Aller au contenu

ILS N’ONT PAS CHANGÉ !
LEUR VOIE EST TOUJOURS SANS ISSUE !

2013 décembre 15

Ils n’ont Pas Changé !

Leur Voie Est Toujours Sans Issue !

 

Nos chers abbés “anti-ralliéristes” viennent de nous pondre une sorte de communiqué dont les termes ne souffrent guère de ce mal qu’on appelle l’ambiguïté !

Nous avons le plaisir d’apprendre qu’il existe deux sortes au moins de sédévacantismes… le simple (“modéré” !!!) et le dogmatique. Le simple ne condamnerait en fait personne et n’affirmerait pas la vérité…comme certaine ! Et donc pourrait coexister dans une amicale promiscuité avec nos chers résistants, ce qui leur conviendrait tout à fait !

On ne sait s’il faut hésiter entre un fou-rire nerveux, à une telle aussi grotesque lecture, ou considérer sans rire, du haut de notre intransigeance dogmatique de « sédévacs de la pire espèce » (appellation dont me gratifia un énergumène conciliaire qualifié de “chercheur” sur un blogue de “la fin des temps”) que le mot “lefebvriste” est devenu un gros mot, voire une insulte de 1ère classe !

Les “ponts sont donc coupés” entre les Abbés et nous car au fond, comme pour tous les autres, ils savent pertinemment que le seul et véritable ennemi capable de leur faire et du tort et de l’ombre, ce sont les sédévacantistes (dogmatiques !!! sic!)

Et nous retrouvons le même et sempiternel refrain sur le manque de charité qui semble, pour ces messieurs caractérisé par des « jugements à l’emporte-pièce » !!!

La conclusion est bien entendu sans appel, conformément à un syllogisme grossier qui veut que là où il y manque de “charité” (définition ?), il y ait des jugements à l’emporte-pièce, jugements qui sont donc générés obligatoirement par l’erreur…qui elle-même relève du manque de charité…etc… et blablabla !

J’écrivais récemment que le traditionalisme, sous toutes ses formes, patauge dans l’informel et l’approximatif…mais là nos bons abbés résistants deviennent tout à coup très dogmatiques et très clairs pour nous délivrer leur parole d’évangile : Le Sédévacantisme Est Dans l’Erreur.

Nous, au moins, n’avons pas ce privilège d’être dans l’erreur au plan théologique, comme vous Messieurs les Abbés, puisque notre seul crime est en fait un manque de “charité”…selon la conception qu’en ont tous les libéraux et semi-libéraux.

Nous ne sommes donc pas dans « la bonne ligne et le bon esprit », ce que nous savions depuis fort longtemps !!! Et en plus nous avons l’audace d’en tirer quelque gloire non pour nous-mêmes, instruments misérables, mais pour la vérité et la foi de toujours de l’Église.

Le fin mot de ces messieurs semble résider dans leur axiome de base « nullam partem« , axiome bien pratique pour ne tirer aucune conclusion qui s’impose à toute âme de bonne volonté.

Mais comme nous sommes, paraît-il, une « vraie boîte de Pandore », chacun viendra y puiser ce qu’il voudra, quand il voudra et comme il voudra ! Mais surtout n’allons chercher aucune vérité pour sauver notre âme, nous mériterions alors ce qualificatif d’infâmie qui nous réduit à n’être qu’une « opinion théologique« 

Bref ! Nous sommes condamnés sans appel, car « mauvais pour les âmes » (sic!).

Après une telle sentence, il n’y a plus rien à ajouter…

 


« C’est l’erreur plus que le vice qui les a perdus.

Le vice et même le crime ont des limites, l’erreur n’en a pas.
Il faut donc dire la vérité sans finesse, ni stratégie habile. »

Mgr Delassus, Semaine Religieuse de Cambrai, 1884, p. 735


 

Adhérez tous au nouveau forum
Christus vincit !

