Aller au contenu

19 septembre : Allons sur la montagne de La Salette

2015 septembre 18

 

L’Apparition de la Très Sainte Vierge sur la Sainte Montagne de La Salette

Le Samedi 19 Septembre 1846

Il y a 169 ans, le samedi 19 septembre 1846, à environ trois heures de l’après-midi sur une montagne proche du village de La Salette-Fallavaux, deux jeunes bergers, Mélanie Calvat, âgée d’un peu moins de quinze ans, et Maximin Giraud, âgé de onze ans, voient apparaître dans une lumière resplendissante une « belle dame » en pleurs qui s’adresse à eux.

« Rome perdra la Foi et deviendra le siège de l’antéchrist »…

« L’Église sera éclipsée, le monde sera dans la consternation »…

« la Foi seule vivra »…

 

* * *

 

Dans l’audio ci-dessous, un brave prédicateur québécois nous parle  du message du 19 septembre 1846 à Mélanie Calvat donnée par la Très Sainte Vierge Marie.

« Je vais vous le redire, et ceux qui l’on déjà entendu soyez bénis de l’entendre de nouveau et je vous le souhaite de l’apprendre par cœur ! En une seule fois, dans ce message, Elle a tout dit ! et ce message devrait être collé sur toutes les portes de toutes les églises du monde entier ! Que les gens avant d’entrer dans l’église voient ça en pleine face ! parce que c’est en une page et demie, tout l’Évangile qui concerne la fin des Temps ! Et quand tu entends ça, ça te fais un peu la chaire de poule mais ça te remet un peu debout… »

<a href="http://www.youtube.com/watch?v=t7QLWvrmxro?hl=en"><img src="https://i1.wp.com/wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/images/play-tub.png" alt="Play" style="border:0px;" data-recalc-dims="1" data-lazy-src="https://i1.wp.com/wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/images/play-tub.png?is-pending-load=1" srcset="data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAIAAAAAAAP///yH5BAEAAAAALAAAAAABAAEAAAIBRAA7" class=" jetpack-lazy-image"><noscript><img src="https://i1.wp.com/wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/images/play-tub.png" alt="Play" style="border:0px;" data-recalc-dims="1" /></noscript></a>

 

 

Les Litanies de Notre-Dame de La Salette

 

 

7 réponses
  1. Louis-Hubert REMY
    septembre 19, 2015

    Et que dit Notre Dame à La Salette :

    « Les prêtres, ministres de mon Fils, les prêtres, par leur mauvaise vie, par leur irrévérence et leur impiété à célébrer les saints mystères, par l’amour de l’argent, l’amour de l’honneur et des plaisirs, les prêtres sont devenus des cloaques d’impureté. Oui, les prêtres demandent vengeance, et la vengeance est suspendue sur leurs têtes. Malheur aux prêtres, et aux personnes consacrées à Dieu, lesquelles, par leurs infidélités et leur mauvaise vie, crucifient de nouveau mon Fils ! Les péchés des personnes consacrées à Dieu crient vers le Ciel et appellent la vengeance, et voilà que la vengeance est à leurs portes, car il ne se trouve plus personne pour implorer miséricorde et pardon pour le peuple ; il n’y a plus d’âmes généreuses, il n’y a plus personne digne d’offrir la Victime sans tache à l’Éternel en faveur du monde ».
     
    « Dieu va frapper d’une manière sans exemple. Malheur aux habitants de la terre ! Dieu va épuiser Sa colère, et PERSONNE ne pourra se soustraire à tant de maux réunis ».

     

  2. charles
    charles lien permanent
    septembre 19, 2015

    Ce « prédicateur » québécois déclame avec beaucoup de conviction le message de La Salette. Il est bon en effet de se remémorer ce texte régulièrement…sans tomber toutefois dans l’addiction qui consisterait à prendre plaisir à se donner la chair de poule……

    Pourriez-vous nous en dire un tout petit peu plus cher Cave Ne Cadas sur ce « prédicateur » ? Est-il prêtre ? Est-il moine ? Est-il prêtre valide ? Vous le qualifiez de « brave »…cela sous-entendrait-il qu’il n’est qu’un laïc ?

