Aller au contenu

Vatican d’Eux : Potins Cléricaux Conciliaires

2013 octobre 21

François Bergoglio

À l’occasion de la « solennité de la Toussaint », François ZérØ célèbrera la Synaxe à 16h au cimetière du Verano de Rome. (!!!)
Pour le 2 novembre, jour où l’Église commémore tous les fidèles défunts, aucune “messe” n’est annoncée. Cet anti-Pape ne participera qu’à un « moment de prière » dans les Grottes vaticanes, à 18h.
Est-on en train d’assister à l’officialisation de 50 années de dérives liturgiques ? C’est la question que se posent désormais bon nombre de “prêtres” (laïcs conciliaires déguisés en prêtres) – et aussi de fidèles laïcs -, essentiellement de la jeune génération.

* * *

Un grand changement de société : autrefois, les fidèles venaient à la Messe avec un missel. (Oui, mais c’était « avant » !!!) Aujourd’hui, ils y viennent avec l’appareil photo. L’instrument indispensable pour une « participation active » à un spectacle qui fait passer la dimension proprement liturgique de la célébration au second plan pour bon nombre de fidèles, clercs y compris…

* * *

Les modes anti-liturgiques se succèdent.
Il y a quelques années, le « Je confesse à Dieu » avait disparu des messes (Synaxes conciliaires !!!). Depuis un certain temps, il a refait presque partout son apparition. Idem pour le rite du lavement des mains (le « lavabo »). Et qui se souvient des années où les prêtres (laïcs conciliaires déguisés en prêtres) invitaient les fidèles à chanter avec eux le « par lui, avec lui et en lui » alors que le Siège apostolique avait clairement demandé de mettre un terme à cette pratique ? Aujourd’hui, cela ne se fait plus guère. Sauf peut-être dans quelques rares paroisses… retardataires.
Mais aujourd’hui, une nouvelle mode a cours : celle qui consiste à reprendre comme acclamation de l’Évangile l’ « alleluia » chanté avant l’Évangile.

* * *

Un prêtre (laïc conciliaire déguisé en prêtre) explique pourquoi, selon lui, les “évêquesde France ne sont pas pressés de proposer une nouvelle version en français du Missel romain qui soit conforme au Missel de référence en latin.
Simplement parce qu’en publiant une nouvelle version, les “évêques” seraient obligés de dire aux “prêtres” qu’il faut s’en tenir au « nouveau » Missel pour célébrer l’Eucharistie.
« S’en tenir au Missel » ? Voici des années que cela ne se fait plus en France !
On devine donc le grand embarras de leur “épiscopat”.

* * *

« L’Église est apostolique à cause de son lien profond et constitutif avec les Apôtres, choisis, appelés et envoyés par Jésus. Elle est fondée sur leur prédication et l’autorité que Jésus leur a donnée.
Elle est comme un édifice formé de pierres vivantes que sont les chrétiens, et dont la pierre angulaire est Jésus. L’Église est apostolique en ce sens qu’elle garde et transmet, avec l’aide de l’Esprit Saint, l’enseignement, le bon dépôt, les saines paroles entendues des apôtres.
Elle conserve la Sainte Écriture, la doctrine, les Sacrements, le ministère des Pasteurs, de telle sorte que nous puissions être fidèles au Christ et participer à sa vie.
L’Église est apostolique, car elle est envoyée pour porter l’Évangile au monde entier.
Une Église qui s’enferme sur elle-même et sur son passé trahit sa propre identité.
Découvrons alors toute la beauté et la responsabilité d’être Église apostolique. » (papeFrançois ZérØ)

pagliaccio-francesco

* * *

La pastorale de papeFrançois ZérØ ne cesse d’interroger de nombreux fidèles qui ne se satisfont pas que du côté « people » de l’actuel pontificat et s’inquiètent de l’émergence d’un relativisme doctrinal conquérant au sein de l’église Conciliaire.
Lire ici l’analyse de Sandro Magister.

* * *

Entièrement nul et totalement vain

(selon les paroles mêmes de Léon XIII)

Church of Our Lady of the Assumption and St. Gregory

Church of Our Lady of the Assumption & Saint Gregory, Warwick Street, Soho, City of Westminster, London

Une première pour le “nouveau rite de la messe” que pourront célébrer d’anciens anglicans passés au catholicisme.

 

Church of Our Lady of the Assumption and St. Gregory interior

En 2009, Benoît XVI avait autorisé la création d’une structure ecclésiale propre à ces anglicans qui désiraient entrer dans l’Église catholique (l’église Conciliaire qui n’est pas l’Église catholique). Ce nouveau rite qui sera en usage est une adaptation des normes issues du « Book of Common Prayer » en usage dans le monde anglican depuis 1962 et de celles contenues dans le Missel Romain.

 

Church of Our Lady of the Assumption and St. Gregory interior
Jeudi soir (10 octobre 2013), la première messe catholique selon ce nouveau rite a été célébrée à Londres, plus précisément à l’église « Notre-Dame de l’Assomption et de S. Grégoire » à Soho.

« La messe a été célébrée par l’Ordinaire du ordinariat personnel de Notre-Dame de Walsingham, Mgr Keith Newton. Elle a été offerte en l’honneur du bienheureux John Henry Newman, patron de l’ordinariat, dont la fête est le 9 Octobre. » Précise le site de l’ordinariat : http://www.ordinariate.org.uk/news.

John-Henry Newman by Sir John Everett Millais

Les décisions prises en 2009 par Benoît XVI permettent à ces fidèles de conserver leurs traditions anglicanes tout en étant en communion avec le Pape. L’ordinariat personnel de Grande Bretagne créé à cette occasion compte selon ses propres chiffres 1300 membres laïcs et 60 prêtres.
En 2011, a été érigé un ordinariat personnel pour l’Angleterre et le Pays de Galles sous le nom de « Our Lady of Walsingham » ; en 2012 d’autres ordinariats ont vu le jour pour les États-Unis et l’Australie. À eux aussi il a été conseillé d’utiliser le nouveau rite.

The Roman Rite was officially introduced at the church of Our Lady of the Assumption and St Gregory, Warwick Street, London, on Thursday 10 October

(Communiqué de presse officiel de l’Ordinariat personnel de Notre-Dame de Walsingham)

Un nouveau texte de la messe catholique qui intègre des prières anglicanes centenaires dans le rite romain a été officiellement présenté dans une église de Londres, le jeudi 10 Octobre.

La nouvelle liturgie historique, connue comme l’utilisation de l’ordinariat, a été conçu pour les ordinariats personnels ….

(…)

Il [l’Ordinaire du ordinariat personnel de Notre-Dame de Walsingham, Mgr Keith Newton] a commencé avec les mots de la prière commune du livre de l’église d’Angleterre, sanctifié par des générations d’anglicans :

« Dieu tout-puissant, à qui tous les cœurs soient ouverts, tous les désirs connus, et dont aucun secret caché sont : Nettoyer les pensées de nos cœurs par l’inspiration de ton Saint-Esprit, que nous pouvons parfaitement t’aimer et dignement magnifier ton saint Nom … »

D’autres passages du Livre de la Prière commune comprenait les Paroles de Consolation et la Prière de d’Approche Humble :

« Nous ne prétendons pas à venir à ce ton tableau, Ô Seigneur miséricordieux, confiants en notre propre justice, mais dans ton collecteur et grandes compassions … »

Les éléments traditionnels du Rite romain, comme le Dernier Évangile et les Prières préparatoires au Pied de l’Autel, les options dans l’utilisation de l’ordinariat, ont également été inclus.

Le sermon fut prêché par Mgr Andrew Burnham, Assistant de l’Ordinaire et membre du groupe de travail spécial mis en place par Rome qui a conçu la nouvelle utilisation.

Dans son homélie, Mgr Burnham a déclaré : « … Avons-nous, dans l’ordinariat, imaginé notre propre “herméneutique de la rupture” ? Certes, nous avons rompu avec l’église d’Angleterre, dans lequel la plupart d’entre nous avaient passé la plupart de nos vies. Nous avons rompu avec trop de la trajectoire de la révision liturgique anglicane moderne … Mais … nous avons plus vraiment découvert à la place de rupture “une herméneutique de la continuité”, c’est que nous avons trouvé un moyen de réunir éclat linguistique de Cranmer, et se sentir à la traduction , avec l’ancien Canon de la messe, prier partout en Angleterre depuis l’époque de saint Augustin jusqu’à la Réforme, c’est un millier d’années. Et que ce Canon continue d’être prié tout au long de l’Église universelle. Il y a une continuité pour vous. »

Mgr Burnham a conclu son homélie par ces mots : « Il y a plusieurs contextes dans lesquels l’utilisation de l’ordinariat sera en effet d’habitude. Il est d’autres où il sera célébré rarement. Mais cela fait partie de qui nous sommes, notre ADN anglicane, et ce que nous apportons, et il prendra sa place, aux côtés des Vêpres, et du “Festival of Nine Lessons and Carols”, comme quelque chose qui était autrefois simplement anglicane et fait maintenant partie de le trésor-boutique de toute l’Église universelle ».

La messe a été suivie d’une réception médiatique organisée par les Amis de l’Ordinariat Charité. (Voir les photos sur leur compte Flickr : http://www.flickr.com/photos/ukordinariate/sets/72157636413428123/)

* * *

Pour aller plus loin :

Ordinariate Expats : http://ordinariateexpats.wordpress.com/

Official Introduction of the Ordinariate Use

Personal Ordinariate of Our Lady of Walsingham : http://www.ordinariate.org.uk/home

http://www.ordinariate.org.uk/news

Our Lady of the Assumption & Saint Gregory, Warwick Street sur Facebook : https://www.facebook.com/warwickst

* * *

L’église Conciliaire ordonne un séminariste marié

 

Le premier homme marié à devenir prêtre (laïc conciliaire déguisé en prêtre !!!) a été ordonné le 15 septembre en Grande-Bretagne. Uni à une certaine Janina, père de deux enfants, le Canadien Andrew Harding se préparait à devenir “prêtre anglican” — une dénomination protestante qui autorise le mariage de ses prélats — quand il s’est finalement tourné vers l’église Conciliaire. La permission de devenir “prêtre” lui a été spécialement accordée par le “pape” émérite Benoît XVI. Son ordination, dans l’église Notre-Dame des Victoires de Southwell, dans le Nottinghamshire, a été conduite par l’“évêque” (laïc conciliaire déguisé en pitre-évêque !!!) de Nottingham en personne, Malcolm McMahon. Le père Harding était auparavant un membre de l’ordinariat personnel de Notre-Dame de Walsingham, créé justement par le “pape” démissionnaire pour accueillir les anglicans qui ont choisi de se tourner vers le catholicisme.

Ordination of Andrew HardingPour la première fois en Angleterre, un homme marié est devenu prêtre conciliaire (laïc conciliaire déguisé en prêtre !!!), sans avoir été ordonné auparavant dans l’église Anglicane. Andrew Harding, un Canadien marié et père de deux enfants a été ordonné le 15 septembre 2013 à Southwell.

Andrew Harding s’est tourné vers l’église Conciliaire lors de sa formation au sacerdoce anglican en Angleterre. Il a reçu une autorisation spéciale du “pape” émérite Benoît XVI pour être ordonné prêtre dans l’église Conciliaire (qui n’est pas l’Église catholique).

Le nouveau “prêtre” est membre de l’ordinariat personnel de Notre-Dame de Walsingham, mis en place par Ratzinger-Benoît XVI pour accueillir les anglicans désireux de rejoindre l’église Conciliaire.

Durant ce même week-end, “Mgr” Keith Newton, responsable de l’ordinariat a adressé une lettre aux fidèles les encourageant à soutenir le groupe en soulignant qu’un certain nombre de ses “prêtres” mariés avait connu une grande incertitude financière.

http://www.cath.ch/detail/un-séminariste-marié-ordonné-prêtre
 

10 réponses
  1. Charles
    Charles lien permanent
    octobre 21, 2013

    « Durant ce même week-end, “Mgr” Keith Newton, responsable de l’ordinariat a adressé une lettre aux fidèles les encourageant à soutenir le groupe en soulignant qu’un certain nombre de ses “prêtres” mariés avait connu une grande incertitude financière. »
    Comme quoi, dans cette affaire, tout n’est qu’une question de gros sous !!!!! :lol:

    Et pour la bonne bouche, admirez notre Bergogo et son beau crucifix :

    Pope Francis holds a cross during a meeting

    Il fait un peu…« serpent » le crucifix du Bergogo…ne trouvez-vous pas ???

     

  2. Ludovicus
    Ludovicus lien permanent
    octobre 22, 2013

    C’est un devoir grave de dénoncer ces dérives, ces délires. Benoit XVI agissait pernicieusement et discrètement, avec François les choses sont claires. Ils se permettent cela, car les prédécesseurs ont tout démoli et les fidèles ne connaissent plus rien, grâce au clergé issu du Brigandage. Mais le Brigandage lui-même fut possible car il n’y avait pas en face une opposition solide, grâce à une formation déjà gravement déficiente, et que la Tête était déjà acquise.