Christ the King (Christ Roi)

 

Après avoir fait de la publicité pour le forum Qui legit intellegat (nous vous donnons le lien de ce forum sédévac puisque “Avec l’Immaculée” se garde bien de le faire… !!!), Avec l’Immaculée revient sur sa position car le forum a changé d’esprit. Non seulement il est devenu sédévacantiste, mais il est devenu sédévacantiste dogmatique, c’est-à-dire qu’à présent, il est affirmé comme une vérité certaine que le sédévacantisme est dans la vérité et que la Résistance est dans l’erreur au plan théologique. Nous sommes qualifiés de lefebvristes. Cette appellation ne nous convient pas du tout. Bien que nous aimions Mgr Lefebvre comme un père et que nous lui devions tout, nous voyons bien qu’il a lui aussi, parfois tâtonné et hésité. Nous sommes les adeptes de Notre-Seigneur Jésus-Christ et du Cœur Immaculé de Marie. Nous sommes catholiques. C’est tout. Ni plus, ni moins.

Avec l’Immaculée veut bien envisager une amitié avec des sédévacantistes modérés (SIC !!!) qui pensent que leur opinion est la plus probable mais qui ne l’imposent pas comme une vérité certaine et donc ne prêchent pas dessus, puisque ce n’est qu’une opinion. Par contre, à partir du moment ou des sédévacantistes affirment que nous sommes dans l’erreur au plan théologique, nous sommes obligés de couper les ponts (hommage du “vice” à la “vertu” ?). Nous avons donc dû retirer aujourd’hui le lien vers notre ami polonais Pelagius Asturiensis qui a évolué récemment en ce sens. Il affirme à présent : La vacance du Siège est une conclusion théologique certaine qui se fonde sur les prémisses théologiques aussi certaines.

Jean (un autre sédévacantiste) attaque Avila (résistante non sédévacantiste) en disant, dans le même fil :

« Vous ne la convaincrez pas, Pelagius Asturiensis : elle ne sait pas se servir correctement du raisonnement mais baigne dans le subjectivisme féminin…Par exemple : comment veut-elle qu’aujourd’hui, alors que l’Église est manifestement privée de l’Autorité, elle se prononce sur la vacance actuelle. Il y a une raison qui a fait dire à St Paul que les femmes ne devaient pas parler en public » (Quelque chose me dit que Jean a certainement raison…mais bon…je suis comme toujours dans l’erreur !)

Puis Occam met son grain de sel :

« Après avoir essayer (sic!) de formuler en terme plus logique la pensée féminine éminemment complexe (et tordue par le péché originelle dont ce sexe est la cause direct !!!) je vais tenter de répondre.

La question de la vacance du trône pontificale est plus ontologique que dogmatique. (…) »

 

Comme sur beaucoup de sites sédévacantistes, le manque de charité s’installe donc dès les premiers jours, avec des jugements à l’emporte-pièce. C’est d’ailleurs pour nous un des signes (même si ce n’est pas suffisant et que ce n’est pas du tout une caractéristique unique (*) au sédévacantisme) pour dire que le sédévacantisme est dans l’erreur. Il est trop souvent (donc pas toujours ???) accompagné de manques de charité pour être dans la vérité.

Nous retirons également le lien vers le forum Qui legit intellegat. À la place, nous vous conseillons d’aller tous soutenir notre ami Louis sur le nouveau forum Christus vincit qui est exactement dans l’esprit de la Résistance externe. Louis est un canadien et s’occupe d’un centre de messe de la Résistance là-bas. Il est parfaitement dans la ligne des blogs de la Résistance et se contente de suivre le principe du nullam partem. L’abbé Chazal a écrit récemment que le sédévacantisme était « une boîte de Pandore » et il faut bien reconnaître que dans les faits, il a raison.

Seul le principe du nullam partem avec la Rome hérétique (*) est pleinement certain, suffisant, et défend parfaitement notre âme avec sécurité. Si l’on va plus loin (sic!!!) et que l’on dogmatise (resic!) ce qui n’est qu’une opinion théologique, on se trompe. Et quand on se trompe, c’est mauvais pour les âmes.

 

(*) : On aimerait beaucoup connaître la formulation des autres “caractéristiques” du sédévacantisme…..mais au fait…lequel ? modéré (ne riez pas !) ou dogmatique ?!!!…

 

Source : http://aveclimmaculee.blogspot.fr/2013/12/nouveau-forum-christus-vincit.html

 

 

(*) Ndlr du CatholicaPedia Blog : La débilité (effet de l’aveuglement spirituel…qui est effet ou cause du péché…) de ces anti-sédévacantiste est ici flagrante ! Comprennent-ils ce qu’ils écrivent ? « nullam partem avec la Rome hérétique » ? Bien sûr qu’il faut n’avoir aucune part avec les hérétiques !!! puisque les hérétiques se mettent d’eux-mêmes « hors de l’Église »… Mais qu’est-ce à dire ? « hors de l’Église » ??? — Ça veut dire : NON Catholique ! Donc si la “Rome hérétique” veut dire que la hiérarchie actuelle de l’église Conciliaire qui EST à Rome EST hérétique… comment peuvent-ils reconnaître leur “pape” (hérétique ! disent-ils !!!) comme Pape légal et valide ? Et refuser (Horresco referens !) la Sede vacante du Siège apostolique !

