Aller au contenu

Mgr WILLIAMSON…un nouveau Coluche mitré !!!

2015 décembre 30

 

WILLY…un nouveau
Coluche mitré !!!

 

Michel Colucci, dit Coluche

 

ou quand Mgr Williamson réjouit notre fin d’année par son humour sans pareil !

 

 

Richard WilliamsonNotre Willy (inter)national est décidément un grand comique, doublé d’un grand illusionniste !!!

Comme nos évêques “tradis” ne savent plus quoi inventer pour justifier la duplicité de leur pensée (« l’homme double » généré par la secte marrane qui éclipse la Sainte Église) voilà notre Willy en quête d’explication à vertu adultérine !!! On aura donc presque tout vu, lu et entendu au sein de cette “tradition” schismatique, hérétique et blasphématoire…

Il faut reconnaître à Monseigneur, outre un certain sens de l’ironie anglo-saxonne, une dose bien ajustée de culot épiscopal pour répandre dans le landernau tradi ce genre de suggestion calamiteuse. Et tout cela parce qu’en aucun cas tout ce beau monde tradi ne peut en démordre : « par Toutatis, le « Pape » est vraiment « Pape » même s’il nous fait des bâtards dans le dos !!!! » (rires obligatoires)

Et tous ces beaux messieurs, pontifes en tête, ne craignent rien moins que — non ! pas le ridicule ! — réduire leur tradition à moins que rien en lui enlevant sa raison d’être première : convertir les marranes d’en face et retrouver leurs positions, places et prébendes légitimes au sein d’une Église enfin expurgée de ses éléments bâtardisés !!! On hésite entre le fou-rire et la consternation !

Nous revoilà donc dans le fameux et célèbre « Un pape pour deux églises » mais cette fois à la mode Willy’song pour notre plus grande détente dans ce moment festif de fin d’année !

J’en viens presque à penser que si Willy n’existait pas (s’il était toujours évêque-godillot au sein de la F$$PX, par exemple) il faudrait l’inventer ! Ils ont donc bien fait de l’expulser car par son humour atypique, Mgr W. ne rentrait plus tout à fait dans le cadre fraternellement correct d’une approche sérieuse et pragmatique du ralliement à « Rome » !!!… Et puis, sans lui, on s’ennuierait un peu !

Je prie donc à l’avance mes lecteurs aux tripes fragiles de bien vouloir me pardonner cette séquence quelque peu hilarante en ce dernier dimanche de l’an de grâce 2015. Ils n’ont qu’à considérer leurs soubresauts abdominaux comme une pénitence nécessaire et qu’ils offriront au Seigneur afin qu’Il pardonne à Willy une imagination trop fertile et un abus de l’humour épiscopal…

Mais repenchons-nous, avec prudence, sur les vaticinations de notre cher comique mitré.

Willy commence par nous dire que les comparaisons (les siennes en l’occurrence !) ne prouvent rien mais peuvent jeter beaucoup de lumière !!! Au-delà du style littéraire dont on admirera l’ambiguïté ciselée, notre « Ordinaire extraordinaire » commence très fort en nous suggérant que ses explications comparatives sont nulles mais que nous risquons d’être éblouis par la profonde lumière qu’elles produisent. Nous, on se demandera bien sûr qu’elle est la nature véritable de cette fameuse lumière. Je pressens que certains de nos lecteurs y ont déjà répondu !!!… les coquins…

Que deviendrait Willy sans ses néophytes ? car dans un bel élan d’humilité sacerdotale il nous avoue que l’idée première ne lui revient pas ! Il s’attribue néanmoins le génie de la reprise, de la mise en forme et des implications générées par cette mirifique idée…

On a presque ici, mutatis mutandis, une “histoire d’un mec”, pape de son état, telle qu’aurait pu nous la conter un Coluche (Colucci) du temps de sa splendeur. Vous remarquerez, qu’avec tous ces artistes (le Clown Blanc, Coluche, Willy l’Espiègle) on ne sort guère du monde très fermé du Cirque !!! Ils ont tous en commun une sorte d’atavisme pour la rigolade et les idées saugrenues et particulièrement tordues !

Circus Roncalli

Ça commencé le 28 octobre 1958 !

