Aller au contenu

La F$$PX infidèle à la Foi Catholique

2014 janvier 17

 

D’où Vient la Quasi Stagnation Sinon Même la Régression de la Fraternité Saint Pie X ?

FSSPX

Réponse : De Ses Hérésies !

 

La FSSPX se proclame fidèle à la Tradition. Elle est hélas infidèle à la Foi Catholique.

 

Elle l’est en enseignant que les papes ne sont infaillibles que très rarement, seulement lorsqu’ils proclament solennellement un dogme …de manière rarissime, et qu’ils peuvent parfois enseigner l’hérésie, même à toute l’Église …puisque c’est ce que firent Roncalli puis Montini et successeurs que la FSSPX tient pour vrais papes. La FSSPX récuse ainsi le Magistère infaillible défini par le Concile Vatican (I) et cru depuis toujours. Elle l’est en enseignant que des papes comme Honorius et Libère ont enseigné l’erreur, ce qui a été démenti par le Concile de Vatican (I) et ce que dément chaque année la fête de Saint Damase longtemps l’adjoint du pieux pape Libère.

Elle l’est lorsqu’elle enseigne que Montini (moderniste, œcuméniste et laïciste hissé sur le siège de Pierre par la complicité du frère maçon Roncalli et de ses nominations d’hérétiques modernistes comme “Cardinaux”), lui qui parapha de son autorité les décrets hérétiques de “Vatican II” (d’Eux) et détruisit la Messe et le sacrement de l’Ordre… était vrai pape légitime ; que le sont de même ses successeurs élus par ses faux cardinaux nommés par ce Montini invalide et par son prédécesseur franc-maçon et leurs successeurs, qui maintiennent ces hérésies pour doctrine officielle Logo St Pie X (fsspx)(hérésies condamnées solennellement par le Pape Pie X, dont la FSSPX se réclame pourtant, et avant lui par tous ses prédécesseurs Paul IV, Innocent III, saint Pie V, Clément XII, Pie VI, Grégoire XVI, Pie IX, Léon XIII). Elle cautionne comme papes revêtus de l’onction du Saint Esprit ces pontifes judéo-maçons usurpateurs qui enseignent le Clergé et les structures de l’Église dans des hérésies et les sacrilèges, proclament de fausses béatifications, et font le jeu du Judaïsme antichrist, donc radicalement opposés aux devoirs et enseignements du Magistère.

Elle l’est lorsque elle tient Roncalli pour pape légitime, lui franc-maçon et Rose-Croix qui opéra le renversement hérétique de la papauté et changea ses pratiques, rites et dogmes pour ceux de la Maçonnerie ; ce maçon, excommunié par le Magistère depuis Clément XII, un Pape dont la FSSPX piétine donc allègrement l’édit et ceux de ses successeurs, en ayant reconnu le maçon Roncalli pour pape prétendu validement élu, bien qu’il n’ait jamais renié ses attaches maçonniques qui le mettaient hors de l’Église selon le Droit Divin, et en ayant adopté ses réformes liturgiques ! La FSSPX tient donc pour sans valeur pérenne les anathèmes et l’excommunication latæ sentenciæ portés par le Magistère contre les francs-maçons et assimilés, qui par leur adhésion à la secte renient l’appartenance au Corps du Christ.

Elle l’est lorsqu’elle prétend rappeler la Bulle Quo Primum du Pape saint Pie V sur la messe tridentine, mais tient pour sans valeur les anathèmes de cette bulle contre qui porterait atteinte à cette Messe, ce que fit Montini en l’interdisant ; la FSSPX qui pose en traditionaliste méprise donc la validité et la pérennité des condamnations solennelles du Magistère.

Elle l’est lorsqu’elle dédaigne les condamnations de la Bulle Cum ex apostolatus de Paul IV affirmant nulle et sans valeur toute élection, même obtenue à l’unanimité du Conclave et reconnue de toute l’Église, d’un “pape” qui prétendrait s’écarter du Magistère, ce que firent les Roncalli, Montini et successeurs, Ratzinger et celui d’aujourd’hui, bulle qui déclare et affirme nulles les décisions de tels usurpateurs illicites, que la FSSPX affirme néanmoins à ses prêtres et ses fidèles être Papes de l’Église, et dont elle reconnaît la hiérarchie !

