Aller au contenu

La Voie que Bernard Fellay et Josef Ratzinger Empruntent pour la néo-F$$PX

2012 août 12

Les Anglicans Traditionnels en train de se brader à la Secte Conciliaire de Benoît-Ratzinger ont perdu leur mentalité traditionnelle et se soumettent à la “messe” du novus ordo

De la part de Pietro, correspondant du réseau TRADITIO pour le Canada

Ça Ressemble à une Messe Solennelle Catholique Traditionnelle
Mais C’est en Fait un Office Anglican Traditionnel
Mais Pas Plus, Maintenant que Certains Anglicans Traditionnels ont Déserté
À la Secte du Nouvel Ordre Mondial de Benoît-Ratzinger
Les Anglicans Traditionnels ont été Forcés d’Utiliser le Novus Ordo
C’est la Voie que Fellay et Ratzinger Empruntent pour la néo-F$$PX

Le service Anglican Traditionnel ressemblait récemment encore à la Messe solennelle du catholicisme de Tradition, bien que ce ne fût pas elle. Or, désormais, il ne lui ressemble même plus, parce que certains Anglicans traditionnels sont passés à la Secte Conciliaire de Benoît Ratzinger, au sein de laquelle ils sont maintenant forcés de célébrer le service conciliaire. Tel est le sort que Fellay et Ratzinger préparent à la néo-F$$PX.

 

Chers Pères de Traditio :

Nous savons tous, à présent, comment la Communion Anglicane Traditionnelle (TAC) s’est laissé diviser par la Rome moderniste et comment les « ordinariats » conciliaires sont en train d’annihiler son esprit traditionnel. Le sort des Anglicans traditionnels (appelés Épiscopaliens aux États-Unis) est une véritable inscription sur le mur à l’attention de la néo-F$$PX et de toute autre organisation catholique pseudo-traditionnelle qui caresserait l’idée de se brader à la secte conciliaire. C’est ce qui est arrivé aux Anglicans après qu’ils furent entrés dans la secte conciliaire par suite de la Constitution apostolique trompeuse publiée en 2009 par Benoît-Ratzinger sous le titre Anglicanorum coetibus.

En Angleterre, la Communion Anglicane Traditionnelle n’a accepté que vingt-quatre prêtres, et l’on a vu s’y installer la hiérarchie protestantisée de la secte conciliaire. Qu’est-ce que la Messe, à présent, pour cet ordinariat ? C’est ni plus ni moins que la catastrophe conciliaire. En guise d’habits liturgiques, on a vu apparaître les peignoirs de bain bon marché des ministres pentecôtistes des années soixante-dix. Quand ils sont usés, on peut toujours s’en servir pour lustrer la carrosserie de sa voiture. Bienvenue dans le novus ordo, les « tradis » !

Dernièrement, un ordinaire américain, Mgr Jeffrey Steeson, a publié une déclaration visant à décourager les prêtres anglicans, désormais conciliaires, de célébrer ne serait-ce que la messe semi-moderniste de 1962 mise en place par Vatican II. (Bien entendu, aucun de ces prêtres conciliaires n’est seulement ordonné, de sorte que leurs messes sont invalides). Bienvenue dans le novus ordo, les « tradis » !

Il ne reste plus que l’Australie, où l’église Anglicane est dirigée par un ancien évêque anglican traditionnel, Harry Enwistle. Mais il a été acheté par la secte conciliaire, comme en témoigne le fait que la Messe célébrée à la toute première paroisse d’ordinariat, dans la ville de Perth, était du début à la fin le service conciliaire pagano-maçonico-protestant, donc invalide. Et, incidemment, on y a remplacé la version standard révisée des Écritures, rédigée en anglais sacré dans la première édition, par une nouvelle version employant l’anglais courant. Bienvenue dans le novus ordo, les « tradis » !

Bernie Fellay doit se réveiller et se rendre compte enfin du désastre qu’il est en train de concocter. Il lui suffit de regarder ce qui est arrivé à la Communion Anglicane Traditionnelle quand elle s’est jointe à la Rome moderniste. Elle s’est retrouvée entièrement avalée par les libéraux et leur messe bidon. Si tu sautes dans les bras de ces periti maoïstes, Bernie, tu ne pourras pas dire que personne ne t’avait prévenu. Cesse toute discussion avec eux tant que tu le peux encore. Sois un homme et reconnais que tu t’es fait avoir. Tu as encore le temps de sauver la situation… À moins que tu ne baves tellement d’envie de revêtir la pourpre conciliaire que tu en as déjà perdu ta Foi catholique.

Source Traditio.com : http://www.traditio.com/comment/com1208.htm#120813

Pas de commentaires pour le moment

Les commentaires sont fermés.