Aller au contenu

“pape”-François cité à comparaître devant le Sanhédrin…

2015 août 28

 

Bientôt le retour du Grand Kahal (1) !…

 

Émile Touati (Président du Consistoire de Paris de 1983 à 1990) du site JSSNews de la « JSS COMMUNICATION » nous apprend, en riant, que :

JSSnews
(Nous laissons l’article sans modifications bien que celui qu’ils appellent “Le pape François” n’est qu’un clown blanc déguisé en Pape…)

Le pape François cité à comparaître devant le Sanhédrin…

 

Cela pourrait passer pour une plaisanterie, mais le fait est rapporté par Giulio Meotti, dans l’édition d’Aroutz Sheva du 24 aout…

François

Le « Sanhédrin » est une instance non officielle calquée sur l’institution éponyme des temps anciens, avec 71 juges.

Cette instance intente un procès au Pape François qui se tiendra le 9 septembre à midi, sur le Mont Sion, à Jérusalem.

L’idée de ce procès est venue en réponse à la reconnaissance par le Vatican d’un « État palestinien » et à sa politique concernant Jérusalem.

« Malheureusement, les actions de Son Excellence (le pape) sont la continuation de la longue histoire des activités et positions de l’église catholique romaine, qui n’a apparemment jamais abandonné ses objectifs de persécutions du peuple d’Israël, en raison de son refus de reconnaître le messie de l’église comme celui d’Israël et pour l’obliger à renier sa propre doctrine religieuse » expose le Sanhédrin.

Il expose aussi que « le Vatican devrait cesser son soutien à l’entité occupante de la terre d’Israël, connue sous le nom « d’Autorité palestinienne » et cesser de la présenter comme un « État ».

L’argumentation se poursuit de façon solide, évoquant les honneurs rendus à un négationniste notoire qui refuse l’idée qu’un seul juif pourrait vivre dans « son » État, qui poursuit ses actes d’hostilité contre Israël, tandis que l’État d’Israël comprend des millions d’arabes qui y jouissent de tous les droits.

Le pape sera donc jugé par contumace et est accusé de complot en vue de voler sa terre au peuple d’Israël.

Bien que cette initiative ne soit que symbolique, l’acte d’accusation contient un certain nombre de vérités qui méritent d’être rappelées.

En même temps que Sa Sainteté, neuf personnes ou organismes seront jugés comme complices de ce complot.

Il s’agit de :
Monsieur Barack Hussein Obama, Président des États-Unis ; Monsieur John Kerry, secrétaire d’État des États-Unis ; les nations signataires du récent accord sur le nucléaire avec le gouvernement de l’Iran (États-Unis, Grande-Bretagne, Russie, Allemagne, France et Chine) ; le Conseil de sécurité de l’O.N.U. ; l’UNESCO ; La court suprême des États-Unis ; La cour européenne des droits de l’homme ; L’Union Européenne.

Toutes ces personnes, États ou organismes sont poursuivis « tant à titre individuel que collectif »…

L’article cite ensuite une dizaine d’attendus, qu’il serait trop long de citer ici.

Les anglophones intéressés pourront en prendre connaissance en suivant ce lien : http://www.israelnationalnews.com/Articles/Article.aspx/17443#.Vdw1SCXtmko

Vivement le 9 septembre !

Émile Touati – JSSNews

 

 

 


[1] Le Kahal (hébreu : קהל « foule ») ou kehilla (hébreu : קהילה « communauté » ou « assemblée ») est la structure organisationnelle théocratique de la société israélite dans la Bible, désignant aussi les communautés juives ou assemblées de fidèles en langage courant.
(Définition du Wikipédia)

Le juif russe converti au christianisme Jacob Brafmann publia en 1869 un essai nommé Kniga Ḳahala dans lequel il développe le concept du Kahal juif ou l’idée d’une sorte de pouvoir central de la communauté juive sous la forme d’un conseil d’administration, tissant la trame de nombreux complots. Un autre Russe, Kalikst De Wolski, reprend ces thèmes dans La Russie juive publié en 1887 à Paris chez Albert Savine éditeur ; il décrit cette institution, ses rites et son fonctionnement au XIXe siècle en Pologne et en Russie. Le kahal est évoqué dans le 17e protocole des Protocoles des Sages de Sion.

Nous vous présenterons, par la suite, une étude de don Curzio Nitogilia « Il Gran Kahal, un terribile segreto », parue dans les Chiesa Viva, de novembre, décembre 2013 et mars 2014, traduite de l’italien par Laurent Glauzy, qui vous permettra de faire un peu la lumière sur le mystère du Kahal et de voir que tout cela est fait dans un but bien précis !…

 

 

6 réponses
  1. Ludovicus
    Ludovicus lien permanent
    août 29, 2015

    Pourquoi  « le retour », il n’a jamais disparu, il semblerait qu’il siège même à New-York, voir Mgr Jouin, Léon de Poncins et les bons auteurs. Mais il est essentiellement fait pour usage interne.
     

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      août 29, 2015

      Non, bien sûr…mon cher Ludovicus, il n’a jamais disparu !…
       
      Mais maintenant ILS [Eux !] veulent en faire un « usage universel » !!!
       

      • Ludovicus
        Ludovicus lien permanent
        août 29, 2015

        Oui, j’avais cru comprendre. Sachant que les goys ne sont que des accessoires. Et pour tant Ils [les conciliaires] s’en donnent du mal pour se faire accepter par leurs « frères aînés » :
        http://gloria.tv/media/5TYL8U7ABvn
         

        • Edouard-Marie
          Edouard-Marie lien permanent
          août 29, 2015

          Les conciliaires se donnent du mal à se faire accepter par leurs « frères ainés », qui ont Satan pour maitre.

          Don Guéranger en parle :

          Quelles leçons donc ne nous donnent point les fils du siècle, à la poursuite de l’ambition, de l’intérêt ou du plaisir ! Que d’activité, d’industrie et de persévérance, que de souffrances souvent, que d’abnégation en tous genres et d’héroïsme à faux, pour satisfaire à la fois les sept têtes de la bête, et gagner d’être admis à tremper ses lèvres un instant dans la coupe fangeuse de Babylone ! Il en est, sous les voûtes infernales, qui ont plus peiné et pâti, pour se damner, que n’ont fait les martyrs : et que de fois sans même avoir atteint la compensation prétendue qu’ils rêvaient ici-bas ! Car le troupeau de Satan n’arrive pas toujours à lui complaire au point de mériter, même un jour, les viles récompenses de ses esclaves.

          La justice en use autrement avec les siens ; elle n’abaisse point, elle ne trompe point ceux qui la servent. Elle affermit leurs pas dans la paix, augmente sans fin le trésor de leurs mérites, et les conduit sûrement à la perfection de l’amour. La vie de l’union divine s’épanouit alors comme spontanément à ce faîte de la justice, et s’appuie sur elle comme la fleur sur sa tige. « Celui qui est affermi dans la justice possédera la Sagesse, dit l’Esprit-Saint ; c’est en lui qu’elle prendra ses délices d’Épouse. »

          http://www.abbaye-saint-benoit.ch/gueranger/anneliturgique/pentecote/pentecote02/005.htm
           

          • Ludovicus
            Ludovicus lien permanent
            août 29, 2015

            Oui, voilà un certain temps que cela est connu :

            Le père dont vous êtes issus, c’est le diable, et vous voulez accomplir les desseins de votre père. Il a été homicide dès le commencement, et n’est point demeuré dans la vérité, parce qu’il n’y a point de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds, car il est menteur et père du mensonge. (Jn  8, 44)

             

  2. Charles
    Charles lien permanent
    septembre 5, 2015

    Allez mes frères ! On s’cotise ? …pour acheter quelques cageots d’oranges à notre « ami » François Zéro… Que voulez-vous…il faut aimer ses ennemis et secourir ceux qui sont dans la détresse !!!   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif Non !??…
     

Les commentaires sont fermés.