Aller au contenu

C’EST LE MOIS DE MARIE, C’EST LE MOIS LE PLUS BEAU…

2013 mai 8

Radio Courtoisie

Radio Courtoisie, la radio libre du pays réel et de la francophonie, mercredi 8 mai à 10:45, le Livre du Jour de Benoît Mancheron recevait Louis-Hubert REMY et Thierry MARTIN, pour les livres :

« La Vierge Marie dans l’histoire de France »

et

I-Grande-12238-marie-reine-de-france-regnum-galliae-regnum-mariae.net

« Marie, Reine de France »

Écouter l’émission :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

* * *

Prière à Marie de saint Bernard de Clairvaux

Ô vous qui flottez sur les eaux agitées de la vaste mer, et qui allez à la dérive plutôt que vous n’avancez au milieu des orages et des tempêtes, regardez cette étoile, fixez vos yeux sur elle, et vous ne serez point engloutis par les flots.

Quand les fureurs de la tentation se déchaîneront contre vous, quand vous serez assaillis par les tribulations et poussés vers les écueils, regardez Marie, invoquez Marie.

Quand vous gémirez dans la tourmente de l’orgueil, de l’ambition, de la médisance, et de l’envie, levez les yeux vers l’étoile, invoquez Marie.

Si la colère ou l’avarice, si les tentations de la chair assaillent votre esquif, regardez Marie.

Si, accablé par l’énormité de vos crimes, confus des plaies hideuses de votre cœur, épouvanté par la crainte des jugements de Dieu, vous vous sentez entraîné dans le gouffre de la tristesse et sur le bord de l’abîme du désespoir, un cri à Marie, un regard à Marie.

Dans les périls, dans les angoisses, dans les perplexités, invoquez Marie, pensez à Marie.

Que ce doux nom ne soit jamais loin de votre bouche, jamais loin de votre cœur ; mais pour obtenir une part à la grâce qu’il renferme, n’oubliez point les exemples qu’il vous rappelle.

En suivant Marie, on ne s’égare point,
en priant Marie, on ne craint pas le désespoir,
en pensant à Marie, on ne se trompe point ;
si elle vous tient par la main, vous ne tomberez point,
si elle vous protège, vous n’aurez rien à craindre,
si elle vous conduit, vous ne connaîtrez point la fatigue,
et si elle vous est favorable, vous êtes sûr d’arriver ;
vous comprendrez ainsi par votre propre expérience pourquoi il est écrit : « Le nom de la vierge était Marie. »

Seconde Homélie. Sur les gloires de la Vierge mère.

2e Homélie, 17, A la louange de la Vierge Mère, Bernard de Clairvaux

http://www.abbaye-saint-benoit.ch/saints/bernard/tome02/homelie/missus/missus02.htm

2 réponses
  1. Avatar
    mai 8, 2013

    Peut-être qu’au moins une photo de l’église (profanée!) St-Bernard de Cruchten (c’est le lieu de naissance de l’évêque apostat Léon Lommel) va plaire à un visiteur.
    Pour trouver saint Bernard commencez avec https://picasaweb.google.com/109538598131163013670/2#5875719177341070754.

  2. Ludovicus
    Ludovicus lien permanent
    mai 9, 2013

    Regnum Galliae Regnum Mariae nunquam peribit mais il faut que ses enfants se réveillent combien ignorent même cette réalité.

Les commentaires sont fermés.