    Merci d’éclairer, si possible, ma lanterne……
     

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      septembre 19, 2015

      Il me semble en effet ! (que ce soit un laïc)
       
      Sinon, j’ai ça dans mes machines depuis un bon moment…
       
      …j’ai fais des recherches internétiques pour en savoir un peu plus… je n’ai rien trouvé !
       
      Mais EML semble êtres de mon avis également :



       

      • Cave Ne Cadas
        septembre 19, 2015

        Je viens de recevoir un message de notre cher Jean-Marie qui me précise que ce n’est pas un laïc mais un prêtre égyptien qui a des racines coptes mais a été ordonné dans le rite latin…
         
        « il est désormais ermite et son vieil âge lui cause aujourd’hui quelques difficultés mais il va bien d’après les échanges de messagerie avec une personne qui le connait sur gloria tv du 06 juin 2015 (il se peut donc qu’il soit encore vivant).
        Prions bien pour lui et remercions-le pour avoir rendu ce message vraiment saisissant. »

         
        Cet enregistrement à été fait à Paris, en 2004 (pense-t-on), à une communauté Chaldéenne de France qui avait fui la guerre en Irak…
         
        Plus d’informations à venir prochainement…
         

        • charles
          charles lien permanent
          septembre 20, 2015

          Merci…merci…prions pour ce prêtre égyptien que la TSV Marie aime beaucoup…
           

  3. charles
    charles lien permanent
    septembre 19, 2015

    « La Très Sainte Vierge a terminé son discours en français : « Eh bien ! mes enfants, vous le ferez passer à tout mon peuple ». La très belle Dame traversa le ruisseau … et, sans se retourner, … elle nous a dit encore : « Eh bien ! mes enfants, vous le ferez passer à tout mon peuple ». (Notez que Notre Dame apparaît vêtue comme une paysanne, coiffée seulement d’un bonnet garni de roses merveilleuses.)

    (Elle vient parler aux humbles de son peuple, en langage clair, à prendre tels quels) Les parties prophétiques s’éclairciront au fil du temps. C’était le 19 septembre 1846, sur la montagne de La Salette. Marie avait commencé ainsi : « Mélanie, ce que je vais vous dire maintenant, ne sera pas toujours secret ; vous pourrez le publier en 1858 ».

    Et le fameux «Secret» se déroula sur les lèvres de l’Auguste Reine des cieux. Il y a 124 ans [170 l’année prochaine] que Marie a parlé. Et il y a 112 ans [157 présentement] que le peuple chrétien attend que le bon vouloir des hommes se plie à la volonté du Père. En vain ! Alors, reprenant quelques-unes des paroles de notre Mère, dans l’ordre même où Elle nous en fit don, nous L’implorons — par la grâce de son divin Fils «lumière du monde», et de son Époux l’Esprit de lumière — de guider notre pensée et notre plume pour tenter d’en soulever le voile. Car notre propos, ici, est seulement de montrer ce que la Mère des miséricordes a annoncé, dans son message céleste, pour les derniers temps. Car les signes des étapes des derniers temps nous ont été offerts ici, pour la conversion des hommes et le salut éternel des âmes. Les châtiments. Ils sont là, à notre porte : « Dieu va frapper d’une manière sans exemple … Dieu va épuiser sa colère ».

    Est-ce bien Marie qui parle ainsi ? Mais quel motif assez puissant a pu conduire notre Mère à cette inconcevable extrémité ? Le voici : « Les péchés des personnes consacrées à Dieu crient vers le ciel et appellent la vengeance ». Jésus avait bien mis en garde Ses disciples : « Vous êtes le sel de la terre. Si le sel s’affadit, avec quoi lui rendra-t-on sa saveur ? Il n’est plus bon à rien, qu’à être jeté dehors et foulé aux pieds par les hommes » (Matt. V, 13). Les châtiments. Ils sont là, à notre porte : « Dieu va frapper d’une manière sans exemple … Dieu va épuiser sa colère ». Est-ce bien Marie qui parle ainsi ? Mais quel motif assez puissant a pu conduire notre Mère à cette inconcevable extrémité ?

     

    Le voici : « Les péchés des personnes consacrées à Dieu crient vers le ciel et appellent la vengeance ». Jésus avait bien mis en garde ses disciples : « Vous êtes le sel de la terre. Si le sel s’affadit, avec quoi lui rendra-t-on sa saveur ? Il n’est plus bon à rien, qu’à être jeté dehors et foulé aux pieds par les hommes » (Matt. V, 13).

     

    À La Salette en 1846, Notre Dame a donné un secret à chacun des deux voyants. Quand on obligea Mélanie et Maximin à rédiger leur secret pour le pape, ils demandèrent l’orthographe d’un mot difficile, le mot Antéchrist, et ceci de l’aveu même des Pères de La Salette qui furent toujours hostiles à la publication du «secret». Nous sommes donc sûrs une fois de plus — par cet argument supplémentaire de choix — qu’à La Salette il y a bien eu un message secret et que Marie y a parlé de l’Antéchrist. Mais qui donc va subir ces châtiments ? Tous, sans exception : « Malheur aux habitants de la terre … personne ne pourra se soustraire à tant de maux réunis ». Car s’il y a des degrés dans la faute — que Dieu connaît —, selon les grâces offertes et refusées, le péché est universel. Sa gravité est telle que « Dieu permettra au vieux Serpent de mettre des divisions… dans toutes les…sociétés et dans toutes les familles »

     

    Et, ajoute Notre Darne, « en l’année 1864, Lucifer avec un grand nombre de démons seront détachés de l’enfer ». (C’est en cette époque que commence la diffusion des théories athées de Marx (1818-1883), (1864 – création de la première internationale), de Darwin (1809-1882) et plus tard de Freud qui font tant de ravages ; c’est l’époque de Renan, (1823-1892) apostat qui niera la Divinité de Jésus et fera le lit du « modernisme » (1902-1908) qui allait ravager le clergé et les fidèles)

     

    Voici maintenant cent six ans [118 présentement] qu’ils « rôdent, cherchant qui dévorer » (cf. l Pierre V, 8). Aidés par les humains qui se sont faits esclaves, jusque dans l’Église, « ils aboliront la foi : et même dans les personnes consacrées à Dieu ». Ceci est affreux. Car si, nous comprenons bien ce qu’a voulu dire ici Notre Dame : celui qui est consacré à Dieu, et qui a perdu la vie de la foi sous l’influence de Satan, devient consacré au Démon. Alors, comme « la vraie foi s’est éteinte et que la fausse lumière éclaire ce monde », les châtiments vont s’abattre sur le monde. Châtiments de la terre : « chaque individu voudra se guider par lui-même … on ne verra qu’homicides ; haine, jalousie, mensonge et discorde… le sang coulera dans les rues (guerres civiles) … ensuite il y aura une guerre générale qui sera épouvantable … » Châtiments du ciel : « les montagnes et la nature entière trembleront d’épouvante… Paris sera brûlé et Marseille englouti, plusieurs grandes villes seront ébranlées et englouties par des tremblements de terre, on croira que tout est perdu »

     

    Et avant ces châtiments, nous dit Notre Darne : « l’Église sera livrée à de grandes persécutions. Puis : « Ce sera le temps des ténèbres, l’Église aura une crise affreuse … Le Saint Père souffrira beaucoup ». Voilà les préliminaires.
    Il n’est guère besoin d’être prophète pour se rendre compte que nous sommes en pleins débuts des châtiments, à propos desquels Notre Dame ajoute, parlant du Saint Père : « Je serai avec lui jusqu’à la fin pour recevoir son sacrifice ».

