Aller au contenu

Études Antimodernistes présente « Monseigneur Lefebvre Sédévacantiste »

2016 mai 9

 

Nous vous avons présenté maintes études de réfutation de la position R&R (Reconnaître & Résister : « Reconnaître les faux papes comme des vrais MAIS leur Résister et ne pas leur obéir ») et en particulier pour la publication de True or False Pope (Vrai ou Faux Pape), le nouveau livre contre le sédévacantisme des Laurel & Hardy de la tradition : les Siscoe & Salza de l’anti-sédévacantisme, financé et publié par la F$$PX.

Un nouveau blogue publie enfin ce que nous disons depuis 20 ans… par une vidéo de M. l’Abbé Cekada (qu’ils ont traduite en français) qui réfute également ce brulot hautement loué par Monseigneur Bernard Fellay.

Nous vous donnons ci-dessous un extrait de leur présentation ci-dessous. Ce blogue est actuellement administré par des séminaristes français du Séminaire de la Très Sainte Trinité (Floride, États-Unis) et nous propose donc la traduction française de certains travaux des américains. Comme personne n’est parfais… ils déclarent adhérer à la Thèse dite de Cassiciacum, ou thèse du Révérend Père Guérard des Lauriers avant son Épiscopat.

 

Monseigneur Lefebvre Sédévacantiste

Monseigneur Lefebvre Sédévacantiste

Publié le par Études Antimodernistes

Par M. l’Abbé Anthony Cekada.

Abbé Anthony Cekada

Malgré l’impression contraire que beaucoup de traditionalistes peuvent avoir, Monseigneur Marcel Lefebvre a fait beaucoup de déclarations qui tendent au sédévacantisme.

M. l’Abbé Anthony Cekada, prêtre qui était séminariste à Écône dans les premiers jours de la Fraternité, et qui connaissait personnellement l’archevêque, fournit une sélection de ces déclarations dans cette vidéo, et présente une perspective historique du sédévacantisme dans la Fraternité.

Ceci constitue une part importante de l’histoire de Mgr Lefebvre, la FSSPX et le mouvement traditionnel, une part qui a été négligée, voire intentionnellement occultée, et c’est une histoire qui a besoin d’être rappelée.

M. l’Abbé Cekada discute aussi de True or False Pope (Vrai ou Faux Pape), un nouveau livre contre le sédévacantisme, financé et publié par le séminaire américain de la Fraternité, et hautement loué par Monseigneur Bernard Fellay.

Les faits présentés dans cette vidéo surprendront les prêtres, séminaristes et soutiens laïcs de la Fraternité, et seront d’un grand intérêt également pour les autres Catholiques traditionnels.

 

 

Traduction d’une Vidéo de l’abbé Cekada, par Études Antimodernistes.

Quelle fut la pensée de Mgr Lefebvre concernant le sédévacantisme ? Était-ce selon lui au moins une possibilité ? Ou bien pensait-il que cela « mène à l’hérésie » comme il est dit dans le livre True or False Pope ?
Quelle fut l’attitude de Mgr Lefebvre vis-à-vis des prêtres sédévacantistes ? Les a-t-il considérés comme non-catholiques ? A-t-il refusé de s’associer avec eux ?
Est-il, selon Mgr Lefebvre, impossible de dire que le Saint Siège est vacant avant un jugement canonique ?

 


 

Présentation du site EtudesAntimodernistes.fr

 

Présentation Générale

Le site Études Antimodernistes est une collection d’études théologiques, canoniques, liturgiques et historiques, combattant les erreurs modernistes actuelles et expliquant aux Catholiques francophones la situation actuelle de l’Église Catholique.

Ce site n’est pas destiné à commenter l’actualité, mais plutôt à publier et rendre accessibles des documents importants pour la défense de la Foi Catholique. Seront publiées peu à peu des études effectuées par le clergé intégralement fidèle à la Foi Catholique, en réponse aux erreurs de notre temps.

