Aller au contenu

Lecture et Tradition, juin 2014

2014 août 4
tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
par Louis-Hubert REMY

 

Lecture et Tradition

Nouvelle série, n° 38, juin 2014

 

Lecture et Tradition N°38

 

L’équipe de Lecture et Tradition, par deux de ses plus anciens collaborateurs, vient, lors de son dernier numéro consacré à la présentation de deux livres sur le Concile, de prendre des positions qui seront « l’objet de quelques désaccords ou de virulentes désapprobations ».

Nos positions sont connues. Elles sont autrement précises. Quand Jean-Baptiste Geffroy (JBG), repris par Jérôme Seguin (JS), parle de bourbier conciliaire cette image me paraît bien insuffisante. De plus, pour un catholique habitué à un vocabulaire très strict, elle ne veut rien dire. C’est ce qui nous différencie.

De même parler de « 50 années de délabrement » c’est minimiser une situation bien plus grave. On a vu se mettre en place une destruction systématique des “sacrements”, des catéchismes, des dogmes, des missions, des séminaires, des bibliothèques, etc., etc. en un mot : de tout. On voit le résultat 50 ans après : des séminaires vides, des églises vides, des dizaines de milliers de “prêtres” défroqués (1), une chrétienté dans un état déplorable, une haine de ʺla Foi de toujoursʺ. Dernier exemple, le diocèse de Poitiers supprime 604 paroisses pour n’en retenir que 28 sur les deux départements de la Vienne et des Deux-Sèvres. On a retenu le nom de saint Jean XXIII pour une de ces paroisses mais pas celui de saint Hilaire (2).

C’est beaucoup plus qu’un délabrement, c’est une démolition, une destruction, un massacre, un carnage, pour une mort voulue, obstinément voulue. C’est le fruit de démons menteurs, de démons tueurs, d’ennemis irréductibles qui ont apparemment réussi à faire disparaitre la Sainte Église de Dieu !

 

Il n’est jamais trop tard pour voir clair, mais attendre 50 ans pour établir un bilan que d’autres dénoncent depuis le début laisse dubitatif. Manque de clairvoyance ? Certes non, puisque tant et tant ont tout dit. Manque de courage ? Oui, car une police de la pensée, imposée par les clercs de la Tradition, interdisait toute déclaration dans ce sens. Nos auteurs s’en rendent bien compte puisqu’ils prévoient de ʺviolentes désapprobationsʺ. Ce manque de courage et de vrai combat rend complice de ces batailles perdues. Vont-ils enfin combattre au niveau exigé ?

Et je remarque que ce sont deux laïcs qui osent braver l’interdit. Ils sont de ma génération, car les jeunes d’aujourd’hui, issus de nos milieux, en sont malheureusement incapables. Ils sont déformés à vie, étant incultes et d’une prétention qui les aveugle. Je crois beaucoup plus à la conversion de jeunes venant de milieux complètement différents, les nôtres ayant abusé de la grâce, ayant trop “bidouillé”, trop composé sur tel ou tel point. Nous croyons fermement à cet enseignement des Papes de l’Église en ordre.

 

JBG et JS sont de mes amis de jeunesse et je suis heureux de saluer qu’enfin, ils osent dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Mais n’est-ce pas trop tard ? Où sont les troupes ? Elles sont toutes dans le marécage issu de Vatican II. Vont-elles comprendre ? Vont-elles les suivre ? Tout dépendra des clercs et je suis à ce sujet très pessimiste.

Rappelons que la révolution conciliaire n’a eu pour agents que des clercs. Nous, pauvres laïcs, nous ne sommes que des otages, obligés de subir les mensonges, les trahisons, les apostasies des clercs. Il y en a eu tellement depuis 50 ans qu’il est impossible d’en faire un tableau succinct !

Ce qui nous a sauvés, nous pauvres laïcs, c’est de refuser toute langue de bois, d’étudier tout ce que l’on a osé changer, de combattre sans peur du quand dira-t-on, de rester obstinés sur ce qui a toujours été cru et fait, en un mot d’être resté fidèles aux promesses de notre baptême, croyant que « hors de l’Église il n’y a pas de salut », sûrs que « celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui ne croira point sera condamné » (Marc XVI, 16), et que « celui qui, même sur un seul point, refuse son assentiment aux vérités divinement révélées, très réellement abdique tout à fait la foi, puisqu’il refuse de se soumettre à Dieu en tant qu’il est la souveraine vérité et le motif propre de foi » (Satis cognitum, Léon XIII, 29 juin 1896).

Oui, nous croyons fermement aux paroles de l’Acte de Foi : « Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que Vous nous avez révélées, et que Vous nous enseignez par Votre Église, parce que, étant la Vérité même, Vous ne pouvez ni Vous tromper, ni nous tromper ».

En croyant et faisant ce qui a toujours été cru et fait et en précisant que ce n’est pas le passé qui pose problème mais les nouveautés (formule de Jean Vaquié) nous sommes dans une position inattaquable.

Avec tous ces principes il fallut nous poser la question : la suite de Vatican II et Vatican II lui-même furent-ils catholiques ? Ce qui obligeait de se poser la question suivante immédiatement : Vatican II, avec tous ses changements est-il l’Église Catholique ?

L’œcuménisme, les nouveaux “sacrements”, toutes les nouveautés (3), nous obligèrent à conclure que depuis Vatican II, on avait une nouvelle église qui n’avait rien de catholique, qui ne pouvait être l’Église Catholique. Une des meilleures preuves fut le changement à 180° de la grille amis-ennemis.

Un de nos amis, éminent polytechnicien dirigeant une équipe de grande qualité, se consacra à l’étude du nouveau rituel dusacre des évêques. Par un travail acharné, redécouvrant tout le combat Anglican et leur volonté de détruire le sacerdoce, par des ouvrages et documents cherchés, redécouverts, étudiés, analysés, la conclusion est irréfutable et irréfutée : ce nouveau rituel est ontologiquement invalide. Réaction : tout le monde, surtout les clercs, s’en moque. Les conséquences sont dramatiques : tout le monde s’en moque. Que voulez-vous : il faudrait travailler un dossier important (la suppression du sacerdoce) avec sérieux, rigueur, obstination. Il faudrait étudier les réfutations, les analyser, etc. Le travail a été fait, il suffit de lire. Tout le monde s’en moque, alors que par ces “sacres” invalides bientôt nous n’aurons plus de prêtres validement ordonnés, nous n’aurons plus d’absolution valide, nous n’aurons plus de consécrations valides. Et ne dites pas : c’est une opinion ! Non, c’est le réel !

Et après l’étude de ce dossier il fallait oser résister aux clercs (même évêques) qui s’opposaient aux conclusions. Ces derniers essayèrent quelques réfutations, aucune ne résista à l’étude de l’équipe de Rore-Sanctifia.

Oui, il y eut du monde pour le combat de la messe, un peu moins pour le combat des nouvelles doctrines, pratiquement personne pour le combat bien plus important des nouveaux rituels d’ordination et surtout de sacre !

 

Nos amis de Chiré n’en ont jamais parlé. Il n’est pas trop tard !

Je remarque aussi que le combat pour la Royauté de Jésus-Christ (complètement oublié dans Iota Unum !) n’est pas assez approfondi. Ce ne fut que rarement celui de Madiran, c’est encore un auteur sur lequel nous différons (4). Je le connais autant que vous, ayant lu tout Itinéraires (dont j’ai la collection complète), mais mon analyse rejoint celle de Vaquié qui lui était très opposé.

D’ailleurs j’aurais aimé que vous citiez La Révolution liturgique de Jean Vaquié. Cet ouvrage écrit à chaud a été pour nous tous celui qui nous a permis de refuser tout de suite le NOM, livre que malheureusement les jeunes ne connaissent pas.

Enfin il est important de citer le travail de M. l’abbé Ricossa sur le Pape Jean XXIII. Il n’a jamais fini son travail (pourquoi ?), il a refusé qu’il soit édité, mais il est disponible sur le site de Sodalitium. J’en ai fait un montage de tous les articles, disponible sur les ACRF : http://www.a-c-r-f.com/documents/Abbe_RICOSSA_Le-Pape-du-Concile.pdf

Ce livre répond aux inquiétudes des fidèles sur ces ʺpapes conciliairesʺ. Hérétique, Jean XXIII ne pouvait être le Vicaire de Jésus-Christ. Complété par l’étude magistrale de Mlles Lebaindre et Grandjean, Jean XXIII et Vatican II sous les feux de la Pentecôte luciférienne (5) très appréciée là encore par Jean Vaquié, elle aurait mérité d’être diffusée par DPF. Tout le combat en aurait été changé. Pourquoi ces omissions ? Pourquoi ne jamais avoir fait connaître les travaux de l’abbé Zins ? Ils valaient bien mieux que ceux des abbés Aulagnier ou Célier !

 

Vous découvrez, 50 ans après, la catastrophe de Vatican II. Ah ! si vous aviez osé combattre comme je l’ai fait ! Et pourtant vous saviez que j’étais l’ami intime (et même plus, pour les deux, leur héritier) de deux amis communs, Jean Vaquié et le Marquis de La Franquerie.

 

Vous découvrez avec ce “pape” François que l’on part dans une aventure incontrôlée. Malheureusement il est fils de Vatican II et il ira au bout des hérésies de Vatican II. Vous tremblez depuis les “canonisations” de Jean XXIII et Jean-Paul II. Ce sera pire avec la “béatification” de Paul VI, de sinistre mémoire et auprès duquel que notre ami La Franquerie a refusé d’assurer son service de Camérier secret.

 

En suivant depuis 50 ans l’inversion de la grille amis-ennemis, François sera obligé d’aller jusqu’au bout. Il devra s’engager et engager ses fidèles vers la religion noachide. Ernest Larisse (qui n’est pas Louis-Hubert Remy) a écrit dans le dernier n° de La voix des Francs (n° 33, juillet 2014, ESR BP 80 – 33410 Cadillac) :

« Lire la plume à la main un ouvrage de la plus haute importance, de L.-H. Remy : « La Religion Noachide. L’Enseignement d’Elie Benamozegh. Le Sanctuaire Inconnu » (ESR), réédition augmentée, complétée, commentée du livre « Le Sanctuaire Inconnu. Ma conversion au Judaïsme » de l’apostat Aimé Pallière. Volume expliquant la mise en place de la Religion Noachide Universelle, Gnostico-Luciférienne, par les Hautes Autorités de la Synagogue de Satan. Tel est le Plan actuel des suppôts de Lucifer, la récupération du dernier carré de la Tradition faisant partie de cette opération satanique ! La sortie récente d’un film consacré à Noé fait partie de cette entreprise de Subversion Mondiale ! Rien n’est innocent… »

L’avenir nous prouvera que nous allons vers ce but de Religion Universelle. Qui résistera ?

 

Il aurait fallu bien étudier ce que la Très Sainte Vierge Marie a voulu dire en parlant d’éclipse ! J’ai écrit une brochure sur ce sujet : L’Église est Éclipsée. Pourquoi la Très Sainte Vierge Marie a-t-elle choisi ce mot ? Qu’est-ce qu’une éclipse ? Quelles leçons en tirer ? 6 €

Il aurait fallu étudier le problème de Maurras ! À la demande de Jean Vaquié, j’ai écrit une brochure sur ce sujet : Maurras Tournons la Page. Il est temps de faire le point sur celui que beaucoup considèrent comme LE Maître. Il a fallu du temps, une recherche obstinée pour découvrir qu’il y avait mieux, beaucoup mieux. Sachons tourner la page. 6 €

Il aurait fallu étudier le problème actuel des Marranes ! J’ai écrit une brochure sur ce sujet : Chrétiens ou Marranes. Une petite brochure mais que de découvertes ! Irréfutable ! 6 €

Il aurait fallu tirer toutes les conclusions du combat de Mgr Lefebvre ! J’ai écrit une brochure sur ce sujet : Mgr Lefebvre et le Sédévacantisme. Divers textes de Mgr Lefebvre sur ce sujet que l’on voudrait faire oublier. 6 €

Il aurait fallu comprendre la destruction faite par nos ennemis ! J’ai écrit un livre sur ce sujet : Ils Ont Tout Détruit, Le sédévacantisme, Le problème de l’una cum, problème de l’heure présente, Débats et polémiques. 188 pages, 16 €

Il aurait fallu comprendre comment on en était arrivé là ! J’ai écrit un livre sur ce sujet : Vrais et Faux Principes et Maîtres. Nos pères avaient tout étudié, tout prévu, tout annoncé …mais il a fallu retrouver ces auteurs enterrés, cachés, persécutés. C’est fait et rien ne sera jamais comme avant. Que de faux maîtres ! quels grands maîtres redécouverts ! 456 pages, 25 €

Il aurait fallu enseigner qu’après toutes ces épreuves il y avait des prophéties nous enseignant l’Espérance ! J’ai écrit un livre sur ce sujet : Interprétation de l’apocalypse par le Vénérable Barthélemy HOLZHAUSER. Choix et annotations de L-H REMY. 153 pages, 13 €

« Tout est dans Holzhauser » disait Jean Vaquié. De beaucoup les plus importantes prophéties. Extraits concernant les cinquième et sixième âges, suivis de quelques autres prophéties concernant les temps que nous vivons : de saint Pie X, Cardinal Pie, saint François d’Assise, Augustin Lemann, les vénérables Elizabeth Canori Mora, Anna-Maria Taïgi et Catherine Emmerich, Marie-Julie Jahenny, Père Nectou et bienheureuse Catherine de Racconigi.

Il aurait fallu enseigner sur la vocation et la mission de la France ! J’ai écrit avec mon épouse un livre sur ce sujet : La Vraie Mission de Sainte Jeanne D’Arc : Jésus-Christ Roy de France. Le plus important fait de l’Histoire de France. L’histoire et les leçons de la « Triple Donation » du royaume de France, le mardi 21 juin 1429 à Saint-Benoît-sur-Loire. Suivi d’un Thesaurus. Il est Roi de France, Il est notre Roi, nous voulons qu’Il règne sur nous. Réédition, 400 pages, 25 €

Enfin il faudrait enseigner ce qu’est la civilisation en ordre et ce qu’est la civilisation révolutionnaire ! J’ai écrit une brochure sur ce sujet : Saint Louis, Roi Éternel, Modèle du roi très chrétien. Conférence le 17 mai 2014 à Lyon. 48 pages, couleur, 10 € franco.

 

Tous ces livres sont disponibles à ACRF, BP 2 – 44140 Aigrefeuille (6). Le seront-ils un jour sur le catalogue de Chiré ?

 

Vous semblez craindre plus que tout d’être traités de ʺsédévacantistesʺ. Nous sommes d’accord. Je ne sais pas qui a inventé ce mot mais il nous discrédite. Comme vous, comme Pierre Hillard : je ne suis pas sedevacantiste. Je l’ai déclaré (7) sur mon site des Amis du Christ Roi de France (http://www.a-c-r-f.com/). Je l’ai rappelé sur la quatrième de couverture de mon livre, Ils ont TOUT détruit :

TOUT détruit..." width="225" height="300" srcset="https://i2.wp.com/wordpress.catholicapedia.net/wp-content/uploads/2014/08/G2-8162-0260-1.jpg?resize=225%2C300 225w, https://i2.wp.com/wordpress.catholicapedia.net/wp-content/uploads/2014/08/G2-8162-0260-1.jpg?w=586 586w" sizes="(max-width: 225px) 100vw, 225px" />

« L’auteur était connu en Amérique pour avoir accompagné le Marquis de La Franquerie, le 17 mai 1985, qui allait rencontrer le cardinal Siri, à Gênes. Lors de cette audience ils en sortirent convaincus de son élection au Trône pontifical. Des documents de la CIA déclassés depuis devaient le confirmer.

Ce voyage souleva une réaction de ceux que l’on appelle « sédévacantistes », si bien qu’en 2005 (début avril, la semaine de la mort de Jean-Paul II), à l’initiative d’Hutton Gibson, père de Mel Gibson, Louis-Hubert Remy fut invité à un colloque d’une semaine organisé par eux deux à New-York.

Lors de sa présentation à cette réunion, il a commencé par déclarer : Je ne suis pas sédévacantiste.

Surprise de Mel et de son père Hutton ! Mais il a de suite précisé : Car ce n’est pas le problème du Siège, vacant ou occupé ; ce n’est pas le problème du pape hérétique ; ce n’est pas le problème du pape infaillible ; ce n’est pas le problème de l’autorité ; c’est un problème beaucoup plus grave et important : une nouvelle religion s’est installée en lieu et place de la sainte religion catholique. L’Église a été éclipsée ».

 

Et pour finir : ces deux articles sont sans conclusions pratiques. Elles sont pourtant évidentes :

— S’attacher à l’Église Catholique, à sa liturgie, à son enseignement qui ne peuvent pas changer.

— Refuser TOUT de Vatican II.

— Et attendre l’heure de Dieu. Jaloux de Sa gloire, Il remettra tout en ordre. Sa justice va être terrible. Ne soyons pas scandalisés : Il est le Dieu Suprême, Il est le Sauveur. Il est infiniment juste. À nous d’être fidèles. Il reviendra nous sauver car Il veut régner sur la France et par la France sur le monde.

Malheureusement vous ne le dites pas.

 

Chers vieux amis, avec ma fidèle amitié et en union de prières avec notre saint Hilaire, premier docteur de l’Église !

