Aller au contenu

Mgr Williamson : c’était prévisible

2013 juillet 22
tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
par Cave Ne Cadas

Le « rabatteur mitré »1 Mgr Williamson qui continue patiemment son travail de contrôle du 2ème anneaux (una cum)2 vient de publier — avec une certaine satisfaction — un COMMENTAIRE ELEISON (le N°314) pour rappeler son discours de 1994 au Brémien et conclure (par le titre) que “c’était prévisible” !

Il y a presque 20 ans un évêque de la Fraternité St Pie X a montré qu’il était possible de prévoir cette trahison de l’œuvre de Mgr. Lefebvre qui a failli se réaliser en 2009 et en 2012, et qui risque encore d’avoir lieu. Perturbé par ce qu’il avait observé du narcissisme et du manque de sérieux de la part des participants au Chapitre Général (électif) de la FSSPX qui venait d’avoir lieu, voici en résumé (avec quelques citations directes) ce qu’il a dit au Brémien en France le 17 juillet, 1994 (Voir le texte original sur l’Internet : Un évêque s’est levé “le Brémien”) :–

Virgo-Maria écrivait à l’époque :

Conférence de Mgr Williamson au Brémien

18 juillet 1994

Conférence de Mgr Williamson du 18 juillet 1994 au Brémien. Entrée en campagne de Mgr Williamson contre Mgr Fellay et pour prendre la posture du faux leader de la réaction et du refus de tout accord, mais en réalité en accord secret avec son binôme l’abbé Schmidberger. Cette conférence, qui suit l’élection de Mgr Fellay, est très significative de l’instauration d’une fausse dialectique contrôlée afin de prendre la main sur la FSSPX, pour le compte final de l’église Conciliaire. En effet, l’élection de Mgr Fellay en 1994 avait dérouté le clan du ralliement de la FSSPX.

Écoutez cette conférence de 1994 :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Depuis son renvoi officiel de la F$$PX par le « Truqueur mitré »3 , le 2ème anneaux (version una cum) se met en place comme nous vous l’annoncions le 25 octobre 2012 :

La Taupe N°1 étant maintenant exclue de la structure officielle de la F$$PX, le 2ème anneaux – dévoilé et expliqué de puis 6 ans par Virgo-Maria (excommunié par l’abbé de Cacqueray !) se met en place… Tout se déroule selon le plan prévu !

Des dizaines de niais, ne voulant pas lire les dossiers factuels toujours disponibles sur le site de Virgo-Maria.org, se réjouissent que leur Héros – maintenant libéré – pourra défendre la Tradition !!!

Cf. Lettre Ouverte à S. E. Mgr Fellay sur une “exclusion”

Richard WilliamsonEn effet, après deux voyages entrepris depuis la mi-décembre 2012, en Amérique du Nord et en France, entre le 24 mai et le 6 juin 2013 Mgr Williamson a visité avec l’abbé François Chazal une bonne partie de son troupeau de quelque 400 âmes, et en a confirmé plus de 50 dans la Corée du Sud, aux Philippines et à Singapour.

Et bien que le MetaBlog de l’abbé G. de Tanoüarn rapportait le 1 juin 2012 : « Mgr Williamson ne fondera pas, et ne sacrera pas », tout se met en place autour de lui pour le convaincre à agir…

L’abbé Cardozo créant un pré-séminaire au Brésil (cf. Avec l’Immaculée : http://aveclimmaculee.blogspot.fr/2013/07/un-pre-seminaire-au-bresil.html) ; Avec l’Immaculée l’enjoignant de sacrer pas moins de 7 évêques ! (et il faut voir lesquels !!! L’abbé Joseph Pfeiffer, l’abbé Chazal, Dom Thomas d’Aquin, l’abbé Juan Carlos Ortiz, le Père Jean de Morgon, l’abbé Girouard et le bouquet final : Père Marie-Dominique !!!, cf. Avec l’Immaculée : http://aveclimmaculee.blogspot.fr/2013/06/mgr-williamson-commentaire-eleison-du_15.html) ; une vingtaine de prêtres et de religieux l’on rejoint pour fêter le 25ème ANNIVERSAIRE des consécrations épiscopales et ont signés une «DÉCLARATION DE LA RÉSISTANCE DE LA FSSPX POUR LE 25ème ANNIVERSAIRE des consécrations épiscopales» : (cf. Avec l’Immaculée : http://aveclimmaculee.blogspot.fr/2013/06/declaration-de-la-resistance-de-la.html) : Abbé Joseph Pfeiffer ex-FSSPX, Dom Tomas de Aquino O.S.B., Père Jahir FBMV, Abbé Jean-Michel Faure ex-FSSPX, Abbé Ronald Ringrose, Abbé Juan Carlos Ortiz ex-FSSPX, Abbé Hugo Ruiz ex-FSSPX, Abbé Ernesto Cardozo ex-FSSPX, Père Joaquim FBMV, Abbé Richard Voigt ex-FSSPX, Abbé David Hewko ex-FSSPX, Abbé François Chazal ex-FSSPX, Abbé Valan Rajakumar ex-FSSPX, Abbé Patrick Girouard ex-FSSPX, Abbé René Trincado ex-FSSPX, Abbé Olivier Rioult ex-FSSPX, Dom Rafael O.S.B., Abbé Edgardo Suelo ex-FSSPX, Frère Placide O.S.B., Frère André O.S.B. …

À la mi-juillet, Mgr Williamson vient de confirmer et ordonner sous condition l’abbé Juan Antonio Iglesias ancien laïc (déguisé en prêtre) du novus ordo :

Juan-Antonio-Iglesias-Bp-Williamson-and-english-faithful

Walsigham, Juillet 2013
Mgr Williamson a confirmé et ordonné sous condition l’abbé Juan Antonio Iglesias, un prêtre espagnol de Santander, en Espagne. L’abbé Iglesias a accompagné les fidèles de la Résistance anglaise pendant leur pèlerinage de réparation. Il a dirigé le Rosaire, écouté des confessions et a célébré la messe. The Recusant publiera bientôt un article dans lequel l’abbé Iglesias se présentera lui-même. Prions tous pour l’abbé Iglesias, ancien prêtre du novus ordo, qui donne un exemple de courage que nous voudrions bien voir chez nos prêtres de la Fraternité saint Pie X.

(Cf. http://aveclimmaculee.blogspot.fr/2013/07/un-nouveau-pretre-pour-la-resistance.htmlhttp://www.therecusant.com/apps/blog/show/30583143-a-new-priest-for-the-resistance)

Cet abbé Juan Antonio Iglesias a donc eu une “très bonne” formation dans l’église Conciliaire… n’en doutons point ! ses “fidèles” seront donc gâtés…

 

Ndlr du CatholicaPedia : Les accentuations sont de nous.

 

Numéro CCCXIV (314)

20 juillet, 2013


 

C’ÉTAIT PRÉVISIBLE

Il y a presque 20 ans un évêque de la Fraternité St Pie X a montré qu’il était possible de prévoir cette trahison de l’œuvre de Mgr. Lefebvre qui a failli se réaliser en 2009 et en 2012, et qui risque encore d’avoir lieu. Perturbé par ce qu’il avait observé du narcissisme et du manque de sérieux de la part des participants au Chapitre Général (électif) de la FSSPX qui venait d’avoir lieu, voici en résumé (avec quelques citations directes) ce qu’il a dit au Brémien en France le 17 juillet, 1994 (Voir le texte original sur l’Internet : Un évêque s’est levé le Brémien) :–

On aimerait bien pouvoir dire que dans la Fraternité nous ouvrons des maisons partout, que nous construisons, nous abordons de nouveaux pays, nous avons des vocations, que tout le monde est beau et gentil et jeune et enthousiaste, que nous avons quatre évêques, et ainsi de suite. « Mais pourquoi la Fraternité jouirait-elle d’une protection spéciale contre ces forces, aujourd’hui déchaînées, qui ont balayé des milliers d’excellents évêques et prêtres dans l’Église officielle ? (…) Quelles sont les qualités, les garanties de la Fraternité ? » La jeunesse ? Ah oui, la jeunesse ! Elle est gentille, belle et physiquement forte, mais qu’en est-il de l’âge, de l’expérience et de la sagesse qu’apportent les ans ? Comment veut-on que la jeunesse soit sage ?

Dans les années 1950 et 1960 l’Église semblait se porter bien, semblait offrir une résistance héroïque aux assauts du monde après-guerre. En Angleterre et aux États-Unis une foule d’âmes se convertissait tous les ans, en sorte que le monde semblait être sur le point de se convertir à la foi catholique. Mais que s’est-il passé ? Exactement le contraire. Avec Vatican II, la vérité a baissé les armes et c’est l’Église catholique qui s’est rendue au monde moderne.

Alors qu’il me soit permis de vous offrir un scénario parallèle pour la Fraternité. Dans les années 1990 la gentille petite Fraternité avec tous ses merveilleux petits prêtres résiste héroïquement aux défaillances et aux trahisons de l’Église officielle, et il y a des conversions, et les gens se rendent compte que la Néo-église est fausse et ne marche pas. Mais au moment même où l’Église officielle semble sur le point de se rendre, que pourrions-nous voir ? Je ne dis pas que nous le verrons, mais que pourrions-nous voir ?– la Fraternité qui se rend et rallie l’Église officielle. Car si l’Église Universelle a pu s’effondrer, pourquoi pas d’autant plus la petite Fraternité ?

Et voici encore une considération. Avant Vatican II toute Congrégation et Société catholique avait au-dessus d’elle les Congrégations de la Curie romaine, en sorte que « si quelque chose allait mal dans une Société, y compris une défaillance de la part de ses chefs, chose toujours humainement possible, alors on pouvait à tout moment faire appel à Rome, et Rome pouvait intervenir. » Autrefois elle intervenait en général pour le mieux, tandis qu’aujourd’hui elle intervient en général pour le pire, ce qui fait en effet « qu’il est mieux de ne plus se trouver sous l’autorité de Rome, mais attention ! Il y a un prix à payer, à savoir qu’il n’y a plus personne au-dessus de nous autres, et alors notre Conseil Général, notre petit Supérieur Général constituent le plafond ! Danger ! » La Fraternité ne peut en recourir qu’à elle-même. Or Mgr Lefebvre avait 65 ans lorsqu’il a fondé la Fraternité. En 1994, de combien d’hommes d’un âge mûr et d’une longue expérience dispose-t-elle ?

Bref, pourquoi la Fraternité devrait-elle être à l’abri des problèmes de l’Église Universelle ? Je ne veux pas que la Fraternité se casse, et que Dieu me donne de ne jamais rien faire pour qu’elle se casse, mais je dois dire que cette cassure ne me surprendrait point. Le Bon Dieu peut bien préserver la Fraternité, mais il peut tout aussi bien lui permettre de prendre le chemin de la faiblesse humaine, pour que nous nous rendions compte à quel point nous sommes par nous-mêmes faibles. Nous avons besoin de la sagesse, et d’une aide particulière de Dieu.

 

Kyrie eleison.

* * *

Voir aussi :

L’ex-anglican de la FSSPX devenu évêque,

Monseigneur Williamson : un leurre

http://virgo-maria.org/D-Mgr-Williamson-leurre/index_mgr_williamson_leurre.htm

 

2è anneaux :

http://wordpress.catholicapedia.net/?p=5365

http://www.virgo-maria.org/articles_HTML/2010/009_2010/VM-2010-09-05/VM-2010-09-05-A-00-Mgr_Williamson-Echec_des_discussions.html

 

Le réseau Williamson

Reseau-Mgr-Williamson

Mgr Williamson rejoint la FSSPX-SO

C’est quasi officiel : l’évêque négationniste exclu de la Fraternité sacerdotale Saint Pie X il y a quelques mois rejoint bien les rangs de la Fraternité dite “de la stricte observance” (FSSPX-SO), créée l’été dernier par d’autres dissidents, puisqu’il figure parmi les signataires d’une lettre adressée par le groupe aux fidèles lefebvristes : « sans aucun esprit de révolte, sans amertume et sans aucun ressentiment, reprenant les propres paroles de Mgr Lefebvre, nous avons l’intention de continuer notre œuvre de défense de la Tradition usant tous les moyens dont la Providence nous pourvoira, nous occupant du salut des âmes, de la formation des candidats au sacerdoce, de la formation des religieux et religieuses, de l’existence d’écoles catholiques et du soutien des familles catholiques afin que la société se soumette de nouveau au suave joug de Notre-Seigneur Jésus-Christ, roi des nations et de tout l’univers.  Nous lançons un appel à tous ceux qui ont le même idéal, à s’unir à nous afin qu’au sein de la Tradition ne domine pas le mouvement qui vise à une soumission désastreuse à la Rome néo-moderniste qui s’est manifestée clairement dans les lettres, les déclarations et autres documents des actuels supérieurs de la Fraternité Saint Pie X ces derniers mois ».

Natalia Trouiller
Créé le 06/02/2013 / modifié le 06/02/2013 à 14h19

http://www.lavie.fr/religion/lamatinale/mgr-williamson-rejoint-la-fsspx-so-06-02-2013-36050_400.php

 


  1. Selon l’expression de feu Virgo-Maria… []
  2. http://www.virgo-maria.org/articles/2008/VM-2008-03-15-A-00-Williamson-Diaporama.pdf et
    http://www.virgo-maria.org/articles/2008/VM-2008-03-15-Diaporama_Williamson_2_anneaux.pdf
    Une série d’articles de VM sur l’action véritable et occulte de l’ex-anglican au sein de la FSSPX pour livrer la Tradition catholique aux mains de l’église Conciliaire de Ratzinger (à l’époque… ou Bergo(go)glio aujourd’hui).
    Mgr Williamson agit sur la branche réfractaire una cum de la F$$PX – FSSPX-SO –, tandis que l’abbé Ricossa agit sur la branche “non una cum »… Une double stratégie de contrôle des 2 anneaux !
    []
  3. Selon l’expression de feu Virgo-Maria…
    cf. Virgo-Maria N° 835 : http://www.virgo-maria.org/articles_HTML/2010/009_2010/VM-2010-09-05/VM-2010-09-05-A-00-Mgr_Williamson-Echec_des_discussions.html
    []
32 réponses
  1. Edouard-Marie Laugier
    Edouard-Marie Laugier lien permanent
    juillet 22, 2013

    La technique de subversion du deuxième anneaux, maintes fois prouvées, a de beaux jours devant elle.
    Qui oserait la remettre en cause ?

  2. Charles
    Charles lien permanent
    juillet 22, 2013

     
    Je prends le risque ! De peur de paraître laconique, réducteur, sans charité (hi!!), radoteur, sentencieux, tranchant, et j’en passe et des meilleures que “d’aucuns” n’auront aucun mal à m’attribuer, je vais répéter encore une énième fois et vous mettre en garde :
     
    IL N’Y A RIEN À ATTENDRE GLOBALEMENT DE TOUT CE QUI SORT, DE PRÈS OU DE LOIN, DE LA FRATERNITÉ SAINT PIE X.
    Après vous en faites ce que vous voulez ! Dieu, permettra bien sûr d’heureuses et miraculeuses exceptions… Bonne chance !

    • Avatar
      Ab Oriente lien permanent
      juillet 23, 2013

      Je souscris des deux mains et même des 2 pieds !!
      Permettez-moi une petite nuance, à la place de :
      “IL N’Y A RIEN À ATTENDRE GLOBALEMENT DE TOUT CE QUI SORT, DE PRÈS OU DE LOIN, DE LA FRATERNITÉ SAINT PIE X.”
      il eut fallu dire :
      IL N’Y A RIEN À ATTENDRE GLOBALEMENT DE TOUT CE QUI SORT, DE PRÈS OU DE LOIN, DE LA FRATERNITÉ QUI TRAHIT SAINT PIE X. (trahison ontologique et congénitale de cette secte maurrassienne, néo-gallicane et janséniste, je rappelle)

       
       
       
       

      • Charles
        Charles lien permanent
        juillet 23, 2013

        Cher Ab Oriente, j’approuve et adopte votre petite nuance comme vous dites ! Merci à vous.

  3. Edouard-Marie Laugier
    Edouard-Marie Laugier lien permanent
    juillet 23, 2013

    Rappelons que bons nombres de partisans de la fou-thèse, qu’ils soient indépendants à leur compte ou dans certaines “multinationales” sont la plupart issu de la fraternité sacerdotale (sic) dite (Ab Oriente :wink: ) de Saint Pie X.

    • Avatar
      juillet 23, 2013

      On peut vous retourner le même argument. Bon nombre de ceux qui se disent “sedevacantistes” aujourd’hui sortent des rangs de la FSSPX… Prêtres et laïques y compris. Les prêtres qui disent la messe dans votre coin ont soit été dans la FSSPX, soit été ordonnés par un évêque qui était alors simple prêtre dans la FSSPX (Mgr Morello).
      Avoir été membre ou fidèle de la FSSPX n’est pas un signe infamant. Tout a été bouleversé après Vatican II et les réformes liturgiques qui suivirent. Bien téméraire celui qui pourrait prétendre avoir vu clair dès le début.
      Par contre, ce qui est grave, c’est d’aller contre la vérité connue… Et là, on est tout de même en droit de se poser nombre de questions quant aux autorités de la FSSPX.