Position Théologique

Le site est sédévacantiste, c’est-à-dire qu’il ne reconnaît pas l’autorité de l’occupant actuel du siège de Saint Pierre, et considère le siège de Saint Pierre comme formellement vacant, en ce sens que celui qui l’occupe actuellement n’a pas l’autorité apostolique, i.e. il n’est pas Pape. Il considère ce constat comme étant aujourd’hui nécessaire pour garder la Foi Catholique, et combat par conséquent ce qui est connu sous le nom d’opinionisme. Il soutient qu’un Catholique ne peut pas assister aux Messes dites en union (una cum) avec l’occupant actuel du siège de Saint Pierre. Le constat de la vacance actuelle du siège de Saint Pierre se base directement sur le dogme de l’Indéfectibilité de l’Église.

De plus, le site Études Antimodernistes adhère à la thèse dite de Cassiciacum, ou thèse du Père Guérard des Lauriers, et la regarde comme l’explication théologique certaine de la situation actuelle de l’autorité dans l’Église. En effet, bien qu’il soit certain que les « papes » et « évêques » issus de Vatican II n’ont pas d’autorité, il est également certain que cela n’a jusqu’à ce jour pas été légalement reconnu, et que par conséquent certains effets juridiques n’ont pas été appliqués par une autorité.

Cependant d’autres positions théologiques sédévacantistes qui ne sont ni condamnées, ni contraires à la Foi, peuvent occasionnellement être mentionnées dans des documents mis en ligne par le site Études Antimodernistes. Il va de soi qu’en ce cas le site ne partage pas ces positions.

Administration du Site

Le site Études Antimodernistes est actuellement administré par des séminaristes français du Séminaire de la Très Sainte Trinité (Floride, États-Unis). La création de ce site a été approuvée par le Recteur du séminaire, Monseigneur Donald J. Sanborn, et a été vivement encouragée par M. l’Abbé Anthony Cekada, professeur de Droit Canon et de Liturgie au même séminaire.

 

 

 

  1. Charles
    Charles lien permanent
    mai 9, 2016

    « Il ne peut pas y avoir d’autre pape
    que celui qui est sur le siège de Pierre, que l’évêque de Rome.
    Le pape est pape parce qu’il est évêque de Rome (…)
    il est successeur de Pierre et donc pasteur de l’Église universelle.
    C’est une chose fondamentale pour l’Église. »

    (Mgr Marcel Lefebvre, le 10 janvier 1983).

    « Ceux qui affirment qu’il n’y a pas de Pape simplifient trop les problèmes.
    La réalité est plus complexe.
    Si l’on se penche sur la question de savoir si un pape peut être hérétique on s’aperçoit que le problème n’est pas aussi simple qu’on le croirait… »

    (Mgr Lefebvre, La Nouvelle Messe et le Pape, 8 novembre 1979).

     


     
    Non…chers lecteurs…je ne vais pas jouer au petit jeu des citations (comme supra nos « bons amis » de La Question !) de Mgr Lefebvre……car outre que cela n’apporterait pas grand chose, on ne démontrerait rien car le réel est ce qu’il est …et si Mgr est mort sédévacantiste, eh bien, il faut bien admettre que cela restera pour l’éternité dans son for interne….et que Dieu sera son unique témoin…
     
    ET puis on risquerait d’y être encore dans deux jours, tant les citations de Mgr sont nombreuses et contradictoires….
     
