Aller au contenu

Pour comprendre Vatican II (d’Eux) et surtout Jean XXIII

2012 octobre 15

Pour comprendre Vatican II (d’Eux) et surtout Jean XXIII lire la meilleure étude sur ce “pape” :

http://www.a-c-r-f.com/documents/Abbe_RICOSSA_Le-Pape-du-Concile.pdf

LE PAPE DU CONCILE

Par M. l’Abbé Francesco Ricossa

 

Présentation et réflexions de L-H REMY

En croyant et faisant ce qui a toujours été cru et fait, on ne peut se tromper.

Ma bibliothèque contient un peu plus de 8 mètres de livres concernant le Concile et l’après-concile. En cinquante ans, je les ai tous lus. A mon sens quatre livres priment : Le Rhin se jette dans le Tibre de Ralph Witlgen, Pierre M’aimes-tu ? de l’abbé Leroux, L’Église éclipsée des Amis du Christ-Roi et Iota Unum de Romano Amerio [1].

L’étude de M. l’abbé Ricossa est de la même importance. Elle représente un très gros travail. Rien d’étonnant qu’il ait mis dix ans (1990 – 1999) pour écrire ces 23 chapitres. Par contre, on regrette qu’il n’ait pas continué depuis 10 ans, car on attendait sa conclusion !

 

Le concile Vatican II, est certainement un des événements les plus graves de toute l’Histoire, plus important que la Révolution dite française. Il a eu pour effet de remettre en question la Vérité, et pour conséquence de transmettre, au monde contemporain et donc ! à un pouvoir occulte, la chaire de Vérité confiée à la sainte Église Catholique. Il s’est ensuivi la mise en place d’une société multiraciale et religieuse en marche vers la République Universelle et la Religion Universelle, dont on commence juste à découvrir les méfaits. Quand Dieu ne règne pas par les bienfaits de Sa présence, Il règne par les méfaits de Son abscence (Cardinal Pie).

 

Revenons aux principes. Il faut toujours y revenir : ils nous permettent de ne pas errer sur le vrai, sur le faux, sur le bien, sur le mal, sur l’ami, sur l’ennemi.

— Le premier : la sainte Église catholique est divine et ne peut ni se tromper, ni nous tromper. Elle est UNE, elle ne peut pas changer.

— Un second : « Celui qui, même sur un seul point, refuse son assentiment aux vérités divinement révélées, très réellement abdique tout à fait la foi, puisqu’il refuse de se soumettre à Dieu en tant qu’Il est la souveraine vérité et le motif propre de la foi ». Léon XIII, Satis cognitum

— Un troisième : saint Paul, Galates, I, 8 : « mais quand nous-mêmes, quand un ange venu du ciel vous annoncerait un autre évangile que celui que nous vous avons annoncé, qu’il soit anathème ! »

— Et encore saint Paul, II Thimotée, IV, 1-4 : « Je t’adjure devant Dieu et le Christ Jésus, qui doit juger les vivants et les morts, et par son apparition et par son règne : prêche la parole, insiste à temps et à contretemps, reprends, censure, exhorte, avec une entière patience et souci d’instruction. Car un temps viendra où (les hommes) ne supporteront pas la saine doctrine, mais au gré de leurs désirs se donneront une foule de maîtres, l’oreille leur démangeant, et ils détourneront l’oreille de la vérité pour se tourner vers les fables ».

— et pour finir : La Foi catholique est d’une nature telle qu’on ne peut rien lui ajouter, rien lui retrancher ; ou on la possède tout entière, ou on ne la possède pas du tout. Telle est la foi catholique : quiconque n’y adhère pas avec fermeté ne pourrait être sauvé. Symbole de saint Athanase.

 

Soulignons (en pesant chacun des termes) l’un des trois serments faits par les Papes (dont Jean XXIII) lors de leur couronnement :

« Je promets de ne rien diminuer ni changer de ce qui m’a été transmis par mes vénérables prédécesseurs. Comme leur fidèle disciple et successeur, je m’engage à n’admettre aucune nouveauté, mais, au contraire, à vénérer avec ferveur et à conserver de toutes mes forces le dépôt qui m’a été confié. En conséquence, qu’il s’agisse de nous ou d’un autre, nous soumettons au plus sévère anathème quiconque aurait la présomption d’introduire une nouveauté quelconque qui serait opposée à cette tradition évangélique ou à l’intégrité de la Foi et de la Religion Catholique ». Ainsi vécut l’Église pendant 1958 ans.

