Aller au contenu

Brève V2.6

2014 mars 29

 

La secte conciliaire livre à domicile

 

La clinique de la Miséricorde à Caen

Le courrier électronique ayant sensiblement diminué la charge des facteurs, il a fallu chercher et leur trouver des activités annexes… Justement, la clinique de la Miséricorde à Caen a concocté une solution « originale » pour fournir un travail supplémentaire à l’un des préposés de « La Poste » de la ville. Dorénavant il distribuera… la communion aux malades qui le souhaitent !

 

Il sera accompagné d’une bonne sœur afin de rassurer le patient sur la nature du colis !…

Sans commentaire !

(Source : « Lectures Françaises » – n° 683 – Mars 2014DPFVAD – BP 70001 – Chiré en Montreuil) : http://www.chire.fr/CT-443-lectures-francaises.aspx

 

Une réponse
  1. charles
    charles lien permanent
    mars 29, 2014

    Dieu, dans Son extrême Sagesse et dans Son Amour Infini pour son Fils Bien-Aimé (ainsi que pour  Sa Mère Co-Rédemptrice), avait prévu , de toute éternité, l’invalidité des rites conciliaires, abominable contrefaçon du Sacrifice Saint et Sans tache de la Nouvelle Alliance. Ce faisant, beaucoup de sacrilèges mortels  sont évités aux brebis plus ou moins lobotomisées depuis cinquante ans que sévit cette secte, immense leurre diabolique et dont on voit tous les jours les fruits de plus en plus pervers…
    Entre l’idôlatrie par défaut et le Sacrilège effectif et ritualisé, Dieu, qui ne craint rien pour Lui-même,  a choisi semble-t-il ce qui épargne en partie Sa Sainte Incarnation, et l’épargnant, il épargne, dans une relative mesure, les brebis égarées de son troupeau. Mystère insondable de la Miséricorde Divine… Qui ne verra dans cette sublime attention l’exquise et sublime sollicitude de Dieu à l’égard de ses créatures, ne comprendra jamais rien à Son Ineffable Bonté …
     

Les commentaires sont fermés.