Aller au contenu

ANNONCE : Demande de prières

2015 juillet 26

 

Notre Ami du Christ Roy de France, Louis-Hubert Remy va être hospitalisé une nouvelle fois demain pour encore une semaine en clinique pour essayer de réguler son diabète.

Nous le recommandons à vos prières par l’intercession de Notre-Dame du Perpétuel Secours. Vous pouvez, comme nous, utiliser les Litanies de Notre-Dame du Perpétuel Secours :

 

Venez à son secours, ô charitable Mère !

 

Notre-Dame du Perpétuel Secours

 

Litanies de Notre-Dame du Perpétuel Secours
(pour la récitation privée)

 

Seigneur, ayez pitié de nous !
Jésus-Christ, ayez pitié de nous !
Seigneur, ayez pitié de nous !

Jésus-Christ, écoutez-nous.
Jésus-Christ, exaucez-nous.

Père Céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous !
Fils, Rédempteur du monde qui êtes Dieu, ayez pitié de nous !
Esprit-Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous !
Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous !

Sainte Marie, priez pour nous.
Sainte Mère de Dieu, priez pour nous.
Sainte Vierge des vierges, priez pour nous.
Mère du Christ, priez pour nous.
Reine conçue sans péché, priez pour nous.
Reine du Très Saint Rosaire, priez pour nous.
Notre-Dame du Perpétuel Secours, priez pour nous.

Ô Mère du Perpétuel Secours, dont le nom inspire la confiance,
venez à notre secours, ô charitable Mère.

Pour que nous puissions aimer Dieu de tout notre cœur, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Pour que nous nous conformions en toute choses à la Volonté de Dieu et à Celle de Votre Divin Fils, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Pour que nous puissions déjouer les pièges du Malin, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Pour que nous nous souvenions toujours de nos derniers moments, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Pour que nous nous approchions toujours des Sacrements avec ferveur, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Pour que nous évitions toute occasion de pécher, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Pour que nous ne négligions jamais la prière, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Pour que nous n’oubliions jamais de Vous invoquer dans les moments de tentation, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Pour que nous soyons toujours victorieux des tentations du Malin, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Pour que nous pardonnions généreusement à tous nos ennemis, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Pour que nous ne puissions jamais commettre de péché mortel, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Pour que nous évitions toute mauvaise fréquentation, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Pour que nous puissions être fortifiés dans notre inconstance, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Pour que nous ne puissions jamais remettre notre conversion quotidienne, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Pour que nous combattions nos mauvaises habitudes avec zèle, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Pour que nous Vous aimions toujours plus, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Pour que nous portions notre prochain à Vous aimer, à Vous servir et à Vous invoquer, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Pour que nous vivions et que nous mourions dans l’amitié de Dieu, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Dans tous les besoins de l’âme et du corps, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Dans notre pauvreté et dans notre détresse, venez à notre secours ô charitable Mère.

Dans les persécutions et les moments d’abandon, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Dans les moments ou notre esprit souffrira, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Dans les périodes de guerre, de famine et d’épidémie, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Dans toutes les occasions de pécher, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Quand nous sommes assaillis par les forces du Mal, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Quand nous succombons aux tentations de ce monde, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Quand nous luttons contre les mauvais penchants de notre nature corrompue, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Quand nous sommes tentés contre la sainte vertu de pureté, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Quand la mort sera proche, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Quand nous perdrons nos sens, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Au moment de notre départ de ce monde, pour que nous ne soyons pas remplis de crainte et de terreur, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Au moment de la mort, quand le mauvais essaiera de plonger mon esprit dans le désespoir, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Au moment où le Prêtre nous donnera la dernière absolution et la dernière bénédiction, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Quand nos amis et nos relations, entoureront notre lit avec compassion pour invoquer sur nous la clémence de Votre Nom, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Quand ce monde disparaîtra de notre vue et que notre cœur cessera de battre pour toujours, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Pour que nous remettions notre âme entre les mains du Créateur, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Quand notre âme paraîtra devant le Souverain Juge, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Lorsque la sentence irrévocable sera prononcée, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Quand nous serons en Purgatoire et que nous soupirerons après la vision de Dieu, venez à notre secours, ô charitable Mère.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur !
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur !
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous !

V./ : Priez pour nous, ô Mère du Perpétuel Secours.
R./ : Afin que nous soyons rendus dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prions :

Ô Dieu tout-puissant et miséricordieux, qui, en vue de secourir la race humaine, avez voulu que la Bienheureuse Vierge Marie devienne la Mère de Votre Fils unique, accordez-nous par Son intercession, nous Vous en supplions, de toujours éviter la contagion du péché pour que nous Vous servions toujours avec un cœur pur. Nous Vous le demandons, par Jésus-Christ Notre-Seigneur.

Ainsi soit-il !

 

ND du Perpétuel Secours entourée d'Anges

 

Et comme il l’a souvent été dit : pour bénéficier largement de ce perpétuel secours, il ne faut pas se lasser de le demander par un perpétuel recours.

 

Prière à Notre-Dame du Perpétuel Secours :

 

Ô Très Sainte Vierge Marie, qui, pour nous inspirer une confiance sans bornes, avez voulu prendre le nom si doux de Mère du Perpétuel-Secours, je vous supplie de me secourir en tout temps et en tout lieu : dans mes tentations, après mes chutes, dans mes difficultés, dans toutes les misères de la vie et surtout au moment de ma mort.

Donnez-moi, ô charitable Mère, la pensée et l’habitude de recourir toujours à vous, car je suis sûr que, si je vous invoque fidèlement, vous serez fidèle à me secourir.

Procurez-moi donc cette grâce des grâces : la grâce de vous prier sans cesse et avec la confiance d’un enfant, afin que, par la vertu de cette prière fidèle, j’obtienne votre Perpétuel Secours et la persévérance finale.

Bénissez-moi, ô tendre et secourable mère, et priez pour moi, maintenant et à l’heure de ma mort.

Ainsi soit-il !

 

 

 

28 réponses
  1. Charles
    Charles lien permanent
    juillet 26, 2015

    L’épreuve se poursuit ! Tenez bon Louis-Hubert car vos souffrances, morales et physiques, rachètent beaucoup d’âmes…et vous rapprochent encore plus de celles endurées par Notre-Seigneur……

    Pas étonnant que vous ayez si peu d’amis” adressait en manière de  reproche Ste Thérèse d’Avila à Son Seigneur… La souffrance est un mal et ce mal  est mal vécu lorsqu’il n’est pas relié au Dieu Rédempteur… Car ainsi, sous l’action salvatrice de Dieu, la souffrance peut laver nos vêtements souillés dans le sang de Jésus…

    Nous n’avons pas assez prié…

    Nous avons négligé l’action rédemptrice de la souffrance…

    Nous avons méprisé la pénitence et ses fruits bienfaiteurs…

    Nous n’avons pas assez cru à la puissance de la grâce…

    Nous avons démérité du bon rétablissement de notre ami…

    Nous  sommes une fois encore rappelés sèchement à l’ordre car le Seigneur nous a dit que “Sans moi, vous ne pouvez rien faire”….et si l’on ne peut rien faire encore moins pourra-t-on obtenir quoi que ce soit !

    Ne laissons pas le bras de Son Fils s’appesantir une dernière fois sur nous, misérables pécheurs, et poussons tous ensemble ce grand cri du cœur : “Notre-Dame, Sainte Jeanne d’Arc et tous les saints du Ciel, sauvez notre ami et rendez lui la santé car comme celle de la France elle a bien besoin de votre Perpétuel Secours !”

     

  2. Avatar
    youtretombe lien permanent
    juillet 27, 2015

    http://www.biblisem.net/meditat/pascprie.htm

    Avec tous mes vœux de bon rétablissement à LHR.

  3. Avatar
    javeline lien permanent
    juillet 27, 2015

    Saint Pantaléon priez pour lui.

  4. François Foucher
    juillet 27, 2015

    Bien cher Charles,

    J’espère que vous allez bien. Ce que vous dites est exact, parfaitement d’inspiration divine. Cette rechute est due au manque de prières de notre part (d’une manière globale).
     
    Il est désormais devenu impératif que nous prions tous sans relâche quotidiennement à l’intention de Louis-Hubert Remy, et ce, jusqu’à son rétablissement complet.
     
    Il s’agit bien, je confirme,  d’un
    très sévère rappel à l’ordre, nous devons nous en charger, c’est une priorité absolue. En cas de nouvel échec, les conséquences pourraient être désastreuses.
     