Et comment omettre la bulle à perpétuité, si actuelle avec les événements, faite par Paul IV, que j’incite le lecteur à relire : http://www.a-c-r-f.com/documents/PAUL_IV-Cum_ex_Apostolatus.pdf

 

Forts de ces repères, il nous est impossible à la lecture de cette étude de M. l’abbé Ricossa, de ne pas voir qu’avec Jean XXIII, nos ennemis ont réussi à imposer un pape à eux, – comme l’écrit l’abbé Ricossa page 70 – : « le rêve de la révolution : avoir un “Pape” de son côté ; c’était le rêve des maçons Nubius et Volpe au siècle passé ; c’était celui des modernistes, exprimé par le “Saint” de Fogazzaro. Ce rêve s’est réalisé avec Jean XXIII ».

 

Comment est-ce arrivé ? M. l’abbé Ricossa, tout au long de son travail, cite dans la biographie du futur Jean XXIII, les événements, les choix de l’abbé (sous saint Pie X), puis du Monseigneur (sous Pie XI) et enfin du Cardinal Roncalli (sous Pie XII). L’homme vit comme il pense ; et en observant : dis-moi qui tu crosses ? je te dirai qui tu es, on finit par savoir le fond de la vraie pensée d’un personnage même rusé : Roncalli s’opposera toujours à ceux qui, comme saint Pie X et Pie XII, défendront la vérité. Il sera toujours ami des ennemis de saint Pie X et de Pie XII. Je renvoie le lecteur directement aux textes de M. l’abbé Ricossa, (j’ai souligné en gras rouge), toutes les trahisons en pensées et en actes de Roncalli. C’est indiscutable, cet antipape n’aura qu’un but : choisir et imposer ceux qui furent condamnés par ses prédécesseurs afin d’imposer ce qui avait été proscrit et détruire la sainte Église.

Comme le répète plusieurs fois M. l’abbé Ricossa ses actes n’étaient pas ceux d’un catholique, mais ceux d’un franc-maçon. Roncalli n’était plus un catholique.

Or pour être le Vicaire de Notre-Seigneur Jésus-Christ, le Pape de la SAINTE Église, il y a deux conditions :

a) être un homme ; b) être catholique.

La seconde condition n’étant pas respectée, Jean XIII est un anti-pape et son concile, un conciliabule. Ce conciliabule a mis en place une nouvelle église, l’église Conciliaire, qui a ses papes, les papes conciliaires : Paul VI, Jean-Paul I, Jean-Paul II, Benoît XVI, tous faux papes, anti-papes.


 

Toute notre Foi le crie, tout depuis cinquante ans le prouve : Rome a perdu la Foi [2], la sainte Église est éclipsée [3]. Et tout ce qui vient de Rome depuis 50 ans est à rejeter, même les réformes liturgiques (comme les suivent la Fraternité Saint-Pie-X, M. l’abbé Belmont, etc. ! ! !) : la sordide, l’infecte, la répugnante église Conciliaire ne peut se confondre avec la sainte Église Catholique. Voilà la seule conclusion catholique !

Pourquoi M. l’abbé Ricossa attend-il dix ans pour conclure ? Aurait-il une autre conclusion ? Certes il y a encore beaucoup, beaucoup à écrire, serait-ce que sur le problème essentiel de l’invalide nouveau rituel des sacres qui permit la destruction quasi complète du sacerdoce [4].

Mais aveuglé par la thèse de Cassisiacum [5], et son indocilité à la sainte Vierge Marie, qui dans le message de La Salette, a tout expliqué (http://www.a-c-r-f.com/documents/LHR-Eglise_EST_eclipsee.pdf), finira-t-il dans l’ambiguïté, dans l’omission et voire : dans le mensonge ?

Il n’y a qu’une vérité. Craignons de manquer à la Vérité. Prions pour nos prêtres.

 


 
[1]  http://www.a-c-r-f.com/documents/WILTGEN_Le-Rhin-se-Jette-dans-le-Tibre;http://catholicapedia.net/Documents/abbe_leroux/abbe_LEROUX_Pierre-M.aimes-tu.pdf ;

complétés par les documents : http://www.a-c-r-f.com/documents/VAQUIE-Concile_mechants.pdf ;

http://www.a-c-r-f.com/documents/JEAN_XXIII_et_VATICAN_II_Sous_feux_Pentecote_luciferienne.pdf ;

http://www.a-c-r-f.com/documents/Mgr_GAMBER-Reforme_liturgique.pdf ;

http://catholicapedia.net/Documents/Dormann_Johannes/DORMANN-Etrange_theologie_JPII_esprit_Assise.pdf ;

http://www.a-c-r-f.com/documents/MICHAEL_SIMON-Satan_dans_lEglise.pdf ;

http://www.a-c-r-f.com/documents/RIEGNER-Ne_jamais_desesperer_ch4.pdf ;

http://www.a-c-r-f.com/documents/AGNOLI-Maconnerie_conquete_Eglise.pdf ;

http://www.a-c-r-f.com/documents/VACANT-Magistere_ordinaire_universel.pdf ;

http://www.a-c-r-f.com/documents/C.LEROUX_JEAN-XXIII-Initiateur-du-Changement-dand-L.Eglise.pdf

[2] « L’Eglise Catholique est morte dès le premier jour du Concile Vatican II. Elle a fait place à l’église œcuménique. Elle ne devrait plus s’appeler Catholique mais œcuménique » confidence de Jean Guitton, un expert en la matière, à sa secrétaire, Mlle Michèle Reboul.

[4] Un ami, l’âme du travail de Rore sanctifica (http://www.rore-sanctifica.org/), démontre que le combat de la messe permit à l’ennemi d’occulter ce qui aurait dû être le vrai combat.

Il a une excellente image : pendant qu’on luttait pour sauver la pomme (la sainte messe), l’ennemi abattait le pommier (le sacerdoce). Il a fallu plus de trente cinq ans pour découvrir les dégâts, dégats malheureusement irréversibles.

Mais entre-temps, s’il y eut de bons combattants pour défendre la sainte messe, on éduqua une génération de sans-nerfs, et il n’y a plus de combattants pour sauver le sacerdoce, même parmi ceux qui en ont la charge.

[5] Qui n’est plus la thèse de Mgr Guérard des Lauriers. En juin 1985, à Lyon, je lui posai la question : quelle est la valeur des actes d’un « pape materialiter », il me répondit : nulle.  J’ajoutai : donc la thèse s’éteint dans le temps. Il approuva. Et la thèse, – qui n’était qu’une hypothèse -, réfutée depuis longtemps, est devenue obsolète : http://www.a-c-r-f.com/documents/soda-13_Mgr-G-de-L.pdf. La thèse de Cassisiacum n’est plus celle de Mgr Guérard, mais celle de Verrua qui trahit Mgr Guérard, prétendant lui être fidèle et le trahit encore plus en rejetant le message de La Salette : Mgr Guérard était un dévot fidèle de La Salette.

Pour M. l’abbé Ricossa, il semble que la valeur des actes d’un « pape materialiter » soit efficace, puisque la « thèse », cinquante ans après est toujours d’actualité. Elle a même évolué puisque du « pape materialiter », elle passe à « l’église materialiter ». Si la secte conciliaire est matériellement l’Eglise Catholique. Alors ? nous, que sommes-nous ?

Mais ne découvrons-nous pas, page 14 de ce texte, que Mgr Duchesne fut un historien « materialiter » mais pas « formaliter » ! ! ! M. l’abbé Ricossa est-il un homme « materialiter » ou « formaliter » ? ? ? Il semblerait que son intelligence ne soit que « materialiter » !

