Aller au contenu

L’abbé de Cacqueray porte Mgr Lefebvre sur les Autels

2009 mai 21

Dernièrement, au mois d’avril 2009,  La Porte Latine publiait la Lettre annuelle Sur Les Vocations de la FSSPX signée par le Supérieur du district de France, l’abbé Régis de Cacqueray.

Celui-ci, sans vergogne, porte déjà Mgr Lefebvre sur les Autels. Le Père Raffalli de l’Œuvre de l’Étoile a donc « converti » son confrère et ami !

Je me devais de faire ce rappel avant de vous encourager à vous tourner, dans votre prière pour les vocations, vers Monseigneur Marcel Lefebvre. Étant donné que votre charité, chers membres de la Croisade, vous amène à prier si instamment pour les vocations sacerdotales, il me semble normal de vous conforter dans l’inclination, peut-être déjà vôtre, à prier notre fondateur. Même en demeurant dans l’attente du jugement que l’Église prononcera à son sujet et en nous y soumettant à l’avance, nous ne doutons pas, dès à présent, de sa puissante médiation pour nous secourir dans les circonstances d’exception que nous traversons. Nous pouvons, par exemple, utiliser en privé la prière pour obtenir sa glorification (imprimée avec l’assentiment de Monsieur l’abbé Schmidberger, lorsqu’il se trouvait dans les fonctions de Supérieur Général de la Fraternité, et qui est jointe à cette Lettre).

Du haut du Ciel où nous avons les raisons les plus fondées de penser Monseigneur Lefebvre en bonne place, parmi les confesseurs de l’Église, notre fondateur ne se désintéresse ni de sa Fraternité, ni de ce grand combat pour la transmission de la foi et du sacerdoce catholique en faveur duquel il a tant œuvré. Nous pensons qu’il ne cesse d’intercéder auprès du Souverain Prêtre afin d’obtenir des grâces nouvelles et plus abondantes pour tous ses enfants, membres et fidèles de la Fraternité. Qui plus que lui, spécialement dans les dernières années de sa vie, a mesuré le besoin urgent où l’Église et les âmes se trouvaient d’un sacerdoce saint et de communautés religieuses nombreuses et ferventes ? Il s’est entièrement adonné à cette incessante prière pour les vocations. La couronne de ses séminaristes et de ses prêtres était sa joie, son bonheur de les voir, sous ses yeux, se sanctifier.



Le mot du Supérieur du district de France

Abbé Régis de Cacqueray

Toute la vie de notre âme, toute notre vie intérieure, toute notre existence et toutes nos prières doivent être orientées vers la personne de Notre Seigneur Jésus-Christ. Chacune de nos journées devrait nous laisser, plus que la veille, assoiffés de le connaître et de l’aimer davantage. Nos dévotions envers les anges et les saints, loin de nous distraire de lui, sont là pour nous aider à nous en rapprocher. Il faut donc toujours veiller, pour la vigueur de cette existence surnaturelle, à ne pas nous éparpiller, vérifiant le concours effectif que nous recevons de nos exercices de piété pour nous porter à l’amour de Notre Seigneur Jésus-Christ et sachant éventuellement supprimer ceux qui n’y contribueraient pas. La vie spirituelle ne consiste en effet nullement en une juxtaposition indéfinie de pesantes pratiques de piété, dont le manque d’unité essoufflerait l’âme au lieu de favoriser son élancement vers Notre Seigneur Jésus-Christ. A chacun, donc, de demander conseil à son confesseur et de s’examiner lui-même pour bien faire toutes choses dans la lumière de la foi et la prudence surnaturelle.

Je me devais de faire ce rappel avant de vous encourager à vous tourner, dans votre prière pour les vocations, vers Monseigneur Marcel Lefebvre. Étant donné que votre charité, chers membres de la Croisade, vous amène à prier si instamment pour les vocations sacerdotales, il me semble normal de vous conforter dans l’inclination, peut-être déjà vôtre, à prier notre fondateur. Même en demeurant dans l’attente du jugement que l’Église prononcera à son sujet et en nous y soumettant à l’avance, nous ne doutons pas, dès à présent, de sa puissante médiation pour nous secourir dans les circonstances d’exception que nous traversons. Nous pouvons, par exemple, utiliser en privé la prière pour obtenir sa glorification (imprimée avec l’assentiment de Monsieur l’abbé Schmidberger, lorsqu’il se trouvait dans les fonctions de Supérieur Général de la Fraternité, et qui est jointe à cette Lettre)[1].

