Le site “la foi.fr” est nocif pour votre foi !

Le site “la foi.fr” est nocif pour votre foi !

Le site la foi.fr(de création récente, oct. 2011), qui véhicule l’hérésie feeneyiste (nous y reviendrons), est dangereux car il diffuse dans notre langue les erreurs et hérésies de Michael et Peter Dimond…

Comme nous vous l’avons dit dans notre précédent article :

Jérémy, le pape de Genève du site « www.la-foi.fr » et sont

« Faux problème sur l’Una Cum / Non Una Cum »

Michael et Peter Dimond du “Monastère de la très Sainte Famille” (MHFM) [mettent en danger votre foi] car leur travail sert à commencer de comprendre l’apostasie mais ensuite pour emmener dans l’impasse (encore !!!) et chez les hérétiques : donc le lecteur averti doit s’en servir pour les bases sur l’apostasie, mais sans rester dans leurs conseils car c’est une astuce pour récupérer les sédévacantistes qui ne savent pas… Et SURTOUT le lecteur ne suivra pas leur conseils concernant les sacrements, ils envoient recevoir les sacrements d’hérétiques connus (même la confession à un prêtre valide de Vatican d’Eux) !!!

Les “frères” Dimond, des laïcs déguisés en bénédictins !!!

Encore une fois…et toujours ! des faux-semblants…pour vous séduire !!!

C’est le Wikipedia US (http://en.wikipedia.org/wiki/Most_Holy_Family_Monastery) qui nous le révèle :

 [stextbox id= »info » mode= »css » image= »null »]

Les “Frères” Dimond du “Monastère de la Très Sainte Famille”

Historique

Le “monastère de la Très Sainte Famille” (Most Holy Family Monastery) a été fondé en 1967, à Berlin, New Jersey (US), par un “moine bénédictin” auto-proclamé, nommé Joseph Natale (1933-1995), à l’origine comme communauté pour les hommes handicapés. Natale est entré dans l’Archi-Abbaye bénédictine Saint-Vincent de Latrobe, en Pennsylvanie, en 1960, comme postulant laïc, mais en est parti moins d’un an plus tard pour démarrer son propre “monastère” de la Sainte Famille. Selon un archiviste de Saint-Vincent Archabbey à Latrobe, Natale est parti avant sa prise de vœux ; il n’est donc jamais devenu réellement un moine bénédictin

Tout au long de la fin des années 1960 et au début des années 1970, Natale a dénoncé le Concile Vatican II et la “nouvelle messe”, et avant le milieu des années 1970, la “communauté” s’était séparé du Vatican. Avant le milieu des années 1980, il y avait dix “moines” dans la “communauté”, mais en 1994, le nombre est tombé à trois. Peu de temps après une conférence en 1994, John Vennari est parti travailler pour le père Nicholas Gruner.

Natale est mort en 1995, après quoi Michael Dimond (né Frederick Dimond), qui les a rejoint en 1992 à l’âge de 19 ans après sa conversion au Catholicisme quatre ans plus tôt, a été élu Supérieur. Peu de temps après, il a déménagé à Granger, New York (près de Fillmore, New York), où Natale possédait plus de 90 acres (36 ha) de terrain donné.

(…)

Sacrements

Comme aucun de leurs membres n’a été ordonnés à la prêtrise, et qu’ils croient que la Nouvelle “Messe” est invalide et que la messe tridentine (promu par Benoît XVI) est compromise par les modifications apportées par Jean XXIII au Missel de 1962, ils reçoivent les sacrements d’une Église catholique de rite Byzantin qui est en communion avec le Vatican, à Rochester, New York. Au cours de ces occasions, ils portent des vêtements simples (profanes, laïcs) à la place de leurs habituels vêtements bénédictins. Peter Dimond a écrit : « En recevant les sacrements de certains prêtres byzantins au cours de la dernière décennie – c’est à dire des prêtres quine sont pas notoirement connus ou imposants au sujet de leurs hérésies – J’ai reçu ce que je considère être grâces spirituelles énormes. »

[/stextbox]

 

L’abbé Jean-Luc Lafitte, qui connait bien la secte des Feeneyistes pour avoir eu un ministère aux États-Unis près de l’endroit cette secte fut fondée, nous le confirme dans cette audio :

 

* * *

Le jeune coq en herbe (le pape de Genève), qui se fait le défenseur des frères Dimonds a réalisé une série impressionnante de vidéo : « Les faux-tradis » (!!!) où tout ce que compte la Tradition est traité d’“hérétique”…pour ne pas accepter comme-eux la négation de la possibilité du salut par le baptême de sang, et le baptême de désir, et pour imposer à tout le monde la seule nécessité absolue du baptême d’eau !

Bruno Saglio, directeur des Éditions Saint-Remi et de la revue La Voix des Francs Catholiques a publié une réfutation des allégations de ce “jeune coq en herbe” dans le N°28 du mois d’avril 2013 :

 

[stextbox id= »download » mode= »css » image= »null »]

La Voix des Francs Catholiques

N°28 : Éditorial, par Bruno Saglio directeur de la revue – Dieu est homophope par Bruno Saglio – Une attaque « traditionaliste » contre William Carr, le marquis de la Franquerie et les E.S.R. !… par Ernest Larisse, Annexe sur le feenéïsme par Bruno Saglio – Les droits de Dieu et les devoirs de l’homme par le père Marie-Antoine, le Saint de Toulouse – Note sur la III° réédition corrigée de la brochure « la conspiration mondiale » de William Guy Carr, par Ernest Larisse.

[/stextbox]

 

Retrouvez dans ce document la réfutation par Bruno Saglio de l’hérésie feeneyiste répandue aujourd’hui par les frères Diamonds : Réfutation de l’hérésie de Leonard Feeney :

 

Avant d’accuser faussement les autres d’hérésie, il serait bon de s’assurer que l’on ne l’est pas soi-même !!!

Leonard Feeney fut un prêtre jésuite américain excommunié en 1953 à cause de son interprétation du dogme « Hors de l’Église, point de salut ».

Father Leonard Feeney, 1953

Pour Leonard Feeney, le baptême de sang et le baptême de désir sont des interprétations libérales de la doctrine chrétienne. Selon lui les êtres humains non baptisés ne sont pas sauvés, mais vont directement en enfer. Le Saint-Office lui envoie une première monition en 1949 qu’il refuse de signer et il est excommunié en 1953 par le pape Pie XII pour avoir refusé de se soumettre à l’autorité ecclésiale. Toutefois pour ses partisans, l’excommunication n’est pas valide en raison d’un vice de forme. Il se réconcilie avec le “Saint-Siège” montinien en 1972, mais on n’exige pas de lui qu’il rétracte sa position quant au baptême (!!!) – aujourd’hui inscrite sur sa tombe.

L’abbé Jean-Luc Lafitte en a encore reparlé dans son sermon du Deuxième Dimanche après Pâques (Dimanche du Bon Pasteur), le 4 mai dernier, que vous pouvez écouter ici :

 

 

* * *

 

Des sites tradis (ou des auteurs tel le “Laurent777” ci-dessous ; {cet article ayant été supprimé sur le site d’origine, nous l’avons récupéré dans le « cache Google« }) ne font pas attention aux recommandations de texte ou de liens qu’ils donnent comme le fait remarquer « La Mésange » :

« Hors de l’Église catholique, point de salut. Vraiment ? Par Laurent777 »

[stextbox id= »info » mode= »css » image= »null »]

Mise en Garde Importante par La Mésange :

La fin de l’article de Laurent 777 fait écho au site « la foi.fr », qui véhicule l’hérésie feeneyiste. Cette hérésie soutient, contre les Pères de l’Église, saint Ambroise, saint Augustin, le Catéchisme du Concile de Trente et pas mal d’autres à sa suite, saint Thomas d’Aquin….que le baptême de désir, et plus énorme encore, le baptême du sang n’existent pas.

Pour les disciples de l’hérétique Feeney (excommunié par Pie XII après plusieurs avertissements l’invitant à recouvrer la raison), les martyrs catéchumènes morts par exemple sous la dent des fauves au Colisée sous les règnes des empereurs romains, sont damnés…parce qu’ils ont été martyrisés avant d’avoir eu de temps de recevoir le baptême.

Martyrs des catéchumènes au Colisée

Une telle opinion est tellement monstrueuse qu’on s’étonne qu’elle ait pu germer dans quelque esprit, si malade soit-il.

Face à ce genre de personnes délirantes, et malgré les affirmations réitérées un peu partout depuis 2000 ans d’histoire de l’Église, qui font de ces baptêmes de désir et de sang un article de foi, certains Catholiques justement excédés par la pertinacité des feeneyiste ont même entrepris de rassembler les textes les plus frappants à ce sujet, par exemple ici : http://deojuvante.forumactif.org/t804-le-bapteme-de-desir-est-un-article-de-foi

Toujours en vain semble-t-il, puisque cette hérésie continue de faire des adeptes !

[/stextbox]

Source le Blog de La Mésange : http://blogdelamesange.wordpress.com/2014/03/14/hors-de-leglise-catholique-point-de-salut-vraiment/

 

 

À suivre…