De ces affirmations non-catholiques de la FSSPX s’ensuivent d’autres conséquences : sa doctrine sur la cène de Paul VI dite “nouvelle messe”, œuvre de protestants, que la FSSPX tient pour « peut-être bien valide lorsque bien dite ! » (doctrine enseignée à Écône et sur un document de Mgr Lefebvre distribué au Pointet au début des années 1990) cela, en dépit du document officiel d’institution de cette néo-cène qui en a évacué tout sens sacrificiel, a supprimé l’Offertoire et une partie des paroles de la Consécration du vin… et en contradiction avec l’enseignement de Léon XIII que les prières annexes donnant son sens au sacrement (ici l’Offertoire catholique Tridentin et celui des autres rites catholiques) sont absolument nécessaires à la réalisation valide du sacrement.

Ne voulant pas reconnaître ses erreurs concernant les prétendus papes de “Vatican II” (d’Eux), la FSSPX tient pour valide le changement radical du Pontifical opéré en 1968 par le juif Montini, instituant un rite sans valeur de sacrement et qui donc mit fin au sacerdoce institué par Notre Seigneur Jésus-Christ !

La FSSPX enseigne donc que la hiérarchie de l’église de Vatican II est bien celle de l’Église catholique (!) alors que ces “évêques” et “cardinaux” sont des modernistes et des maçons, nommés par un pouvoir invalide et nul (Bulle de Paul IV), et ont reçu (Ratzinger et son successeur inclus) un pseudo rite de sacre sans valeur sacramentelle, comme ce fut attesté et démontré par le délégué apostolique de l’église Syro-Chaldéenne Catholique auprès du Vatican en 2005 à Mr Bourcier de Carbon. (Cf. VM N°247 et CIRS 31/03/07)

Marcel Lefebvre, 1981

Mgr Marcel François Lefebvre, à Veldhoven (Pays-Bas), le 19 juillet 1981.

Comment affirmer à la fois : « Montini détruisit l’Église plus vite et plus complètement que Luther » comme déclara Mgr Lefebvre, et en même temps affirmer qu’il est pape de l’Église ; à la fois que la néo-messe est « valide, mais mauvaise«  et que tout en étant celle du pape qu’ils reconnaissent, il ne faut pas y aller ! : incohérence, absurde et scandaleuse, et vrai blasphème contre le Saint-Esprit.

Les enseignements de la FSSPX, clairs comme un jour d’épais brouillard, ses mensonges politiques et ses grossières erreurs libérales frappant d’incohérence et de contradictions tout son enseignement ont entraîné le retour à l’église moderniste judaïsante de Vatican II de centaines de ses prêtres.et de dizaines de milliers de fidèles catholiques via les scissions de la Fraternité Saint-Pierre et les abandons individuel ; elles continueront leur œuvre de sape de la Foi aussi longtemps que la FSSPX les maintiendra. Elles ont complètement brouillé le sens catholique de ses prêtres et fidèles, qui ne savent plus et ne se soucient même plus de savoir si un Pape est faillible ou infaillible dans son enseignement solennel à toute l’Église (bulles, rescrits sur la Foi, les rites, la morale, les béatifications, etc.). Comme des modernistes et des maçons, la FSSPX est allée jusqu’à tronquer le livre du Père de Clorivière qu’elle réédita pour en supprimer l’affirmation de l’infaillibilité du pape, exposée par le docte jésuite comme une évidence catholique soixante-dix ans avant la proclamation du dogme.

Qui nie une vérité catholique perd toute la FOI. La FSSPX n’est donc pas catholique. Nulle surprise que son apostolat soit stérile, qu’elle ait enregistré un nombre très élevé de défaillances et défections des prêtres qu’elle a ordonnés, soit par défroquage, soit par passage à la secte moderniste que la FSSPX confond avec l’Église. Le tissu d’incohérences et d’erreurs de la société lefébriste explique au moins en partie ces défaillances. La FSSPX par son hérésie mène inéluctablement les fidèles au ralliement avec les modernistes.

Que ses prêtres étudient la doctrine et le Magistère, et ils rejetteront les erreurs et hérésies enseignées à Écône et obstinément maintenues par leur néfaste direction.

Que ceux qui veulent être ordonnés prêtres catholiques cherchent ce sacrement auprès d’évêques strictement orthodoxes dans la Foi comme il s’en trouve aux USA ou ailleurs.

Il est gravissime d’envoyer étudier au Séminaire d’Écône des jeunes désirant se destiner à la cléricature où il leur sera inculqué des notions non catholiques qui les marqueront à vie.

fsspx for kidsNous signalons enfin que tous les évêques lefébristes, Mgr Williamson inclus plus encore, professent la même non-foi concernant l’infaillibilité pontificale, et que s’adresser à eux revient à s’adresser à des protestants !