    Le pragmatisme de Mgr avait ceci de particulier qu’il lui était tout à fait personnel et correspondait à une époque donnée et à une expérience donnée : celles où le prélat traditionaliste s’est mu durant toute une période de sa vie de prêtre missionnaire puis de prélat missionnaire au service de l’Église et de Son Autorité…
     
    Il serait vain de tordre le réel et de vouloir ressusciter un mort pour lui entendre dire : « bah Oui…en fin de compte, mes chers amis, je suis (devenu) sédévacantiste et à l’heure où je vous parle, c’est à dire en 2016 — par un éminent prodige et miracle de Dieu — je vous déclare qu’à présent seul le sédévacantisme est la véritable attitude à avoir avec la Rome apostate. »
     
    Chez les catholiques traditionalistes, on se plait à rêver, et on serait même prêt à faire parler les morts si cela était possible…
    Pas besoin de tout cela ! Car, comme toujours, on juge l’arbre à ses fruits…
     
    Regardez l’état doctrinal réel de la FSSPX, et même de sa Résistance interne, et vous aurez la réponse à votre interrogation !!!…
     
    Mgr n’a pas voulu faire éclore de tels fruits… c’est évident ! Aussi ne l’accablons pas plus qu’il ne sied de le faire (Petrus est un peu sévère quand il le traite de fossoyeur) …Mais ne le dédouanons pas non plus des tristes conséquences de ses hésitations, attentes pragmatiques et jugements ancrés dans une Église (en ordre !) qu’il avait bien connue et aimée de toutes ses forces.
     
    Prélat d’excellence pour l’Église, Mgr ne fut — en Tradiland — qu’un « restaurateur incomplet » d’une tradition déjà corrompue par le malheur des temps… Quelqu’un veut-il lancer la première pierre ???……
     
    On ne refait pas l’histoire, on assume, supporte et combat, s’il est possible, toutes les conséquences d’un aveuglement spirituel qui, ne l’oublions pas, participe et participera encore d’une économie du châtiment tant que les hommes d’Église s’attacheront plus aux choses pratiques et à leurs conséquences qu’aux choses de la foi… Il n’est pas facile de se mettre (même intellectuellement) volontairement sur la Croix, surtout pour les générations postérieures à « l’époque » Lefebvre ! La notion même de conversion-réconciliation est, à bien y réfléchir, l’une des manifestations en trompe-l’œil de l’orgueil de la vie ! Les clercs, eux aussi, n’y échappent pas !
     
    Emporté par l’enthousiasme de son combat et par l’évidente nécessité d’une réaction forte vis à vis des « papes » conciliaires, Mgr Lefebvre s’est érigé, bien malgré lui — espérons-le —, en magistère parallèle tout en reconnaissant l’autorité de Paul VI.
     
    C’est le péché mortel qui guette toute contre-révolution : se prendre pour un rouage essentiel qui se substitue à l’autorité (soi-disant) défaillante… Or nous, catholiques semper idem, nous savons bien , avec l’Église, que ça ne fonctionne pas ainsi : une autorité catholique ne peut pas être défaillante…sinon elle n’est plus par définition une autorité catholique !!! Mais ceux qui le restent (catholiques !) n’en deviennent pas pour autant des sortes d’électrons libres susceptibles de s’affranchir — par état de nécessité — de toutes les règles d’Église !!!
     
    Il fallait que cela soit saisi dès le départ. Mais l’histoire de l’Église depuis près de deux siècles ne permettait pas une telle approche catholique et les âmes et les cœurs des fidèles n’avaient pas été suffisamment préparés à entendre ce langage… Quant aux clercs…encore moins !
     
    C’est pour cela que nous sommes devenus les Atlantes du XXIème siècle……
     

     

  2. Nordland
    Nordland lien permanent
    mai 9, 2016

    L’abbé Cekada vient de subir récemment une opération chirurgicale importante. Merci de prier pour lui.
    Quant aux séminaristes de Mgr Sanborn, ils ont plutôt intérêt à partager « la Thèse » étant donné que Mgr Sanborn la soutient lui-même.
     

    • Charles
      Charles lien permanent
      mai 9, 2016

      Il est de plus en plus évident que le Ciel frappe et que l’horizon s’obscurcit de plus en plus ! Le châtiment est sur nos têtes……

      Oui prions pour l’Abbé Cekada…sa lucidité (?)  le met sur la Croix…

      Nobody is perfect!…..
       