Du haut du Ciel où nous avons les raisons les plus fondées de penser Monseigneur Lefebvre en bonne place, parmi les confesseurs de l’Église, notre fondateur ne se désintéresse ni de sa Fraternité, ni de ce grand combat pour la transmission de la foi et du sacerdoce catholique en faveur duquel il a tant oeuvré. Nous pensons qu’il ne cesse d’intercéder auprès du Souverain Prêtre afin d’obtenir des grâces nouvelles et plus abondantes pour tous ses enfants, membres et fidèles de la Fraternité. Qui plus que lui, spécialement dans les dernières années de sa vie, a mesuré le besoin urgent où l’Église et les âmes se trouvaient d’un sacerdoce saint et de communautés religieuses nombreuses et ferventes ? Il s’est entièrement adonné à cette incessante prière pour les vocations. La couronne de ses séminaristes et de ses prêtres était sa joie, son bonheur de les voir, sous ses yeux, se sanctifier.

Nous pouvons donc prendre l’habitude de réciter la prière pour la glorification de Monseigneur Lefebvre. Comme elle nous y invite, confions alors à notre fondateur une intention, celle des vocations en particulier dont nous savons qu’elle lui est très chère. Ayons confiance, nous ne serons pas déçus ! Monseigneur Lefebvre nous est tout attentif. Par cette pratique, nous faisons une bonne oeuvre qui consiste à hâter l’heure de sa parfaite réhabilitation et nous aidons à la manifestation de sa fécondité céleste en lui donnant la joie d’exaucer nos demandes. Si, de plus, nous lui demandons ce qui lui est particulièrement cher, à savoir de nombreuses et saintes vocations pour toutes les communautés traditionnelles et en particulier pour sa Fraternité, nous avons la certitude qu’il fera l’impossible au Ciel, comme il l’a fait sur terre, pour nous envoyer de nombreux et saints ouvriers.

Prions, chers amis de la Croisade, prions, sacrifions-nous pour l’amour de Notre Seigneur Jésus-Christ et pour l’amour des âmes ! Il faut que nous puissions envoyer des missionnaires partout, en France et dans le monde, pour l’évangélisation. N’attendons pas de récompense terrestre mais espérons de toute notre âme que la très sainte Vierge Marie, Mère des prêtres, à laquelle nous confions cette grande intention, vous récompensera elle-même de la générosité toujours plus grande avec laquelle vous serez entrés dans cette belle croisade.

Je vous exprime ma vive gratitude pour vos prières, vous bénis et vous place dans son Coeur Douloureux et Immaculé.

Abbé Régis DE CACQUERAY
Supérieur du District de France

[1] Prière pour la glorification de Son Excellence Mgr Marcel Lefebvre

PRIERE POUR LA GLORIFICATION
de Son Excellence Monseigneur
Marcel LEFEBVRE

O JESUS, SOUVERAIN PRETRE ETERNEL, qui avez daigné élever votre serviteur fidèle Monseigneur Marcel LEFEBVRE à la dignité épiscopale et lui avez concédé la grâce d’être un défenseur intrépide de la sainte messe, du sacerdoce catholique, de votre sainte Eglise et du Siège apostolique, un courageux apôtre de votre règne sur la terre, un zélé serviteur de votre très sainte Mère et un exemple lumineux de charité, d’humilité et de toutes les vertus, daignez maintenant, en vue de ses mérites, nous accordez les grâces que nous vous demandons, afin que, assurés de son efficace intercession auprès de vous, nous puissions le voir un jour élevé à la gloire des autels.

Ainsi soit-il.

Prière composée par le Révérend Père André (+),
avec approbation du Supérieur Général de la
Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X

Mgr Marcel Lefebvre

P

Laisser une réponse

Nota : Vous pouvez utiliser du HTML dans vos commentaires. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ces commentaires par l'intermédiaire du flux RSS

http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif 
http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif