Aller au contenu

FraternityLeaks : LE MÉLI-MÉLO D’ÉCÔNE… ce serait “NON” !

2012 juillet 15

L’information a fuité ! non pas d’Amérique comme d’habitude mais d’Espagne. José Manuel Vidal sur son site d’information Religión Digital annonçait hier soir (14 juillet 2012 à 21h) « Los lefebvrianos anunciarán mañana que dicen “no” a Roma » (Les lefèbvristes annonceront demain qu’ils disent “non” à Rome)… http://www.periodistadigital.com/religion/mundo/2012/07/14/los-lefebvrianos-anunciaran-manana-que-dicen-no-a-roma-iglesia-religion-vaticano-benedicto.shtml

Camouflé pour Bernie Judas Fellay ou manœuvre stratégique ?

Alors que Menzingen communiquait fièrement que tout s’était bien passé dans une ambiance cordiale et dans une « profonde unité » :

Communiqué de la Maison générale de la Fraternité Saint-Pie X (14 juillet 2012)

Le Chapitre général de la Fraternité Saint-Pie X s’est achevé ce samedi 14 juillet 2012, à Ecône (Suisse). Réunis auprès du tombeau de Mgr Marcel Lefebvre, les capitulants ont rendu grâces à Dieu de la profonde unité qui a régné entre eux au cours de ces journées de travail.

Le Chapitre général adressera prochainement à Rome une déclaration commune qu’il rendra publique par la suite.

Le Supérieur général, Mgr Bernard Fellay, remercie vivement tous les prêtres et les fidèles de leurs prières ferventes pour ce chapitre.

Ecône, le 14 juillet 2012

Fermer le ban !


 

Un message de “Jean Kinzler” sur le Forum Catholique (ralliériste de XA) annonçait ce matin à 9h22 :

La réponse d’Ecône : finalement, c’est non merci… par Jean Kinzler 2012-07-15 09:22:39

NON…

L’annonce sera faite demain. Il n’y a pas de retour à Rome. Le supérieur des lefèbvristes de l’Espagne et du Portugal, Juan Maria Montagut, communiquera aux fidèles, après la messe de 11 h, que la hiérarchie de la FSSPX, réunie à Ecône, a décidé de dire «non» au Vatican.

Les disciples de mgr Lefèbvre ne reviendront pas au bercail romain.

Principalement, parce qu’ils ne sont pas prêts à accepter le Concile Vatican II. Le Vatican, par le biais du cardinal Levada à la tête de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, a demandé “la pleine acceptation du Concile”. Et les lefèbvristes ne sont pas prêts à retourner à Rome à cette condition. Ils croient que l’acceptation du Concile serait accepter aussi ses erreurs, selon eux, sur les chapitres de “la liberté religieuse, de l’œcuménisme et du conciliarisme”.

La décision de leur hiérarchie sera bien accepté parmi les adeptes des lefèbvristes, qui ne voyaient pas avec d’un bon œil un retour à Rome subordonné à l’acceptation du Concile, dans lequel ils ont vu la source d’une grande partie des maux de l’Église actuelle.

…MERCI…

Cependant, ils sont reconnaissants à Rome pour le rapprochement et la possibilité qui a été prévue pour eux d’être en mesure de présenter leur point de vue doctrinal.

Demain, les supérieurs de la FSSPX feront lecture de la déclaration énonçant les raisons et les circonstances de leur refus de retourner à Rome et de réintégrer dans l’Église catholique.

SOURCE

 

Ce message de 9h22, qui était encore visible à 10h30, a été censuré par le très ralliériste XA vers 11h ! : http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=640675 (Erreur 007: Le message demandé n’est pas dans la base, ou une erreur est survenue.)

Message de 9h22 en cache Google
http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache%3Ahttp://www.leforumcatholique.org/message.php?num=640675

Message censuré
http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=640675

* * *

Maintenant, la prochaine phase peut commencer : Les purges…
De cette manière, la prochaine étape sera la mise en scène de « l’indignation publique » contre les prêtres (et les fidèles, media, sites Internet, blogues, etc.) qui se sont exprimés sur les pitreries désastreuses de Mgr Fellay, pour l’instant ce sont ces prêtres (etc…) qui vont être accusés de créer l’agitation et la discorde.
ALORS les purges vont commencer …

On pourrait supposer que le « scandale public » sera activé par quelque chose dans le genre de “Deux Minutes de Haine”1 à la “1984” d’Orwell, livré à partir d’une chaire près de chez vous …

Tout se déroule selon le “Plan” (B ?) :

1. Aucun accord…
2. Mise en scène de l’indignation…
3. Purges…
4. Nouvelle série de discussions et « marché »…

Bravo pour ce chapitre à la 2 +2 = 5 !


  1. Ndlr : Les deux minutes de haine

    Dans le fameux 1984 d’Orwell, le Parti a la mainmise sur les archives et fait accepter sa propre vérité historique en la truquant ; il pratique la désinformation et le lavage de cerveau pour asseoir sa domination. Il fait aussi disparaître des personnes qui lui deviennent trop encombrantes et modifie leur passé, ou les fait passer, faux témoignages des intéressés à l’appui, pour des traîtres, des espions ou des saboteurs. C’est le principe de la « mutabilité du passé » car « qui détient le passé détient l’avenir ».
    L’ensemble des maux qui frappent la société est attribué à un opposant, le « Traître Emmanuel Goldstein ».
    Ce traître est l’objet de séances d’hystérie collective obligatoires, les « deux minutes de la haine » qui sont organisées régulièrement.

    []

Pas de commentaires pour le moment

Les commentaires sont fermés.