Aller au contenu

La FSSPX s’était déjà rallié à la secte Conciliaires à Lourdes !

2009 janvier 21

Source : http://www.catholique-sedevacantiste.com/article-24243547.html


Lettre d’un fidèle ayant participé au pèlerinage de Lourdes (25-27 octobre) :

lourdeseveques

Le pèlerinage du Christ-Roi commença comme chaque année par le chemin de Croix. Cette année, il fut prêché par l’abbé Jacques Laguérie qui compara le « chemin du Jubilé » initié par les conciliaires au « chemin de Croix » de Sainte Bernadette invitant ainsi les fidèles à effectuer ce « chemin du Jubilé ». Ensuite la messe dite par l’abbé Le Roux dans la basilique souterraine Saint Pie X rassembla autour de 10000 personnes.

Le soir a eu lieu la procession aux flambeaux. Pour la première fois donc la FSSPX se joignit à la procession officielle organisée par les Conciliaires. Durant ce week-end 3 pèlerinages importants se déroulèrent à Lourdes : celui des Guardians qui rassemble chaque année des milliers de pèlerins, celui des Domus Christiani (tract ici : http://www.domus-christiani.org/) qui a réunit de nombreux groupes Ecclesia Dei (FSSP, ICRSP, IBP…) et enfin celui de la FSSPX.

Tout ce beau monde (conciliaires ainsi que toutes les tendances de la « Tradition ») se retrouva donc le samedi soir pour processionner ensemble. Ce petit « Assise » préfigura ainsi la prochaine intégration de la FSSPX dans l’église conciliaire.

C’est un « prêtre » conciliaire qui dirigea la cérémonie du haut des marches du parvis de la basilique du Rosaire. Plusieurs laïcs conciliaires prononcèrent les »méditations » très progressistes du chapelet (mystères joyeux avec des « ave » et des « gloria » très particuliers) où NSJC était bien évidemment tutoyé. Tout le clergé de la FSSPX était présent derrière ses 4 évêques (même Mgr Tissier [ces évêques changent d’avis comme de chemises : la veille, Mgr Tissuer condamnait les hérésies de Ratzinger, puis, le jours suivant, va s’unir avec les conciliaires !] Celui-ci avait effectué la veille le fameux « chemin du Jubilé » en s’arrêtant pour prier un moment à genoux devant l’autel latéral de l’église paroissiale, l’autel du pseudo-Saint Sacrement de la messe de Luther !!!).
Ils y étaient tous ! Même Avrillé et les sœurs dominicaines ! Tous les Supérieurs de District ! Tous les supérieurs de Séminaires ! Un nombre important de séminaristes (les séminaristes d’Écône ont du venir à Lourdes par leurs propres moyens. Une dizaine était restée sur place) ! Tous avançaient gaiement, flambeau en main.

Plusieurs fidèles de la FSSPX, choqués et se sentant trompés par leurs clercs, quittèrent la procession. Certains d’entre eux se retrouvant à la Grotte décidèrent de réciter le chapelet à voix haute et furent rejoints, peu à peu, par d’autres grossissant ainsi sensiblement leur nombre.
Plusieurs personnes s’adressèrent à moi pour me demander ce qui se passait. Devant ce tableau surréaliste, dans la foule compacte présente sur l’esplanade, une dame d’un certain âge, fidèle de la FSSPX et désemparée devant ce qu’elle constatait sous ses yeux, me demanda : « Où sont nos prêtres ? » Je lui répondis : « Mais ici Madame, mélangés aux autres, aux conciliaires et aux Ecclesia Dei ! ». « Mais ce n’est pas possible, qu’ils sortent de là. Ils ont perdu la tête » me répliqua-t-elle les larmes aux yeux et prenant ainsi conscience comme d’autres ce soir-là que quelque chose venait de changer. La trahison du combat de Mgr Lefebvre par ses fils dans l’épiscopat en ce vingtième anniversaire des sacres devenait officielle par cet acte public.

A la fin de la procession, c’est l’évêque conciliaire accompagnant le pèlerinage des Guardians qui donna sa « bénédiction ». A genoux ou debout, le clergé ainsi que les religieux et religieuses de la FSSPX se signèrent.
Le pseudo-prêtre conciliaire qui avait dirigé au micro la procession aux flambeaux invita alors les prêtres et les fidèles à « échanger un geste de paix » !!!

Ce soir-là, ce fut le baiser de Judas. En cette nuit du 25 octobre 2008, en participant à cette cérémonie conciliaire, Mgr Fellay, nouveau Judas, livra donc publiquement l’œuvre de Mgr Lefebvre à l’église Conciliaire, cette fausse église qui éclipse, qui combat l’Église de NSJC depuis 40 ans !
Par cet acte de haute trahison, Mgr Fellay a bien mérité de l’église Conciliaire et de son chef !!

Dans son sermon de dimanche, Mgr Fellay tenta de justifier sa demande de la levée de l’excommunication. Il précisa que les quatre évêques n’avaient aucun désaccord entre eux. Il annonça enfin l’organisation d’une croisade du Rosaire jusqu’au 25 décembre pour demander la levée de l’excommunication.

PATHÉTIQUE ! Réciter la messe una cum avec un apostat fusille le cerveau !

Pas de commentaires pour le moment

Les commentaires sont fermés.