Aller au contenu

Quelques œuvres “décalées” de Bergo(go)glio alias papeFrançois — (II)

2013 mai 10

Après l’interview de Leonardo Boff — « Théologien de la libération » et ancien “prêtre” brésilien, qui fut condamné par l’église Conciliaire (elle-même !) pour ses prises de position — qui assure que Bergoglio a aidé un couple d’invertis à adopter il y a quelques mois
Une autre histoire dans laquelle Bergoglio a aidé une femme en lui envoyant un luthérien pour procéder à un exorcisme sur son fils

* * *

L’exorciste favori du Pape François

 

Manuel-AcunaLe pasteur luthérien Manuel Acuña (1) est spécialisé dans la santé spirituelle, et c’est un ami personnel du souverain pontife, qui avait pour habitude de le recommander chaque fois qu’étaient décelés chez quelqu’un des signes de possession.

 

            Il y a cinq ans, une certaine Alejandra accourut, désespérée, à l’archevêché de Buenos Aires pour y chercher une solution au problème de son fils de cinq ans, qui présentait des signes évidents de possession démoniaque. Elle avait déjà frappé à la porte de plusieurs églises, mais sans jamais qu’arrive de Rome l’autorisation de procéder à un exorcisme. Elle eut la bénédiction de pouvoir rencontrer en privé et hors de tout protocole celui qui était alors le cardinal Jorge Bergoglio et qui est, depuis mercredi dernier, le nouveau Pape de l’Église catholique. Là, cette femme angoissée reçut un billet portant un nom et un numéro de téléphone. Il s’agissait de Manuel Acuña, pasteur luthérien spécialisé dans la santé spirituelle et ami personnel de l’actuel Souverain Pontife. Ce n’était pas la première fois que se produisait une telle situation, ni la dernière, dans la longue histoire des exorcismes réalisés par celui qui est désormais le fier « bras expulseur de démons » du chef du Vatican. « Nous sommes très amis, le saint père est une personne extraordinaire. Nous nous connaissons bien, et il a un grand respect pour la santé spirituelle. Chaque fois que nous parlions au téléphone ou qu’il parvenait à trouver un moment pour me recevoir, il m’interrogeait beaucoup sur cette question et sur mon activité, car il s’est toujours intéressé à ce qui touche à la santé. C’est un grand connaisseur », reconnaît lui-même Acuña, bien qu’il se montre plus énigmatique sur l’origine des cas de possession communiquées par Bergoglio. « En parler serait compromettre le Pape actuel », a déclaré le pasteur. Mais le cas de la dénommée Alejandra fournit des indications sur cet arrangement, qui a duré des années. « Je me suis rendue tout d’abord dans une église du sud de la ville, parce qu’elle était proche de chez moi. Là, ils ont vu mon gamin, qui était déjà passé entre les mains de professionnels de la médecine, puis de guérisseurs qu’on m’avait recommandés. Rien n’y avait fait. Même des médecins m’ont conseillé de m’adresser à l’église, parce qu’il y avait quelque chose d’autre », a raconté cette femme. L’enfant présentait en effet une série de caractéristiques évoquant une possession démoniaque. L’une d’elles – inexplicable – était qu’il parlait en araméen, une langue antique. Sa mère, une fois convaincue qu’il avait besoin d’aide spirituelle, se précipita dans une église. Là, on la reçut, on examina l’enfant, mais on ne put le soumettre à un exorcisme, parce qu’il y fallait une autorisation spéciale du Vatican. Laquelle tardait sans cesse. « Nous nous sommes rendus dans une autre église, et ce fut pareil. Les prêtres nous ont dit qu’il n’y avait aucun doute, mais qu’ils ne pouvaient exorciser sans autorisation. Quelqu’un m’a alors recommandé d’en parler à Bergoglio, et je suis allée le voir dans son bureau. Je n’ai pas demandé d’audience, je m’y suis simplement présentée. Il me reçut aimablement, cela dura quelques minutes. Il lut quelques documents que je lui apportais. Il se montra très compréhensif et me promit une solution rapide », raconte Mariana. [NdT : « Alejandra » = « Mariana » ??…] Au bout de quelques jours, on la convoqua par téléphone, et on lui remit le désormais célèbre billet. « On me dit d’appeler immédiatement, que je trouverais là une prompte résolution au problème », ajoute Alejandra. La communication fut évidemment instantanée, et la solution semblait se dessiner très rapidement. Le pasteur Manuel, qui reçoit les personnes à exorciser dans sa paroisse du Bon Pasteur de la localité de Santo Lugares, la convoqua pour le jour même. « Il y eut trois séances. Dès la première, mon fils changea profondément. Quelque chose avait quitté son regard, une chose sinistre qui s’y trouvait jusqu’alors et qui donnait le frisson. Une fois l’exorcisme terminé, tout devint différent pour nous. Notre vie changea, et mon gamin put commencer à mener une vie normale. Nous serons toujours redevables à ces deux prêtres (2), Bergoglio et Acuña. Ce fut pour nous une bénédiction », explique la femme. Ajoutons, en marge de cette histoire, que le pasteur Acuña a à son actif plus de deux cents exorcismes enregistrés. Beaucoup ont été relatés dans ces pages au cours des dernières années et sont connues de par le monde. « C’est pour moi une fierté que mon amitié avec le Pape François. J’ai beaucoup appris de lui pendant tout ce temps. Chacun de ses mots et de ses conseils, chacune de ses accolades, je les conserve dans mon cœur. Je me considère comme son fils, et je vais tout mettre en œuvre pour que ses messages soient connus de notre communauté. Il s’agit de cela, de porter la parole de Dieu en tous lieux », déclare le pasteur. « Cela m’émeut énormément qu’il ait élu par ses pairs. Lui-même se tenait à l’écart, mais Dieu l’a choisi à travers ses autres fils. C’est beau, cette manière dont il a demandé aux personnes présentes de prier pour lui. Nous l’avons tous fait, et nous continuons. Nous croyons fermement qu’il va devenir un pape extraordinaire qui ouvrira les portes de l’institution aux plus nécessiteux, aux exclus et aux marginaux. C’est un honneur d’être son contemporain, plus encore en tant qu’Argentins. Il y a beaucoup à faire », a déclaré, très ému, le pasteur Acuña.

 

Source : http://www.diariopopular.com.ar/notas/150119-la-historia-del-exorcista-favorito-del-papa-francisco

la-historia-del-exorcista-favorito-del-papa-francisco

Bergo(go)glio alias papeFrançois avec le pasteur luthérien Manuel Acuña

_______

 

Traduction CatholicaPedia.net

Que notre traducteur soit ici encore une fois remercié.

* * *

On notera que le “Code de Droit Canonique” de l’église Conciliaire précise pourtant :

Can. 1172 – § 1. Personne ne peut légitimement prononcer des exorcismes sur les possédés, à moins d’avoir obtenu de l’Ordinaire du lieu une permission particulière et expresse.

§ 2. Cette permission ne sera accordée par l’Ordinaire du lieu qu’à un prêtre pieux, éclairé, prudent et de vie intègre.

http://www.vatican.va/archive/FRA0037/__P45.HTM
 

À suivre pour de nouvelles Œuvres de Bergo(go)glio…

 



[1] NdT : L’auteur (évidemment conciliaire) de ce texte parle successivement de « curé » et de « prêtre » à propos du luthérien en question. Nous ne pouvons nous y résoudre.

NdlR : La Chaîne Ibéro-Américaine C.I.N. le présente même comme “l´Evêque Luthérien Manuel Acuña” !!!

Prière pour la Paix au Moyen-Orient

Dans la Ville Autonome de Buenos Aires. Année 2001. 0382001Le pasteur Pentecôtiste de Boston pris par la main du Président de Solidarité Mondiale, le Professeur Francisco López y Diez, et à son côté, l´Evêque Luthérien Manuel Acuña.

Chaîne CIN : http://www.cadenacin.com/french/noticiasdepaz4.asp

[2] NdT : même remarque.

22 réponses
  1. Fert Fert Fert
    Fert Fert Fert lien permanent
    mai 10, 2013

    L’« évêque » Bergoglio dans l’exorcisme de ses fonctions !
    il paraît même que pendant l’exorcisme par le “prêtre” luthérien le diable est sorti en protestant !!!  …satan bouche un coin hein !

  2. Ludovicus
    Ludovicus lien permanent
    mai 11, 2013

    § 2. Cette permission ne sera accordée par l’Ordinaire du lieu qu’à un prêtre pieux, éclairé, prudent et de vie intègre. ET CATHOLIQUE of course !

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      mai 11, 2013

      Oui mais… ce “Code” est celui de l’église Conciliaire !… (version V2.1983)
      alors bien sûr, comme les faussaires de l’église Conciliaire n’ont pas tout refait… ils ont laissé des brides de l’Église catholique (l’Église en ordre…) dans leurs textes…

      Et en particulier dans cet article 1172 (version V2.1983) des phrases du C.I.C. 1917 :

      CIC 1917 (de l’Église Catholique) :

      Can. 1151

      § 1 Celui qui a le pouvoir d’exorciser ne peut prononcer légitimement des exorcismes sur les possédés, s’il n’a obtenu de l’Ordinaire une permission particulière et expresse.

      § 2 Cette permission ne sera accordée par l’Ordinaire qu’à un prêtre pieux, prudent et de vie intègre, qui ne procédera aux exorcismes qu’après avoir constaté par une investigation diligente et prudente que le sujet à exorciser est réellement possédé du démon.

      Can. 1152

      Les exorcismes peuvent être prononcés par les ministres légitimes, non seulement sur les fidèles et les catéchumènes, mais même sur les acatholiques et les excommuniés.

      Can. 1153

      Les ministres des exorcismes qui ont lieu dans le baptême, dans les consécrations et les bénédictions, sont les mêmes que ceux qui sont les ministres légitimes de ces rites sacrés.

  3. charles
    charles lien permanent
    mai 11, 2013

    Je vois que les bons mots fusent et prolifèrent… Attention, chers amis, la polémique, même acerbe, n’a de légitimité que dans la recherche du bien des âmes… Ne laissons aucune place aux animosités personnelles… et aux jeux de mots un peu trop cruels !!!

    Quelques remarques  et commentaires  en outre :

    1/ Il est clair que lorsque le droit canon conciliaire nous parle d’ORDINAIRES, ceux-ci étant frappés d’invalidité radicale, plus aucune permission ne peut s’appliquer de la part de ces faux évêques. Ainsi un véritable prêtre catholique peut faire un exorcisme à condition d’employer le rituel antéconciliaire et de le respecter à la lettre.

    2/ Cher Ludovicus, aimons la rigueur des mots ! Ainsi ne peut-il y avoir de concept de “prêtre” en dehors de l’Église Catholique. Alors ne cédons pas à la facilité de langage dans ce domaine. Voyez que les pasteurs luthériens s’habillent en clergyman et sont parfois appelés curés ou pères ! La confusion règne et cela est voulu. J’avais aussi remarqué l’extrême dérive dans les médias du mot “messe”, pour qualifier n’importe quelle cérémonie religieuse chrétienne. C’est intolérable !

    3/ Un pasteur protestant, tout comme n’importe quel laïc catholique, peut “s’adonner” à des exorcismes privés, le résultat n’étant jamais garanti. Il n’y a donc en soi rien de surprenant dans cette pratique qui remonte aux temps évangéliques. Avec l’extinction du sacerdoce valide, tout laïc aura à se confronter tout ou tard au démon ! Lorsque nous récitons le grand exorcisme de Léon XIII, nous faisons d’ailleurs un acte pratique d’exorcisme qui a une grande portée dans la sphère surnaturelle. Bien qu’il ne soit pas fait pour chasser un ou plusieurs démons du corps d’un possédé… il agit réellement par la vertu des paroles qu’il contient…

    4/ Lorsqu’un véritable prêtre fait un exorcisme avec le rituel, il engage toute la puissance de l’Église dans cet acte. Un simple pasteur, du seul fait de son hérésie, ne vaincra le démon qu’en apparence dans le meilleur des cas, car il n’aura pas avec lui toute la puissance de l’Église, et le résultat final sera laissé à l’appréciation ultime de Notre-Seigneur…

    5/ De même qu’on ne se moque pas de Dieu, on ne se moque pas non plus des démons. Il ne faut donc pas se laisser aller à une investigation bâclée ou maladroite en la matière et une véritable possession obéit à des cirières bien précis. S’il en manque un seul, la prudence requiert de ne pas pratiquer d’exorcisme solennel à la légère. Toutefois, un exorcisme privé peut toujours être pratiqué par n’importe quel baptisé-confirmé car ainsi il n’engage pas l’Église mais que sa propre personne…

    6/ Dans sa grande sagesse, l’Église a réservé à certains prêtres (pieux, prudents, éclairés et intègres) la faculté d’exorciser avec le Rituel édicté par elle. L’éclipse de l’Église nous oblige à reconsidérer le rôle éventuel de chacun de nous, ce qui en aucun cas ne veut dire qu’il faille faire n’importe quoi en ce domaine.

    7/ N’oublions pas que protestantisme et naturalisme sont liés entre eux par une filiation ténébreuse et que le démon n’a pas été surnommé le Malin pour rien…

     

    • Ludovicus
      Ludovicus lien permanent
      mai 11, 2013

      Cher Charles, merci de votre sollicitude, je ne cède aucunement au facilité de langage, je voulais simplement faire remarqué qu’un luthérien ne peut faire un bon exorciste et j’ai fait la confusion avec le code de 1917, seul valable à mes yeux.

  4. charles
    charles lien permanent
    mai 11, 2013

    N’y voyez aucune critique personnelle cher Ludovicus ! Je voulais juste rappeler que le terme de “prêtre” ne peut être que d’acception catholique. Je sais pertinemment que dans votre esprit il n’y a aucune confusion. Cordialement.

  5. charles
    charles lien permanent
    mai 11, 2013

    Un vieil ami thomiste, pieux et savant, me fait remarquer qu’il faut bannir de notre vocabulaire le mot “laïc” mais lui préférer celui de “simple fidèle” ou “fidèle” tout court. Car ce terme est tombé complètement dans les mains impies et sacrilèges de la Synagogue et de la Franc-Maçonnerie….

    Cher Cave Ne Cadas et chers amis lecteurs qu’en pensez-vous ?

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      mai 11, 2013

      Cher Charles,

      Les termes “simple fidèle” ou “fidèle” ne valent que pour des Catholiques !
      (Qui dit Catholique, dit : resté authentiquement catholique !) Les autres, conciliaires compris ne sont que des “chrétiens”… (mille sectes…)

      Alors quid des laïcs ? Le peuple athée ? …les païens !!!

    • Ludovicus
      Ludovicus lien permanent
      mai 11, 2013

      Il est tout à fait juste et sain de corriger l’erreur et d’être épris de précision, ceci étant dit la formulation du code de 1983 reste catholique.
      Par ailleurs, il est vrai qu’une certaine formulation acerbe et grotesque, peut faire assez facilement douter de la réelle catholicité du blog.

    • Fert Fert Fert
      Fert Fert Fert lien permanent
      mai 11, 2013

      cher Charles,
      “Le terme laïc vient du latin laicus qui signifie « commun, ordinaire, qui est du peuple » 1 lui-même issu du grec laikos signifiant « du peuple ». Au XIe siècle, il donne le mot « lai » (au sens d’illettré) et s’oppose à clericus (du clergé, au sens de « savant »)”

      Ça ne date pas d’aujourd’hui !

      Quand on vous dit laïc, vous comprenez de qui l’on parle et tout le monde également ! de la même manière si l’on vous dit simple fidèle ou fidèle ! L’essentiel est de se comprendre !

      Moi je joue avec les mots, et vous vous jouez sur les mots !
       

  6. Fert Fert Fert
    Fert Fert Fert lien permanent
    mai 11, 2013

    Vous avez raison cher Charles,
    pour revenir à l’exorcisme il ne peut être efficace que s’il est pratique par un vrai prêtre catholique évidemment ! En revanche le malin qui porte bien son nom peut, par l’intermédiaire de n’importe quel hurluberlu pratiquant un “exorcisme”, fut-il de bonne intention, donner l’impression de délivrance afin de donner le change et de mettre en confiance la victime vis à vis des faux exorcistes, les empêchant ainsi de s’approcher de l’Église catholique par qui vient le salut et la délivrance. C’est un peu la même chose avec le mouvement charismatique  ( dans l’église  conciliaire ) qui “opère” de nombreuses guérisons ainsi qu’un grand nombre de délivrances ou exorcismes. Les résultats toujours impressionnants ne durent jamais longtemps ou alors laissent place à d’autres problèmes de santé ou simplement et bien souvent d’ailleurs endorment leurs proies dans une quiétude bercée de sentimentalisme.
    Par l’Église catholique nos âmes aspirent au SEIGNEUR, et par l’eglise conciliaire  c’est le  SAIGNEUR  qui aspire les âmes !
     

    • Avatar
      Yves Weinachter lien permanent
      mai 11, 2013

      Le « bienheureux Jean-Paul II » serait très puissant. D’après un certain Gabriele Amorth.

  7. charles
    charles lien permanent
    mai 11, 2013

    Merci FertX3 de votre commentaire très pertinent ! Toutefois, en dehors des cas strictes de possession dûment constatée selon des critères théologiquement définis, il convient d’encourager les fidèles dans la pratique pieuse et efficace des exorcismes privés, pratique qui ne pourra que renforcer leur sens et leur approche du surnaturel divin.
    Ce serait une erreur de ne définir la pratique des exorcismes uniquement en fonction des phénomènes (rares) de possession diabolique avérée.

    L’emprise des démons sur nos petites personnes peut en effet revêtir bien des formes diverses et parfois des plus inattendues ou peu décelables. Infestation, obsession, culte du moi, extases, lévitations, sorties extracorporelles, esprit de révolte, haine du prochain et refus de pardonner, imposition des mains, parlers en langues, vanités intellectuelles et/ou  sensuelles, divinisation de l’homme, culte de l’homme, refus du culte du vrai Dieu, esprits mondains et épris de civilités, esprits faussement charitables, amour exagéré de la santé, culte du corps, dureté inhabituelle, cruautés et instinct de destruction, mélange putride du sensuel et du mystique, haine du sacré dans la réalisation de ses œuvres, amour inconsidéré du secret, refus de s’affirmer dans le choix volontaire de Dieu, naturalisme forcené, négation qu’il existe un état supérieur à l’homme, ambition démesurée, jalousie maladive, colère incontrôlable, obsession de ne voir que ses propres intérêts, faire de tous ses actes des actions aux dépens des autres, etc. etc… etc…

    Bref ! Si nous nous reconnaissons dans l’une de ces malheureuses dérives, soyons sûrs que Satan et les anges déchus ont déjà envahi nos vies… Nous devons et pouvons réagir… sous peine de descente fatale et de damnation finale…

    C’est en ce sens, cher Ludovicus, que chacun doit pour les autres et pour lui-même faire fuir les démons en employant  avec foi les exorcismes privés que l’Église met à la disposition des fidèles.

    J’ajouterai qu’il est très recommandé d’y adjoindre ce puissant sacramental que l’on appelle… l’eau bénite !!!

  8. Jean-Marie de la Salle
    Jean-Marie de la Salle lien permanent
    mai 11, 2013

    Chers amis,
     
    Mon expérience de 24 ans de conciliarisme et d’une dizaine d’année de charismatisme peut en témoigner, exorcismes et délivrances ne sont que du flan car ils ne rapprochent pas de la véritable Foi Catholique de Toujours. Il y a des impositions des mains par des évangéliques, plus celles des faux prêtres invalides.
    Il n’y a pas meilleure connaissance de la Foi, augmentation des vertus théologales, mais gros sentimentalisme, de plus cela dépendra du contexte, excusez moi le mot, ecclésial. Si la paroisse est dite conciliairement vivante ou non. Le sujet retombera plus ou moins vite dans ces travers. De toute façon, le gros problème c’est qu’il y a une acceptation de l’esprit du monde.
    On pensera être exorcisé ou délivré mais on est englué dans le monde jusqu’au cou par l’habillement, la musique, la manière de parler, les fréquentations, le suivi des mass médias, les vices, la fausse politique et on ne fera pas son salut éternel. Parce qu’on est à des années-Lumières de l’Église Catholique.

  9. charles
    charles lien permanent
    mai 11, 2013

    Oui, cher Jean-Marie de la Salle, vous avez raison car l’esprit du monde est le principal ennemi du chrétien catholique.
    Cet esprit est redoutable car il y a une grande analogie entre le Père du mensonge et les séductions perverses du monde pour lequel Notre-Seigneur n’a pas prié… Évidemment, comme vous le rappelez si justement, il est très difficile d’échapper de nos jours aux sollicitations du monde et les pièges sont innombrables ! Mais si nous ne comptons que sur nos propres forces nous sommes perdus d’avance ! Nous pouvons tout en Celui qui nous fortifie… alors Sursum Corda… les chutes seront nombreuses mais les “résurrections” encore plus si nous mettons notre confiance qu’en Dieu seul.

    Accordons donc à la grâce le gouvernement de nous-mêmes afin d’être prémunis de l’esprit du monde. Mais attention ne tombons pas dans la présomption et soyons bien certains que nous ne cesserons pas pour autant d’en ressentir les trop nombreuses sollicitations. Ce qui est excellent pour notre humilité !

    Ce monde passera… la parole de Dieu ne passera pas ! Comportons-nous avec cette certitude au Présent éternel de nos destinées et non au futur de nos craintes et espoirs souvent trop humains.

    Vous ne supprimerez pas l’esprit du monde de la surface de cette terre… Non ! Vous supprimerez l’esprit du monde de votre propre personne, de vos actes et de vos intentions… ce qui n’est pas la même chose… Et c’est ainsi que vous serez le sel de la terre…!

  10. charles
    charles lien permanent
    mai 12, 2013

    Cela ne change en rien la substance de mon modeste commentaire !!! ;-)  

  11. Avatar
    Emmanuel lien permanent
    mai 12, 2013

    Lire tout de même
    Évangile selon St-Marc 9,38

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      mai 12, 2013

      Louis Segond Bible (1910)

      Jean lui dit : Maître, nous avons vu un homme qui chasse des démons en ton nom ; et nous l’en avons empêché, parce qu’il ne nous suit pas.

      • Fert fert fert
        Fert fert fert lien permanent
        mai 13, 2013

        La bible Louis Segond n’est-ce pas une bible protestante ? Il me semble, mais je puis me tromper ! En plus Jésus n’interdit pas à cet homme de chasser les démons bien qu’il ne soit pas de leur “groupe”, peut-on voir la même chose en l’appliquant de nos jours avec les exorcistes d’autres religions “chrétiennes” ? Bien que pour ma part les autres religions ne disent pas toujours la vérité sur notre Seigneur ! Quelqu’un pourrait-il expliciter cela pour nos amis qui auraient lu ce passage et qui se feraient la remarque : “Jésus n’interdit pas a d’autres de chasser les démons bien que n’appartenant pas au groupe des apôtres, en serait-il de même de  nos jours avec des “exorcistes” d’autres religions ? : “en sachant que Jésus précise que celui qui chasse les démons et qui ne dit pas du mal de Jésus ensuite il faut le laisser faire ! Les autres religions “chrétiennes” en ne disant pas la même chose que l’Église catholique disent du mal sur Jésus en quelque sorte.
        Merci

        • Cave Ne Cadas
          Cave Ne Cadas lien permanent*
          mai 13, 2013

          Oups ! J’ai oublié ! Désolé…

          Louis Segond était un théologien protestant libéral modéré (opposé à d’autres théologiens dits “orthodoxes” qui ne voulaient pas remettre en cause les héritages ancestraux du protestantisme). La traduction de Segond fut mal accueillie à son époque. Segond fut notamment accusé de porter atteinte à la doctrine de l’inspiration des Écritures et de rejeter certaines prophéties messianiques de l’Ancien Testament. Segond a toujours refusé de retoucher son travail.

          Son père, catholique était d’origine française.

  12. Cave Ne Cadas
    Cave Ne Cadas lien permanent*
    mai 13, 2013

    @ Fert Fert Fert

    Voici ce qu’en dit

    Bible Crampon Évangile selon saint Marc, Chapitre 9

    38 Jean lui dit : “Maître, nous avons vu quelqu’un qui ne nous suit pas, qui chassait les démons en votre nom, et nous voulions l’en empêcher, parce qu’il ne nous suit pas.” 39 Mais Jésus dit : “Ne l’en empêchez pas, car il n’est personne qui fasse miracle en mon nom, qui puisse bientôt après parler mal de moi.” 40 “Qui n’est pas contre nous est pour nous.” 41 “Celui en effet qui vous donnera à boire un verre d’eau en mon nom, parce que vous êtes au Christ, je vous le dis, en vérité, il ne perdra pas sa récompense.” 42 “Et celui qui scandalisera un de ces petits qui croient (en moi), il serait mieux pour lui qu’on lui attache autour du cou une meule à âne et qu’on le jette dans la mer.”

Les commentaires sont fermés.