Aller au contenu

L’ÉTAU SE RESSERRE AUTOUR DU PETIT NOMBRE…

2014 octobre 17
tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
par Pierre Legrand

 

L’Étau se Resserre Autour du Petit Nombre…ou

…Jérôme Bourbon pris entre deux feux d’un même traditionalisme moribond et en état de très pieuse décomposition…

 

 

RivarolDans un article de Rivarol du 16 octobre, Jérôme Bourbon n’a pas de mots assez percutants pour qualifier les occupants du Vatican qui sont « des ennemis, des usurpateurs modernistes sans foi ni loi et des loups déguisés en brebis ».

Il nous dit aussi que « Vatican II et ses suites sont la plus grande catastrophe qui soit arrivée à l’humanité ». Nous ne saurions le contredire !!! (Voir plus bas son article annoté par mes soins).

 

Il se trouve que, par un effet ironique de circonstance, cet article de Rivarol est précédé et suivi, sur TradiNews, très symboliquement par deux articles d’un même Abbé François Knittel de la…FSSPX !!!

Abbé François Knittel

Dans l’article qui précède celui de Jérôme Bourbon, l’Abbé Knittel nous parle de la grandeur du mystère dans les relations entre époux et épouse dans le mariage.

Il nous expose ensuite la nouvelle théologie du mariage selon le Cardinal Kasper ! Il nous explique ensuite que, selon la conception des éléments de salut, l’union des divorcés-remariés présente quelques similitudes matérielles avec celle des couples légitimes (amour mutuel, stabilité de la relation, soin des enfants, vie de prière, etc.)

Mais l’Abbé s’empresse à juste titre d’ajouter que ces éléments sont privés de l’ordre et de la finalité qui sont propres au mariage chrétien. Il en conclut que, en poussant ces faux principes jusqu’à leurs ultimes conséquences, on risque d’aboutir, après le « mariage pour tous » à la « communion pour tous » !!! Question à l’Abbé en passant : n’est-ce pas déjà le cas dans la secte conciliaire depuis au moins quarante ans ? Quid de la validité de ces synaxes de Caïn ? On reste muet sur l’essentiel comme toujours !

Dans l’article qui suit celui de Jérôme Bourbon, notre même Abbé nous entretient de la « réconciliation liturgique » soutenue par une thèse doctorale d’un moine bénédictin espagnol ! Tout tourne autour des principes d’interprétation du motu proprio Summorum Pontificum !!!

Oui, vous avez bien lu !!! On n’arrête pas le progrès ni l’imagination (malice ?) humaine !… Notez en outre que ce moine ne célèbre pas lui-même selon le rite traditionnel…ce qui, dixit l’Abbé, lui confère une neutralité et une impartialité qui ne sauraient être mises en doute !!!

 

Mais ce qui est intéressant c’est que nous apprenons que :

1/ l’herméneutique de rupture est une réalité bien concrète !

2/ le motu proprio résulte d’une « lente maturation » (sic !) depuis 1971 !!!

3/ le motu proprio a modifié la situation précédente, en faisant comprendre que la célébration de la forme extraordinaire devrait être normale…Malin, non ?

4/ la célébration de la Messe traditionnelle n’est pas en opposition avec Vatican II…

5/ il y a eu une réforme, [c’est-à-dire] un changement dans les formes, mais pas une véritable rénovation, telle que l’envisageait Sacrosantum Concilium !

6/ la réconciliation liturgique est une nécessité urgente préalable à l’évangélisation et à l’œcuménisme !!!

7/ Benoît XVI a manifesté son amour paternel et sa compréhension envers ceux qui se sentent spécialement attachés à la tradition liturgique romaine et qui couraient le risque (SIC !!!) de devenir, de manière définitive, des marginaux (suivez mon regard !!!) dans l’Église.

8/ et le plus sérieusement du monde, notre Abbé en conclut que le motu proprio est « un signal fort » et que ces signes des temps demandent réflexion et Docilité !!!

