Aller au contenu

Les invasions étrangères : punition des peuples apostats !

2015 septembre 7

 

D’actualité !

 

Les invasions étrangères : punition des peuples hérétiques !

 

Paris détruite

 

Il y a de bonnes raisons de penser que les invasions étrangères sont une punition permise par Dieu pour punir les peuples apostats. En de nombreux endroits de l’Ancien Testament, Dieu punit les peuples impies, ou le peuple d’Israël lorsque celui-ci était infidèle à l’Alliance par de telles invasions.

Il y a tout lieu de penser que cette punition est toujours risquée par les peuples apostats de la Nouvelle Alliance. Comme nous allons le voir, pratiquement tous les peuples ayant été catholiques puis cessé de l’être ont connus différentes invasions non-chrétiennes ou extra-européennes ; ce qui fut rarement le cas des peuples fidèles à la foi catholique.

Saint Salvien (390, mort vers 484), évoque cette hypothèse. Né sur les bords du Rhin, marié, puis prêtre, moine à Lérins et à Marseille ; apologiste et moraliste, il est fêté le 22 juillet. Il a laissé des Lettres et deux ouvrages : De gubernatione Dei (Du gouvernement de Dieu) et Adversus avaritiam (Contre l’avarice) où il fait un tableau satirique des mœurs de la société romaine au Ve siècle, auxquelles il oppose la pureté de mœurs chez les barbares. Et il voit dans les invasions barbares, conformes à un plan de la Providence, le salut du peuple romain. En lire plus sur Salvien de Marseille ici en pdf.

 

 

*
*     *

 
Continuez la lecture de l’article sur le pdf :

 

Les invasions étrangères : punition des peuples apostats !

Les invasions étrangères : punition des peuples apostats !

 

 

18 réponses
  1. François Foucher
    septembre 7, 2015

    Tout à fait cher Parrain,

     

    Plus précisément les invasions d’un peuple par des peuples étrangers interviennent il me semble, à partir du moment où l’on introduit l’iniquité dans les lois du pays (lire et vérifier dans « les étapes d’une nation qui se meure » de l’abbé Augustin Lemann).

    En effet, à partir du  moment où l’iniquité est légalement permise, Dieu châtie le peuple apostat par une invasion étrangère dont les conséquences sur la race sont probablement irréversibles.

    On sait par exemple que l’air légèrement typé des espagnols provient de l’occupation musulmane entamée au 8ème siècle, et il est parfaitement possible, voir fort à parier, que la race des français de souche que nous aurons dans 200 ans sera plus proche de la mienne que de la vôtre (même avec les châtiments).

    Ainsi, lorsque nos descendants regarderont des photos de nous, en raison de nos illustres mérites (surtout les miens) et du glorieux nom que nous aurons laissé sur terre (particulièrement le mien), ils se reconnaîtront parfaitement à ma vue, mais votre apparence aura quelque chose d’ancestral. L’élève allant dépasser le maître, il fallait que la Providence tienne compte de ces paramètres typologiques pour les siècles à venir. C’est ainsi, nul ne peut abandonner la foi catholique sans conséquences…

    Avec mes meilleures salutations.

    Amitiés

    François

     

    • Fert Fert Fert
      Fert Fert Fert lien permanent
      septembre 8, 2015

      Et si le futur grand monarque était un  basané avec un fort accent turque, accompagné du grand pape, un noir à l’accent africain ?

       

      • Cave Ne Cadas
        Cave Ne Cadas lien permanent*
        septembre 8, 2015

        Arrêtez de délirer Amédée !
         
        Vous en avez déjà vu, en Savoie… des « basanés avec un fort accent turque, accompagnés d’un… noir à l’accent africain ? » ???
         

        • Fert Fert Fert
          Fert Fert Fert lien permanent
          septembre 9, 2015

          De plus en plus mon cher Cave ! et je dirai même qu’à ce rythme ils seront bientôt majoritaires dans mon pays…comme dans le votre d’ailleurs !
           
          Merci à la France et ses colonies !
           