Gesta Dei per Francos !

 


 

— En annexe :
Vatican II, Bilan de 50 Années de Délabrement
Éditorial : Jérôme Seguin (pour la rédaction de Lecture et Tradition)
Vatican II, Une Histoire à Écrire de Roberte De Mattei : Jean-Baptiste Geffroy
L’Étrange Pontificat du Pape François de Alexandre Marie (mars 2014, Éditions du Sel) : Jérôme Seguin
Ndlr du CatholicaPedia Blog : Tous ces textes, aussi bien des auteurs que des recenseurs sont d’un langage conciliaire ne faisant pas la différence entre l’église [secte] Conciliaire et la [sainte] Église catholique… ni la différence entre Pape et antipape… et méconnaissent totalement (volontairement ?) le problème de l’invalidité ontologique des “nouveaux sacrements”… de ce fait, ils ne font aucune différence entre des clercs (quelque soit leur statut ou titre) ou des laïcs déguisés en

 


[1] On oublie de dire que de nombreux jeunes prêtres défroquent dans les 5 ans qui suivent leur fausse ordination.

[2] http://www.diocese-poitiers.com.fr/images/stories/actualite/EEP220decrets.pdf

[3] http://www.a-c-r-f.com/documents/LHR-Ils_ont.pdf

[4] http://www.a-c-r-f.com/documents/LHR_Madiran.pdf

[5] http://www.a-c-r-f.com/documents/JEAN_XXIII_et_VATICAN_II_Sous_feux_Pentecote_luciferienne.pdf

[6] Frais de port : 5 € pour une commande de 30 € ; 10 € pour une commande de 30 à 100 € ; Gratuit pour une commande de plus de 100 €.

[7] Voir cette déclaration à http://www.a-c-r-f.com/documents/CSI.pdf

 

6 réponses
  1. Avatar
    Olivier Lagardère lien permanent
    août 5, 2014

    Merci à oncle Louis Hubert pour ce rappel car il est bon de répéter car les gens oublient, je serai intéressé par l’étude de Mr jean Vaquié intitulé : La Révolution liturgique

     

    c’est un excellent rappel merci beaucoup, en union de prière et que le bon Dieu nous aide à garder la foi de toujours.

     

  2. Avatar
    août 5, 2014

    Bonjour,

     

    désolé de vous embêter encore avec une demande mais je  cherche les numéros de la revue « la voie » fondée par Myra Davidoglou , j’ai pu trouver seulement les numéros 26 à 29 en PDF.

    Si quelqu’un à des infos je suis preneur,

     

    Merci

    • Charles
      Charles lien permanent
      août 24, 2014

      Il y a plusieurs années de cela, déjà, je m’étais, en tant que lecteur et client assidu,  personnellement alerté du consensus mondain et sociologiquement correct  de la pensée de Chiré, tant sur le plan politique que sur le plan religieux. Je bornerai là mes commentaires, tant notre ami LHR a magistralement rappelé tout ce qu’il fallait rappeler. On appréciera d’ailleurs en passant la profonde amitié et sollicitude dont il fait preuve auprès de gens qu’il connait bien et qui ont été ses amis pendant de très longues années. Ce qui n’est pas mon cas.

      Agacé donc,  par cette mollesse de la pensée et le vide des conclusions pratiques de la Maison de Chiré, j’avais envoyé à Jean Auguy (que je ne connais pas et n’ai jamais vu) une lettre de remontrance et d’alerte sans toutefois arguer de mon état-civil. Ai-je bien fait ? A-t-elle eu la moindre influence dans le cheminement de l’esprit de ses dirigeants ? Dieu seul le sait. Mais je pense qu’il faut toujours suivre ses impulsions lorsqu’elles viennent de l’Esprit-Saint et ne mettent nullement en valeur nos misérables petites personnes.

      Bref, les défaillances de Chiré en bien des domaines sont à l’image de celles encore plus graves et plus préoccupantes des clercs de la tradition, « toutes chapelles confondues »… Tout le bon combat a été neutralisé dès le départ, c’est à dire un peu en amont du lamentable conciliabule Vatican d’Eux ! Chiré n’a pas échappé à la « règle »…… Mais tant qu’il y a de la vie, ya de l’espoir !!!   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

      Merci Louis-Hubert de leur avoir rappelé leur devoir.
       

Trackbacks & Pingbacks

  1. Lectura et Tradition | CARITAS VERITATIS

Les commentaires sont fermés.