 

On nous prend vraiment pour des demeurés…incultes !!!

Tirons vite la chasse !

 

Liens :

  1. http://tradinews.blogspot.fr/2014/10/abbe-francois-knittel-fsspx-la-lettre_15.html
  2. http://tradinews.blogspot.fr/2014/10/abbe-francois-knittel-fsspx-la-lettre.html

 


TradiNews : [Jérôme Bourbon – Rivarol] Le Vatican bénit les unions homosexuelles, Valls détruit la famille

Jérôme Bourbon – Rivarol – 16 octobre 2014


 

Le Vatican donne son feu vert aux unions (en fait ce terme d’union signifie absolument celui de “mariage” ; la preuve en est qu’on parle d’union conjugale ; ou alors il faudrait considérer uniquement ce mot sous l’angle de l’accouplement, comme on dit des animaux par exemple…) homosexuelles. (Il ne peut donc y avoir, absolument union homosexuelle mais accouplement d’une paire ou d’un duo d’individus sexués ! Comme le mot de “mariage”, l’ennemi a su récupérer ce mot UNION pour le détourner subtilement de sa fin et de son sens réel !)

Dans un document officiel en date du 13 octobre intitulé Relatio post disceptationem (rapport à mi-parcours après la discussion du synode extraordinaire sur la famille), le rapporteur général de l’assemblée, le “cardinal” Peter Erdo, écrit au nom du synode et de Bergoglio : « Les personnes homosexuelles ont des dons et des qualités (notez l’ambigüité des termes ! ces dons et qualités sont-ils dus au caractère essentiellement homosexuel des personnes concernées ou ressortent-ils des personnes elles-mêmes, indépendamment de leur orientation sexuelle ??!) à offrir (la notion de don n’a pas été choisie au hasard ! elle s’apparente aux dons de l’offertoire lors de la synaxe moderniste !) à la communauté chrétienne (exclusion de la notion de catholicité !) : sommes-nous en mesure d’accueillir (sous-entendu : – toujours – bien accueillir) ces personnes en leur garantissant un espace (sic!) de fraternité (ça pue le maçonnisme à usage du vulgaire !) dans nos communautés ? Souvent elles souhaitent rencontrer une Église qui soit une maison accueillante (les maisons closes d’antan et les lupanars de nos ancêtres étaient assurément des maisons “accueillantes” !!!). Nos communautés peuvent-elles l’être en acceptant (sic) et en évaluant (ah ! oui ? et de quelle manière ?!) leur orientation sexuelle, sans compromettre (« cachez cette orientation que je ne saurai voir ! ») la doctrine catholique sur la famille et le mariage ? »

« La question homosexuelle, peut-on lire également dans ce rapport officiel du synode sur la famille, nous appelle à une réflexion sérieuse (sic!) sur comment élaborer des chemins réalistes de croissance affective et de maturité humaine et évangélique en intégrant la dimension sexuelle (ouf !!! quel charabia infernal !) : elle se présente donc comme un défi éducatif (mais bon sang c’est bien sûr !! c’est du ressort de l’“Éducation Nationale” alors ? Najat ! où es-tu ?) important. […] Sans nier les problématiques (mot à la mode pour désigner des problèmes qu’on n’a pas vraiment envie de résoudre !) morales liées aux unions (accouplements) homosexuelles, on prend acte qu’il existe des cas (ah !? sont-ils nombreux ? on peut les chiffrer ?) où le soutien réciproque jusqu’au sacrifice (soutien et sacrifice constitueraient-ils ces fameux éléments de “mariage” si bien décrits par l’Abbé Knittel ?) constitue une aide précieuse pour la vie (spirituelle ? intellectuelle ? biologique ? ou bassement matérielle ?) des partenaires. De plus, l’Église prête une attention spéciale (hummmm ! pas trop tout de même !) aux enfants qui vivent avec des couples (encore un abus lexical !) du même sexe, en insistant que les exigences (l’enfant-roi ?) et les droits (pas de devoirs ?) des petits doivent toujours être au premier rang. »

« Une nouvelle sensibilité (affect quand tu nous tiens…) de la pastorale (gros mot qui signifie que les pasteurs sont des ânes !) d’aujourd’hui (pas d’hier hein !!) consiste à comprendre la réalité positive des mariages civils (et c’est quoi une réalité négative ?!) et, compte tenu des différences, des concubinages. Il faut que dans la proposition ecclésiale, tout en présentant clairement l’idéal (ah ? ce n’est qu’un idéal ? nous aurait-on changé la religion ?!! Smiley-clin-doeil), nous indiquions aussi les éléments constructifs de ces situations qui ne correspondent plus ou pas encore à cet idéal. » (Charabia moderniste infernal !!)

 

L’église Conciliaire ( = la secte) reconnaît ainsi officiellement les unions contre-nature, ce qui est d’une gravité inouïe. Ce n’est toutefois pas complètement une première : du temps de Benoit XVI le “cardinal” Paglia, ministre de la famille du “Saint-Siège”, s’était prononcé explicitement en faveur des unions civiles homosexuelles. Naturellement les media du monde entier se réjouissent du document vaticanesque et lui donnent une grande répercussion. Voici en vrac quelques-uns des gros titres que l’on peut lire dans la presse internationale et sur Internet depuis lundi soir :

« Mariage homosexuel : le Vatican reconnaît qu’il peut représenter une “aide précieuse pour la vie des partenaires” »,

« Le Vatican change de ton sur l’union libre, même homosexuelle »,

« Mariage : l’Église se montre plus bienveillante à l’égard des unions libres et des homosexuels »,

« Divorcés remariés : l’Église catholique prête à donner son feu vert »,

« Le synode reconnaît des valeurs positives au mariage (en réalité il ne s’agit que d’un contrat à effet juridique !) civil, y compris homosexuel »,

« Divorcés remariés : l’Église est-elle en train de faire sa révolution ? » (on nous a déjà fait le coup juste après le conciliabule avec la Révolution de 1789…)

« Synode sur la famille : les évêques voient des “aspects positifs” (ah ! les gredins ! pensent-ils d’abord à préserver, pour certains d’entre eux, leurs propres idylles ? c’est à se le demander !) dans l’amour de même sexe ». (Cette expression hilarante présuppose qu’il y a deux sortes d’amour, l’amour tout court, présumé hétérosexuel et l’amour de même sexe, réservé aux duos ou paires d’individus s’accouplant dans une singerie de la sexualité complémentaire d’un homme et d’une femme…)

 

On imagine désormais la difficulté pour les parents catholiques de dire à leur progéniture que l’homosexualité c’est mal, qu’il ne faut pas divorcer non plus car l’homme ne peut séparer ce que Dieu a uni alors même que le Vatican bénit les unions homosexuelles et ouvre la voie à la communion pour les divorcés remariés. (Oui, mais grâce à l’herméneutique de la continuité ou de la rupture – au choix –, nul doute que nos prélats trouveront la parade à offrir en pâture à tous ces chers parents soucieux de leur “progéniture” !!!) Il deviendra socialement, humainement et psychologiquement de plus en plus difficile aux catholiques de rester intégralement (attention ! dans intégralement il y a “intégriste” voire intégrité !! la police de la pensée veille…) fidèles à l’enseignement de la Bible et du catéchisme traditionnel sur l’homosexualité d’autant que l’“homophobie” (on aimerait une vraie définition officielle et universelle de ce mot…) est aujourd’hui un délit puni par des amendes et des peines de prison. (Ainsi, contrairement aux siècles passés, la secte qui tient lieu d’“église” est à la remorque des lois civiles et non plus l’inverse !!) Se réclamer de saint Pie X qui enseignait dans son catéchisme que l’homosexualité est un crime « qui crie vengeance devant Dieu » peut ainsi coûter très cher. (Oui, d’autant plus que les euros ne sont pas eux susceptibles d’arrangement herméneutique !!!)