      • Avatar
        javeline lien permanent
        septembre 8, 2015

        http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gifhttp://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gifhttp://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

    • Edouard Marie
      Edouard Marie lien permanent
      septembre 8, 2015

      Ainsi, lorsque nos descendants regarderont des photos de nous, en raison de nos illustres mérites (surtout les miens) et du glorieux nom que nous aurons laissé sur terre (particulièrement le mien), ils se reconnaîtront parfaitement à ma vue, mais votre apparence aura quelque chose d’ancestral. L’élève allant dépasser le maître, il fallait que la Providence tienne compte de ces paramètres typologiques pour les siècles à venir. C’est ainsi, nul ne peut abandonner la foi catholique sans conséquences…

       

      Bonsoir François Foucher.

       

      C’est du second degrés ?
       

  2. Charles
    Charles lien permanent
    septembre 8, 2015

    « Comment seront-ils punis au jour du Jugement pour ces opinions erronées ? Nul ne peut le savoir, si ce n’est le Juge.(…)
    « Ils agissent effectivement en conformité avec ces opinions dont ils ignorent la fausseté, tandis que les nôtres négligent les enseignements de leur foi.(…)
    « Ils font ce qui leur paraît conforme à la rectitude morale ; les nôtres, ce dont ils connaissent la perversité. C’est donc en toute justice que Dieu manifeste de la patience à leur égard, tandis qu’Il s’applique à nous châtier » (…)

    Admirables et sages paroles qui s’appliquent au passé, au présent et pour l’avenir à notre cas occidental !…
    Car enfin,  châtiés nous le sommes, depuis plusieurs siècles !!! (Réforme, Révolution, etc…)
    Ce qui est nouveau, c’est, je crois, que la problématique évoquée par St Salvien s’articule autour de deux grands axes qui à mon sens sont les suivants :

    1/  AFFADISSEMENT : (le sel s’est affadi), défection, trahison, hérésie  voire apostasie des clercs validement ordonnés : ainsi doit-on considérer avec une grande douleur que tout ce que l’on supporte depuis plus d’un demi-siècle est le résultat direct  du châtiment des clercs, étant bien entendu que le troupeau (bêlant !) en subit obligatoirement les retombées et prend, plus ou moins consciemment, sa part également du châtiment. On peut d’ailleurs faire un juste parallèle entre l’éclipse de l’Église et l’invasion étrangère, instrument de la punition divine. L’Église, « saturée d’amertume » , ne se reconnait plus dans ce visage d’emprunt que lui a imposé la secte conciliaire ; elle est occupée et bien occupée par une race étrangère au catholicisme mais suffisamment malicieuse pour avoir compris que dorénavant les vestiges du passé sont un immense filet pour mieux tromper le peuple de Dieu et l’amener en douceur (?) là où, dans une Église en ordre, il n’eut jamais accepté d’aller ! De même, mutatis mutandis, la « nation » française, incarnée (inversion satanique)  par un régime maçonnico-républicain dont on a pu dire, à juste titre,  qu’il était « le règne de l’étranger », se trouve flétrie, avilie, salie et  transmutée dans ce qu’elle a de plus intime et de plus sacré , par des apports hétérogènes et des transfuges de populations.  Mettons-nous alors, d’âme et de cœur, dans l’état d’esprit de St Salvien, afin que notre attitude intellectuelle et spirituelle ainsi que notre comportement pratique ne se laissent  aller à aucun excès, ni dans un sens ni dans un autre. Ainsi donc, nous ne saurions reprocher aux populations persécutées leur élan vers un monde meilleur… Comme dans l’Église, ce sont les élites des nations  chargées du bien-être spirituel, moral et matériel des peuples qui ont trahi. Il leur est d’ailleurs facile de se trouver artificiellement un point commun avec l’ensemble du corps social : la compassion, la commisération, l’apitoiement, l’attendrissement médiatique, l’humanitarisme…toutes valeurs éminemment « humaines » mais dont les conséquences bassement pratiques ne s’appliquent pas de la même manière selon que « vous serez puissants ou misérables »…et les « bourgeois de Calais » en savent, de nos jours,  quelque chose !… Ajoutons à cela la disparition des corps intermédiaires naturellement protecteurs, l’influence quasi-planétaire du pouvoir médiatique, excroissance cancéreuse du pouvoir politique, l’abaissement fatal de tous les « remparts » surnaturels, et vous avez tous les ingrédients pour l’arrivée d’une population de remplacement qui fera ce qui lui semble conforme à sa rectitude morale…

    2/ JUSTICE et PATIENCE : voilà ce dont Dieu use, si j’ose dire, lorsque les temps sont troublés et que les peuples et nations ont une fâcheuse tendance à oublier et renier, au moins dans la pratique, leur foi ancestrale. Jamais il n’y eut une telle conjonction historique entre la défection, l’affadissement des élites spirituelles et celles du deuxième glaive ( pouvoir temporel).
    Les Princes ont les peuples qu’ils méritent !…
    On a que trop tendance à inverser les termes  de cette assertion. Il ne me semble pas que ce soit pertinent dans une perspective de civilisation chrétienne. L’inversion de toute chose est le signe de la Bête…
    Qu’en est-il de la justice alors me direz-vous ? Elle s’exerce de manière implacable, c’est à dire inévitable, lorsque les élites se refusent à reconsidérer de fond en comble leurs positions antinaturelles et antichrétiennes. Cette justice, le peuple n’en est que l’usufruitier malheureux car il participe de l’aveuglement de ceux dont le rôle serait précisément de lui ouvrir les yeux ! Ce voile, comme celui de l’antique synagogue, l’empêche de comprendre dans l’ordre spirituel ce qu’est le péché irrémissible (contre l’Esprit Saint)  et dans l’ordre naturel d’évaluer en toute connaissance de cause la profonde perversité d’un régime et d’un système de valeurs qui ne peut que concourir à la damnation du plus grand nombre… (les fameuses « valeurs » républicaines !)
     
    Les « migrants » ont ainsi droit, en toute Justice et Charité, à notre compassion. Mais c’est par ce que nous ne sommes plus en capacité spirituelle et politique de les assimiler, de les incorporer,  que notre patience, infiniment plus limitée que celle de Dieu, est mise à rude épreuve. Le remède est donc à court terme et à …courte vue. Le châtiment est à nos portes et les générations futures subiront, je le crains,  cette lente osmose de leurs mentalités pour le pire et pour le meilleur.

    « O vos omnes qui transitis per viam, attendite et videte… » (Lamentations)

     

  3. François Foucher
    septembre 9, 2015

    Bonsoir Édouard-Marie, Bonsoir Charles,

    « C’est ainsi, nul ne peut abandonner la foi catholique sans conséquences… »

    est à séparer du paragraphe : j’annonce au premier degré que l’abandon de la foi catholique par nos pères ne sera très probablement pas sans conséquences sur les siècles à venir. La race française « de souche » que nous connaissons actuellement, sera inévitablement mêlée (au moins légèrement — comme moi).

    Charles, j’ai été marqué par votre message, quand vous dites que le châtiment est à nos portes. Si la proximité des fléaux est certaine dans de pareilles conditions, il serait sans doute intéressant de chercher à savoir dans quelle mesure de temps (du moins approximatives) : « Dans 10 ans, 3ans, 3 mois… » Ceci à des fins de planification ; sans doute un accès très fréquent aux sacrements, un effort de prière et de recueillement pourraient (je dis bien au conditionnel) nous éclairer au moins en partie sur ce point-là.

    Je sais bien que la Providence veille sur chacun d’entre-nous, mais obtenir des indications fiables à ce sujet ne serait pas forcément d’aucune utilité…

    Amicalement. François.

     

    • Edouard Marie
      Edouard Marie lien permanent
      septembre 10, 2015

      Et bien voyez vous François, il se trouve que cette sentence au premier degré vous ne nous l’apprenez pas !

      Pour ce qui est de l’heure des châtiments, ils ont commencé depuis un long moment, depuis la mort de Saint Louis pourrait-on dire, voir le Traité de Verdun. Les plus pointilleux diront depuis le péché Originel.

      Pour ce qui est des persécutions, et des persécutions franches et ouvertes, c’est comme pour l’heure de la mort, nous n’en connaissons ni le jour ni l’heure.
      NSJC venant « comme un voleur ».

      Ce qui nous oblige à être prêt tout le temps et à ne point attendre le « dernier moment » pour faire ce que nous devons faire.

      Alors la guerre civile, l’éclipse totale, les 3 jours de ténèbres, pour ma part, je les sens venir comme la neige quand le ciel est blanc. Cela semble imminent.

      Mais le Bon Dieu, qui « a le temps », pourrait tout à fait faire en sorte que cela ne soit pas encore pour tout de suite.

      Dans 2 ans, dans 10 ans, c’est comme Il veut, et s’Il veut plus il faudra tenir ainsi !

      Et vu comme c’est prévu d’être terrifiant, il vaut mieux y être bien préparé.

      Trop chercher les signes, ça rend nerveux, ça gâte l’humeur, ça suscite l’impatience, la déception, et parfois, l’abandon de toute la Foi ce qui, bien évidement, n’est pas sans conséquence.
      Guerre d’usure … et de persévérance.
       

    • charles
      charles lien permanent
      septembre 10, 2015

      Cher François,

      Nul n’est prophète en son pays. Les exemples du passé doivent nous servir d’avertissement et non de prospective pour l’avenir.

      Ni vous ni moi ne maîtrisons un milliardième des paramètres qui équilibrent la Justice et la Miséricorde divines.

      Nous sommes dans le temps… l’éternité est hors du temps.

      Garder la foi pour faire son salut est la seule prospective qui tienne et elle est personnelle. Lorsque nous arriverons là-haut, Notre-Seigneur ne nous demandera pas si nous étions pour ou contre l’accueil des « migrants »…mais tiendra compte de notre attitude envers Lui et notre prochain au cas par cas et dans les circonstances uniques et singulières auxquelles chacun de nous aura été confronté.

      La Providence veille en effet sur chacune des créatures qu’Elle a de toute éternité créées. Mais n’attendez pas du Ciel quelque indication précise et temporelle… contentez-vous de lire, avec l’aide de Dieu et de Son Église, les signes des temps et restez prêt à répondre de votre vie puisque Notre-Seigneur vient toujours comme un voleur.

      C’est véritablement Lui le vrai maître du temps.

      Notez encore, cher François, que si « le châtiment  est à nos portes » il peut y rester un sacré bout de temps !…
      Nous ne saurions sonder en profondeur la Patience de Dieu, mais nous ne devons jamais oublier que tout ce qu’Il fait pour nous, c’est par amour et pour nous sauver.
       
      Cela doit nous suffire.
       
      Amitiés.
       

      • Edouard Marie
        Edouard Marie lien permanent
        septembre 11, 2015

        Notez encore, cher François, que si « le châtiment  est à nos portes » il peut y rester un sacré bout de temps !…

        Voilà qui est bien parlé !!  http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
         

        • charles
          charles lien permanent
          septembre 14, 2015

          Merci Très Cher….je n’en n’attendais pas moins de vous !!! http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttp://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif
           

  4. charles
    charles lien permanent
    septembre 10, 2015

    INFORMATION :

     
    Quand les « frangins » passent aux aveux !!!
     
    « Nous sommes un continent vieillissant, en déclin démographique. Nous aurons besoin de talents venant du monde entier » avoue Jean-Claude Juncker, Président luxembourgeois de la commission européenne. »
     
    L’initiative est sans précédent ! 28 obédiences maçonniques européennes (dont 8 françaises) ont signé un communiqué commun (sur les «migrants», qu’il vaut mieux appeler les réfugiés !).
    Je n’avais jamais vu une telle mobilisation trans-frontière sur un sujet humaniste de la part  des francs-maçons.
     
    Il s’agit des sœurs et des frères de 16 pays : Autriche, Belgique, Croatie, Espagne, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Luxembourg, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovénie, Suisse et Turquie. Ces 28 obédiences « en appellent aux gouvernements européens pour qu’ils mettent en œuvre les politiques communes indispensables à un accueil digne et humain de populations en détresse et en péril »… en regrettant « l’incapacité des États à surmonter les égoïsmes nationaux » (…)
     
    Pour la France, huit obédiences sont signataires : GODF, GLFF, GLDF, FFDH, GLMF, GLMU, OITAR (ordre initiatique et traditionnel de l’Art Royal !) et  GLISRU (grande loge indépendante et souveraine des Rites !). On comprend mieux l’empressement de l’Union Européenne.
     
    Avec le soutien du Clown Blanc……!
     

    Communiqué de presse des obédiences maçonniques

     

     

     

    • Cave Ne Cadas
      Cave Ne Cadas lien permanent*
      septembre 10, 2015

      La Grande Loge de France :
       

       

      *
      *     *

       

      « La République est fondamentalement maçonnique », rappelait le Grand Orient de France, le 27 août 2015 !!!
       
      Voici à ce sujet un extrait du discours prononcé par Daniel Keller le 27 août :
       

      « Dans un moment où la société cherche des boucs émissaires, le GODF se doit d’être présent pour rappeler inlassablement les valeurs fondamentales de la République. Le GODF est une institution DE la République et aussi DANS la République.

      La Franc-Maçonnerie a fortement contribué à la naissance et à l’implantation de la République. Que l’on pense simplement à quelques Grands Hommes tels que Léon Bourgeois, Jean Zay, Mendes-France, Gambetta, Jules Ferry, tous maçons.

      La République est fondamentalement maçonnique à travers l’affirmation laïque de la liberté de conscience et du refus des pressions dogmatiques, permettant l’affirmation de l’intérêt général au service des plus faibles.

      La Franc-Maçonnerie n’est ni censeur, ni Cassandre, mais un bouclier dans les moments tourmentés. Une position singulière dans le paysage politico-social par un rappel constant des principes et des valeurs fondamentales : les bras du GODF sont toujours grands ouverts à tous les défenseurs et promoteurs du triptyque républicain Liberté-Egalité-Fraternité (notamment, dans le terrible contexte actuel, aux migrants qui fuient la misère mais surtout les dangers de la guerre). »

       

      PHOTO CENSURÉE
      (Elle est néanmoins visible à cette adresse !!!)

      Photo Fabrissa DELAVILLE / MAXPPP. France, Paris le 30 novembre 2013. Manifestation contre le racisme en réaction aux attaques contre la garde des Sceaux, Christiane Taubira.
      Représentants du Grand Orient de France (la Franc∴-Maçonnerie∴) au centre Daniel Keller actuel « Grand Maître » et a sa droite Guy Arcizet « Grand Maître » et président du Conseil de l’Ordre de du Grand Orient de France (GODF) Jean Michel Quillardet ancien « Grand Maître France »

       

       
      Daniel Keller a été réélu « Grand Maître » du Grand Orient de France (GODF) avec 29 voix et 5 bulletins blancs au soir du premier jour du Convent qui se tenait à Reims du 27 au 29 août 2015.
       
      À la tête de l’une des plus importantes obédiences des forces occultes, Daniel Keller a donc rappelé que la République et la Franc∴-Maçonnerie∴ sont intrinsèquement liées.
       

  5. charles
    charles lien permanent
    septembre 10, 2015

    Merci cher Cave Ne Cadas de ce précieux et indispensable rappel !    http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
     

    On a encore très récemment vu notre premier ministre s’afficher au Consistoire avec la kippa sur la tête et y aller de son petit couplet…républicain.

    Conclusion : il est impossible d’être « semper idem » et républicain, EN FRANCE,  en même temps. http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

     

    • Edouard Marie
      Edouard Marie lien permanent
      septembre 11, 2015

      Impossible d’être républicain tout court.

      Et ce n’est pas NOTRE premier msinistre, mais LE premier msinistre.

       

      http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
       

      • charles
        charles lien permanent
        septembre 11, 2015

        Vous chipotez Édouard…vous chipotez…mais vous avez raison…les vieux il faut les rectifier……tout comme les jeunes !!!   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

        Par contre…que sous-entend…votre « tout court » ???????    http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gifhttp://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif
         

        • Edouard Marie
          Edouard Marie lien permanent
          septembre 11, 2015

          Aucun rapport avec la guillotine, l’allusion est purement fortuite.

          Les républicains ne méritent même pas la guillotine et le bourreau…  :mrgreen:  

Les commentaires sont fermés.