Aller au contenu

Radio Courtoisie : Le noachisme par Louis-Hubert Remy

2015 janvier 8

 

Radio Courtoisie

 

Libre journal de la résistance française
Emmanuel Ratierprésenté par Emmanuel Ratier
avec la participation d’Henri Dubost

 

 

Invité : Louis-Hubert Remy, historien religieux, Pierre Stadere, analyste financier, spécialiste de théologie

thème : le noachisme

Aimé Pallière : « La Religion Noachide – L’Enseignement d’Élie Benamozegh – Le Sanctuaire Inconnu – Ma Conversion au Judaïsme »

 

Aimé Pallière : La Religion Noachide

En vente :
ACRF, B.P. 2, 44140 Aigrefeuille

 

Le Libre Journal de la résistance française sur le “noachisme” du 7 janvier 2015 :

Louis-Hubert Remy

 


 

Sites recommandés par LHR

 

Les ACRF : http://www.a-c-r-f.com/

Rore Sanctifica : http://rore-sanctifica.org/

 

LHR à vendre" width="250" height="167" />

 

Télécharger en PDF

 

19 réponses
  1. Fert Fert Fert
    Fert Fert Fert lien permanent
    janvier 8, 2015

    J’ai écouté l’émission qui est très intéressante, et LHR le « puits de science » n’a pas peur de dire sur une radio (qui je crois est favorable aux Frateux) la vérité sur Rome occupée par les ennemis de l’Église qui ne sont pas catholiques, car la religion qu’ils prônent n’est pas la religion catholique ! J’ai appris pas mal de « détails » au sujet de Benamozeg et de son plan de religion noachide passant par la destruction de l’Église catholique reconstruite en religion satanique !

    Je me permets,  cher Louis Hubert Remy de préciser qu’il y a un lien entre cette religion et Noé. Dans l’ancien testament Noé est le père de l’humanité, et de cette humanité Dieu à tiré le peuple juif, celui qui est en lien direct avec Dieu, celui qui possède les prêtres. Ainsi, dans cette religion noachide nouvelle,  les juifs seraient les prêtres qui dirigeraient les « moutons » à la place de l’Église catholique (détruite, ou plutôt occultée par eux) qui en a reçu la mission de Notre Seigneur, d’où la référence à Noé.

    Merci cher Louis Hubert Remy !

    • Avatar
      janvier 9, 2015

      Louis Hubert est toujours passionnant, mais c’est un peu idiot de l’inviter à des émissions de 45 mn…bavard comme il est, il faut lui laisser champ libre : il est totalement incompatible avec tout minutage ! :-)
      Quant à Radio Courtoisie, je dirais plutôt qu’ils sont proches des ralliés, avec des tendances nettes vers le  marâne (d’où les accointances avec « Présent » & Cie.) mais je n’en dirai pas plus de ma pensée, sinon il y en a encore un qui va me menacer d’un procès pour « diffamation », comme fit le sieur Molitor de « Minute », il y a quelques années. http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif
       

  2. Avatar
    Martial lien permanent
    janvier 9, 2015

    Fait rarissime sur cette radio, l’on a entendu la certitude,  le parler clair, et le ton du catholique ! Félicitations et merci à Louis-Hubert Rémy !

     

  3. Ludovicus
    Ludovicus lien permanent
    janvier 9, 2015

    Tout d’abord, je dois témoigner de ma reconnaissance à LHR et à Rore Sanctifica pour leur travail qui m’a permis de comprendre mieux la « crise » de l’Église.

    Au sujet du pharisaïsme, il ne faut pas oublier, que la religion pharisaïque qui a condamné NSJC était déjà une déviation, ce qui est bien dénoncé quand NSJC dit aux pharisiens qu’ils ont pour père le Diable et que s’ils avait Dieu pour Père il croiraient en Lui, puisqu’il est son envoyé.

    Pour le « complot » il suffit de lire les Actes des Apôtres, qui sont surtout les actes de Saint Paul, de voir quels furent ses débuts et comment il fut considérer par ses anciens coreligionnaires après sa conversion.

    Quand le jour fut venu, les Juifs tinrent une réunion et jurèrent avec anathème contre eux-mêmes de ne manger ni boire jusqu’à ce qu’ils eussent tué Paul. Ils étaient plus de quarante qui avaient fait cette conjuration. Ils allèrent trouver les grands prêtres et les Anciens, et ils dirent :
    « Nous avons juré avec anathème contre nous-mêmes de ne prendre aucune nourriture que nous n’ayons tué Paul. Vous donc, maintenant, signifiez au tribun, avec le Sanhédrin, qu’il l’amène devant vous, comme si vous vouliez examiner plus à fond son affaire, et nous, nous sommes prêts à le tuer avant qu’il approche. »  Ac 23,12-15

    Le grand problème est l’absence, d’un seul évêque, d’un seul membre de la hiérarchie de l’Église catholique.
    L’église conciliaire est, sur le modèle de l’église anglicane, vidée de sa substance vivifiante, il ne reste que les apparences.
    Ceux, qui la confonde avec l’Église catholique, même « matériellement », s’en font les complices et stérilisent toute saine et sainte réaction.
     

    • Edouard Marie Laugier
      Edouard Marie Laugier lien permanent
      janvier 9, 2015

      C’est exact on peut vivement remercier Louis-Hubert et son épouse de tout leur travail. Notons que LHR réussi à parler distinctement alors qu’on devine au début une voix enrouée par quelque mauvais rhume, ce ne dut pas être facile de tenir une émission dans ces conditions.

    • charles
      charles lien permanent
      janvier 9, 2015

       

      Je tiens à m’associer à tous les compliments exprimés par Ludovicus et par son courage qui consiste à dire et affirmer avec force et lucidité que le grand châtiment de la tradition catholique c’est de n’avoir aucun évêque digne de ce nom, c’est à dire intégralement catholique.

      Alors en 2015, il serait peut-être temps soit de se convertir carrément soit, pour le moins, d’avoir le courage de mettre en adéquation ses actes avec ses idées et de ne plus confondre non seulement la secte conciliaire avec la Sainte Église MAIS ÉGALEMENT d’accepter de se mettre sur la croix en en tirant toutes les conséquences, même les plus désagréables……y compris pour son petit confort personnel de pratiquant mièvre et/ou pusillanime voire formaté et conformiste… Ce que je dis est bien évidemment valable aussi bien pour les clercs que pour les fidèles, notamment ceux qui se prétendent semper idem….!!!

      « Détruisez le christianisme, vous aurez l’Islam ! »  (Chateaubriant)

       

      • Edouard Marie Laugier
        Edouard Marie Laugier lien permanent
        janvier 9, 2015

        Alors en 2015, il serait peut-être temps soit de se convertir carrément soit, pour le moins, d’avoir le courage de mettre en adéquation ses actes avec ses idées et de ne plus confondre non seulement la secte conciliaire avec la Sainte Église MAIS ÉGALEMENT d’accepter de se mettre sur la croix en en tirant toutes les conséquences, même les plus désagréables……y compris pour son petit confort personnel de pratiquant mièvre et/ou pusillanime voire formaté et conformiste… Ce que je dis est bien évidemment valable aussi bien pour les clercs que pour lesfidèles, notamment ceux qui se prétendent semper idem… !!!

        Le problème Charlie, c’est que des propos comme ceux là, qui réjouissent sans doute Abenader et les Zins, sont des propos de célibataires d’age canonique. Et des propos dépourvus complètement de nuances au regard des différentes situations pouvant exister actuellement chez tout un chacun.
         

        • charles
          charles lien permanent
          janvier 9, 2015

          Ahahaha… vous sentiriez-vous visé cher Édouard ???!!! (ce qui pourtant n’était nullement dans mon propos)   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

          Si c’est le cas je vous conseille donc un bon grog (recette ci-dessous !). Bonne nuit et dormez bien, la nuit porte conseil…! http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
           

          • Edouard Marie Laugier
            Edouard Marie Laugier lien permanent
            janvier 9, 2015

            Je suis concerné.

            Je suis Catholique semper Idem, je rejette fermement tout ce que la Fraternité ou Verrua enseigne d’erreurs et je rejette fermement tout Una Cum formel ou matériel.

            C’est avec une grande amertume et grande nécessité que je fréquente les dominicains d’Avrillé dont la doctrine est insupportable.

            Si je peux faire autrement je ferais autrement, d’autant que lorsque le ralliement sera signé, ces tolérances n’auront plus lieu d’être (en ce qui me concerne en tout cas).

            Mais je persiste en disant que votre discours est complètement éloigné de la réalité en plus d’être méprisant et hautain … prenez garde à ne pas mal finir comme c’est le cas pour les détraqués de chez Zins.

            Les exemples sont légions.
             

            • charles
              charles lien permanent
              janvier 9, 2015

               

              Amertume et nécessité……ah bien…mais j’avoue que j’ai du mal à vous comprendre…

              Méprisant et hautain…ah oui ? je pense que l’heure avancée et la fatigue émotionnelle de  cette rude journée vous égare quelque peu mon cher Édouard !!! mais je vous pardonne bien volontiers, d’autant plus que vous n’avez pas encore pris votre grog…catholique !
               

        • charles
          charles lien permanent
          janvier 9, 2015

          « des propos de célibataires d’âge canonique ». dites-vous cher Édouard…petit flatteur que vous êtes ! mes cheveux blancs « canoniques » vous savent gré de la place humiliante que vous leur réservez, car l’ego a sans cesse besoin d’être rabaissé pour ne pas s’enfler !

          Comme vous êtes bon, cher Édouard, d’user avec moi de cette charité active qui est sans doute l’apanage des « célibataires d’âge juvénile »…… On s’imagine connaître (un peu) ses amis et on découvre des trésors de richesse intérieure qui vous laissent sans voix……

          La « morale de situation » à laquelle vous vous référez est sans doute valable au for externe et pour tous ceux dont les convictions sont solides et éprouvées, mais peut-être moins pour ceux qui ont besoin d’être remis sur des rails sûres et droites, tous ceux qui ont besoin de prendre des décisions avec eux-mêmes et sous le regard de Dieu…etc…

          Sachez, jeune ami, que je ne juge personne au for interne et que mes propos sont volontairement de portée très générale, incluant par le fait même un nombre considérable de situations, d’autant que je m’inclus toujours moi-même dans le lot de cette masse à convertir et convaincre chaque jour que Dieu fait…

          Mon âge canonique ne me place ni au-dessus des autres ni ne  m’inhibe dans ce que je pense être le fruit de mon expérience personnelle et son éventuelle communication à autrui. Cela dit, si vous voulez vous réserver cette exclusivité, pensant qu’une jeune sève fécondera d’autant mieux des cervelles endormies ou embrumés que le charme finissant de cheveux gris ou blancs d’âge canonique, alors je vous laisse bien volontiers la place, car j’ai toujours considéré et souhaité que la jeunesse prenne le relai des anciens et leur montre que la valeur n’attend point le nombre des années.

          Bon ! Bah…il ne me reste plus qu’à aller prendre un grog carabiné (conciliaire ou tradirallié pour le moins…), poser mon crâne canonique sur mon oreiller douillet et prier la Ste Vierge de m’envoyer un doux et rassérénant sommeil et une amnésie réparatrice après une aussi rude journée !     http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

          Merci pour tout cher Édouard, je saluerai Morphée pour vous et vous recommanderai à son attention !     http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
           

          • Edouard Marie Laugier
            Edouard Marie Laugier lien permanent
            janvier 9, 2015

            Mais même au for externe il est des attitudes qui sont parfaitement honorables et compréhensibles de la part de CSI et qui sont sans aucun lien avec les  attitudes de frateux, Una Cum convaincu et défenseurs de leurs :

            « son petit confort personnel de pratiquant mièvre et/ou pusillanime voire formaté et conformiste… »

            Et qui donc ne raisonnent pas par facilité ou confortable compromission mais par nécessité.

            Il y en a de nombreux parmi nos amis, et de fait les termes employés ne conviennent guère.
            Mais vous pourrez toujours leur dire de vive voix qu’ils sont mièvres, pusillanimes, formatés et conformistes.
             

            • charles
              charles lien permanent
              janvier 9, 2015

              Nécessité fait donc loi. Admettons !

              Pour ce qui est des « termes employés » s’ils vous choquent ou ne vous conviennent pas, je les retire bien volontiers…

              Je suis sûr que vous en trouverez d’autres plus adaptés !

              Bon grog !
               

  4. Edouard Marie Laugier
    Edouard Marie Laugier lien permanent
    janvier 9, 2015

    Un bon grog voilà ce qu’il faut !

    • charles
      charles lien permanent
      janvier 9, 2015

       

      Oui, cher Édouard ! Ne serait-ce que pour se remettre de ces deux jours mouvementés, notamment en région parisienne.

       

      Voici l’authentique recette d’un bon grog catholique :

       
      Temps de préparation : 5 minutes
      Temps de cuisson : 3 minutes

       
      Ingrédients (pour 1 personne) :
       
      — Rhum brun ambré
      — Citron
      — Miel
      — Eau

       
      Préparation de la recette :
       
      Mettre l’eau à chauffer. (Evian pour les semper idem, du robinet pour tous les autres !)

      Pendant ce temps, presser le jus d’1/2 citron. (bio pour les semper idem, paraffiné pour les nonunacum et normal pour tous les autres)

      Dans une chope mettre 2 cuillères à café de miel, le jus de citron, et la valeur d’un petit verre à liqueur de rhum.

      Quand l’eau commence à faire de petites bulles, vider dans la chope.

      Boire dès que la température le permet…

      On peut faire varier les proportions des ingrédients en fonction des goûts de chacun :
       
      1/ Conciliaire : 3 verres à moutarde de rhum agricole (sans miel  et citron) dans lequel on aura pris soin de faire macérer quelques herbes amères…
       
      2/ Tradirallié :  2 verres  à pied (Cristal d’Arcq) de rhum agricole sans miel
       
      3/ Tradiunacum : 1 grand verre à Bordeaux de rhum brun + 1bon trait de Tabasco !
       
      4/ Tradinonunacum : 1 petit verre à madère de rhum brun ambré, sans miel.
       
      5/ Cathosemperidem : diminuer légèrement la quantité de rhum et augmenter celle de miel et de citron !

      Il est vivement conseillé de dire sa prière du soir d’abord puis de boire ce grog assis au bord du lit… et de se coucher tout de suite après ! http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
       

      • Edouard Marie Laugier
        Edouard Marie Laugier lien permanent
        janvier 9, 2015

        Et pourquoi ça serait les Tradiunacum qui aurait le meilleur Grog d’abord ?   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gifhttp://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif
         

        • charles
          charles lien permanent
          janvier 9, 2015

          Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! ben…parce que Notre-Seigneur nous recommande d’aimer nos ennemis !!!!! Hiiiiiiiiii ! http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gifhttp://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif
           

  5. Avatar
    Abenader lien permanent
    janvier 10, 2015

    EML : « C’est avec une grande amertume et grande nécessité que je fréquente les dominicains d’Avrillé dont la doctrine est insupportable. »

     

    Ah ! Je comprends mieux pourquoi vous êtes insupportable !!! http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

     

    Non, je vous taquine, mais je vous aime bien. Je dirais même que je vous aime comme moi-même pour l’amour de Dieu.

     

    Cher Édouard, un bon conseil, fuyez ces gugusses, car sinon, en dernière instance, vous êtes una cum Bergoglio, volens nolens.

     

    Il n’y a jamais aucune nécessité d’aller chez des schismatiques. Souvenez-vous de l’exemple de Marie Antoinette, ou de celui de saint Erménégilde.

     

  6. Edouard Marie Laugier
    Edouard Marie Laugier lien permanent
    janvier 10, 2015

     

    Ce n’est pas tant que les termes choquent, mais ils ne sont pas adéquats.

     

    Méprisant et hautain, parce que quand bien même vous ne partageriez pas cette manière de faire, ce qui évident peut parfaitement s’entendre, vous tournez la chose d’une manière fausse. Fausse en laissant à croire que tous agissent pour les mêmes motivations je cite : « mièvres, de confort, pusillanime, formatées ou conformistes ». 

     

    Amertume et nécessité car il ne faudrait pas croire que ceux d’entres-nous, CSI qui vont soit chez les thésards, soit chez les dominicains USML & Cie), soit à la Fraternité le fassent de grande gaité de cœur. 

     

    Que ce soit pour la Messe, ou plus fréquemment pour le Sacrement de Pénitence, c’est là une nécessité,  quoi qu’en pense certains esprits étroits et plus purs que les durs de durs. Il y a un monde entre aller là bas en consentant et revendiquant son Una Cum, aller là bas dans une complète indifférence de la question,  et y aller pour des cas de nécessités.

     

    Oui nécessité peut faire loi (avec discernement) car le Sacrement, à notre époque, plus qu’à bien d’autres est vital au commun des individus. Je démens ce que Abenader d’un Una Cum « volens nolens ». Parce que faire cette démarche, pénible, oblige à se prémunir, à se défendre bien avantage de ces erreurs pour ne pas en être polluer et même pour la défendre auprès des autres fidèles.

     

    Nous devons faire face à la fois à la faillite notoire du clergé sédévacantiste, globalement incompétent, et à la prise en otage du sacerdoce par le clergé fraternitaire/thésard. Et c’est d’autant plus désolant que le nombre de prieurés est tel que si chacun avait correspondu intégralement à la Vérité, il y aurait un clergé Catholique réellement efficace et des fruits énormes, en France … mais ce n’est pas dans l’air du temps.

    Il y a quelques années, j’ai fait des centaines de kilomètres chaque week-end pendant plusieurs mois, parce que le prêtre de la chapelle ne voulait pas dire quelle était sa position sur l’Una Cum. Faire ce choix actuel ne m’enchante pas, loin s’en faut.
    Mais à titre d’exemple, je préfère encore assumer ma situation à celle des Zinziniens, ou à celle, plus récente, qui consiste à faire venir à domicile un prêtre normalement frappé d’interdit en raison de ses actes et scandales passés.

     

Les commentaires sont fermés.