 

 

7 réponses
  1. Avatar
    décembre 15, 2013

    Bonjour,
    Je remercie CatholicaPedia d’avoir prit notre défense. J’ai moi-même répondu à Avec l’Immaculée sur mon forum :
    http://quilegitintellegat.clicforum.com/t116-Les-arguments-lefebvristes.htm
    J’ai ajouté votre blog dans les liens sédévacantistes. Je suis un lecteur fidèle depuis quelques années. :D  
    Bernardus

  2. Avatar
    décembre 16, 2013

    Ils doivent excuser mon pratiquement aucune connaissance de la langue, mais je tenais à exprimer mon accord avec les opinions exprimées dans cet article.

  3. Louis-Hubert REMY
    décembre 16, 2013

    Oui Mgr Fellay crosse toujours dans le même sens ! Il n’a pas changé.
     
    « Dis-moi qui tu crosse, je te dirai qui tu es ».
     
    Tout son baratin n’est que mensonge.

  4. Jean-Marie de la Salle
    Jean-Marie de la Salle lien permanent
    décembre 16, 2013

    Je vais y aller de mon couplet « non charitable » pour satisfaire ces messieurs en disant que les anti rallieristes sont les vermines de la pire espèce, des aveugles incohérents contrairement à leur faux ennemis accordistes. Nullam partem avec les hérétiques mais ils reconnaissent pour pape légitime des hérétiques et des apostats. Ils drainent des fidèles dans leur erreur monumentale en plus de reconnaitre cette église Conciliaire pour la Sainte Église Catholique et ils ont du toupet parce qu’ils disent que ce sont nous semper idem (sédévacantistes dogmatique) qui sommes un danger pour les âmes. Eux sont une voie sans issue, c’est bien pire si nous sommes un danger pour les âmes, c’est pour la vérité que nous espérons défendre et qui nous coûte à tous et à chacun des choix crucifiants tandis qu’eux ne sont qu’une race de libéraux démocrates avec leur slogan d’opinion théologique imposable ou non imposable. À vomir, ils me font fulminer !!!!

  5. Wiking
    décembre 17, 2013

    Voici la phrase de l’abbé Chazal reprise ci-dessus :
    « It confirms that sedevacantism is in fact a logical Pandora’s box, leading more to confusion than order, since, yet again, another theory emerges… one among so many species. »
    http://abplefebvreforums.proboards.com/thread/1228 (Français Google ici)
    Traduction :
    « Cela confirme que le sédévacantisme est en fait une boîte de Pandore, conduisant plus à la confusion qu’à l’ordre, puisque, encore une fois, une autre théorie(*) fait jour… une de plus parmi tant d’autres ».
    (*) la nouvelle théorie en question est celle de « Father » Paul Kramer, spécialise de Fatima et auteur du livre très intéressant « The Devil’s Final Battle » (http://www.devilsfinalbattle.com/) sur Fatima. « Father » Kramer (dont l’ordination est pour le moins douteuse, cf Rore-Sanctifica) ne reconnaît plus François Ø comme pape mais tient Ratzinger pour pape, affirmant que la renonciation de ce dernier lui aurait été imposée.
     
    Le but de notre présent message n’est pas d’examiner la nouvelle théorie de Kramer mais de répondre à l’argument fallacieux de l’abbé Chazal à savoir que le sédévacantisme est une boîte de Pandore générant plus la confusion que l’ordre.
    Premièrement, la théorie de Kramer n’a rien à voir avec le sédévacantisme.
    Deuxièmement, il est vrai que les sédévacantistes ont diverses opinions sur des points secondaires qui peuvent amener à certaines querelles. Tout ceci n’est qu’une preuve de plus qu’il n’y a plus de vrai pape pour, par exemple, juger définitivement sur la valeur de la thèse développée par Mgr Guérard des Lauriers. Les sédévacantistes sont d’accord sur l’essentiel, à savoir la foi catholique et l’attitude à avoir envers le magistère de l’Église.
    Troisièmement, il ne faut pas tomber dans le piège de l’abbé Chazal qui consisterait à faire croire que c’est le chaos chez les « sédévacs » alors que tout irait bien dans « son » église.
         1) L’institution que l’abbé Chazal croit être l’Église catholique et à laquelle il professe allégeance, n’a pas d’unité de foi (une des marques de l’Église), car elle inclut des gens tels Ratzinger, Gaillot, Lustiger, Schonborn, Kasper, …, ainsi que la FSSP, la FSSPX, … ainsi que l’abbé Chazal. Bref, c’est l’auberge espagnole avec des opinions qui sont à des années-lumières les unes des autres. Les divergences d’opinion entre les sédévacantistes, c’est de la rigolade à côté.
         2) Il y a tellement peu de chaos dans l’Église de l’abbé Chazal que tous les enseignements pontificaux, lois, rites, sacrements, canonisations, tribunaux, sanctions, …, peuvent être contredits, refusés, dénoncés, ignorés, … chacun devenant ainsi sa propre autorité.
         3) L’abbé Chazal a lui-même été exclu de la FSSPX… donc qui est donc le « représentant » de la Tradition maintenant ? L’abbé Chazal ou Mgr Fellay ? Ou Mgr Williamson ? Qui suivre maintenant ? Ou est l’ordre et ou est la confusion ici encore ?
    Tout ce chaos décrit dans les 3 points ci-dessus sont censés se dérouler alors que la hiérarchie (pape, cardinaux, évêques) existerait toujours…
    La fausse position tenue par la FSSPX et ses alliés (à savoir reconnaître la hiérarchie conciliaire comme légitime tout en lui résistant) a été la plus grande génératrice de chaos dans le petit reste des catholiques, ces dernières années. Dernière émanation en date, la FSSPX-SO, FSSPX de Stricte Observance… Dans quelques années, on aura surement la FSSPX-TSO… la FSSPX de Très Stricte Observance, …
    Il faut rappeler que le mouvement sédévacantiste n’est pas né au sein de la FSSPX… La FSSPX n’a pas engendré le sédévacantisme, seule position véritablement catholique aujourd’hui.

     

     

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      décembre 17, 2013

      Merci cher Wiking,

      Nous avons en son temps (les premiers textes de l’abbé Chazal ; C’EST LA GUERRE ! ; ET APRÈS) fait connaitre la résistance de l’abbé Chazal à la néo-f$$px de Fellay… mais nous avons de suite “laisser tomber” devant ses allégations (anti-sédévacantistes) et sa volonté de rester « una cum » !!!

      Son sermon, d’une très grande qualité, mérite néanmoins quelques remarques :

      1. L’abbé Chazal est anti-sédévacantiste.
      C’est l’esprit d’Écône ! De part leur formation et le “pacte” 2 signé à la veille du sous-diaconat, les prêtres formés par la FSSPX sont aveuglés 3 spirituellement et ne peuvent reconnaître qu’un vrai Pape ne peut être source d’erreur !
      2. Mgr Williamson est manifestement son héros.
      Manifestement, du fait de son anti-sédévacantisme, il est comme beaucoup d’opposants, il n’a pas compris que Mgr Williamson était là pour constituer le « deuxième anneau » : contrôler et récupérer la frange d’opposition pour en intégrer une grande majorité dans une prochaine étape.
      3. Il croit en une « conversion de Rome », quoique autrement que par des discussions doctrinales (à l’usure, en somme, avec le temps).
      En fait, il ne cherche pas – comme beaucoup en France – la reconnaissance de Rome et préfère garder son statut d’église parallèle, n’ayant pas compris – du fait de son anti-sédévacantisme – que l’église Conciliaire n’était plus l’Église catholique !

      http://wordpress.catholicapedia.net/?p=1917
      Et aussi : http://wordpress.catholicapedia.net/?p=3012

       

  6. Jean-Marie de la Salle
    Jean-Marie de la Salle lien permanent
    décembre 17, 2013

    Merci cher Wiking pour cette excellente démonstration, après cela on sait ou se trouve le bordel et la confusion.

Les commentaires sont fermés.