  4. Charles
    Charles lien permanent
    juillet 23, 2013

     
    Cher René,
    “Bien téméraire celui qui pourrait prétendre avoir vu clair dès le début” dites-vous et je vous l’accorde bien volontiers ! Nous sommes presque tous coupables à des niveaux très différents de cet aveuglement général de la tradition  qui eut pourtant dès le début d’illustres clairvoyants largement ignorés ou ostracisés.
    La FSSPX en imposant sa ligne autour de la défense (à juste titre !) de la Sainte Messe, a drainé, catalysé,  l’ensemble des fidèles qui, surtout à l’époque, ne redoutaient qu’une seule chose : se priver de la messe, des sacrements et de prêtres validement ordonnés… et tout cela à juste titre encore !
    L’occultation des dérives schismatiques  et hérétiques de cette même Fraternité a donc été totale pour beaucoup de fidèles qui faisaient confiance à leurs prêtres, pour la plupart pieux, instruits (?)  et désireux (en privé !) de ne rien avoir de commun avec la secte “église conciliaire” comme on disait à l’époque…

    J’admets votre premier argument dans la mesure où il n’est pas une négation intrinsèque et perpétuelle du “réveil” de plusieurs catholiques qui ont vu, surtout depuis les tentatives de ralliement avec “Rome” et les divisions qui en ont suivi, vers quels chemins empoisonnés on risquait de les mener…
    Cela dit, cette origine fraternelle, y compris dans nos propres rangs, doit nous inciter, non pas à une sorte d’obsession maladive, mais à une vigilance et à une prudence de bon aloi. Une rechute est toujours à craindre, y compris chez les clercs ou pire encore, une version plus subtile et à caractère sectaire d’une position quelque peu “personnalisée” et que je qualifierai alors de “border line” …(suivez mes regards…)

    NON, cher René il n’est pas infâmant d’avoir été membre ou fidèle de la FSSPX… à condition d’en être sorti vraiment et de ne donner aucun signe soit de “revenez-y” (sous des formes subtiles, affectives  ou détournées, comme, par exemple, ces fidèles qui, plus ou moins en secret, mangent à plusieurs râteliers liturgiques) soit de petit groupe sectaire, un “groupe” pouvant commencer à deux, je le rappelle.
    Mais toutefois cela restera encore longtemps, un signe “moins” qui devrait suscite et entretenir notre vigilance charitable.
    Et je vous rejoins complètement pour conclure, lorsque vous dites “Par contre, ce qui est grave, c’est d’aller contre la vérité connue…”

  5. Edouard-Marie Laugier
    Edouard-Marie Laugier lien permanent
    juillet 24, 2013

    La FSSPX en imposant sa ligne autour de la défense (à juste titre !) de la Sainte Messe, a drainé, catalysé,  l’ensemble des fidèles qui, surtout à l’époque, ne redoutaient qu’une seule chose : se priver de la messe, des sacrements et de prêtres validement ordonnés… et tout cela à juste titre encore !

    Est ce vraiment sur qu’ils ont TOUS voulu des prêtres validement ordonnés ? 
    J’ai déjà entendu des personnes du milieu dire que “tant qu’il y a la soutane et le latin” … or on sait surtout maintenant qu’après avoir remplacer la soutane par le clergyman chez des vrais prêtres, ils la permettent pour des faux (avant hier encore à Ste Anne d’Auray …. un jeune ensoutané qui va ensuite célébré sa synaxe.)
    Et je ne suis pas le seul à entendre ça.
     
    De plus j’ai même souvenance de personnes de la tradition pour qui le fait que dans une chapelle il y ait une bougie proche de l’Autel signifiait Présence réelle … légalisme quand tu nous tiens…

    Enfin quand on sait que justement le combat c’était la Messe (oui d’accord) donc le fruit, mais pas l’arbre qui donne le fruit (le Sacerdoce).

    Une voie de garage, comme celle de l’una cum sacrilège qui bloque les grâces.

    Un ami au passage me disait que Mgr Lefebvre venait de Lille.
    De Gaulle aussi semble t-il …
     
    Or ils sont tout les deux des “3e voie”….

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      juillet 24, 2013

      Cher Charles & Édouard,

      Je n’avais pas fais attention au : « (à juste titre !) » pour…la défense de la Sainte Messe… de la FSSPX !

      Je ne pense pas que se soit un “juste titre” justement.
      En effet, en se focalisant sur le combat de la Messe toute la Tradition n’a pas vu que le sacerdoce était en voie de destruction avec la promulgation de Pontificalis Romani le 18 juin 1968.

      Il est certain que le premier “choc” (visible) de l’après conciliabule de Vatican d’Eux fut pour les fidèles et pour certains prêtres (parmi les premiers : l’abbé Georges de Nantes, l’abbé Louis Coache, le R.P. Noël Barbara, l’abbé Henri Mouraux ; avant que Mgr Lefebvre n’entre en jeu) les dérives de l’après-«Concile» sur la messe puisque c’était le vécu hebdomadaire de tous ces fidèles.
      Le problème de Pontificalis Romani était beaucoup plus technique et était du “grand ressort” des théologiens comme tous les prêtres aimes à le rappeler ! mais il ne fut pas étudié par ces “théologiens patentés” tous occupés sur le “champ de bataille” de la sainte Messe…

      Et ainsi, le sacerdoce s’éteignant… le problème de la Messe était secondaire !
      PLUS DE PRÊTRES, PLUS DE MESSE… parce que PLUS D’ÉVÊQUES !!!

      • Charles
        Charles lien permanent
        juillet 24, 2013

        Cher Cave,
        Je tiens à apporter mon témoignage de très modeste fidèle du rang qu’à cette époque je n’ai jamais entendu parler ni de près ni de loin de l’extinction progressive du sacerdoce valide… Une seule chose préoccupait alors nos courte-vues à savoir être assurés d’avoir la messe tous les dimanches et les sacrements qui vont avec….
        Heureusement, grâce à Dieu, je me suis rattrapé depuis….

    • Avatar
      juillet 24, 2013

      Est ce vraiment sur qu’ils ont TOUS voulu des prêtres validement ordonnés ?

      À part les véritables ennemis, il est évident que les fidèles veulent recevoir les vrais sacrements… ce qui implique obligatoirement de vrais prêtres.

      De plus j’ai même souvenance de personnes de la tradition pour qui le fait que dans une chapelle il y ait une bougie proche de l’Autel signifiait Présence réelle … légalisme quand tu nous tiens…

      Conséquence simplement logique de ce qu’ils entendent de la part de leurs prêtres : “La messe de Paul VI est tenue pour valide – lorsque célébrée selon les rubriques – mais est dangereuse pour la foi”. Il est vrai qu’une messe peut-être valide et dangereuse pour la foi : une messe noire par exemple. Mais une telle messe ne peut venir de l’Église catholique. Là est l’erreur fondamentale répétée ad nauseam par ces pauvres prêtres. 

      Un ami au passage me disait que Mgr Lefebvre venait de Lille.
      De Gaulle aussi semble t-il …

      Outre le fait que Mgr Lefebvre est originaire de Tourcoing et non de Lille, pouvez-vous développer votre raisonnement, svp ?
       

      • Cave Ne Cadas
        Cave Ne Cadas lien permanent*
        juillet 24, 2013

        Cher René,

        La grande majorité des fidèles n’ont pas (et à l’époque n’avait pas…) conscience de la validité des sacrements…!!!

        Il n’y a qu’aujourd’hui – après 45 ans – qu’une infime partie des “résistants” en a conscience…

        N’est à voir que la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre (FSSP), l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre (ICRSP), ou l’Institut du Bon-Pasteur (IBP), l’administration apostolique de Campos (Brésil) confiée à Mgr Rangel, les Fils du Très-Saint-Rédempteur (Sons of the Most Holy Redeemer, (F.SS.R.) du RP Michael Mary des Transalpine Redemptorists de Papa Stronsay), mais aussi des monastères bénédictins tel l’abbaye Sainte-Madeleine du Barroux ou l’abbaye Notre-Dame de Fontgombault ou encore des communautés religieuses dominicaines, augustiniennes ou diocésaines ; la liste n’est pas exhaustive ! Et même l’Opus dei ! Ces communautés acceptent les conclusions du conciliabule Vatican d’Eux, notamment en matière d’ecclésiologie, et reconnaissent l’autorité pontificale, dont elles dépendent parfois directement. “Elles ont la faculté d’utiliser exclusivement l’ancien missel dans leurs célébrations”
        Mais elles ont toutes des nouveaux “prêtres” invalidement “ordonnés” par de pseudo-«évêques» novus ordo Pontificalis Romani de 18 juin 1968, et ne font qu’adorer du pain et du vin aux “fidèles” naïfs…

        Le “motu proprio Summorum Pontificum” d’EUX du 7 juillet 2007, entré en vigueur le 14 septembre 2007 aggrave encore cette situation avec des “prêtres diocésains” “officiant” selon leur “rite extraHORDINAIRE”.

    • Charles
      Charles lien permanent
      juillet 24, 2013

      Non bien sûr tous les fidèles, la plupart, devrai-je dire, cher Édouard, n’avaient qu’une notion confuse et lointaine de la nécessité d’avoir des prêtres validement ordonnés. On ne s’en souciait pas dans la mesure où ces prêtres tradis s’opposaient à la Rome “conciliaire”… cela paraissait suffisant et leur prêtrise semblait également suffisante, de la même manière que quasiment  personne n’aurait été remettre en cause la légitimité de Mgr Lefebvre en tant qu’évêque catholique !

      En fait il y eut notamment à St Nicolas, que j’ai bien connu, ce que j’appelle des “écrémages” successifs. Ce que décrit Édouard peut se comprendre dans la mesure où il y eut une clientèle (!) assez variée et bigarrée au cours de l’histoire de cette “paroisse”. Du temps de l’Abbé Laguérie, esthète raffiné et en même temps quelque peu “populaire”,  un noyau important de fidèles était représentatif de ce que j’appelle les pratiquants mondains et/ou sociologiques. Ensuite avec l’Abbé Bouchacourt, prêtre plus “intérieur” on va dire, ces fidèles sont allés dans des lieux plus propices à leur attitude liturgique, ce qui a été ressenti par certains fidèles comme un recentrage de la communauté paroissiale vers une authenticité accrue de la véritable finalité de la liturgie… Ce qui, paradoxalement, a contribué à anesthésier davantage les fidèles sur un tas de sujets qui fâchaient… Et n’a pas empêché le pauvre Abbé Bouchacourt de goûter aux joies de l’obéissance en Amérique latine !!!

      Quant aux fidèles qu’évoque Édouard… il n’y a pas si longtemps lors des cérémonies du vendredi Saint, combien ai-je encore vu de fidèles jeunes ou moins jeunes faire la génuflexion devant un tabernacle vide et tous feux éteints ?!!! :oops: C’était ça St Nicolas… mais il y avait aussi quelques personnes très pieuses…. :roll:

      Je terminerai en disant que ce qui pouvait séduire – psycho-affectivement parlant – les vieilles et moins vieilles générations de tradis, c’est que l’on retrouvait, au sein de la FSSPX, toute cette grande variété du “peuple de Dieu”, qui reliaient les fidèles à une Église qu’ils semblaient avoir comme “reconstituée” dans les églises et chapelles de cette même Fraternité. Leurre diabolique bien entendu, mais très humainement compréhensible… si j’ose dire !
      Alors que dans nos rangs, qu’on le veuille ou non, le petit nombre et l’unanimité d’opinion sur l’essentiel, ont vite fait de nous rapprocher du concept de “secte” !!!

      “…le pasteur étant, frappé, le troupeau est dispersé…”

       

      • Avatar
        juillet 24, 2013

        La grande majorité des fidèles n’ont pas (et à l’époque n’avait pas…) conscience de la validité des sacrements…!!!
         

        Cher Cave Ne Cadas, il y a une distinction à effectuer entre “vouloir” des sacrements valides et “avoir conscience” de la validité (ou invalidité) des sacrements.

        Tous les fidèles de la FSSPX, FSSP, ICRSP, …, veulent recevoir des sacrements valides. Une partie d’entre eux a conscience des problèmes qu’il y a à recevoir les sacrements issus des réformes post-conciliaires. Cette partie se retrouve principalement chez les fidèles de la FSSPX qui se refusent à recevoir les sacrements de l’église Conciliaire.
        Cette prise de conscience n’est malheureusement que partielle. Premièrement par une des principales erreurs enseignées par la FSSPX à savoir que l’Église catholique peut donner du poison à ses fidèles. Deuxièmement, par l’enfouissement, depuis 2005 par la FSSPX et ses alliés (principalement les dominicains d’Avrillé sous la plume du R.P. Pierre-Marie), du gravissime problème du rite conciliaire des sacres épiscopaux. 
        Néanmoins, pour lire de temps en temps un forum tenu par des fidèles de la FSSPX opposés au ralliement, je puis dire que l’invalidité du rite conciliaire des sacres épiscopaux est désormais présent dans l’analyse de certains fidèles. Les clercs n’en sont malheureusement pas encore arrivés là. Même parmi ceux de la FSSPX qui sont opposés au ralliement. Il faut espérer qu’un jour, un clerc de la FSSPX ait le courage de reprendre point par point le dossier du rite conciliaire des sacres épiscopaux et de dénoncer la malhonnêteté d’Avrillé et de Menzingen dans cette affaire.
         
         
         
         

        • Cave Ne Cadas
          Cave Ne Cadas lien permanent*
          juillet 24, 2013

          Cher René,

          pour “vouloir” des sacrements valides, il faut en “avoir conscience”

          Si le vulgus pecus avait conscience des sacrements valides ou invalides… il ne courrait pas n’importe où où cela sens l’encens !

        • Edouard-Marie Laugier
          Edouard-Marie Laugier lien permanent
          juillet 25, 2013

          Il existe aussi l’ignorance affectée, par exemple par laquelle on n’étudie pas certaines questions dont les réponses amènent à des conclusions et des décisions trop dérangeantes.
           

          • Avatar
            juillet 26, 2013

            Par exemple :

            Un ami au passage me disait que Mgr Lefebvre venait de Lille. De Gaulle aussi semble t-il …

            Outre le fait que Mgr Lefebvre est originaire de Tourcoing et non de Lille, pouvez-vous développer votre raisonnement, svp ?

            • Cave Ne Cadas
              Cave Ne Cadas lien permanent*
              juillet 26, 2013

              Je vous rappelle pour mémoire… l’article du CatholicaPedia Blog du 9 mai 2009 :
              RALLIONS-NOUS « L’EXEMPLE VIENT D’EN HAUT »

              En ce lundi 30 Juin 1980, le glas sonne à l’église Notre-Dame des Anges de Tourcoing (Nord). Ce sont les obsèques de Mme Monique LEFEBVRE, belle-sœur du célèbre prélat Monseigneur LEFEBVRE…

              Télécharger le document en PDF

            • Edouard-Marie Laugier
              Edouard-Marie Laugier lien permanent
              juillet 26, 2013

              Mgr Lefebvre est originaire de Tourcoing et non de Lille.
              Certes certes … mais vous me donnez là une bonne indication sur votre façon de raisonner. Un excès de zèle, un virgulisme étonnant.
              En regardent une carte je vois qu’effectivement il y a …. 15 kilomètres (de centre à centre).
              En effet il n’a jamais du vivre dans Lille, dans sa zone d’influence, il ne devait pas dépendre du diocèse de Lille, d’ailleurs son évêque qui l’a ordonné et sacré n’est certainement pas de Lille.
               
              En d’autres termes il n’a eu aucun lien avec le milieu religieux et politique de Lille.
              Il est donc malvenu d’oser suggérer l’idée qu’il est “étonnant” qu’il vienne du même coin que Degaulle et qu’ils aient fait le même “boulot” de sape de la vraie résistance avec leur “troisième” voie, l’un religieux l’autre politique.

              Non non dormez tranquille et ne vous posez pas trop de questions.

              • Cave Ne Cadas
                Cave Ne Cadas lien permanent*
                juillet 26, 2013

                Pour mémoire… un autre document sur le CatholicaPedia… dans la revue EINSICHT :

                Mgr Lefebvre est-il Évêque ou Simple Laïc ?

                à cette adresse : http://catholicapedia.net/Documents/Einsicht/documents/FR/1984-05_EINSICHT_Special-Number.Numero-Special_May.mai-1984_FR_Pages12-a-14.pdf
                …je sais, cela a fait débat… et les Dolan & Cekada se sont empressés (d’essayer) de réfuter…

                C’est vrai que Achille (Liénart) ça fait tache

                • Edouard-Marie Laugier
                  Edouard-Marie Laugier lien permanent
                  juillet 27, 2013

                  Ce débat n’a aucun fondement.
                  Frère ou pas, Mgr Liénart était validement sacré évêque de la Sainte Église, et celle ci n’a jamais remis en question ses actes.
                  Qu’Elle ait ignoré l’appartenance à la maçonnerie du frère Liénart et donc son excommunication n’empêche en rien la validité de sa consécration.
                  Dieu a permis la chose et a laissé pléthore de prélats frères
                   
                  Il y avait bien Rempolla et Saint Pie X semblait l’ignorer …
                  Mais Dieu permettrait il que l’évêque qui a ordonné la plupart des prêtres encore Catholiques puisse avoir été un simple laïc et rendant donc nul la validité de ses actes ???

                  C’est un peu comme des lubies sur certaines ordinations à une main …

                  C’est déjà difficilement tenable de survivre dans cette situation, il n’est pas pensable de croire qu’en plus autant de personnes soient ainsi trompés.
                   
                  Par contre que sur la doctrine professée les choses ne soient absolument pas claires du tout, cela est avéré … et c’est le sens de mon soupçon …. pour qui/quoi “roulait” Mgr Lefebvre ? (Consciemment ou non )

                • Avatar
                  Ab Oriente lien permanent
                  juillet 27, 2013

                  Quels sont les clercs réordonnés sous conditions, suite au conseil de Mgr Guérard ?

                  • Cave Ne Cadas
                    Cave Ne Cadas lien permanent*
                    juillet 27, 2013

                    Aucun il me semble…

                    D’autant plus qu’à la suite de Mgr Lefebvre, ils ont tous “rient au nez” de Mgr Guérard…

                    Alors que ce put être une sage précaution…

                    • Avatar
                      juillet 27, 2013

                      C’est un sujet où un certain nombre d’esprits sont troublés. C’est un sujet où certainement tout n’a pas encore été dit. Personnellement (je suppose que ça intéresse d’aucuns) je ne partage pas la position du Dr. Heller. Je vais peut-être retrouver l’article où il question d’ordinations/de consécrations sous condition, de cas historiques. Parce que quelqu’un avait dit qu’il n’avait pas vraiment eu l’intention. Je pense que Marcel Lefevbre est vraiment évêque, mais je n’aurais guère d’études poussées (que je pourrais présenter) pour justifier ma conviction. Il faut vraiment qu’un jour quelqu’un fasse une étude qui va calmer définitivement certains esprits.

              • Avatar
                juillet 30, 2013

                Deux personnes viennent du même coin mais à des époques différentes… et voilà tout de suite un méga complot que notre fin limier vient de déterrer !
                De Gaulle (1890 – 1970) et Mgr Lefebvre (1905-1991).
                On attend donc vos révélations sur ce fameux “milieu” lillois qui a formé ces deux hommes à “trahir”…
                On veut des faits, des documents, …
                Et non de pauvres supputations qui ne peuvent faire ricaner que nos ennemis…
                 

                • Edouard-Marie Laugier
                  Edouard-Marie Laugier lien permanent
                  juillet 30, 2013

                  Les rires de nos ennemis …. qu’ils en profitent.
                   
                  Je n’ai jamais été plus loin que des soupçons et des constats.

  6. Cave Ne Cadas
    Cave Ne Cadas lien permanent*
    juillet 24, 2013

    Hors sujet mais tellement “croustillant” !…

     

    PRÉSENTATION DE PIZZA ECCLESIA

    Une PIZZA ECCLESIA c’est d’abord une rencontre entre des jeunes et un frère de St Jean.

    Toutes les fois tu y retrouveras:

    – La Lumière (un enseignement)
    – L’Amour (une rencontre sympathique autour d’une Pizza)
    – La Prière (temps de louange, le chapelet, l’adoration etc)
    Retrouve sur la carte tous nos lieux de rendez-vous.

    Vous avez été nombreux pour la pizza ecclesia géante du 30 décembre 2007, dans le cadre du Campus Révélateur d’hiver à Richemont ! Nous sommes tous dans l’action de grâce pour ce magnifique événement.                                                                                   
    N’hésite pas à t’inscrire sur le forum avec les membres de la Pizza Ecclesia de ta ville pour pousser vos réflexions sur certains sujets et l’ouvrir à des jeunes qui ne demandent que cela !

    Envoyez nous vos photos de groupe.

    Père Jean Marie Luc
    Coordinateur national

     

    Recette pour une bonne Pizza Ecclesia
       
    Ingrédients :
    –    un frère de la communauté Saint Jean,
    –    deux jeunes motivés et dynamiques qui en invites d’autres
    –    une maison accueillante
    –    un chapelet à réciter ou une chapelle où aller prier
    –    de beaux chants de louange et d’adoration
    –    un dîner simple, rapide mais festif avec une pizza…
    –    quelques feuilles blanches sont les bienvenues accompagnées d’un bout de crayon
    –    une bonne pincée d’humour

    Mode d’emploi :

    1.    Prenez une maison bien accueillante, mettez un frère ou une sœur de Saint Jean, ajoutez-y une bonne poignée de jeunes. Mélangez le tout afin d’obtenir une homogénéité entre l’ardeur et la prière.
    2.    Laissez reposer le tout par un temps de chapelet ou d’adoration en le recouvrant si possible par de beaux chants.
    3.    Ajoutez un temps festif de partage fraternel autour de pizzas apportées par chacun et préparées au préalable.
    4.    En garniture, disposez les feuilles blanches aussitôt recouvertes par un enseignement, à l’aide d’un crayon
    5.    Enfournez cette bonne Pizza Ecclesia à th.7 pendant un minimum de 2h30.
    Conseil :

    Pour une meilleure saveur, parsemez l’ensemble d’humour !!
    Bon app’

     

    (Source : http://www.revelateur.org/pizza-ecclesia/ … Présentation)

     

  7. Edouard-Marie Laugier
    Edouard-Marie Laugier lien permanent
    juillet 27, 2013

    Pour répondre à Mr Weinachter et au fait de “calmer les esprits”

    Imaginons un seul instant le “bazar” :lol: que cela pourrait créer, les drames, de savoir qu’un seul Homme, non ordonné, non consacré, contrairement à ce que tous pense (y compris l’Église dont la hiérarchie était présente et à donner mandat pour le Sacre et désigner l’évêque Liénart).

    Cela signifie que tout les prêtres qu’il a ordonné ne serait pas prêtres. Que les évêques qu’il a consacré ne sont pas évêques, et n’ordonnent pas de vrais prêtres
     
    donc tout un tas de confessions nulles de confirmations nulles, de Saint Sacrifice nuls, d’Extrême Onction nulles … et donc potentiellement combien d’âmes de bonne foi, trompée sur un point (la consécration de Mgr Lefebvre) qu’elles e peuvent pas vérifier par un témoignage.
    Contrairement aux ordinations/consécrations récentes où l’on peut et l’on doit s’assurer que tout est fait validement

    Dieu permettrait il que ceux qui se démènent pour faire face à cette crise inouïe, pour conserver l’état de grâce, soient ainsi  trompés et laissés à eux mêmes sans Sacrements valides.

    Ce serait donner raisons aux fous furieux qui prétendent qu’il n’y a plus rien de licite sur Terre et qu’il faut se couper de tout sacrement.
    Or sans sacrement on tient difficilement dans un monde en ordre … alors aujourd’hui !!

  8. Avatar
    juillet 29, 2013

    « Qu’est-ce que la Police de la Pensée doit penser de nous ?! »
    Telle fut ma réaction après que j’avais survolé un des derniers commentaires.

    2013 est une année terrible. Mais par rapport à ce qui va encore venir ce n’est rien.
    La judéo-maçonnerie compte profiter de toutes les divisions, de toutes nos faiblesses.
    Combien de gens qui pourraient réciter le rosaire (donc les 3 chapelets) tous le jours le font ?

    Quelqu’un qui fait croire à certains de ses lecteurs que Marcel Lefebvre était un simple laïque a publié récemment http://www.tcwblog.com/182861438/1283872/posting/st-benedict-says-pride-is-reason-for-3-days-chastisement.
    Un Allemand (je n’ai pas encore regardé sa dernière vidéo Fitness – 90 Sekunden Krafttraining und 60 Sekunden Seilspringen) qui se vit arracher un site suite à une plainte de la secte du Vatican II (le “Bugnini Shop Deutschland” se sert aujourd’hui de katholisch.de, katholisch.notrix.de – cette adresse avait aussi appartenu à Rolf Hermann Lingen, suite à des plaintes elle n’offrait plus les textes d’un certain porteur de clergyman à partir d’un certain moment, on n’y trouvait pas “le rite de sodomie” de Randy Engel, mais de la “pornographie sodomite” – ne marche plus) a toujours son site kirchenlehre.com : Il y parle aussi de Marcel Lefebvre, pas seulement d’Eberhard Heller…

    Le monde “sédévacantiste” est un monde terriblement divisé, les mêmes sottises sont répétées par les mêmes depuis des années et – ce qui est beaucoup plus grave ! – ces mêmes trouvent toujours des ignorants qui les suivent.
    Dans une grande détresse – Police de la Pensée, est-ce que tu m’entends ?! – j’ai eu recours à sainte Rita de Cascia : La réponse que j’ai eue…
    Je vous laisse avec cette question : Combien de gens prient saint Michel archange et les 2 autres archanges dont les noms sont connus ? Combien de gens auraient la force de bien prier s’ils avaient recours aux 3 archanges Michel, Gabriel et Raphaël ? Combien de gens feraient la volonté de Dieu s’ils recouraient à l’intercession d’un archange ?

    • Avatar
      Martial lien permanent
      juillet 30, 2013

      Cher Yves, vous écrivez avec raison :
      “Le monde “sédévacantiste” est un monde terriblement divisé, les mêmes sottises sont répétées par les mêmes depuis des années et – ce qui est beaucoup plus grave ! – ces mêmes trouvent toujours des ignorants qui les suivent”

      Pour certains de la vieille génération – qui doivent aujourd’hui rendre des comptes sur les décennies écoulées depuis leur conversion intervenue  à l’orée de leur âge adulte –, comme pour d’aucuns de la jeune génération d’aujourd’hui, la conversion dont ils ont été gratifiée il y a quarante ans pour les premiers, ou assez récemment pour les autres, leur semble avoir été une grâce inouïe que le Bon Dieu leur aurait faite, une grâce achevée et acquise en quelque sorte. 
      Mais, quoique nous ayons tous la coupable inclination de le penser secrètement, le Bon Dieu ne nous a pas donné et ne continue à nous donner ses grâces incommensurables à cause de quelconques mérites personnels.  Et loin d’être des privilèges, comme la mentalité païenne du vieil homme en nous, nous le suggèrerait, tous ses dons doivent fructifier et rendre dix pour un. En conséquence, dans la vie de prière, et donc de la charité pratique, si l’on est entré dans les “premières demeures”, normalement par cette conversion, où en est-on pour les plus anciens, quant à la progression exigée par Dieu vers les “Demeures” supérieures, quatre décennies après, ou bien : où en sera-t’on vers 2050 pour les plus jeunes ?
       
      Parallèlement, dans l’intelligence de la Foi : avoir compris l’économie générale exacte, mais forcément superficielle au début, des Vérités révélées, (le “memento” du Catéchisme) nous dispenserait-il d’approfondir notre méditation de l’Écriture, sous les quatre aspects mis au jour par Saint Augustin, le travail théologique, et philosophique en fonction de nos possibilités, l’étude de l’histoire de l’Église, etc. etc. ?
      Or ce n’est pas parce qu’on aura plus ou moins besogné et réussi à accéder à un niveau de compréhension dont on se flatte trop vite,  que nous posséderons la vérité ou la perfection,  relative à notre intelligence intérieure de la foi,  – celle concernant notre propre progression –, mais aussi celle concernant notre l’intelligence apologétique  surtout si dans ce dernier cas, l’on aspire à faire de l’apostolat par les moyens modernes de communication…
      En fait, si nous pouvons jouir de certaines clartés successives aux diverses époques de notre existence, cela doit demeurer dans l’humilité, l’humilité qui se nourrir notamment des révisions plus ou moins déchirantes auxquelles certains d’entre nous, ont dû procéder aussi bien dans l’exercice de la volonté que dans celui de l’intelligence dans notre vie de foi. 
      Et le triste naufrage de certains “anciens” n’augure rien de bon pour ceux qui les suivent, mais ainsi que le rappelle Charles, le châtiment d’aveuglement a commencé.        
       

  9. Avatar
    juillet 30, 2013

    Cher René,
    *
    vous écrivez plus haut que les messes noires sont valides ;
     
    c’est foncièrement erroné à deux titres :
    1/ ceux qui “récupèrent “des hosties déjà consacrées, pour “célébrer” leur sabbat immonde ne font pas une “messe” !
    2/ ceux qui – prétendument – tenteraient de mettre toutes les conditions rituellement nécessaires pour “consacrer” validement, en vue d’outrager l’hostie par la suite… ne pourraient pas consacrer, car l’intention droite ferait défaut !!!
     
     

    • Edouard-Marie Laugier
      Edouard-Marie Laugier lien permanent
      juillet 30, 2013

      Pourquoi alors nos ennemis cherchent à “recruter” chez les prêtres défroqués mais …. vrais prêtres ?
      L’intention n’est elle pas simplement d’obtenir la présence réelle, par la transformation du pain et du vin en corps et en sang, intention manifestée par les rites Catholiques via un sacerdoce valide ?

Les commentaires sont fermés.