    • Charles
      Charles lien permanent
      octobre 22, 2013

      Je rebondis brièvement sur l’observation très juste de Ludovicus : pas d’opposition solide nous dit-il…
      Comme c’est bien vrai ! et le brigandage remonte loin…bien avant Pie XII….tant il est vrai que les traditionalistes ont tout particulièrement  raté le coche dès le conciliabule de Vatican II, en refusant de suivre les rares prêtres lucides. Avec la création de la FSSPX, ce fut la confirmation du châtiment de cette même « tradition »…

      Quant au trait d’humour de J.M., il montre que les chiens ne font pas des chats ! Et qu’il y a une logique interne dans le camp moderniste…toujours fidèle à lui-même !

  3. Jean-Marie de la Salle
    Jean-Marie de la Salle lien permanent
    octobre 22, 2013

    La permission de devenir “prêtre” lui a été spécialement accordée par le “pape” émérite Benoît XVI.
    Au moins Ratzinger disait vrai quand il disait « qu’il se soumettrait en tout a son successeur » qui veut des conciliaires laïcs mariés. :lol::lol:

  4. Avatar
    Olivier Lagardère lien permanent
    octobre 22, 2013

    La dégringolade continue, il ne manque lus que les femmes « prêtre », les transsexuels tant qu’on y est : ce sont des novateurs ces gens là.
    Quand on pense que l’abbé de Cacqueray a dit dans une conférence en parlant de l’antipape François qu’il était quand même le vicaire du Christ, les bras vous en tombe.
    Ils sont vraiment aveuglés dans les milieux traditionnel.

    Bravo à Jean-Marie de la Salle avec son humour car il revient de loin, c’est je trouve miraculeux quand on pense les antécédent qu’il a eut.
    Union de prière à tous.

  5. Charles
    Charles lien permanent
    octobre 23, 2013

    Cher Olivier ! Quelle bonne idée vous venez d’avoir là !!! Louons le Seigneur qui vous éclaire de son Esprit Saint !!
    La voilà la solution : les prêtres transsexuels !!! :D De quoi satisfaire absolument tout le monde….les femmes comme les hommes….les hétéros comme les homos…les conciliaires comme les tradis….les ralliés comme les opposants…etc … etc…. je ne vais pas continuer la liste car, vous l’avez compris, cher Olivier, je plaisante et vous taquine quelque peu ! mais on n’est pas là pour avoir la vérité triste ! Un catholique qui n’a plus d’humour (surtout par les temps qui courent) est un catholique éteint…. :? Vous n’êtes pas fumeur ? Gardez néanmoins toujours un briquet sur vous….on ne sait jamais, ça peut servir ! :mrgreen: Comme quoi…les vrais novateurs (hi!) c’est NOUS ! :lol:

  6. Charles
    Charles lien permanent
    octobre 23, 2013

    Résumons-nous : la situation est grave ! Jugez plutôt :

         1/ Olivier n’a plus de bras !!!

         2/ J.M. a de lourds « antécédents » et revient de loin (d’Afrique?!)

         3/ les « tradis » sont aveuglés (mais ça ça ne date pas d’hier !!!) :wink:

         4/ l’Abbé de Cacqueray déc***** grave, comme à son habitude…. :oops:

         5/ François Triple ZERO est Vicaire du Christ par la grâce des tradis….(Ca-Tas-Tro-Phe !) :evil:

         6/ Nous assistons à un miracle permanent : J.M. est parmi nous ! (c’est de l’humour africain, cher JM !) :roll:

    Après ce constat effrayant, il ne nous reste plus qu’une seule alternative : en rire pour se détendre ou aller nous coucher en pleurant. Moi, mon choix est fait ! :o :D

    • Jean-Marie de la Salle
      Jean-Marie de la Salle lien permanent
      octobre 23, 2013

      Sacré Charles, 
       
      Vous n’en manquez décidement pas une.
      Mais j’apprécie cet humour taquin, je suis fait du même bois.
      Et puis rions, rions, pendant qu’il en est encore temps.

      • Charles
        Charles lien permanent
        octobre 25, 2013

        Oui, très cher JM….qu’il m’est agréable de vous dire que nous sommes en ce domaine sur la même longueur d’onde….
        …pendant qu’il en est encore temps……

  7. Laugier
    Laugier lien permanent
    octobre 23, 2013

    Et Charles a ce matin, comme à son habitude, mangé du clown. :lol:
    On ne saurait dire combien, ni d’où ils venaient mais nul doute qu’ils vont manquer à l’appel.
    Faites attention tout de même Charles, il parait qu’à Suresnes ce sont de « tristes » clowns, assez indigestes.

Les commentaires sont fermés.