Aller au contenu

La Voix des Francs Catholiques : Spécial LA QUESTION vs Le Disciple Pénitent

2014 avril 10

 

La Voix des Francs Catholiques N°32

 

vient de paraître

 

Exceptionnellement, à la demande du Disciple pénitent, auteur de l’article,

Gravatar_Le-disciple-penitent
les Éditions Saint-Remi vous offrent l’intégralité du n° en ligne :

La Voix des Francs Catholiques N° 32

Télécharger le PDF ici

Pour acheter le n° ou s’abonner à la revue (10 € le n° ou 30 € l’abonnement à 4 n°) :
en ligne
par courrier

Lire les 3 premiers numéros et des extraits de tous les numéros ICI

 


 

éditorial du n°32

La Voix des Francs Catholiques N° 32

Au cours de ce mois de mars, une intéressante « disputatio » a eu lieu sur Internet sur le blog La Question, entre un dénommé Le Disciple pénitent et les dirigeants de ce site (notamment le dénommé Calixte), sur la question de la légitimité des papes conciliaires, suite aux articles de Mgr Williamson qui y étaient publiés. Nous projetions d’écrire une réfutation des ces articles étonnamment vides de toute référence au Magistère de l’Église, en mettant en parallèle les affirmations de Mgr Williamson et les enseignements contradictoires du Magistère. Contacté par Le Disciple pénitent, fidèle lecteur de la revue et des éditions Saint-Remi, nous lui avons apporté nos conseils dans le développement de son argumentation qu’il avait entreprise pour réfuter les erreurs publiées sur ce blog. Très vite les ténors du blog La Question, ont pris la défense des sophismes de Mgr Williamson contre Le Disciple pénitent.

Nous consacrons donc ce numéro à cette polémique, qui a pour mérite de mettre à plat tous les arguments des deux camps qui s’opposent. Nous souhaitions laisser une trace écrite imprimée qui sera peut-être utile à l’histoire future – l’Internet étant très volatile et fragile. Imaginons par exemple une troisième guerre mondiale qui porte atteinte aux infrastructures dont dépend l’Internet et le monde de l’informatique, que restera-t-il de l’histoire de la pensée des hommes du XXIème siècle ?

Face à des arguments démonstratifs, l’intelligence doit se soumettre à la vérité, et donc il faut avoir l’humilité de reconnaître son erreur, c’est ce que l’on appelle la bonne volonté. Si on persiste dans l’erreur alors on tombe dans le mensonge et l’on va tenter d’inventer des raisonnements faux. Le blog La Question a été pris les doigts dans la confiture, Le Disciple pénitent, par sa douce argumentation, les a repoussé dans leurs retranchements et ils ont fini par manifester leur mauvaise volonté. Toutes nos félicitations et remerciements au Disciple pénitent pour cette belle « disputatio » victorieuse qui servira aux lecteurs de bonne volonté.

 

Bruno Saglio,
directeur de la revue.

Le Blogue, LA <abbr>QUESTION</abbr>… Faussaire pris la main dans le pot de confiture !

 

 

 

Une réponse
  1. charles
    charles lien permanent
    avril 10, 2014

    « Face à des arguments démonstratifs, l’intelligence doit se soumettre à la vérité, et donc il faut avoir l’humilité de reconnaître son erreur, c’est ce que l’on appelle la bonne volonté ».
     
    Voilà, tout est dit ! merci à M. Bruno Saglio, directeur des Éditions St Rémi, de nous offrir ce numéro de La Voix des Francs et d’y rappeler la saine soumission à la doctrine catholique. AMDG.
     

Les commentaires sont fermés.