Mgr Williamson, Brésil 2013

Le « rabatteur mitré », Mgr Williamson qui continue patiemment son travail de contrôle du « 2ème anneaux una cum » (pour les prêtres de la Résistance à la néo-fsspx) lors des cérémonies pascales au Brésil

Qui n’a pas la foi même sur un seul point du dogme n’est pas catholique (Léon XIII, Satis cognitum) : il est donc vain de multiplier les actes de piété, prières et pèlerinages avec la FSSPX, puisqu’elle s’obstine à nier le dogme de l’infaillibilité pontificale. Qu’elle se mette donc d’abord en règle avec la FOI et qu’elle évince ceux qui l’ont dévoyée, notamment sa direction actuelle et ceux des responsables de district soutiens de la même fausse doctrine. Tant que ses prêtres n’auront pas compris ces vérités premières, il est inconvenant de leur confier des messes à célébrer et d’aider financièrement cette société (F$$PX), ce qui reviendrait à aider l’hérésie moderniste d’Écône à se perpétuer et se diffuser.

La FSSPX dénonce de manière tonitruante les effets – les hérésies du conciliabule Vatican II (d’Eux) – pour en cacher les vraies causes, les vrais responsables : la montée sur le trône de Pierre d’apostats vendus à l’adversaire pour trahir et transformer l’Église, Roncalli et Montini fondateurs d’une église Maçonnique qui désormais s’auto perpétue – et avant eux les vrais géniteurs de “Vatican II” (d’Eux) que furent les trois papes complices de l’hérésie moderniste successeurs de Pie X.

Le Bon Dieu est très patient mais ne permet pas que l’on se moque de Lui.

Que les prieurs y réfléchissent.

 

Mgr Fellay pilote le naufrage de la <abbr>FSSPX</abbr>

Mgr Fellay pilote le naufrage de la F$$PX

 

 

18 réponses
  1. Edouard Marie Laugier
    Edouard Marie Laugier lien permanent
    janvier 17, 2014

    Notons que les abbés Belmont et Seuillot reconnaissent eux aussi Roncalli « J23 » comme Pape. Ils vont devoir faire face à ce douloureux cas de conscience qui consiste à considérer comme Pape et donc comme Souverain Pontife parfaitement orthodoxe un voyou canonisé par la secte …. 
     

  2. Charles
    Charles lien permanent
    janvier 18, 2014

    Excellents rappels et efficace résumé des aberrations ecclésiales et doctrinales de la FSSPX !
     

  3. Ludovicus
    Ludovicus lien permanent
    janvier 18, 2014

    L’opération noyautage est un plein succès, maintenant place aux choses sérieuses : http://fr.gloria.tv/?media=557477
     

  4. Louis-Hubert REMY
    janvier 18, 2014

    C’est le moment de relire :
    http://www.a-c-r-f.com/documents/PALLIERE-Sanctuaire_inconnu.pdf
    bientôt disponible aux éditions saint-Rémi.
     

  5. Charles
    Charles lien permanent
    janvier 18, 2014

    Un grand merci à Louis-Hubert Rémy pour cette actualisation récente de l’ouvrage d’Aimé Pallière ! Nous allons nous faire un devoir de lire ou relire ce livre, surtout dans la conjoncture actuelle….
     

  6. Edouard Marie Laugier
    Edouard Marie Laugier lien permanent
    janvier 19, 2014

    Selon le site de « l’abbé Grossin » : http://www.catholique-sedevacantiste.com/,
    Mgr Williamson serait sur le point de sacrer l’abbé Jean Michel Faure : 
    http://www.catholique-sedevacantiste.com/article-mgr-williamson-va-t-il-bientot-sacrer-un-nouvel-eveque-122047154.html

     

    • Cave Ne Cadas
      janvier 19, 2014

      Comme ils l’on bien dit eux-mêmes : FSSPX : Voie sans issue !

      WILLY 2 Le Retourmême conclusion !!! Voie sans issue !!!

       

  7. Avatar
    Martial lien permanent
    janvier 19, 2014

    « Comment affirmer à la fois : « Montini détruisit l’Église plus vite et plus complètement que Luther » comme déclara Mgr Lefebvre, et en même temps affirmer qu’il est pape de l’Église » ETC.ETC.  Ainsi que l’écrit Cave Ne Cadas, il est urgentissime que la F$$PX réapprenne les vérités premières.
    Plus de pape infaillible, plus d’Église infaillible :  c’est le Bon Dieu absent dans l’Église, c’est la fin de L’Alliance Nouvelle et Éternelle !
     
