Aller au contenu

« RESURREXIT SICUT DIXIT » !

2016 mars 27

 

Joyeuses et Sainte Fête de Pâques !

 

Gaude et laetare ! Quia surrexit Dominus vere, alleluia !

Resurrexit

* * *

 

Joyeuses & sainte Fête de Pâques 2016 !

 

La Résurrection du Christ par Noël Coypel

 

 

  1. Ludovicus
    mars 27, 2016

    Le Christ, notre Pâque, a été immolé. Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, ni avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains de levains de la sincérité et de la vérité.

    Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang dans votre lutte contre le péché.

    Et vous avez oublié l’exhortation de Dieu qui vous dit comme à des fils : « Mon fils, ne méprise pas le châtiment du Seigneur, et ne perds point courage lorsqu’il te reprend ; car le Seigneur châtie celui qu’il aime, et il frappe de la verge tout fils qu’il reconnait pour sien. » C’est pour votre instruction que vous êtes éprouvés : Dieu vous traite comme des fils ; car quel est le fils que son père ne chatie pas ?

    Si vous êtes exempts du châtiment auquel tous ont part, vous êtes donc des enfants illégitimes, et non de vrais fils.

    D’ailleurs, puisque nos pères selon la chair nous ont châtiés et que nous les avons respectés, combien plus nous devons nous soumettre au Père des esprits, pour avoir la vie ? Quant à ceux-là, c’était pour peu de temps qu’ils nous châtiaient au gré de leur volonté ; mais Dieu le fait autant qu’il est utile pour nous rendre capables de participer à sa sainteté.

    Toute correction, il est vrai, paraît sur l’heure un sujet de tristesse, et non de joie ; mais elle produit plus tard, pour ceux qui ont été ainsi exercés, un fruit de paix et de justice. « Relevez donc vos mains languissantes et vos genoux défaillants ; dirigez vos pas dans la voie droite », afin que ce qui est boiteux ne dévie pas, mais plutôt se raffermisse.

    Recherchez la paix avec tous, et la sainteté, sans laquelle personne ne verra le Seigneur.

    Veillez à ce que personne ne manque à la grâce de Dieu ; à ce qu’aucune racine d’amertume, venant à pousser des rejetons, ne cause du trouble, et que la masse n’en soit infectée.
    Hé. 12, 4-15

     

  2. Charles
    Charles lien permanent
    mars 27, 2016

    RESURREXIT SICUT DIXIT !

    Que la sainte joie de Pâques illumine vos âmes, réjouisse vos cœurs et inonde vos reins, chers amis lecteurs…

    Les quelques lignes qui suivent et que je souhaite propices à votre méditation en ce saint jour de Pâques, ne sont pas de moi. Je vous les livre donc en esprit d’échanges car chacun pourra en faire un commentaire, un complément ou une critique.

    « Si par la Loi on atteint la justice, c’est donc pour rien que le Christ est mort. » Gal 2,21

     

    Le rapport entre la foi, la loi et la Croix est un rapport complexe et souvent difficile à appréhender. De part et d’autre de la Croix se situent bien souvent le rigorisme et le laxisme. Prétextant le salut opéré par la croix et la nécessaire adhésion de foi, il arrive que l’on hypertrophie la miséricorde au point de soutenir que seule la foi suffit, que ce qui compte c’est l’esprit et que toute forme de loi est obsolète. Inversement, considérant le sacrifice sanglant du Christ avec son exemple d’obéissance et d’abnégation, on en arrive parfois à réduire la Croix à une efficacité mécanique liée aux sacrifices et aux rites.

    En réalité cette dualité autour de la Croix peut  se résumer bien souvent au sacrifice de l’amour ou de la vérité. Sur l’autel de l’amour miséricordieux, est sacrifiée la Vérité.  Sur l’autel de la Vérité est sacrifié l’amour miséricordieux. Or comme le dit le psaume « Amour et Vérité s’embrassent ». Il ne peut y avoir de vérité sans amour ni d’amour sans vérité. Une vérité privée de l’amour ne peut être une vérité divine.