C’est donc l’histoire d’un mec (« pape » de quelque chose…) qui s’est marié avec son épouse (encore heureux par les temps qui courent du mariage gay !!!) et a fait (paraît-il….) des Zenfants légitimes. Et comme ce bougre de « pape » est un sacré farceur et coureur de jupons, voilà-t-il pas qu’il se met en tête (et pas seulement !) d’engrosser une grognasse (la secte marrane) qui lui a fait de l’œil au détour de sa promenade vaticanesque. Et, comme dit Willy, cette « comparaison bien fructueuse » a donné ce qu’elle devait donner : des p’tits bâtards, fruits de la liaison adultérine de notre dit « pape » !!!… Ce misérable pontife, incapable de réfréner sa libido (moderniste) se retrouve donc à la tête de deux familles : la légitime avec des Zenfants bien cathos (?) et la bâtarde avec des enfants illégitimes, ses petits chouchous en réalité : ce qui est le fruit du péché est bien plus excitant que ce qui est produit par une norme hypocrite que presque plus personne ne respecte…non ? Ainsi notre “papounet” va régner sur deux familles distinctes et qui pourtant proviennent d’un seul géniteur ! Ah ! que c’est beau l’amour ! On se demande d’ailleurs, au rythme où vont les mœurs pontificales, si l’on ne va pas tomber carrément dans un avenir proche dans le mariage mixte, le métissage effréné ou pire encore la polygamie la plus légaliste, vu les rapprochements amoureux de notre Clown Blanc avec ses amis musulmans… À quand un « pape » pour plusieurs « églises » ??? Bon ! Pour le moment il n’y en a que deux…enfin ça ce sont les lapins-crétins…euh….je veux dire les tradis…qui le croient fermement… Comme quoi la période de Noël est propice aux contes de fées…

Mais suivez bien : Willy croit encore aux contes pour enfants ! la preuve c’est qu’il croit que, soudain conscient des devoirs de sa paternité, “papounet” va revenir au sein de sa vraie famille afin d’exercer son autorité sur ses enfants légitimes ! Ouf ! il était temps n’est-ce pas !!! ça fait près d’un demi-siècle que ses « enfants » refusent de lui obéir !!!!! On se demande d’ailleurs bien pourquoi puisqu’il n’y a aucun doute d’après Willy sur la reconnaissance de sa paternité.

Papy papeOui, mais voilà… Papy pape préfère ses enfants illégitimes…c’est comme ça…la transgression ça attire et ça subjugue…même et surtout les « papes adultérins » ! Ce pauvre père est donc déchiré : d’un côté il veut récupérer ses enfants légitimes qui fondent en quelque sorte sa raison d’être et d’un autre côté il ne veut pas déshériter ses enfants adultérins car il a noué avec eux des relations privilégiées d’autant que ces dits enfants ont moins de mal à l’accepter comme « père » car ils sentent bien que ce père les aime d’un amour très spécial et est plus proche d’eux de cœur à cause de l’amour qu’il porte à leur mère et qu’il préfère – et de loin – à son épouse légitime… Ah ! les hommes ! C’est comme ça ! Ils ont le diable au corps et ne veulent pas changer !!!!

Ya quand même un gros problème : c’est que les Zenfants légitimes se mettent à fréquenter et apprécier leurs « frères et sœurs » fruits de la liaison adultérine de leur père… Willy nous dit qu’alors ils n’en sortiront pas indemnes…et pour cause !!! Quand on a le même père, le cœur finit toujours par parler et les sentiments de vaincre tous les préjugés et préventions sociales et mondaines. Que voulez-vous, les enfants ont tous besoin d’un père (et d’une mère aussi !) et quand celui-ci se prostitue (Willy dixit) , il y a malaise de part et d’autre des deux « familles »…

On peut bien sûr s’interroger sur ce que recouvre la « véritable autorité » de ce père sur ses « vrais » enfants… Ne serait-elle pas un peu légaliste ? Les enfants adultérins eux ne se posent pas cette question, ils aiment leur père parce que c’est leur père même s’ils ne portent pas le même nom !!! La bonne-femme engrossée d’ailleurs n’en demande pas plus : elle sait qu’elle ne sera jamais acceptée par l’épouse légitime !!!… Elle fera donc tout son possible afin que le père de ses enfants ne revienne jamais dans le giron de sa femme légitime…

Il est heureux que Willy, qui nous aura bien fait rigoler, nous dise qu’en fin de compte cette comparaison est boiteuse puisqu’il y a loin d’une vraie famille à une famille « théorique » (Willy dixit!) comme le sont ces deux « églises », la Catholique et la … »néo-moderniste »…comme ils disent… On se demande en passant ce que je viens faire le préfixe « néo«  là dedans……mais bof ! On est là pour rire et non pour ergoter !!! Merci WILLY !!!!!!!!!!!!

Tu as bien parlé, évêque : « Confusion quasi-inextricable en pratique ». Quelle clairvoyance !!!! Super ! on garde notre « équilibre » !!!…

 

Bonne et sainte fin d’année chers amis lecteurs !

Pierre Legrand

 

 


[Mgr Williamson – Initiative St Marcel] Comparaison familiale

SOURCE – Mgr Williamson – Initiative St Marcel – 26 décembre 2015


 

Deux familles peuvent avoir un seul homme à leur tête –
De même deux églises un seul Pape.

Eleison Comments Bishop WilliamsonAlors que les arguments servent au mieux à prouver, les comparaisons ne font au mieux qu’illustrer une vérité. Aussi ces dernières ne prouvent-elles rien, mais à partir du connu, elles peuvent jeter beaucoup de lumière sur l’inconnu. Or, en ce qui concerne la crise actuelle de l’Église, vieille d’un demi-siècle, on a besoin de toute lumière possible, car avec chaque jour qui passe cette crise devient de moins en moins compréhensible. Ci-dessous donc une comparaison bien fructueuse que m’a envoyée récemment un néophyte de la Tradition. Il compare l’Église catholique et l’Église Conciliaire, ou la Néo-église, aux familles légitime et illégitime d’un seul homme. Appliquons cette comparaison à son mariage, à son autorité et à ses enfants.

Par un mariage légitime avec sa véritable épouse, un homme fonde une famille avec des enfants légitimes. Or, après un certain temps, il est infidèle à sa femme et la divorce pour vivre dans l’adultère avec sa maîtresse qui lui donne aussi des enfants, nécessairement des bâtards. De même, par son élection canonique et légitime comme Pape, un Cardinal devient le père légitime de l’Église catholique et le père spirituel dans la vraie foi d’une multitude de véritables Catholiques. Or, au bout d’un certain temps comme Pape Conciliaire il s’est prostitué avec le monde moderne et, dans l’adultère du Concile avec ce dernier, il a engendré une nouvelle famille faite de bâtards conciliaires. Ainsi, tout comme un seul homme peut être le père à la fois de deux familles, légitime et illégitime, ainsi un Pape peut se trouver en même temps à la tête de l’Église catholique et de la Néo-église.

Deuxièmement, comme le père de famille possède une vraie autorité paternelle sur sa véritable famille mais non sur sa fausse famille, ainsi le Pape conciliaire possède sa vraie autorité sur tous les véritables Catholiques mais non sur les Catholiques conciliaires de la Néo-église. Et comme la première famille a besoin de son vrai père, en sorte que l’épouse et les enfants font tout ce qu’ils peuvent pour le ramener à la maison, mais lui s’attache à son partenaire dans l’adultère et à ses enfants illégitimes qui font eux aussi tout ce qu’ils peuvent pour le retenir, ainsi chaque Pape conciliaire ne cesse d’être respecté par les Catholiques traditionnels qui le supplient de faire son devoir, mais il préfère les Catholiques conciliaires qui ont peu de respect pour lui mais le retiennent eux aussi pour faire semblant qu’ils sont légitimes.

Et troisièmement, comme aucune véritable épouse n’acceptera d’être mise sur pied d’égalité avec la partenaire adultère qui l’a supplantée, et comme les vrais enfants (s’ils ont assez de maturité) n’accepteront jamais d’être assimilés à des bâtards en se laissant adopter par la fausse famille, ainsi la Tradition est absolument incompatible avec la Néo-église, et les vrais Catholiques n’accepteront jamais d’y être incorporés par une trahison quelconque de la Tradition. Et ce n’est pas à eux d’aller chercher leur vrai père dans son environnement d’adultère, même s’il est leur vrai père et qu’ils ont réellement besoin de lui. Au contraire, c’est au père de revenir à sa véritable famille. Et que les enfants légitimes ne se disent pas qu’ils pourront ramener leur père à la maison en le rejoignant dans son monde de séduction. Il est beaucoup plus probable qu’ils y seront séduits eux aussi. Le néo-modernisme est fort contagieux !

Cette comparaison de tout Pape Conciliaire avec un père de deux familles est fructueuse sur bien d’autres points, parce qu’il est de la nature d’un Pape d’être père. Mais « Toute comparaison est boiteuse » (autre comparaison géniale), et la jambe boiteuse de cette comparaison consiste principalement dans le fait que là où la distinction entre les deux familles du seul père est parfaitement claire dans la vie de tous les jours, par contre la distinction entre l’Église catholique et la Néo-église, quoiqu’en théorie bien claire, est dans la pratique très difficile à discerner, car la vraie Église est investie et infestée par la fausse. Pour garder son équilibre catholique, il est tout aussi nécessaire d’apprécier la distinction claire en théorie que de reconnaître leur confusion quasi inextricable en pratique.

 

Kyrie eleison.

 

 

Ndlr du CatholicaPedia : Nous avons coloré volontairement les majuscules blasphématoires que l’auteur a utilisé dans son langage néo-conciliaire-traditionnel

(les accentuations sont de nous)

 

 

Willy court se soumettre au Clown Blanc

 

 

 

  1. Charles
    Charles lien permanent
    décembre 30, 2015

    Saperlipopette ! Que voilà le genre d’article capable de nous requinquer pour cette fin d’année bien morose… J’aime l’humour de Willy, l’évêque à la rose…

    Comme il est par-dessus tout très malin, notre « ordinaire extraordinaire » (hi ! ça c’est du P. Legrand tout craché !)  il nous suffit de décrypter ses petits clins d’yeux  camouflés dans son texte pour comprendre qu’il ne croit guère lui-même à ce qu’il raconte et nous propose… La tactique est belle et subtile : il faut enrober le but suprême (le Grand Œuvre cher à la F$$PX) d’une petite pointe d’humour très « britannisée » pour garder les esprits tradis dans la bonne « ambiance » de pensée fraternellement correct, mais avec les petits réajustements si particuliers à notre Willy. C’est comme un chocolat d’Étrennes dont on changerait à volonté le papier d’or ou d’argent afin de donner plus d’attrait à la bouchée délicieuse qu’il contient…

    Le « langage néo-conciliaire-traditionnel »  a ceci de remarquable : il colle parfaitement à cet état d’esprit pragmatique si cher aux fraterneux et surtout il entretient et ménage à merveille le fameux « homme double » qui oscille sans cesse entre deux églises, et peut-être bientôt davantage !…

    C’est pour cela que notre cher Administrateur s’évertue, à longueur d’articles, à démasquer dans tous leurs écrits les « É » blasphématoires et autres majuscules et  appellations sans… garantie du gouvernement !!!! Hihihi ! Saluons au passage sa courageuse détermination et sa charité inébranlable.

     

  2. Ludovicus
    décembre 31, 2015

    Cela pourrait être drôle si ce n’était tragique.

    LE POINT D’ORGUE
    Le 27 avril 2014, lors de la synaxe du dimanche de la « Miséricorde » François, pape de l’église œcuménique conciliaire, préside la cérémonie de canonisation conjointe de Jean Paul II, l’embrasseur de Coran, et de Jean XXIII, le rose-croix franc-maçon. François, préside la cérémonie, accompagné de son prédécesseur Benoît XVI. C’est la première fois dans l’histoire QU’UNE DOUBLE « CANONISATION » DE « PAPES » A LIEU EN PRÉSENCE DE DEUX « PAPES » VIVANTS, c’est l’apothéose de l’église conciliaire, deux démolisseurs de la Sainte Église canonisés pour services rendus, rentrant dans le paradis conciliaire, sous la houlette de deux autres papes conciliaires.
     

     

    • Charles
      Charles lien permanent
      décembre 31, 2015

      Tout cela est bien sûr vain, nul et non avenu…cher Ludovicus !

      Nullam partem…… :twisted:
       

      • Ludovicus
        janvier 1, 2016

        Nullam partem, cher Charles, mais devoir, obligation de dénoncer et d’arracher le masque afin de ne pas être complice, de ne pas être un chien muet.
         

        • Charles
          Charles lien permanent
          janvier 1, 2016

          …mais tout à fait, cher Ludovicus ! C’est ce que nous faisons ici à longueur de souris !!!    http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif
           

Laisser une réponse

Nota : Vous pouvez utiliser du HTML dans vos commentaires. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ces commentaires par l'intermédiaire du flux RSS

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen:

http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif