Aller au contenu

Vatican d’Eux : L’ancien chanteur de cabaret déguisé en prêtre… Le retour

2015 mai 19

 

Nous vous avions déjà présenté ce “Père” conciliaire, prédicateur (?!!!), écrivain, auteur-compositeur et chanteur…en février 2014 :

Vatican d’Eux : Un ancien chanteur de cabaret déguisé en prêtreépique !

 

Michel-Marie Zanotti-Sorkine

Michel-Marie Zanotti-Sorkine devant l’église Saint-Vincent-de-Paul dite « Les Réformés », située au sommet de La Canebière à Marseille

Peu après en 2014, après avoir « officié » pendant dix ans en l’église de la paroisse Saint-Vincent-de-Paul dite « Les Réformés », située au sommet de La Canebière à Marseille, Michel-Marie Zanotti-Sorkine demanda à être accueilli comme « confesseur » à la Chapelle de la Médaille Miraculeuse, rue du Bac à Paris. Mais au dernier moment, alors que tout est conclu, cette mission lui est refusée… par les responsables de la Chapelle en raison de l’engouement populaire que suscite sa venue… Le 11 septembre 2014, en accord avec Monsieur Georges Pontier, peudo-archevêque de Marseille, Monsieur Jean-Michel Di Falco Leandri (un autre laïc déguisé en évêque) répond favorablement à la demande du « Père » Michel-Marie Zanotti-Sorkine d’être associé à la mission pastorale des chapelains du Sanctuaire de Notre-Dame du Laus dans le diocèse de Gap et d’Embrun. Le 1er novembre 2014, il y est accueilli. C’est en ce lieu marial que nous retrouvons Michel-Marie Zanotti-Sorkine, comédien conciliaire… assurant le « ministère » de « chapelain » dix jours par mois…

 

10 min D’AMOUR …avec le « Père » Michel-Marie Zanotti-Sorkine, « Prédication » du vendredi 8 mai 2015

 

 

*
*     *

 

Le Sanctuaire de Notre-Dame du Laus :

 

45 réponses
  1. François Foucher
    mai 19, 2015

    Arrêtez, je suis  en train de pouffer de rire depuis 15 minutes…

    Je rappelle que ce guignol est « d’origine juive » selon plusieurs sources sur Internet :

    http://www.famillechretienne.fr/livres/litterature/biographies-et-entretiens/homme-et-pretre-tourments-lumieres-et-confidences-30128

    Voilà, je vous souhaite à tous un grand après-midi d’amour.

    François
     

  2. mai 19, 2015

    Pourquoi utilisez vous l’expression « déguisé » ? je n’ai pas bien compris si c’était de l’humour ou pas …

    On ne peut pas utiliser le terme de déguisement pour quelqu’un qui a reçu des mains de l’évêque l’ordination presbytérale, donc la faculté de revêtir la soutane, signe de sa charge, mais aussi comme il le dit lui même « sa blouse de travail ».
     

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      mai 19, 2015

      Bon ! je reprends depuis le début…
       
      Non ! …c’est trop long !!!
       
      Sachez (jeune homme ?) Jérôme… que l’Église catholique est éclipsé depuis 1963 par une contre-Église qui s’appelle elle-même « église Conciliaire »…
      En 1968, cette secte conciliaire (qui squatte les bâtiments de l’Église catholique à Rome et dans le Monde…) a modifié le rituel des nouveaux rites d’ordinations des diacres, prêtres et évêques, de sa contre-Église… (voir pour plus de détails  RORE-SANCTIFICA)
       
      Depuis lors, tous ces « diacres, prêtres et évêques »… ne SONT (plus) PAS diacres… prêtres… ou évêques… mais de simples laïcs déguisés en diacres, prêtres ou évêques !!!
       
      Pour vous éclairer un peu plus sur ce sujet,
      vous lirez avec profit :
      Ils ont… TOUT détruit ! http://www.a-c-r-f.com/documents/LHR-Ils_ont.pdf
       
      L’Église EST éclipsée http://www.a-c-r-f.com/documents/LHR-Eglise_EST_eclipsee.pdf
       
      La Date de L’Éclipse de L’Église http://www.a-c-r-f.com/documents/LHR_date_de_l.eclipse.pdf
       
      Bonne lecture et méditation…
       

    • Ultima Ratio lien permanent
      mai 19, 2015

      Le canon 188 du Code de 1917 Naz, déclare simplement qu’un clerc qui ‘apostasie publiquement la foi catholique’ (188 § 4) perd sa fonction par le fait même, ‘sans aucune déclaration’.
      Canon 188.4, Code de droit canonique de 1917 : « En vertu de la renonciation tacite admise ipso jureest vacant ipso facto et sans aucune déclaration, quelque office que ce soit si le clerc … apostasie publiquement la foi catholique. »
       

      • Cave Ne Cadas
        Cave Ne Cadas lien permanent*
        mai 19, 2015

        Mais ici, il ne s’agit point de « clerc qui apostasie »…
         
        Ces laïcs déguisés en clercs… le sont (le restent) parce que leur « ordination » est ontologiquement invalide donc nulle et non avenue !!!
         

    • Ultima Ratio lien permanent
      mai 19, 2015

      Présomption très forte d’invalidité, non certitude à notre niveau !

      Seul un Pape légitime peut statuer de façon définitive et sans appel !

      Apostolicae curae est une lettre apostolique du pape Léon XIII qui réaffirme la nullité des ordinations anglicanes. Elle a été promulguée le 13 septembre 1896. Le texte affirme : « Les ordinations faites selon le rite anglican ont été et sont absolument nulles et sans valeur. »
       

      • Cave Ne Cadas
        Cave Ne Cadas lien permanent*
        mai 20, 2015

        Vous plaisantez « U.R. » !
         
        Présomption très forte d’invalidité, non certitude à VOTRE niveau ! …peut être ?!!!
         
        Quant à dire : « Seul un Pape légitime peut statuer de façon définitive et sans appel »… c’est de la rigolade de tradi-2015-frateux !!!
         
        Le Comité International Rore Sanctifica a parfaitement démontré la certitude de l’invalidité et tout Catholique Confirmé (validement…) EST à même de juger ET de lancer l’anathème !!!
         

        • Ultima Ratio lien permanent
          mai 20, 2015

          1 ) c’est strictement pas a un quelconque Comité même « sédévacs » ou « Frateux » de statuer sur l’invalidité lorsque il y a présomption (doute) !

          cela est en violation de la dite constitution du Pape Pie XII ou le comité auto-proclamé se réfère !

          CONSTITUTION APOSTOLIQUE SACRAMENTUM ORDINIS sur les Ordres sacrés du diaconat, de la prêtrise et de l’épiscopat (30 novembre 1947) Pape PIE XII. 
          « si un doute se présente, on le soumettra au Siège Apostolique. »
          http://evry.catholique.fr/IMG/pdf/2013-09-22_pere_andre_bagnol_1947_PIE_XII_Sacramentum_Ordinis_francais.pdf

          — Mgr Thomas .M.J GROUSSET 1850 dans sont œuvre Théologie Dogmatique dans sont tome second — l’imposition des mains, pour exprimer l’ordination des prêtres. Le Concile de Trente dit formellement que l’extrême-onction ne peut être administrée que par les évêques ou prêtres ordonnés par l’imposition des mains.

          Il faut donc admettre que l’imposition des mains, telle qu’elle se pratique pour l’ordination sacrée, est la matière et tout la matière essentielle du sacrement de l’ordre, et que les paroles qui accompagnent ce rit en constituent toute la forme sacramentelle.

          — L’imposition des mains est d’ordre Dogmatique ! (c’est l’essentielle de l’ordre)

          la prière et parole est réformable a volonté du Saint Siège, Les schismatiques Grecs, imposition des mains et prière seulement, jamais contesté par l’église Latine malgré le schisme  de Photius :

          — « Les dispositions de la présente Constitution n’ont pas d’effet rétroactif  Pie XII »

          Can. 1002 : En conférant chaque ordre, le ministre observera rigoureusement les rites propres décrits dans le pontifical romain ou dans les autres livres liturgiques approuvés par Église ; il ne peut pour aucune raison omettre ou intervertir des rites.
          Can. 1004 : Si quelqu’un, déjà promu à certains ordres dans le rite oriental, obtient un indult du Saint-Siège pour recevoir les ordres ultérieurs dans le rite latin, il doit d’abord recevoir dans le rite latin les ordres qu’il n’aurait pas reçus dans le rite oriental.

          Résumé : les modernistes conciliaire on bien l’essentielle de l’ordre, sauf les paroles (différente) prévu dans la Constitution de 1947 du Pape PIE XII, de là le doute, donc conformément à cette même Constitution qui dit :

          « si un doute se présente, on le soumettra au Siège Apostolique. »

          Il faut attendre un future nouveau Pape légitime pour que lui seul statut  définitivement et sans appel !

           

          • Cave Ne Cadas
            mai 20, 2015

            Gaston, alias « UR »…, vous êtes « à côté de la plaque » !!!
             
            Quand vous aurez étudié avec soin les 1154 pages de « Rore-Sanctifica » vous aurez « voix au chapitre » (vous pourrez parlez !)…
             
            Car les membres de ce Comité (que vous ne connaissez pas, vous !) étaient [pour certains] et sont [pour d’autres] d’une grande compétence éthologique… à laquelle vous êtes loin d’arriver !
             
            P.S. : Je m’amuse de voir que la source Conciliaire (Évry.catholique) que vous utilisez (!!!) [le « Père » André Bagnol, un laïc déguisé en prêtre…] utilise les documents “sédévacs” comme vous dites des Amis du Christ Roi de France
            (page 7 du document Rire)
            (http://evry.catholique.fr/IMG/pdf/2013-09-22_pere_andre_bagnol_1947_PIE_XII_Sacramentum_Ordinis_francais.pdf)
             

            *
            *     *

             
            Autre élément pour votre gouverne…
             

            Un des plus grands saints de langue espagnole, contemporain de Saint Charlemagne, souvent surnommé ‘Le Saint Hilaire de l’Espagne’, a prophétisé, il y a plus de douze siècles, la situation actuelle de l’Église, sur la base du commentaire de l’Apocalypse. Son texte rejoint étonnamment et confirme les conclusions de Rore Sanctifica sur l’invalidité du clergé conciliaire, dont les faux prêtres sont ordonnés par des faux évêques sacrés dans le rite invalide de 1968 :

            « la terre ce sont les évêques, les prêtres et la fausse religion qui, sous couvert de sainteté, paraissent œuvrer tranquillement, sans s’agiter, se faisant passer pour ministres de l’Église et n’en étant point… » Beato de Liebana

            La découverte (récente) d’un commentaire de l’Apocalypse rédigé à l’époque de Charlemagne par Beato de Liebana rejoint de façon spectaculaire la publication le 02 août 2005 du tome I du Comité International Rore Sanctifica (CIRS) intitulé « Invalidité du rite de Consécration épiscopale de Pontificalis Romani, promulgué le 18 juin 1968 par Giovanni-Battista Montini-Paul VI » (Éditions Saint-Remi).
             
            Les deux textes déclarent, l’un sur la base du texte révélé de l’Apocalypse de Saint Jean et l’autre sur la base du nouveau rite de consécration épiscopale promulgué (Pontificalis Romani) par Montini-Paul VI le 18 juin 1968, l’invalidité de hiérarchie conciliaire qui a pris l’apparence du clergé catholique mais qui ne l’est point, en étant désormais réduit à n’être qu’un pseudo-clergé néo-anglican entièrement dépourvu de tout pouvoir sacrificiel et sacramentel (Potestas Ordinis).
             
            Cette convergence est historique et spectaculaire.
             
            Elle vient appuyer par une autorité ancienne de plus de douze siècles les conclusions du CIRS.

             
            http://www.virgo-maria.org/articles_HTML/2008/005_2008/VM-2008-05-02/VM-2008-05-02-C-00-Beato_de_Liebana.htm
             

    • mai 21, 2015

      Monsieur (Admi…), c’est avec plaisir que je suis de temps en temps votre blog, mais ne poste jamais au vue que je suis vraiment novice dans la Tradition Catholique, Votre échange avec un « Gaston, alias U.R » ma troublé concernent la validité des clercs « officiels » de Rome actuellement, il y a une chose ou il me semble que votre contradicteur affirmait une chose juste ? concernent la possibilité pour l’église de modifier la Forme sacramentelle des sacrements et donc celui de l’Ordre, qui est bien prévu au Concile de Trente :

      https://books.google.fr/books?id=UcA8AAAAcAAJ&pg=PA108&lpg=PA108&dq=Concile+de+trente+Canon+II&source=bl&ots=Ez6j2l78XQ&sig=0G37hZcW4ulEUROzv3p_RsBmLP4&hl=fr&sa=X&ei=BzleVfKBFYG7UO31gLAN&ved=0CEQQ6AEwBQ#v=onepage&q=Concile%20de%20trente%20Canon%20II&f=false
      Canon 2 de la XXIè session, l’Église a le pouvoir de modifier selon les circonstances le signe sacramentel ;  
       

      • Cave Ne Cadas
        Cave Ne Cadas lien permanent*
        mai 21, 2015

        Cher Pierre qui roule
        (alias Gaston, alias U.R.)
         
        Je vous ai dit … (lien permanent) d’étudier avec soin les 1154 pages de « Rore-Sanctifica » pour avoir « voix au chapitre » (vous pourrez parlez !)…
         
        Car vous racontez des bêtises… en essayant d’utiliser le Concile de Trente à mal escient !!!
         

        • mai 21, 2015

          Je suis entrain de prendre note de la façon la plus sérieuse des liens, et puis vous assurer que je ne cherche qu’à comprendre, j’ai quitté l’église « officielle » depuis quelque années déjà, et de savoir que tout les sacrements sont nuls suite à l’invalidité du prêtres en question, je ne peux que chercher a comprendre. La première chose que j’ai effectivement fait est d’aller voir cette Constitution de Pie XII entièrement en Latin et Français qui est plus nuancé, je tenterais de comparer le dossier (Gros) mentionné dans vos liens. Voici le paragraphe 3 qui nuance ?

          Constitution apostolique Sacramentum Ordinis du 30 novembre 1947 sur les Ordres sacrés du diaconat, de la prêtrise et de l’épiscopat – Pie XII

          3. On reconnaît unanimement que les sacrements de la Nouvelle Loi, signes sensibles et producteurs de la grâce invisible, doivent et signifier la grâce qu’ils produisent et produire la grâce qu’ils signifient. Or, les effets que les ordinations diaconale, sacerdotale et épiscopale doivent produire et partant signifier, à savoir le pouvoir et la grâce, se trouvent, dans tous les rites en usage dans l’Église universelle, aux diverses époques et dans les différents pays, suffisamment indiqués par l’imposition des mains et les paroles qui la déterminentDe plus, nul n’ignore que l’Église romaine a toujours tenu pour valides les ordinations faites dans le rite grec sans la tradition des instruments. Aussi le Concile de Florence, où a été conclue l’union des Grecs avec l’Église romaine, ne leur a-t-il pas imposé de changer le rite de l’ordination ni d’y insérer la tradition des instruments. Bien plus, l’Église a voulu que même à Rome les Grecs fussent ordonnés selon leur propre rite. De là il ressort que, même dans la pensée du Concile de Florence, la tradition des instruments n’est pas requise de par la volonté de Notre-Seigneur Jésus-Christ pour la substance et pour la validité de ce sacrement. Si dans le temps elle a été nécessaire, même pour la validité, de par la volonté et le précepte de l’Église, on sait que ce qu’elle a établi, l’Église peut aussi le changer et l’abroger (1).
           

          • Cave Ne Cadas
            mai 22, 2015

            Comme je vous le disais, pour essayer d’utiliser les textes du Magistère… il faut une compétence minimum obtenue par un long (et grand) travail d’étude…
             
            Vous sortez un paragraphe de la Constitution apostolique Sacramentum Ordinis du 30 novembre 1947 sur les Ordres sacrés du diaconat, de la prêtrise et de l’épiscopat de Pie XII… sans connaissance et sans comprendre la totalité du problème…
             
            TOUS EST dans RORE SANCTIFICA !!!
             
            Par exemple, lorsque vous citez le Concile de Trente ou la Constitution S.O. de Pie XII… et dites que « l’Église peut aussi le changer et l’abroger » (ce qu’ELLE [l’Église] a établi !)
             
            Or l’Église NE PEUT PAS changer les Sacrements… Elle ne peut changer que la discipline…
             
            Reportez-vous encore une fois et toujours au site Rore-Sanctifica et vous trouverez les explications…
            Par exemple :
            BN – 06-Magistère – Sacrements http://rore-sanctifica.org/biblio-num-06.html
             
            1947 – A.Delchard – Commentaire de Sacramentum Ordinis – NRT (mai 1948)
            Dans la «Nouvelle revue théologique» de mai 1948, article de A.Delchard commentant Sacramentum Ordinis.
            A. Delchard – Sacramentum Ordinis – Commentaire – (Ex Nouvelle Revue Théologique, Mai 1948, pp 521-529)
            http://rore-sanctifica.org/bibilotheque_rore_sanctifica/06-magistere-sacrements/1947-a-delchard-commentaire_de_sacramentum_ordinis-nrt_(mai_1948)/A-Delchard_-_Sacramentum_O_-_Commentaire-N_R_T_-mai_1948.pdf
             
            1947 – A.Michel – Commentaire de Sacramentum Ordinis – Ami du clergé (mai 1948)
            Dans «L’Ami du Clergé» du 27 mai 1948, commentaire d’A.Michel sur Sacramentum Ordinis.
            A. Michel – Sacramentum Ordinis – Commentaire – (Ex l’Ami du Clergé, 27 mai 1948 pp 338-346)
            http://rore-sanctifica.org/bibilotheque_rore_sanctifica/06-magistere-sacrements/1947-a-michel-commentaire_de_sacramentum_ordinis-ami_du_clerge_(mai_1948)/A-Michel_-_Sacramentum-O_Commentaire_-_Ami_du_Clerge_mai_1948.pdf
             
            …vous avez toutes les explications de ce que l’Église PEUT changer et de ce que l’Église NE PEUT PAS changer…
             

            Les sacrements étant tous institués par le Christ, ainsi que le définit le concile de Trente, l’Église ne saurait leur substituer d’autres sacrements ; bien plus, elle ne possède aucun pouvoir sur « la substance des sacrements », c’est-à-dire sur les éléments que les sources de la Révélation nous montrent avoir été choisis et imposés par le Christ. Lui-même.

             

        • mai 22, 2015

          Merci bien pour les liens, je comprend beaucoup mieux le raisonnement exprimé aussi celui de l’Abbé Mourraux sur le site ci-dessous qui concorde avec l’étude du comité, je peux constater que votre contradicteur « U.R » avait raison concernent le Concile de Trente, l’abbé Mourraux dans sont analyse sur l’invalidité le reconnait parfaitement, copie/collé ci-dessous.

          De tout évidence les clercs conciliaire sont effectivement invalides par rapport a la constitution du Pape Pie XII, mais ce qui est troublant dans cette constitution est le fait que le Pape Pie XII affirme que l’église peut aussi le changer et abroger. (comprenne qui pourra !)

          http://www.catholique-sedevacantiste.com/article-23101714.html

          Second article de l’abbé Mourraux (BONUM CERTAMEN n° 118, novembre-décembre 1991) :

          LE CONCILE DE TRENTE nous enseigne d’une manière infaillible que dans tous les sacrements — dans le sacrement de l’Ordre en particulier —, à côté de la matière et de la forme, qui sont essentiels à la transmission du sacerdoce, le contexte rituel qui les entoure, dit par les Théologiens « signes adjoints », doit nécessairement proclamer et illustrer le sens sacré de la matière et de la forme. Certes, nous dit le canon 2 de la XXIè session, l’Église a le pouvoir de modifier selon les circonstances le signe sacramentel ; mais n’a AUCUN POUVOIR sur la SIGNIFICATION qui doit exprimer la transmission du sacerdoce. En fixant définitivement la matière et la forme de l’Ordre, Pie XII a rappelé ce canon.
           

          • Cave Ne Cadas
            mai 22, 2015

            Je vous renvoie à ma réponse précédente…
             
            Mais je vous précise de site dont vous donnez le lien se base sur les Travaux de… Rore Sanctifica !!!
             
            https://www.google.fr/search?hl=fr&as_q=BONUM+CERTAMEN+n+118&as_epq=&as_oq=&as_eq=&as_nlo=&as_nhi=&lr=&cr=&as_qdr=all&as_sitesearch=rore-sanctifica.org&as_occt=any&safe=images&as_filetype=&as_rights=
             
            http://rore-sanctifica.org/bibilotheque_rore_sanctifica/04-rite_de_paul_6-invalidite_du_rite_episcopal/1991-n_118-bonum_certamen-abbe_moureaux/Abbe_Moureaux_BonumCertamenN118_pretres_1991_nov_dec.pdf
             

            *
            *     *

             
            Venons en maintenant à l’article de M. l’abbé Mourraux :

            « l’Église a le pouvoir de modifier selon les circonstances le signe sacramentel »

            Qu’est-ce que « le signe sacramentel » ? justement ?
             
            Le signe sacramentel (rite) est un rite complémentaire
             

            Dans le nouveau testament, le ministère apostolique est transmis par l’imposition des mains accompagné d’une prière (cf. Ac 6, 6 ; 1 Tm 4, 14 ; 5, 22 ; 2 Tm 1, 6) ; telle est la praxis présente dans les rites d’ordination les plus anciens, comme ceux qui sont recueillis dans la Traditio apostolica et les Statuta Ecclesiæ Antiqua. Ce noyau essentiel, qui constitue le signe sacramentel, s’est enrichi au fil des siècles de certains rites complémentaires, qui peuvent différer selon les diverses traditions liturgiques. « Ainsi, les rites initiaux, dans le rite latin, — la présentation et l’élection de l’ordinand, l’allocution de l’évêque, l’interrogatoire de l’ordinand, les litanies des saints — attestent que le choix du candidat s’est fait conformément à l’usage de l’Église et préparent l’acte solennel de la consécration, après laquelle plusieurs rites viennent exprimer et achever d’une manière symbolique le mystère qui s’est accompli : pour l’évêque et le prêtre l’onction du saint chrême, signe de l’onction spéciale du Saint-Esprit qui rend fécond leur ministère ; remise du livre des Évangiles, de l’anneau, de la mitre et de la crosse à l’évêque en signe de sa mission apostolique d’annonce de la Parole de Dieu, de sa fidélité à l’Église, épouse du Christ, de sa charge de pasteur du troupeau du Seigneur ; remise au prêtre de la patène et du calice, « l’offrande du peuple saint » qu’il est appelé à présenter à Dieu ; remise du livre des Évangiles au diacre qui vient de recevoir mission d’annoncer l’Évangile du Christ. »

             
            Tous ce qui est décrit ci-dessus sont des « choses » complémentaires que l’Église peut accessoirement modifier…
             

            • mai 22, 2015

              Bonjour, merci de vos nombreuses réponses, les textes des études que vous m’apportez sont nuancé malgré tout et constate l’invalidité par rapport à Pie XII, voici un copie/collé de votre source qui confirme très bien  que la Forme est purement d’ordre ecclésiale, donc modifiable par tout Pape.

              Pour le coup, l’intervenant  (Gaston, alias U.R.) avait raison concernent la Forme parfaitement modifiable, et je ne roule pour personne que pour la recherche de la vérité de Notre Seigneur par la Sainte Église un point c’est tout ! mais il faut rendre à césar ce qui est à césar concernant (Gaston, alias U.R.) et la Forme modifiable. Merci bien pour tout les documents que je vais imprimer pour mieux tenter de saisir. (c’est effectivement complexe)

              — Quelque opinion qu’on accepte, la même difficulté subsiste : comment expliquer l’intervention de l’Église, soit pour déterminer spécifiquement les éléments sensibles de certains sacrements, soit pour y apposer des conditions de valeur engageant la validité même du sacrement ? Au début de sa Constitution, Pie XII a rappelé la doctrine formulée au concile de Trente : « L’Église ne possède aucun pouvoir sur « la substance » des sacrements. » Et il identifie cette « substance » avec « les éléments que les sources de la Révélation nous montrent avoir été choisis et imposés par le Christ lui-même. » Précision intéressante, qui explique l’impossibilité où se trouve l’Église de modifier quoi que ce soit aux éléments indiqués dans le Nouveau Testament comme appartenant au Baptême, à l’Eucharistie, à l’Extrême-Onction. Peut-être pourrait-elle s’appliquer aussi, dans l’Ordre, à l’imposition des mains, à condition de supposer que les Apôtres ont reçu ce rite du Sauveur. Mais bien d’autres éléments, essentiels pour la validité des sacrements, ne sont pas désignés par les sources de la Révélation, comme déterminés par le Christ lui-même et, pour nous en tenir au sacrement de l’Ordre, il est bien clair que les « formes », indiquées par Pie XII n’ont pas été « choisies et imposées par le Christ ».

              http://rore-sanctifica.org/bibilotheque_rore_sanctifica/06-magistere-sacrements/1947-a-michel-commentaire_de_sacramentum_ordinis-ami_du_clerge_(mai_1948)/A-Michel_-_Sacramentum-O_Commentaire_-_Ami_du_Clerge_mai_1948.pdf

              • Cave Ne Cadas
                Cave Ne Cadas lien permanent*
                mai 22, 2015

                Cher Pierre qui roule…
                (alias Gaston, alias U.R.)
                 
                Arrêtez votre cinéma… étudiez ! et vous comprendrez… au lieu de vouloir démontrer que vous avez raison !!!
                 


                « Pierre » (IP : 86.206.146.86, AToulouse-658-1-123-86.w86-206.abo.wanadoo.fr)
                « Ultima Ratio » (IP : 86.206.146.86, AToulouse-658-1-123-86.w86-206.abo.wanadoo.fr)
                 

      • Edouard-Marie Laugier
        Edouard-Marie Laugier lien permanent
        mai 21, 2015

        Le vieux trollage bien rance des doubles comptes.
        Faut pas nous la faire, c’est une technique vérolée.

        Les démonstrations de Rore Sanctifica sont factuelles, logiques, scientifiques.
        Et ce travail gigantesque, qui aurait du être celui de clercs  fut celui de laïcs !

        Quel mépris pour ceux là donc, qui ont trimé dessus !

        Mais ils n’ont pas fait ça pour les honneurs du Monde mais pour la Vérité et le Salut des âmes.

        Et « tout le monde » (beaucoup de monde) s’en balancent.

        Je ne doute pas un seul instant qu’ils auront la gratitude de l’Église Catholique au 6e âge, tant pour le travail fourni, que pour le mépris récolté.

         

        • Cave Ne Cadas
          Cave Ne Cadas lien permanent*
          mai 22, 2015

          Mon cher Édouard,
           
          « Et ce travail gigantesque, qui aurait du être celui de clercs fut celui de laïcs ! »
           
          …quelques clercs (de rares !!!) ont aussi participé à ce Travail !
           

        • Charles
          Charles lien permanent
          mai 22, 2015

          La vraie gratitude ne viendra que du Ciel…cher Édouard ! N’attendons rien d’ici bas ou que bien peu de choses…
           

          • Edouard-Marie Laugier
            Edouard-Marie Laugier lien permanent
            mai 23, 2015

            Tout à fait Charles.

            Mais cela reste un tort de leur part car la gratitude est un devoir (de justice) et donc de Charité …

            • Jean-Baptiste lien permanent
              mai 27, 2015

              Rore Sanctifica n’a rien démontré du tout. Ses prétendues études comportent des aberrations. Les nouveaux rites sont valides : http://gloria.tv/media/2tSfXRzf26z

              Concernant la Bulle de Paul IV, vous n’en avez jamais rien compris. Quasiment personne ne la comprend faute de connaissances juridiques. Paul IV n’y dit aucunement qu’un antipape puisse être accepté par l’Église universelle (ce serait une hérésie) : l’expression de « prestation d’obéissance à lui rendue par tous » se réfère uniquement au serment d’obédience des cardinaux, comme l’indique la formule latine (« obedientiam« ).

              • Cave Ne Cadas
                Cave Ne Cadas lien permanent*
                mai 27, 2015

                Le jeune blanc-bec « Je sait tout » veut donner des leçons à un Comité (International !) d’érudits en matière éthologique… et nous parle d’aberrations !!!
                 
                Le jeune « 1er de la classe » (qui a encore du lait sur les lèvres) croit fermement à la survie du pédo-criminel et tantouse F∴M∴ Montini-Paul VI…
                « toujours en vie, exilé, attendant l’heure de Dieu pour retrouver le siège de Pierre. »
                 
                Le Béatifié de Vatican-d’Eux reviendra donc dans la Gloire pour retrouver le siège de Pierre usurpé !!!
                 

                 

                « Le même jour, à Paris, le profane Angelo Roncalli (Jean XXIII) et le profane Giovanni Montini (Paul VI) ont été initiés aux augustes mystères de la Fraternité. »
                (Carlos Vazquez Rangel, éminent franc-maçon)

                Cette révélation fut confirmée par le franc-maçon mexicain Jaime Ayala Ponce pour qui « Roncalli et Montini ont été initiés aux augustes mystères de la confrérie. »
                 
                Et ce jeune blanc-bec « Je sait tout » continu a nier l’évidence… (L’Internet est plein de démonstrations évidentes !)
                 
                Concernant la Bulle de Paul IV, « Je sait tout » a tous compris LUI !!! « Quasiment personne ne la comprend faute de connaissances juridiques »
                 

                 

                • Jean-Baptiste lien permanent
                  mai 30, 2015

                  Il est contraire à la doctrine catholique de prétendre que les cardinaux Roncalli et Montini aient été francs-maçons avant leur élection, car l’acceptation pacifique du pape par l’Église universelle l’infirme radicalement.

                  • Cave Ne Cadas
                    Cave Ne Cadas lien permanent*
                    mai 30, 2015

                    JBA, avant de raconter des c***, dites-nous où se trouve votre Montini, devenu le Doyen de l’humanité, qui était déjà un homosexuel de notoriété publique dès les années 30, et qui avait été écarté par Pie XII, bien avant son « élection » de 1963, et dont le Père était un franc-maçon notoire ?
                     
                    Ne connaissez-vous pas les photos des tombes maçonniques de la famille de sa mère ???
                    http://rore-sanctifica.org/bibilotheque_rore_sanctifica/Diaporama/RoreSanctificaVersionFRVIrevB%20%28DRAFT%201%29P3.pdf
                     
                    http://padrepioandchiesaviva.com/uploads/Chiesa_viva_441_S_fr.pdf
                     

                    P6 judéo-pédophile
                    Représentation de Paul VI (1897-1963), « pape » judéo-pédophile, portant le pentacle sur sa main gauche (porte du bien du mal au Vatican).

                     
                    Paul VI… grand ami des francs-maçons… et, pour certains auteurs sérieux… Paul VI était membre de la secte… dont une des tombes familiale porte « fièrement » les emblèmes…

                     


                    Famiglia Alghisi – Angolo del cimitero di Verolavecchia (Brescia)

                     

                    Famiglia Alghisi – angolo base tombale di destra

                     
                    http://barruel.com/infiltrations-maconniques-eglise.html
                    http://barruel.com/Tomba-famiglia-Alghisi.htm
                     

                    Voici quelques photos (cliquez sur l’image pour l’agrandir) de Montini-Paul 6 portant l’Éphod :

                    Montini-Paul 6, portant l’Éphod Montini-Paul 6, portant l’Éphod Montini-Paul 6, portant l’Éphod
                    Montini-Paul 6, portant l’Éphod Montini-Paul 6, portant l’Éphod Montini-Paul 6, portant l’Éphod

                     

                    Paul VI wearing Jewish Ephod
                    (
                    Paul VI portant l’Éphod juive)

                     

                    Lien :

                     

                  • Edouard-Marie Laugier
                    Edouard-Marie Laugier lien permanent
                    mai 30, 2015

                    A contrario, ce que vous dites va à l’encontre de la Bulle de Paul IV très claire sur la nullité de l’élévation à une dignité ecclésiastique, évêque cardinal ou Pape, même si elle est publique, dans la mesure ou AVANT l’élu est hérétique, ou excommunié.

                    La « reconnaissance de l’élection (ou élévation) par l’Église, de manière universelle, est un argument parfaitement irrecevable, et jamais évoqué dans l’histoire de l’Église Catholique.
                     

              • Edouard Marie Drumont
                Edouard Marie Drumont lien permanent
                mai 27, 2015

                « Rore Sanctifica n’a rien démontré du tout. Ses prétendues études comportent des aberrations. Les nouveaux rites sont valides »

                 
                Effarant !!
                À ce niveau là on ne discute même plus.
                 

                • Jean-Baptiste lien permanent
                  mai 30, 2015

                  Leurs « études » comportent des âneries monumentales, par exemple l’idée que le nouveau rite de consécration épiscopale proclamerait une hérésie adoptioniste.

                  • Edouard-Marie Laugier
                    Edouard-Marie Laugier lien permanent
                    mai 30, 2015

                    Trois lignes arrachées à grande peine, face à plus de milles pages d’études sérieuses … ce n’est pas aujourd’hui que nous aurons notre réfutation sérieuse de Rore Sanctifica … ni demain !
                    Allez on va vous aider : qu’est ce qui vous fait dire qu’il n’y aurait pas l’hérésie adoptioniste dans les rituels modernistes de 1968 ?
                     

                    • Jean-Baptiste lien permanent
                      mai 31, 2015

                      Lisez ce que j’ai écrit, j’ai publié un article sur gloria.

                      J’ai déjà réfuté l’erreur du « Mgr Montini exilé par Pie XII » dans mes livres, irréfutés à ce jour. Vous êtes comme un disque rayé. C’est pareil pour la Bulle de Paul IV, j’ai réfuté cette erreur et vous répétez toujours la même chose : premièrement vous ne savez même pas faire la différence entre l’hérésie notoire et celle qui n’est pas notoire, et deuxièmement le terme de « prestation d’obéissance » dans la Bulle de Paul IV se réfère uniquement à l’homme des cardinaux après l’élection, qui se déroule dans la chapelle Sixtine.

                      Lisez mes livres, plutôt que de lire les âneries que publient vos prêtres ou évêques sédévacantistes. Il est impossible que Jean XXIII et Paul VI aient été francs-maçons, en vertu de l’acceptation pacifique : le jugement infaillible de l’Église condamne vos romans-polars stupides sur le sujet. LHR et son clan ont pollué internet avec ça.

                    • Cave Ne Cadas
                      mai 31, 2015

                      Le jeune blanc-bec « Je sait tout » continue de donner des leçons à tout le monde… (on se demande comment un [seul] prêtre peut-il le soutenir ??? ; mais c’est vrai que c’est un « fada » du « survivantisme »…lui aussi !!!)
                       

                      Jean-Baptiste André
                      Le jeune blanc-bec « Je sait tout », Jean-Baptiste ANDRÉ sur une de ses vidéos qu’il publie…

                       
                      Ce jeune homme, qui a encore du lait plein les babines, veut nous faire croire qu’il a tout réfuté !!!
                      « J’ai déjà réfuté l’erreur du « Mgr Montini exilé par Pie XII » dans mes livres, irréfutés à ce jour. »
                      …SES livres !!! (combien de ventes & combien de lecteurs !!!) et il SE dit « irréfutés à ce jour » !!!

                      …si c’est comme SONT article sur « Gloria » !!! (irréfuté à ce jour ???) : 289 vues (même pas lecteurs !!!)

                      statistiques de Jean-Baptiste ANDRÉ
                      La validité de la nouvelle messe et des nouveaux rites d’ordination et de consécration épiscopale de Jean-Baptiste ANDRÉ sur GloriaTV.

                      Sachez jeune homme, qu’ici on tourne à plus de 5.000 visites par jours…

                      Stat du CatholicaPedia Blog
                      (Cliquer pour agrandir)

                       
                      « pour la Bulle de Paul IV, j’ai réfuté cette erreur et vous répétez toujours la même chose »
                      il a RIEN réfuté le p’tit homme !!! Son « argumentations » est foireuse !!!
                       
                      « Il est impossible que Jean XXIII et Paul VI aient été francs-maçons, en vertu de l’acceptation pacifique : le jugement infaillible de l’Église condamne vos romans-polars stupides sur le sujet. »
                      …qu’il est STUPIDE ce p’tit homme !!! à croire que « Jean XXIII et Paul VI [n’]aient [pas] été francs-maçons, en vertu de l’acceptation pacifique »…
                      Ce sont les Franc∴-Mac∴ EUX-mêmes qui les ont dénoncés…
                       

                      Et c’est LUI qui parle de « romans-polars stupides » !!!

                       

                    • Cave Ne Cadas
                      Cave Ne Cadas lien permanent*
                      mai 31, 2015

                      Et ce jeune blanc-bec « Je sait tout » affirme dans un de ses « articles » sur son blogue « survivantisme » :

                      Pour ma part, je rends grâce au Seigneur d’assister à la Messe célébrée en communion avec le vrai Pape, quand je le peux ; et quand ça n’est pas possible, j’assiste à la Messe chez la Fraternité Saint Pie X.

                      …on se demande comment il peut être admis (même occasionnellement) au Monastère du Saint Sacrement et de la Sainte Croix ce trompeur affabulateur !!!
                       

  3. François Foucher
    mai 19, 2015

    Vous lirez également Jérôme, la bulle de Paul IV qui destitue tout prélat hérétique et qui fait de « François » un antipape. Toutes les infos nécessaires sur ce guide :
     
    http://www.guide-doctrinal.com

     

    […] « … si jamais il advient qu’un Évêque, même ayant fonction d’Archevêques, de Patriarche ou de Primat ; qu’un Cardinal de l’Église romaine, même Légat, qu’un Souverain Pontife même, avant leur promotion ou leur élévation au Cardinalat ou au Souverain Pontificat, ont dévié de la foi catholique ou sont tombés dans quelque hérésie, la promotion ou l’élévation — même si cette dernière a eu lieu dans l’entente et avec l’assentiment unanime de tous les Cardinaux — est nulle, non avenue, sans valeur […]

    Ces hommes ainsi promus et élevés seront par le fait même, sans qu’il faille quelque déclaration ultérieure, privés de toute dignité, place, honneur, titre, autorité, fonction et pouvoir, même si tous et chacun de ces hommes n’a dévié de la foi, tombant dans la schisme ou l’hérésie, qu’après son élection, soit en le suscitant, soit en l’embrassant.

     

  4. Charles
    Charles lien permanent
    mai 19, 2015

    Eh bien François, je constate que les « juifs déguisés en prêtre » ont au moins cette vertu : vous faire réapparaître, non comme un diable qui sortirait de sa boîte, mais comme un « pouffeur » d’un « grand après-midi d’amour » (sic !)   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    À mon tour de pouffer, cher François, et loin de moi la mauvaise pensée de me moquer de vos prestations littéraires car ici tout le monde connait mon ironie mordante …qui ne m’épargne même pas moi-même !!! Beaucoup s’en accommodent, d’aucuns y sont allergiques… J’ose espérer que vous ferez partie de la première catégorie… Et dans le rôle « guide doctrinal », cher François, je pense que notre Jérôme est bien tombé : on est jamais aussi bien recadré que par des gens de sa propre génération… (même si notre bien-aimé administrateur est un excellent pédagogue…!   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif)

    Il faudrait expliquer aussi à Jérôme que derrière des mots très sérieux comme le mot « déguisé », il peut aussi y avoir un zeste d’humour et d’ambiguïté ou pour le  moins un clin d’œil qui tire amplement sa justification des nombreuses expériences vécues ou « contemplées » à travers le triste spectacle que donne bien souvent la liturgie synaxiale, c’est à dire celle de la secte qui éclipse (n’en déplaise à Messeigneurs de La Question) la Sainte Église depuis un demi-siècle…http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

    Aurons-nous le grand plaisir de vous voir le 20 juin à St Benoit, cher François ??…http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
     

  5. François Foucher
    mai 20, 2015

    Très cher Charles,

    Vous ne me croirez sans doute pas, mais je pensais justement (providentiellement !) à vous, et à l’une de nos discussions que nous avons  eu, il y a environ trois mois sur ce site.

     

    À cette occasion, nous avons illustré de par nos commentaires un article sur la secte conciliaire, en traitant les clercs apostats de « panier de crabes », et nous nous entretenions au sujet du fait que nous allons certainement apprendre beaucoup de choses sur les écarts des impies, lors du jugement général…

     

    Quoi qu’il en soit, vous m’en voyez ravi de vous voir ravi de me voir réapparaître, j’espère que vous allez bien, je serai bien évidemment présent le 20 juin à Saint-Benoît, et je me réjouis d’avance de vous voir à cette occasion.

     

     

    Ce sera par ailleurs pour nous tous un bol d’air de pouvoir nous retrouver entre CSI, loin des impies — et des justes fatigants en attente d’expulsion de la grâce, à cause des concessions qu’ils

    font avec la vérité (plus le temps passe, moins je peux les voir…).

     

    Le Sacré-Cœur régnera !

    Bien Amicalement

    À très bientôt!

     

    François
     

    • Charles
      Charles lien permanent
      mai 20, 2015

      Merci François — (prénom très en vogue !!!   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif) pour votre amicale réponse.

      Et au plaisir donc de vous revoir parmi nous le 20 juin.
       

  6. François T. lien permanent
    mai 20, 2015

    Bon, récapitulons calmement : nous avions déjà un « Pape » danseur de tango. Nous avons désormais un « prêtre » chanteur de cabaret. Ne pourrions-nous espérer à présent l’apparition prochaine d’une carmélite drag-queen ?
     

    • Charles
      Charles lien permanent
      mai 20, 2015

      Patience cher François T. ……on pense toujours que l’on a tout vu mais rien n’est moins sûr/vrai car le Ciel et l’Enfer se liguent parfois  pour toujours nous surprendre davantage. Après on peut légitimement penser qu’une surprise divine est bien mieux à espérer qu’un leurre — même magnifique — de nos chers archanges déchus…http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

      Une carmélite drag-queen dites-vous ? Pourquoi pas !   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif On a bien eu une chanteuse « vainqueur » de l’Eurovision 2014 en la personne de Conchita WURST, personnage ambigüe s’il en est !   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif Et si cette dernière rentrait soudain dans les ordres ? au Carmel par exemple…vous seriez bien bluffé cher François T. !!!!!!!
       
      Nos amis tradis, eux qui aiment tant les « conversions » http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif en seraient alors pour leur frais… À Dieu rien d’impossible !   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
       

      • Nordland
        Nordland lien permanent
        mai 20, 2015

        Snif… snif !!!!! http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

        Charles… François… Je sens comme une odeur de naphtaline ! http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

        Sachez être de votre temps !

        Au diable le latin (c’est d’ailleurs notre Najat nationale qui le dit !)
         
        Vive l’anglais :

         
        Ou le polonais :

         
        Ou l’espagnol :

        (quoi de mieux que l’italienne « Sœur » Cristina pour accompagner le gay Ricky Martin ?)

         
        Sachez respirer à plein poumon l’air de la nouvelle évangélisation !

         

  7. Nordland
    Nordland lien permanent
    mai 20, 2015

     


    Cher Jean, cher Georges, cher Stéphane, cher Bernard,
     
    Bien que je sois prêtre et que cet état par le passé vous débectait, permettez-moi de vous appeler par vos prénoms et non par vos noms de guerre. Une façon comme une autre de me sentir votre frère. Certes, vous demeurez Cabu, Wolinski, Charb et Tignous, dessinateurs de profession, crayonneurs d’idées, trublions de vie politique, insulteurs de justes et de coupables, souvent drôles et méchants sous le crayon vulgaire et obsessionnellement blasphémateur du sacré, mais à mon esprit éduqué par le Christ à dépasser les apparences, vous apparaissez plus grands que votre œuvre, plus grands que vos dessins offerts aux combats rétrécis de la terre. Seule la bonté personnelle qualifie un être et l’ennoblit jusqu’à la moelle, je le crois, et pour cela, je mourrais. Tout le reste n’appartient qu’à la petite histoire qui finit sous le dégueuloir conventionnel des hommages et des récompenses accordés entre hommes, au gré des intérêts particuliers et des partis. Bah ! que tout cela est bas !
     
    Aujourd’hui, préoccupé par plus haut, maintenant que la vie n’est plus un mystère pour vous puisque vous connaissez la vérité tout entière (et Dieu sait si cette connaissance doit désormais susciter en vous non plus votre humour mais votre joie), je viens vous demander un petit coup de main pour la France. Ne me le refusez pas.
     
    Amis, auriez-vous la gentillesse de dire un mot au créateur du monde afin qu’il continue de juger avec indulgence ses enfants d’en bas qui le rejettent ou qui prétendent le défendre en tuant leurs semblables ? Faites cela pour nous, je vous en supplie ! Que le Ciel n’abandonne pas la terre, et que les hommes comprennent enfin que travailler à la mort de Dieu dans les consciences ou tuer au nom de Dieu revient à massacrer l’homme lui-même ! Pourriez-vous aussi de vos lumières actuelles éclairer nos intelligences de manière à ce que nous empruntions les chemins par lesquels on peut enrayer les fusils les plus huilés ?
     
    Je vous avoue qu’une chose me surprend depuis votre entrée dans la vie éternelle : c’est la glorification unanime de la liberté d’expression que vous auriez honorée magnifiquement jusqu’à mourir pour elle ! Je dirais plus sobrement que vous avez exprimé librement ce que vous pensiez sans jamais vous préoccuper des effets collatéraux que l’expression de VOTRE vérité pouvait créer dans les esprits. C’est ainsi. Pourtant, dans les relations humaines, et en particulier dans la vie conjugale, familiale, et même amicale, nous ne lâchons pas ce que nous pensons sans exercer un certain discernement à la seule fin de ne pas blesser inutilement nos proches. Et cela devrait valoir aussi pour les lointains.
     
    La raison de cette retenue n’est pas à chercher bien loin, elle appartient à l’univers de l’amour qui tout simplement ne désire pas blesser. Cette retenue dans le langage, cette réserve bienveillante n’est pas une faiblesse, elle est une intelligence qui protège les liens et qui, en évitant de faire monter le sang à la tête de l’adversaire potentiel, empêche par rebond de le faire jaillir de la tête d’un autre. Cette réserve, tout homme peut la vivre, elle est vraiment à la portée de tous, sauf de l’extrémiste qui donne aux idées plein pouvoir y compris à l’irrespect qui, paraît-il, gagne la partie.
     
    Le président de la République n’a pas cessé ces derniers jours d’appeler le peuple français à la vigilance. Encore une idée bien abstraite !
     
    Que faut-il donc faire ? Rester chez soi ? Faire des provisions ? Lire le Coran ? Souscrire à un abonnement à Charlie Hebdo ? J’aurais préféré qu’il demandât humblement à tous les Français de calmer le jeu de la haine en les suppliant de ne plus blesser la conscience d’autrui au nom d’une liberté d’expression pas assez réfléchie, autrement dit, en nous invitant tous à prendre la résolution de respecter profondément les croyances qui sont chères à des millions de personnes. C’est à ce prix que la paix fera son lit.
     
    Chers Jean, Georges, Stéphane et Bernard, votre mort ignominieuse me fait une peine immense et je voudrais qu’elle ne soit pas inutile. Vos caricatures ne méritaient pas de vous tuer, mais elles l’ont fait. D’une certaine façon, vous avez touché de votre humour grinçant les régions les plus viscéralement haineuses de la nature humaine assoiffée de justice et de vengeance, et par là, vous avez provoqué l’avènement de la barbarie. Parce que votre nature était saine, je veux le croire, parce que vous cherchiez sans doute à votre manière le bien commun, parce que vous considériez la liberté d’expression comme un droit devant s’exprimer sans état d’âme, parce que vous étiez au fond restés des enfants qui dessinaient comme tous les enfants tout en jouant à mettre le feu, vous avez oublié la permanence de la cruauté humaine quand elle se met au service d’une cause jugée absolue. Vous avez touché à de l’intouchable, et en réponse, vous qui étiez intouchables de par votre dignité d’homme, vous avez été plus que touchés, abattus en plein cœur.
     
    Au-delà de toutes les décisions politiques qui seront prises, je l’espère, pour contrecarrer les actes terroristes, intercédez pour nous, chers Cabu, Wolinski, Charb et Tignous, rendez-nous intelligents et respectueux des croyances d’autrui pour que la France se distingue encore par sa hauteur civilisatrice.
     
    Un dernier point qui me tient à cœur : si vous croisiez au Ciel les trois petits enfants qui, lors de l’affaire Merah, ont été assassinés sauvagement, embrassez-les pour moi, et partagez avec eux la gloire qui est la vôtre aujourd’hui. Eux n’ont pas eu droit à une journée de deuil national ni à une manifestation d’envergure. Mais que pouvons-nous y faire ? Ces enfants ne disposaient que de leurs prénoms, ils n’avaient pas de noms de guerre, et ils ne défendaient pas la liberté d’expression ni la cause de certains politiques ! Qu’importe ! Seule la bonté personnelle qualifie un être et l’ennoblit jusqu’à la moelle, je le crois. Pour cela, je mourrais.
     
    Allez, chers Cabu, Wolinski, Charb et Tignous, soyez dans la joie de Dieu, continuez votre vie, et éclairez-nous maintenant de vos clartés.
     
    Père Zanotti-Sorkine

     

     

     
    http://www.bvoltaire.fr/peremichelmariezanottisorkine/chers-jean-georges-stephane-et-bernard,151655
     

  8. Edouard-Marie Laugier
    Edouard-Marie Laugier lien permanent
    mai 20, 2015

    Ce sera par ailleurs pour nous tous un bol d’air de pouvoir nous retrouver entre CSI, loin des impies — et des justes fatigants en attente d’expulsion de la grâce, à cause des concessions qu’ils font avec la vérité (plus le temps passe, moins je peux les voir…).

    Sans oublier cependant que pour beaucoup d’entres nous, impies,  nous l’étions avant notre conversion.
    Or précisément, à notre exemple, et peut être davantage que nous, il existe dans ce Monde des impies qui sont souvent très édifiants dans les épreuves, plus que certains tradis, surtout au regard des grâces reçues.
    Car si la grâce ne manque pas dans nos milieux, on peut se demander si la correspondance à la grâce n’est pas un réelle problème ?

     

  9. Fert Fert Fert
    Fert Fert Fert lien permanent
    mai 20, 2015

    Merci cher Édouard pour cette très juste et très pertinente remarque, qui devrait en faire réfléchir plus d’un (dont moi) qui se prétend catholique. Nous serons plus sévèrement  jugé que beaucoup d’autres car nous avons reçu infiniment plus en ces heures sombres de l’histoire de l’Église.  Laissons le Juste Juge Juger et opérons notre salut avec crainte et tremblements !
     

    • Edouard-Marie Laugier
      Edouard-Marie Laugier lien permanent
      mai 21, 2015

      « Laissons le Juste Juge Juger et opérons notre salut avec crainte et tremblements ! »
       

      Précisément cela n’exclut pas, bien au contraire le jugement (au for externe) des libéraux voir des carrément hérétiques, qu’ils soient laïcs ou clercs (surtout).
      Hélas vous concernant il est vrai que vous avez une répulsion maladive de tout ce qui est jugement des personnes. Avec une conception assez libérale de la Charité.

      Et c’est précisément parce qu’il y a un constat/jugement terrible qui s’opère sur ce milieu que nous devons rester modeste.
       

  10. Martial lien permanent
    mai 22, 2015

    En résumé, en s’exprimant au nom de la secte conciliaire, Monsieur Zanotti Sorkine  paraît appliquer, et de façon caricaturale,  ce qui ressemble à un programme de propagande religieux social et politique.

    Ce programme consiste à rendre réel à ce qui n’était qu’une infâme calomnie, et faire passer dans les faits, et  depuis 1958, comme émanant prétendument de l’Église Catholique, la conception honteusement  mensongère que développait  au sujet de l’Église, il y a un siècle et demi, rav Elie Benamozegh*.  À savoir, l’Église et le catholicisme ne sont que du sentiment ; ils ne sont qu’une corruption de pseudo véritable hébraïsme (donc talmudique selon lui : préceptes concrets, etc…) ;  et  s’ils ne sont que du sentiment, alors ils ne servent à rien. Ils s’évanouissent dans la pitié humaine universelle, sans aucune force morale et sans aucune utilité sociale.

    Aujourd’hui, sous le règne de la pseudo-laïcité française,  le discours de ce monsieur est on ne peut plus parfaitement conforme à l’idéologie unique régissant tous les esprits :

    il ne sert à rien sur le plan religieux, — sans compter les mensonges et les erreurs monstrueux qu’il véhicule à l’encontre du Catholicisme semper idem ; —  mais sur le plan social et politique, il est fort utile car il fait œuvre noachide, dans les derniers esprits conciliaires…ou tradis.
     


    * cf. « la morale juive et la morale chrétienne ». Pour avoir une idée du comble de l’effronterie abjecte dans la calomnie de  cet auteur, il suffit de lire dans cet ouvrage l’assimilation qu’il fait entre NSJC à Sabbatai zvevi ; ce dernier (avec Frank est aux Illuminatis, ce que la Qabal est à la maçonnerie, et ce qu’est le talmoudisme à l’idéologie des Lumières).

     

Trackbacks & Pingbacks

  1. Les JMJ, le site de rencontres pour jeunes conciliaires… | LE CATHOLICAPEDIA BLOG ²

Les commentaires sont fermés.