     Un amour qui exclut ou amoindrit la vérité, ne peut être en aucun cas un amour divin. Aimer suppose la vérité. Or la vérité est une loi absolue, si ce n’est la loi divine par excellence. Car que nous demande Dieu sinon d’être vrais, de vivre dans la vérité et non soumis au Prince du mensonge ?

    Avoir la foi c’est d’abord et avant tout adhérer à la Vérité divine, donc la reconnaître et chercher à la faire sienne. Ne pas reconnaître ni adhérer à la pleine vérité de Dieu c’est, en définitive, ne pas aimer Dieu tel qu’il est, c’est aimer un Dieu amputé d’une partie de sa vérité, c’est parfois même choisir, construire son propre Dieu. La Vérité est loi en ce sens qu’elle est normative. Rien au monde ne peut faire que la vérité soit fausse. La vérité de ce fait s’impose à nous comme loi et c’est à cette loi vraie à laquelle la foi est invitée à adhérer.

    Aussi, la foi est-elle un acte d’adhésion à la loi divine de la vérité.  Refuser la loi, c’est refuser la foi. Voilà pourquoi, il faut aimer la Loi en tant qu’elle s’impose à nous comme Vérité, c’est-à-dire comme connaissance de Dieu et de ce fait comme chemin vers Dieu. Reconnaître la vérité de Dieu, exprimée dans la Loi est donc une étape essentielle dans le cheminement vers Dieu. La Croix n’abolit en rien la Loi, elle l’accomplit en ouvrant à la connaissance de l’homme et à l’adhésion de la foi, un visage désormais complet de Dieu.

    Par la bouche d’Isaïe, le Seigneur dit au sujet de la montagne sainte : « Il ne se fera ni mal, ni destruction sur toute ma montagne sainte, car le pays sera rempli de la connaissance du Seigneur. » Is 10,9.

     Par Osée, Dieu pleure : « Mon peuple est en exil faute de connaissance. » Le drame de l’homme et de l’humanité réside dans cette lacune terrible de la non connaissance de Dieu. Si l’on considère avec saint Augustin que connaître Dieu c’est l’aimer, alors on comprend le lien étroit entre le fait de connaître Dieu et donc sa vérité et d’appliquer ses commandements non par contrainte mais par amour.

    Si Dieu est vérité, si ses lois sont vérité alors La vérité de Dieu est une réalité qui s’impose à nous.

    Aussi connaître Dieu n’est autre que vivre dans la vérité. Si connaître Dieu c’est l’aimer, alors connaître Dieu c’est aussi connaître la vérité et l’aimer. C’est pour cela que sur la montagne sainte, dans le royaume, là où Dieu est reconnu et aimé, il ne peut y avoir de mal, parce qu’il ne peut y avoir de mensonge. Si la vérité est Dieu, alors la pratique de la vérité, de ses lois, est d’abord un acte d’amour, une adhésion amoureuse pour demeurer avec Dieu et en Lui. Aussi qui cherche la Vérité, qui connaît Dieu, s’éloigne naturellement du mal, conséquence de l’ignorance et de l’éloignement de Dieu. La paix divine est liée à la connaissance de Dieu, d’une part parce qu’elle conduit à la vision béatifique et d’autre part parce qu’elle éloigne du mal. Connaître et aimer Dieu est le rempart le plus sûr contre le trouble et l’angoisse, contre les assauts du mal. L’Apôtre ne dit il pas lui-même : « Si Dieu est avec moi que puis-je craindre du mal ? »

    Il est donc vital pour le chrétien d’approfondir sa connaissance de Dieu et par là sa fréquentation de Dieu afin de se prémunir du mal qui peut l’assaillir ou qu’il peut commettre, mais aussi afin de répandre autour de lui la connaissance véritable de Dieu. Car savoir l’existence de Dieu ne suffit pas. Pour être sauvé, pour vivre uni à Dieu, il faut le connaître parce qu’il faut l’aimer, Lui, en vérité, et non une image tronquée.

     

     

    • Ludovicus
      mars 27, 2016

      Autrement dit : Nihil volitum nisi praecognitum ou on ne peut aimer ce que l’on ne connait pas.

      Mais comme l’a dit un excellent auteur : tous les hommes désirent connaître la vérité, mais peu nombreux ceux qui veulent s’y soumettre, d’où la recherche perpétuelle…
       

       

      • Charles
        Charles lien permanent
        mars 27, 2016

        Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus disait :

        « C’est la confiance, et rien que la confiance qui conduit à l’Amour. »

        Ayons confiance en la Très Sainte Vierge Marie qui ne sait pas le refus !!!
         

         

  3. Ludovicus
    mars 28, 2016

    Pardonnez-moi, cher Charles d’avoir ajouté mon petit grain de sel à votre savant message.

    Les vérités de foi s’adressent à l’intelligence mais comme cette vérité dépasse ses capacités c’est la volonté, dans un acte d’humilité, de « pauvreté », nous fait adhérer à Dieu parce qu’Il est Dieu et souverainement crédible et qu’il est parfaitement raisonnable de le croire et de mettre sa confiance en Lui.

    Les commandements sont Sa volonté, volonté de vie pour nos âmes, donc ceux qui l’aiment font Sa volonté en les observant, preuve de leur vrais charité :

    Si vous m’aimez, gardez mes commandements. » Jn 14, 15

    Il est vital pour le catholique d’être uni au Christ par la foi et la charité, la connaissance seule ne suffit pas, le catholicisme n’étant pas une gnose, on ne se sauve pas parce que l’on connait, mais parce que l’on pratique, que l’on vit de la foi, ce que l’Écriture appelle « faire la vérité », pratiquer la justice, au sens de sainteté, être des imitateurs de Dieu, comme des fils bien-aimés, selon le modèle du Fils Unique.
     

     

  4. mars 28, 2016

    « cherchez d’abord le royaume de Dieu et vous aurez le reste par surcroit »

    « ce n’est pas celui qui dit : mon Dieu ,mon Dieu qui sera sauvé ,mais celui qui fait la volonté de mon Père »

    « laisse là ton offrande et va te réconcilier avec ton frère »

    Les messes, les cérémonies, les prières, c’est très bien, mais faire la volonté de Dieu c’est encore mieux !!!
     

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      mars 28, 2016

      …dixit Morin…
       

      Jean 20:19-23
       
      19 Le soir de ce même jour, le premier de la semaine, les portes du lieu où se trouvaient les disciples étant fermées, parce qu’ils craignaient les Juifs, Jésus vint, et se présentant au milieu d’eux, il leur dit : « Paix avec vous ! »
      20 Ayant ainsi parlé, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur.
      21 Il leur dit une seconde fois : « Paix avec vous ! » « Comme mon Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie. »
      22 Après ces paroles, il souffla sur eux et leur dit : « Recevez l’Esprit-Saint.
      23 Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis ; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus. »

       

       

      • mars 30, 2016

        Avec vos enfants, que préférez vous le plus ?

        Qu’ils vous fassent un « bisou » tous les soirs avant d’aller dormir, ou qu’ils aillent immédiatement fermer la porte quand vous leur en donnez l’ordre puis aider leur mère à desservir la table sans ronchonner ?

        Les hommes d’Église n’auraient ils pas tendance à mettre trop de faste dans les cérémonies au détriment de l’accomplissement des volontés de Dieu ?

        L’habit ne fait pas le moine dit on, mais la soutane et les belles cérémonies en latin font elles le vrai prêtre voulu par Dieu ?

        C’est vrai que ça y contribue, mais c’est pas tout !!!
         

        • Cave Ne Cadas
          Cave Ne Cadas lien permanent*
          mars 30, 2016

          Hors sujet ! Morin…
           
          Je vous disais (comme Notre Seigneur) :

          « La Paix soit avec vous ! »

           
          …et pour répondre à votre « réflexion », Saint Pie X disait infailliblement (inspiré du SAINT ESPRIT) :

          Je veux que mon peuple prie sur de la beauté »

          « Je veux que mon peuple prie sur de la Beauté », confiait Saint Pie X à Camille Bellaigue au cours d’une audience où le musicien français demandait au Pape qu’il daignât accomplir la réforme de la musique sacrée ardemment souhaitée par de nombreux esprits…

          Six semaines plus tard, Saint Pie X signait le Motu Proprio Tra le sollecitudini sur la musique sacrée pour l’Église Universelle. Par ce texte, il entendait préciser les buts de la musique sacrée, ses genres, donner des critères d’appréciation et de jugement du caractère plus ou moins sacré de telle ou telle musique, préciser l’usage de certains instruments.
           
