Aller au contenu

Bibliographie sur l’infaillibilité

2014 mai 24

 
Important
 

Bibliographie sur l’infaillibilité

Pour les personnes de “mauvaise foi”

 

Auteur : Dr. Alain DROTZ
CSI (Catholique Semper Idem)

 

Introduction

 

Abbé Paul Alexandre de Geslin de KergosonJe conseille au lecteur quel que soit son état, fidèle, prêtre et … hélas évêques de lire le chapitre premier, page 5 à 10 de l’ouvrage (voir lien ci-dessous) de Jean Loyseau, pseudonyme de Monsieur l’abbé Paul Alexandre de Geslin de Kergoson. Il lui suffira par la pensée de remplacer Mon très révérend-Père, par Monsieur l’abbé ou par Votre excellence ; de remplacer votre brochure par vos sermons, revues etc. de rajouter en plus d’Honorius, les papes Libère et Vigile et d’autres pour certains.

Oui, comme cet auteur, « vous aurez peine à imaginer la terreur que me font éprouver » vos sermons et autres écrits au sujet de soi-disant papes ayant pu errer ! C’est avec cet état d’esprit que j’ai été forcé d’effectuer cette recherche bibliographique et de faire définitivement miennes les écrits du pape LÉON XIII (Bref Saepenumero considerantes) et de Mgr Claude-Henri-Auguste Plantier (Lettre pastorale).

Mgr Claude-Henri-Auguste Plantier, évêque de Nîmes de 1855 à 1875

Lisez les ouvrages des Mgrs Bégin, Dechamps, De la Tour d’Auvergne et de tous ces prêtres dont la liste serait trop longue, Messieurs les abbés Béchillon, Boylesves, Constant, Capellari (futur pape), etc.

Et après ne venait plus dire que vous ne saviez pas. Mais comme l’a écrit Monseigneur de Ségur :

« Avis à tous ceux qui ont eu l’imprudence de lire ces brochures, ces pamphlets, ces journaux où l’autorité du Souverain-Pontife était indignement attaquée et ridiculisée de mille manières ; où la liberté du Concile du Vatican était journellement mise en doute avec autant de légèreté que d’audace ; où l’histoire était défigurée et la science faussée ; où le venin de l’hérésie était habilement distillé, afin d’empoisonner les âmes.

Oh ! Que les hommes qui ont mené cette conspiration ont donc été coupables ou du moins aveugles ! Que de milliers d’âmes ils ont égarées ! De combien de blasphèmes contre la foi ne sont-ils pas et ne seront-ils pas longtemps encore peut-être responsables devant Dieu !

Laissons-les dire : ils se trompent. Ne prêtons pas l’oreille à leurs discours plus ou moins captieux. N’a-t-on pas toujours eu une cargaison d’arguments au service des plus mauvaises causes ?

Quels qu’ils puissent être, laïques ou ecclésiastiques, prêtres, religieux, Évêques même (ce qu’à Dieu ne plaise !), séparons-nous d’eux sans discuter et demeurons à tout prix fidèles à Dieu, en demeurant fidèles à son infaillible Vicaire. »

 

 

 

7 réponses
  1. Edouard-Marie Laugier
    Edouard-Marie Laugier lien permanent
    mai 24, 2014

    Un grand merci à ce cher Docteur Drotz, ami du Christ Roi de France !!

  2. Louis-Hubert REMY
    mai 25, 2014

    Cher Alain Drotz,

    On reconnait bien le professeur de l’École Polytechnique de Lausanne :

    — un chercheur obstiné, le plus exhaustif possible ;

    — un découvreur heureux, car quand on cherche, on trouve ;

    — un maître dans l’exposé des découvertes.

    Quel excellent travail ! qui devrait faire taire tous les imbéciles (imbécile = celui qui ne comprend pas) qui essaient de nous enseigner le contraire, évêques, clercs ou laïcs !

    Ils n’ont jamais compris le principe de non-contradiction et n’ont jamais pu répondre au défi que l’on leur a fait depuis quarante ans : citez-nous un paragraphe, une phrase faillible d’un pape !

    Oui la sainte Église de Notre-Seigneur est sainte et infaillible !

    Oui les vicaires de Jésus-Christ sont infaillibles !

    Oui la secte conciliaire avec ses faux papes et évêques se trompe, nous trompe, enseigne l’erreur !

    Elle sera par juste justice de Dieu châtiée.

    Il suffit d’attendre.
     

    • Cave Ne Cadas
      mai 25, 2014

      Parmi « les imbéciles (imbécile = celui qui ne comprend pas) qui essaient de nous enseigner le contraire, »
      il y a l’inévitable Willy, l’évêque « à la rose »… qui termine (?) sa « dissertation » sur « INFAILLIBILITÉ de l’ÉGLISE » avec son N° IV :
       

       
      (Cf. « Réquisitoire contre WILLY et sa boutique de souvenirs du passé ! » : http://wordpress.catholicapedia.net/requisitoire-contre-willy-et-sa-boutique-de-souvenirs-du-passe/
       

      Mais après les Apôtres, et dans la suite des siècles, Dieu allait-Il protéger tous les hommes d’Église [sous entendu, tous les papes] pour qu’ils n’enseignassent jamais l’erreur ? En aucune façon. Notre Seigneur nous a averti de nous garder des « faux prophètes » (Mt.VII, 15), et de même Saint Paul nous a mis en garde contre les « loups voraces » (Act.XX, 29-30). Mais comment Dieu pouvait-Il permettre un tel danger pour ses brebis que des pasteurs dans l’erreur ? C’est qu’Il ne veut pour son Ciel ni des pasteurs robots ni des brebis robots, sinon des pasteurs et des brebis, qui les uns comme les autres auront fait usage du libre arbitre que Lui-même leur a donné ou pour enseigner ou pour suivre la Vérité. Et si une masse de pasteurs trahit, Il peut toujours susciter un Saint Athanase ou un Monseigneur Lefebvre (!!!) par exemple, pour assurer que sa Vérité infaillible reste en permanence au moins accessible aux âmes.


       
      …Donc Monseigneur (L.), qui n’avait « rien compris » (comme beaucoup de prélats de son époque, à la suite du R.P. Henri Le Floc’h qui à quarante ans, fut mis à la tête du Séminaire français à Rome…) au problème de l’« INFAILLIBILITÉ du PAPE et de l’ÉGLISE » et qui a transmis tout ce qu’il a reçu… (comme avant le concile, disait-il) … serait donc bien le nouvel Saint-Athanase-post-conciliaire qui a assuré La Vérité infaillible pour qu’elle reste en permanence dans une voie sans issue !!!
       

      « Je ne suis qu’un évêque de l’Église catholique qui continue à transmettre, à transmettre la doctrine. Tradidi quod et accepi. C’est ce que je pense que je souhaiterais qu’on mette sur ma tombe, et cela ne tardera sans doute pas qu’on mette sur ma tombe Tradidi quod et accepi – ce que dit saint Paul – « Je vous ai transmis ce que j’ai reçu », tout simplement. Je suis le facteur qui porte une lettre. Ce n’est pas moi qui l’ai faite cette lettre, ce message, cette parole de Dieu, c’est Dieu Lui-même, c’est Notre Seigneur Jésus Christ Lui-même, et nous vous avons transmis, par l’intermédiaire de ces chers prêtres qui sont ici présents, et par tous ceux qui, eux-mêmes, ont cru devoir résister à cette vague d’apostasie dans l’Église, en gardant la Foi de toujours et en la transmettant aux fidèles. Nous ne sommes que des porteurs de cette nouvelle, de cet évangile que Notre Seigneur Jésus Christ nous a donné et des moyens pour nous sanctifier : la Sainte Messe, la vraie Sainte Messe, les vrais sacrements, qui donnent vraiment la vie spirituelle. »

       

      Mgr Marcel Lefebvre, sermon des sacres, Écône, 30 juin 1988

       

  3. charles
    charles lien permanent
    mai 25, 2014

    Un très grand merci à Cave Ne Cadas pour ce travail extraordinaire ! J’ai bien sûr une raison toute personnelle de le remercier. Lui sait pourquoi et c’est très bien comme ça !   http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
     
    C’est à se demander si je ne vais pas devoir prendre un congé sans solde et partir dans les îles !!!!! http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
     

  4. Ludovicus
    Ludovicus lien permanent
    mai 26, 2014

    Dieu est infaillible,

    Son Verbe est infaillible,

    L’Église qu’il a fondée, pour poursuivre sa mission, est infaillible en tout ce qui touche la doctrine du Salut la foi et les mœurs,

    Cela fait partie des dogmes de foi, ceux qui doutent de cette vérité ne sont pas catholiques.

    On ne croit pas parce que c’est crédible, à la mesure de notre raison humaine, mais parce que Dieu enseigne, c’est l’hommage de notre volonté et de notre intelligence.
     

Trackbacks & Pingbacks

  1. CARITAS VERITATIS
  2. BIBLIOGRAFÍA DE LA INFALIBILIDAD | AMOR DE LA VERDAD

Les commentaires sont fermés.