       

  3. Jean-Paul Bontemps lien permanent
    mai 9, 2016

    BRAVO et merci à Cave Ne Cadas pour ce courageux et fort juste article !

    La vidéo de M. l’abbé Cekada est éloquente.

    Prions effectivement pour lui et ces séminaristes qui mènent le bon combat.
     

  4. Charles
    Charles lien permanent
    mai 9, 2016

    …qu’est-ce que je vous disais !!!    http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif…… Néanmoins nous apprécions vos remerciements cher Monsieur Bontemps à leur juste valeur…tout en nous méfiant de votre « bouchon »  que vous lancez à votre manière……si vous voyez ce que je veux dire…

    Prions l’Esprit de Vérité qui, tôt ou tard, de gré ou de force, nous réunira tous un jour (vrai vœu pieux) ……Car à Dieu seul le Jugement et à nous le devoir d’Espérance…
     

     

    • Joseph-Marie lien permanent
      mai 10, 2016

       

      Si nous voulons entendre l’Esprit-Saint, il faut être attentif à marcher sous sa con­duite, pratiquer le silence intérieur, c’est-à-­dire de toutes nos passions et de toutes les facultés de notre âme.

      VÉN. PÈRE LIBERMANN.
       

       

  5. Ludovicus
    mai 11, 2016

    Charles fait une très fine et pertinente analyse qui s’efforce d’être objective.

    Le problème n’est pas d’être « dur » ou d’être « mou », d’être « sédévacantiste » ou « non-sédévacantiste », mais d’être catholique, de conserver la foi et la charité qui nous unissent à NSJC et donc à l’Église.

    Mgr L. a tenté une opération survie du sacerdoce, de la messe, de la doctrine inchangée, il avait un sens aigu de ce qu’était l’Église, et l’Église missionnaire, de là, vient sans doute son pragmatisme, sur le terrain, dans la brousse, l’action prime. Qu’il n’est pas résolu du point de vue théorique la crise, comme un théologien en son cabinet, cela est clair. Il a cherché à maintenir ce qui existait, ses successeurs manquaient totalement d’expérience.

    L’abbé Cekada base son argumentation sur la liberté religieuse, hérésie qui doit faire perdre le Souverain Pontificat à celui qui la professe, mais est-ce que Mgr Sandborn, lui, c’est prononcé solennellement sur la déchéance des papes conciliaires et avec combien de confrères dans l’épiscopat ?

    Mgr L. a dénoncé la nouvelle religion, la complicité des « papes » conciliaires avec la maçonnerie judaïque dans l’établissement du socialisme mondial, et n’a pas pensé, il me semble, avoir autorité pour aller au-delà ; d’où la résistance tout en constatant l’occupation su Siège, la Thèse parle de « matériellement », il me semble que l’on pourrait mieux dire « en apparence », tout comme pour les anglicans. La fonction, la mission, n’étant pas assumée ce qui équivaut au formel de l’absence de Souverain Pontife.

    Le défaut de cette vidéo est de vouloir encore se fonder sur Mgr L. et son soi-disant « sédévacantisme » qui donnerait sa caution à l’œuvre de Mgr Sandborn et de l’abbé Cekada, mais force est de constater que toute la résistance, en tant qu’évêque, vient de lui.

     

     

  6. REMY Louis-Hubert
    mai 13, 2016

    Il est étonnant de découvrir qu’il suffise qu’un prêtre écrive pour que M. Bontemps le félicite.

    J’ai écrit depuis plus de dix ans une brochure « Mgr Lefebvre sedevacantiste » vendue, distribuée ou lue sur le site ACRF :

    http://www.a-c-r-f.com/documents/LHR_Mgr-Lefebvre-et-le-sedevacantisme.pdf

    mais bien sûr, ni M. Bontemps, ni aucun clerc n’en parle ; et pourtant il y a des arguments fondés sur des textes de Mgr Lefebvre autrement probant.

    De même l’abbé Cekada a repris les travaux de abbr>Rore pour en faire une synthèse mais dédaigne de citer ses sources. Merci pour le travail de l’équipe de Rore.

    De même pour Mgr Sandborn qui semble découvrir le problème de l’una cum. Bien sûr sans citer ma brochure qui date de vingt ans et dont la première parie (plus ancienne) m’avait valu les félicitations de Mgr Guérard : « l’élève Remy a bien travaillé » m’a-t-il dit :

    http://www.a-c-r-f.com/documents/LHR-Probleme_Una_cum.pdf

    Ainsi sont nos clercs : ni gratitude, ni justice. Comment leur faire confiance, surtout que de tels sujets auraient dû être enseignés par eux depuis bien longtemps.
     

     

  7. Ultima Ratio lien permanent
    mai 13, 2016

    Quel évêque est invoqué au Canon ?
     

    • Jean-Paul Bontemps lien permanent
      mai 14, 2016

                Quand il y en a un « en acte« , l’Ordinaire du lieu où la célébration se déroule.
                Quand il n’y en a pas d’Ordinaire du lieu « en acte » comme c’est actuellement le cas, AUCUN !
       
      C’est pourquoi la FSSPX, contrairement aux guérardiens (de l’IMBC ou dépendants de Mgr Sanborn) qui ne cite personne car leurs Évêques n’ont pas la juridiction ordinaire, c’est pourquoi la FSSPX, dis-je, est dans l’erreur là aussi…
       

       

  8. Louis-Hubert REMY
    Louis-Hubert REMY lien permanent
    mai 14, 2016

    Surprise !

    ne citent-ils pas le Pape materialiter ? et les évêques materialiter ?

    Cohérence ? ! Cohé-rance !
     

     

    • Jean_Paul Bontemps lien permanent
      mai 14, 2016

      Tout le monde sait, et LHR le sait pertinemment, que les Prêtres de l’Istituto Mater Boni Consilii et ceux dépendants de Mgr Sanborn, sont « non-una-cum« , ce qui signifie qu’ils ne citent personne, comme Pape ou comme Ordinaire de lieu, au saint Canon de la Messe…)

       

  9. Charles
    Charles lien permanent
    mai 15, 2016

    « Selon cette position, nous nous estimons contraints par la foi à refuser à Paul VI et à ses successeurs l’autorité pontificale, mais nous reconnaissons leur élection par le conclave ; et nous affirmons aussi qu’ils restent, au sens strict du terme, catholiques (bien qu’ils professent des doctrines qui ne sont pas celles de la foi catholique, mais les deux choses ne sont pas contradictoires). En termes scolastiques et selon la distinction enseignée déjà auparavant par le grand commentateur de saint Thomas aux XVè-XVIè siècle, le cardinal Cajetan, puis reprise par saint Robert Bellarmin, ils sont “papes” matériellement mais pas formellement (une matière sans forme, un peu comme un corps sans âme pour l’autorité) , pour la raison que, ne poursuivant pas le bien de l’Église et enseignant l’erreur et l’hérésie (il est bien entendu que l’élu du conclave peut poser un obstacle interne, conscient ou non, à la grâce) , s’ils ne rétractent pas d’abord leurs propres erreurs, ils ne peuvent en aucune façon recevoir de Jésus-Christ l’autorité pour gouverner, enseigner et sanctifier l’Église. »  

    http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    « Tout d’abord NOUS NE PENSONS PAS QUE BENOÎT XVI SOIT APOSTAT, et je suppose que vous nous confondez avec d’autres mouvements ! Cette confusion, même si je ne doute pas de la bonne foi de ceux qui la font comme vous, est un peu la tentation de l’amalgame et du simplisme (deux maladies contagieuses aujourd’hui hélas…) » 

    http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

    (Entretien avec l’Abbé Le Gal de l’IMBC  – mars 2009)

     

    Il est clair que nos « amis » guérardiens (en réalité « ricossaniens »), qui se prétendent « non una cum » ont de cette prétention une analyse tout à fait… singulière……!!!
     

     

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      mai 15, 2016

      Oui mon cher Charles… ils refusent l’Étude Rore-Sanctifica”…
      « Rore Sanctifica du Comité International de Recherches Scientifiques »http://rore-sanctifica.org/
       

       

      • Charles
        Charles lien permanent
        mai 15, 2016

        Oui, cher Cave Ne Cadas, et je me permettrai d’ajouter qu’en raison de tous ces « dysfonctionnements » intellectuels et spirituels, mon opinion est * qu’il est impossible à un prêtre dit « guérardien » (de l’IMBC ou d’ailleurs…) d’offrir à Dieu une OBLATION PURE, même si, à moins d’être frappé d’aberration mentale caractérisée, il ne cite pas au Canon de sa messe les apostats modernistes, étant en cela en contradiction avec ses propres affirmations que ces dits apostats (mot réfuté par eux !) sont néanmoins « catholiques » ! Autrement dit, on sauve la lettre et l’apparence pour mieux cacher le fond réel de sa pensée…et de son attitude pratique (Lourdes, enterrement de la nièce de Mgr Guérard,…) dont on voit, quand les circonstances s’y prêtent, la nocivité intrinsèque et que s’épuise à dénoncer, entre autres, notre ami Louis-Hubert Remy.

        Des cervelles cléricales, en mal de sentiments « fraternels » (car ces cervelles viennent à 99 % des rangs éconiens) , ont détaché indûment ce fil du « materialiter » de la trame que constituait ce couple inséparable et indivisible qu’est le « formaliter-materialiter », caractère des vrais pontifes catholiques et, ce faisant, ont corrompu leurs voies et leurs doctrines, rendant vains leurs sacrifices d’oblation, car de Dieu on ne se moque pas et on ne biaise pas ! 

        IL n’est bien sûr aucunement question de juger ces prêtres au for interne (Dieu s’en chargera) mais il est du devoir de tout catholique, au-delà d’une formulation par trop banalisée dans nos milieux et qui raisonne parfois comme un slogan (NON UNA CUM ! NON UNA CUM !)  de s’attacher au vrai fond des choses et de pratiquer et faire pratiquer à leurs prêtres, à travers l’exigence vitale (car sinon NON AGRÉÉE PAR DIEU) de l’OBLATION PURE, le fameux NULLAM PARTEM sans lequel nos âmes sont véritablement en danger mortel de se perdre.

        Plaire à Dieu, Lui rendre grâces en tous temps et en tous lieux,  Lui offrir sur les autels l’Oblation Pure et le Saint Sacrifice de Son Fils et obtenir par là-même la rémission de nos péchés n’est-il pas l’objectif principal de tout bon catholique ?

        Nous ne pourrons jamais être en parfaite communion avec nos « amis ricossaniens » tant qu’ils ne se déferont pas, tant qu’ils ne remettront à sa place légitime ce fameux fil……petit détail,qui l’air de rien, les relie mystérieusement  au Prince de ce monde…qui comme chacun sait est très souvent caché dans les détails !!!! Prions pour eux !
         

         


        * : cette position, que grâce à Dieu, je ne suis pas tout seul à partager, mais que j’exprime à ma manière, me vaut non seulement beaucoup d’ennemis secrets ou non, mais va me valoir encore davantage de critiques très pieuses jusque dans nos rangs !

         

         

Laisser une réponse

Nota : Vous pouvez utiliser du HTML dans vos commentaires. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ces commentaires par l'intermédiaire du flux RSS

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen:

http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif