Aller au contenu

Le “curé des Loubards” et son “pote” François…

2015 septembre 12

 

Le père a même célébrer une fausse-messe avec le faux-pape François Ø.

 

Guy Gilbert le curé des loubards reçu par son pote l'anti-pape

“Mon pote, t’as ouvert l’Église de façon extraordinaire.” Voilà ce que Guy Gilbert, aussi appelé le “curé des loubards”, avait l’intention de dire vendredi au Clown Blanc François, qui lui faisait l’honneur de le recevoir. Mieux, il a célébré une “messe” (la SynaxeMontinienne) avec l’antipape conciliaire dans la chapelle de la Maison Sainte-Marthe. Une visite en forme de récompense : 2015 marque en effet un double anniversaire pour le prêtre-éducateur, ses 80 ans, qu’il fête aujourd’hui samedi, et ses 50 ans de sacerdoce (entachés d’apostasie et de “libertés” sacerdotales mal venues).

“Il a des paroles d’une vérité qui bouleverse”. Ce n’est pas la première fois que le plus connu des prêtres français (après l’abbé Pierre) de terrain rencontre un pseudo-pape conciliaire… Il a été accueilli par Wojtyła-Jean-Paul II puis par Ratzinger-Benoît XVI, mais Bergoglio-François, pour lui, c’est différent : “On n’a pas besoin de cinq dictionnaires pour le comprendre, il a des paroles d’une vérité qui bouleverse bien au-delà des chrétiens.” Guy Gilbert, lui, a bouleversé le clergé par son look et son attitude…

“L’Église était assez estomaquée par ce vocabulaire”. Ordonné vrai prêtre Catholique en 1965, le père Gilbert a très vite adopté le look biker (1) et le verbe des gens de la rue auprès desquels il a choisi de vivre. “Ma parole n’a pas de limite, elle jaillit de mon cœur”, fait-il valoir. Au début, “l’Église était assez estomaquée par ce vocabulaire, mais elle a pris l’habitude” (Oui ! en devenant la secte Conciliaire…où tout est permis !!!). Elle a dû aussi composer avec son blouson de cuir bardé de pin’s, ses bagues, ses santiags. Et ses cheveux longs (le vrai look biker vous dit-on) qui lui avaient attiré une remarque de son archevêque à Alger, Mgr Duval. “Je lui ai répondu : “écoute, t’as pas un cheveu sur le caillou, moi j’en ai trop. Fifty-fifty, restons-en là””, s’amuse-t-il. Tout Guy Gilbert dans cette réplique.

Il s’occupe de jeunes “foutus à la porte de partout”. S’il s’est engagé si tôt, c’est parce que, enfant, il “ne pouvai[t] pas supporter que quelqu’un souffre.” C’est ce qui l’a poussé à transformer une ruine provençale des gorges du Verdon en centre ayant accueilli, depuis 1974, des centaines de jeunes “foutus à la porte de partout”, pour leur permettre une réinsertion sociale. La “bergerie de Faucon”, une “institution laïque” tient-il à préciser, se maintient aujourd’hui grâce aux aides publiques, aux droits d’auteur tirés de sa quarantaine de livres, aux dons surtout. “Ce sont les gestes des petits, pas des grosses sommes, qui m’émerveillent.”

La bergerie de Faucon de Guy Gilbert

À la bergerie de Faucon de Guy Gilbert

Tolérant sur le mariage homosexuel. Un look et un activisme qui ne l’empêche pas de rester dans la ligne de l’Église (la secte Conciliaire bien sûr…où tout est permis !!!), sur l’avortement et l’euthanasie par exemple. Il est en revanche beaucoup plus ouvert que ses congénères sur le sujet du mariage pour tous : “je bénis les motos, les maisons, les chiens, et on ne peut pas bénir les homos ? Nous n’avons pas à juger ce qu’ils vivent !”, tranche-t-il. Des propos qui rappellent le désormais fameux “Qui suis-je pour juger ?” du Clown Blanc romain. Les deux hommes ont dû bien s’entendre.

(D’après un article d’Europe 1)

 

Le Père Guy Gilbert

Le Père Guy Gilbert est aussi adepte du signe Cornuto...symbole séculaire du satanisme

 

* * *

 

Le « curé des loubards » Guy Gilbert s’est dit « impressionné » par le Clonw Blanc François, « un curé de campagne » au « charisme déboulonnant », avec lequel il avait été invité à célébrer la fausse messe vendredi 11 septembre, à la veille de ses 80 ans.

Chaque matin à 7 heures, l’antipape argentin célèbre la Synaxe-Montinienne en privé avec une poignée d’invités à la Maison Sainte-Marthe, sa résidence au Vatican.

Vendredi, le prêtre français connu pour son franc-parler et son éternel blouson de cuir couvert de pin’s en était, à l’occasion de ses 50 ans de sacerdoce.

« Le prêche était en italien, je n’ai donc rien compris mais cela avait l’air chaleureux. Il a même fini sur une note d’humour. Enfin, je crois », a-t-il plaisanté.

« Je n’imagine pas que l’on recommence comme avant »

Guy Gilbert

Guy Gilbert, en 2012, lors d'une conférence de presse à Strasbourg © MaxPPP

Après la célébration, Guy Gilbert a pris son petit-déjeuner au réfectoire à la résidence.

« Le pape m’a impressionné. Je ne m’attendais pas à le voir manger avec nous, aller choisir ses plats et griller lui-même ses tartines ! Il est comme un curé de campagne mais vêtu de blanc », a-t-il expliqué.

« François est le pape qui humanise et transfigure l’Église. Finies les cérémonies fastueuses, l’Église a besoin maintenant de simplicité », a ajouté le prêtre, qui avait déjà eu l’occasion de rencontrer Wojtyła-Jean-Paul II et Ratzinger-Benoît XVI.

« Chacun des papes avait un charisme puissant. Mais lui, François, a un charisme déboulonnant. Après lui, je n’imagine pas que l’on recommence comme avant », a-t-il insisté, tout en rappelant que ce nouveau souffle devait beaucoup à Ratzinger-Benoît XVI, par « l’audace et le courage » de sa démission.

Le prêtre en santiags s’est ensuite entretenu quelques minutes avec le Clown Blanc. « J’ai cru qu’il allait me demander des pin’s », a-t-il plaisanté.

(D’après un article La Croix, Bayard Presse)

 

* * *

 

Pour la Rédaction de France Info, le Père Gilbert déclarait :

“Il a des couilles quand même ce pape”

Guy Gilbert salue la “simplicité” de l’antipape François, il répond à Ersin Leibowitch :

“D’une simplicité biblique” – Le Père Guy Gilbert au micro de Mathilde Imberty à la sortie de sa rencontre avec le Clown Blanc François :

 

* * *

 

Un double anniversaire pour le père Guy Gilbert, fêté au Vatican

 

Guy Gilbert impressionné par pape-Francois au charisme déboulonnant

(Radio Vatican) Entretien – 80 ans et 50 ans de sacerdoce : c’est un double anniversaire qu’a fêté, ce vendredi matin, le père Guy Gilbert en la chapelle de la maison Sainte-Marthe, lors d’une Synaxe-Montinienne avec l’anti-Pape conciliaire François. À cette occasion, le « curé des Loubards » a ainsi rencontré pour la deuxième fois le Clown Blanc. Un “Pape” dont il se sent particulièrement proche en raison de son message sur les « périphéries ».

Le père Guy Gilbert, qui vient d’une famille ouvrière de quinze enfants, est ainsi connu pour son action envers les jeunes en difficultés. Depuis le milieu des années 60, il œuvre pour la réinsertion des jeunes, drogués ou délinquants récidivistes, par le travail et le lien avec les animaux.

La  célèbre « Bergerie de Faucon »

La  célèbre « Bergerie de Faucon »Une mission à plein temps dans sa  célèbre « Bergerie de Faucon », une maison qu’il a dédié à ces jeunes dans les Alpes de Haute-Provence. Il revient sur ses impressions, suite à sa rencontre avec papeFrançois, ainsi que sur ses 50 ans de missions. Un entretien réalisé par Anne-Sophie Saint-Martin avec nos consœurs Virginie Riva d’Europe 1, ainsi que Mathilde Imberty de Radio France.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

(D’après un article de Radio Vatican)

 

*
*     *

 

 


[1] Le style de vie et de comportement du biker est d’une manière générale le rejet d’une grande partie des notions conventionnelles de société (hors-la-loi). Il se dégage une tendance vestimentaire et une allure qui, sans tourner à l’uniforme, permet d’identifier au premier coup d’œil l’appartenance au milieu. Les cheveux sont longs, la barbe sous toutes ses formes est présente de façon quasi permanente, les tatouages sont omniprésents. La tenue quant à elle, se compose de pantalon type jean ou cuir, de tee-shirts et de blousons de cuir, complété d’un inévitable gilet, lui aussi en cuir ou en jean. Les chaussures sont soit des bottes de motos, soit des santiags, soit des Dr. Martens, plus rarement des baskets.

 

 

26 réponses
  1. Edouard Marie
    Edouard Marie lien permanent
    septembre 13, 2015

    C’est un brave homme qui aurait très certainement pu faire excellent prêtre s’il n’avait pas aussi mal tourné dès le départ. C’est un enfant du concile !! Hélas  :(  

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      septembre 13, 2015

      Oui, c’est un brave type !
       
      J’ai été impressionné de voir cette image :
      La  célèbre « Bergerie de Faucon »
       
      La ruine de Faucon acheté en 1974 !… et ce qu’ils en ont fait !
      …par le travail.
       

      • Fert Fert Fert
        Fert Fert Fert lien permanent
        septembre 13, 2015

        Il construit des bâtiments et il démoli les âmes !

        • Cave Ne Cadas
          Cave Ne Cadas lien permanent*
          septembre 13, 2015

          …mais je répondais à lien permanent !
           

        • Edouard Marie
          Edouard Marie lien permanent
          septembre 13, 2015

          Certes oui, mais ce n’est pas le pire de tous. Et sur le plan des intentions, pour lesquelles on ne peut s’exprimer infailliblement, il est cependant possible de supposer qu’elles n’étaient pas entièrement mauvaises. Le “bon fond” dixit Ludovicus, mais la formation.

           

          Ah Seigneur, vous serez sans doute capable de le convertir, Vous qui Vous plaisez à arracher à Satan ses plus précieux soutiens.
           

  2. Ludovicus
    Ludovicus lien permanent
    septembre 13, 2015

    Normal, ce sont les périphéries affectionnées par François, il a reçut aussi Gaillot dans un autre genre, aussi douteux.

    François est simple il grille lui-même ses tartines, un futur bienheureux.

    Et puis le Dieu de François n’est pas catholique, ceci explique peut-être cela.

    Le Père Guy n’avait pas un mauvais fond, il faut du courage pour aller parler de Jésus-Christ aux loubards, aux zonards, le problème de l’inculturation à outrance c’est que c’est le missionnaire qui se converti, de plus sa formation fut sans doute assez défaillante. Des pans entiers de la population de notre beau pays ne sont jamais touchés par l’Église, aujourd’hui conciliaire, mais cela existait déjà avant le brigandage.
     

    • gg
      septembre 16, 2015

      Bien d’accord !

      et cela remonte à loin : regardez le film sur Monsieur Vincent…

      et la remarque d’ycelui, sur son lit de mort : “on n’a pas assez fait !”

      Gardons nous de nous enfermer dans notre tour d’ivoire : Notre Seigneur est venu, aussi (et surtout !) pour les loubards… les brebis perdues d’Israël !

      Et de voir certains zonards, tatoué(e)s, etc. définitivement transformés au sortir d’une bonne retraite… me fait oublier toutes mes fatigues et mes veilles… à les catéchiser jour et nuit…
       

      • Ludovicus
        Ludovicus lien permanent
        septembre 17, 2015

        Le Seigneur n’est pas venu appelé les justes, ou ceux qui se croient tels, mais les pécheurs à la pénitence. Il est venu sauver ce qui en danger de périr.

        Alors il ne sert à rien de rester momifiés, sur nos falaises de marbre, en attendant que saints Pierre et saint Paul viennent refonder l’Église, ou que Paul VI sorte enfin de son cachot, ou à polémiquer sans fin, à couper talmudiquement les cheveux en 390, plutôt qu’en quatre.

        La Sainte Trinité, Le Christ Créateur, Conservateur et Rédempteur ont tout fait, il nous reste à adhérer, à croire, à ne pas être comme des mécréants, sans piété, sans affection, sans intelligence, sans repentir, à suivre l’enseignement et les exemples du seul Maître Jésus-Christ.
         

    • Avatar
      septembre 17, 2015

      Pourquoi tant de haine ?

  3. Ludovicus
    Ludovicus lien permanent
    septembre 14, 2015

    Quand on appelle le B’Naï B’Rith : “mes chers amis”, que l’on mange casher avec ses potes rabbins……… tout est possible.
     

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      septembre 14, 2015

      Oui mais en même temps, l’« église » [secte] Conciliaire lui a pratiquement toujours dit… (il a été ordonné en 1965) que c’était “nos frères aînés dans la foi” !
       
      …et que les francs-mac étaient des “amis” fréquentables !
      …et qu’il n’y avait plus besoins de les excommuniés !!!
       

      • Ludovicus
        Ludovicus lien permanent
        septembre 14, 2015

        Cher Cave ne Cadas

        De quoi parle-t-on ?

        C’est “François” qui mange casher avec ses potes rabbins en cachant sa croix dans sa ceinture.

        LE « CURÉ DES LOUBARDS » :

        Guy Gilbert est issu d’une famille ouvrière de quinze enfants. Il désire être prêtre et il entre au petit séminaire à l’âge de 13 ans, en 1948. Mais ce n’est qu’en Algérie, où il part en 1957 que sa vocation s’éveille réellement. C’est à Alger qu’il finit son séminaire. Il est prêtre du diocèse d’Alger de 1965 à 1970. De retour à Paris, il exerce son activité de prêtre dans la rue et devient éducateur spécialisé pour les jeunes délinquants dans le 19e arrondissement. En 1974, grâce à un legs, Guy Gilbert achète une ferme à La Palud-sur-Verdon, « une ruine loin de Paris », pour y installer un lieu d’accueil, la « Bergerie de Faucon » où, avec une équipe d’éducateurs, il tente de réinsérer des jeunes en difficulté, par le travail et le lien avec les animaux. (Cf. Wikipédia)

        LES « FRÈRES AÎNÉS »

        « La religion juive ne nous est pas “extrinsèque”, mais, en un certain sens, elle est “intrinsèque” à notre religion. Nous avons donc, à son égard, des rapports que nous n’avons avec aucune autre religion. Vous êtes nos frères préférés et dans un certain sens, on pourrait dire nos frères aînés » (Allocution de Jean-Paul II ; cf. DC 1986, 433-439 et Osservatore Romano du 24.06.1996)

        L’atténuation de la condamnation de la F∴M∴ date du Nouveau code 1983.
         

        • Cave Ne Cadas
          Cave Ne Cadas lien permanent*
          septembre 14, 2015

          de qui parle-t-on ? OK !!
           
          Au temps pour moi ! mea culpa …je pensais que vous parliez du Père Guy !
           

  4. charles
    charles lien permanent
    septembre 14, 2015

    Chers amis lecteurs,

    C’est très étrange ce que je ressens vis à vis de ce vieux prêtre…travesti en loubard ! Symbole de la décadence d’un clergé et surtout de ses élites dirigeantes, il est prêtre pour l’éternité et, à ce titre, sera jugé en conséquence.

    Mais sans doute avec quelques circonstances atténuantes…

    Regardez attentivement les photos de ce prêtre : vous y verrez Janus aux deux visages…car pour ma part j’y décerne, l’âge venant, quelques traits du St Curé d’Ars qui sont comme un rappel de ce qu’aurait dû et pu être ce prêtre si une hiérarchie apostate, moderniste et hérétique l’avait remis sur le droit chemin d’une formation adéquate et d’un sacerdoce digne de ce nom…
     
    Mais vous y verrez aussi les traits malicieux d’un vieux démon, au faciès ricaneur, qui semble nous dire à tous : “ah ! ah ! je vous ai bien eus…voyez où cela mène,  les bons sentiments et les meilleures intentions…vous pensez bien qu’en-bas on se moque bien de savoir si Gilbert  a réussi à convertir quelques dizaines ou centaines de loubards…ce qui compte avant tout c’est que son “activisme loubardien” l’ait aidé à rejoindre la secte et la nouvelle religion de l’homme…voie large de la perdition (surtout pour les clercs !) malgré tous les efforts de simplicité (mot piégé)  et de dialogue,  tant vantés par ce vieux  prêtre….puisqu’on ne lui a pas appris autre chose…il a donc cru de bonne foi sans doute que c’est cela qui résume tout l’Évangile et qu’un loubard ne peut comprendre que ce langage là… Nous avons donc gagné sur tous les tableaux… Et si nous n’avons pas réussi à l’entraîner dans les profondeurs de notre sombre demeure abyssale…il n’en demeure pas moins qu’à travers son exemple d’autres vont s’y essayer de manière encore plus lamentable… Mais nous ignorons si l’adhésion de Guy Gilbert aux folies conciliaires est ancrée au plus profond de son âme, ou si au contraire, même au dernier moment, il se souviendra de la foi de son baptême et de son ordination (1965)… Nous enrageons, car Lui seul là-haut peut sonder les reins et le cœur de ce prêtre cousu de pin’s !!!”

    Rassurons-nous, les démons, y compris celui de Gilbert, n’ont pas tous les pouvoirs…
    Et Notre-Seigneur aime Ses prêtres d’un amour privilégié…

    Alors n’oublions pas de prier pour lui lorsqu’il sera arrivé en Purgatoire…
     

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      septembre 15, 2015

      Vous avez dit bizarre… mon cher Charles !
      comme c’est bizarre !!!

       

      • charles
        charles lien permanent
        septembre 15, 2015

        Oui cher Cave Ne Cadas…restons humbles devant ce spectacle désolant d’un prêtre aux deux visages…
        Emblématique d’une humanité, qui quoique rachetée à grand prix, restera tiraillé jusqu’à la fin du monde entre deux mondes irréconciliables…
         

    • Edouard Marie
      Edouard Marie lien permanent
      septembre 15, 2015

      Alors n’oublions pas de prier pour lui lorsqu’il sera arrivé en Purgatoire…

       

      S’il se sauve … !
      Ce qui, objectivement, n’est pas gagné. Mais qu’on ne peut que souhaiter ardemment.

       

      C’est vrai que c’est frappant cette ressemblance dans les traits, et qui sait si ce n’est pas son Saint Patron qui lui obtiendra la conversion.

      Je vois déjà les commentaires des bien pensants, se disant que du côté du blogue ils sont tarés d’avoir de tels pensées à l’égard de l’abbé Gilbert, et bien oui, c’est ainsi.
      Le Franc-Catholique étant, par nature, généreux, il pourra avoir un excès de confiance pour le Salut de la plus désespérée des âmes, qui aura déjà été jugée par le “bien pensant”.

      Et si nous nous sommes trompés, et bien au moins, y auront nous cru.
       

      • charles
        charles lien permanent
        septembre 15, 2015

        Cher Édouard, le simple fait que vous souhaitez ardemment la conversion donc le salut éternel de ce prêtre prouve que vous n’excluez donc pas cette possibilité comme ces “cathos tradis ultra” qui ont l’habitude d’envoyer tout le monde en enfer…sauf eux naturellement ! Si donc possibilité il y a,  il ne reste qu’une alternative : l’entrée immédiate dans la béatitude éternelle ou la purification au Purgatoire pour cette âme sauvée mais non encore prêtre à contempler Dieu face à face…

        Il est vrai qu’à vue humaine la première éventualité nous parait bien illusoire…

        C’est pour cette raison — nonobstant la miséricorde de Dieu qui peut faire des miracles pour ses prêtres — que je me suis permis d’évoquer le purgatoire comme la seule éventualité rationnelle, voire théo-logique
        Dieu est au-dessus de toute rationalité et de toute mesure humaine. Sa Volonté est toujours souveraine car parfaite et fondée en Justice. Croyons-nous une seule seconde que nos misérables avis et pronostics changeront quelque chose au Jugement divin ? Seules nos pauvres prières, et surtout celles de l’Église et du Saint Sacrifice, pourront faire en sorte que Dieu se laisse toucher…

        Ses voies ne sont pas les nôtres…
         

  5. charles
    charles lien permanent
    septembre 15, 2015

     

    Malheureusement, il y a aussi celle-ci…forgée et burinée par la secte………
     

    Le Père Guy Gilbert


     

    • Nordland
      Nordland lien permanent
      septembre 15, 2015

      Mouais

      Lorsque vous pointez quelque chose de votre index et que votre main est relâchée, il est assez naturel que votre mineur se déplie également.

      Donc, en déduire à partir de ce genre de photos qu’untel est sataniste, cela m’a toujours fait un peu rigoler !
       

      • charles
        charles lien permanent
        septembre 15, 2015

        Nordland, vous faites l’idiot ou quoi ??? Il n’est aucunement question de satanisme ici et justement le piège de cette photo consiste à ne regarder que la main ! Pour ma part je faisais allusion aux traits quelque peu crispés dans un rictus malicieux légèrement démoniaque… C’est bien sûr une extrapolation ludique dont la signification, sans être probante, doit néanmoins susciter une réaction au niveau de notre ressenti vis à vis de ce prêtre… Après tout chacun y verra ce qu’il veut voir…

        Le procès d’intention n’a pas cours ici. http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif
         

  6. gg
    septembre 16, 2015

    J’ai rencontré et bavardé personnellement à plusieurs reprises avec ce cher Abbé, Vrai Prêtre…

     

    Il est issu d’un fratrie profondément chrétienne… de 15 enfants, et disait sa reconnaissance à ses parents… (nécessairement anté-conciliaires)

    Je crois à son bon fond, et à son dévouement désintéressé aux plus pauvres… lorsqu’il se coltine les délinquants des bas quartiers de Lyon, ce n’est certes pas la même chose… que de catéchiser les marmots des pieux “tradis” !!!

    de là à adopter son vert langage… et ses tenues fleuries (ou l’inverse !)… il n’y a qu’un pas… que l’ambiance démocrate chrétienne de l’après concile… lui aura vite fait franchir…

    Il n’en reste pas moins sa vie de prière, que je sais profonde…

     

    Mais quel désastre, Mon Dieu, qui nous fait bien pointer du doigt combien nous sommes orphelins d’Autorité !!! Celle là même qui eu maintenu un  tel individu dans les justes applications de son zèle charitable…

     

    Prions bien pour lui… et pour nous !
     

    • charles
      charles lien permanent
      septembre 16, 2015

      Merci gg de ces précieuses informations qui rejoignent en partie mes impressions exposées ici même…… Et tant pis pour ceux qui seraient tentés d’en rajouter !   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
       

  7. Avatar
    Guy Lorrain lien permanent
    octobre 1, 2015

    Relisons les Saints Évangiles de Jésus crucifié, vous trouverez un seul et unique commandement qui commence par ces mots, “Tu aimeras le Seigneur . . .”

    En toute amitié,

    Guy Lorrain

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      octobre 1, 2015

      Et les neuf autres… vous ne vous en souciez pas ?…
       
      …et si vous relisez bien “les Saints Évangiles de Jésus crucifié”, vous trouverez aussi… La Sainte Colère de Jésus-Christ !
      (Jn 2:13-17 et Mat 21.12-13…par exemple)
       

      • Avatar
        Guy Lorrain lien permanent
        octobre 1, 2015

        Vous parlez des Dix Commandements de Dieu donné à Moïse, il me semble au mont Sinaï ?

        En toute amitié,

        Guy Lorrain

Les commentaires sont fermés.