Aller au contenu

Pour le Vatican, le célibat des prêtres « n’est pas un dogme »…

2013 septembre 12

Le célibat des prêtres n’est « pas un dogme », dit le numéro 2 du Vatican

 

Mariage des prêtres

En complément de la série d’articles sur Vatican d’Eux et la volonté farouche qu’ils [Eux] ont de mettre fin au “célibat des prêtres”… (enfin, ceux qui ne sont pas pédérastes ! quoi que ?!!!)

 

Ndlr du CatholicaPedia : Attention le langage est conciliaire…les mots sont truqués !

 

INFO de dernière minute : Le nouveau numéro deux du Vatican, Pietro Parolin, actuellement nonce apostolique au Venezuela, estime dans un entretien avec le journal local El Universal que le célibat des prêtres « n’est pas un dogme » et constitue un précepte dont il est possible de « discuter ».

Le numéro deux du Vatican, Pietro Parolin, le 19 février 2009 à Hanoï

Le célibat « n’est pas un dogme et on peut en discuter car c’est une tradition ecclésiastique », a déclaré Mgr Parolin dans cette interview publiée dimanche, admettant que ce débat était « un défi » pour le pape François, qui l’a désigné le 31 août secrétaire d’Etat du Vatican.

« L’effort qu’a fait l’Eglise pour instaurer le célibat des prêtres doit être considéré. On ne peut pas dire, simplement, qu’il appartient au passé. C’est un grand défi pour le pape (…) et toutes ces décisions doivent être prises dans le but d’unir l’Eglise, pas de la diviser », a poursuivi l’ecclésiastique. « Il faut tenir compte, au moment de prendre des décisions, de ces critères (la volonté de Dieu, l’histoire de l’Eglise), de même que de l’ouverture à l’air du temps », selon le nouveau numéro deux de l’église catholique, poste qu’il occupera à compter du 15 octobre à la place du controversé Tarcisio Bertone.

Mgr Parolin, originaire de Vénétie (nord-est de l’Italie), a jugé aussi que les changements au Vatican, promus par le pape François, pouvaient être obtenus avec « un esprit démocratique » et par une direction « collégiale de l’Eglise où peuvent s’exprimer toutes les tendances ». « Il a toujours été dit que l’Eglise n’est pas une démocratie. Mais il est bon, à notre époque, qu’il y ait un esprit plus démocratique, dans le sens d’une écoute attentive et je crois que le pape en a fait un objectif de son pontificat », a-t-il également déclaré.

Une importante réorganisation de la Curie romaine (le gouvernement du Vatican) est en cours depuis l’élection du pape François en mars.

Âgé de 58 ans, Mgr Parolin, a été nommé nonce à Caracas en 2009 par Benoît XVI et a exercé sa charge dans un climat de tension récurrente avec le gouvernement de l’ancien président Hugo Chavez, décédé il y a six mois.

© 2013 AFP

 

* * *

 

Serait-ce le début d’une petite révolution au Vatican ? se demande “Le Parisien”Pietro Parolin, 58 ans, actuellement nonce apostolique au Venezuela, estime dans un entretien avec le journal local “El Universal” que le célibat des prêtres « n’est pas un dogme » et constitue un précepte dont il est possible de « discuter ». Une annonce qui viendra peut-être asseoir l’importante réorganisation de la Curie romaine, en cours depuis l’élection du pape François en mars.

"Mgr" Pietro Parolin

Parolin déclare que le célibat n'est pas un dogme de l'Église mais une tradition ecclésiastique et c'est pourquoi on peut discuter
Photo : ESTEFANÍA PEROZO

« Tenir compte de l’ouverture à l’air du temps »

Voilà ! le plan de Vatican d’Eux et leur volonté farouche qu’ils [Eux] ont de mettre fin au “célibat des prêtres” est lancé…

Comme je le disais dans les commentaires récents :

Ouvrez le ban !!!

La course est lancé… Combien de temps cela va-t-il mettre ???

 

* * *

 

Mise à jour

Pour Le Figaro (le 12/09/2013 à 16:28), le Mariage des prêtres [c’est] : « La fin de beaucoup d’hypocrisie »

 INTERVIEW – L’historien Philippe Levillain, spécialiste du Vatican, estime que le débat sur le célibat des prêtres peut déboucher rapidement. Selon lui, le pape François semble déterminer à faire évoluer l’Église.

Membre de l’Académie des sciences morales et politiques, historien, Philippe Levillain a notamment dirigé la rédaction du Dictionnaire historique de la papauté (Fayard, 2006).

 

Le Figaro. — Pourquoi le futur bras droit du Pape, Mgr Pietro Parolin, vient-il d’évoquer la question du célibat des prêtres ? Est-ce un ballon d’essai ? L’annonce d’un vrai débat ?

Philippe Levillain. — Il s’agit d’une prise de position sur une question brûlante. En débattre est d’autant plus nécessaire pour l’Église catholique qu’ont émergé ces derniers temps des sujets comme celui du « lobby gay au Vatican » et des prêtres pédophiles. Beaucoup de catholiques espéraient que Benoît XVI lancerait une réflexion approfondie sur le célibat des prêtres. Il ne l’a pas fait. Le pape François joue là un très beau coup. Il montre qu’il lui appartient de traiter des problèmes de la théologie morale, de la morale tout court, et il permet aussi à Mgr Parolin, son tout nouveau secrétaire d’État, d’asseoir son autorité.

Comment situer le célibat des prêtres dans l’histoire de l’Église catholique ?

Il faut rappeler que le célibat des prêtres n’est pas un dogme mais une règle de discipline, établie au deuxième concile du Latran en 1139. Il interdit le mariage des prêtres, prône le célibat, la chasteté et la continence. Mais les apôtres, notamment Pierre, étaient mariés. La raison en était simple : faire en sorte qu’il n’y ait pas d’héritiers des prêtres et préserver le patrimoine de l’Église (Faux ! archi-faux ! MÔsieur le spécialiste !!! ). La règle du célibat s’est durcie au fil des siècles pour devenir presque un dogme au XIXe siècle.

Est-ce un recul ? Un aveu de faiblesse ?

L’Église est obligée de considérer que sa position intransigeante ne tient plus (!!!). Le Pape a probablement en tête l’exemple des Églises orthodoxes où les prêtres sont mariés et le corps épiscopal est célibataire. Les prêtres mariés ne peuvent donc devenir évêques. Le Pape souhaite sans doute qu’il y ait une faculté de se marier, qui resterait une option personnelle et qui rendrait encore plus exemplaire, le choix du célibat et d’une vie chaste.

Quelles autres questions ouvrirait le mariage des prêtres ?

Le droit canonique devra définir le statut du prêtre dans l’Église par rapport à son statut civil, la question de son éventuel divorce (bien Le Villain !!!), et de son remariage (et adultère, tu le veux en plus !!!). Il faudra aussi aborder la question du statut de la femme du prêtre, de ses enfants, du mariage qui ne peut être qu’hétérosexuel (ouf !!!).

À quelle échéance le débat peut-il s’ouvrir ?

Dans les mois qui viennent et il ne faudrait pas qu’il dure des années (impatient MÔsieur le spécialiste !!! ). Si on l’ouvre, il doit apporter des réponses. Une armée de théologiens (Conciliaire ?!!!), de sociologues, de psychiatres (Hi ! hi ! hi !!!) ont déjà fait de nombreux travaux là-dessus. Désormais, cela peut aller rapidement vite !

Est-ce une solution à la crise des vocations ?

Permettre le mariage des prêtres peut créer un appel d’air face à la crise du recrutement sacerdotal en Europe (il espère le spécialiste…ça s’rait mieux que cette vielle Messe de saint-Pie V !!!), surtout si cela reste une option et non une coercition. Il faut comprendre que beaucoup de prêtres vivent aujourd’hui dans une grande solitude, voire dans une vraie misère psychologique et sociale. La « vie de paroisse » n’existe plus guère. En Europe, entre 15 % à 20 % des prêtres vivraient maritalement ; en Afrique, ils sont souvent plus ou moins mariés, voire polygames (l’inculturation en Afrique !!!). Cela mettrait fin à beaucoup d’hypocrisie.

L’étape suivante pourrait-elle être l’ordination des femmes ?

Le Pape l’a dit à son retour de Buenos Aires cet été : il n’est pas question d’avoir des femmes prêtres. La porte est fermée. (Bien tient Philippe ! tu pense tellement fort le contraire…qu’on l’a entendu jusqu’ici !!!!!! quel [LE] VILLAIN)

 

La course est lancé… Ça s’est déjà la prochaine étape… L’église de Sodome & Gomorrhe telle que voulue par Le Villain spécialiste…

 

24 réponses
  1. Jean-Marie de la Salle
    Jean-Marie de la Salle lien permanent
    septembre 12, 2013

    Pourrais-t-on avoir la vraie doctrine en matière de célibat sacerdotal bien documenté ? Nous sommes un site catholique je crois il serait bon de rappeler pour les gens comme moi, pas affermis sur le catéchisme et la doctrine.

  2. Charles
    • Jean-Marie de la Salle
      Jean-Marie de la Salle lien permanent
      septembre 15, 2013

      Merci cher Charles, je ne voudrais pas commettre un péché d’ingratitude !

  3. Avatar
    petittroupeau lien permanent
    septembre 13, 2013

     
    Bien sûr que pour eux (les vatican 2), ce n’est pas un dogme car tout évolue pour eux donc le dogme n’existe même plus dans leur tête de moderniste, alors encore un bastion, un pilier qu’ils vont faire tomber, allez continuons allons y dans la démolition de l’Église. Après encore une fois ils rêvent, c’est bien les modernistes, ils prennent leurs rêves pour des réalités mais c’est encore la gueule de bois qui les attend car le principe de réalité va leur démontrer qu’il n’est pas possible de concilier une vie sacerdotale avec une vie de famille, ne serait ce que dans la prise en charge de la famille elle même car ce n’est pas avec leur petit salaire (qui doit avoisiner bien souvent au dessous du SMIC) qu’ils vont pouvoir assumer des charges familiales ou alors il va falloir aussi déroger non pas au vœu certes cela ne les concerne pas en ce domaine mais au moins à l’esprit de pauvreté qu’ils doivent suivre, allez encore un pilier qui va tomber alors que le Christ n’avait même pas une pierre à lui pour y déposer sa tête, bravo là encore l’esprit de pauvreté dont nous rebat les oreilles à tout va Bergoglio, bravo ! continuez comme cela les gars, c’est sûr vous êtes sur la bonne voie (-ironique-).

  4. Edouard Marie Laugier
    Edouard Marie Laugier lien permanent
    septembre 13, 2013

    Et cela ce n’est pas une nouvelle preuve que ce type est pire qu’un apostat, un faiseur d’apostats ?
    Mais que faudra t-il de plus aux fraternitaires et au thésards pour enfin admettre que ce type est formellement APOSTAT !!!

  5. Avatar
    septembre 13, 2013

    LE CHRIST, premier Prêtre, donc sans être marié puis les apôtres qui l’ont suivis ont quittés leurs épouses pour ceux qui étaient mariés, donc il faut suivre leur modèle. Pour moi nous arrivons à la grande tribulation avec le faux prophète (François et ses acolytes) et le l’antichrist

    • Edouard Marie Laugier
      Edouard Marie Laugier lien permanent
      septembre 13, 2013

      Mais non l’Antéchrist c’est pas encore, il y a d’abord le Règne du Sacré-Cœur. C’est fou le nombres de personnes qui mettent ça de côté comme si cela « dérangeait ».

      • Avatar
        Martial lien permanent
        septembre 14, 2013

        Évidemment !

        L’éclipse de l’Église ne peut pas être admise par les légalistes qui veulent bien que tout change – un moment  de crise – mais afin que rien ne change en fait et qu’on revienne à 1958… 
        Le Règne du Sacré-Cœur ne peut pas être admis par les spiritistes qui veulent au contraire que tout change durant un moment de crise irréversible, en s’abritant derrière « l’Apocalypse » ce qui facilite les affaires de certains…
        En fait, après l’éclipse, viendra le Règne du Sacré-Cœur, c’est cela l’Église infaillible, indéfectible, et perpétuelle.     

        • Avatar
          Fert Fert Fert lien permanent
          septembre 14, 2013

          Tout  le monde peut se tromper !

      • Avatar
        Abenader lien permanent
        septembre 16, 2013

        Laugier, vous êtes l’alter ego de Bontemps. Lui avec sa fou-thèse, vous avec vos foutaises.
         
        Vous croyez qu’il va venir d’où, votre règne ? Il va sortir de quel chapeau magique ? Vous êtes aveugle au point de ne savoir ni voir que le Règne du Sacré-Cœur est déjà écoulé ? Dix-sept siècles de chrétienté, ça vous parle pas ?
         
        Lorsque l’Antéchrist va débarquer, ce qui est imminent, il vous fera miroiter des règnes de (faux) sacrés-cœurs, et vous, la gueule toute enfarinée, vous y courrez, vous prosterner devant le faux grand-roi et le faux grand-pape que cet homme d’iniquité vous donnera.
         
        On parie ?

  6. Charles
    Charles lien permanent
    septembre 13, 2013

    Cher Cave Ne Cadas, j’aime bien vos petites annotations-commentaires en vert :lol: …ça me rappelle quelqu’un…mais j’ai la mémoire qui flanche !!   Bref…… Ce que j’ai surtout retenu de ce petit et Villain exposé c’est que notre Bergogo « joue là un très beau coup » !!! :twisted:
    Malheureusement il nous faut toujours lire leurs proses avec une grille de lecture tout à fait spécifique et remplacer les mots Église, prêtres, etc…par des entités syntaxiques extra-terrestres !!!   Il n’est question nulle part de l’extinction du sacerdoce valide, ce qui explique déjà pas mal de choses…

    Quant à la précipitation-vœu pieux de notre Villain de service, qu’il se méfie : au Vatican, même moderniste et apostat, c’est (presque :? )  comme au Ciel….   le temps ne s’écoule pas avec des chronologies terrestres… :arrow: :!:
    Enfin ne perdons jamais de vue que tout ce qui émane de la secte moderniste est nul et non avenu, sans aucune valeur…. Ne cédons pas au petit jeu-réflexe facile de nous esclaffer, effaroucher, indigner, offenser, offusquer au moindre écart, frasque, libertinage, extravagance, incartade, folie ou inconduite de tous ces gens là qui ne sont que des laïcs… Ce serait à terme trop céder à la tentation de les reconnaître comme entités existentielles dans une logique interne qui nous est désormais  totalement étrangère. :( :evil: Je l’ai déjà dit : pour EUX je suis pour ! Qu’ils se marient pour le pire comme pour le meilleur… Dieu reconnaîtra les siens… :wink: 8)

  7. Remy Louis-Hubert
    septembre 16, 2013

    À monsieur Abenader,
    Cher Monsieur,
    Vous semblez très compétent, mais avez-vous lu :
    http://www.a-c-r-f.com/documents/CRASSON_Le-Sacre-Coeur.pdf

     

    • Avatar
      Abenader lien permanent
      septembre 16, 2013

      Très cher M. Rémy, Pax Xti tecum.
       
      Tout d’abord je tiens à vous remercier du fond du cœur pour vos travaux, qui ne sont pas pour rien dans le décillement et la tombée des écailles de mes yeux. Que le Bon Dieu vous le rende au centuple ici bas, et encore plus dans l’Éternité.
       
      Ensuite, je ne suis pas, comme vous le prétendez, compétent. J’ai seulement deux choses qui sont des grâces inestimables en ces temps si troublés : la grâce de tenir la foi catholique, et celle d’avoir les idées claires.
       
      Je ne conçois pas les prophéties relatives au Règne du Sacré-Cœur et au « grand pape » et « monarque » comme vous. En effet, je considère que le Règne du Sacré-Cœur est déjà passé, et qu’il s’est accompli ici-bas deux mille ans : ce fut toute la chrétienté.
       
      Je crains que les personnes qui attendent le GP et le GM ne se fourvoient et rêvent d’un paradis terrestre qui évacuerait la Croix salvatrice. Car Notre-Seigneur doit régner, certes, mais Il règne par la Croix ! (Regnavit a ligno Deus). Et ce rêve ressemble étrangement à mes yeux au rêve des talmudistes et de leur (faux) messie tout temporel. Voyez ce que nous dit saint Jérôme, en son commentaire sur Sophonie : « Les Juifs s’attribuent, avec le Messie qu’ils pensent devoir venir (encore dans le futur), tous ces biens que, nous qui avons reçu le Christ, avons déjà acquis. Si donc certains Chrétiens,  et surtout les nouveaux sages, dont je tairai le nom afin de ne pas paraître vouloir leur nuire, estiment que cette Prophétie n’est pas encore accomplie,  qu’ils sachent qu’ils portent faussement le nom de Chrétiens,  eux dont l’âme est juive et à qui il ne manque plus que la circoncision. »
       
      Car soyons clairs, d’où pourraient-ils sortir, les grands pape et monarque ? Regardez l’état de la France, autrefois Fille aînée de l’Église : elle est devenue la fille traînée du monde.
       
      Des Nations catholiques européennes, il ne reste rien. Au contraire, elles font tout pour se rouler dans la fange purulente de Bélial.
       
      Le Règne du Sacré-Cœur qu’il faut attendre pour le futur est un Règne tout spirituel. Car pour le temporel, à mon sens, il est déjà accompli. Je me base pour dire ceci sur la sentence de Pie XI, in Quas Primas : « Le Christ est enfin reconnu comme ROI DES CŒURS à cause d’une charité qui dépasse toute conception – Eph. 3,19 -, et d’une douceur et bienveillance qui attire les cœurs.
      CAR NUL JUSQU’ICI N’A ÉTÉ AUSSI AIMÉ DANS LE PASSÉ PAR TOUTES LES NATIONS OU NE POURRA EN ÊTRE AUTANT AIMÉ DANS LE FUTUR QUE LE CHRIST-JÉSUS ! »

       
      Me basant sur le Concile de Trente, je puis dire que les trois signes de la fin des temps sont : 1. l’évangélisation de toute la terre ; 2. l’apostasie des Nations ; 3. la venue de l’Antéchrist.
       
      Pour ma part, je considère que nous sommes à la charnière des points 2. et 3. L’évangélisation du globe est accomplie, et les Nations autrefois catholique ont apostasié. Il ne reste que la venue de l’homme d’iniquité, qui est imminente (saint Pie X, il y a un siècle, se demandait déjà si, au vu du délabrement de la société – en son temps déjà ! que dirait-il aujourd’hui – il n’était pas déjà né.
       
      Mais il y a plus. Il y a des prophéties, tenues pour proche de la foi par les saints Pères et Docteurs de l’Église pour les terribles temps à venir : celles concernant le retour d’Enoch et d’Elie, ce dernier devant revenir pour, selon les dires de notre divin Maître, « rétablir toutes choses ».
       
      Voilà les pistes qu’il faut suivre, car elles nous sont tracées par notre Mère la sainte Église, plutôt que des rêves qui sont, à mon sens, dangereux, car pouvant faire l’objet de pièges tendus par l’Antéchrist pour faire chuter des âmes.
       
      Que Dieu vous garde et vous bénisse, cher M. Rémy.
       
      ! VIVA CRISTO REY !

      • Fert Fert Fert
        Fert Fert Fert lien permanent
        septembre 17, 2013

        Abenader,   je partage volontiers votre analyse, mais je n’exclue pas que peut-être … sait-on jamais ?

  8. Remy Louis-Hubert
    septembre 17, 2013

    Abenader et 3-Fert,
    Lisez le document que je vous conseille avant d’écrire des bêtises : Le-Sacre-Coeur.pdf
    Pourquoi N-S intervient-Il en 1689 si le règne du Sacré-Cœur est déjà accompli depuis 2000 ans ?
    Que dit-Il ? Est-ce accompli depuis ?
    Au travail et on en reparle.
     

  9. Laugier Edouard Marie
    Laugier Edouard Marie lien permanent
    septembre 17, 2013

    Sans compter Notre Dame de la Salette, qui prédit un Relèvement. Même si ce n’est pas « de Foi » c’est tout de même, excusez du peu Notre Dame qui cause … et elle ne parle pas inutilement. Jamais un mot de trop !
    Simplement l’Église n’oblige pas à y croire, mais nous demande d’en tenir compte.

    Sans compter Saint Pie X qui en « remet une couche » et qui prédit le Relèvement de la France et par la France du Monde entier.

    Nous ne rêvons pas, avec le Grand Monarque et le Grand Pape d’un paradis terrestre, d’un « rêve talmudique » (SIC) comme le dit le pauvre diacre Zins, mais d’un Relèvement du triomphe de la Vérité et de la confusion de nos ennemis qui, depuis des siècles imposent leurs ignobles erreurs.

    Ce à quoi vous croyez, la venue de l’Antéchrist, et le retour de Nôtre Seigneur Jésus Christ sur la Terre viendra … APRÈS la période du GM et du GP.

    Enfin dis

  10. Avatar
    Abenader lien permanent
    septembre 17, 2013

    Pour M. Remy :
     
    Oui cher Monsieur, j’ai bien lu votre document.
     
    Je crains que la discussion soit inutile, car à chaque fois que je l’ai eue avec quelqu’un qui croit à ces histoires, cela finit toujours comme ça : « alors vous ne croyez pas au Règne du Sacré-Cœur ! ». Avouez que c’est désespérant… surtout quand en face, on oppose la doctrine des Saints Pères et Docteurs concernant Hénoch et Elie.
     
    Mais bon, ce ne sont pas ces détails qui changent quoi que ce soit à la situation actuelle. Vous croyez à vos révélations privées, moi je crois à ce que me dit l’Église.
     
    Cependant, il y a quelque chose que j’aimerais bien comprendre, et que jamais les tenants du GP et du GM n’ont réussi à m’expliquer : comment, techniquement, ces deux individus pourront bien apparaître publiquement et avoir les pouvoirs nécessaires à leur tâche ? De qui tiendront-ils mission ? Qui va bien pouvoir sacrer le GM ? Un des quatre fantastiques d’Écône ? Je ne sais pas, mais j’ai du mal à les considérer Fellay le félon à l’égal de Saint Rémy… Et qui va bien pouvoir élire le GP ? Un des « cardinaux » apostats qui ont élu Bergie ou Ratzouille ? Avouez qu’un Grand Pape élu par Ibn Barbarin, imam des Gaules, entre deux récitations de chahada, ça craint un max, comme disent les jeunes.
     
    Pour M. Laugier :
     
    Vous dites de Notre Dame : « jamais un mot de trop ». Oui, effectivement, contrairement à vous. Mais bon, constatant votre hargne récurrente – notamment envers l’abbé Zins (qui, soit dit en passant, est le seul clerc actuellement qui ne fait aucun compromis avec l’erreur) – je ne puis que penser que ce n’est pas la Charité qui vous anime, mais l’envie d’avoir raison, alors qu’il faudrait avoir l’envie que la Vérité triomphe. Donc, partant, je ne puis que vous conseiller de continuer de faire des pâtés de sable avec Bontemps, qui partage avec vous cette hargne contre tout ce qui ne pense pas comme lui.
     
    Ceci dit messieurs, que le Bon Dieu vous garde.
     
    P. S. un grand merci à M. Remy de me donner l’occasion de discourir avec lui.

    • Laugier Edouard Marie
      Laugier Edouard Marie lien permanent
      septembre 17, 2013

      Question à Abenader :

      1/ De qui le diacre Zins a reçu son diaconat ?

      2/ Quel est sa position vis à vis du clergé Lefebvriste

      2 bis/ conséquences pratiques ?

      3/ Quels sont les « fruits » de l’abbé Zins ?

      4/ Quid des cas de désespoirs et de suicides, ou plus « simplement » des apostasies dans le milieu très fermé (Dieu merci) des farouches opposants à tout sacrement (sauf peut être ceux de l’abbé Egregy … ? )

      Bref quel « bilan » du zinsinisme, et est il plus positif que celui du lefebvrisme ou du guerardisme ?

      Concernant le Grand Monarque et le Grand Pape, c’est La Solution de Dieu. Elle ne s’oppose pas à l’enseignement des Pères sur la venue de l’Antéchrist, Enoch et Elie … c’est une époque entre la notre et celle que vous attendez.

      Niez vous les 7 Âges de l’Église ?
       
      La Solution est Miraculeuse, et Dieu seul sait comment l’imposer et l’imposer d’une manière indiscutable. C’est faire appel à l’esprit de Foi, de confiance de d’abandon que de ne pas se demander Qui ? Par qui ? Quoi ?  Quand ? Comment ?  …

      Une chose est sure, contrairement à ce que dise les Guérardiens, ce ne sera pas, pour le Grand Pape via le clergé conciliaire, qui n’a plus rien de Catholique et qui, sauf miracle, ne peut pas se convertir. Lire le passage de St Paul aux Hébreux, 6 4-6 (dans son interprétation autorisée bien sur).
       
       

    • Avatar
      septembre 17, 2013

      Bonjour M. Gautier,
      ravi de vous voir intervenir sur ce forum. :mrgreen:

      • Avatar
        Abenader lien permanent
        septembre 17, 2013

        Non non, je ne suis pas M. Gautier ! C’est certes un bon ami, mais moi, je suis Abenader !

  11. Avatar
    Abenader lien permanent
    septembre 17, 2013

    M. Remy, je vous prie :
     
    Comment, techniquement, ces deux individus pourront bien apparaître publiquement et avoir les pouvoirs nécessaires à leur tâche ? De qui tiendront-ils mission ? Qui va bien pouvoir sacrer le GM ? Un des quatre fantastiques d’Écône ? Je ne sais pas, mais j’ai du mal à les considérer Fellay le félon à l’égal de Saint Rémy… Et qui va bien pouvoir élire le GP ? Un des « cardinaux » apostats qui ont élu Bergie ou Ratzouille ? Avouez qu’un Grand Pape élu par Ibn Barbarin, imam des Gaules, entre deux récitations de chahada, ça craint un max, comme disent les jeunes.
     
    M. Laugier :
     
    Vous dites :
     
    C’est faire appel à l’esprit de Foi, de confiance de d’abandon que de ne pas se demander Qui ? Par qui ? Quoi ?  Quand ? Comment ? 
     
    C’est le discours identique, mot pour mot, que tiennent les conciliaires  et les lefebvristes, lorsqu’on demande aux premiers comment est-il possible que JP2, B16 et Bergie puissent être papes malgré leurs hérésies, et aux deuxièmes, comment est-ce possible d’être una cum avec des apostats publics. Donc, je ne vous félicite pas, et vous montrez par votre non-réponse que vous n’êtes pas vous-même très au clair sur le sujet. Pourquoi dès lors vouloir expliquer aux autres ce que vous-même ignorez ?
     
    Quant à vos questions, je vous assure que vous les posez à la mauvaise personne, croyez-moi. Cependant, l’abbé Zins tient forum sur le Net (http://www.phpbbserver.com/phpbb/index.php?mforum=micael) : pourquoi ne pas les lui poser directement à lui ?

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      septembre 17, 2013

      Abenader,

      Vous vous posez les questions :
      « Comment, techniquement, ces deux individus pourront bien apparaître publiquement et avoir les pouvoirs nécessaires à leur tâche ? De qui tiendront-ils mission ? Qui va bien pouvoir sacrer le GM ? »

      « Et qui va bien pouvoir élire le GP ? »

      LHR a déjà répondu à ces question…la réponse se trouve dans ce PDF : http://catholicapedia.net/Documents/cahier-saint-charlemagne/documents/C039_LHR_Holzhauser_48p.pdf Aller, je vous aide un peu : à la page 34 : ÉLISABETH CANORI MORA

      Je vous ai dis précédemment : http://wordpress.catholicapedia.net/?p=9847#comment-14105
      cf. INTERPRÉTATION DE L’APOCALYPSE
      Par le Vénérable Barthélemi HOLZHAUSER ; qu’Abenader devrait apprendre par cœur !!!

      Bonne lecture…

    • Laugier Edouard Marie
      Laugier Edouard Marie lien permanent
      septembre 18, 2013

      Quelle malhonnêteté que d’oser comparer l’incomparable, à savoir d’un côté les hérésies de la Fraternité, qu’ils justifieraient par un esprit de Foi de confiance et d’abandon à Dieu, ce qui est innommable, avec ces mêmes sentiments, un esprit de Foi, de confiance et d’abandon pour des thèses qui, ne vous en déplaisent, sont soutenues et professés par des saints, des papes, et un saint Pape.

      Vous êtes malhonnête, comme tout les sectaires qui ne supportent par la thèse du Grand Monarque et du Grand Pape, que nous n’imposons pas, mais qui voudraient eux, nous imposer la thèse de la venue toute proche de l’Antéchrist.

      Les semeurs de « division » ne sont pas ceux que l’ont croit.

Les commentaires sont fermés.