  1. christophe nicolas lien permanent
    janvier 13, 2013

    Bonjour,

    En l’état des connaissances de 1960, vous avez raison. Enlever le surnaturel de foi revient à vendre l’église aux franc-maçons, à la vider de son contenu.
    MAis l’état des connaissances va changer et dans ce qui va apparaître, l’aspect surnaturel va rejoindre « le naturel ». Mais « ce naturel » va inverser l’ordre des choses et complétement justifier la foi catholique et le message de Jésus. Dans le domaine des connaissances, Dieu restera toujours surnatuel, mais sur le plan humain nous pouvons l’appréhender. L’amour et la sainteté nous sont accessibles.
    Voici ce qui va surgir. Aujourd’hui l’église souffre du fait que les sciences sont régient par le paradigme de la loi de « la marche au hasard » comme dirait Jacques Monod. Cela provient des sciences physiques, tout provient des sciences physiques, les autres sciences ne font que suivre et recopier pasr analogie. L’église a bien lutter, bravo pour votre résistance, vous avez raison, le vatican cède.
    Toutefois en défendant la gloire de la foi, vous faites vous manquez de confiance. Si vous avez la foi totale, alors pourquoi douter que la connaissance va justifier la foi? C’est bien ce que Jésus annonce à fin de l’évangile de St Jean. Alors, comment… comment…
    Les sciences physiques sont bâties sur des hypothèses. Avez vous la foi? Oui bien sur, ce serait vous offenser que de penser le contraire. Alors 1er hypothèse scientifique : « la fonction d’onde de l’Univers est Unique, Constante, Eternelle et Infinie. C’est aux fruits qu’on reconnait l’arbre. Je ne peux pas tout développer ici.Voici un texte où je réponds à un article sur l’antigravité. C’est très incomplet mais ça donne une idée :

    « Vous oubliez de nombreux chercheurs, John Searl (voir l’expérience des russes de l’académie sur son site internet), Fran de Aquino, Claude Poher, Martin Tajmar… Erreur, personne ne maîtrise l’antigravité car personne ne la comprend. Pour maîtriser il faut comprendre.

    1 la relativité est fausse, ce n’est pas un problème d’espace temps mais d’interaction. C’est un problème de compréhension, elle reste juste pour les système accélérés de l’extérieur mais s’inverse pour les systèmes accélérés de l’intérieur.

    2 l’électromagnétisme est inversé. Un déplacement de charge ne créé pas une interaction nouvelle (force) mais soustrait une interaction dans un « océan d’interaction » à l’équilibre statistique en charge et dans toutes les directions.

    3 la gravité n’est pas une force mais un effet du gradient des interactions électromagnétiques à l’équilibre. Coupez les interactions et il n’y a plus de gravité.

    4 les pyramides ne sont pas des tombeaux mais des forteresses militaires pour se protéger des armes électromagnétiques. (voir le mystères des pyramides et le site du Pr Davidovits). Effet pour le vaincu: froid, dépression d’air et momification garantie. Relisez l’histoire des indiens Hopis pour comprendre. Que nous cache t’on? Simplement la fin catastrophique d’une civilisation avancée qui a sombré parce qu’elle a utilisé ses connaissances dans un but de domination.

    5 L’expérience de Martin Tajmar montre que les rotations créent de l’antigravité. En fait, les moments magnétiques s’orientent… Le champ magnétique de la terre est donc créé d’abord à la surface de la terre, il crée également une légère surgravité qui compense un peu la force centrifuge. Les guerres du passé (Atlantide ou fin du 3ème monde décrit par les Hopis) créent des déséquilibres et donc des tremblements de terre, des éruptions volcaniques des déluges ou des sécheresses car la météo est liée à la protection du bombardement des particules cosmiques par le champ magnétique de la terre (voir le site internet de la pensée unique de Jacques Duran, collègue de Gille de Gennes, prix nobel de physique).

    6 La terre est le lieu d’affrontement des civilisations extraterrestre entre les forces du mal et les forces du bien, disons, les « petits gris » et les les êtres de lumières ou les « anges ». Voir les « alliés de l’humanité » de Marshall Vian Summers.

    7 Ce combat se cristallise dans le peuple juif qui est le lieu de ce combat. Les forces du mal dupent la tendance de la Kabbale qui crée des loges et manipule les francs maçons pour détruire l’église catholique. Les forces du bien sont leurs prophètes et bien évidemment Jésus qui est réellement le fils de Dieu.

    8 Tout part de l’hypothèse suivante en physique : « la fonction d’onde de l’univers est Unique Constante Éternelle et Infinie » après ce n’est plus que de la science. C’est l’analogie des attributs de Dieu (cf traité de métaphysique de Régis Jolivet, Évêque de Lyon au début du XX siècle). Dieu existe bien, Jésus est bien le fils, Marie la protectrice. Toutes les apparitions sont bien réelles et toutes les histoires qu’on pensait des contes de bonne femme des histoires réelles. On voit toutes ces choses d’une façon bien trop mystique ou symbolique, elles sont simplement des fait réels. Les histoires des indiens Hopis sont bien réelles.

    Je passe sur certains problèmes scientifiques, la masse sombre, l’énergie noire, l’expansion accélérée, le big bang, … n’existent pas. Il faut revenir à l’univers quasi stationnaire de Jean Claude Pecker notre plus imminent astrophysicien et à sa théorie de la lumière fatiguée. Dans les référenciels en mouvement la vitesse de la lumière est un peu plus lente que prévue (c’est un peu plus complexe) mais c’est à cause de cela qu’on peut la dépasser car la lumière est l’expression des interactions. Plus on va vite, moins on a d’interaction avec l’univers et plus un moteur interne devient efficace, à la fin c’est Georges Lucas qui a raison. L’énergie libre c’est un peu faux, en revanche, on peut effectivement prendre de l’énergie à l’entropie de l’air via l’antigravité. C’est une source d’énergie gratuite disponible partout, non polluante et qui refroidit l’atmosphère, l’idéal, sauf pour les compagnies pétrolières. Cependant, la voie du tout technologique, du génétique, de la médecine dure et de la globalisation à outrance est un chemin dans lequel les « petit gris » veulent nous piéger. La bonne voie est un développement harmonieux de la survivance (temps consacré à survivre), de la connaissance et de la spiritualité en étant très respectueux de l’environnement car nous lui sommes très liés. Ainsi les populations n’ont pas trop intérêt à se déplacer de leur lieu d’origine sauf si cela est nécessaire. Nous devons développer notre spiritualité pour mieux communiquer et demander la protection bienveillante des « anges ». Lorsque vous voyez un être de lumière aller dans un volcan comme à Mexico. Dites vous que les anges leur ont sauvé la mise. Quand on va au fond des sciences, il n’y a plus qu’une particule, le photon. C’est pour cela que les êtres de lumière, « les anges » maîtrisent totalement la matière, elle leur est soumise. Ces êtres sont près à nous aider à condition qu’on leur demande (prière) et qu’on en soit digne car ils nous laissent une large liberté, en revanche nous devons trouver et comprendre par nous même. Ils cherchent à nous émanciper pas à nous coloniser. Les « petit gris » fonctionne à l’inverse comme une ruche avec une pensée collective liée, qui cherche à nous duper à nous donner un destin utilitaire, ils ne peuvent pas nous attaquer directement car cela leur est interdit mais ils peuvent agir par des intermédiaires humains, une sorte de Gestapo qui vend ses frères pour 30 deniers.

    L’histoire de la fonction d’onde, en terme non scientifique signifie qu’au niveau fondamental, toutes choses sont liées. On passe du niveau fondamental au niveau macroscopique où la loi de la marche au hasard s’impose par la physique statistique de Boltzmann. Là, c’est un peu complexe pour les non scientifiques, disons que la loi des grands nombres voile la réalité fondamentale. Sachez cependant que du point de vue humain, la loi des grands nombres n’est pas si importante et que les humains ressentent l’ambiance de pensée, que nos pensées s’influencent inconsciemment, nous ressentons tous cela fréquemment. Ainsi, un homme qui a tout pour être heureux, isolé au milieu de gens malheureux, ressentira un mal être réel sauf s’il est pervers. Si l’on veut préserver la liberté, la passion et être heureux, on comprend vite que le message de Jésus est donc complètement justifié par la science. Il ne pouvait pas le dire aux apôtres qui n’étaient pas des scientifiques mais il le savait (voir les mentions au paraclet à la fin de l’évangile de Jean). La foi, c’est croire en Jésus sans la connaissance, c’est donc la gloire, maintenant c’est le temps de la justification par la connaissance, c’est la royauté (cf a vie de Sœur Olive du Christ roi et le miracle de Saint christ). Ca va étre une épreuve car personne ne pourra se cacher.
    La réincarnation existe bien. La sainteté (être comme Jésus) nous fait progresser vers les êtres de lumière, l’inverse nous fait plonger vers les esclaves de la ruche, c’est pour cela qu’ils essaient de vivre éternellement par la médecine et la science. La connaissance pèche à l’origine du fait que penser nécessite une dissociation donc une dégradation. La grille de pensée recommandée par le ciel est celle de la Sainte trinité, c’est pour cela que Dieu est Un et Trin. Un pour « être » (Amour) et Trin pour la connaissance (cf plus loin). Ceux qui essaient de changer le monde extérieur par la force ou « par la trique » ne font que rabaisser leur âme et cela est inefficace car cela crée des désordres pour plus tard. En effet,les études d’épigénétique montrent qu’un traumatisme ressort en produisant les effets inverses dans les générations qui suivent. Ainsi, la dictature trouve sa compensation et engendre une aversion à l’ordre quelques générations plus tard, à condition qu’il y ait de la liberté. L’église s’est un peu fourvoyé dans le passé en imposant la foi « à la trique » ce qui à entraîné une aversion plus tard, toutefois quand Saint Martin a coupé son manteau, ça aussi les gens s’en souviennent, l’abbé Pierre, les gens s’en souviendront.
    Les Juifs doivent reconnaître leurs erreurs de ne pas avoir cru en Jésus et se convertir. Les Francs maçons doivent ne plus obéir à leur maître et se faire pardonner leurs actes de méchanceté vis à vis de l’église catholique en travaillant ouvertement avec elle afin de progresser vers la spiritualité de la connaissance car Marshall Vian Summers ne ment pas. Cet homme ne savait rien de la nouvelle physique qui va se mettre en place et avait compris, il ne ment pas, son message était incomplet mais Jésus le prépare depuis peu. Le prépare à quoi ? Cet homme est votre futur pape, le saint pontife des prophéties, le pape en exil qui attend près des montagnes rocheuses, le pasteur angélique. Messieurs. Messieurs les Franc-Maçons, si un de vos supérieurs vous ordonne un acte indigne, retournez le contre lui. Ne remettez en aucun cas en cause la sainte trinité, et veuillez faire preuve de reconnaissance devant les sœurs et les moines qui par leurs prières ont permis aux forces du bien d’intervenir en notre faveur. Nous leur devons une fière chandelle.

    La démocratie, la démocratie… On juge l’arbre aux fruits… L’organisation humaine, c’est comme en sciences, le haut tiend du ciel, il coiffe la terre qui est représentée ainsi les humbles seront protégés. Depuis Goethe, on sait que le malin dupe en faisant signer des contrats, c’est comme cela qu’il procède. Croyez vous qu’un président osera déchirer les traités, seul un roi pourra le faire. La ruche, elle sait que viendra de France celui que tous attendent, celui qui est annoncé par plus de 55OO prophéties. La ruche elle a brimé la France, elle l’a humiliée pour la prendre à la gorge et empêcher les prophéties de s’accomplir (destruction du sanctuaire du Christ roi que fit bâtir sœur olive en 1977 remplacé par les résidences du Panthéon). En agissant ainsi, elle a permis aux prophéties de s’accomplir. C’est l’archiplan qui prend appui sur les plans du malin. Jésus avait dit à sœur Olive du Christ Roi ,je te ressusciterai à l’identique.
    Oui ce fut le cas. « La jeune âme venue du fond de la Bretagne » vint apporter à celui qui vous écrit les « lumières d’en haut ». L’amour ouvre cet espace en nous qui permet au ciel de nous inspirer, cette femme fut manipulée et recouverte d’un manteau d’opprobre mais a gardé son âme innocente et son cœur d’enfant, celui d’une Reine.
    Bien sur la Royauté n’est plus celle des rois comme Louis XIV mais celle des rois pieux, disons, la Liberté dans la vérité, l’Égalité sous Dieu, la Fraternité dans la Bonté. La France n’a rien a attendre de l’extérieur, elle doit prendre le chemin seule et le montrer aux autres nations. Pensez vous qu’un président qui regarde les sondages aura le courage ? Non, seul le ciel donnera le courage.

    La science c’est un géant… Moi, je suis un messager de la terre qui vous apporte une théorie où le ciel coiffe la terre, renverse l’axe de rotation, détruit l’orgueil de ceux qui en ont et déverse des grâces au delà de tout ce que vous pouviez rêver.

    Vous savez… comme ce berger, il y a longtemps lança une pierre avec sa fronde contre un géant.

    A votre avis, ceux qui se sont trompés, comment croyez vous qu’ils ont réagi… Mieux vaut que vous ne sachiez pas toutes les péripéties… »

Laisser une réponse

Nota : Vous pouvez utiliser du HTML dans vos commentaires. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ces commentaires par l'intermédiaire du flux RSS

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen:

http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif