Aller au contenu

La dernière de l’apparitionnisme : UN NOUVEL ELEISON, AVEC DAVANTAGE D’APPARITIONNISME

2014 octobre 6

 

Nous vous avons déjà parlé des thèses apparitionnistes tordues que propage Mgr Richard Williamson alors qu’il omettait (volontairement ???) La Salette

Dans son avant-dernier « Commentaires Eleison » (N° 376) l’évêque du Kent fait maintenant allusion au Père Constant Louis Marie Pel (1878-1966), et à une « prophétie » sur le Grand Châtiment que l’intéressé avait confiée en 1945 à un séminariste qui était l’un de ses fils spirituels.

Le Père Roger-Thomas Calmel, O.P., appelait « révélationisme » une confiance désordonnée dans les révélations privées ; confiance qui n’est pas assez éclairée et rectifiée par la raison et par la foi. L’expérience montre que les chrétiens atteints soit d’« apparitionisme » soit de « révélationisme » sont gens difficiles à guérir… (Nous y reviendrons)

Mgr Lefebvre — bien qu’il recouru, lui, aux messages de Notre Dame à La Salette ou à Fatima pour montrer que la Très Sainte Vierge Marie avait averti contre les dangers de notre temps — mettait en garde contre l’apparitionnisme :

Mgr Marcel LefebvreIl y en a qui se croient obligés de faire état de toutes les apparitions, même celles qui ne sont pas reconnues officiellement par l’Église et leur prédication est constamment appuyée par ça, il semble que s’ils n’avaient pas cela, ils auraient de la peine à étayer, je dirai, la prédication qu’ils font. C’est dommage parce que ça fait fausser un peu l’esprit des fidèles.

(Mgr Marcel Lefebvre, retraite spirituelle donnée en 1989 à Écône)

 

* * *

 

L’abbé Juan Carlos Ceriani a fait une analyse du délire apparitionniste williamsonnien pour nos confrères de Radio Cristiandad que nous vous proposons ci-dessous dans sa version française :

 

Un Nouvel Eleison, Sans Rétractation

Et Avec Davantage D’Apparitionnisme

 

Mgr Williamson, Commentaire Eleison

par l’abbé Juan Carlos Ceriani

 

 

L’évêque qui ne se rétracte pas nous offre cette semaine une autre « prophétie » sur le Grand Châtiment.

 

Il semble que tout est revenu à la normale dans le Kent, et c’est pourquoi Les Impotents et le Catalogue d’erreurs de Monseigneur ont reçu cette fois en temps utile la version espagnole officielle du Commentaire Eleison, qu’ils se sont dépêchés de publier. Il faut croire que de son côté, le réveil du Catalogue a été remis à l’heure…

 

Ce qui est certain, c’est que dans son Eleison 376, l’évêque qui ne se rétracte pas fait maintenant allusion au Père Constant Louis Marie Pel, décédé en 1965, et à une « prophétie » que l’intéressé avait confiée en 1945 à un séminariste qui était l’un de ses fils spirituels.

Ce séminariste a écrit en 1983-84, sur son cher père spirituel, un livre dans lequel il consigne ce que le prêtre lui a dit des châtiments qui frapperaient la France, en particulier.

J’ai observé un certain délai pour laisser aux partisans de l’évêque du Kent le loisir de commenter le texte en question… Mais ils n’ont rien publié à ce sujet jusqu’à présent, ce qui indique qu’ils sont d’accord avec l’évêque ou qu’ils n’ont rien à dire, ou encore que leurs commentaires arriveront trop tard, comme d’habitude…

Passons à la lecture complète de la « prophétie » dont l’évêque anglais publie un texte abrégé, sans indiquer aucun lien permettant d’en trouver la version intégrale. Ses partisans ont décidément un bon maître…

On trouvera ci-après, en rouge, les parties du texte omises (censurées ?) ou mal traduites :

 

« Ainsi en 1945, mon bon père Pel me déclarait de la part de Dieu :

« Mon fils, me disait-il, sachez que les péchés du monde allant crescendo dans l’horreur au cours de ce siècle, de très grands châtiments divins vont fondre sur le monde et aucun continent ne sera épargné par la colère de Dieu.

« La France coupable d’apostasie et reniant sa vocation sera durement châtiée. Elle sera divisée comme une ligne allant de Bordeaux à Lille. À droite de cette ligne tout sera dévasté et brûlé par l’envahissement des peuples venus de l’Est et aussi par de grosses météorites enflammées tombant en pluie de feu sur la terre entière et sur ces régions en particulier. Ce sera la désolation générale : révolution, guerre, épidémies, pestes et autres, gaz toxiques et chimiques, violents tremblements de terre. Les volcans éteints de France se rallumeront, détruisant tout : Auvergne, Alpes, Pyrénées et autres lieux.

La désolation générale

« Tandis que la partie gauche de la ligne sera moins touchée (Vendée, Bretagne, à cause de la Foi enracinée encore dans ces régions), mais néanmoins il faudra s’éloigner grandement des côtes, parfois même jusqu’à 50 km, pour échapper à leur engloutissement au fond des mers, comme Marseille ainsi que la Côte d’Azur qui seront engloutis à cause des péchés commis et des scandales sur les plages de ces régions en particulier.

« Mais je dois vous dire mon enfant, que les sectaires et les grands ennemis de Dieu qui voudront s’y réfugier, croyant échapper à ce cataclysme mondial, y seront mis à mort par les démons eux-mêmes, quels que soient les endroits où ils puissent se cacher, car la colère du Seigneur est juste et sainte.

« D’épaisses ténèbres provoquées par la guerre, les incendies gigantesques et la chute des morceaux d’étoiles enflammées qui tomberont pendant trois jours et trois nuits feront disparaître le soleil, et seuls les cierges de la Chandeleur, bénis à cette occasion, pourront donner de la lumière dans les mains des croyants, mais les impies ne verront pas cette lumière miraculeuse car ils ont leurs âmes dans les ténèbres.

« Ainsi mon enfant, les trois quarts de l’humanité seront détruits et par endroit en France, il faudra faire cent kilomètres pour trouver son semblable. On en viendra à manger de la chair humaine pour survivre. Plusieurs nations disparaîtront de la carte du monde. La France sera bien petite, mais elle survivra en partie jusqu’à la fin des temps. Car elle redeviendra, ainsi purifiée, la « Fille aînée de l’Église » rénovée ; car tous les Caïn et les Judas de l’humanité auront disparu dans ce « Jugement des Nations », mais non encore la fin des temps qui devra avoir lieu plus tard.

« La mer Méditerranée va disparaître totalement, les océans lanceront vers le ciel d’énormes jets de vapeur brûlants et balaieront les continents en un effroyable raz-de-marée anéantissant tout sur son passage, tandis que de nouvelles montagnes surgiront des océans et des terres, et pendant que s’effondreront les Alpes et la Vallée du Rhin jusqu’au nord, envahies par la mer.

« Ainsi, la carte du monde sera totalement changée, la terre aura de grandes secousses qui l’empêcheront de tourner sur elle-même normalement. Les saisons n’existeront plus trois années avant que la terre redonne des herbes et de la végétation.

« Grande famine dans le monde entier. Paris sera détruit par la Révolution et brûlé par des tirs atomiques des Russes depuis Orléans et la région de Provins. Tandis que Marseille et la Côte d’Azur s’écrouleront dans la mer.

« Plus de trois milliards d’êtres humains disparaîtront dans une tourmente mondiale et Jésus disait qu’il n’y aurait plus de si grande désolation, même à la fin du monde, tellement sera grand le châtiment dû aux péchés du monde.

« Nous commençons, mon enfant, me disait-il (en 1945), à entrer dans le temps de l’Apocalypse vu par saint Jean, l’apôtre tant aimé de Jésus.

« Plus tard, quand vous verrez que ce temps redouté est proche, alors allez en Bretagne vous retirer, mais vers le centre loin des côtes qui s’écrouleront.

« Car ce fléau mondial commencera par une froide nuit d’hiver et un effroyable grondement de tonnerre divin sera entendu sera entendu du monde entier, et ce coup de tonnerre divin aura un son anormal, rempli de cris démoniaques ; ce sera la voix du péché que les hommes épouvantés entendront cette nuit-là. »

 

Carte selon les dires du Père Pel

 

 

Je me bornerai à quelques commentaires pour aider à la réflexion :

 

1. Le prélat qui ne se rétracte pas nous dit que le Père Pel a été le directeur spirituel de Marthe Robin…

On sait pourtant que le Père Vallet (fondateur des Coopérateurs paroissiaux du Christ-Roi, et bien connu de l’évêque du Kent) a dit qu’à trois reprises, en Espagne, en Amérique du Sud et à Chabeuil (France), le diable lui avait « mis dans les pattes » une fausse mystique. Or, dans le troisième cas, le Père Vallet faisait allusion à Marthe Robin et aux Foyers de Charité

 

2. C’est en 1945 que le Père Pel a confié sa « prophétie » au séminariste. Il y a donc de cela soixante-neuf ans. Si le séminariste avait à peu près dix-huit ans à l’époque, il serait âgé aujourd’hui d’environ quatre-vingt-sept ans. Il est peut-être donc toujours en vie, et la « prophétie » ne s’est pas encore accomplie.

S’il vit, nous ne savons pas s’il s’est retiré en Bretagne.

Il serait donc fort utile que quelqu’un de la Résistance molle le contacte si la chose se révèle possible.

 

3. Comme cette « prophétie » parle du « Jugement des Nations » pour le faire coïncider avec la Révélation divine, il faudrait placer les événements ainsi « prophétisés » après l’Antéchrist, non avant.

Or, l’évêque qui ne se rétracte pas les situe avant. Il suit donc manifestement les révélations, et non La Révélation.

On connaît sa conférence sur les sept états de l’Église, de même que son allusion au troisième « message » d’Akita.

De plus, lorsqu’il parle d’une France purifiée et rénovée comme étant la « fille aînée de l’Église », il confirme que selon lui, tous ces événements sont antérieurs à l’Antéchrist.

 

4. Si le Grand Châtiment ne coïncide pas avec le Jugement des Nations, mais précède la prétendue restauration, nul ne peut être certain qu’il n’y aura plus une aussi grande désolation, y compris à la fin du monde, contrairement à ce qu’annonce cette « prophétie ».

Rappelons-nous que selon le prétendu message d’Akita, si les hommes ne se repentent ni ne s’amendent, Dieu le Père enverra un terrible châtiment à l’humanité tout entière. Ce sera un châtiment comme il n’en aura jamais eu, plus terrible que le Déluge. Le feu tombera du ciel et anéantira une grande partie de l’humanité.

La "Dame" d’Akita

La « Dame » d’Akita

Cette partie du « message » d’Akita pose un problème théologique, car l’Église a toujours cru et enseigné que le Déluge n’avait laissé en vie que huit êtres humains.

Nous devons croire de foi que le Déluge fut universel, surtout en ce qui concerne les hommes.

Ce qui est en jeu ici, c’est la question de l’authenticité historique des onze premiers chapitres de la Genèse, ainsi que l’a déclaré la Commission biblique pontificale.

C’est avec l’exégèse moderniste que cette vérité a été mise en doute.

Or, le « message » d’Akita (tout comme la « prophétie » du Père Pel) tend à faire croire que beaucoup plus de huit personnes ont survécu au Déluge, de même qu’il en survivra plus de huit au cataclysme annoncé.

Si le châtiment annoncé doit être « pire que le Déluge » et si l’on veut conserver la foi, force est d’affirmer qu’il restera sur terre moins de huit personnes au terme des calamités en question.

Or, cela va à l’encontre de la doctrine catholique.

Ce n’est là qu’une des multiples preuves que les apparitions d’Akita ne sont pas de Dieu.

On peut en dire autant des « prophéties » du Père Pel.

 

5. En effet, ce faux prophète fait dire à Notre Seigneur qu’il n’y aura « plus de si grande désolation, même à la fin du monde, tellement sera grand le châtiment dû aux péchés du monde ».

Or, si le Père Pel dit que Notre Seigneur a vraiment employé le terme « désolation » pour annoncer un châtiment, force est alors d’affirmer que la désolation du Déluge fut pire, parce que moins d’hommes y ont survécu.

Mais si le Père Pel dit que Notre Seigneur a employé le terme « désolation » pour parler d’une tribulation, et si, par ce dernier mot, on entend persécution, les paroles de Notre Seigneur sont tout à fait certaines, car la persécution de l’Antéchrist sera absolument universelle, à la différence de toutes celles qui l’auront précédée, y compris celle du Cinquième Sceau.

Mais Monseigneur, la « dame » d’Akita et messieurs les Impotents soutiennent la première interprétation.

Peut-être ce prêtre a-t-il confondu la grande tribulation (celle annoncée par saint Matthieu – 24, 21 – parce qu’il y aura alors une si grande tribulation « qu’il n’y en a point eu de semblable depuis le commencement du monde jusqu’ici, et qu’il n’y en aura jamais ») avec l’abomination de la désolation (cf. le verset 15 du même chapitre : « Quand donc vous verrez l’abomination de la désolation, annoncée par le prophète Daniel, établie en lieu saint – que celui qui lit, entende…).

Et je conclurai par cette même phrase : « Que celui qui lit, entende »…

 

 Abbé Juan Carlos Ceriani

Abbé Juan Carlos Ceriani

L'Arche de Noé


 

 

Source  : P. Juan Carlos Ceriani : Un Nuevo Eleison – Sin Retractación Y Con Más Aparicionismo

http://radiocristiandad.wordpress.com/2014/09/29/p-juan-carlos-ceriani-un-nuevo-eleison-sin-retractacion-y-con-mas-aparicionismo/

 

Traduction Le CatholicaPedia.net

(Que notre traducteur soit encore une fois et toujours remercié pour son travail professionnel)

 

 

 

 

4 réponses
  1. Charles
    Charles lien permanent
    octobre 6, 2014

    Des forces très obscures travaillent sans vergogne et sans répit  la conscience des fidèles catholiques pour leur faire oublier la véritable nature de la crise de l’Église et surtout son éclipse ! Merveilleux, sensationnel, science (?) des nombres, esprit apocalyptique et eschatologique , tout se ligue pour faire croire à nos contemporains que le dénouement est imminent et que la « fin du monde » est pour demain !

    C’est d’ailleurs ce que vient de titrer (« LA FIN DU MONDE EST PROCHE ») sur son blogue « LE GRAND RÉVEIL » un Louis Dalencourt, expert en détournement eschatologique et artisan d’erreur assez remarquable. Quatre vingt quinze pour cent de ses lecteurs se pâment à la simple lecture de ses articles et n’ont pas assez de louanges envers ce père de famille à la profonde « piété » « traditionaliste »… Toute idée suspectée de sédévacantisme est condamnée voire expurgée à la racine (message non modéré)… Comme toujours, c’est le seul crime que ne peut tolérer la secte et tous ses idiots utiles !

    Après ces bien  modestes observations, je laisse à tous nos amis bien plus compétents que moi, le soin de gloser sur le contenu même de toutes ces prophéties qui réjouissent les enfers car elles mettent les âmes dans un état de désespérance quasi-subliminale (tout est perdu !) et leur suggèrent le déni de  la vraie Volonté de Dieu « qui veut que tous les hommes soient sauvés ».

    Je déconseille très vivement la lecture de tels blogues (et de telles prophéties) à toutes les âmes dites « sensibles » et/ou qui n’ont pas encore intégré (digéré, accepté, médité,etc…) tous les paramètres de la crise effroyable que nous vivons, paramètres définis et expliqués par tous les bons auteurs antilibéraux ainsi que par l’école providentialiste… Il n’y a pas meilleur remède pour garder la tête froide et retrouver le sens commun qui ne doit jamais quitter le catholique (semper idem).

    À vos critiques !!!……………
     

  2. Edouard-Marie Laugier
    Edouard-Marie Laugier lien permanent
    octobre 6, 2014

    La France ainsi détruite, pire que défigurée, ravagée.
    Les montagnes anéanties (rien que ça !!) et de nouvelles qui sortent des mers …
    Exit : La Salette, Lourdes, Reims, Pellevoisin, la Rue du Bac, la Sainte Chapelle etc. …

    Alors bien sur ce n’est pas un absolu il y aura peut être ça et là des coins préservés, mais le coup des montagnes c’est « gros ».

    C’est beaucoup plus « hard » que La Salette … j’ai peine à y croire.
     

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      octobre 6, 2014

      Édouard,
       
      L’Abbé Juan Carlos Ceriani a dit :

      Ce n’est là qu’une des multiples preuves que les apparitions d’Akita ne sont pas de Dieu.

      On peut en dire autant des « prophéties » du Père Pel.

       

      • Edouard-Marie Laugier
        Edouard-Marie Laugier lien permanent
        octobre 6, 2014

        En effet j’avais réagis à chaud en voyant la carte.  
         
        Ce qui est troublant évidement c’est que le père Pel reprend des éléments vrai, comme toujours, mélange de vrai et de faux.   
         
        Par exemple :
        « Car ce fléau mondial commencera par une froide nuit d’hiver et un effroyable grondement de tonnerre divin sera entendu sera entendu du monde entieret ce coup de tonnerre divin aura un son anormalrempli de cris démoniaques ; ce sera la voix du péché que les hommes épouvantés entendront cette nuit-là. »
         

Les commentaires sont fermés.