 

Comme nous l’avons souvent écrit ici, l’on ne saurait faire la moindre confiance envers les occupants du Vatican qui sont des ennemis. Et les pires qui soient car ce sont des loups déguisés en brebis. On ne répétera jamais assez que depuis la mort de Pie XII (et même bien avant !) ce sont des usurpateurs modernistes sans foi ni loi qui occupent indûment tous les postes d’autorité (d’où l’éclipse de l’Église !) et qui en l’espace d’un demi-siècle ont tout détruit, tout ravagé, tout saccagé : la foi, la doctrine, la morale et la discipline de l’Église, la liturgie, les États, mouvements, écoles et syndicats catholiques. Tout a été méthodiquement renversé. Vatican II et ses suites sont la plus grande catastrophe qui soit arrivée à l’humanité, il faut en être conscient.

 

Cette pseudo-église ( = secte= leurre diabolique !) n’est pas l’Église de Jésus-Christ, ces occupants du siège de Pierre ne sont pas d’authentiques vicaires du Christ. Telle est la vérité à laquelle tous les esprits droits et honnêtes (s’ils sont véritablement droits et honnêtes, ils DOIVENT, sauf manque grave d’information, adhérer à la vérité : il en va de leur salut !) devraient adhérer. (Cher Jérôme ce conditionnel part d’une bonne intention mais est-il encore de mise en 2014 ?) D’ailleurs, Bergoglio va “béatifier” ce dimanche 19 octobre Paul VI, l’homme en blanc qui s’est acoquiné ( = s’attacher trop, s’adonner trop) avec les juifs et les francs-maçons, a porté l’éphod du grand prêtre, a interdit la Messe tridentine, détruit la liturgie en la protestantisant, saccagé le culte et la discipline de l’Église, “promulgué” le conciliabule Vatican II entaché d’erreurs et d’hérésies, mené une politique philocommuniste, persécuté les prêtres et les fidèles qui voulaient rester fidèles à la Messe et au catéchisme de toujours. L’église Conciliaire se canonise elle-même (enfin…disons qu’elle se fait plaisir parce que tous ses actes sont nuls, vains et non avenus !) avec une rare impudence ( = absence de honte, fruit du châtiment d’aveuglement) : la pseudo-béatification de Paul VI suivant de moins de six mois les pseudo-canonisations de Jean XXIII et de Jean Paul II, autant de fieffés modernistes qui ont détruit la foi de dizaines de millions de baptisés par leurs déclarations, initiatives et enseignements scandaleux et leur apostasie.

 

Quant au gouvernement Valls il continue à détruire ce qui reste de famille traditionnelle. (C’est bien normal ! il est issu d’un régime intrinsèquement démoniaque : la République (dite) Française !) En ouvrant sournoisement la voie à la gestation pour autrui, en réduisant de moitié le capital décès des Français, en diminuant de moitié la durée du congé parental pour les femmes, en s’en prenant à la prime de naissance, en touchant au quotient familial, en voulant supprimer les allocations familiales pour les classes moyennes et supérieures de sorte que ces aides ne seront versées pour l’essentiel qu’aux familles immigrées au détriment des Français. (« La république est le règne de l’étranger ») Mais aussi détestables que soient ces réformes, ce que fait le Vatican est infiniment pire, infiniment plus grave par ses conséquences sociétales et morales mortifères. (Et surtout surnaturelles !!!!!!…)

 

Sources :

TradiNews : http://tradinews.blogspot.fr/2014/10/jerome-bourbon-rivarol-le-vatican-benit.html

Rivarol : http://www.rivarol.com/Rivarol.html

 

 

 
Journal Rivarol n°3159

 

17 réponses
  1. Charles
    Charles lien permanent
    octobre 18, 2014

    C’est toujours un plaisir exquis de lire du Jérôme Bourbon, même si Pierre Legrand semble vouloir nous faire comprendre que désormais, en 2014, il nous faudrait encore aller plus loin !

    D’autant que ceux d’en face ne s’en privent pas !!… http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

    Mais ce n’est peut-être pas une raison pour les imiter en tout !!!   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    Mais quand même, Jérôme Bourbon a le mérite d’enfoncer le clou avec force : Rome n’est plus dans Rome !   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif
     

  2. Louis-Hubert Remy
    octobre 18, 2014

     
    Épître de saint Paul aux Romains I, 18-32
    Sans commentaires

    18. En effet, la colère de Dieu éclate du haut du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes, qui, par leur injustice, retiennent la vérité captive ;

    19. Car ce qui se peut connaître de Dieu, est manifeste parmi eux. Dieu le leur a manifesté.

    20. En effet Ses perfections invisibles, Son éternelle puissance et Sa divinité sont, depuis la création du monde, rendues visibles à l’intelligence par le moyen de Ses œuvres.

    21. Ils sont donc inexcusables, puisque, ayant connu Dieu, ils ne L’ont pas glorifié comme Dieu et ne Lui ont pas rendu grâces ; mais ils sont devenus vains dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence s’est enveloppé de ténèbres.

    22. Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous ;

    23. Et ils ont échangé la majesté du Dieu incorruptible pour des images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes et des reptiles.

    24. Aussi Dieu les a-t-Il livrés, au milieu des convoitises de leurs cœurs, à l’impureté, en sorte qu’ils déshonorent entre eux leurs propres corps,

    25. Eux qui ont échangé le Dieu véritable pour le mensonge, et qui ont adoré et servi la créature de préférence au Créateur, (lequel est béni éternellement. Amen !)

    26. C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions d’ignominie : leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature ;

    27. De même aussi les hommes, au lieu d’user de la femme selon l’ordre de la nature, ont, dans leurs désirs, brûlé les uns pour les autres, ayant hommes avec hommes un commerce infâme, et recevant, dans une mutuelle dégradation, le juste salaire de leur égarement.

    28. Et comme ils ne se sont pas souciés de bien connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens pervers pour faire ce qui ne convient pas,

    29. Étant remplis de toute espèce d’iniquité, de malice, de fornication, de cupidité, de méchanceté, pleins d’envie, de pensées homicides, de querelle, de fraude, de malignité, semeurs de faux bruits,

    30. Calomniateurs, haïs de Dieu, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents,

    31. Sans intelligence, sans loyauté, (implacables), sans affection, sans pitié.

    32. Et bien qu’ils connaissent le jugement de Dieu déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais encore ils approuvent ceux qui les font.

     

    • octobre 19, 2014

      Pour garder l’humilité en toutes choses, bien mémoriser le § 22 :

      « Se vantant d’être sages,ils sont devenus fous »

      La moquerie envers les gens qui se trompent et veulent nous tromper nous rendra fous,

      nous aurons le salaire de nos iniquités.

  3. Ludovicus
    octobre 18, 2014

    UNE plume alerte qui s’exprime clairement et qui a compris pas mal de choses. Il me paraît un peu forcé de dire que l’étau se resserre à partir de la mise en page de TradiNews, qui au passage à le mérite de tout publier.

    Et quand on veut rire un peu, on va lire les réactions aux messages de Petrus sur le F.“C”., cela nous donne très vite l’ambiance « tradie ».
     
    Lien : http://www.leforumcatholique.org/printFC.php?num=760793
     

    • Charles
      Charles lien permanent
      octobre 18, 2014

      Quand je dis que l’étau se resserre, il faut le prendre comme une boutade, bien sûr !

      C’est très symbolique……Je vais voir sur le Forum  les fameuses réactions, cher Ludovicus…ça ne doit pas être piqué des vers !!!……
       

  4. Charles
    Charles lien permanent
    octobre 18, 2014

     

    Ludovicus…je viens d’aller lire la prose des tradis sur le Forum Catholique !!! Mon Dieu quel aveuglement ! Quel pharisaïsme même pour certains…à croire qu’ils n’ont jamais lu ou rien retenu des magistrales leçons de St Pie X sur le modernisme !!!! Parfois, si l’on n’y prend garde, la rage vous prend et on aurait envie de les crosser (ce que n’ont fait aucun évêque depuis cinquante ans…et pour cause !)

    On mesure mieux les ravages inouïs que les erreurs de la Fraternité ont ancré chez beaucoup de fidèles en les formatant ainsi !!! C’est je crois irrécupérable, sauf exceptions, et cela, j’en suis persuadé, participe même de l’économie du châtiment que la Justice de Dieu a fait fondre sur les fidèles de Son Église… (en réalité depuis au moins un siècle…)

    Mon Dieu,  ne permettez pas que mon moral soit atteint par tous ces gens là !!!…

    Foi et Espérance sont les deux socles que nulle puissance au monde ne pourra jamais nous ravir !
     

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      octobre 18, 2014

      Charles, le Forum Catholique… c’est plutôt tendance Ecclesia Dei (ralliés !!!) les Frateux y sont admis depuis quelques (petites) années…
      …et depuis lors, le FC est moins teigneux avec eux !
       
      Ce qui étonnant, c’est que « Petrus » alias Jérôme Bourbon a toujours eux ses entrées et une forte audience…
       

      • octobre 18, 2014

        Et encore, vous êtes « sympa » de les traiter de ralliés : comme je l’ai toujours dit, dans l’intitulé « forum catholique », il n’y a qu’un seul mot de vrai, c’est « forum ».

      • Edouard-Marie Laugier
        Edouard-Marie Laugier lien permanent
        octobre 18, 2014

        Ils doivent aimer ce qui brille … Rivarol étant connu et reconnu dans le « milieu » tradouillo-natio et « dissident »

        • Charles
          Charles lien permanent
          octobre 18, 2014

          Ah oui, chers Cave et Édouard…tout ce qui brille…ça doit avoir un rapport avec l’affect, non ?   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

          Et si les Frateux y sont admis, c’est que leur « différence » ne les gêne guère…nos « ralliés » ! Pourquoi ? parce qu’il n’y a pas entre eux une différence de substance mais uniquement de forme…… Je me comprends… Vous aussi ?!   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

          Il n’en reste pas moins que, pour ma part, je pense l’esprit « frateux » très contagieux et séduisant pour tous les cathos qui ont eu le malheur de réfléchir un peu……j’ai dit un peu, n’est-ce pas !   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
           

          • Edouard-Marie Laugier
            Edouard-Marie Laugier lien permanent
            octobre 19, 2014

            Aucun rapport avec l’« affect ». C’est plutôt même l’inverse, un choix froid et calculé de mettre dans leur poche un individu qui, quoi qu’ennemi sur certains points (« sédévacantisme ») peut leur être utile pour d’autres.

             

    • Ludovicus
      Ludovicus lien permanent
      octobre 19, 2014

      Le « Forum », comme le dit bien la Mésange, est celui des « ralliés »,  les « fratreux » y ont surtout leurs entrées via Ennemond alias Jacques-Régis du Cray, taupe au service de Mgr Fellay.

      Petrus alias Jérôme Bourbon, bénéficie d’un privilège pour s’y exprimer et les réactions qu’il suscite sont toujours intéressantes pour mieux comprendre, ce milieu étrange.

      Quoique fassent Ratzinger, Bergoglio & Co, ils restent, quasi idolâtriquement PAPE.

      Je vous le concède, tout cela est fort affligeant, mais c’est la réalité du terrain.

      Ne pas trop réfléchir, surtout ne pas remonter aux sources et se contenter des apparences sont la norme.

      Le plus pathétique étant que certains résistent aux dérives de François en s’appuyant sur Wojtyla et Ratzinger.

       

      « …mais encore ils approuvent ceux qui les font. » Voilà le fond de l’apostasie, voilà ce que François et ses sbires ont tenté de faire avec leur synode.
       

      • Edouard-Marie Laugier
        Edouard-Marie Laugier lien permanent
        octobre 19, 2014

        Il y a aussi N.M. qui est sédévac, quoi que disciple de l’abbé Belmont.

    • Fert Fert Fert
      Fert Fert Fert lien permanent
      octobre 21, 2014

      « La Fraternité en Chiffres »

      Dans un monde où les banquiers sont maîtres, où le capital apatride seul dicte ses volontés, doit-on s’étonner de voir des congrégations religieuses, sacerdotales, s’adonner à la spéculation ? Il est vrai que l’objet de leurs tripotages diffère en ceci que nous ne parlons pas en termes de parts dans une société anonyme ou d’OPA sur une chaîne de distribution, mais en nombre de prêtres ordonnés, de religieux professes, de chapelets récités. Hé, quoi ? ne faut-il pas tenir ses comptes, tout clerc qu’on soit ?

      En redingote ou en soutane, pour le bourgeois, le monde se divise ainsi : entre ceux qui tiennent leurs comptes, et ceux qui ne les tiennent pas. Ceux qui les tiennent sont promis à de grandes destinées, à « réussir leur vie » : Notaires, conseillers financier, cadre… en tout cas un genre de gratte-papier binoclard ou autre tabellion méticuleux.

      Dans la vie son but ultime est d’habiter une maison d’une banlieue résidentielle équipée de tout le confort moderne. Son cœur est dur comme l’argent qu’il adore et n’a de respect que pour ceux qui ont un meilleur salaire que lui. Outre tondre la pelouse et épousseter les livres de sa bibliothèque qu’il n’a jamais lus, tenir ses comptes est son activité favorite. Son monde est celui du numérique, où, précisément, tout se chiffre. Entasser piles de paperasses carrelées puis les noircir de chiffres est pour lui pieuse distraction qu’il pratique tous les jours de la semaine — son curé ayant apaisé les remords qui pinçaient sa conscience, puisqu’il est permis, paraît-il, de s’adonner aux œuvres non-serviles le Dimanche. Notez bien l’expression : « Œuvres non-serviles », curieuse ironie de langage, la même œuvre dite « non-servile » ayant réduit Judas à la plus vile des servitudes, celle de l’avarice.

      Puisque c’est de comptes bien tenus dont nous parlons, c’est en navigant sur le site officiel de la Maison Généralice de la FSSPX que nous avons été interpellé par un topique assez curieux : « La Fraternité en chiffres ». Cliquez et voyez. Tout un programme ! C’est à renfort de graphiques, cheminées et fromages que le Jean-Marie Messier mitré, flanqué de son Conseiller financier ensoutané présentent aux visiteurs la chaîne de distribution sacramentaire d’Écône.

      Les courbes ascendantes attestent d’ailleurs de la réussite de la boutique.

      « La Fraternité en chiffres. » Soit. Les recettes se font donc en prêtres ordonnés ; les investissements en séminaristes et pré-séminaristes. Une sorte de plan d’épargne échelonné sur trente ans. Des actions que l’on fait travailler savamment et qu’on aimerait sans doute, à terme, revendre au prix fort à la multinationale Vaticane.

      Pecunia non olet. L’argent n’a pas d’odeur.

       

      • Cave Ne Cadas
        Cave Ne Cadas lien permanent*
        octobre 21, 2014

        Avec Mister K.
         
        La Fraternité en chiffre… c’est aussi : La F$$PX !!!
         

      • Boris Valentin lien permanent
        octobre 22, 2014

        C’est assez intéressant ce que vous dites là Fert Fert Fert.
        Mais ils ont des progrès à faire, car normalement ce genre d’entreprise avec objectif de revente, se monte en 5/7 ans maximum.
        Rome la catin espère t-elle faire baisser les prix en arguant du fait qu’elle est seule acheteuse ?

        http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  5. Fert Fert Fert
    Fert Fert Fert lien permanent
    octobre 21, 2014

    Bien vu cher Cave Ne Cadas !

Les commentaires sont fermés.