     

    Le Règne Spirituel des «vingt-cinq ans». Ce sera d’abord l’élimination des impies, « Jésus-Christ, par un acte de sa justice et de sa grande miséricorde pour les justes, commandera à ses anges que tous ses ennemis soient mis à mort … La terre deviendra comme un désert ».

     

    Viendra ensuite, le triomphe du Christ-Roi : « Alors se fera la paix, la réconciliation de Dieu avec les hommes ; Jésus-Christ sera servi, adoré et glorifié ; la charité fleurira partout. Les nouveaux rois seront le bras droit de la Sainte Église, qui sera forte, humble, pieuse, pauvre, zélée … »

     

    Mais « cette paix parmi les hommes ne sera pas longue ; vingt-cinq ans d’abondantes récoltes leur feront oublier que les péchés des hommes sont cause de toutes les peines qui arrivent sur la terre ». Ce chiffre de vingt-cinq ans est-il à prendre à la lettre ? Ou indique-t-il seulement un ordre de grandeur ? De toutes façons, toutes ces périodes des derniers temps seront amenées par des transitions, jusqu’à l’explosion finale de chacune d’elles. Ainsi, il paraît raisonnable de penser que la période des châtiments a commencé au moins en l’année 1864, où « Lucifer avec un grand nombre de démons ont été détachés de l’enfer ». Et Notre Dame en donne un peu plus loin la conséquence : « Dans l’année 1865, on verra l’abomination dans les lieux saints … » (Allusion aux profanations des révolutionnaires garibaldiens et luttes contre SS PIE IX)

     

    Ainsi, le Règne Spirituel ne sera qu’une transition, un simple intermède, un temps d’accalmie heureux entre deux périodes de convulsions spirituelles et matérielles, qui iront en s’aggravant chaque fois, le péché resurgissant et se développant, malgré les avertissements des signes des temps. Il est donc certain que l’action des forces sataniques se poursuivra durant tout le Règne Spirituel. « Avant que ceci arrive, dit en effet Notre Dame (s’agissant de la venue de l’avant-coureur de l’Antéchrist), il y aura une espèce de fausse paix dans le monde ; on ne pensera (ceci pour tous) qu’à se divertir (et) les méchants se livreront à toutes sortes de péchés … » Notre Dame poursuit ; « … mais les enfants de la Sainte Église, les enfants de la foi, mes vrais imitateurs, croîtront dans l’amour de Dieu … Heureuses les âmes humbles conduites par l’Esprit-Saint : Je combattrai avec elles … » Les voici donc présentés, décrits, les Apôtres de Marie, les Apôtres des derniers temps — non encore nommés comme tels —, ceux que nous avons appelés « les Élie et les Hénoch du Règne Spirituel », dont ils seront les précurseurs. Le péché refleurissant, les châtiments reprendront.

     

    Ce sera le Règne de l’Antéchrist. Deux étapes nous sont indiquées par Marie :

    1. « Un avant-coureur de l’Antéchrist, avec ses troupes de plusieurs nations, combattra contre le vrai Christ … »

    C’est alors surtout que surgiront les antéchrists annoncés par les prophètes — dans les différentes nations : « Les dix rois de l’Antéchrist » nous dit Notre Dame. « La terre sera frappée de toutes sortes de plaies » (peste et famine générales, a mentionné Mélanie). Et le triomphe des «méchants», éclatera : « Il y aura des guerres jusqu’à la dernière guerre … » Et ce sera la victoire de la Synarchie satanique, l’installation officielle du Gouvernement Mondial : « … la dernière guerre sera faite par les dix rois de l’Antéchrist, lesquels rois auront tous un même dessein et seront les seuls qui gouverneront le monde », avec, à leur tête, l’avant-coureur de l’Antéchrist…

     

    2. Ce sera pendant ce temps que naitra l’Antéchrist … ; en naissant, il vomira des blasphèmes, il aura des dents … il poussera des cris effrayants, il fera des prodiges… Il aura des frères qui se feront remarquer par leurs victoires … assistés par des légions de l’enfer ». Et les cataclysmes de la période du règne de l’Antéchrist commencent, dont Notre Dame donne une certaine description : « les saisons seront changées … les astres perdront leurs mouvements réguliers, la lune ne reflétera qu’une faible lumière rougeâtre, l’eau et le feu donneront au globe de la terre des mouvements convulsifs et d’horribles tremblements de terre … » ; Ces cataclysmes auront eu lieu comme une répétition des châtiments de la fin, mais ensuite ils deviendront cosmiques, atteignant « les astres et la lune » et par conséquent, infiniment plus « horribles ». Et, en même temps, comme toujours, les prémices de la victoire sont annoncées par Notre Dame, par l’indication de la présence des « vrais disciples du Dieu vivant »« j’appelle les vrais imitateurs du Christ fait homme … j’appelle mes enfants, mes vrais dévots … enfin, j’appelle les apôtres des derniers temps … » Mais le malheur suprême surgit : « L’Église sera éclipsée » et donc « le monde sera dans la consternation ». C’est alors qu’interviennent « Hénoch et Élie, remplis de l’Esprit de Dieu », en lutte contre l’Antéchrist et ses troupes. D’immenses malheurs continuent de pleuvoir, en s’aggravant, sur « les habitants de la terre » : « guerres sanglantes, famines, pestes et maladies contagieuses, pluies d’une grêle effroyable d’animaux, tremblements de terre qui engloutiront des pays … »

     

    « Hénoch et Élie seront mis à mort … » au cours de ces bouleversements. Et ce sera l’épouvante générale : « Rome païenne disparaîtra … tout l’univers sera frappé de terreur … le soleil s’obscurcit, la foi seule vivra ». Ce qui revient à dire, nous semble-t-il, qu’il n’y aura plus alors aucune manifestation de culte possible : ni églises, ni prêtres pouvant exercer leur ministère. Et, alors que l’on croira tout perdu :

     

    « Voici le temps », nous dit Notre Dame. Ce sera la Fin des temps, que terminera la Parousie, la venue du Christ en gloire, suivie de la destruction de l’Antéchrist. C’est alors la fresque de la période de la Fin du monde ; qui est brossée par Notre Dame en quelques lignes d’un raccourci saisissant de beauté et de clarté. C’est l’Antéchrist qui apparaît : « Voici le Roi des rois des ténèbres. Voici la Bête avec ses sujets » pour accomplir sa suprême, et ridicule tentative : « Il s’élèvera avec orgueil dans les airs pour aller jusqu’au Ciel ». Mais saint Michel l’arrêtera dans sa folle ascension : « il sera étouffé par le souffle de saint Michel Archange » ; qui le rejettera vers la terre : « Il tombera … » Ce sont les bouleversements gigantesques qui commencent : « … la terre qui, depuis trois jours, sera en de continuelles évolutions, ouvrira son sein plein de feu au cours desquels : … il (l’Antéchrist) sera plongé pour jamais avec tous les siens dans les gouffres éternels de l’enfer ». « Alors », les bouleversements s’achèveront : « l’eau et le feu purifieront la terre et consumeront toutes les œuvres de l’orgueil des hommes … »

     
    Et ce sera la toute fin, les cieux nouveaux et la terre nouvelle, « Tout sera renouvelé » et le triomphe éternel de Dieu, l’éternité bienheureuse des élus… « Dieu sera servi et glorifié » :
     

    « VIENS, SEIGNEUR JESUS ! »

     
    Comme toutes les prophéties qui annoncent des malheurs, les prophéties de La Salette, malgré leur immense valeur, demeurent conditionnelles. Si donc les hommes — « les conducteurs du peuple de Dieu » à leur tête — voulaient enfin se soumettre à la douce Loi d’amour du Christ !
     

     

    • Cave Ne Cadas
      septembre 19, 2015

       

      Extrait de l’Ouvrage de Michel Servant

      « Veillez et priez car l’Heure est proche,
      il est midi moins cinq. »

      Le message secret de la Salette
      Arcane des derniers temps

      Tome 1 – page 410

       

       

       

Les commentaires sont fermés.