Le CatholicaPedia Blog

CatholicaPedia, une mémoire de la Tradition… en toute liberté

Posts tagged “Mgr Faure

L’Hôpital tradi qui se moque de la Charité !…

Posted on 8 mai 2016

 

L’Hôpital tradi (les Zévêques résistants !) continue de plus belle à se foutre de la Charité !

ou comment invalider des déclarations d’intentions a priori catholiques….

 

L’Hôpital tradi qui se moque de la Charité !

 

Nos Seigneurs les Évêques de l’opposition à Sa Majesté la FSSPX viennent de nous pondre une petite déclaration dont on goûtera la saveur aigre qui émane de toutes ces bonnes intentions qui, après analyse, pataugent dans le vide abyssal des mêmes erreurs fondatrices communes à tout ce qui vient de la FSSPX.

Je me contenterai donc de commenter, en bleu, ce texte que je propose à mes lecteurs qui prendront bien garde de ne pas se laisser leurrer par les formulations en apparence très catholiques qui émaillent ce document.

 


 

Une véritable désorientation diabolique
Appelait au sacre d’un autre Évêque.

 

(suite…)

La réconciliation avec la F$$PX s’accélère !

Posted on 4 janvier 2016

 

La réconciliation avec la F$$PX s’accélère !

Le Clown Blanc François Ø

 

La Lettre du Clown Blanc accordant l’indulgence à l’occasion de son “Jubilé extraordinaire de la Miséricorde” du 1er septembre a surpris certains observateurs attentifs des relations qu’entretiennent le Vatican d’Eux et la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X. Ce document place l’année de la “Miséricorde” voulue par l’anti-Pape de la secte marrane (1) François Ø sous trois éclairages : la miséricorde pour les prisonniers, le grave problème de l’avortement, et la réconciliation avec les fils de Mgr Lefèbvre. Il va de soi que ces trois « axes » ne sont pas à mettre au même plan, car le troisième était vraiment inattendu pour le Grand monde. Le Clown Blanc François a livré là un des coups de maître dont il a le secret et qui prennent à revers tant ses détracteurs que ses admirateurs.

La miséricorde pour les criminels et les personnes ayant participé à un avortement (!!!) fait l’objet des deux principaux paragraphes… L’anti-Pape marrane est habitué des déclarations qui semblent trancher avec la détermination de ses prédécesseurs de la secte en la matière (2), et il tend la main aujourd’hui aux femmes et aux médecins qui ont pratiqué l’avortement condamné par Dieu. Les media ont remarqué cela, et ont dépeint François comme un « Pape progressiste » contraignant une majorité de “prêtres” récalcitrant à pardonner aux femmes qui se présenteraient devant eux. Cette position n’apporte d’ailleurs rien de nouveau, parce qu’en France, par exemple, beaucoup de pseudo-prêtres de la secte marrane ont déjà reçu la faculté de lever l’excommunication liée à l’avortement sans en référer à leur pseudo-évêque…

En revanche, les media n’ont pas parlé du dernier paragraphe, et non le moindre. Dans ce texte, le Clown Blanc loue d’abord la « bonne foi et pratique sacramentelle » des prêtres de la F$$PX. Une remarque intéressante car le leitmotiv était jusqu’alors de rappeler systématiquement que les sacrements délivrés par cette F$$PX étaient au moins illicites, et parfois soupçonnés d’invalidité pour certains (confessions et mariages). Affirmant son souhait de trouver « dans un proche avenir (…) les solutions pour retrouver une pleine communion avec les prêtres et les supérieurs de la Fraternité », François Ø déclare valides et licites toutes les absolutions données par les prêtres de la F$$PX au cours de son “Jubilé de la Miséricorde” : « J’établis, par ma propre disposition, que ceux qui, au cours de l’Année Sainte de la Miséricorde, s’approcheront, pour célébrer le Sacrement de la Réconciliation, des prêtres de la Fraternité Saint Pie X recevront une absolution valide et licite de leurs péchés. »

La nouvelle en a surpris plus d’un ! Arrêtons-nous un instant sur ces “dispositions jubilaires” concernant les prêtres de la Fraternité. Si l’on s’en tient au point de vue officiel à Rome jusque sous Ratzinger-Benoît XVI, il faudrait déduire de la décision de l’anti-Pape marrane qu’il confère à des prêtres qui demeurent apparemment frappés de suspense Conciliaire, le droit de conférer licitement un sacrement, à l’exclusion des autres. On ne peut faire plus contradictoire. Il faudrait aussi déduire que les absolutions données par ces prêtres avant et après l’année de la Miséricorde ne sont pas ou ne seront pas valides pour Eux, en l’absence d’accord intervenu entretemps…

Le Clown Blanc n’est pas plus canoniste qu’il n’est théologien. Par cet acte, François Ø témoigne surtout du peu de cas qu’il fait du formalisme juridique. Il paraît clair que, dans son esprit, s’il demeure un problème à surmonter, il s’agit moins de résoudre un schisme, que de réussir à donner un statut acceptable pour la F$$PX au sein de la secte qui éclipse l’Église. Bref, en bon jésuite, François règle les choses sous un angle “pastoral” … pour ne pas dire politique.

L’initiative du Clown Blanc François a au moins trois conséquences :

  • elle associe d’une manière assez inédite la F$$PX à un événement important de l’église « Conciliaire » et manifeste que leur “Pape” considère la Fraternité comme pleinement marrane ;
  • elle tend à conforter dans leur position ceux qui reçoivent régulièrement des sacrements de la part de prêtres et d’évêques de la F$$PX en ouvrant une brèche dans l’argumentation de ceux qui tiennent ces sacrements pour illicites voire invalides ;
  • elle manifeste clairement la volonté du Clown Blanc d’achever le grand dessein de réconciliation voulu par Benoît 1er de Vatican d’Eux.

C’est un nouveau signe que l’anti-Pape serait prêt à aller plus loin et plus vite que son prédécesseur. Benoît 1er de Vatican d’Eux entendait réaliser cette pleine réunion de la F$$PX à l’église [secte marrane] Conciliaire sans faire l’économie de discussions et sans brader le conciliabule Vatican II (d’Eux). Quant à François, il ne souhaite pas s’embarrasser de querelles théologiques parce qu’elles lui semblent aujourd’hui dépassées… En dépit d’un profil moins classique, François Ø paraît faire moins grand cas de Vatican d’Eux que son prédécesseur.

Des sources très autorisées ont affirmé en privé que François Ø serait prêt à accorder une prélature personnelle bénéficiant de l’exemption épiscopale à la F$$PX. Concrètement, la F$$PX, contrairement aux autres instituts Ecclesia Dei, n’aurait pas à demander d’autorisation à un pseudo-évêque Marrane pour ouvrir une maison dans son “diocèse” et y délivrer les sacrements. Cette concession n’a manifestement jamais été envisagée par Benoît 1er de Vatican d’Eux. Mais la contrepartie pour la F$$PX — dont la liberté de parole, y compris au sujet du conciliabule Vatican d’Eux, ne semble pas faire peur au Clown Blanc (3) — serait d’accepter d’entrer dans le Chaos qui règne dans la secte Marrane, de cohabiter avec un “clergé” et des “fidèles” pour qui la référence conciliaire est centrale et dont les positions sont souvent beaucoup plus hétérodoxes que celles des prêtres et des fidèles de la Fraternité. Mgr Fellay lui-même a affirmé que la F$$PX respectait 95% des enseignements du concile Vatican II (d’Eux) (4). Il est clair que sur beaucoup de sujets, dont la “liturgie”, la pratique commune des “prêtres diocésains” est aux antipodes de ce que demandait le conciliabule. Que dire de la nette fidélité au Magistère (catholique s’entend !) des prêtres et des fidèles de la F$$PX s’agissant de l’avortement, de l’euthanasie, du mariage des homosexuels, de l’ordination des femmes ou de la morale sexuelle ? Sur tous ces sujets, il est aisé de trouver au sein de la secte Marrane réputée en communion avec Rome des pseudo-prêtres et des “fidèles” en totale contradiction avec l’enseignement de leur “Pape”.

(D’après un article de le Rouge & le Noir : un site internet d’information, de réflexion et d’analyse)

 

*
*     *

 

(suite…)

Le n°36 de La Voix des Francs Catholiques est paru

Posted on 7 avril 2015

 

Le n°36 de « La Voix des Francs Catholiques » est paru

revue trimestrielle des éditions Saint-Remi
Histoire – Politique – Religion – Sciences – Littérature

LVF36

Lire un extrait (1er article en entier)
Défense des historiens catholiques du XIXe siècle face à la critique moderne

Acheter ce n°36, 10 € franco
Pour s’abonner en ligne (30 €, 4 n° à l’année) cliquer ici (remplissez 4 dans les n° et cliquer sur « s’abonner »)
Éditions Saint-Remi – BP 80-33410 CADILLAC

 

*
*     *

 

ÉDITORIAL

 

Mgr Williamson a procédé au sacre de l’abbé Faure en Argentine le 19 mars dernier. Le 23 mars il l’a annoncé par eMail et a présenté les justifications de ce sacre. Il a envoyé le même jour un message destiné aux sédévacantistes, pour tenter de les réfuter, intitulé Arguments émotionnels.

Mgr Williamson y prétend que les sédévacantistes agissent par manque de réflexion, plus avec leur cœur qu’avec leur intelligence ! Il ne faut pas manquer de toupet pour affirmer pareille chose.

Lorsque l’on se penche une minute sur toutes les études théologiques qui ont été écrites par tous les tenants du sédévacantisme, tout esprit honnête y reconnaîtra plus le travail de l’intelligence éclairé par la Foi que celui du cœur, qui ici n’a pas sa place.

Dans son mot Mgr Williamson essaie de réfuter deux arguments des sédévacantistes. Examinons son argumentation et faisons en ressortir les conséquences doctrinales, à la lumière des enseignements du Magistère infaillible de l’Église.

Soulignons tout de suite, qu’une fois de plus, aucune référence du Magistère n’est donnée par Mgr Williamson, tout est dans son imagination personnelle.

(suite…)

Premières Impressions de Mgr Morello sur la Consécration Épiscopale de l’abbé Faure

Posted on 26 mars 2015

 

Premières Impressions de Monseigneur Morello

Quant à la Consécration Épiscopale

De l’Abbé Jean-Michel Faure

 

Mgr Williamson et l'abbé Jean-Michel Faure

 

Nous avons demandé à Monseigneur Morello son avis sur la consécration de l’abbé Faure, et il nous a adressé la réponse suivante :

 

Qu’est-ce qu’il ne faut pas voir de nos jours !… Cette consécration épiscopale est un symptôme supplémentaire du chaos général auquel nous assistons par ailleurs.

 

[caption id="attachment_3745" align="aligncenter" width="225" caption="Mgr Andrés Morello, Compagnie de Jésus et de Marie"]† Monseñor Andrés Morello [/caption]

 

[caption id="attachment_18700" align="alignright" width="300" caption="Carlos Urrutigoity au Paraguay"]Carlos Urrutigoity au Paraguay [/caption]

Monseigneur Williamson se trouve toujours où il ne devrait pas être. Il fait ce que la prudence devrait lui déconseiller de faire. Il dit ce qu’il devrait taire. En 1989, il a défendu l’abbé Faure et le prédateur homosexuel Urruitigoity ; au mépris de nos lettres et de nos témoignages, il a ordonné le second et l’a nommé professeur au séminaire de Winona, confiant ainsi au loup la clef du poulailler.

 

En Allemagne, il a dit ce qu’il aurait dû taire, et cela au moment le moins opportun pour la politique de la FSSPX, étant donné les circonstances.

Le voilà maintenant qui consacre un prêtre sur qui pèsent certaines accusations (1), dont l’âge avancé l’empêchera d’accomplir quoi que ce soit et qui va maintenant pouvoir reprocher à d’autres ce qu’il a fait lui-même.

Monseigneur Williamson fait du sarcasme sa ligne de conduite et brandit un étendard dont on a déjà vu les retombées logiques au sein de la FSSPX. Quant à l’abbé Faure, étant donné ses origines religieuses familiales, je ne sais si une telle consécration a pu produire l’effet recherché, mais j’ai plus de doutes que de certitudes à cet égard.

 

En France, un prêtre qui a été mêlé dans le passé à de graves affaires de relations féminines, est retourné depuis au sacerdoce avec l’approbation de Monseigneur Williamson et exerce à présent un apostolat sans restrictions. D’abord membre de la FSSPX, il est aujourd’hui sédévacantiste (2). Naturellement, on avait vu surgir à l’époque une farouche opposition entre partisans et adversaires de l’intéressé, ce qui avait brouillé irréparablement des hommes liés entre eux par une amitié de plus de vingt-cinq ans.

 

Tout se passe comme si Monseigneur Williamson jouissait de courir ainsi le risque d’une explosion.

Je ne sais encore presque rien de cette consécration, mais si j’en apprends davantage à ce sujet, je vous en informerai.

 

 

Source : Católicos Alerta : http://www.catolicosalerta.com.ar/fraternidadspx/consagracion-padre-faure.html

 


[1] Ndlr du CatholicaPedia Bolg : En lisant Rivarol du jour, on comprend mieux ce qui rend douteux l’abbé Faure, récemment sacré évêque par Mgr Williamson. Lors des obsèques de son père, au séminaire de La Reja qu’il dirigeait alors, l’abbé Faure se serait livré à des rites judaïques, en raison de ses origines familiales…

Le lecteur lira ci-dessous le dernier RIVAROL du 26 mars 2015 :

 

 

[2] Ndlr du CatholicaPedia Bolg : ici Mgr Morello parle sans le nommer de l’abbé Jean-Luc Lafitte. En effet l’abbé Lafitte est revenu sur le devant de la scène, chez l’abbé Guépin, sur intervention de Mgr Williamson.

 

Que Willy sacre ça change quoi ?

Posted on 20 mars 2015

 

Que Willy sacre ça change quoi ?

RIEN !

D’avoir un “Pape” qui peut se tromper — et les tromper ! — ça les rend fou !!!

Assis entre deux chaises, trois chaises, mille chaises… ça les rend fou !!!

On est dans le “Résistance” mais on est encore dans la F$$PX… ça les rend fou !!!

« Depuis demain, la FSSPX aura quatre Évêques de nouveau. Ils doivent rapidement me jeter ! Deo gratias ! » (abbé Faure la veille de son Sacre)

Le principal pour cette fausse-Résistance c’est de rester dans « l’attitude prudente qui exclut le sedevacantisme. Mgr. Lefebvre a toujours refusé d’ordonner un séminariste qui fût sedevacantiste. »

Ça les rend fou !!!

Mais Nous, CSI (catholique semper idem) — sedevacantistes comme ils disent [dans ou hors la fsspx] — Nous sommes serein !!! on regarde tout ce petit monde s’affoler depuis quelques jours…

 

Menzingen condamne et se prend pour Rome… Mgr Fellay devient le pape de la Tradition… ça le rend fou !!!

(suite…)