     
     

    • Ludovicus
      Ludovicus lien permanent
      janvier 20, 2014

      Mgr L. a dit : il faudra bien se poser la question de comment un pape peut-il démolir l’Église plus qu’aucun hérétique auparavant, laissant entrevoir que celui-ci ne pouvait être pape, mais il a laissé la question en suspend, et ses successeurs n’ont pas même voulu y réfléchir, ils n’ont pas cherché à approfondir, à clarifier ce qui ne l’avait pas été. Mgr L. était à n’en pas douter plus missionnaire que docteur, il a transmis ce qu’il avait reçu, mais cela n’était pas sans lacune et ceux qui ont suivi n’ont pas fait le travail.

      D’où viennent les Dolan, Sandborn, Morello, Guépin, Belmont, Grossin, Lafitte, Marchiset, Abrahamowicz, Ricossa…….?

       

      • Edouard-Marie Laugier
        Edouard-Marie Laugier lien permanent
        janvier 20, 2014

        Cher Ludovicus, 

        Vous avez tout à fait raison, tout vient de Mgr. 
        C’est d’ailleurs pour cela qu’ils ont tous un pet au casque. 
        Ceci n’a pas pour but de dénigrer Mgr L. mais d’avancer l’idée que c’est par lui, et  peu être  son corps défendant que la résistance a été abâtardie. 

        Pour ma part, je suis très reconnaissant à Mgr Lefebvre de ce qu’il a fait et qu’aucun autre évêque n’a suivi. Mais il est jugé, sauvé je l’espère … et comme ça fait près de 25 ans je n’utilise plus le « baromètre Mgr » pour m’orienter le bon combat à mener.

        D’ailleurs pour connaitre aujourd’hui la bonne direction, il ne faut pas chercher le Nord, mais ceux qui sont à l’Ouest (au propre comme au figuré) et partir en sens inverse. 

         

  8. Avatar
    Laurent777 lien permanent
    janvier 20, 2014

    Série de VIDÉO l’Église occupée :
    http://lacontrerevolution.wordpress.com/videos/laurent777/
     

    • Edouard-Marie Laugier
      Edouard-Marie Laugier lien permanent
      janvier 20, 2014

      Bonsoir cher Monsieur, 

      Nous connaissons ces questions et surtout les réponses à apporter, bien avant que site « la contre révolution » n’existe et ne se pencher là dessus … 
      Au risque de paraître orgueilleux nous ne sommes pas des caves … 

      Bien cordialement.
       

  9. Avatar
    Martial lien permanent
    janvier 21, 2014

    Mgr L. a dit  :  « il faudra bien se poser la question de comment un pape peut-il démolir l’Église plus qu’aucun hérétique auparavant »
     
    S’il l’on se pose cette question, c’est que l’on n’a pas compris ce qu’est l’Église. Le Bon Dieu opère réellement  dans l’Église, en communiquant aux baptisés une ontologie surnaturelle conduisant, dès ici-bas, à la vision béatifique.
    Afin que cette communication puisse aller de l’émetteur au récepteur, il est obligatoire que le canal passe par la Foi catholique,  le sacrement valide, et la fidélité à l’Église semper idem.
    La F$$PX ose proclamer que le canal peut consister, à cause du malheur des temps,  en une mafia d’apostats et de blasphémateurs.  
    Elle a perdu la Foi en l’Église, à l’instar de la secte conciliaire noachide. 
    À la seule nuance près suivante :  Étendant de manière païenne le postulat de « l’empirisme organisateur », la F$$PX  veut voir, donc elle croit voir en l’Église une administration perpétuelle.
    Et cette structure administrative  fluctuerait au gré des hérésies et des apostasies successives de ses papes faillibles,  mais ne sombrerait pas. En effet, ayant été fondée en quelque sorte comme dans un instant d’inadvertance administrative,  par le  Fils de Dieu, elle pourrait  par la suite se métamorphoser à sa guise, même en un repaire des pires ennemis de la Foi :  Se fondant de manière éhontée sur l’adage « chose promise, chose dûe » l’Église babélienne dans sa version F$$PX ou dans sa version secte conciliaire,  bénéficierait ipso facto d’une survie garantie ad vitam aeternam, de par cette seule origine. Mais cette origine est-elle vraiment  d’appellation contrôlée ?

    Je répète  enfin ce qu’écrit Ludovicus :
    Mgr L était à n’en pas douter plus missionnaire que docteur, il a transmis ce qu’il avait reçu, mais cela n’était pas sans lacune
    et ceux qui ont suivi n’ont pas fait le travail.
    D’où viennent les Dolan, Sandborn, Morello, Guépin, Belmont, Grossin, Lafitte, Marchiset, Abrahamowicz, Ricossa…… ?

