Aller au contenu

Prière pour les âmes les plus abandonnées du Purgatoire

2009 novembre 2

Marie-Julie JAHENNY

« La stigmatisée Bretonne »

1850 – 1941

Marie-Julie a eu de très nombreuses apparitions de Notre Seigneur. Elles ont commencé le 6 janvier 1873 et ont duré pratiquement jusqu’à sa mort.
La Sainte Vierge a assisté Marie-Julie tout au long de sa vie mystique. La première apparition de Notre Dame  a eu lieu le 22 février 1873.
Marie-Julie a été stigmatisée.. Le Docteur Imbert-Gourbeyre, spécialiste en stigmatisation, avait à la demande de Mgr Fournier examiné Marie-Julie. C’est à la suite de ces différentes visites  qu’il avait pu dire : « il n’y a pas de fraude à la Fraudais ».
Marie-Julie JAHENNY a reçu de Notre-Seigneur les moyens naturels et surnaturels que ses amis devront utiliser pour se protéger pendant la période des châtiments.

A ce jour Marie-Julie n’a toujours pas été reconnue par l’Église. De son vivant Mgr Fournier et Mgr Le Fer de la Motte, Évêques de Nantes, lui étaient favorables et lui rendaient visite. Notre Seigneur a dit que c’est Lui qui ferait tout concernant Marie-Julie. Elle a eu également la visite du Cardinal Pacelli.

La Sainte Messe, rite Saint Pie V, est célébrée chez Marie-Julie :
« Je vous donne un avertissement. Les disciples qui ne sont pas de Mon Évangile sont maintenant en grand travail pour refaire à leurs idées, et sous l’empire de l’ennemi des âmes, une messe qui renferme des paroles odieuses à mes yeux » (extase du 27 novembre 1902 et du 10 mai 1904).
Se reporter à la bulle « Quo Primum Tempore » du Pape Saint Pie V (1570) organisant définitivement la célébration du Saint Sacrifice de la Messe.

Le 22 février 1873, elle eut sa première apparition de la Sainte Vierge :  » Je vais mourir, dit Marie-Julie. Je sentais que mon coeur s’en allait. J’étais cloutée sur mon lit, je pleurais. J’ai fermé les yeux. Je vis la Sainte Vierge. Tous croyaient que j’étais morte à cause de mon immobilité. Vers 11 h, mes yeux s’ouvrirent et restèrent fixés sur la Sainte Vierge. Je revins à la vie naturelle pour quelques instants puis je retombais dans mon premier état. Il se passait dans mon âme un grand bonheur. J’ouvre les yeux et je vois la Sainte Vierge en blanc couronnée et appuyée d’un bras sur une grande croix blanche. J’avais peur.  »
Elle me dit :  » Ma chère enfant, ne crains pas. Je suis la Vierge Immaculée, tu souffres.  » Puis elle se penche vers moi, son bras droit était sur son coeur et le gauche appuyé sur la Croix, et me promet ma guérison pour le 2 mai à 3 heures du soir.  » Ne crains pas, je suis la Vierge Immaculée. Je reviendrai te visiter.  » La Reine du Ciel annonça aussi à sa servante des souffrances tous les jours de 2 à 3 h du soir excepté le samedi où elle souffrirait le matin de 9 à 10 h et cela jusqu’au dimanche de la Passion où un nouvel état commencerait. Tout ceci arriva à la lettre.

En ce mois de novembre, qui est consacré aux âmes du Purgatoire, nous vous recomendons cette prière qui a été donnée à Marie-Julie par la Très Sainte Vierge Marie :

Prière pour les âmes les plus abandonnées du Purgatoire

Mon Dieu, je m’unis maintenant à tous les Anges et les Saints, pour délivrer ces âmes, qui ont si peu désiré de vous voir, si peu travaillé à se rendre conforme au désir de votre union Divine.

Elle dit la Sainte Vierge !

 » Cette courte prière délivrera promptement ces âmes et les fera immédiatement jouir du repos. « 

10 novembre 1881


Cette très courte prière, mais très efficace selon notre Mère du Ciel, peut être récitée plusieurs fois par jour (et à longueur d’année) et tout particulièrement lorsque vous passez à côté d’un cimetière.

Source : Site Officiel de Marie-Julie JAHENNYPrier avec Marie-Julie


Pas de commentaires pour le moment

Les commentaires sont fermés.