          …dans ce Motu proprio sur la musique sacrée « Inter pastoralis officii sollicitudines ». Signé le 22 novembre 1903 par le Pape Saint Pie X, au tout début de son pontificat (il fut élu le 4 août de la même année), ce document plus connu sous son titre italien, langue dans laquelle il fut initialement écrit, « Tra le sollecitudini », eut un grand retentissement dans la vie liturgique de l’Église.
           
          Musique et chant nous plongent dans la foi de l’Église et nous invitent à prier d’un cœur joyeux sur de la beauté.
           

           

          • Joseph-Marie lien permanent
            mars 30, 2016

            « Aux temps des persécutions, l’Église laissant la pompe des cérémonies et les manifestations extérieures du culte, se réfugie dans les secrets des cœurs, où Dieu lui a préparé une place, où il a établi ces sanctuaires intimes dans lesquels on l’adore « en esprit et vérité » [1]. De même c’est dans le désert, dans la séparation d’avec le monde, dans le dépouillement de toutes choses que les âmes justes cherchent leur protection contre les assauts du démon, et Dieu, qui les attendait là, vient alors les visiter, comme il le dit Lui-même par son prophète Osée [2] : « Je le conduirai dans la solitude, et je parlerai à son cœur ».

             
            Dom Guéranger « La liturgie »
             

             


            [1] Jean IV, 23.
            [2] Osée II, 14.

             

             

  5. Edouard-Marie
    Edouard-Marie lien permanent
    mars 30, 2016

    Pourquoi toujours opposer les choses entres elles ?

    Les rites liturgiques (Messes, Cérémonies, Prières) c’est la Foi vécue,
    c’est les œuvres, et elles doivent être d’un agréable parfum.

    Beau et fastueux au temps Pascal, beau et sobre au temps du Carême.
     
    – – –
     

    L’obéissance à Dieu, sa Sainte Volonté c’est dans la vie de tout les jours,
    dans son devoir de religion (prières, offices etc.) ,
    et le devoir d’état (travail, famille, études).

    Les deux ne sont absolument pas incompatibles, ne s’opposent absolument pas.

    Ce qui est un tort c’est de délaisser l’un pour l’autre.

     

    On ne fait pas la volonté de Dieu en ne pratiquant pas, on ne la fait pas non plus en limitant sa Foi à ces seules pratiques sans chercher ce que Dieu veut.
     

     

    • mars 30, 2016

      Le premier Commandement nous dit : « un seul Dieu tu adoreras », et ensuite il y a les neuf autres.

      Ce premier Commandement ne représente que 10 % de ce que Dieu nous ordonne, et en effet il faut que l’adoration soit sincère, pieuse, belle, les chants agréables et la musique parfaite.

      Mais … il reste les neuf autres Commandements qu’il nous faut traiter de la même manière, avec le même respect.

      L’ensemble devant  former un tout cohérent.

      J’ai toujours été surpris par les nombreux sermons qui nous édifient sur les mérites de Nôtre Seigneur et par le petit nombre de ceux qui nous instruisent  sur la façon de mettre en pratique dans nôtre vie quotidienne les neuf derniers Commandements.

       

       

      • Edouard-Marie
        Edouard-Marie lien permanent
        mars 30, 2016

        En réalité les 3 premiers portent sur la prière / la liturgie / les cérémonies.

        Mais nous ne sommes pas une religion de comptables, mais celle de l’unité. Toutes les composantes de la Foi ne font qu’un tout, un tout cohérent.

        Quand aux sermons des prêtres, ils vont de l’affreux au bon, rarement excellent. En général les bons sermons (fsspx / Thèse / csi) viennent des prêtres qui prêchent régulièrement les exercices.
         

        • Cave Ne Cadas
          Cave Ne Cadas lien permanent*
          mars 30, 2016

          …exercices, exercices, exercices…
           
          Vous savez (pas !) …depuis que notre cher Abbé Vérité nous a quitté († paix à son âme !)… Les Exercices ???
           

           

          • Edouard-Marie
            Edouard-Marie lien permanent
            mars 31, 2016

            Depuis que feu Mr l’Abbé Vérité a été rappelé à Dieu, il n’y a plus aucun prédicateur à son niveau, c’est à dire excellentissime. (Au dessus, c’est Saint Ignace !)

            Il reste néanmoins de bons prédicateurs au moins 1 chez les sédévacantistes, et 2 ou 3 à la FSSPX *.
            Et d’autres honorables.

            Ces gens là ont de bons sermons, au moins sur la vie spirituelle.

            Il y a aussi des prédicateurs de retraites de Saint Ignace qui pour autant, font des sermons insipides.

             

            Il s’agissait simplement de marquer la corrélation entre qualité de prédication de retraites de Saint Ignace  et qualité de sermons.

             

            Mais vous allez surement pas être d’accord (qu’importe !)

            * Évidemment pour ceux là (FSSPX) il y a un autre problème, celui de la Sainte Messe.
             

             

            • Cave Ne Cadas
              Cave Ne Cadas lien permanent*
              mars 31, 2016

              Eh oui ! …je ne suis pas d’accord !!
               
              Mais c’est vôtre opinion… (Donc je la respecte !)
               
              Joseph Marie Gabriel Vérité () était unique de nos temps… parce qu’ANTILIBÉRAL.
               

               

              • Edouard-Marie
                Edouard-Marie lien permanent
                mars 31, 2016

                C’est plutôt un constat !

                L’abbé Vérité exceptionnel, unique pour les Retraites, certes oui ! Mais pour autant ce n’était (ni n’est) le seul prédicateur de Retraite.

                On (mais pas tous) peut, aujourd’hui encore, faire une bonne retraite de Saint Ignace,chez au moins UN prêtre NUC.

                Pourquoi ? Parce que c’est d’abord le retraitant qui par ses dispositions, fera (ou non) une bonne Retraite.

                Évidemment ça sera un peu plus dur aujourd’hui, il faudra s’accrocher aux branches.
                 
                Pour revenir au sujet initial, il y a des prêtres de la FSSPX qui font des sermons éminents meilleurs que certains prêtres NUC, qui soit n’ont rien à dire mais qui le disent bien et fort longuement, soit qui possèdent une science mais ne savent pas (ou mal) la transmettre.
                C’est un gâchis absolu, que cette maudite fraternité sacerdotale, qui tant confisque les vocations sérieuses, les hommes de qualité, pour en faire des libéraux. 
                Lesquels pourtant seraient excellent s’ils avaient, non pas pu, car ils auraient pu (et DU), mais voulu être antilibéraux. 
                 

                 
                PS: Je ne sais pas ce qu’il en est des futurs ralliés, les « pasionarias » de la Thèse, ni s’ils serinent leur littérature matérialiter/formaliter notamment à la Méditation sur les Deux Étendards.
                 

                 

                • Edouard-Marie
                  Edouard-Marie lien permanent
                  mars 31, 2016

                  Il faut voir d’ailleurs quelle estime porte certains partisans de la Thèse (chacun ses « fixettes », mon cher Cave Ne Cadas) pour feu Mr l’abbé Vérité au point de le calomnier et de le rabaisser au rang de libéral, lui reprochant de taire les questions graves comme l’Una Cum. Lesquels partisans qui par ailleurs s’offusquent quand ce même prédicateur enseignait AUX RETRAITANTS les DIFFÉRENTES classes d’Hommes non seulement pour LEUR réforme personnelle mais aussi pour débusquer les deux mauvaises classes d’hommes et se prémunir d’eux.

                  Il y a vraiment chez les partisans de la Thèse une propension quasi obsessionnelle à systématiquement attaquer et souiller ce qui est antilibéral et encensé les pires ennemis de l’Église en en faisant les détenteurs de l’Apostolicité de l’Église Catholique (la hiérarchie conciliaire).
                   

                   

  6. Edouard-Marie
    Edouard-Marie lien permanent
    mars 31, 2016

    Notamment un partisan et grand défenseur de la Thèse, notoirement connu pour étaler publiquement des vices (alcoolisme, arnaque financière, débauche).

    Qui est le premier à vociférer comme un damné envers quiconque fait une remarque à un de ses chers prêtres de l’imbc (au motif qu’ils sont prêtres).

    Mais qui, impudent, il y a 30 ans dans le milieu des années 80 avait environ 35 ans, osait reprendre un prêtre qui avait l’age qu’il doit avoir maintenant, c’est à dire plus de 65 an (30 ans son aîné).

    Et qui, c’est un fait, ne connait presque pas l’abbé Vérité dont il dit tant de mal (quelle honte).

    Un personnage qui au crépuscule de sa vie devrait faire son examen de conscience approfondi et qui, au lieu de cela, défend avec sectarisme une thèse qui donne une profonde nausée à toute âme qui aime la Vérité.
    Un sombre personnage qui pousserait le plus calme des ermites à sortir de ses gonds.
     

  7. Edouard-Marie
    Edouard-Marie lien permanent
    mars 31, 2016

    Oh punaise le bug. À coup sur c’est lié au sujet abordé, à savoir les démoniaqueries de la Thèse. Vivement qu’elle soit condamné cette thèse. :lol:

  8. Charles
    Charles lien permanent
    avril 1, 2016

    Je dois être un peu demeuré…mais que sont et que viennent faire toutes ces courtes vidéos (dont certaines inactives !) qui n’ont ni queue ni tête ? Quelle âme charitable va bien vouloir m’expliquer ???

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      avril 1, 2016

      Cher Charles et chers lecteurs,
       

      Un « BUG » * dans un des logiciels de fonctionnement de notre blogue est apparu dans les commentaires depuis une paires de jours !!!
       
      Cela se traduisait par l’insertion de « vidéos » (actives ou inactives) dans les commentaires comportant des chiffres… comme par exemple des références bibliques : « Jn 10,5 » ou autres…
       
      Je viens d’en trouver la cause (et le fauteur !!!  ).
      Et « Les choses sont rentrées dans l’ordre »
       
      Veuillez nous excuser pour le désagrément subit.
      Cave Ne Cadas (…qui a faillit “tomber” en ce 1er Avril a cause d’un poisson déguisé en “insecte” !!!  )

       

       

       

       

       


      * En informatique, un « bug » (de l’anglais bug, « insecte ») est un défaut de conception d’un programme informatique à l’origine d’un dysfonctionnement.
       

       

      • Charles
        Charles lien permanent
        avril 1, 2016

        Merci de vos pertinentes (et techniques !) explications, cher Administrateur ! Les béotiens que nous sommes vont être rassurés.

        Pour une fois que ce n’est pas un poisson !!!…..
         
        TIENS ! puisque nous parlons de poisson (d’avril…tout le monde suit !?) en voici un de taille. À savourer à petites bouchées :
         

         
        « C’EST OFFICIEL !!!! François Hollande et Julie Gayet se marieront le 26 avril !

        Une cérémonie religieuse est également prévue. Et pas n’importe où : en l’église Saint-Nicolas-du-Chardonnet.
         

        http://www.bvoltaire.fr/malikabillot/cest-officiel-francois-hollande-et-julie-gayet-se-marieront-le-26-avril,248496

        * Avec les remerciements de l’auteur au Bulletin de réinformation de Radio Courtoisie qui a révélé ce scoop. »
         

         
        Et…si c’est pas un poisson…j’attends de pied ferme vos preuves et démonstrations !!!!   Hihihi!
         
        On vit une époque formidable……….. Alleluia !
         

         

         

         

Laisser une réponse

Nota : Vous pouvez utiliser du HTML dans vos commentaires. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ces commentaires par l'intermédiaire du flux RSS

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen:

http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif