Aller au contenu

Vatican d’Eux : saint Gabriel, patron des télécommunications !

2015 septembre 30

 

Saint Michel Archange

Pour “EUX”, hier nous ne fêtions pas Saint Michel Archange — qui combattit Lucifer lors de la rébellion des anges déchus et le précipita hors du Ciel par le cri de Victoire : Quis Ut Deus ? —, considéré par l’Église Catholique comme étant le plus puissant et le plus beau de tous les Anges du Ciel.

 

Pour le pseudo-cardinal Parolin, « La mission de Radio Vatican rappelle celle des archanges » :

La mission de Radio Vatican et les saints archanges

Radio Vatican fête saint Gabriel, patron des télécommunications.

Rome, 29 septembre 2015 (ZENIT.org) Marina Droujinina |

Saint Gabriel Archange

« La mission de Radio Vatican rappelle celle des archanges : communiquer fidèlement (!!!), guérir et protéger du mal, et ouvrir la route au Seigneur », a dit le pseudo-cardinal Pietro Parolin.

Le secrétaire d’État du Saint-Siège a présidé la synaxe en la chapelle de la Radio ce mardi 29 septembre, à l’occasion de la fête des saints archanges, spécialement de saint Gabriel, patron des télécommunications, rapporte Radio Vatican.

Pietro Parolin a présidé la synaxe en la chapelle de Radio Vatican

Le pseudo-cardinal Parolin a comparé la mission de Radio Vatican à celle des archanges en précisant qu’elle consistait à « ouvrir la route » au Christ : « Servir le Christ offre l’avantage incomparable de devenir serviteur de la vérité, et ainsi d’être libres de toutes servitudes. »

Le secrétaire d’État du Saint-Siège a salué le « dynamisme » de l’équipe de Radio Vatican en demandant de poursuivre ce chemin « avec beaucoup de sérénité et de confiance », au moment où le nouveau secrétaire pour les communications repense le système d’information du Saint-Siège qui unira les différents médias du Vatican. Radio Vatican restera « un composant fondamental de cette nouvelle réalité », a souligné Parolin.

Dans son “homélie”, le “cardinal” conciliaire a aussi parlé de l’importance de l’information objective et « correcte » (!!!) qui n’était pas soumise à la « tyrannie pesante et superficielle des émotions ». 

Les équipes de Radio Vatican produisent chaque jour 79 programmes en 40 langues. Depuis ce mardi 29 septembre, le père Andrzej Majewski, un jésuite polonais, est le nouveau directeur des programmes de Radio Vatican. Il succède au père Andrzej Koprowski qui occupait ce poste depuis 2003.

(29 septembre 2015) d’après Innovative Media Inc.

 

*
*     *

 

Le temps des châtiments est presque là, les portes de l’enfer s’ouvrent lentement… Continuons à Prier Saint Michel Archange :

Il est l’Ange qui combattit Lucifer lors de la rébellion des anges déchus et le précipita hors du Ciel par ce cri de Victoire, qui devint Son Nom :

Quis Ut Deus ?

 

Saint Michel ArchangeC’est Saint Michel qui dans l’Ancien Testament, conduisit la famille de Noé, puis retint le bras d’Abraham, alors qu’il s’apprêtait à immoler son fils. Il est aussi l’Ange de l’Apocalypse, où Il apparaît à plusieurs reprises.

Saint Michel est aussi l’Ange du Martyr, il a été considéré comme étant l’Ange qui réconforta Jésus, lors de Son Agonie, et qui recueillit le Sang Précieux du Côté du Christ en Croix, pour le porter en offrande au Père Céleste, en rémission des péchés des hommes.

L’Ange du Martyr qui réconforta Jésus

Saint Michel Archange est connu pour être le Chef des Hiérarchies Angéliques, le Grand Défenseur de DIEU, de L’Église de Jésus Christ et de Son peuple chrétien. Il est l’Ange Protecteur de la Sainte Croix, des Évangiles et Grand Gardien de l’Eucharistie. Saint Michel est sans conteste, l’Ange de Dieu le plus actif auprès de l’humanité, sur laquelle l’on dit qu’Il fut le premier Ange à se pencher et dont l’Église n’hésite pas à confesser Ses innombrables bienfaits.

Il est aussi considéré comme l’Ange Tétulaire de la France, pays qu’IL a définitivement conquis par la construction de l’Abbaye du Mont Saint Michel, anciennement nommé « Mont Tombe ». Saint Michel est intervenu dans l’histoire de notre pays, à de multiples reprises, dont l’une des interventions les plus connues Le fera guider Sainte Jeanne d’Arc dans sa mission de libération de la France des anglais. Mais l’Archange fut impliqué dans plus d’en grand événement de notre histoire.

L'Abbaye du Mont Saint Michel

« Je suis Michel, le protecteur de la France »
Saint Michel à sainte Jeanne d’Arc

Saint Michel est le Souffle de la Justice de DIEU, c’est par LUI que s’accompliront les prophéties des derniers temps, dont la plus importante est l’Apocalypse de Saint Jean. C’est LUI, qui refoulera dans « l’étang de feu et de soufre, l’antéchrist, où sont la bête et le faux prophète » (Ap. 20.10)

« Dans la première guerre, Dieu a vaincu
 en se servant du prince des milices célestes,
l’Archange Saint-Michel,
et nous devons croire fermement
que la lutte actuelle se terminera par le triomphe,
avec le secours de cet Archange béni. »

 

Saint Pie X
Invito sacro Rome, le 18 septembre 1903

 

Le 19 mai 1912, année du cinquième centenaire de la naissance de sainte Jehanne d’Arc, tous les évêques de France s’unirent pour consacrer la France à saint Michel.

L’initiative de cet acte revint au gardien du Mont Saint Michel, Monseigneur Joseph Guérard, évêque de Coutances et d’Avranches, qui, lors des fêtes du XIIème centenaire de l’apparition de l’archange sur le mont Tombe, prononça, le 16 octobre 1909, une première consécration. Plusieurs évêques l’adoptèrent aussitôt dans leurs diocèses. Trois ans plus tard, tous les évêques de France résolurent de faire en un même jour, le 19 mai 1912, en la fête nationale de la bienheureuse Jeanne d’Arc, cette consécration dans leurs diocèses respectifs. Mgr Joseph Rumeau, évêque d’Angers ainsi que Mgr Louis Humbrecht, évêque de Poitiers demandèrent que dans toutes les églises et chapelles de leur diocèse ait lieu cette consécration solennelle. Mgr Marie Prosper Adolphe de Bonfils, évêque du Mans organisa cette cérémonie dans l’église de Notre-Dame de la Couture, au salut solennel qui suivit l’office de Vêpres.

 

Prière de la Consécration de la France à saint Michel,

le 19 mai 1912, faite par tous les évêques de France

 

Mosaïque de l'abside de la Basilique nationale Sainte-Jehanne d'Arc du Bois-Chenu à Domrémy

Mosaïque de l'abside de la Basilique nationale Sainte-Jehanne d'Arc du Bois-Chenu à Domrémy

 

Ô glorieux Saint Michel, permettez que nous vous apportions l’hommage de notre reconnaissance, de notre vénération, de notre amour.

Commis par l’Éternel à la garde du droit, vous avez rejeté dans les abîmes Satan et ses suppôts, inclinant votre épée devant le Dieu-fait­-Homme et la Vierge qui devait enfanter et devenir la Reine des Anges.

Le peuple élu vous vit à sa tête lorsqu’il errait dans le désert, et vous fûtes, dans son exil, son espoir et sa force.

Sur le berceau de l’Église, héritière de la Synagogue, tendrement vous avez veillé. Votre devise devint sa devise, et, depuis deux mille ans, rien de grand ne s’est opéré dans son sein en dehors de votre intervention féconde.

Baptisée la première des nations, dans le sang du Christ, la France vous aima la première. Aussi vous êtes-vous ingénié à faire d’elle, à votre image et à votre exemple, le bon sergent de Dieu. Des champs de Tolbiac aux sommets du mont Tombe ; des sommets du Mont Tombe aux vallons de Domrémy ; des siècles reculés au temps où languit notre vie, vous avez écrit les meilleures pages de notre histoire. Naguère encore dans l’éclat de la piété de votre XIIe centenaire, sur ce coin immaculé de terre française où la Foi vous éleva votre temple, le plus merveilleux et le plus célèbre, qui donc n’a reconnu votre si douce intervention ?

Ajoutez encore à vos bienfaits, ô bon et puissant Archange, prenez sous votre garde tout ce que nous avons et tout ce que nous sommes, nos personnes et nos biens, nos familles et nos paroisses, nos évêques et nos prêtres.

Cette consécration solennelle, nous la voulons nationale, et nous renouvelons, autant qu’il est en nous, le pacte séculaire qui lie la France au Prince des Anges.

Nous vous saluons, nous vous bénissons, nous vous acclamons, mais de grâce, défendez­-nous dans le combat !

Les ténèbres du doute et de l’erreur nous envahissent de toutes parts : Archange de lumière, dissipez nos ténèbres ! Les volontés fléchissent et les courages chancellent : Archange victorieux, ranimez nos ardeurs et communiquez-nous la flamme qui fait les âmes justes et les peuples vaillants !

Les cœurs s’attachent à la chair et au sang : ô Séraphin sublime, arrachez-nous à la fange et portez-nous à Dieu !

Veillez tout spécialement sur nos foyers, où la foi et l’innocence subissent de si rudes assauts, et commandez à Satan d’y respecter la paix et la vertu.

Ô saint Michel, gardez l’Église et son chef admirable ; sauvez notre patrie bien-aimée, protégez son clergé et ses fidèles, convertissez ses fils égarés.

Que le Cœur Sacré de Jésus, que Marie Immaculée vous envoient vers nous, avec la bienheureuse Jeanne d’Arc ; et que le règne de Dieu s’établisse sur nous et sur le monde à jamais, pour qu’à jamais, ô grand Prévôt du Paradis, nous soyons associés à vos triomphes.

 

 Ainsi soit-il !

(Le Pape régnant était alors saint Pie X)

Les saints anges soutiennent le collier de l'Ordre de Saint-Michel sous les armes de France

Les saints anges soutiennent le collier de l'Ordre de Saint-Michel sous les armes de France

 

 

*
*     *

 

C’était comme un testament de Pie XII

Le Pape Pie XII, dans la dernière allocution de sa vie, début octobre 1958 et ce fut comme un testament, oui, comme une vision de l’avenir disait :

« De sombres nuages et des choses graves s’abattront sur l’Église et sur le monde. Si nous voulons les surmonter, il faut avant tout nous allier avec les saints anges du ciel. »

 

Déjà le Pape Léon XIII a vu d’avance  cette

ATTAQUE GÉNÉRALE DE L’ENFER

Il composa ses magnifiques prières à l’Archange Saint Michel et beaucoup d’autres merveilleuses prières. À plusieurs reprises, il fit appel à la récitation du Rosaire qui si souvent déjà a sauvé l’Église de très grands périls.

Exorcisme de Léon XIII


L’Église a toujours encouragé les laïcs à dire l’exorcisme de Léon XIII. Voici le fac-similé de l’exorcisme de Léon XIII publié en 1922 à Paris avec l’imprimatur du Cardinal Dubois :

Portrait du Cardinal Louis Ernest Dubois.

Portrait du Cardinal Louis Ernest Dubois. D. R.

« Cette prière composée pour mettre le démon en fuite, peut préserver de grands maux la famille et la société si, en particulier, elle est récitée avec ferveur, même par les simples fidèles. On s’en servira, spécialement dans les cas où l’on peut supposer une action du démon, se manifestant : soit par la méchanceté des hommes, soit par des tentations, des maladies, des tempêtes, des calamités de toutes sortes. »

Léon <abbr data-recalc-dims=XIII - 1" width="283" height="456" srcset="https://i1.wp.com/wordpress.catholicapedia.net/wp-content/uploads/2015/09/leonxiii-1.jpg?w=283 283w, https://i1.wp.com/wordpress.catholicapedia.net/wp-content/uploads/2015/09/leonxiii-1.jpg?resize=186%2C300 186w" sizes="(max-width: 283px) 100vw, 283px" />

Mise à Jour :
Comme le lecteur averti peut le constaté, la version française de cette Prière à Saint Michel Archange est mutilée dans le texte promulgué par Léon XIII en latin ci-dessous.

Léon <abbr data-recalc-dims=XIII - 2-3" width="556" height="458" srcset="https://i1.wp.com/wordpress.catholicapedia.net/wp-content/uploads/2015/09/leonxiii-2-3.jpg?w=556 556w, https://i1.wp.com/wordpress.catholicapedia.net/wp-content/uploads/2015/09/leonxiii-2-3.jpg?resize=300%2C247 300w" sizes="(max-width: 556px) 100vw, 556px" />

Léon <abbr data-recalc-dims=XIII - 4" width="276" height="458" srcset="https://i0.wp.com/wordpress.catholicapedia.net/wp-content/uploads/2015/09/leonxiii-4.jpg?w=276 276w, https://i0.wp.com/wordpress.catholicapedia.net/wp-content/uploads/2015/09/leonxiii-4.jpg?resize=181%2C300 181w" sizes="(max-width: 276px) 100vw, 276px" />

Mise à Jour :
Comme indiqué plus haut, la version française de la Prière à Saint Michel Archange est mutilée. Le texte actuellement si répandu d’une part, et le texte original (en latin ci-dessous) publié par ordre de Léon XIII en 1903, dernière année de son Pontifical d’autre part, ces deux textes différent entre eux. Cette différence concerne, il est vrai, non l’exorcisme lui-même, mais la « Supplique à Saint Michel » qui le précède. Elle consiste : premièrement, en quelques interversions (dans l’ordonnancement des prières), deuxièmement en deux omissions. Le premier point étant sans importance, c’est le second que nous devons considérer. La différence, par omissions, entre les deux textes, peut être, comme tant d’autres choses, envisagée à deux points de vue : soit materialiter, quant au fait ; soit formaliter, quant à la signification.

 

Texte latin de l’exorcisme de Léon XIII publié dans le Rituel Romain de 1903

Texte latin de l'exorcisme de Léon <abbr data-recalc-dims=XIII publié dans le Rituel Romain de 1903" width="538" height="860" srcset="https://i0.wp.com/wordpress.catholicapedia.net/wp-content/uploads/2015/09/ceeexl13c.jpg?w=538 538w, https://i0.wp.com/wordpress.catholicapedia.net/wp-content/uploads/2015/09/ceeexl13c.jpg?resize=188%2C300 188w" sizes="(max-width: 538px) 100vw, 538px" />

Texte latin de l'exorcisme de Léon <abbr data-recalc-dims=XIII publié dans le Rituel Romain de 1903" width="538" height="861" srcset="https://i2.wp.com/wordpress.catholicapedia.net/wp-content/uploads/2015/09/ceexl13d.jpg?w=538 538w, https://i2.wp.com/wordpress.catholicapedia.net/wp-content/uploads/2015/09/ceexl13d.jpg?resize=187%2C300 187w" sizes="(max-width: 538px) 100vw, 538px" />

 

 

La signification de la mutilation perpétrée dans le texte promulgué par Léon XIII.

 

La signification de l’omission est aussi claire pour nous maintenant que l’est celle de la prophétie. « Rien n’est caché, qui ne soit (tôt ou tard) révélé » (Math. x, 26). Dieu opère le bien, même à partir du mal. Dieu opère que même l’erreur encoure à manifester la Vérité. Voilà ce que, brièvement, nous allons expliciter.

Le mal est, dans un être de nature, une privation qui affecte le bien auquel cet être est, par nature, ordonné. Si on veut nuire en infligeant une privation, il faut pour y réussir, non pas user d’une violence qui provoque un réflexe d’opposition à cette frustration, mais induire le sujet à estimer excellent le « bien diminué » qu’on consent à lui laisser. Alors, il est possible que le sujet erre provisoirement sur l’estimation concrète de sa véritable fin ; et qu’il se mette ainsi progressivement dans des conditions qui lui rendent impossible de l’atteindre. Dans un tel processus, le bien véritable, celui dont on vise que la privation en arrive, c’est celui qui est diligemment occulté.

Pareillement, si on veut induire en erreur, il faut pour y réussir, non pas affirmer le faux, mais faire miroiter une « vérité diminuée » ; l’esprit, appâté, déserte sa propre et native curiosité, et croit trouver toute la Vérité dans les vestiges qui lui en sont concédés. Dans un tel processus, la totale Vérité, celle dont on vise qu’elle ne soit pas communiquée, c’est précisément celle qui est diligemment occultée.

La totale Vérité, c’est en l’occurrence ce que Léon XIII, inspiré, a osé clamer : le père du mensonge est « là où fut instituée la chaire de Vérité« . Le signe que cela était et demeure pour ainsi dire le paroxysme de la Vérité, le signe que, « Léon XIII glorieusement régnant », le père du mensonge s’infiltrait déjà dans la chaire de Vérité, c’est qu’il a réussi à occulter ce que Léon XIII en avait révélé, avec autant de courage que d’Autorité.

« Les ténèbres n’ont pu arrêter la Lumière » (Jean i, 4). L’acte ecclésial de Léon XIII est maintenant connu tel qu’il fut posé. L’Exorcisme, diminué quant à la portée, par la mutilation de la prière qui en assignait la terrifiante finalité, cet Exorcisme, fort répandu et lui-même infesté, est enfin exorcisé ! C’est-à-dire que, tout simplement, il est connu et il sera récité, tel qu’il fut inspiré par L’ESPRIT DE VÉRITÉ.

L’Exorcisme exorcisé, restitué en son intrépide et native pureté, rayonnera partout la Vérité que Satan avait provisoirement réussi à occulter. La Vérité libérera l’Église (Jean viii, 32). L’Exorcisme vierge, ardemment vécu et récité, opérera, « par l’intercession de la Vierge immaculée Mère de Dieu, de saint Michel Archange, de saint Joseph époux de Marie, des saints Apôtres Pierre et Paul et de tous les saints », que le père du mensonge soit expulsé du « lieu où fut institué le Siège du bienheureux Pierre et la chaire de Vérité ».

En la fête de la très SAINTE TRINITÉ, dimanche 17 juin 1984.

Mgr. M. L. Guérard des Lauriers

 

 

 

 

 

  1. Edouard Marie
    Edouard Marie lien permanent
    septembre 30, 2015

    Ceci étant dit, j’invoque tout les matins, sur les conseils de mon vénérable Parrain, Saint Gabriel, étant donné qu’il est le Saint Patron des communications, et que par ailleurs, c’est mon domaine d’activité.

    Et je pense réellement que les moyens de communications (pas tous) modernes, pourraient, dans une certaine mesure, dans un état Catholique, être utilisé à bon escient.

     

    • Abenader lien permanent
      septembre 30, 2015

      En effet, cher Édouard.

      Voyez ceci, qui corrobore vos dires :

       



       

  2. Charles
    Charles lien permanent
    octobre 1, 2015

    Ce matin prestation de Philippe de Villers à l’occasion de la sortie de son dernier ouvrage. Interrogé par JJ Bourdin de BFM Télé, M. de Villiers a brillamment répondu au journaliste sur les questions de diplomatie, de stratégie internationale et de politique…

    À la question : « François est-il votre Pape ? »

    De Villiers : « Oui, c’est mon pape puisqu’il est pape de l’Église Catholique. C’est le pape du magistère puisqu’il doit toujours dire non et c’est aussi le curé du monde qui porte la bonne parole écologique à travers toutes les nations. Je suis moi-même très écologique ! » Voilà en gros  les paroles de Philippe de Villiers sur les ondes.

    Décidément, tout ce qui sort de l’ENA, (même s’il dit en avoir « réchappé » !)  donne des personnages contrastés…c’est le moins qu’on puisse dire !   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    Invoquons St Michel et St Gabriel pour savoir si M. de Villiers a bien fait d’arrêter de faire de la politique il y a six ans……http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
     

    • Edouard Marie
      Edouard Marie lien permanent
      octobre 1, 2015

      Donc J-J Bourdin connait et suit le milieu Traditionaliste, puisqu’il ne peut pas poser cette question par hasard !!
       

  3. Charles
    Charles lien permanent
    octobre 1, 2015

    Nos lecteurs reliront avec intérêt et attention :

    http://www.virgo-maria.org/references/references_html/Leon_XIII/C-53-Exorcisme-de-Leon-XIII.htm

    Une extrême vigilance s’impose…plus que jamais !
     

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      octobre 1, 2015

      La voix ayant parlé, ma main droite frappa
      Sur ma creuse poitrine un grand mea culpa

       
      En effet, chers amis et lecteurs… Charles a raison de me remettre sous les yeux ce document de nos aînés car mon inattention a laissé passer une version (française, en jaune vieilli) « tronquée » de la célèbre prière Supplique à Saint Michel
       
      Je vais rectifier.
       
       

      • Charles
        Charles lien permanent
        octobre 1, 2015

        Merci, cher Cave Ne Cadas !

        J’ajoute à l’adresse des lecteurs de bonne volonté de ce blogue, que beaucoup d’entre eux, mus par une pieuse et saine inspiration, auront à cœur de lire in extenso cet exorcisme de Léon XIII.

        On ne saurait trop les y encourager !

        Toutefois, au risque de paraître quelque peu atypique à d’aucuns, je me permets de leur suggérer quelques précautions et de leur faire quelques recommandations :

             1/ les lecteurs réciteront cet exorcisme de préférence en famille pour tous ceux qui le peuvent…et à genoux.

             2/ ils veilleront à se munir au préalable d’une fiole d’eau bénite dûment confectionnée par un prêtre attaché au respect le plus strict du rituel romain.

             3/ ils s’attacheront — MÊME S’ILS NE COMPRENNENT PAS OU MAL LE LATIN — à réciter l’exorcisme dans la langue latine, celle du Rituel Romain de 1903.

             4/ ils porteront tous leurs efforts et concentrations de cœur et d’esprit à lire lentement et avec grande douleur et affliction tout le passage occulté par les forces des ténèbres, passage qui commence à « proeliare hodie » pour se terminer à « et fac victoriam ».

             5/ ils n’oublieront pas, à la fin de l’exorcisme, d’asperger d’eau bénite aux quatre points cardinaux la pièce dans laquelle ils se trouvent ainsi que tous les assistants adultes ou enfants.

             6/ ils prendront 5 minutes après cette aspersion pour rendre grâces (en silence) à Dieu de leur avoir, malgré leur extrême indignité, permis de réciter intégralement et dans la langue sacrée de l’Église cette prière EFFICACE.
         

         

  4. Charles
    Charles lien permanent
    octobre 1, 2015

    Et pour nos lecteurs qui auraient encore du mal à comprendre la nécessité, l’universalité, l’immutabilité du latin et son efficacité surnaturelle, je leur conseille :http://www.sodalitium.eu/index.php?pid=151

    (« Pourquoi nous disons la messe en latin » par M. l’Abbé Ricossa !)

    the last but non least!    http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    Petit extrait :
     

    « “c’est principalement dans ces trois langues (hébraïque, grecque et latine) que le mystère de la volonté de Dieu est manifesté ; et le ministère de Pilate fut d’écrire par avance, en ces trois langues, que le Seigneur Jésus-Christ est le Roi des Juifs”. L’hébreu (syriaque), le grec et le latin sont les trois langues de l’inscription de la croix ; ce sont aussi les trois langues de la Sainte Écriture ; ce sont “les seules dont on se soit servi à l’Autel” au cours des quatre premiers siècles “ce qui leur donne une dignité liturgique toute particulière et confirme merveilleusement le principe des langues sacrées et non vulgaires de la liturgie”. »
     

    • gg
      octobre 1, 2015

      Ce n’est pas tout à fait absolu… car les maronites utilisent l’araméen (au moins au canon de la Messe) et les Bizantins… le slavon…

       

      Mais l’argument est bon tout de même…
       

      • Abenader lien permanent
        octobre 1, 2015

        Cher GG, sans préjudice aucun envers ce qu’à posté Charles, et pour compléter votre message ci-dessus, nous pouvons dire en sus ceci :

        Les principaux rites orientaux sont les rites byzantin, arménien, syrien, maronite, chaldéen et copte. Le rite byzantin est pratiqué aussi bien par des catholiques : ruthènes-unis, grecs-unis, que par les dissidents appelés communément et à tort orthodoxes. Les langues liturgiques en usage dans le rite byzantin sont le grec et l’arabe anciens, le slavon, le géorgien et l’albanais.

        Les principaux rites occidentaux sont les rites romain, ambrosien, mozarabe, bragacien et gallican. Tous ces rites sont célébrés en latin.
         

  5. Charles
    Charles lien permanent
    octobre 1, 2015

    Encore un mot, chers lecteurs !
    (je sais, je suis bavard aujourd’hui !)
     
    Tant dans l’ouvrage si merveilleux recommandé par notre ami Édouard (« http://jesusmarie.free.fr/martin_de_cochem_la_sainte_messe.pdf ») que dans l’opuscule (introuvable ?) conseillé par votre serviteur (voir article précédent : lien permanent) , je n’ai trouvé nulle part, sauf erreur de ma part, l’ombre même d’une allusion à l’hypothétique perte  ou non-usage de la langue sacrée de l’Église.
     
    Ce qui est bien la preuve que la secte conciliaire, ayant ouvert les vannes de l’abandon du latin au profit du vernaculaire, n’est pas et ne peut-être la véritable Église Catholique !
     

  6. Audouin de Keros lien permanent
    octobre 5, 2015

    Petite mise au point pour Charles que je lis avec intérêt : l’exorcisme se dit debout et non à genoux, car ici, c’est l’homme qui ordonne et commande aux entités mauvaises.
     

    • Charles
      Charles lien permanent
      octobre 5, 2015

      Cher Audouin de Keros,

      Je prends avec intérêt  bonne note  de votre observation. (tout lecteur susceptible d’apporter une information  supplémentaire sera le bienvenu).

      Mais petite question : ne peut-on pas considérer que votre observation ne s’applique(rait)  qu’à la partie « exorcisme » proprement dite ?
       

      • Audouin de Keros lien permanent
        octobre 5, 2015

        Bonjour Charles,

        Bien sûr Charles, « proprement dit » manque dans ma phrase.

        Cordialement

        AdK

         

Laisser une réponse

Nota : Vous pouvez utiliser du HTML dans vos commentaires. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ces commentaires par l'intermédiaire du flux RSS

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen:

http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif