Aller au contenu

« RESURREXIT SICUT DIXIT » !

2014 avril 20

 

Joyeuses et saintes fêtes de Pâques !

Gaude et laetare ! Quia surrexit Dominus vere, alleluia !

Resurrexit
 

* * *

 

Pour la sainte Fête de Pâques 2014, nous sommes heureux d’offrir à tous nos fidèles lecteurs le Véritable Portrait de Notre Seigneur Jésus Christ.

 

Véritable Portrait de
Notre Seigneur Jésus Christ
Tel Qu’il a été envoyé au Sénat Romain
Par Publus Lentulus Pro Consul Romain de la Judée

Véritable Portrait de Notre Seigneur Jésus Christ

 

* * *

 

Autre version du Véritable Portrait de Notre Seigneur Jésus Christ :

 

Véritable Portrait de Notre Seigneur Jésus Christ

Vrai Portrait de Notre-Seigneur Jésus-Christ

Ce portrait est l’exacte reproduction de celui que l’empereur Tibère fit graver sur émeraude, lequel faisait partie du trésor impérial de Constantinople,
qui tomba entre les mains des turcs en 1453, et devint propriété du sultan Bajazet II ;
ce dernier en fit don au pape Innocent VIII
ainsi que de la sainte lance qui blessât le flanc du Seigneur,
en échange de la libération de son propre frère qui avait été fait prisonnier par les armées chrétiennes à Rhodes.

 

3 réponses
  1. charles lien permanent
    avril 20, 2014

    Joyeuses et saintes fêtes de Pâques à tous et à toutes !
     
    Comment choisir entre plusieurs versions des portraits de Notre-Seigneur ???….
    Il est vrai que ce ne sont que des portraits et que l’homme, même artiste, est un bien piètre médiateur pour rendre à Son Humanité l’hommage de Sa Divinité……
    Je resterai donc dubitatif…….c’est comme ça………

    Voici une prière qui, sans nous faire oublier la joie surnaturelle de ce Saint Jour, doit nous remettre en esprit les maux présents et à venir qui rendront notre âme triste à mourir :

    « Mon âme est triste à en mourir ! » ( Mt 26, 38 )

    Seigneur Jésus, je vous demande pardon !
    Pardon d’abord pour mes péchés, pour mes grandes et mes petites offenses. Pardon pour les outrages, les impiétés. Pardon pour les crimes de toutes sortes. Pardon pour tous les péchés, toutes les fautes qui offensent et désolent votre Cœur.
    Je m’humilie profondément devant vous, ô Jésus, implorant votre miséricorde pour moi et tous les pauvres pécheurs.
    Je jette toutes ces fautes, ces crimes, ces péchés, ces outrages, les miens comme ceux de mes frères humains, dans votre Cœur si miséricordieux, mon Jésus.
    Nous ne pouvons compter que sur vous. Je vous supplie de réparer vous-même, en moi et dans les autres, tout ce que le mal a fait et de suppléer au bien mal fait.
    Pardon et miséricorde, ô Jésus, par votre Cœur Sacré qui s’est livré pour nous !

    • avril 20, 2014

      Vous remarquerez, cher Charles, que ces deux portraits, même s’il ne sont pas du même auteur, sont très similaires qu’en aux traits de NS Jésus-Christ… d’une beauté parfaite !!!

      Joyeuses Pâques
      « La paix soit avec vous ! »


      Jean, Chapitre 20

      1. Le premier jour de la semaine, Marie-Madeleine se rendit au sépulcre, dès le matin, avant que les ténèbres fussent dissipées, et elle vit la pierre enlevée du sépulcre.
      2. Elle courut donc, et vint trouver Simon-Pierre et l’autre disciple que Jésus aimait, et leur dit : « Ils ont enlevé du sépulcre le Seigneur, et nous ne savons où ils l’ont mis. »
      3. Pierre sortit avec l’autre disciple, et ils allèrent au sépulcre.
      4. Ils couraient tous deux ensemble, mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre, et arriva au sépulcre.
      5. Et, s’étant penché, il vit les linceuls posés à terre ; mais il n’entra pas.
      6. Simon-Pierre qui le suivait, arriva à son tour et entra dans le sépulcre.
      7. Il vit les linges posés à terre, et le suaire qui couvrait la tête de Jésus, non pas posé avec les linges, mais roulé dans un autre endroit.
      8. Alors, l’autre disciple qui était arrivé le premier au sépulcre, entra aussi ; et il vit, et il crut.
      9. Car ils ne comprenaient pas encore l’Écriture, d’après laquelle il devait ressusciter d’entre les morts.
      10. Les disciples s’en retournèrent donc chez eux.
      11. Cependant Marie se tenait près du sépulcre, en dehors, versant des larmes ; et, en pleurant, elle se pencha vers le sépulcre ;
      12. Et elle vit deux anges vêtus de blanc, assis à la place où avait été mis le corps de Jésus, l’un à la tête, l’autre aux pieds.
      13. Et ceux-ci lui dirent : « Femme, pourquoi pleurez-vous ? » Elle leur dit : « Parce qu’ils ont enlevé mon Seigneur, et je ne sais où ils l’ont mis. »
      14. Ayant dit ces mots, elle se retourna et vit Jésus debout ; et elle ne savait pas que c’était Jésus.
      15. Jésus lui dit : « Femme, pourquoi pleurez-vous ? Qui cherchez-vous ? » Elle, pensant que c’était le jardinier, lui dit : « Seigneur, si c’est vous qui l’avez emporté, dites-moi où vous l’avez mis, et j’irai le prendre. »
      16. Jésus lui dit : « Marie ! » Elle se retourna et lui dit en hébreu : « Rabboni ! » c’est à dire « Maître ! »
      17. Jésus lui dit : « Ne me touchez point, car je ne suis pas encore remonté vers mon Père. Mais allez à mes frères, et dites-leur : Je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu, et votre Dieu. »
      18. Marie-Madeleine alla annoncer aux disciples qu’elle avait vu le Seigneur, et qu’il lui avait dit ces choses.
      19. Le soir de ce même jour, le premier de la semaine, les portes du lieu où se trouvaient les disciples étant fermées, parce qu’ils craignaient les Juifs, Jésus vint, et se présentant au milieu d’eux, il leur dit : « Paix avec vous ! »
      20. Ayant ainsi parlé, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur.
      21. Il leur dit une seconde fois : « Paix avec vous ! » « Comme mon Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie. »
      22. Après ces paroles, il souffla sur eux et leur dit : « Recevez l’Esprit-Saint. »
      23. « Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis ; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus. »
      24. Mais Thomas, l’un des douze, celui qu’on appelle Didyme, n’était pas avec eux lorsque Jésus vint.
      25. Les autres disciples lui dirent donc : « Nous avons vu le Seigneur. » Mais il leur dit : « Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets mon doigt à la place des clous et ma main dans son côté, je ne croirai point. »
      26. Huit jours après, les disciples étant encore dans le même lieu, et Thomas avec eux, Jésus vint, les portes étant fermées, et se tenant au milieu d’eux, il leur dit : « Paix avec vous ! »
      27. Puis il dit à Thomas : « Mets ici ton doigt, et regarde mes mains ; approche aussi ta main, et mets-la dans mon côté ; et ne sois plus incrédule, mais croyant. »
      28. Thomas lui répondit : « Mon Seigneur, et mon Dieu ! »
      29. Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, Thomas, tu as cru. Heureux ceux qui n’ont pas vu et qui ont cru. »
      30. Jésus a fait encore en présence de ses disciples beaucoup d’autres miracles qui ne sont pas écrits dans ce livre.
      31. Mais ceux-ci ont été écrits, afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu’en croyant vous ayez la vie en son nom.

       

  2. Ludovicus lien permanent
    avril 21, 2014

    Le plus beau portrait que nous a laissé NSJC Lui-Même, et spécialement pour les hommes du XX et XXI siècles, est celui du Saint Suaire. Malgré les blessures des outrages on peut admirer la magnifique noblesse de son visage.
    Sainte Fête de Pâques.

Les commentaires sont fermés.