était nécessaire d’administrer les sacrements à tous ceux qui auraient pu être blessés dans les explosions. En chemin , il appris que la cause de l’incendie était l’explosion de réservoirs de propane et que le bâtiment touché était en construction et donc inoccupé. Après avoir constaté que des prêtres étaient déjà sur place et que personne n’avait été blessé, le prêtre retourna dormir quelques heures.

Plus tard, dans la soirée du même jour, alors qu’il faisait déjà nuit noire et que le sol était devenu glissant à cause de la neige, le prêtre, vêtu de noir, a décidé de se rendre à une autre paroisse pour aller se confesser. Le prêtre, qui avait alors 33 ans, en traversant la rue, remarqua qu’une voiture, venant de nulle part, se dirigeait directement vers lui à vive allure (la route étant glissante). Il a alors cru qu’il allait être tué, pensant qu’il serait percuté par la voiture et projeté contre le mur de l’immeuble d’en face. Instinctivement, le prêtre tendit alors son bras pour parer à l’impact de la voiture. Au seul contact de ses doigts sur la voiture, elle s’arrêta sans dérapage sur la neige et la glace. Le prêtre et le conducteur était totalement abasourdis. Secoué par l’événement, le prêtre retourna immédiatement au prieuré Sainte Catherine de Sienne pour se confesser. Mgr McKenna a alors demandé aux fidèles de se joindre à lui dans une prière d’action de grâces pour remercier Dieu d’avoir épargné sa vie ce jour-là car le prêtre dominicain dont il est question et Mgr McKenna ne sont qu’une seule et même personne. »

(Source : “Sédévacantiste” pour rester Catholique)

 

 

Droit de réponse & « juridiction »…

Posted on 28 novembre 2015

 

J’ai décidé de « fermer les commentaires » pour le temps de la réflexion.

Les polémiques verbales (retransmissent par écrit dans les commentaires) deviennent exécrables.

 

Droit de réponse

 

Suite à la « fermeture des commentaires » j’ai reçu par eMail la demande de « Droit de réponse » suivante :

[stextbox id= »info » image= »null »]

Monsieur,

Je vous demande ce petit droit de réponse au sujet des commentaires de votre dernier article sur le livre de Malachie Martin, à insérer dans les commentaires sous le nom de François. Merci.
 
« Je ne suis pas allé sur CatholicaPedia depuis la dispute sur le secret de La Salette où l’on a vu certains parler de mises à l’index qu’ils refusent de lire, et M. l’abbé Ricossa et l’IMBC traités de tous les noms avec des accusations gravement calomnieuses.
 
Hier soir, j’y ai fait un petit tour.
J’y vois que toutes les occasions sont bonnes de traîner dans la boue Verrua (c’est-à-dire les prêtres et évêque de l’Institut Mater Boni Consilii). 
Et avec eux, sans s’en rendre compte, aussi tous les prêtres et évêques non una cum qui adhèrent à cette Thèse.
 
Je pense, et malheureusement avec des raisons sérieuses, que la plupart de ceux qui déblatèrent au sujet de cette Thèse théologique de Mgr Guérard sur la situation de l’Eglise depuis le 7 décembre 1965, n’ont lu aucune étude sérieuse, même courte, écrite sur cette dernière (Mgr Guérard, Mgr Sanborn, l’abbé Ricossa).
 
Et je vois de plus que l’auteur de l’article répond à Chouan qui pose avec pertinacité la question de l’institution divine de la Hiérarchie de Juridiction (qui, pour les sédévacantistes complets a bel et bien disparu, semble-t-il), qu’elle est d’institution humaine.
 
Problème… :
 
Le CDC 196 :
« Dans l’Église, le pouvoir de juridiction ou de gouvernement est d’institution divine… » ……
 
Qui legit intelligat.
La théologie est en effet une science difficile et compliquée, ne vous en déplaise  qu’il faut donc étudier avec sérieux, et non pas une sorte de sport que tous peuvent pratiquer s’ils le veulent. Il semble bien que certains blogueurs la conçoivent comme un sport qui aboutit malheureusement à une simple joute verbale, de plus trop souvent calomnieuse.
Mon père était médecin, la chose qui le mettait le plus en colère (il y en a de saintes) c’était d’entendre des personnes qui parlaient et enseignaient la médecine aux autres sans l’avoir jamais étudiée. De même une des choses qui me fait le plus de peine est d’entendre des personnes enseigner la théologie sans l’avoir jamais étudiée. »
 
Merci.

[/stextbox]

 

 
Email signé.

 

*
*     *

 

Ce message m’inspire deux commentaires.

Premièrement sur la « Juridiction » :

Monsieur le théologien approuvé… je ne suis pas d’accord avec vous… (un motif de plus…) ; si la théologie « est en effet une science difficile et compliquée »…rien n’empêche un quidam, de part sa réflexion… (intelligence, mémoire, volonté) — ça vous dit François ? — de comprendre une situation compliquée erronée !…

La « Juridiction » est d’institution divine, dites-vous avec « Chouan » et le CDC (Code de Droit Canon)…

 

Le « Code de Droit Canon » n’est pas d’institution divine non plus… puisque (même si le Saint-Esprit y veillait !) il a été établi par la hiérarchie de l’Église pour sa gouvernance… (La Gouvernance est d’institution divine disais-je lien permanent)

Il est normal (en quelque sorte) que le CDC, d’institution ecclésiastique, fasse croire que la Juridiction soit d’institution divine… pour assoir son autorité ??

Mais tous les théologiens ne sont pas de cette avis. J’en ai trouvé un… (il y en a surement d’autres, je n’ai pas cherché des heures…)

Dans son livre : Cours alphabétique et méthodique de droit canon dans les rapports avec le droit Ecclésiastique : H-M (1860. 544 p.) — Michel André Abbé, chez l’Auteur et a la Librairie Catholique de F. Boullotte, 1859…, il écrit au sujet de la « HIÉRARCHIE » :

 [stextbox id= »warning » image= »null »]

Comme il y a dans l’église deux puissances, l’une de l’ordre et l’autre de la juridiction, il y a aussi deux hiérarchies, l’une de l’ordre et l’autre de la juridiction.

La hiérarchie de l’ordre est celle qui a été établie pour former le corps de Jésus-Christ, en commémoration de sa dernière cène, à l’effet de sanctifier les fidèles intérieurement par la participation du sacrement de l’eucharistie. Cette hiérarchie est composée des clercs qui sont dans les ordres mineurs, et de ceux qui sont dans les ordres sacrés. Cette dernière hiérarchie est d’institution divine.

La hiérarchie de la juridiction est celle qui a été établie pour le gouvernement et la conduite de ces mêmes fidèles, et pour leur procurer une espèce de sanctification extérieure ; et cette hiérarchie est composée du pape, des patriarches, des primats, des métropoli­tains ou archevêques, des évêques et des autres prélats de l’Église ; elle est d’institution ecclésiastique.

La hiérarchie de l’ordre diffère de celle de la juridiction en ce que la première tend à sanctifier et à élever les fidèles dans une vie spirituelle, par la prédication de l’Évangile et par l’administra­tion des sacrements, au lieu que la hiérarchie de la juridiction tend à les sanctifier par le gouvernement ecclésiastique.   La hiérarchie de l’ordre n’attribue point la juridiction, mais seulement le pouvoir de faire les fonctions ecclésiastiques et d’administrer les sacrements, au lieu que l’autre hiérarchie attribue juridiction, et conséquem­ment le droit de faire des régiments concernant la foi et la disci­pline ecclésiastique, et de châtier les rebelles par des peines con­venables en son pouvoir. En effet, la principale fonction des mi­nistres de l’Église étant de conduire les hommes à la connaissance et au culte de Dieu, l’Église ne pouvant y parvenir sans quelque juridiction, elle a besoin de règles et de lois, de ministres qui aient le pouvoir de les faire exécuter, et de ramener, par des peines légi­times, ceux qui s’écartent de la véritable voie.

[/stextbox]

 

De la Hiérarchie

 

 

 

Comme quoi les avis sont partagés…

Mais je n’ai jamais entendu (dans les Évangiles) Notre Seigneur Jésus-Christ mettre en place une Juridiction…

Par contre je l’ai bien entendu dire, par Ses évangélistes :

16 Simon Pierre, prenant la parole, dit : « Vous êtes le Christ, le Fils du Dieu vivant. »
17 Jésus lui répondit : « Tu es heureux, Simon, fils de Jean, car ce n’est pas la chair et le sang qui te l’ont révélé, mais c’est mon Père qui est dans les cieux.
18 Et moi je te dis que tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église, et les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle.
19 Et je te donnerai les clefs du royaume des cieux : et tout ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. »

Math. 16: 16-19

« Comme mon Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie. »

Jn 20: 21

19 Allez donc, enseignez toutes les nations, les baptisant au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit,
20 leur apprenant à garder tout ce que je vous ai commandé : et voici que je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. « 

Math. 28: 19-20

…tout cela est La hiérarchie de l’ordred’institution divine.

 

* * *

 

Secondement sur la « médecine » :

Que votre père qui fut médecin (paix à son âme !) colèrait contre « les personnes qui parlaient et enseignaient la médecine aux autres sans l’avoir jamais étudiée »… est un temps (béni…mais)  révolu ! (temps où le médecin de campagne avait une certaine compétence mais surtout de l’éthique !!! potentialisée par la morale chrétienne lorsqu’il était Catholique…)

Aujourd’hui le corps médical est totalement (ou presque !!) corrompu par l’argent et de plus totalement incompétent ! Mon épouse qui fut déléguée médicale pour un grand laboratoire pharmaceutique en a fait mille fois l’expérience…

Et nous avons put nous « sauver » plusieurs fois de maladies graves — elle et moi — en n’en faisant qu’à notre tête… en recherchant les compétences (par l’Internet notamment) là où elles se trouvent dans certains milieux bannis par la « médecine officielle » ou la réglementation despotique française… (sous contrôle SS)

Votre exemple ou citation… et donc très mal venue pour moi qui ne fait pas confiance en la médecine…

Cordialement Vôtre,

Cave Ne Cadas

 

Les évêques de la F$$PX sont-ils catholiques ?

Posted on 30 janvier 2015

 

Suite à notre article du 12 janvier dernier :

F$$PX : Il s’en passe des choses à St Nicolas !!!

 

Un lecteur nous envoie ces informations. (Nous y avons rajouté quelques notes)

Qui est Mgr de Galarreta ?

 

* * *

 

Les évêques de la F$$PX sont-ils catholiques ?

 

Un petit rappel et quelques découvertes à ce sujet.

Mgr Williamson :

Blason Mgr Williamson

Il n’est plus à présenter. Le simple bon sens nous recommande de fuir cet évêque pour ses absurdités (voir les sermons de l’abbé Abramowicz) ou ses rapprochements des thèses modernistes (voir Mgr Sanborn). On ne peut suivre ni se mettre sous l’autorité de quelqu’un affirmant que l’Église Catholique est la secte conciliaire car :

Acte de Foi :

« Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que vous nous enseigner par votre Église car étant la Vérité même, Vous ne pouvez ni nous tromper ni vous tromper. »

Mgr Williamson affirme par ses nombreux écrits que la Sainte Église peut nous tromper… effectivement c’est absurde ou calculé. Car Monseigneur vous prenez des risques incroyables avec l’histoire des chambres à gaz, vous avez parfaitement compris le problème du nouvel ordre mondial, vous êtes brillant mais le problème essentiel de l’occupation de la secte conciliaire qui ne peut absolument pas être catholique vous ne le voyez pas, vous évêque… Brillant professeur de logique selon d’anciens confrères, pour le coup ce n’est pas très logique. Tout comme vos apparitions plus que douteuses. À ce sujet vous recommandez de lire en famille « Maria Valtorta » condamné par l’index…

Petit rappel pour les « opinionistes » Non Una Cum qui se mettent sous son autorité (plus que douteuse). Qu’il soit Rose-Croix, infiltré ou autres ennemis de l’Église ses simples commentaires bourrés d’une nouvelle théologie, nouveaux enseignements contraires a ce qui a TOUJOURS été enseigné par l’Église font un devoir à tout catholique de se séparer de lui car il n’est pas d’Église.

Non Mgr Williamson n’est plus à présenter.

 

* * * * * *

 

Par contre une tactique militaire consiste à faire diversion pour occuper le maximum de force et d’attention afin de prendre l’ennemi à revers et lui faire bien plus de mal que la diversion. Pourquoi parler de tactique militaire ? C’est simple nous sommes en guerre et une guerre à mort entre deux camp irréconciliables : Les Enfants de Marie et les suppôts du démon. Petit rappel pour ceux qui croient tout le monde beau et gentil…

Notre-Dame de Guadalupe

Donc on peut fortement croire que Mgr Williamson a joué le rôle de la diversion captant toute notre attention. Mais alors qui fais le coup de force, le travail de sape ou de mine pour réduire la position adversaire ? Généralement quelqu’un de discret et qui a tout intérêt à se faire discret pour faire le plus de mal possible.

Quelques documents et révélations qui nous font penser à une personne en particulier :

Qui est Monseigneur de Galarreta…?

 

Blason Mgr de Galaretta

 

Monseigneur de Galarreta est de nationalité espagnole. Ses parents ont émigrés en Argentine étant opposés à la politique du Général Franco. De sa famille il est le seul pratiquant la religion catholique. Sa sœur ainée a fui l’Argentine et le régime militaire dans les années 70, pour s’installer en Suisse car elle appartenait au groupe anarchiste « Silo ». Cette petite présentation en étonnera plus d’un !

Mgr de Galarreta

[caption id="attachment_18109" align="alignright" width="100" caption="Le séminariste Urrutigoity dénoncé par Virgo-Maria"]L'abbé Carlos Urrutigoity [/caption]

Lorsque l’abbé Morello alors directeur du séminaire de la Reja en Argentine a voulu expulser le séminariste Urrutigoity suite à des problèmes de mœurs infâmes, Urrutigoity s’est rendu auprès de l’abbé Calderon pour que ce dernier intercède en sa faveur auprès de Monseigneur de Galarreta.

 

Mgr de Galarreta a donc envoyé Urrutigoity au prieuré de Cordoba (Argentine) où il a commis un scandale public (mœurs). Finalement Mgr de Galarreta l’a envoyé au séminaire de Winona (U.S.A) où Mgr Williamson a ordonné Urrutigoity en toute connaissance de cause ! (1)

[caption id="attachment_18111" align="aligncenter" width="300" caption="Carlos Urrutigoity (à gauche) déguisé en prêtre chez les conciliaire..."]Carlos Urrutigoity (à gauche) [/caption]

De plus, fait très troublant et qui n’est absolument pas des moindres le Grand-père de Mgr de Galarreta ayant un nom d’origine juive (Perez) s’est arrangé pour faire disparaitre le nom d’origine juive (Ruiz) de son épouse et donc de la grand-mère de Mgr… En effet selon la tradition des pays hispanique l’enfant prend le nom de famille du père et de la mère.

Grand-père maternel : Venancio Genua Jaszal

Grand-mère maternel : Maria Sancinenea

La mère de Mgr s’appelle Maria-Theresa Genua Sancinenea

Grand -Père paternel : Gonzalo Perez Atril

Grand-mère paternel : Adela Ruiz de Galarreta

Le Père de Mgr de Galarreta aurait dû s’appeler Andres Perez Ruiz de Galarreta et non pas Andres de Galarreta Perez et par conséquent son fils :

Mgr Alfonso Perez Ruiz Genua !

(Voir l’extrait d’acte de naissance ci-dessous.)

L’acte de naissance de Mgr de Galarreta

Quand on se rappelle l’infiltration judéo-Maçonnique de l’Église (voir 2000 de complots contre l’Église (2), disponible en version papier aux ESR), le combat entre les judaïsant marranes et la Sainte Inquisition, les conciles de Tolède, l’interdiction d’accéder à l’épiscopat et à certains ordres religieux (Dominicains et Jésuites) pour les convertis de fraiche date, les cas des Cardinaux Rampolla, Liénart, Béa, Mgr Bugnigni et tant d’autres cela laisse perplexe.

Peut-être avons-nous tort et Mgr de Galarreta est vraiment converti, mais dans ce cas pourquoi changer de nom quand on a des intentions droites, pourquoi fuir le régime de Franco quand on est catholique ? L’affaire Urrutigoity erreur de jugement… la déclaration de Villepreux… cherchons bien et nous trouverons !

Le nom Calderon est également d’origine juive…

 

 

 


[1] Voir Virgo Maria :

  1. “Les violeurs-prédateurs homosexuels Urrutigoity, Ensey et Roberts, protégés, ordonnés et promus pendant 10 ans par Mgr. Williamson” : http://virgo-maria.org/articles/2009/VM-2009-01-23-A-00-Mgr_Williamson_Roberts.pdf
  2. “Le clerc prédateur homosexuel Urrutigoity protégé par l’ancien Anglican, Mgr. Williamson” : http://virgo-maria.org/articles_HTML/2007/011_2007/VM-2007-11-01/VM-2007-11-01-A-00-Williamson-Urrutigoity.htm
  3. “Paraguayan Diocese Under Investigation Fires Back: Priest Accused of Homosexual Conduct ‘Recommended by Cardinal Ratzinger’” (Le Diocèse paraguayen Sous les Feux d’une Enquête Flash-Back : Un Prêtre Accusé de Conduite Homosexuelle ‘Recommandé par le Cardinal Ratzinger’) : http://www.novusordowatch.org/wire/urrutigoity-ratzinger.htm
  4. “Millonaria indemnización salvó a Urrutigoity, acusado de pedofilia” (Un million d’indemnisation a sauvé Urrutigoity, accusé de pédophilie) : http://www.abc.com.py/edicion-impresa/locales/millonaria-indemnizacion-salvo-a-urrutigoity-acusado-de-pedofilia-1253163.html

La fuite du prédateur homosexuel Urrutigoity

[2] http://catholicapedia.net/Documents/pinay_maurice/2000_ANS_DE_COMPLOTS_CONTRE_L_EGLISEMAURICE_PINAY.pdf

 

 


 
Vous pouvez aussi suivre ce lien pour participer à la discussion sur le Forum du CatholicaPedia :
http://wordpress.catholicapedia.net/forums/sujet/les-eveques-de-la-fpx-sont-ils-catholiques/
 


 

Commentaires sur la réponse de Mgr Sanborn à Mgr Williamson

Posted on 15 septembre 2014

 

Pour apporter quelques éléments au débat au sujet de la Vacance du Saint Siège, je vous propose mes « commentaires » sur la réponse de Mgr Sanborn à Mgr Williamson.

J’ai « accentué » en rouge certains passages de Mgr Sanborn et écrit en bleu mes commentaires.

 


 

Commentaire de Ludovicus à la Réponse à

Mgr Williamson

 

Au Sujet de la Vacance du Saint Siège

 

Par Mgr Donald J. Sanborn

 

In caritate veritatis

Ludovicus