    N’oubliez pas : “Malheur à celui qui croit pouvoir se maintenir en état de grâce”, le bon Dieu peut très bien (tous) nous expulser subitement.
     
    Je pèse mes mots, vis en ermite, et j’ai été parfaitement éclairé à ce sujet. À prendre très au sérieux.

     
    Bien amicalement
     
    François
     

    • Charles
      Charles lien permanent
      juillet 27, 2015

      Merci François ! Union de prières.
       

    • Edouard-Marie Laugier
      Edouard-Marie Laugier lien permanent
      juillet 29, 2015

      Charité bien ordonnée, commence par soi même.

  5. gg
    juillet 30, 2015

    La prière est évidemment toujours utile, mais le respect strict de son régime alimentaire et de son traitement est une obligation grave  en rapport avec le 5° commandement !

     

    Bon courage à LHR !
     

    • Charles
      Charles lien permanent
      juillet 30, 2015

      gg…que voilà un petit message malicieux et opportun !!!   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif…qui vous est dicté, n’en doutons pas, par une authentique charité fraternelle…http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      Bon ! Vous avez bien compris Louis-Hubert ???   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      Alors ne nous décevez pas !!!   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gifhttp://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gifhttp://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
       

    • Edouard-Marie Laugier
      Edouard-Marie Laugier lien permanent
      juillet 30, 2015

      Bonsoir,

      Donc plus généralement, sortant du contexte de l’article, quelqu’un qui refuse de se soigner et se contente de prier est coupable ?

       

      • Charles
        Charles lien permanent
        juillet 31, 2015

        “Tu ne commettras pas de meurtre” (5ème commandement)
        “Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ?”
        “Les aliments sont pour le ventre, et le ventre pour les aliments ; et Dieu détruira l’un comme les autres.”
        « C’est avec jalousie que Dieu chérit l’esprit qu’il a fait habiter en nous. »
        “En effet, nul de nous ne vit pour lui-même, et nul ne meurt pour lui-même…”
         
        Réflexion :
         En parlant du corps comme du temple du Saint-Esprit, Saint  Paul donne une dimension concrète à cette affirmation. Plus qu’une image, c’est une réalité. Car l’œuvre de salut de Dieu, appliquée à notre vie par le Saint-Esprit, concerne aussi notre corps, dans la perspective de la résurrection.
        Théologiquement, cela s’inscrit même dans un certain prolongement de l’incarnation. Le Fils de Dieu est devenu homme, et l’Esprit saint vient habiter le croyant. Tout comme l’incarnation, l’habitation du Saint-Esprit dans le croyant est rendue possible par le fait que nous sommes des êtres créés à l’image de Dieu. 
        On peut même dire que l’habitation du Saint-Esprit dans le croyant le restaure dans sa pleine humanité. (état de grâce)
         
        L’ouvre du Saint-Esprit est donc de restaurer l’image de Dieu en nous… et du coup de nous restaurer dans toute notre humanité. 
         Implications concrètes pour notre vie de tous les jours :
             1/ ne pas se laisser aller à une sexualité débridée
             2/ ne pas consommer de produits illicites (drogues, auto-médications excessives, etc…)
             3/ s’interdire certaines pratiques sportives ou autres “expressions corporelles” qui pourraient mettre notre corps en danger
             4/ refuser de s’adonner à des excès en tous genres (alcool, tabac, excitants, sucreries)  et notamment alimentaires (gloutonnerie, gourmandise…)
             5/ bannir le culte du corps qui aurait pour conséquences, entre autres,  celui de la maigreur ou de la minceur excessives…
             6/ avoir avec son corps un rapport sain, respectueux et attentif ce qui n’est pas incompatible avec une ascèse chrétienne…
             7/ accepter et supporter les indispositions et petits malaises dans un esprit de pénitence
             8/ considérer notre corps et ses cinq sens comme un outil pour rendre gloire à Dieu
             9/ notre corps est un lieu saint à préserver et comme tel il peut et doit participer lui aussi à notre prière quotidienne qui sera d’autant plus efficace qu’elle sera incarnée dans ce temple de Dieu.
             10/ N’oublions pas que c’est avec notre corps que nous touchons le Fils de Dieu et que nous le mangeons dans la Sainte Eucharistie !
             11/ le rapport chrétien avec notre corps implique une responsabilité vis à vis de nous même et vis à vis de son “habitant”, c’est à dire l’Esprit Saint. Si l’hôte est mal traité dans notre propre maison, ne doutons pas qu’il ira chercher ailleurs un “toit” beaucoup plus accueillant !
             12/ Enfin, soyons bien conscient de l’immense privilège que notre hôte nous accorde en daignant venir habiter notre propre “maison”. Réservons lui notre “suite royale” en lui ouvrant notre cœur et en lui rendant grâce autant par la prière que par les gestes et attitudes de notre corps.
         


         
          Cher Édouard… ai-je suffisamment éclairé la lanterne de votre interrogation ?
         

        • Avatar
          Abenader lien permanent
          juillet 31, 2015

          Cher Charles, merci bien pour ces explications.
           
          Une petite question : la réflexion que vous avez eu la gentillesse de nous livrer, est-elle de votre cru ? Et si non, quelle en est la source ?
           

          • Charles
            Charles lien permanent
            juillet 31, 2015

            Cher Abenader !

            Dites-vous bien que le premier à bénéficier de mes petites réflexions…c’est moi-même ! Ainsi l’Esprit Saint m’humilie en m’inspirant d’écrire de bonnes choses ainsi que pour mes frères dans la foi. Quel orgueil ne serait pas alors le mien si je vous disais que tout sort de ma tête !!! Bien sûr Internet m’aide beaucoup ainsi que tous les bons auteurs et l’Écriture Sainte… Alors je médite, je glane, je compile, je résume… et tente d’être clair pour moi-même sachant que je le serai alors, je l’espère, pour mon prochain. Je ne prétends jamais ni à l’exhaustivité encore moins à la compétence dans tel ou tel domaine.

            Quand je ne sais pas ou quand je ne tranche pas, alors je préfère me taire ; je n’interviens pas sur les sujets qui sont hors de mon entendement, de ma compétence ou qui risquent de trop de me troubler.

            Nous sommes tous complémentaires et il y a de nombreuses demeures dans la maison du Père…

            En l’occurrence la source ici a peu d’importance : il convient juste de s’assurer que cela est conforme avec la doctrine de  toujours enseignée par l’Église. Par ailleurs, les douze “implications” concrètes sont de mon cru dans leur forme et leur présentation pédagogique, mais il reste évident que je n’ai rien inventé. Chacun peut en faire autant !

            “Touche-toi toi-même si tu veux toucher ton frère” telle serait un peu ma devise en tant que commentateur sur ce blogue.

            J’espère que ces modestes explications vous suffiront.
             

            • Avatar
              Abenader lien permanent
              juillet 31, 2015

              Amplement, mon cher Charles !

  6. gg
    août 1, 2015

    Charles a bien répondu, il manque juste un petit “13” : Suivre avec soin les traitements raisonnables qu’un médecin compétent a décidé avec vous, et s’astreindre au régime alimentaire correspondant à son/ses affections…

     

    et, oui, se contenter de prier, et mépriser les soins dus à son corps (que Dieu ne fait que nous prêter pour Son service…) et un péché, d’autant plus grave que les conséquences en peuvent être… fatales…
     

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      août 1, 2015

      Une remarque encore GG !
       
      Pour qui, comme moi, ne fait pas confiance à la Médecine
      Trouver un “médecin compétent” de nos jours relève de la gageure (pari hasardeux)… Ils ont pratiquement tous “apostasié” leur serment d’Hippocrate
       

      Le serment d’Hippocrate

      Au moment d’être admis(e) à exercer la médecine, je promets et je jure d’être fidèle aux lois de l’honneur et de la probité.

      Mon premier souci sera de rétablir, de préserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, physiques et mentaux, individuels et sociaux.

      Je respecterai toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté, sans aucune discrimination selon leur état ou leurs convictions. J’interviendrai pour les protéger si elles sont affaiblies, vulnérables ou menacées dans leur intégrité ou leur dignité. Même sous la contrainte, je ne ferai pas usage de mes connaissances contre les lois de l’humanité.

      J’informerai les patients des décisions envisagées, de leurs raisons et de leurs conséquences.

      Je ne tromperai jamais leur confiance et n’exploiterai pas le pouvoir hérité des circonstances pour forcer les consciences.

      Je donnerai mes soins à l’indigent et à quiconque me les demandera. Je ne me laisserai pas influencer par la soif du gain ou la recherche de la gloire.

      Admis(e) dans l’intimité des personnes, je tairai les secrets qui me seront confiés. Reçu(e) à l’intérieur des maisons, je respecterai les secrets des foyers et ma conduite ne servira pas à corrompre les mœurs.

      Je ferai tout pour soulager les souffrances. Je ne prolongerai pas abusivement les agonies. Je ne provoquerai jamais la mort délibérément.

      Je préserverai l’indépendance nécessaire à l’accomplissement de ma mission. Je n’entreprendrai rien qui dépasse mes compétences. Je les entretiendrai et les perfectionnerai pour assurer au mieux les services qui me seront demandés.

      J’apporterai mon aide à mes confrères ainsi qu’à leurs familles dans l’adversité.

      Que les hommes et mes confrères m’accordent leur estime si je suis fidèle à mes promesses ; que je sois déshonoré(e) et méprisé(e) si j’y manque.

       
      (Hypocrites…) http://www.conseil-national.medecin.fr/le-serment-d-hippocrate-1311
       

       
      …ils sont tous soumis aux dicta de la SS (sécurité sociale !!!) qui est soumise au dicta du lobby industriel pharmaceutique !!!
       

       
      (Il en est de même pour trouver un bon prêtre compétant aujourd’hui !)
       

    • Charles
      Charles lien permanent
      août 1, 2015

      Il semblerait que notre ami gg est particulièrement attaché et sensible à la santé de Louis-Hubert !   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      Cher gg…comment osez-vous me suggérer un numéro 13 !??? Vous savez bien que cela porte malheur !!! http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif D’autant que si vous avez lu attentivement ma petite liste, cela ne vous aura pas échappé que les numéros 2, 3 et 4 intègrent parfaitement les paramètres nutritionnels que vous évoquez avec tant d’assurance. Je vais finir par croire qu’avec Louis-Hubert vous êtes comme “cul et chemise” !  REhttp://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif!!!

      Bon ! promis, je me calme…j’suis une pauvre brebis fatiguée……http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif
       

  7. Louis-Hubert REMY
    août 11, 2015

    Pardonnez-moi pour le retard mais je suis encore fatigué et un rien m’épuise !

    Un grand merci à tous ceux, connus et inconnus, qui ont prié pour moi. Je suis passé pas loin de la mort, mais le Bon Dieu m’a encore laissé quelque temps à vivre pour continuer à combattre.

    Prions pour que notre Reine triomphe enfin, c’est notre seul espoir !
     

  8. Avatar
    Alexandre lien permanent
    août 13, 2015

    Pourquoi les auteurs du site écrivent-ils anonymement ?

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      août 13, 2015

      Parce qu’il est de “tradition” cher Alexandre d’utiliser un pseudonyme dans les activités liées à l’écriture (écrivains, journalistes de la presse écrite, blogueur, etc.)…
       
      Tout comme il est de “tradition” parmi les Catholiques de s’appeler par le “prénom”
       
      …tout comme vous qui vous présentez ici comme “Alexandre” !!!
      Est-ce chrétien ou anonyme ???…
       
      …autre argument, la privacité. En ces temps où on ne fait que parler d’elle sur Internet, avec les phénomènes Facebook et compagnies, je comprends que certains préfèrent rester “anonymes”. Ou du moins, faire en sorte qu’une simple recherche Google ne ressorte pas tous leurs écrits…
      Google et tout autre service qui trace mon IP connait ma véritable identité depuis longtemps. Quelques personnes me connaissent sous ma véritable identité et connaissent mon pseudo. Tout comme mon facteur… vu que je fais adresser du courrier sous mon pseudonyme à ma véritable adresse.
       

       


      (*) Un pseudonyme est un nom d’emprunt qu’une personne porte pour exercer une activité sous un autre nom que celui de son identité officielle. Son usage est fréquent dans certains milieux, tels que le milieu artistique…
      Pour les activités liées à l’écriture (écrivains, journalistes de la presse écrite, etc.) on parle plutôt de “nom de plume” ou, pour les activités liées à l’image (acteurs, humoristes, etc.), de “nom de scène” ou “nom d’artiste”.

      Nombre d’écrivains ont choisi de signer leurs œuvres d’un pseudonyme, parfois pour des raisons de sécurité : Jean Bruller avait pris le nom de Vercors aux Éditions de Minuit pendant la seconde guerre mondiale, tout comme François Mauriac qui, chez le même éditeur publiait sous le nom de Forez. Les écrivains résistants avaient tous des noms de région de France comme pseudonyme…

      Les femmes ont souvent choisi un nom de plume masculin, pour être agréées dans le milieu de l’édition. Les sœurs Brontë, (Currer, Ellis et Acton Bell) George Eliot (Le moulin sur la Floss) ; en France au XIXe siècle et début XXe on trouve George Sand mais aussi Daniel Lesueur (Jeanne Lapauze), Daniel Stern (Marie d’Agoult), Gérard d’Houville (Marie de Heredia-Reignier)… Ce phénomène apparaît à l’époque victorienne.

      En France, en droit, l’usage d’un pseudonyme est couramment admis. Il est par exemple tout à fait possible en France de faire figurer sur sa carte d’identité son pseudonyme, s’il accompagne le vrai nom. Il est également possible d’ouvrir un compte bancaire sous un nom d’emprunt à condition qu’il soit inscrit sur la carte d’identité.

      L’usage du pseudonyme est même parfois expressément autorisé, comme en droit d’auteur : le code de la propriété intellectuelle organise les droits de l’auteur qui publie sous pseudonyme.
       

  9. Avatar
    Alexandre lien permanent
    août 13, 2015

    Et bien n’est-il pas illogique qu’un anonyme tel que vous accuse un écrit rédigé par un groupe d’auteurs ayant choisi de garder l’anonymat ?

    LHR utilisait lui aussi l’anonymat sur les forum !

    Le livre Mystère d’iniquité a été rédigé par un groupe de fidèles anonymes.

    Soyez logique !
     

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      août 13, 2015

      “Alexandre” l’anonyme… alias “alex2563” vous parlez comme “une langue de vipère”… en n’y connaissant RIEN !
       
      Utiliser un “pseudonyme” ce n’est pas être “anonyme”…
      …et c’est Monseigneur Morello qui accuse “un écrit rédigé par un groupe d’auteurs ayant choisi de garder l’anonymat” pour les raisons QU’IL A exposé !
      …nous, nous en connaissons les “auteurs”  !!!
       
      LHR n’a, me semble… , jamais utilisé “l’anonymat sur les fora” (un forum… des fora… bougre d’âne !) Sinon démontrez le !!! Calomniateur !…
       
      Et si le livre Mystère d’Iniquité a été rédigé par un groupe de fidèles anonymes… non pas “anonyme” (le groupe de fidèle… bougre d’âne !)… mais discret et humble, c’est qu’ils étaient “trop nombreux” pour tenir la place d’auteurs
      (Dans ce cas, il s’agit bien d’un collectif…bougre d’âne !)
       

  10. Louis-Hubert REMY
    août 13, 2015

    On comprend pourquoi ils mettent la loupe sur l’anonymat ; c’est pour faire oublier l’essentiel :

    “Nous ne pouvons pas donner témoignage de ce que nous n’avons pas vu, mais si de ce que nous avons observé. Qu’il nous soit permis de rappeler que nous sommes entré dans la vie ecclésiastique en 1974, et que nous avons toujours été dans des Séminaires comme élève ou comme supérieur, sauf la période existante entre Février et Juillet 1989, destiné que nous étions à Santiago du Chili, et donc, cela me donne une certaine expérience à l’heure d’émettre un jugement sur une communauté religieuse.

    La communauté religieuse de Mgr. Subirón est une communauté pieuse, régulière en ses exercices du Chœur ; elle vit pauvrement, le peu de chauffage existant dans les lieux communs fonctionne au bois, et de nombreux endroits des édifices ont encore besoin de réparations, qui n’ont pas été réalisées faute de moyens.

    Les éléments liturgiques sont beaux et propres, la Liturgie se célèbre en observant les rubriques, les religieux servent pieusement la Sainte Messe et communient avec la même piété. L’alimentation est simple sans cesser d’être agréable grâce à l’aide d’une religieuse déjà âgée. On n’entend aucune critique sur d’autres communautés religieuses et on perçoit une joie naturelle chez les religieux. Les horaires communs sont correctement respectés, ainsi que la clôture, dûment gardée là ou elle doit l’être.

     

    • Avatar
      août 14, 2015

      @ LHR

      Si toutes les accusations de ces “anonymes” sont fausses, il ne doit pas être très compliqué de les réfuter.

      Je pense notamment… kenzosmileys

      Ne pensez vous pas qu’un éclaircissement de ces questions cruciales serait plus productif que le fait de savoir que “l’ambiance est bonne”, “les rites sont respectés”, “tout est propre”, “la communauté est pieuse”.

      Ce qui importe le plus n’est il pas de savoir si nous avons affaire à un clerc régulièrement ordonné et non à un imposteur, tout comme le fait de savoir si le “pape” actuel est bien  pape ou un simple laïc déguisé en pape (ce qui d’ailleurs a été le combat de toute vôtre vie) ?
       

      • Cave Ne Cadas
        Cave Ne Cadas lien permanent*
        août 14, 2015

        Mon cher JM,
        j’ai “censuré” une partie de votre intervention car nous avons dit dans notre dernier article :
         

        “Mgr Morello, qui connait Mgr Ricardo et lui a rendu visite, a pris sa défense dès le 18 juillet. Voici son texte (les accentuations sont de nous) qui sera suivi de la réfutation que L-H Remy et ses amis préparent.

        Ce dossier publié de manière anonyme n’est pour nous aucunement “anonyme” puisque nous en connaissons les auteurs que nous vous les révèlerons dans la réponse en cours d’élaboration pour la plus grande Gloire de Dieu !

        Amis lecteurs, ne soyez pas scandalisés par ces attaques. Elles sont le lot obligé du combat de la vérité, de toute vérité qui depuis 50 ans est attaquée par nos ennemis. Notre divin Maître nous a enseigné qu’Il était la Voie, la Vérité et la Vie et que la Vérité nous rendrait Libres. De telles accusations vont permettre de savoir qui est qui.

         
        …donc veuillez patienter une quinzaine de jours pour avoir la réponse à vos question ! que nous préparons pour la rentrée.
         
        Floris, alias Cave Ne Cadas.
         

        • Avatar
          Florian lien permanent
          août 14, 2015

          Cher Cave Ne Cadas,

          Ne pensez-vous pas que la meilleure chose serait une réponse de l’intéressé ? Peut-être qu’il est plus sage de ne pas envenimer la polémique mais après avoir vu la violence du document, une non-réponse peut être ressenti comme un aveu de culpabilité.

          Bonne et sainte fête de l’Assomption.

          Cordialement,
           

          • Cave Ne Cadas
            Cave Ne Cadas lien permanent*
            août 14, 2015

            Cher Florian,
            les mots ont-ils encore un sens aujourd’hui ?
             
            Nous avons dit que réponse sera faite… elle est en cours d’élaboration…
             
            Une réponse élaborée ne se fait pas dans la précipitation. Chaque “violence” de ce document doit être réfutée de manière absolue, preuve à l’appui…
            Dans un délai de quinze jours nous arrivons à “la rentrée”… Les différentes hospitalisations de LHR ont bien sûr retardé notre travail.
             
            Nous avons aussi précisé :

            Amis lecteurs, ne soyez pas scandalisés par ces attaques. Elles sont le lot obligé du combat de la vérité, de toute vérité qui depuis 50 ans est attaquée par nos ennemis. Notre divin Maître nous a enseigné qu’Il était la Voie, la Vérité et la Vie et que la Vérité nous rendrait Libres. De telles accusations vont permettre de savoir qui est qui.

             

            • Avatar
              Florian lien permanent
              août 14, 2015

              Bien sûr, je vous avais bien entendu mais je voulais dire une réponse de Mgr Ricardo lui-même. C’est pour ça que je précisais dans mon message “Ne pensez-vous pas que la meilleure chose serait une réponse de l’intéressé ?” Je pense que c’est la personne la plus apte à pouvoir démentir certaines accusations.

              Cordialement,
               

              • Cave Ne Cadas
                Cave Ne Cadas lien permanent*
                août 14, 2015

                “Tout vient à point à qui sait attendre.”

                Clément Marot
                 

Les commentaires sont fermés.