    Il n’est jamais trop tard pour bien faire…
     

    • Ludovicus
      Ludovicus lien permanent
      janvier 21, 2014

      Cher Martial, si vous pensez que Mgr L. n’avait rien compris à ce que c’était l’Église et que grâce à vous on va enfin pouvoir comprendre, je vous laisse dans votre asile.

      • Edouard-Marie Laugier
        Edouard-Marie Laugier lien permanent
        janvier 21, 2014

        Si Mgr Lefebvre avait parfaitement compris ce qu’était l’Église, sa fraternité n’aurait pas imposé l’Una Cum et entamé des discussions avec la secte comme si c’était l’Église.
        Hier comme aujourd’hui. 

        Le culte de Mgr, Mgr l’intouchable, ça suffit.
        J’ai connu ça avec certains abbés « sédévacs » qui en font le culte et c’est insupportable. 

        Le respect de Mgr n’exclut pas, au contraire, de marquer les limites, sommes toutes normales de son action et les erreurs assez grossières quand même.
        Il ne faut pas non plus oublier que d’autres, à la même époque et même avant avaient compris, comme le père Saenz.
         
        Et de souligner, comme le fait Martial, l’inconsistance phénoménale de ses « successeurs » qui sont Lefebvriste avant d’être Catholique et qui montrent que la fraternité est morte depuis 1991.

        • Avatar
          Martial lien permanent
          janvier 22, 2014

          « ses « successeurs » qui sont lefebvristes avant d’être Catholiques »
          Bien vu cher Édouard-Marie !

  10. Avatar
    Martial lien permanent
    janvier 21, 2014

     
    Monsieur Ludovicus, j’ai le regret de constater que la paranoïa guetterait beaucoup d’entre nous sur ce blogue, et que l’insulte lancée en deux secondes remplacerait facilement une réponse intelligente et argumentée.
    Où voyez-vous dans mon message une attaque personnelle contre Mgr L. ?
    En outre, je pense que j’admire beaucoup plus cet évêque, en son temps, plus missionnaire que docteur,  que vous-même, parce que moi, je connais les motifs de mon admiration.
    Ma première phrase a été exprimée de manière incomplète :  je pensais « se poser cette question aujourd’hui », car je visais les dirigeants actuels de la F$$PX  puisque le sujet de la discussion est l’héritage (« missionnaire ») et l’action des héritiers  (« docteurs ») de Mgr L. aujourd’hui.
     
    Pour ce qui concerne mon message, vous pourrez peut-être parvenir à comprendre qu’il n’est qu’un développement de votre propre commentaire que vous avez publié juste avant le mien.
     
    Oui, j’estime que les dirigeants et professeurs actuels de la F$$PX ne comprennent pas ce qu’est l’Église, car ils sont incapables d’exposer le bien-fondé de leur conclusion actuelle. 
    S’ils en sont incapables, c’est parce qu’ils sont incompétents pour analyser le rapport entre la secte conciliaire (dont ils méconnaissent la nature par ignorance coupable) et l’Église catholique (par non-assimilation pieuse et intellectuelle).
    Et s’ils sont incompétents pour comprendre ce rapport, c’est qu’ils sont victimes d’un aveuglement proprement spirituel, qui leur ôte la capacité de constater les faits, et d’avoir le sens de la Foi qui donne  seul l’intuition intelligente préalable à cette analyse. 
    Quant à moi merci j’arrive à comprendre que le Saint-Esprit ne peut pas animer l’organisme créé et incréé qu’est l’Église au moyen des membres de la secte conciliaire. 
    Monsieur, vous croyez-vous dispensé d’étudier, mais peut-être êtes-vous gêner de rejoindre ainsi  « l’asile » des gens qui étudient hors de la « Tradition labellisée » depuis des décennies, outre leur devoir d’état ? 
     
     
     

  11. Ludovicus
    Ludovicus lien permanent
    janvier 22, 2014

    Tout d’abord, je ne faisait que rectifier une citation mal faite de Mgr L.
    Le devoir de piété n’entraîne pas l’idolâtrie.
    N’ayant pas la science infuse et donc depuis longtemps j’étudie pour mieux connaitre et aimer NSJC et ma Mère la Sainte Église.
    Je ne suis pas issu de la « Tradition ».
    Je ne suis pas non plus devin et je n’arrive pas à comprendre ce qui n’est pas exprimé dans une phrase et qui reste dans l’intention de l’auteur.
    Je ne fais aucun procès d’intention, ni d’inférence injurieuse.
     

Les commentaires sont fermés.