Aller au contenu

Quis ut Deus ?

2015 septembre 19

 

   Neuvaine à saint Michel   

 

Statue de L’Archange Saint Michel écrasant Satan représenté par un dragon.

À partir de demain pour les 20-29 septembre une neuvaine à saint Michel à votre choix !

saint Michel patron de la France…

Saint Michel éducateur de Jeanne…

 

Nous vous proposons néanmoins la neuvaine suivante pour être en union de prières avec nous :

 

Neuvaine à Saint Michel

et aux neuf Chœurs des Anges

 

Neuf Chœurs des Armées Célestes

 

Réciter avant la prière du jour :

 

Trois Notre Père, trois Je vous salue Marie et trois Gloire au Père.

 

Premier jour (en l’honneur des Séraphins) :

Prince très glorieux de la milice céleste,

Saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat

contre les princes et les puissances, contre les dominateurs de ce monde de ténèbres,

contre les esprits méchants répandus dans l’air.

Venez au secours des hommes que Dieu a faits à l’image de Sa propre nature,

et rachetés à grand prix de la tyrannie du démon.

Ainsi soit-il.

 

Deuxième jour (en l’honneur des Chérubins) :

Saint Michel, Prince de la milice des Anges, je vous invoque, exaucez-moi.

Je vous supplie de prendre mon âme, au dernier jour,

sous votre très Sainte garde et de la conduire au lieu du rafraîchissement, de la

paix et du repos, où les âmes des Saints attendent dans la joie ineffable

le jugement à venir et la Gloire de la Résurrection.

Que je parle ou me taise, que je veille ou je dorme,

que je marche ou me repose, gardez-moi dans l’accomplissement de toutes mes œuvres,

dans tous les actes de ma vie.

Préservez-moi des tentations des démons et des peines de l’enfer.

Ainsi soit-il.

 

Troisième jour (en l’honneur des Trônes) :

Grand défenseur du peuple chrétien, Saint Michel Archange,

pour remplir dignement la mission qui vous a été confiée de défendre l’Église,

terrassez l’hérésie, exterminez les schismes et confondez l’incrédulité.

Multipliez vos victoires sur les monstres infernaux qui veulent détruire notre Foi.

Que l’Église de Jésus Christ accueille

de nouveaux fidèles et s’agrège des royaumes entiers

afin qu’elle puisse peupler le Ciel d’âmes élues, pour la plus grande Gloire

du Divin Rédempteur, à qui vous-même devez vos triomphes, vos mérites,

votre éternelle félicité.

Ainsi soit-il.

 

Quatrième jour (en l’honneur des Dominations) :

Ô vous, Saint Michel qui êtes le Prince et le porte-étendard des bons Anges,

assistez-moi toujours dans votre bonté et sauvez-moi.

Des légions de l’ange des ténèbres, préservez-moi,

afin que, sous votre conduite, je partage la lumière des bons Anges.

Devant le trône du Juge Suprême, soyez mon défenseur,

plaidez ma cause et conjurez la colère du Juste Vengeur.

Que, par vous, à mes travaux, à mon repos,

à mes jours et à mes nuits, soit donnée la prospérité ;

que ma pensée soit toujours prête pour les œuvres de Dieu.

Ainsi soit-il.

 

 

Cinquième jour (en l’honneur des Puissances) :

Saint Michel Archange,

vous que la Sainte Église vénère comme son gardien et son protecteur,

le Seigneur vous a confié la mission d’introduire dans la félicité les âmes rachetées.

Priez donc le Dieu de paix d’écraser Satan sous ses pieds

afin qu’il ne puisse plus retenir les hommes dans ses chaînes et nuire à l’Église.

Présentez au Très-Haut nos prières,

afin que, sans tarder, le Seigneur nous fasse Miséricorde.

Vous-même, saisissez le dragon, l’antique serpent qui est diable et Satan,

et jetez-le enchaîné dans l’abîme, pour qu’il ne séduise plus les nations.

Ainsi soit-il.

 

 

Sixième jour (en l’honneur des Vertus) :

Saint Michel Archange défendez-nous dans le combat,

afin que nous ne périssions pas au jour du redoutable Jugement.

Prince très glorieux, souvenez-vous de nous,

et priez le Fils de Dieu pour nous,

partout et toujours.

Quand vous combattiez le dragon, on entendit dans le Ciel la voix de ceux qui disaient :

« Salut, Honneur et Gloire au Dieu Tout-Puissant » !

La mer se souleva, la terre trembla, quand vous êtes descendu du Ciel.

Venez au secours du peuple de Dieu.

Ainsi soit-il.

 

 

Septième jour (en l’honneur des Principautés) :

Ô Saint Michel, Prince trois fois Saint de la milice sacrée,

chargé par Dieu d’organiser et conduire les phalanges Angéliques,

très digne de tout culte, de toute louange et de toute éloge :

éclairez mes sens intérieurs, fortifiez mon pauvre cœur agité par les tempêtes de cette vie,

élevez vers les hauteurs de la céleste sagesse mon esprit incliné vers les choses de la terre ;

affermissez mes pas chancelants

et ne permettez pas que j’abandonne le sentier qui conduit aux Cieux ;

guérissez les plaies de mon âme ;

faites disparaître la trace de toutes les souffrances

qu’engendrent en moi mes misères et mes malheurs.

Ainsi soit-il.

 

Huitième jour (en l’honneur des Archanges) :

Archange Saint Michel, qui avez pour mission de recueillir nos prières,

de diriger nos combats et de peser nos âmes,

je rends hommage à votre beauté, si semblable à celle de Dieu,

qu’après Son Verbe Éternel, aucun esprit céleste ne vous est comparable,

à votre pouvoir sans limites en faveur de ceux qui vous sont dévots ;

à votre volonté, harmonieusement unie à celle du Cœur Sacré de Jésus

et du Cœur Immaculé de Marie, pour le bien de l’homme.

Défendez-moi contre les ennemis de mon âme et de mon corps.

Rendez-moi sensible le réconfort de votre assistance invisible

et les effets de votre vigilante tendresse.

Ainsi soit-il.

 

Neuvième jour (en l’honneur des Anges) :

Glorieux Archange Saint Michel,

grand zélateur de la Gloire de Dieu et protecteur de l’Église Universelle,

vous à qui le Tout-Puissant a confié la mission de recevoir les âmes à la sortie du corps

pour les présenter au Très Juste Juge,

daignez me secourir dans mon dernier combat.

Accompagné de mon bon Ange gardien,

venez à mon aide et chassez loin de moi tous les esprits infernaux.

Ne permettez pas qu’ils m’épouvantent alors.

Fortifiez-moi dans la Foi, l’espérance et la charité,

afin que mon âme, portée par vous à son Juge,

soit introduite aussitôt au lieu du repos,

pour y régner éternellement avec son Rédempteur,

dans la société des esprits bienheureux.

Ainsi soit-il.

 


 

 

 

5 réponses
  1. charles
    charles lien permanent
    septembre 19, 2015

    QUIS UT DEUS?

    Cette extraordinaire formule de l’Archange contient TOUT, explique TOUT, annonce TOUT.

    La défaite finale, après bien des batailles victorieuses, des forces infernales.

    La victoire finale dans tout l’univers, du Rédempteur et de Sa Très Sainte Mère la Vierge Immaculée.

    Lorsque l’antique dragon sera jeté dans l’abîme, alors tout sera consommé.

    Les âmes damnées qui auront refusé le salut subiront alors le Jugement final et les Justes n’en concevront plus alors aucune peine…car ils verront Dieu  dans Sa Gloire et leur joie sera alors ineffable !
     

  2. Jean-Marie
    Jean-Marie lien permanent
    septembre 20, 2015

    Chers Amis du Christ Roi de France, catholiques comme toujours dit Semper Idem, Francs qui ne pouvaient mentir à leur mère et qui expriment grande frustration, honte et remords (cela va même jusqu’à la componction).

    Je vous partage l’histoire de ma mère : Ma Mère c’est la meilleure, la plus belle (des yeux magnifiques), la plus douce, elle cuisine comme un chef, elle a un grand cœur, pur et magnanime, elle a un grand sens de l’ordre et partout ou elle passe, les saletés s’en vont en courant et il y a grande propreté, en résumé ma mère amène « LA TRANQUILLITÉ DANS L’ORDRE C’EST À DIRE LA PAIX ».

    Me demanderiez-vous comment elle fait tout ça ta mère ? quel est son secret ?

    Son secret, vous êtes mes amis je vais vous le révéler : elle a trois amours qui n’en forment qu’un.
    Son Père, Son Époux et Son Fils.

    Son Père est doux, magnanime fort et puissant ; agréable, drôle, joyeux, inventif, génial et avec Lui elle se sent en sécurité ; elle adore lui obéir.
    Son Époux est invisible mais l’ayant couvert de son ombre, elle a mis au monde dans la paix et la douceur et dans une grande pauvreté qui rend seul humble celui qu’on appelle « LE PLUS BEAU DES ENFANTS DES HOMMES » !
    Son Fils parlons-en. Il se fait appeler le Verbe, sa parole est exquise car c’est la Vérité pleine de Charité qui a fait dire à l’un de ses meilleurs amis (homonyme de mon vrai papy parrain de Confirmation) : « Seigneur à qui irions-nous ? Vous seul avez les paroles de la VIE ÉTERNELLE !
     
    Voila ma mère qui a du souffrir la mort de son Fils mais qui a eu la joie de le revoir en chair et en os le matin de Pâques ; Il a promis de faire triompher son Cœur Immaculé pour voir son Fils régner à Plein parce que ses vrais enfants, ses vrais dévots importunent son Père en lui demandant que Son Règne arrive et que Sa Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel depuis 2000 ans.
     
    Son Fils est aussi tempéré que son Père, c’est son image Parfaite ; il est patient mais a hâte. Je puis vous dire qu’étant un ami, un grand ami de Son Sacré-Cœur, il veut le faire parler et rayonner sur tous les hommes, sur toute la terre comme il le fait déjà dans une quantité modeste mais non négligeable de cœurs chauds pour lui.
     
    Je puis témoigner et mon témoignage, comme mon saint Patron, est véridique ; que j’ai vu les prémices de ce fabuleux règne et si c’est la Volonté de Dieu y serait même convié à jouer un grand rôle.
     
    Aussi, je voudrais attirer votre attention les amis, à partir du dimanche 4 octobre, va être perpétué le plus grand attentat qui ait été commis depuis le Golgotha, il est pire même que celui contre le Sacerdoce, j’ai nommé la Famille et le Sacrement de mariage.
     
    Parce que c’est à partir de là que le Bon Dieu — qui n’a pas fait une Consécration du Sacré-Cœur pour les Familles pour les chiens — va faire éclater son admirable Justice.
     
    « Pourquoi Jean-Marie tu fabules, t’es fou, tu t’excites. » Oui je sais, je sais, bon, laissez moi calmement démontrer mes dires.
     
    Première question quel est l’Unique Sacrement qualifié de Grand dans les Saintes Écritures, parmi les 7 admirables Sacrements institués par Notre Seigneur Jésus-Christ (Baptême, Confirmation, Eucharistie, Pénitence, Extrême-onction, Ordre, MARIAGE, pour faire notre Salut ?
     
    Moi, moi, moi, oui Jean-Marie a toi la parole : « Bah, le Sacrement de Mariage, Madame ma Mère, Ma Reine ! »
     
    Bonne réponse et quel est l’auteur Sacré qui a écrit ces paroles ? « Bah, Saint Paul, l’Apôtre des Gentils, le plus petit des apôtres qui ne méritait pas de l’être. »
     
    Très bien Jean-Marie, continue nous t’écoutons.
    Nous disions donc : Pourquoi est-ce un horrible crime, car réécoutons le Verbe de Dieu, Notre Seigneur Jésus-Christ. Que dit-il, interrogé sur le mariage… qu’il est indissoluble car voulu tel par Dieu aux origines.
     
    Mais revenons aux origines car à une société en décadence on prescrit de revenir à ses origines dit le treizième lion de Dieu.
     
    À la création, il les fit homme et femme et leur intima l’ordre très connu. Et Dieu les bénit, et il leur dit : « Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre et soumettez-là, et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel et sur tout animal qui se meut sur la terre. »

    Réfléchissons ensemble… en fait, il n’y avait pas besoin de tout ce tintouin du mariage d’Adam et Ève qui devait peupler pour l’éternité le Ciel des âmes humaines car la vocation du mariage et c’est pour ça que nous souffrons les maux que nous souffrons aujourd’hui et depuis quelque siècles. On a oublié le but du mariage selon la théologie catholique : c’est de PEUPLER LE CIEL, lui donner ses habitants pour l’éternité et le péché originel nous a fait un tort énorme qui nous a tout de même valu de contempler la plus belle FAMILLE DU MONDE qui avait Dieu en chair et en os pour enfant, la Sainte Famille. Comme les parents s’appelaient Joseph et Marie, donc quand on dit « Jésus Marie Joseph » JMJ, on obtient des Journées Magnifiquement Joyeuses.
     
    Je vais prendre ma douche pour aller à l’espace Dubail ; j’ai besoin de m’entretenir avec Jésus-Christ et sa cour ; mieux qu’il vienne en mon âme, en mon cœur, en mon corps, pour bien vivre, pour pouvoir bien mourir et bien vivre la vraie vie de l’éternité et pour finir mon message et ma démonstration.
     
    Je vous aime tous (les ennemis aussi) dans le Christ Jésus Roi de France et Marie Reine de France.

    Amitiés, Jean-Marie SEMOPA
     

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      septembre 20, 2015

      Merci Jean-Marie ! c’est très beau…
       

  3. Edouard Marie
    Edouard Marie lien permanent
    septembre 20, 2015

    J’espère que cette fois ci nous n’avons « violé » (sic) aucun « copyright clérical » (re-sic) avec les images de Saint Michel.

    http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif
     

    • gg
      septembre 20, 2015

      Si ! enfin presque…

      Car ce magnifique Saint Michel porte sur le poitrail de sa cuirasse… les pleines armes de mes ancêtres d’Aubusson ; dont Pierre… qui fut appelé « Défenseur de l’occident », pour avoir résisté victorieusement aux assauts furieux des turcs, en l’île de Rhodes !

      Mais j’abandonne volontiers à Saint Michel, le port de ces armoiries familiales !!!

       

      Pourvu qu’il nous veuille garder fidèles !
       

Les commentaires sont fermés.