Aller au contenu

NOËL ! NOËL ! …Joie de Noël 2014

2014 décembre 24

 

« Réjouissons-nous, mes Frères, car ce jour est sacré, non à cause du soleil visible, mais par la naissance de l’invisible créateur du soleil. Le Fils de Dieu a choisi ce jour pour naître, comme il s’est choisi une Mère, lui créateur à la fois et du Jour et de la Mère. Ce jour, en effet, auquel la lumière reprend accroissement, était propre à signifier l’œuvre du Christ qui, par sa grâce, renouvelle sans cesse notre homme intérieur. L’éternel Créateur ayant résolu de naître dans le temps, il fallait que le jour de sa naissance fût en harmonie avec la création temporelle. »

saint Augustin, Sermon in Natali Domini III.

 

* * *

 

Joie de Noël 2014 : Venue de Jésus dans l’humilité, en attendant sa venue dans la gloire.

 

Gerard van Honthorst, l'Adoration des bergers

Gerrit van Honthorst, « Adoration des bergers »


 

Elle sera donc bien grande, ô Jésus ! la joie de votre venue, si elle doit briller sur notre front à jamais comme une couronne ! Mais comment n’en serait-il pas ainsi ? Le désert même, à votre approche, fleurit comme un lis, et des eaux vives jaillissent du sein de la terre la plus altérée.

 

Ô Sauveur ! venez vite nous donner de cette Eau dont votre Cœur est la source, et que la Samaritaine, qui est notre image à nous pécheurs, vous demandait avec tant d’instances. Cette Eau est votre Grâce ; qu’elle arrose notre aridité, et nous fleurirons aussi ; qu’elle désaltère notre soif, et nous courrons la voie de vos préceptes et de vos exemples, ô Jésus ! avec fidélité, sur vos pas. Vous êtes notre Voie, notre sentier vers Dieu ; et Dieu, c’est vous-même : vous êtes donc aussi le terme de notre route. Nous avions perdu la voie, nous nous étions égarés comme des brebis errantes : que votre amour est grand de venir ainsi après nous ! Pour nous apprendre le chemin du ciel, vous ne dédaignez pas d’en descendre, et vous voulez faire avec nous la route qui y conduit. Non, désormais nos bras ne sont plus abattus ; nos genoux ne tremblent plus ; nous savons que c’est dans l’amour que vous venez. Une seule chose nous attriste : c’est de voir que notre préparation n’est pas parfaite. Nous avons encore des liens à rompre ; aidez-nous, ô Sauveur des hommes ! Nous voulons écouter la voix de votre Précurseur, et redresser tout ce qui offenserait vos pas sur le chemin de notre cœur, ô divin Enfant ! Que nous soyons baptisés dans le Baptême d’eau de la pénitence ; vous viendrez ensuite nous baptiser dans le Saint-Esprit et dans l’amour.

(Année Liturgique de Dom Guéranger)

 

Et verbum caro factum est

Sachez-le donc bien, ô pécheurs : cette fête de Noël est une fête de grâce et de miséricorde, dans laquelle le juste et l’injuste se trouvent réunis à la même table. Pour la naissance de son Fils, le Père céleste a résolu d’octroyer grâce à de nombreux coupables ; il veut même n’exclure du pardon que ceux qui s’obstineraient eux-mêmes à repousser la miséricorde. Ainsi, et non autrement, doit être célébrée la venue de l’Emmanuel.

 

 

6 réponses
  1. Omnibus Orthodoxis atque Catholicae, et Apostolicae Fidei Cultoribus
    Omnibus Orthodoxis atque Catholicae, et Apostolicae Fidei Cultoribus lien permanent
    décembre 25, 2014

    LA VIE EST BELLE, et nous ne voulons pas passer ce Noël sur une ire fut-elle sainte mais bougonne !

    C’est pourquoi… dans la signification de l’obscurité matérielle de la nuit physique à la conduite lumineuse de l’Étoile miraculeuse que humblement Yahvé entra discrètement dans notre monde visible enténébré par les maux des péchés des hommes : « sed libera nos a malo ».

    L’Église à chaque génération actualise dans ses fonctions liturgique la Naissance temporelle du Messie sauveur qu’espéraient les Juifs antiques « sicut locutus est ad patres nostros, Abraham, et semini ejus in saecula ».
    À ce titre, cette promesse se concrétise éminemment en la Personne unique de la Bienheureuse Vierge Marie « quia fecit mihi magna qui potens est ».

    Que le Dieu d’Abraham d’Isaac et de Jacob se souvienne de faire miséricorde aussi à notre père Clovis « Recordatus misericordiae suae » et de prendre soin de Son Église éclipsée dont Notre Dame est la figure emblématique et non pas « Mère » de l’Église ainsi que l’avait faussement prétendue Montini dont il fit inséré ce verset dans la Litanie mariale « Mater Ecclesiae » en effet, Elle ne saurait être mère d’Elle-même mais bien plutôt « Mater Christianorum ». « Elle est enceinte et crie dans les douleurs et le travail de l’enfantement » Apo. XII 2, attendu qu’Elle engendre continûment jour après jour de par le Monde des enfants qu’incorporent mystiquement au Christ Jésus Ses Sacrements divins fussent-ils en notre Temps de désir.

    « Malheur à vous, la terre (la Chrétienté) et la mer (les nations), car le Diable est descendu chez vous, frémissant de colère et sachant que ses jours sont comptés. Se voyant rejeté sur la terre, le Dragon se lança à la poursuite de la Femme (l’Église), la mère de l’enfant mâle (fort dans la Vérité). Mais elle reçut les deux ailes du grand aigle pour voler au désert jusqu’au refuge (éclipsant) où, loin du Serpent, elle doit être nourrie (hors sacrements) un temps et des temps et la moitié d’un temps. Le Serpent vomit alors de sa gueule (l’islam dont la Chine et la Russie) comme un fleuve d’eau derrière la Femme pour l’entraîner dans ses flots. Mais la terre vint au secours de la Femme : ouvrant la bouche, elle engloutit le fleuve vomi par la gueule du Dragon. Alors, furieux contre la Femme, le Dragon s’en alla guerroyer (pendant les vingt cinq ans de paix durant lesquels s’élèveront politiquement l’Antéchrist et ses dix rois) contre le reste de ses enfants, ceux qui gardent les commandements de Dieu et possèdent le témoignage de Jésus. »  Apo. XII 7-17

    « Expectant beatam spem » dans les paroles de la Vierge de Quito en 1634 : « Pour éprouver cette foi et la confiance des justes, il y aura des moments où tout semble perdu et paralysé. C’est alors que sera l’heureux début de la restauration complète. »

    Beaucoup de par le Monde chanteront cette nuit « l’Adeste Fidèles » mais bien peu hélas L’adoreront en Vérité où Dieu se complait.
     

     
    Miséricorde ! Heureux Noël que de le vivre dans les Ténèbres comme en celui de l’Enfant Jésus naissant !

    En vous remerciant sincèrement pour votre amitié fraternelle au cours de ces mois écoulés, je vous souhaite en la grâce de la paix intérieure de saintes Fêtes de Noël 2014 et vous présente mes meilleurs vœux pour l’année 2015 où nous continuerons à combattre et jouer ensemble avec Dominique Savio même si on nous annonçait promptement le Terrible Jugement des nations…qui n’est pas une fin mais un bien meilleur recommencement…

    Et que Dieu nous fasse la douce grâce de fêter virtuellement ensemble de nouveau le Noël suivant.

    Puis, en ce jour de joie à la demande du Seigneur, je désire redevenir un petit enfant :
     

     

    • Cave Ne Cadas
      décembre 25, 2014

      Merci mon cher Omnibus Orthodoxis atque Catholicae, et Apostolicae Fidei Cultoribus !
       
      Joyeux et Saint Noël pour vous… en union de prières.
       

  2. charles
    charles lien permanent
    décembre 25, 2014

     

    Nuit de Noël au Vatican (d’EUX)

     

    Nuit de Noël  au Vatican
    Femme « en cheveux » lisant l’épître de St Paul en anglais…

     

    Messe en do de Mozart, chantée par une cantatrice…

     

    Nuit de Noël  au Vatican
    Enfant Jésus presque nu devant le maître–autel.

     

    Nuit de Noël  au Vatican
    Un petit aperçu de l’assistance en cette basilique St Pierre.

     

    B16 sacrilège frère Roger
    Et notre cher « pape » François…en pleine forme !!!!

     

    Chers lecteurs, c’est par une grâce insigne de Dieu que vous avez pu — peut-être — assister, en cette nuit de Noël, à un sacrifice d’Oblation pure. Remerciez et louez le Seigneur pour ce privilège… Et, pour reprendre les belles paroles de notre ami Omnibus, partagez avec nous cette amitié fraternelle que Dieu vous accorde comme le don précieux de notre paix intérieure.

     
    EMMANUEL !!!

     

    • Cave Ne Cadas
      décembre 25, 2014

      Joyeux Noël mon cher frère
       
      …Papa noël, Oops ! Il Santo Padre Francesco Ø.v² est quand même bien rouge !!!

      Il est des nôtres (des Leurs…), il a bu son verre comme les autres…

       

  3. Ludovicus
    Ludovicus lien permanent
    décembre 25, 2014

    Annuntio vobis gaudium magnum :

    Hodie Christus natus est,

    Hodie Salvator apparuit,

    Hodie in terra canunt Angeli laetantur Archangeli,

    Hodie exsultant justi dicentes :

    Gloria in excelsis Deo, et in terra pax hominibus bonae voluntatis

    Que nous puissions tous en cette année nouvelle faire Sa Volonté.
     

  4. Cave Ne Cadas
    décembre 25, 2014

    Je vous offre, comme notre ami Omnibus Orthodoxis atque Catholicae, et Apostolicae Fidei Cultoribus… une petite vidéo, désirant que nous redevenions tous des petits enfants :

    (où vous comprendrez pourquoi le cochon n’est pas présent dans la Crèche…)
     

     

Les commentaires sont fermés.